Paradoxe de la justice divine

+4
JPG
drif
dorcas
Gerard
8 participants

Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Paradoxe de la justice divine

Message par Gerard Mer 7 Mai 2008 - 14:23

D'aprés le Christianisme et la plupart des religions :

Paradoxe de la justice divine 1210161944 - Si je demande sincèrement pardon à Dieu, je serais pardonné et je n'irais pas en Enfer.

Paradoxe de la justice divine 1210162007 - Si je ne demande pas pardon à Dieu, je ne se serais pas pardonné et j'irais en Enfer.


Je trouve ça un peu contradictoire.

Car

Crying or Very sad - Si je ne demande pas pardon à Dieu, c'est que je ne me sens pas coupable. Donc je pense être innocent. Donc c'est un "innocent subjectif" qui va aller en Enfer. Plutôt injuste non ?

:humhum: - Si je demande pardon à Dieu, c'est que je me sens coupable. Donc c'est un coupable qui va aller au Paradis. De nouveau ce n'est pas trés juste.

:compris:

dubitatif Ou alors, c'est que la justice divine c'est autre chose...

Qu'en pensez-vous ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 13455
Age : 62
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par Invité Mer 7 Mai 2008 - 14:51

bonjour

Si tu demande pardon a Dieu c'est que tu te repend d'être pécheur
donc que tu a commis des péchés !
Si tu ne demande pas pardon c'est que tu n'a commis aucuns péchés
mais là je reste septique ,cela signifirait que tu es parfait!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par dorcas Mer 7 Mai 2008 - 15:14

Si je ne demande pas pardon à Dieu, je ne se serais pas pardonné et j'irais en Enfer.

cela n eveut pas dire que tu iras en enfer , c'est dieu qui juge d'après ton coeurs et tes actes.

c'est quand mêm pas difficile de demender pardon à Dieu, nous sommes tous des pêcheurs, toutes l'humanité mais dieu est bon assez pour nous les pardonner.
dorcas

dorcas
Aka La Batelière

Féminin Nombre de messages : 816
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par Gerard Mer 7 Mai 2008 - 16:21

caladine a écrit:bonjour

Si tu demande pardon a Dieu c'est que tu te repend d'être pécheur
donc que tu a commis des péchés !
Si tu ne demande pas pardon c'est que tu n'a commis aucuns péchés
mais là je reste septique ,cela signifirait que tu es parfait!
Neutral Je ne parlais pas de "tous les péchés", mais de péchés spécifiques.

Par exemple :
Si je suis polygame, et que je ne me suis jamais marié, mais que je suis persuadé d'avoir rendu heureux mes femmes, comment pourrais-je "me repentir" d'avoir été polygame ou débauché, alors que je considèrerais avoir fait des bonnes actions ?

Paradoxe de la justice divine 1208713810 Sans doute me diras-tu que la polygamie ne mérite pas l'Enfer, mais si je REFUSE de demander pardon, parce que je pense avoir bien fait ? Dans ce cas, comment Dieu pourra-t-il m'accueillir au paradis ? (Et il ne saurait être question d'être hypocrite : je ne vais pas demander pardon si je ne me sens pas coupable !)

Paradoxe de la justice divine 1208713752 En d'autres termes : est-il JUSTE de subir une justice qu'on ne comprend pas ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 13455
Age : 62
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par Invité Mer 7 Mai 2008 - 17:38

Je viens de voir que tu est catholique.
Tu ne lis pas la bible ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par Gerard Mer 7 Mai 2008 - 18:12

caladine a écrit:Je viens de voir que tu est catholique.
Tu ne lis pas la bible ?
Neutral Si, je la lis. Mais la Bible ne parle pas beaucoup des dernières découvertes en matière de psychologie humaine. Elle ne reconnait pas "l'irresponsabilité".

Pour la Bible, la vie est simple pour le pécheur :

- Soit on est coupable et on demande pardon.
- Soit on est coupable et on choisit le mal en refusant le repentir.

:sicroll: Mais "un coupable qui se croit innocent", ça ne fait pas partie des choses envisagées par la Bible.

Paradoxe de la justice divine 1208713810 Enfin, je ne crois pas. Si tu as des références bibliques qui abordent le sujet, je suis tout ouïe...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 13455
Age : 62
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par drif Jeu 8 Mai 2008 - 22:51

Gerard a écrit:
Neutral Si, je la lis. Mais la Bible ne parle pas beaucoup des dernières découvertes en matière de psychologie humaine. Elle ne reconnait pas "l'irresponsabilité".

lol ! et comment veux tu qu'elle parle des dernières découverte en matière de psychologie humaine ?

C'est simple pourtant, si tu as envie de connaître les dernière trouvailles en matière de psychologie humaine adresse toi aux revues spécialisées. Moi je suis Chrétien et c'est ce que je ferais si j'étais à ta place.

en tout cas, moi le concordisme ce n'est pas ma tasse de thé

drif
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 307
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : raisonnable
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par drif Jeu 8 Mai 2008 - 23:06

laissons tomber le concordisme et revenons a ton sujet

Gerard a écrit: Si je ne demande pas pardon à Dieu, c'est que je ne me sens pas coupable. Donc je pense être innocent. Donc c'est un "innocent subjectif" qui va aller en Enfer. Plutôt injuste non ?...

tu inverses tout lol !

si tu penses que tu es innocent pourquoi vas tu demander pardon à Dieu ?

on demande pardon quand on se sent coupable

Gerard a écrit: :humhum: - Si je demande pardon à Dieu, c'est que je me sens coupable. Donc c'est un coupable qui va aller au Paradis. De nouveau ce n'est pas trés juste.

:compris: ...

rien compris !

Gerard a écrit:dubitatif Ou alors, c'est que la justice divine c'est autre chose...

Qu'en pensez-vous ?

...

ce que je pense ?

la justice divine c'est autre chose que ce que tu essayes de nous faire croire.

Dieu nous demande d'être JUSTE envers son prochain c'est aussi simple que ça. Je suis chrétien et donc je vais te citer le sermon sur la montagne :

Mt 5:8- Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Mt 5:9- Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

drif
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 307
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : raisonnable
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par JPG Dim 11 Mai 2008 - 16:38

Gerard a écrit: :sicroll: Mais "un coupable qui se croit innocent", ça ne fait pas partie des choses envisagées par la Bible.

Paradoxe de la justice divine 1208713810 Enfin, je ne crois pas. Si tu as des références bibliques qui abordent le sujet, je suis tout ouïe...

...
Lévitique, chapître 4 a écrit:;
13 Et si toute l’assemblée d’Israël a péché par erreur et que la chose soit restée cachée aux yeux de la congrégation, et qu’ils aient fait, à l’égard de l’un de tous les commandements de l’Éternel, ce qui ne doit pas se faire, et se soient rendus coupables,
14 et que le péché qu’ils ont commis contre le [commandement] vienne à être connu, alors la congrégation présentera un jeune taureau en sacrifice pour le péché, et on l’amènera devant la tente d’assignation ;

Ceci n'est qu'un exemple, voyez qu'il est question des péchés des ignorants. Ils ne sont pas quitte pour autant. Car au jour où le péché est connu, il doit y avoir propiciation.

JP

JPG
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 762
Localisation : QC
Identité métaphysique : Pas de ce monde!
Humeur : La mienne
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par SEPTOUR Dim 11 Mai 2008 - 17:13

DEMANDER PARDON?mais pq?
c'est dieu qui vous a créée tels que vous étes, de plus c'est lui qui a créée ttes les possibilités que SON univers contient, alors pq voulez vous étre pardonné pour ce qui a été prevu par LUI. jamais vous ne serez puni ou condamné, c'est un non sens, puisque dieu est a l'origine DE TTES CHOSES,meme les pires. Pour la justice me direz vous? mais alors ce que dieu a créé serait injuste, non? mais IL n'y a pas d'injustice dans ce que dieu a créé, il n'y a que des choix, tous les choix méme les pires. Quand vous choisissez, VOUS VENEZ DE CREER UN NOUVEAU SEGMENT DE VOTRE VIE et vous seul en étes responsable parce que vous étes LIBRE.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par libremax Mar 13 Mai 2008 - 14:00

A ce sujet, je pense qu'il convient avant tout de décoller ses ornières en forme de pages de Bible et de faire résonner le commandement de Jésus dans son coeur : "Aimez-vous les uns des autres".

Il y a un passage capital de la Bible sur le vrai péché et le vrai jugement: c'est le passage dans Matthieu sur le Jugement Dernier, où l'on voit, à la fin des Temps, Jésus dire aux Justes "venez à ma droite, car j'avais faim, et vous m'avez donné à manger, j'étais en prison, et vous m'avez vivité, etc." et reprocher aux pécheurs tout simplemùent de ne l'avoir pas fait.

Qu'est-ce à dire?
Que je Jugement de Dieu ne va pas se faire à partir d'une liste de péchés qu'on aurait commis ou non, mais sur notre amour. Sur l'amour qui germe dans notre coeur comme la "graine de sénevé" et qui, si nous en prenons soin, nous poussera, lui, à vivre les commandements de Dieu.

Celui qui ignore tel ou tel commandement ou convention morale que la société judéo-chrétienne aura établie, comment le tenir pour responsable de tel ou tel égarement? L'amour, lui, est universel; il est de nature humaine et commun à tous. Mais l'orgueil aussi.
Tout est là.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par Invité Mar 13 Mai 2008 - 14:24

libremax a écrit:

Celui qui ignore tel ou tel commandement ou convention morale que la société judéo-chrétienne aura établie, comment le tenir pour responsable de tel ou tel égarement? L'amour, lui, est universel; il est de nature humaine et commun à tous. Mais l'orgueil aussi.
Tout est là.
Cette amour que Dieu veux que nous ayons les uns envers les autres n'est pas un amour humain pour la bonne raison que Dieu ne l'ai pas.
Si tu aime ton prochain tu ne lui feras aucun mal donc tu respecteras les commandements de Dieu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par Imala Mer 21 Mai 2008 - 20:38

Gerard a écrit:
caladine a écrit:bonjour

Si tu demande pardon a Dieu c'est que tu te repend d'être pécheur
donc que tu a commis des péchés !
Si tu ne demande pas pardon c'est que tu n'a commis aucuns péchés
mais là je reste septique ,cela signifirait que tu es parfait!
Neutral Je ne parlais pas de "tous les péchés", mais de péchés spécifiques.

Par exemple :
Si je suis polygame, et que je ne me suis jamais marié, mais que je suis persuadé d'avoir rendu heureux mes femmes, comment pourrais-je "me repentir" d'avoir été polygame ou débauché, alors que je considèrerais avoir fait des bonnes actions ?

Paradoxe de la justice divine 1208713810 Sans doute me diras-tu que la polygamie ne mérite pas l'Enfer, mais si je REFUSE de demander pardon, parce que je pense avoir bien fait ? Dans ce cas, comment Dieu pourra-t-il m'accueillir au paradis ? (Et il ne saurait être question d'être hypocrite : je ne vais pas demander pardon si je ne me sens pas coupable !)

Paradoxe de la justice divine 1208713752 En d'autres termes : est-il JUSTE de subir une justice qu'on ne comprend pas ?

...

A mon sens, l'important ce n'est pas de demander ou non pardon à Dieu, l'important c'est d'entrer en relation avec lui, dès lors, si quelque chose que nous avons faite est en contradiction avec ce que Dieu recommande, Il saura nous en faire prendre conscience de manière à pouvoir nous en "repentir" ou nous en excuser...

Imala


Dernière édition par Imala le Mar 17 Juin 2008 - 22:25, édité 1 fois
Imala
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par Invité Sam 24 Mai 2008 - 15:15

Tanith a écrit:
Gerard a écrit:
caladine a écrit:bonjour

Si tu demande pardon a Dieu c'est que tu te repend d'être pécheur
donc que tu a commis des péchés !
Si tu ne demande pas pardon c'est que tu n'a commis aucuns péchés
mais là je reste septique ,cela signifirait que tu es parfait!
Neutral Je ne parlais pas de "tous les péchés", mais de péchés spécifiques.

Par exemple :
Si je suis polygame, et que je ne me suis jamais marié, mais que je suis persuadé d'avoir rendu heureux mes femmes, comment pourrais-je "me repentir" d'avoir été polygame ou débauché, alors que je considèrerais avoir fait des bonnes actions ?

Paradoxe de la justice divine 1208713810 Sans doute me diras-tu que la polygamie ne mérite pas l'Enfer, mais si je REFUSE de demander pardon, parce que je pense avoir bien fait ? Dans ce cas, comment Dieu pourra-t-il m'accueillir au paradis ? (Et il ne saurait être question d'être hypocrite : je ne vais pas demander pardon si je ne me sens pas coupable !)

Paradoxe de la justice divine 1208713752 En d'autres termes : est-il JUSTE de subir une justice qu'on ne comprend pas ?

...

A mon sens, l'important ce n'est pas de demander ou non pardon à Dieu, l'important c'est d'entrer en relation avec lui, dès lors, si quelque chose que nous avons faite est en contradiction avec ce que Dieu recommande, Il saura nous en faire prendre conscience de manière à pouvoir nous en "repentir" ou nous en excuser...

Tanith

Amen !c'est tout à fait ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par fikri Dim 14 Déc 2008 - 5:42

Dieu est le parfait connaisseur. Il connait ce qu'il y a dans les poitrines et rien ne Lui échappe.

Si tu as commis une faute et que tu ne l'admes pas c'est ton problème. il n'y a pas de contradiction à ce que tu dis.

fikri
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 136
Identité métaphysique : musulman
Humeur : en paix
Date d'inscription : 22/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par Invité Dim 14 Déc 2008 - 5:50

Jésus ne dit pas que ceux qui croient en lui auront la vie éternelle, mais qu'ils ont la vie éternelle.

Autrement dit, la vie éternelle, ou le Royaume du Père, sont donnés ici et maintenant, déjà donnés.

Autrement dit, le Paradis et l'Enfer comme rétribution ultimes ne sont que des vieilles lunes qui arrangent bien une église qui fait de la politique ou de la menace envers le fidèle.

En vérité, le Paradis ou bien l'Enfer, c'est déjà maintenant : si tu fais quelque chose de franchement crade, tu vas te sentir mal (logiquement) et ta vie sera un enfer.

Mais si tu te pardonnes à toi-même, tu sauras que tu vaus mieux que ton péché, et alors tu seras de nouveau au Paradis, dans l'amour de Dieu.

(Ici, bien des gens croient que se pardonner à soi-même c'est juste faire preuve d'une auto-indulgence coupable, mais les gens qui ont compris cela n'ont rien compris. Il est impossible de se sentir bien dans sa peau à l'issue d'une auto-indulgence coupable. Celui qui se pardonne à lui-même sans complaisance mais dans l'amour pur de Dieu en vient naturellement à chercher à réparer sa faute et n'est pas un complaisant.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Paradoxe de la justice divine Empty Re: Paradoxe de la justice divine

Message par SEPTOUR Ven 19 Déc 2008 - 15:30

j'applaudis ESCAPE, en voila un qui a compris ,bravo, encore bravo.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum