Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mer 12 Mar 2014 - 9:29

Antinea a écrit:
Je peux imaginer des choses impossible sachant qu'elle sont impossible

qu'est ce qui prouve de façon indubitable qu'elle sont impossibles...définitivement, si ce n'est l'auto limitation, ou le manque de savoir à un certain moment ?

voyons ... tous ce qui nous permettrait par exemple de remonter le film à l'envers.

Un verre qui tombe se casse ... j'imagine la machine sur le bouton de laquelle j'appuie , le verre brisé remonte dans un halo bleu sur la table et se recompose ...
J'imagine la machine à travers l'écran de laquelle je vois le monde des morts et je converse avec Newton ... j'assiste à des débat entre platon, copernic , quelques sage amérindien dont nous ignorons tous mais qui à une sagesse transcendante ...

Je suis vraiment sur que ce n'est pas de l'autolimitation ni un manque de savoir ... c'est simplement dans l'ordre des choses ... le passé est le passé si je change mon passé alors je ne vis pas maintenant mon avenir mais l'avenir d'un autre ... et donc fatalement mon passé n'est pas le même !

V+


keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par Bulle le Mer 12 Mar 2014 - 9:40

cana a écrit:
Que pensez de l'école publique après ça... ? Créer des têtes bien pleines?
Ajouter la matière méditation ne serait pas judicieux?
Ce n'est pas incompatible avec la laïcité.
Le plus grand bien  puisque l'enseignement se doit d'être celui de savoirs universels n'ayant strictement rien à voir avec quelque religion ou quelque position philosophique que ce soit.
Les savoirs scientifiques sont les mêmes pour les russes que pour les japonais et que pour n'importe quel élève qu'il soit musulman, chrétien ou juif. C'est cela que l'on demande à l'école publique dans un pays laïque et aux chercheurs payés avec nos impôts.
Mettre de la providence ou de la dieudieuserie ou n'importe quelle autre pseudo-réalité immatérielle dans les sciences est une entorse grave à l'enseignement laïque. Et cela n'empêche nullement d'ailleurs d'enseigner les diverses pensées philosophiques aussi anachroniques soient-elles...
Antinea a écrit:qu'est ce qui prouve de façon indubitable qu'elle sont impossibles...définitivement, si ce n'est l'auto limitation, ou le manque de savoir à un certain moment ?
Le bon sens n'est pas de l'auto limitation. Voire le contraire ! Je peux très bien imaginer que je vole au dessus des Iles de Lérins en regardant un magnifique lever de soleil et que je me joins aux oiseaux ; mais le bon sens me dit que, compte-tenu de faits divers et variés publiés un peu partout dans le monde, je peux être certaine que si je me jette du 5ème je risque de ne plus imaginer bien longtemps  sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39573
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mer 12 Mar 2014 - 10:45

aussi anachroniques soient-elles.

ça ne veut rein dire. rien n'est jamais anachronique.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mer 12 Mar 2014 - 10:52

Antinea a écrit:
aussi anachroniques soient-elles.

ça ne veut rein dire. rien n'est jamais anachronique.

hello,

bah si par exemple expliquer la cosmologie en terme aristotélicien par exemple ou par les sphères célestes :)

Mais ce n'est pas parce que c'est anachronique que ce n'est pas intéressant pour l'histoire des sciences. Ceci dit c'est un autre domaine d'étude

V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mer 12 Mar 2014 - 10:59

et bien justement, tu donnes un bon exemple à propos des sphères célestes. Je pense qu'on ferait bien de s'y attarder un peu plus, et également sur les solides de Platon.

« Dieu s’en est servi pour le Tout, quand il en a dessiné l’arrangement final»
(Platon,Timée)

ce qui permet de comprendre les structures cristallines comme le sel après évaporation sourire 
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mer 12 Mar 2014 - 11:10

Antinea a écrit:et bien justement, tu donnes un bon exemple à propos des sphères célestes. Je pense qu'on ferait bien de s'y attarder un peu plus, et également sur les solides de Platon.
   Les Sphères Celeste ne servent à rien pour expliquer le mouvement de mars ... l'étymologie de "planète" nous le rappelle "corps errant"

Les solides de platon ne sont d'aucune utilité pour comprendre les semi-conducteurs ...
Antinea a écrit:
« Dieu s’en est servi pour le Tout, quand il en a dessiné l’arrangement final»
(Platon,Timée)

Dieu n'est pas une donnée factuelle qu'une expérience ou observation puisse définir ... nous avons autant de dieu sur terre que de personne ...
même dans une même religion le Dieu peu revétir plusieurs aspect ...


Maintenant je le répète tout cela n'est pas ininterressant mais n'a rien à faire dans un cursus scolaire commun au plus grand nombre ... sa place est dans l'histoire de sicence et la philosophie ...
Pour ce qui est du domaine et de l'époque Grecque ...
Les sphères celestes telle que définient en astronomie moderne ont toute leur place dans un cours de physique, de même que les forme géométrique des solides de platon sont en parties utilisée en cristallographie
V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par Bulle le Mer 12 Mar 2014 - 11:18

Antinea a écrit:ça ne veut rein dire. rien n'est jamais anachronique.
Ben voyons ! Tu essaies de vérifier le sens des mots des fois avant de répondre ?

Mais revenons au sujet qui est le Matérialisme scientifique et le contrat méthodologique des chercheurs... dans lequel  annonce haut  Platon n'a strictement rien à faire, ce qui ne t'empêche nullement d'ouvrir un sujet dans philo si tu le souhaites...
Le contrat méthodologique des chercheurs est fondé sur le matérialisme ; c'est une volonté qui date du XVIII ème siècle : ce n'est pas d'hier  et ce contrat met des limites précises entre les savoirs et leur signification d'une part mais surtout impose ce que l'on peut appeler des critères de scientificité.
Il ne faut donc pas confondre (dans tous les sens du terme) les options métaphysiques (qui sont d'ordre individuel)  et ce qui permet la validation des savoirs scientifiques, validation qui est collective.
Autrement dit qu'un chercheur soit inspiré par un rêve, par son éventuel mysticisme ou encore par une idéologie économique ne change strictement rien au fait qu'un savoir scientifique n'est validé que s'il est publié dans une littérature spécialisée et est formulé de telle manière que n'importe quel scientifique du monde (encore une fois quelque soit son idéologie, ses options mystiques etc...) puisse le reproduire : il y a donc une validation croisée des résultats.
Et dieu ou quelqu'entité immatérielle et omnipotente n'a rien à voir là dedans ; pire représente un véritable danger pour la recherche scientifique  puisque tout ce qui n'es pas expliqué verra l'explication à travers une non-explication c'est-à-dire ladite entité, ce qui rend toute recherche future absolument inutile.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39573
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mer 12 Mar 2014 - 11:25

Spoiler:
keinlezard a écrit:
Antinea a écrit:et bien justement, tu donnes un bon exemple à propos des sphères célestes. Je pense qu'on ferait bien de s'y attarder un peu plus, et également sur les solides de Platon.
   Les Sphères Celeste ne servent à rien pour expliquer le mouvement de mars ... l'étymologie de "planète" nous le rappelle "corps errant"

l'étymologie n'est pas une donnée scientifique valable

Les solides de platon ne sont d'aucune utilité pour comprendre les semi-conducteurs ...
c'est toi qui le dit. à moins qu'on admette que sans avoir compris la quintessence, on arrive tout de même à des résultats étonnants qu'on ne sait pas vraiment expliquer.
Antinea a écrit:
« Dieu s’en est servi pour le Tout, quand il en a dessiné l’arrangement final»
(Platon,Timée)

Dieu n'est pas une donnée factuelle qu'une expérience ou observation puisse définir ... nous avons autant de dieu sur terre que de personne ...
Faux: Il n'y en a qu'un.
même dans une même religion le Dieu peu revêtir plusieurs aspect ...


Maintenant je le répète tout cela n'est pas ininterressant mais n'a rien à faire dans un cursus scolaire commun au plus grand nombre ... sa place est dans l'histoire de sicence et la philosophie ...
Pour ce qui est du domaine et de l'époque Grecque ...
Les sphères celestes telle que définient en astronomie moderne ont toute leur place dans un cours de physique, de même que les forme géométrique des solides de platon sont en parties utilisée en cristallographie.

ils devraient l'être également comme modèles atomiques
V+

Merci de refaire ce message en quotant correctement.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mer 12 Mar 2014 - 11:41

Antinea a écrit:
 
keinlezard a écrit:
     Les Sphères Celeste ne servent à rien pour expliquer le mouvement de mars ... l'étymologie de "planète" nous le rappelle "corps errant"
 
l'étymologie n'est pas une donnée scientifique valable
Tout comme les sphères célestes de l'antiquité me semble t il

Antinea a écrit:
   
keinlezard a écrit:
     Les solides de platon ne sont d'aucune utilité pour comprendre les semi-conducteurs ...
 
   c'est toi qui le dit. à moins qu'on admette que sans avoir compris la quintessence, on arrive tout de même à des résultats étonnants qu'on ne sait pas vraiment expliquer.
  Non justement ce n'est pas moi mais la mécanique quantique qui explique parfaitement le phénomène qui s'opère dans les semi conducteur
c'est la mécanique quantique encore qui l'a prévu pas les solides de platons.
 Les solides de platons n'explique pas l'électromagnétisme  qui se joue au sein de la matière ...

Antinea a écrit:
« Dieu s’en est servi pour le Tout, quand il en a dessiné l’arrangement final»
(Platon,Timée)
 
keinlezard a écrit:
Dieu n'est pas une donnée factuelle qu'une expérience ou observation puisse définir ... nous avons autant de dieu sur terre que de personne ...
Faux: Il n'y en a qu'un.
 Comment le démontres tu sans équivoque ?

Antinea a écrit:
keinlezard a écrit:
même dans une même religion le Dieu peu revêtir plusieurs aspect ...

Maintenant je le répète tout cela n'est pas ininterressant mais n'a rien à faire dans un cursus scolaire commun au plus grand nombre ... sa place est dans l'histoire de sicence et la philosophie ...
Pour ce qui est du domaine et de l'époque Grecque ...
Les sphères celestes telle que définient en astronomie moderne ont toute leur place dans un cours de physique, de même que les forme géométrique des solides de platon sont en parties utilisée en cristallographie.

ils devraient l'être également comme modèles atomiques
V+
Le modèle atomique  est défini par la mécanique quantique ...  et que je sache aucune prédiction faite par la mécanique quantique ne le fut  donné  par les solides de platon ...

V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par noureddine2 le Mer 12 Mar 2014 - 13:13

keinlezard a écrit:

étonnement l'IRM fonctionnelle montre que les esprit religieux fonctionnent différemment des autres
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
le spirituel est déterministe et platonicien et généraliste comme un philosophe .
le matérialiste est terre à terre , il est spécialiste et aime se concentrer sur une seule spécialité .
avatar
noureddine2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 451
Localisation : maroc
Identité métaphysique : science
Humeur : determniste
Date d'inscription : 16/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mer 12 Mar 2014 - 14:19

keinlezard a écrit:Comment le démontres tu sans équivoque ?

peux tu te démontrer ?
et est-ce nécessaire ?

keinlezard a écrit:Le modèle atomique  est défini par la mécanique quantique ...  et que je sache aucune prédiction faite par la mécanique quantique ne le fut  donné  par les solides de platon .

alors, a t-on pris le problème dans le mauvais sens ?

les atomes sont des poupées Russes.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mer 12 Mar 2014 - 14:30

Antinea a écrit:
keinlezard a écrit:Comment le démontres tu sans équivoque ?
peux tu te démontrer ? et est-ce nécessaire ?

hello,

puis je me démontrer ?... oui puisque en intéraction avec toi et le forum ... si cela ne me démontre pas ... alors toi mếme n'est pas démontrable autant que tes positions
tu te complairais alors dans une indémontrabilité qui AMHA n'est qu'une vacuité
Je peux faire des tests construire une théorie sur les être vivants qui m'entourent , tester mes hyptothèses et expérimenter la réalité de ce que je vois.
Raisonnablement, si ceux que j'intérroge et qui pratiquent la même chose que moi arrivent aux même conclusion je n'ai que peux de raison de douter
de la réalité de leurs conclusions tout autant que des miennes.

Tu peux toujours affirmer que tu n'es que le reflet de mon esprit et que tu n'existes pas en dehors de lui. Mais dès lors, je n'ai vraiment aucune raison d'écouter tes
arguments Wink
Il me semble plus sage de penser que tu existes en temps qu'individualité , que tu possède ta propre conscience ... si je te démontre alors je me suis également démontré :)



Nécessaire de démontrer qu'il n'y a pas un seul Dieu, mais plusieurs acceptation et manière d'envisager des Dieux. Puisque la question posée était de démontrer qu'il n'y a qu'un seul Dieu.
Oui c'est absolument nécessaire, puisque beaucoup te dirons que leur Dieu n'est pas ton Dieu. D'autre t'affirmeront que leurs dieux, ne sont pas ton Dieu. D'autre encore te parleront d'un principe "créateur" qui n'est pas non plus ton Dieu ....

Si tu affirmes qu'il n'y a qu'un Dieu il convient bien de définir ce Dieu et de démontrer qu'il est plus probable que les autres acceptation de Dieu.

V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Mer 12 Mar 2014 - 14:40

Antinea a écrit:
keinlezard a écrit:Le modèle atomique  est défini par la mécanique quantique ...  et que je sache aucune prédiction faite par la mécanique quantique ne le fut  donné  par les solides de platon .

alors, a t-on pris le problème dans le mauvais sens ?

les atomes sont des poupées Russes.

hello,

ce n'est pas un problème de mauvais sens.
Les solides de platon comme beaucoup de conception grecque ne sont qu'une intellectualisation de ce qu'est la perfection et une prétendue perfection du monde.
Bien souvent, la compréhension - avec notre recul - n'est qu'une toute première approche du monde.
Les observations faite par les grecs  sont toujours ""valables"" en ce sens que les propriètées qu'ils ont mis en évidence se retrouvent.
Mais là ou les grecs comprenaient que c'était le résultat de la perfection supposée ( à cause de la perfection du monde ) , nous voyons nous que c'est le résultat d'un agencement plus subtil ...  et est une conséquence des interactions et non la cause premiere.

De même que la relativité générale, se simplifie aux vitesses faible et redonne les équations de Newton ... les solides de platon se retrouvent comme conséquence des équation de la mécaniques quantiques appliqué aux cristaux - pour là cristallographie - mais je le répète ce n'est pas les solides qui sont la cause de la mécanique quantique

Les atomes poupées russes n'est qu'une approximation ... les poupées russe sont de même nature ... les atomes ne sont pas de même nature que les protons et les neutrons qui les composes, qui à leur tour ne sont pas de même nature que les quarks ... qui à leur tour ne sont pas de même nature que les "cordes" qui les composes
dans le cadre de la théorie des cordes


V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Mer 12 Mar 2014 - 19:53

La théorie des cordes ne s'est elle pas effiloché ??
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par M'enfin le Mer 12 Mar 2014 - 21:02

Un autre article de Miles Mathis que je viens juste de traduire. Intitulé "L'illogisme de l'athéisme", cet article traite de nos supposées connaissances scientifiques. Les cinq petites remarques en rouge sont de moi.

Un passage:
"Toutes les théories contemporaines sont fortement protégées et policées, et elles sont célèbres pour immédiatement mettre à l'index toute personne qui pose des questions intelligentes. La science moderne se compose de seulement deux catégories: ceux qui sont d'accord avec chaque mot des modèles standard, et les cinglés. La science dans tous les domaines s'est figée en dogme, c'est pourquoi elle a cessé d'avancer. La physique, par exemple, n'a pas fait un poil de progrès théorique depuis près d'un siècle. Elle a passé les huit ou neuf dernières décennies à tirer les anciennes théories vers le bas avec des formalismes mathématiques et autres jargons, et a érigé ses murs aussi haut que possible. Je le sais de première main."
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Jeu 13 Mar 2014 - 10:06

oh... comme je suis 100% d'accord
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Jeu 13 Mar 2014 - 10:25

Antinea a écrit:La théorie des cordes ne s'est elle pas effiloché ??
hello :)
hihihihi


Non un des reproches fait est principalement que pour l'instant elle ne propose aucune chose que les autres théories quantique et relativité n'explique déjà.
Un autre reproche concerne la résolution des équations qui dans certain cas même à une infinité de solution :)

C'est pour cela que certains on choisit de voir moins loin qu'une théorie unifiée de la physique et se concentrent sur la simple unification de la mécanique quantique et de la relativité ( théorie de la gravitation quantique à boucle )

Dernièrement ( decembre 2010 )une observation semble confirmer la théorie des cordes / gravitation quantique à boucle sur la prédiction de multivers
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Maintenant, il faut multiplier les observations et voir si un autre explication est possible ou pas.

V+

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par Bulle le Jeu 13 Mar 2014 - 10:57

keinlezard a écrit:  
keinlezard a écrit:
Dieu n'est pas une donnée factuelle qu'une expérience ou observation puisse définir ... nous avons autant de dieu sur terre que de personne ...
Faux: Il n'y en a qu'un.

 Comment le démontres tu sans équivoque ?
Le problème n'est même pas là keinlezard. Le problème est qu'il n'y a pas de place dans la science pour l'immatériel omnipotent, parce que la démarche scientifique n'a rien à voir avec quelque démarche métaphysique que ce soit. Pour la simple et bonne raison que par contrat tout résultat d'une démarche scientifique doit pouvoir évoluer en étant remise en cause, tant dans les modalités que dans les résultats ce qui est le contraire des présupposés métaphysiques de type religieux.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39573
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par Bulle le Jeu 13 Mar 2014 - 11:09

M'enfin a écrit:
Un autre article de Miles Mathis que je viens juste de traduire. Intitulé "L'illogisme de l'athéisme", cet article traite de nos supposées connaissances scientifiques. Les cinq petites remarques en rouge sont de moi.

Un passage:
"Toutes les théories contemporaines sont fortement protégées et policées, et elles sont célèbres pour immédiatement mettre à l'index toute personne qui pose des questions intelligentes. La science moderne se compose de seulement deux catégories: ceux qui sont d'accord avec chaque mot des modèles standard, et les cinglés. La science dans tous les domaines s'est figée en dogme, c'est pourquoi elle a cessé d'avancer. La physique, par exemple, n'a pas fait un poil de progrès théorique depuis près d'un siècle. Elle a passé les huit ou neuf dernières décennies à tirer les anciennes théories vers le bas avec des formalismes mathématiques et autres jargons, et a érigé ses murs aussi haut que possible. Je le sais de première main."
C'est totalement absurde M'enfin. Je pense que tu devrais te renseigner un peu mieux à propos de l'épistémologie des sciences et du contrat méthodologique des chercheurs au lieu de raconter n'importe quoi ! Que ce soit l'athéisme ou quelque postulat philosophique que ce soit : il n'y a pas de place pour eux tant dans la méthode de recherche que pour la validation des résultats. Les résultats des travaux de recherche sont collectifs et ne prennent absolument pas en compte les position personnelles des chercheurs.
Un travail de recherche pour être reconnu comme scientifiquement valide doit être formulé de manière claire de manière à ce qu'il soit reproductible et être mené suivant des protocoles précis. Les présupposés qui ont conduit à un  chercheur à se diriger sur un projet de recherche plutôt qu'un autre, s'il y en a, ne font jamais partie de ce qui est produit pour la collectivité. Autrement dit les résultats ne sont jamais destinés à servir telle ou telle métaphysique qu'elle soit athée ou pas.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39573
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par Ladysan le Jeu 13 Mar 2014 - 13:57

Bulle a écrit:Un travail de recherche pour être reconnu comme scientifiquement valide doit être formulé de manière claire de manière à ce qu'il soit reproductible et être mené suivant des protocoles précis. Les présupposés qui ont conduit à un  chercheur à se diriger sur un projet de recherche plutôt qu'un autre, s'il y en a, ne font jamais partie de ce qui est produit pour la collectivité. Autrement dit les résultats ne sont jamais destinés à servir telle ou telle métaphysique qu'elle soit athée ou pas.
C'est aussi de cette manière que je considères la recherche scientifique.
Pas besoins non plus d'avoir de grandes notions scientifique pour comprendre ça...
Je ne comprendrais jamais pourquoi des personnes aussi érudites semble-t-elles arrivent à contester ces faits... lol!
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Age : 66
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par keinlezard le Jeu 13 Mar 2014 - 14:11

Ladysan a écrit:
Bulle a écrit:Un travail de recherche pour être reconnu comme scientifiquement valide doit être formulé de manière claire de manière à ce qu'il soit reproductible et être mené suivant des protocoles précis. Les présupposés qui ont conduit à un  chercheur à se diriger sur un projet de recherche plutôt qu'un autre, s'il y en a, ne font jamais partie de ce qui est produit pour la collectivité. Autrement dit les résultats ne sont jamais destinés à servir telle ou telle métaphysique qu'elle soit athée ou pas.
C'est aussi de cette manière que je considères la recherche scientifique.
Pas besoins non plus d'avoir de grandes notions scientifique pour comprendre ça...
Je ne comprendrais jamais pourquoi des personnes aussi érudites semble-t-elles arrivent à contester ces faits... lol!

Et c'est ainsi qu'elle est pratiquée :) dans les labos que je fréquente

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par M'enfin le Jeu 13 Mar 2014 - 14:56

Bulle a écrit:Autrement dit les résultats ne sont jamais destinés à servir telle ou telle métaphysique qu'elle soit athée ou pas.
As-tu jeté un coup d’œil sur l'article ou si tu réponds seulement à la citation, Bulle?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par _Antinea le Jeu 13 Mar 2014 - 18:57

HS:
bulle a écrit:Le problème est qu'il n'y a pas de place dans la science pour l'immatériel omnipotent...dans la démarche scientifique

quelle erreur !

les ultra sons, entre autres choses, ne nous sont pas perceptibles. On peut ranger ceci dans l’immatériel. Alors devrait on ne pas en tenir compte dans la démarche scientifique ?
La physique quantique est une passerelle jetée entre le matériel et l'immatériel. Doit on la jeter aux orties ?
Les chinois travaillent sur du matériel qui aura des applications en médecine quantique afin de détecter les énergies subtiles. Est-ce perdre son temps ?

Les messages concernant la médecine quantique ont été déplacés dans ce [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Antinea : tu as déjà été avertie plus aucune pollution systématique de sujet de ta part ne sera tolérée.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par M'enfin le Jeu 13 Mar 2014 - 19:24

Quand la physique sort du matériel, je crois effectivement qu'elle outrepasse son mandat, mais comment juger de ce qui est matériel et de ce qui ne l'est pas à partir d'hypothèses basées sur des probabilités mathématiques? Certains physiciens jouent présentement à la loterie, et ils devraient le dire clairement, comme ça les gens qui, comme moi, ont des propositions concrètes à faire ne seraient plus considérés comme des d'hurluberlus, du moins pas plus que ces physiciens.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Matérialisme scientifique : le contrat méthodologique des chercheurs

Message par Bulle le Jeu 13 Mar 2014 - 20:14

M'enfin a écrit:
Bulle a écrit:Autrement dit les résultats ne sont jamais destinés à servir telle ou telle métaphysique qu'elle soit athée ou pas.
As-tu jeté un coup d’œil sur l'article ou si tu réponds seulement à la citation, Bulle?
Non : c'est un lien de téléchargement et je ne prends jamais ce type de liens  sourire 

_________________
Hello Invité !  Le du 01 septembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39573
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum