La conscience christique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La conscience christique

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 11:23

Je voulais mettre ma réponse dans le fil "comment comprendre le christianisme" mais les chrétiens m'auraient jeté des pierres, affirmant que cela n'est pas une interprêtation chrétienne, alors je préfère emprunter le terme "christique" dont le sens est évident pour certains. Les "christiques" me comprendront. rire

La conscience christique c'est celle de Teilhard de Chardin (c'est aussi la conscience supramentale d'Aurobindo). On peut parler de "panthéisme évolutionniste" mais il ne faut pas s'arrêter à une définition.

L'Evolution, en découvrant un sommet au Monde, rend le Christ possible, tout comme le Christ, en donnant un sens au Monde, rend possible l'Evolution. Teilhard de Chardin

En fait le terme de "Conscience christique" est employé par des personnes qui croient au "Christ universel " au "Christ cosmique" au "Christ intérieur" qui est Un dans trois dimensions, et ne limite pas le Christ à la personne du Jésus historique. Une vision nouvelle que commencent à partager certains chrétiens et théologiens ouverts sur l'universel (à mon avis la seule qui peut sauver le christianisme).

Pour les chrétiens Jésus incarne le Christ, le Logos, Fils unique. Est-ce que cela veut dire que l'aspect "Fils" est limité à la personne de Jésus ?

Le théologien catholique Raimon Panikkar répond sans hésiter : Non. Le Christ est pré-existant, et en tant que tel il est connu sous d'autres noms dans d'autres religions, mais pour le chrétien il ne peut être connu que par Jésus. Logique.


"L'amour est nécessaire pour connaître l'identité du Christ… l'amour de Dieu et de tous les hommes… Cet amour de tous nous fait reconnaître que les chrétiens n'ont pas le monopole de la connaissance du Christ "mais c'est aux chrétiens de reconnaître dans ces différentes visions les lumières d'un même mystère, et par-là, qu'il est d'autres aspects du Christ qui leur sont inconnus. Le Fils unique se révèle sous des vêtements différents."

" L'expérience christique n'est la propriété d'aucune religion, ne peut être monopolisée par aucune religion, aucun système de penser".

"Il n’est pas question de changer de chemin, de se convertir à une autre religion ou de mélanger deux religions. Il n’est pas question non plus d’affirmer que mon chemin est plus direct que celui des autres. Il s’agit de poursuivre mon chemin en me rapprochant des autres, ou de me rapprocher des autres pour mieux poursuivre mon chemin."

" En fait, toutes les aspirations religieuses convergent vers ce Christ universel. Aucune religion n'est purement spirituelle, car elle est une intervention dans le temps de Dieu dans l'histoire des peuples, une médiation à l'intérieur des cultures et de l'histoire, une inculturation. " R. Panikkar


Le Fils unique, c'est le Seigneur de l'univers, le Principe de cohésion (ou d'amour) qui se tient au centre de tout système, le macrocosme comme le microcosme, au centre de l'univers comme au coeur de l'homme, Dieu manifesté dans le monde, qui se manifeste comme le "sauveur" parmi les hommes, il se fait le guide de l'humanité pour une ère.

On peut dire que ce Dieu unique de nature solaire, dont la nature est de rayonner, de soutenir, a été plus ou moins perçu par d'autres religions et dans les anciens mythes. Mithra, le Sol invictus des romains, Lug chez les celtes, Aton chez les égyptiens, Amithaba ou Amida, sources des boddhitsatvas chez les bouddhistes, Ishvara chez les hindous, etc...

On peut aussi penser que c'est dans le christianisme, par Jésus, que le Verbe est devenu le plus proche de l'homme, ou s'est fait homme, alors qu'il garde un aspect mythique ou symbolique dans les autres religions.

C'est une vision que je partage, c'est pourquoi je ne peux adhérer à une religion, car ce serait me limiter. Je pense aussi que la révélation et l'incarnation du "Fils" n'est pas figée dans un moment de l'histoire, ni terminée, elle ne fait que commencer.[/color]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 11:48

Le Christ peut être considéré comme l’âme de l’univers ; l’énergie qui synthétise, guide et dirige l’évolution. Il constitue le lien entre l’esprit divin - le Soi unique et indivisible - avec la vie divine qui se manifeste dans la variété et la complexité infinies des forces qui constituent la création telle que nous la connaissons. » (David Spangler)

Jésus serait devenu le premier homme en qui l’énergie du Fils se serait parfaitement incarnée ? Si on considère que le Christ s'est fait homme, que Jésus a été aussi un homme de chair, alors ce n'est pas faux. Auparavant la Conscience christique ne s'était pas véritablement incarnée jusque dans la matière grossière. Par exemple un Avatar n'est jamais humain, il n'en prend que l'apparence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par raphael-rodolphe le Dim 14 Juin 2009 - 13:00

Enfin ! Merci Jayrâm pour cette présentation car en effet, c'est prendre un risque que de parler de Christ sans cette approche Chrétienne qui fait référence pour bon nombre de croyants.
En fait le terme de "Conscience christique" est employé par des personnes qui croient au "Christ universel " au "Christ cosmique" au "Christ intérieur" qui est Un dans trois dimensions, et ne limite pas le Christ à la personne du Jésus historique. Une vision nouvelle que commencent à partager certains chrétiens et théologiens ouverts sur l'universel (à mon avis la seule qui peut sauver le christianisme).
Très bonne définition; je pense que l'Esprit Christique est plus évolué que le christianisme, il n'est pas une religion et a pour destin de remplacer la religion.
Le Christ est pré-existant, et en tant que tel il est connu sous d'autres noms dans d'autres religions, mais pour le chrétien il ne peut être connu que par Jésus. Logique.
Tout à fait, car contrairement au christianisme, l'Esprit Christique n'a pas de dogme et il n'appartient à personne; Christ est vivant ! donc se vit et se partage avec des coeurs féconds.
C'est une vision que je partage, c'est pourquoi je ne peux adhérer à une religion, car ce serait me limiter. Je pense aussi que la révélation et l'incarnation du "Fils" n'est pas figée dans un moment de l'histoire, ni terminée, elle ne fait que commencer
Je suis bien en accord avec tout ceci (...); mon identité religieuse est "Christique", dans l'alignement de ce que tu viens d'écrire.

Merci.
raphael-rodolphe
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 13:05


Très intéressant, Jayrâm, et beau. Je retrouve certains éléments des Rose Croix Max Heindel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par bernard1933 le Dim 14 Juin 2009 - 16:23

Il me semble avoir lu, il y a longtemps, que Panikkar n'était pas en odeur de sainteté au Vatican . Quelqu'un a-t-il des informations ?
Son point de vue est intéressant.
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 17:07

Oui Max Heindel et Steiner, ont été de ceux qui ont donné une autre dimension au mot "Christ". Avant, les grands mystiques chrétiens avaient réalisé l'universalité du Christ, je pense à Maitre Eckard, Jan Van Ruysbroeck, Johan Tauler, Jacob Boehme, Hildegarde de Bingen, Jean de la Croix, Thérèse d'Avila... mais c'étaient des mystiques, ils n'éprouvaient aucun besoin de définir ce qui leur paraissait évident, le caractère universel qui dépasse les limites des écrits.

Par exemple, Hildegarde de Bingen au 12ème siècle, s'identifie avec l'Esprit christique, ses paroles ne sont pas sans faire penser à celles de la spiritualité de l'Inde:

"Je suis cette forme suprême et ardente qui rayonne de toutes les étincelles de la vie. La mort en moi n'a pas de place. Je suis cette substance divine qui s'illumine dans la beauté des champs, Je suis la brillance de l'eau, je brûle dans le soleil la lune et les étoiles. La force mystérieuse du vent, c'est la mienne. je suis dans le souffle de tout ce qui vit. Je respire avec les prés verts et les fleurs. Quand les eaux coulent c'est Moi. Toutes ces choses vivent parce que je suis en elles comme leur vie. Lorsqu'éclata le tonnerre du verbe créateur, ce verbe était le mien. J'habite tous les êtres, Je suis la lumière, Je suis la Vie." (Ste Hildegarde)

Aujourd'hui beaucoup de mouvements se disent "christiques".
ça va certainement dans le bon sens, mais il faut se méfier des interprêtations délirantes, des tentations de matérialiser à nouveau l'Esprit comme par le passé...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par YOD le Dim 14 Juin 2009 - 17:08

Raimon Panikkar est un prêtre bouddhiste, né de père indien hindou et de mère catalane catholique, docteur en philosophie, en chimie et en théologie. Il vit aujourd'hui, dans la méditation et le silence, dans les montagnes de Catalogne.



un prêtre bouddhiste qui nous propose sa réflexion sur l'expérience mystique du Christ, c'est admirablement génial je trouve

YOD
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2232
Date d'inscription : 25/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 17:10

bernard1933 a écrit:Il me semble avoir lu, il y a longtemps, que Panikkar n'était pas en odeur de sainteté au Vatican . Quelqu'un a-t-il des informations ?
Son point de vue est intéressant.

Oui, j'ai entendu ça aussi, qu'il a été rappelé à l'ordre. Certains le considère à la limite de l'hérésie. Le Vatican a en horreur le relativisme religieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 17:17

YOD a écrit:Raimon Panikkar est un prêtre bouddhiste, né de père indien hindou et de mère catalane catholique, docteur en philosophie, en chimie et en théologie. Il vit aujourd'hui, dans la méditation et le silence, dans les montagnes de Catalogne.



un prêtre bouddhiste qui nous propose sa réflexion sur l'expérience mystique du Christ, c'est admirablement génial je trouve

ah par contre je ne savais pas qu'il était aussi bouddhiste. Il a été ordonné prêtre catholique en 1946. Très engagé dans le dialogue inter religieux, il a rencontré un autre pionnier des religions qui était le Père Le Saux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Thierry le Dim 14 Juin 2009 - 17:29

YOD a écrit:Raimon Panikkar est un prêtre bouddhiste, né de père indien hindou et de mère catalane catholique, docteur en philosophie, en chimie et en théologie. Il vit aujourd'hui, dans la méditation et le silence, dans les montagnes de Catalogne.



un prêtre bouddhiste qui nous propose sa réflexion sur l'expérience mystique du Christ, c'est admirablement génial je trouve

Merci beaucoup pour l'info, ça m'intéresse beaucoup et je ne connaissais pas cet homme.
Thierry
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 17:54

Merci Jayrâm! Tu m'aides à y voir plus clair et à rassembler ce qui m'attire. Hildegard de Bingen est au dessus de mon bureau et me regarde quand je travaille! Maître Eckart et la petite soeur Thérèse m'ont aussi appris à regarder Dieu d'une "autre" façon que celle soumise et irréfléchie de mon enfance catholique! j'ai découvert une autre voie avec Sri Aurobindo et Mère, et d'autres voies encore avec Mathieu Ricard, entre autres!
Mais cet état d'esprit de l'universalité du Christ, je crois que c'est quelque chose que j'ai en moi "sans le savoir" depuis longtemps, comme M Jourdain faisait de la prose sans le savoir!
Quelque chose que je ne sais pas transmettre comme tu le fais mais qui pour moi fait partie de "l'intuition" que je ressens parfois pour tout ce qui touche au spirituel et au divin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par YOD le Dim 14 Juin 2009 - 20:49

Jayrâm a écrit:ah par contre je ne savais pas qu'il était aussi bouddhiste. Il a été ordonné prêtre catholique en 1946. Très engagé dans le dialogue inter religieux, il a rencontré un autre pionnier des religions qui était le Père Le Saux.

Toutes mes excuses pour le malentendu, par prêtre bouddhiste je voulais dire théologien bouddhiste.

YOD
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2232
Date d'inscription : 25/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par YOD le Dim 14 Juin 2009 - 21:41

Thierry a écrit:

Merci beaucoup pour l'info, ça m'intéresse beaucoup et je ne connaissais pas cet homme.


YOD
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2232
Date d'inscription : 25/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Lun 15 Juin 2009 - 6:20


je bois du petit lait en vous lisant. Quel bonheur !
Merci beaucoup. Je ne connaissais pas Panikkar.

J'avais quitté les R+C parce que trop centrés sur le Christ. L'idée de son universalité me plaisait bien, mais ils l'exprimaient finalement de façon aussi enfantine que dans l'église catholique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Lun 15 Juin 2009 - 9:25

[quote]
En fait le terme de "Conscience christique" est employé par des personnes qui croient au "Christ universel " au "Christ cosmique" au "Christ intérieur" qui est Un dans trois dimensions, et ne limite pas le Christ à la personne du Jésus historique.
oui. le personnage historique est Yashua, fils de Myriâm. beaucoup de chrétiens de tous bords le confondent avec le Christ qu'il a incarné. le Christ est au delà du temps et de l'espace, dans le microcosme comme dans le macrocosme. il est l'alpha et l'oméga et ne saurait se cantonner dans une simple incarnation humaine.

Jésus serait devenu le premier homme en qui l’énergie du Fils se serait parfaitement incarnée ? Si on considère que le Christ s'est fait homme, que Jésus a été aussi un homme de chair, alors ce n'est pas faux. Auparavant la Conscience christique ne s'était pas véritablement incarnée jusque dans la matière grossière. Par exemple un Avatar n'est jamais humain, il n'en prend que l'apparence.
pourquoi le premier ? et Siddhārtha Gautama pour ne citer que lui ?
en tant qu'homme, il n'était pas tout à fait comme toi et moi. bien qu'il dise que ce qu'il a fait, nous somme tous capables d'en faire autant, et même plus... ce qui signifie que nous sommes tous capables de réveiller ce Christ qui est en nous. c'est en cela qu'il était homme.

Sri Krishna ne me semble pas si différent du fils de l'homme. je conidère Jésus comme un avatar de Vishnou.


Kalki, le "destructeur sans merci des forces du mal" ne s'est pas encore manifesté. je ne dissocie pas cet événement du retour attendu de Christ qui nous est présenté comme étant la fin du monde. en fait ce sera la fn du monde tel que nous le connaissons car s'en sera fini de la dualité.[quote]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Lun 15 Juin 2009 - 11:54

Zeelda :

pourquoi le premier ? et Siddhārtha Gautama pour ne citer que lui ?
en tant qu'homme, il n'était pas tout à fait comme toi et moi. bien qu'il dise que ce qu'il a fait, nous somme tous capables d'en faire autant, et même plus... ce qui signifie que nous sommes tous capables de réveiller ce Christ qui est en nous. c'est en cela qu'il était homme.

Sri Krishna ne me semble pas si différent du fils de l'homme. je considère Jésus comme un avatar de Vishnou.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est pour cela que j'ai mis un point d'interrogation à la fin de ma phrase ?

Beaucoup d'hindous n'ont aucun problème à considérer Jésus comme avatar de Vishnou. Il n'y a aucun doute que Maha-Vishnou correspond au Christ cosmique, source de toutes les hypostases et de tous les Avatars. Il y a des écrits astrologiques qui mentionnent un "Mleccha avatar" venu dans les pays de l'Ouest.

La seule nuance que je vois est que l'avatar ne subit jamais l'influence de la matière, son corps est entièrement spiritualisé, il transcende les lois de la nature. Il peut sembler naître comme un homme ordinaire mais ce n'est qu'une apparence. Encore que... il y a différentes catégories d'avatars. Krishna est "Purna avatara" incarnation totale, c'est à dire Dieu lui-même. Pour les hindous, Jésus seraient un "sakty-avesha- avatara", mis en puissance, ou adombré par Dieu.

Sur ce point précis, il y a eu des divergences même parmi les chrétiens, et il y en a encore, entre les monophystes, les docètes, etc...qui ne s'entendent pas sur la nature du Christ. L'église a tranché par le dogme, affirmant que JC est à la fois vrai Dieu et vrai homme....

mais bon ce sont des détails de théologiens qui n'ont pas beaucoup d'utilité dans la foi. Il est plus important comme tu dis de comprendre que l'Avatar ou le Christ nous appelle à le réaliser en nous-mêmes, à devenir des Fils de Dieu que nous sommes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Lun 15 Juin 2009 - 13:38

Pour paraphraser Sri Aurobindo, je dirais qu'il est plus que probable que derrière les grandes Incarnations divines, il y a une réalité historique, mais en ce qui nous concerne aujourd'hui, c'est plus l'Incarnation éternelle du divin en nous, le Christ intérieur, qui nous intéresse, bien que le Jésus de l'histoire ou le Krishna de la mythologie soit une véritable source d'inspiration divine. C'est notre conscience christique que nous devons développer, le Dieu éternel, vivant en nous.

Je pense que pour les hommes qui en leur temps ont pu cotoyer Jésus en le reconnaissant pour ce qu'il était, ce fut quelque chose d'exceptionnel. En attendant, Jésus n'est plus présent physiquement.
Alors il nous reste à méditer les enseignements du Verbe incarné, ici ou ailleurs, pour développer notre conscience christique, recevoir l'Esprit saint. Nous avons aussi la possibilité de rechercher la présence de sages, de saints, d'êtres réalisés, susceptibles de nous guider aujourd'hui, au lieu de nous quereller sur les relations des Ecritures concernant une vérité historique qui appartient au passé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par bernard1933 le Lun 15 Juin 2009 - 21:00

Mac Mahon disait : " Que d'eau ! Que d'eau !" Et moi, j'ai tendance à dire : " Que d' hérétiques ! Que d' hérétiques ! " Et je m'en réjouis, car je constate que la plupart des forumnautes ne se sentent pas liés par l'enseignement dogmatique . Quelques siècles en arrière..., combien de nous auraient fini dans les fagots ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Mar 16 Juin 2009 - 11:56

Faut-il s'enorgueillir d'être hérétique?
Je ne sais pas. Mais réfléchir, de façon plus universelle, à la notion de Dieu, apprendre et comprendre qu'il est vraiment partout dans le coeur des hommes, que ce n'est pas l'argent qui doit mener le monde mais l' Amour, ça, ça m'interpelle, au-delà de "l'exotisme" de telle ou telle religion, au delà des modes plus ou moins orientalistes, au-delà des "conversions" à telle ou telle religion. Les dogmes ne sont là (à mon avis, bien sûr) que pour servir de garde-fou, après, tout ce qui compte, c'est d'aller vers la Connaissance, vers l'Amour, et vers la Paix. Et ce ne sont pas simplement les élucubrations d'une vieille illuminée, rêveuse et utopiste!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par YOD le Mar 16 Juin 2009 - 12:07

bernard1933 a écrit: Quelques siècles en arrière..., combien de nous auraient fini dans les fagots ?

Je pense que c'est la question qui t'intéresse le plus dans ce débat. Mais nous franchement nous n'avons pas envi de t'accompagne pour aller visiter les morgues de l'histoire, Dieu merci nous ne sommes plus au moyen âge

Ceci dit, un petit intégriste chrétien de passage ferait bien ton affaire, patiente donc

YOD
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2232
Date d'inscription : 25/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 0:53

Dieu merci nous ne sommes plus au moyen âge
Parfois, je me le demande!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Bulle le Mer 17 Juin 2009 - 15:27

Sujet fort intéressant, merci beaucoup Jayrâm !
Jayram a dit :
bernard1933 a écrit:Il me semble avoir lu, il y a longtemps, que Panikkar n'était pas en odeur de sainteté au Vatican . Quelqu'un a-t-il des informations ?
Son point de vue est intéressant.
Oui, j'ai entendu ça aussi, qu'il a été rappelé à l'ordre. Certains le considère à la limite de l'hérésie. Le Vatican a en horreur le relativisme religieux.
Je me demande bien pourquoi ! Et absolument sans plaisanter. Parce que le Dieu/Christ au-dessus de tout, c’est bien une valeur chrétienne non ?
Et puis cela pourrait mettre tout le monde d’accord que le point phare soit la valeur transmise et non la personne.
Panikkar bafoue quoi en allant au-delà des interprétations basiques, (pas l'esprit du NT en tous les cas) ?
Autre question : il voit l’après mort comment ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 mars 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 43646
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par bernard1933 le Mer 17 Juin 2009 - 22:30

Bulle, moi je visite les morgues de l' Histoire ( avec un H...) . As-tu
l'intention de visiter les morgues du Futur ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 22:56

Oui mais le "Christ" connu ou inconnu mais présent dans les autres religions sans obligatoirement se référer au Jésus de l'histoire, l'église n'est pas encore prête à l'admettre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La conscience christique

Message par YOD le Mer 17 Juin 2009 - 23:05

bernard1933 a écrit:Bulle, moi je visite les morgues de l' Histoire ( avec un H...) . As-tu
l'intention de visiter les morgues du Futur ?


ici, on évite les attaques personnelles, merci d'en tenir compte.

zelda

YOD
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2232
Date d'inscription : 25/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum