Textes spontanés

Aller en bas

Textes spontanés Empty Textes spontanés

Message par jawaybuker le Sam 25 Juil 2009 - 22:04

L'idée: écrire spontanément ce qui nous passe par la tête, là comme ça, sans se corriger (sauf éventuellement les fautes d'orthographe, que ce soit lisible). On se libère entièrement des autres, du qu'en dira t on. D'ailleurs, svp, évitez de commenter les textes. On lis, ou pas, mais c'est tout.

Pour commencer, je reprend 2 textes écris sur feuille. L'un à l'instant, l'autre il y a quelques jours. Je reprend également la disposition sur la feuille ainsi que la ponctuation.
En espérant que ces textes ne seront pas censurés.

PS: ne pas oublier que c'est spontané, et donc forcément, ce n'est pas la raison qui parle mais avant tout les tripes.

jawaybuker
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 302
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 12/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Textes spontanés Empty Re: Textes spontanés

Message par jawaybuker le Sam 25 Juil 2009 - 22:05

Vivre libre c'est:
Ne rien recevoir de l'état Donc on oublie le RMI, alloc, etc. Pas de sécu, pas de compte en banque (donc uniquement liquide), pas de loyer taxe, etc. Ni sur la bouffe. Donc bouffe gratuite (stock supermarché, nature, vol)
vêtement=récup!
tout=récup DO IT YOURSELF

Si j'y arrive, je serais enfin libre.

VIVRE LIBRE OU MOURIR

Rien ne t'arrête. Rien n'arrête un homme qui veut vivre libre. L'idéal anarchiste, beaucoup en rêve, mais qui l'a fait?
Qui a osé aller jusqu'au bout?
Et si les gens s'en rendait compte? S'ils voyaient que tout devant, il n'y a que de l'air. Que rien ne les empêche d'avancer. Que les barrières érigées par l'état ne sont que virtuelle
Levez vous, levons nous! Pourquoi être à genoux quand ils nous écrasent?
relevons la tête, rien ne peut nous entraver!
l'état est un salaud, qu'il crève!

Ouvre les yeux, tu es enchainé
à ta maison
ta ville
ton travail
ta femme
tes gosses
ton compte en banque
ta famille
tout t'enchaine!
aux médias, à ce qui passe à la télé ce soir
à ton ordi, tes fringues, ton slip
tes amis, ta morale de merde, ta religion

jawaybuker
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 302
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 12/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Textes spontanés Empty Re: Textes spontanés

Message par jawaybuker le Sam 25 Juil 2009 - 22:11

Bande de cons

Ouais met de la javel pour tuer des fourmis
flingue la terre et l'eau, dégueulasse tout. c'est les mêmes qui viennent ensuite te dire de te laver. Et ta planète tu t'en branles?
Elle peut être pourrie tout le monde s'en cogne. Et la télé, et achète mon con, consomme, détruit le monde dans lequel tu vis, assomme tout. Demain tu vivras mieux, sous une couche radioactive, quand les pampers iront jusqu'à ta fenêtre, quand tu respireras l'odeur de merde toute la journée tu me diras lave toi.
Je t'emmerde, lave toi le cul et lâche moi la grappe.

jawaybuker
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 302
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 12/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Textes spontanés Empty vieux truc sur une feuille au fond d'un placard

Message par jawaybuker le Dim 26 Juil 2009 - 1:17

C'est un monstre qui te parle
c'est toi même qui te parle
c'est.... un néant
Comme il en existe des tas
Mais c'est le tiens
Mon monstre de néant ne me laisse pas de répis
La nuit, le jour, il me parle, me dit que je suis seul
Il a raison, car dans mon intérieur, ne subsiste que le monstre c'est à dire moi
Je plains ce monstre, tout seul, le néant pour seul paysage
Il se regarde lui même et ne voit que le néant, le néant
toujours le néant, il me hante, le néant, l'infini solitude

jawaybuker
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 302
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 12/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Textes spontanés Empty Re: Textes spontanés

Message par Invité le Dim 26 Juil 2009 - 5:50

c'est intéressant d'écrire comme cela, et surtout de se relire. Je le fais quand je suis en colère, puis je jette le papier. :pouce:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Textes spontanés Empty Re: Textes spontanés

Message par jawaybuker le Ven 28 Aoû 2009 - 23:30

A propos de textes spontanées, y'a un truc très drôle à faire. C'est de partir marcher dans les rues, la nuit, en essayant de se perdre. C'est d'autant plus facile qu'on ne connait pas bien la ville évidemment. Et à force de marcher, de se perdre, on entre dans une sorte d'état second (bon faut s'auto-suggérer un peu il est vrai). Arrivé à l'état second, on ouvre un livre (genre les fleurs du mal, c'est excellent pour l'expérience) et on lit le premier poème qui nous tombe sous les yeux. Et là, c'est assez fou, mais on se rend compte que le poème a un très bon rapport avec la situation qu'on vit à l'instant. Et on disjoncte encore plus du coup.
Dès qu'on a une phrase qui nous traverse la tête, même si elle est stupide on l'écrit. ça donne des choses comme:
le jardin d'alice.
Ne tourne jamais la tête.
Le crime est derrière toi
si tu tournes la tête il te tuera
alors marche, ou crève!


il y a des bruit derrière les murs
des bruits qui flottent
des femmes nues sur les murs
je ne sais pas où je suis

l'homme à la cloche s'appelle st paul


textes spontanées issues d'une marche active (plusieurs heures sans s'arrêter), de lecture de poème, de rencontre dans la nuit (les choses ont soudainement un autre visage quand la nuit tombe, c'est assez inquiétant... et drôle)

Enfin bref, ça parait con mais j'adore ça. Et ça fait faire un peu de sport en passant. rire

jawaybuker
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 302
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 12/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Textes spontanés Empty Re: Textes spontanés

Message par bernard1933 le Sam 29 Aoû 2009 - 10:49

Ah, un admirateur de Baudelaire ! On est au moins deux...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum