Règles du haïku

4 participants

Aller en bas

Règles du haïku Empty Règles du haïku

Message par allégorie Ven 4 Fév 2011 - 15:25

Pour ceux que les règles intéressent:
Spoiler:
Si vous êtes interessé par ce genre littéraire, je vous conseille de lire : Petit manuel pour écrire des Haïku de Philippe Costa, Foumis sans ombre - Le livre du haïku - Anthologie, promenade de Maurice Coyaud et Ah! le printemps, le printemps ah! ah! le printemps - Haïku de printemps publié par Moundarren.

Cordialement, Allégorie

allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1036
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Nuage Mer 4 Avr 2012 - 20:15

J'comprends rien ! diable pleure J'peux pas faire de Haïku ...

Ils sont comment tes Haïku toi Cochonfucius ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 13093
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Cochonfucius Jeu 5 Avr 2012 - 10:45

Extrêmement simples.

Un bon site :

http://mtpham75.free.fr/haiku/haiku_01.htm

("L'instant d'un haîku") avec expication et exemples.


Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 33994
Age : 68
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par zizanie Jeu 5 Avr 2012 - 11:24

En poésie, les règles sont faites pour être transgressées. sourire
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Cochonfucius Jeu 5 Avr 2012 - 11:28

C'est justement expliqué dans le document mis en lien.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 33994
Age : 68
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Nuage Ven 6 Avr 2012 - 10:38

Ha merci Cochonfucius !

J'ai du mal à comprendre l'explication, car pour ma lisibilité personnelle, il faudrait que ce soit plus aéré, des mots qui ressortent dans les phrases explicatives, et des exemples détaillés, en faite, pour chaque mot que je ne connais ou comprends pas (pour chaque phrase qui explique quelque chose en faite). Et il y a beaucoup de mots ..... !
Je m'accroche à lire les explications depuis hier, et je viens seulement de réussir à finir de lire le texte en plein. sourire


- J'ai déjà un premier problème, c'est pour les syllabes.
C'est à dire qu'à l'école, je n'ai pas tout compris, et encore moins retenu.

Par exemple : "séisme" il y a combien de syllabes ? 2 ou 3 ? sé-isme ou sé-i-sme ou sé-is-me ?

Et "secours". C'est : se-cour ou se-cou-re ?

Et qu'en il y a des apostrophes ? "d'honneur". C'est : do-nneur ou do-nneu-re ?



- Et ça peut faire plus de trois lignes un Haïku, c'est ça ? Du moment que cela peut se dire en une seule fois en une seule respiration.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 13093
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Cochonfucius Ven 6 Avr 2012 - 10:55

Nuage a écrit:

(1) les syllabes.

Par exemple : "séisme",
"secours" et "d'honneur".

(2) plus de trois lignes

(1) Séisme, deux ou trois syllabes (trois quand le mot suivant commence par une consonne).

Secours et D'honneur, deux.

(2) Plus de trois lignes : en fait, le haïku est formé d'un seul vers, et traditionnellement découpé en trois fragments. Si c'est en cinq, on parlera plutôt de tanka. Mais comme dit plus haut, les règles sont faites pour être transgressées (en connaissance de cause).

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 33994
Age : 68
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Nuage Ven 6 Avr 2012 - 11:35

Cochonfucius a écrit:(1) Séisme, deux ou trois syllabes (trois quand le mot suivant commence par une consonne).
A-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a-a .... (émoticône panique totale)

Heu, tu peux donner un exemple, s'il te plait, avec le mot "séisme" (en mettant un tiret entre chaque syllabe pour mieux voir), pour les deux situations ?

Et "le mot suivant", c'est dans la même ligne ou dans le même texte ?

Et qu'est-ce-qui fait cette différence par rapport aux autres mots, "Secours" et "D'honneur", qui eux ne changent pas apparemment suivant si c'est une consonne ou une voyelle qu'il y a juste après dans le mot suivant ?


_ _ _________________________________________ _ _

Alors là je mets pour moi, pour retenir :

Voyelles : A, E, I, O, U, Y sont des voyelles en français.

Lettre de l’alphabet qui représente ce son, qu’il est possible de prononcer isolément.


Consonnes : Tout le reste : B C D F G H J K L M N P Q R S T V W X Z.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 13093
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Cochonfucius Sam 7 Avr 2012 - 9:39

La différence, c'est le "e muet" en fin de mot.

"séisme grondant", cinq syllabes ;
"séisme ardent", quatre syllabes ;

"secours grondant", quatre ;
"secours ardent", quatre.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 33994
Age : 68
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Nuage Dim 8 Avr 2012 - 10:13

Ha .... Y'a des "e" muets ..... pouf ! yeux ecarquilles

Ha quelle plaie ... alors ça c'est bien le coup de grâce après la décomposition de la syllabe ; ça a comme un goût d'enfer de l'école. Pour peu que je ne mesurais plus bien l'atmosphère, là on est tout de suite dedans et ses méandres dans mon cerveau.

Trop compliqué pour moi sans décorticage, mille et une questions, et surtout entendre les sons (et les visualiser).

Parce-que "séisme" , moi le "e" à la fin, je l'entends quand je prononce !
Même "secours" et "honneur", je l'entends le "e" de fin, invisible. Suspect

Après avoir tenté un désespoir petit sursaut sur le net, j'ai lu qu'il ne fallait pas confondre le "e" muet et le "e" caduc, qui ne sont pas la même chose. (Finalement j'peux bien appeler le mien "invisible" ....)

- Le "e" muet, ils disent que c'est des mots comme "oie", "pie".

- Et le "e" caduc, des mots comme "huître" , "astre" , "suite" , "truite" , "spectre" , "strophe".
Mais en même temps dans le caduc, ils disent qu'il y a une contradiction entre la forme orale et la forme écrite d’un même mot se terminant selon la forme : consonne(s) + "e" caduc. Règles du haïku Fates210

Alors déjà que je priais pour qu'il n'y ait pas d'autres lettres que le "e", qui soient muet à la fin d'un mot .... , mais alors là ..... fluute

Mais dans tout ça, "séisme", c'est un "e" muet ou un "e" caduc ..... ? Parce-que là finalement on dirait un "e" caduc .... et avec la consonne qui suit dans le mot suivant ("séisme grondant"), c'est carrément un aqueduc ....


- Alors j'ai trouvé un site qui parle du "e" muet dans la poésie, tant qu'à faire essayons de comprendre .....
Et là ils parlent même du "e" muet au milieu d'un mot, à comptabiliser les syllabes ou pas .... (si la langue française ce n'est pas des mathématiques, moi je me les coupe ..... ! les cheveux, les cheveux, voyons ! [couper les cheveux en quatre] ). Lien du site ICI

Alors dans tout ça, qu'est-ce-que j'ai pu retirer comme épingle du jeux .... ?
Le pur classique est catégorique : un mot dont la finale " e " n'est pas élidée doit compter une syllabe de plus. Ainsi, le mot " envie ", s'il est suivi d'une consonne, compte trois syllabes...
Aberration, mais règle suivie pour un poète qui se réclame de cette école classique.

Il est utile alors de rappeler le néo-classicisme, et la poésie libérée... qui s'affranchissent de cette règle.
C'est la dernière phrase bien sûr que j'ai retenu ... ! Une sorte de sortie de secours, une bouée à la mer pour ceux qui n'ont pas un flotteur intégré .....

Bon ben moi il ne me reste plus qu'à prendre des cours de syllabes normales, pour la décomposition normale des sons, dans un mot, et je vais me faire un petit test ORL et orthophoniste ; parce-que le traitement auditif ... c'est pas vraiment au point finalement ....

merci Cochonfucius, de m'avoir grandement épaulé dans ces marécages lol!
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 13093
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Cochonfucius Dim 8 Avr 2012 - 16:16

D'autres précisions

http://www.lesmotsenfolie.net/t2913-le-rythme-et-les-syllabes#17560

sur cet autre forum, que tu connais sans doute.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 33994
Age : 68
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Règles du haïku Empty Re: Règles du haïku

Message par Nuage Dim 8 Avr 2012 - 17:43

Ha sympa Conchonfucius.
Non, non, je ne connaissais pas le site "Les Mots En Folie", bien que cela me dise quelque chose.


Pour tout dire, je ne suis pas une experte en littérature, ni en poésie, ni en français, et je n'ai jamais fait un bout de route sur un forum de poésie.
Perso je suis très Ludica (de ludique) , le summum de l'extase pour moi dans le partage et l'apprentissage. Mais bon c'est rare le ludique , faut même le créer, parce-que ludique dans sa pleine mesure, il n'y a pas beaucoup de personnes qui comprennent ce que cela veut dire.

Moi, je ne sais même pas ce que veut dire un vers, alors un alexendrin ...... sourire


Quand j'écris, c'est simple. J'suis tranquille là s'en rien faire, alors que ma pensée vagabonde toute seule sans forme déterminée ;
et là sur le bout des lèvres une phrase se dessine sans que j'en cherche, il faut tout de suite que je chope un stylo et un papier, parce-que ma pensée va dix-mille fois plus vite que ce que je dis, qui va lui même dix-mille fois plus vite que ce que j'écris ;
Et je couche ma phrase, celle-ci entrainant une autre, mot à mot, je n'ai rien besoin de faire ;
quand il y a une sorte de pause au milieu d'une phrase, parce-que le mot de sort pas, j'attends le stylo en l'air le temps qu'il faut, et hop le mot arrive et la phrase continue.
Je ne retravaille jamais un texte (poème), je ne cherche pas à écrire des écrits-poèmes, ça sort tel que d'une traite au fur et à mesure que j'écris, du moment que la première phrase s'est dessinée sur mes lèvres. (Comme Miamol, mais en beaucoup moins sophistiqué dans les règles de l'art, le résultat).
Et je ne cherche pas à faire des rimes, ça tombe comme ça tombe, d'ailleurs je ne cherche même pas à faire un poème, juste à coucher sur papier ce que je ressens quand c'est arrivé à maturation après macération à l'intérieur.

En faite j'aurais pu écrire depuis très longtemps, mais c'est seulement depuis quelque temps, que j'ai pris le reflex de chopper un stylo, quand les mots se dessinent, plutôt que les laisser défiler en mots dans ma tête et sur mes lèvres, parce-que là je ne peut rien retenir, ça va trop vite. De l'écrire, dès le départ, cela permet de canaliser le débit de défilement.

Mais bon faut bien que je comprenne le mécanisme du reste pour que ça se forme tout seul dans ma tête. D'ailleurs j'ai compris les rimes toutes simples en fin de phrases, et c'est bien ça qui ressort tout simplement.



- Bon sinon j'étais sur le point de supprime mon dernier post pour le reposter avec un rajout que j'avais oublié ; j'avais copié dans le "citer", j'avais même cliqué sur la petite croix, mais hop, Conchonfucius, à posté entre temps, donc plus possible de supprimer un message en dernière position d'un thread, qui ne l'est plus. sourire

Alors je me le fais là :
- Alors j'ai trouvé un site qui parle du "e" muet dans la poésie, tant qu'à faire essayons de comprendre .....
(oui mais lequel de muet ? le muet normal ou le caduc .... ?) rire

harpe

C'est compliqué, mais c'est compliqué ...... ! Mazette, dans quel monde vis-je ? Surtout qu'on me dit que c'est simple et que c'est moi qui complique ..... Heuuuuuu j'suis pas sûr qu'on ait le même cerveaux ...... ni qu'on voit la même chose d'ailleurs par moment .....
Allo la Terre ! Y 'a-t-il quelqu'un qui m'entende ? Siquiou siquiou d'y est ...... ! Règles du haïku Alien10 Terrien à terrien .... ; je n'ai pas encore de plumes, alors il me semble bien que je suis là ..... haaaaaa ha haaa lalala la lala la !
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 13093
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum