l'art religieux: un apport ?

Aller en bas

l'art religieux: un apport ? Empty l'art religieux: un apport ?

Message par Invité le Mar 9 Juin 2009 - 23:03

Myrrha a écrit:
Dan a écrit:Et surtout parceque les religions font parties de la culture des hommes.
Que serait l'art sans l'art religieux?
Ah, ça c'est vrai!
Que ce soit en peinture ou la musique et aussi en sculpture et en architecture, l'inspiration divine ou religieuse a fourni des chefs d'œuvres!
Pourquoi ?
Parce que l'artiste passe au-dessus de son égocentrisme, de son intérêt financier, qu'ils ouvre sa porte à une autre dimension ?
Ou alors est-ce un orgueil par procuration ?
Ou est-ce parce que les artistes n'avaient pas le choix ?

J'ai ma petite idée, puisque je suis artiste depuis mon enfance (à temps partiel) et que ce sujet est le centre de ma démarche artistique... mais je suis surtout curieuse de lire la vôtre.

Pas plus tard que cet après midi, en faisant la vaisselle, j'ai expliqué ma perception du génie de Bach, on a comparé avec les autres baroques, les classiques, les romantiques... il y a beaucoup à dire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'art religieux: un apport ? Empty Re: l'art religieux: un apport ?

Message par Invité le Mar 9 Juin 2009 - 23:17

Il est incontestable que les bâtisseurs de cathédrales avaient la foi qui leur collait aux tripes! Je ne pense pas qu'ils n'avaient pas le choix! même les plus humbles compagnons participaient à ce chef d'oeuvre! Rarement signé!
Il n'en est pas de même pour les peintres ou les musiciens, qui parfois avaient des "commandes" de leurs mécènes!
Mais le génie ne s'invente pas, ego ou pas!
Et aujourd'hui encore, je ne me lasse pas d'entendre des chants grégoriens ou tous les musiciens baroques qui ont interprété à leur manière le "Stabat Mater" ou, dans un autre registre, les voix des moines tibétains ou des derviches tourneurs de Bagdad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'art religieux: un apport ? Empty Re: l'art religieux: un apport ?

Message par Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 0:02

Myrrha a écrit:Il est incontestable que les bâtisseurs de cathédrales avaient la foi qui leur collait aux tripes! Je ne pense pas qu'ils n'avaient pas le choix! même les plus humbles compagnons participaient à ce chef d'oeuvre! Rarement signé!
Il n'en est pas de même pour les peintres ou les musiciens, qui parfois avaient des "commandes" de leurs mécènes!
Mais le génie ne s'invente pas, ego ou pas!
Et aujourd'hui encore, je ne me lasse pas d'entendre des chants grégoriens ou tous les musiciens baroques qui ont interprété à leur manière le "Stabat Mater" ou, dans un autre registre, les voix des moines tibétains ou des derviches tourneurs de Bagdad

Perso j'aurais une vision un peu plus pessimiste : l'art religieux était d'abord politique. C'était d'abord un art de commande ou tout simplement le seul autorisé. Il s'agissait de détourner les croyants des valeurs profanes, de frapper l'imaginaire en matérialisant la puissance divine, et puis aussi de faire de la propagande aussi bien pour des individus séculaires que pour les institutions religieuses.

A partir du moment où la politique n'était plus religieuse je pense que l'art religieux a décliné, ne serait ce que par manque de ressources. Comme tu le mentionnes Myrrha, avant la fin du XiX ème siècle les artistes opéraient sur commande. en fait la notion d'artiste n'existatit pas : les peintres et autres sculpteurs étaient plutôt des artisans payés à la tâche. Quand l'artiste choisit ses sujets de façon un peu libre, il est rare qu'il se consacre uniquement à l'art religieux si il peut faire autrement.

On sent d'ailleurs dès le moyen age le bouillonnement sensuel des peintres, des sculpteurs qui prétextaient la liberté des artistes antiques pour représener les corps nus et les émotions amoureuses ou tragiques très éloignées des sujets mystiques ; et ce bouillonnement explose avec la renaissance italienne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'art religieux: un apport ? Empty Re: l'art religieux: un apport ?

Message par raphael-rodolphe le Jeu 11 Juin 2009 - 17:24

leela a écrit:Parce que l'artiste passe au-dessus de son égocentrisme, de son intérêt financier, qu'ils ouvre sa porte à une autre dimension ?
Ou alors est-ce un orgueil par procuration ?
Ou est-ce parce que les artistes n'avaient pas le choix ?
Un peu de chaque il me semble Leela.
Un peu car tout comme aujourd'hui, les gens devaient travailler pour vivre, l'égo trouve un domaine ou il peut s'exercer et aux yeux de tous, le travail bien fait, l'espoir que cette action durera dans le temps ou encore lui attirera un regard bon sur lui de Dieu ...
Mais la croyance de certains Hommes de l'époque est aussi une source d'eau vive et la foi y puise la fraîcheur, la pureté ... qui se traduit par de la créativité (comme l'architecture, sculptures, peintures) pour les bâtisseurs des Maisons de Dieu; mais travail difficile et qui peut durer des dizaines d'années voir plus encore pour l'édification d'une basilique.
raphael-rodolphe
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum