ne quittez pas !

Aller en bas

ne quittez pas ! Empty ne quittez pas !

Message par Invité le Mar 7 Oct 2008 - 11:06

bonjour,
j'ai vu hier soir un petit film sans prétention comme seuls les français savent le faire. "ne quittez pas !" d'Arthur Joffé.
sous sa légèreté apparente, le film soulève une problèmatique assez profonde.
deux vieux ont vécu par le passé la même expérience traumatisante collective.
l'un ne veut plus jamais en entendre parler car il a trop souffert, tandis que l'autre voudrait en perpétuer la mémoire pour qu'on n'oublie jamais, car lui aussi a trop souffert.
on touche là une réalité humaine des plus complexes : la subjectivité inévitable, qui donne lieu à deux conclusions opposées ayant pour base de départ la même experience . et ces deux conclusions sont tout aussi légitimes .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ne quittez pas ! Empty Re: ne quittez pas !

Message par Fabule le Mar 7 Oct 2008 - 22:06

En effet, mais le problème ne se situe-t-il pas plutôt dans le fait que l'un pense à lui même et l'autre à l'humanité !
Soit en somme l'égoïsme (dû à une sensibilité exacerbée) et l'altruisme (de par la raison)

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

ne quittez pas ! Empty Re: ne quittez pas !

Message par Invité le Mer 8 Oct 2008 - 12:23

c'est en effet ce qui se passe souvent. mais la problèmatique serait différente vu qu'il y aurait un genre de hiérarchisation entre ces deux points de vue. la justice voulant que l'on dépasse nos désirs égotiques pour le bien de tous.
le film ne donne raison ni à l'un ni à l'autre, on n'est pas à Hollywood que diantre !

ici les deux raisonnements sont tournés vers les autres en partant d'une base égoïste. mais là je dois faire la prouesse de parler du film sans trop le divulguer.
il s'agit d'un homme de 40 ans que son père appelle depuis l'au-dela pour l'investir d'une mission. cette mission consiste en quelques sortes en un devoir de mémoire. et pour cela il va faire passer son fils par une serie de galères pour qu'il souffre lui aussi. pas des mêmes maux parce que l'époque est différente, mais qu'il souffre.
pendant ce temps l'autre vieux est complètement effacé parce qu'il refuse de remuer la vase par une démarche tout aussi égoïste.


il faut faire abstraction de la vision éducorée de l'au-delà, là n'est pas le problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum