Le désir et la souffrance

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Radha2 le Mar 8 Déc 2009 - 19:05

Certaines interprétations rapides continuent de faire croire que la suppression du désir est posssible - tout comme une parfaite maître des sens et du mental. Mais même Patanjali n'a fait que compiler des aspects d'une pratique qui visait à les transcender, a une époque plus ancienne; que dire de la possibilité d'exercer ces méthodes aujourd'hui !
Inisister sur la rentabilisation des désirs signifie que l'objet du sentiment est matériel et extérieur.
Inisister sur le non-Soi fait correspondre l'objet des désirs à une vacuité - c'est une hauteur supplémentaire qui nous permet de définir le bonheur dans le mouvement, dans les hauts comme dans les bas.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Mar 8 Déc 2009 - 19:14

Radha a écrit:

Cette tradition, dans la prophétie de Kalachakra insiste sur l'idée de 'démantelement', destructuration des idées, des valeurs, véritable destruction du monde, condition préalable a la réalision du mythe de Shamballah , apparaissant comme une 'Bouddhocratie' sous l'autorité du Chakravartin.

Tiens, je suis allée faire un petit tour du côté de Shamballah... curieux, mais même les Théosophes (encore eux!) en parlent. Shamballah.... mythe universel :

I could write about Avalon, Camelot, Lemuria, Shamballa .. different names according to the translation of the myth .. and probably one who is more versed in Ancient Mythology could refer me to other stories ..

not the least of which is the Biblical Story of Melchizadek and Salem .. and even to the modern day Jerusalem. [where Salem means nothing more than "City of Peace"]
Sambhala - The Evolution of a Myth

Shamballa is the stuff of legend and myth, the Shangri-la that humanity longs for in its collective consciousness. Many believe that it is a physical place hidden behind distant snow capped mountains north of the Himalayas, not far from the Gobi Desert, where inhabitants live in peace and harmony and enjoy long life and near physical perfection.

Shambhala is reputedly ruled by a line of enlightened kings who are said to be guarding the highest wisdom that humanity has managed to obtain. Legend has It, that Shamballa, along with the location of the place, has been hidden because we are so "wicked" , but that when humanity is ready a great king will come out of the sanctuary to defeat the forces of evil and establish a golden age.

Tibetans, including the present Dalai Lama note the huge number of teachings which have purportedly come out of Shambala and ask, 'how could the country be just a fantasy?'

The famous Kalacakra teachings contain sermons given by the Buddha and include descriptions of the role Shamballa will play in the future, supposedly came out of Shamballa.

Everyone has different images of this Mythical Dream, each based on our own perceptions, beliefs and the conditioning which limit our knowledge and our imagination.

In popular "New Age" Esoteric Wisdom, Shamballah is the 'center where the will of God is known' (the planet's head center). Some say it is found in the Gobi Desert in etheric matter over the White Island.

For some, Shamballa is "The Heavenly Field" to be aspired to - the reward for a "Life_after_martyrdom_and_service".

http://www.anunda.com/notebook/shamballah.htm

Excusez, c'est en anglais, je peux traduire si vous demandez.

Rappelons tout de même à nos honorables lecteurs que c'est un mythe...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Mar 8 Déc 2009 - 19:37

Mais moi, j'aime bien les mythes, alors maintenant je vais vous donner à lire sur ce fameux Kalachakra, parce que c'est pas la première fois que j'en entends parler. Si vous prenez la peine de lire, vous verrez que ça vaut son pesant de cacahuètes :

neotrouvetout a écrit:
La Prophétie du Kalachakra est détaillée dans le tantra de kalachakra (Sri Kalachakra), un texte d’origine Bouddhiste qui fait plus de 1300 pages écrites en tibétain et qui fait partie des plus de 230 textes de tantras (les tantras sont le dernier niveau d’enseignement du bouddha) dont la totalité ont plus de 1000 pages chacun si l’on rajoute les plus de 120 volumes (+ de 1000 pages chacun) de sutras bouddhistes (contenant les 2 premiers types d’enseignement du bouddha), cela forme la totalité des enseignements que les tibétains ont conservé, dans leurs bibliothèques, du Bouddha.

Les habitants du Tibet et de la Mongolie croient que Shambhala est un royaume caché avec une communauté où des Êtres parfaits et semiparfaits vivent, guidant l’évolution de l’humanité. Selon le 14e Dalai Lama, c’est une terre pure terrestre qui ne peut cependant pas être située sur une carte ; seuls y ont accès ceux qui ont acquis le karma convenable. Il existe une prière pour renaître à Shambhala, rédigée par le 6e Panchen Laman de l’humanité. Le troisième Panchen Lama rédigea un guide indiquant le chemin pour parvenir à ce Royaume. Cet ouvrage très répandu au Tibet repose sur des écrits du canon tibétain : kangyur/Tengyur.

neotrouvetout a écrit: Le texte nomme explicitement les leaders des trois religions monothéistes (le judaïsme, le christianisme et l’islam) comme étant les adversaires du bouddhisme: “Adam, Hénoch, Abraham, Moïse, Jésus, celui en habit blanc (Mani), Mohamed et Mathani (le Mahdi)”. Le tantra du Kalachakra les décrit comme “la famille des serpents démoniaques” (Shri-Kalachakra I. 154). L’interprétation traditionnelle soutient qu’il s’agit d’une représentation de la lutte contre les forces du mal.
Le Tantra du Kalachakra jure une guerre totale entre le monde islamique et le monde non-islamique lors de laquelle les disciples de Mohamed seront présentés comme les ennemis principaux des bouddhistes. Dans le texte original, la Mecque est décrite comme la résidence de « l’idole puissant et impitoyable des barbares », « l’incarnation du démon » (Shri Kalachakra I. 154). Ainsi d’après l’adversaire principal du prochain roi du Shambhala, Rudra Chakrin “tourneur courroucé de la roue”, nous apprenons qu’ils sont également nommés mleccha ce qui signifie “barbares” mais également “habitants de la Mecque”. Un autre commentaire du Kalachakra appelle Rudra Chakrin le “meurtrier des Mlecchas”.
Les “causes” de la révolte mondiale contre les musulmans pourraient être que ces derniers auront envahis de nombreux pays et chercheront à islamiser la terre entière en massacrant, obligeant les êtres à se convertir etc…

neotrouvetout a écrit: En ces temps mauvais, un « roi barbare » despotique force toutes les nations autres que Shambhala à se soumettre à son pouvoir, de sorte qu’à la fin seules deux grandes forces restent en présence : d’une part le « roi des barbares » dépravé soutenu par le « seigneur de tous les démons », et d’autre part Rudra Chakrin, le messie bouddhiste courroucé. Pour finir, le souverain barbare subjugue le monde entier sauf le royaume mythique de Shambhala. L’existence de celui-ci est un incroyable aiguillon pour le roi barbare et ses sujets : « Leur jalousie dépassera toutes les limites, montant comme les vagues de la mer. Exaspérés qu’un tel pays puisse échapper à leur contrôle, ils rassembleront une armée et se mettront en route pour le conquérir » (Bernbaum, 1980, p. 240). On en arrive ensuite, dit la prophétie, à une brutale confrontation.
D’après les prophéties, c’est l’époque des « non-dharmas », auxquels il s’oppose.

neotrouvetout a écrit: Alors dit la prophétie, apparaitra un “roi” bouddhiste, 25ème roi de Shambhala, Rudra Cakrin, nommé le “roi courroucé à la roue de fer” formera alors une armée immense. La mission de ce souverain est de détruire les « ennemis de l’enseignement bouddhiste » dans une immense bataille eschatologique et de fonder un âge d’or.
Appelé Rigden Dapo Tchakortchen en tibétain, Rudra Cakrin sera le dernier de la dynastie Kalkin (ou Kulika ou Rigden en tibétain) qui règne dans le royaume mystique et mythique de Shambhala (il serait aussi la 6ème réincarnation du Panchen Lama).

La prophétie du Tantra Kalachakra dit qu’il commencera son règne en 2327 et qu’il repoussera les envahisseurs musulmans (les “barbares de Makha” / la Mecque qui avaient construit un empire mondial) en 2424 pour instaurer l’Age d’Or.

Roues de fer et machines étonnantes
Sur de longues pages, le tantra du Kalachakra décrit avec énormément de détails les puissantes armes meurtrières dont dispose l’armée du Shambhala bouddhiste contre “les ennemis de la doctrine” (Shri Kalachakra I. 128-142). Les lamas, commentateurs de ces équipements militaires imaginaires, s’adonnent à de spectaculaires comparaisons avec des armements du 20e et 21e siècle.
Selon Lobsang Rampa, “Rudka Cakrin est connu comme ‘ le Cakravartin ‘ ou ‘ le propriétaire de la roue ‘. Cette roue est censément une roue de fer cet automnes du ciel pour marquer le commencement de son règne. Certains peuvent voir cette ‘roue de fer tombant du ciel comme une métaphore où d’autres peuvent voir cela tout à fait littéralement comme un Vaisseau Étranger.”
La description graphique des machines de guerre auxquelles la déité du Kalachakra consacre un grand nombre de pages dès le premier chapitre du tantra est vraiment impressionnante et stupéfiante (Newman, 1987, pp. 553-570, vers 135-145 ; Grönbold, 1996). Un total de sept sortes d’armes exceptionnellement destructrices est présenté. Toutes prennent la forme d’une roue. Le texte les nomme des yantras. [...] ont citées également trois autres « armes rotatives » extrêmement efficaces qui tranchent tout, en particulier les têtes des soldats ennemis. L’une d’entre elles est comparée aux roues du char du soleil. Il s’agit probablement d’une variante du disque solaire que le dieu indien Vishnou met en œuvre avec succès contre les hordes de démons. De telles roues de mort ont joué un rôle important dans l’histoire militaire magique du Tibet jusqu’à notre siècle. De nos jours, les adeptes du mythe de Shambhala voient dans ces roues des « avions » ou des « OVNIS » armés de bombes atomiques et pilotés par les renforts extraterrestres du roi du monde !
http://www.neotrouve.com/?p=461

J'ai pris la peine de copier ce texte, qui recoupe d'autres textes sur le Kalachakra que j'ai lus plus anciennement, parce que, vraiment, pour moi qui suis fan de Science-Fiction, c'est vraiment super, pas vrai ? Et puis ça a le mérite d'être facile à lire ! Si vous allez lire le texte entier, vous y lirez que même Hitler est parti à la recherche de ce mystérieux royaume... alors.... on fait fait tourner les tables maintenant ?

lol!
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Radha2 le Mar 8 Déc 2009 - 20:23

A propos de science fiction Bab, je connais bien le magazine Nexus...
je crois que leur dernier numéro parle de channeling, d'abduction et contact ET

Quelle est cette méthode qui vise à sortir un mot de son contexte pour en copier une recherche google ?

Tu as pris la peine de copier une interpretation de qq pages vendue en kiosque sur un sujet sérieux...c'est vrai, c'est facile à lire.... le message est passé, n'insistons pas.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par JO le Mer 9 Déc 2009 - 8:58

Babylon, moi, j'ai eu faim, alors, je sais . Et froid et, j'ai dû vivre de la charité,dormi dans un poulailler, quand j'avais quinze ans, pendant la guerre .Je sais donc de quoi je parle . La souffrance a exacerbé mon goût de la vie , le désir . Il peut donc ne pas y avoir de lien de l'un à l'autre . Le désir est le moteur . La souffrance peut tuer ... oui ... tous les hommes sont mortels et aucun ne prend ça à la légère . Je crois que chacun est comptable du besoin d'autrui, pas de ses désirs .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Mer 9 Déc 2009 - 9:22

Radha a écrit:A propos de science fiction Bab, je connais bien le magazine Nexus...
je crois que leur dernier numéro parle de channeling, d'abduction et contact ET

Quelle est cette méthode qui vise à sortir un mot de son contexte pour en copier une recherche google ?

Bah ... Laisse béton... de toute façon n'importe qui peut aller se renseigner à droite, à gauche, sur le Net même. câlinchat
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Mer 9 Déc 2009 - 9:30

JO a écrit:Babylon, moi, j'ai eu faim, alors, je sais . Et froid et, j'ai dû vivre de la charité,dormi dans un poulailler, quand j'avais quinze ans, pendant la guerre .Je sais donc de quoi je parle . La souffrance a exacerbé mon goût de la vie , le désir . Il peut donc ne pas y avoir de lien de l'un à l'autre . Le désir est le moteur . La souffrance peut tuer ... oui ... tous les hommes sont mortels et aucun ne prend ça à la légère . Je crois que chacun est comptable du besoin d'autrui, pas de ses désirs .

Eh ! Bien, je n'ai plus qu'à me taire. muet
Ca tombe bien j'avais plus rien à dire (c'est pour ça que je fais du "copier-coller" rire )

PS : mon allusion était métaphorique, peut-être aurions-nous pu creuser la métaphore sur "souffrance" et "souffrance"...
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Mer 9 Déc 2009 - 10:46

pour Babylon5: j'ai retrouvé le couplet qu'écrivit le gendarme.


On pourrait relever l'outrage
Tout bonnement par procès-verbal;
Moi, je verrais plus d'avantage
Si l'on vous faisait mettre à poil.

Auprès de vous, ne vous déplaise,
Sans pudeur et sans distinction,
Des cognes se mettraient à l'aise
Pour servir de comparaison.

Vous verriez, chanteur anarchiste,
Que, sans faire le moindre effort,
Les gendarmes, sans être spécialistes,
Sont bien montés sous ce rapport.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24435
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Mer 9 Déc 2009 - 10:59

Merci Cochonfucius, à qui je dédie ces quelques verres vers :

Quelques soient les cieux sous lesquels on respire
A la culture toujours nos coeurs aspirent ;
Que sur un tabouret notre cul soit assis
Ou dans un Ashram loin des fumées de Cluny.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Mer 9 Déc 2009 - 11:03

Merci pour ce clin d'oeil!

Et merci à Curare

http://www.forum-metaphysique.com/orient-boudhisme-hindouisme-taoisme-etc-f16/le-desir-et-la-souffrance-t4367-60.htm#99828

pour le texte de Brassens page 4 de ce fil.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24435
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Mer 9 Déc 2009 - 11:19

Mais même à l' Auberge de Cluny
Aujourd'hui la fumée est bannie...

lol!
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Invité le Mer 9 Déc 2009 - 19:09

ça me laisse songeuse..
Ce va et vient incessant ..
Est ce qu'on se lassera ?

Ne plus penser ne plus écrire ..

Nous sommes au coeur de l'étape
ou alors ça ne cessera que par 1 souffrance
plus forte que le désir de communiquer ..

((et tout le monde sait que dans communiquer..=))

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Invité le Jeu 10 Déc 2009 - 17:06

il y a commune!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Jeu 10 Déc 2009 - 17:42

Citation:

Il y a cent ans commun commune
Comme un espoir mis en chantier
Ils se levèrent pour la Commune
En écoutant chanter Pottier
Il y a cent ans commun commune
Comme une étoile au firmament
Ils faisaient vivre la Commune
En écoutant chanter Clément

...

Il y a cent ans commun commune
Comme un espoir mis au charnier
Ils voyaient mourir la Commune
Ah ! Laissez-moi chanter Pottier
Il y a cent ans commun commune
Comme une étoile au firmament
Ils s'éteignaient pour la Commune
Ecoute bien chanter Clément


(vieille chanson de Jean Ferrat).
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24435
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Invité le Jeu 10 Déc 2009 - 19:46

Myrrha a écrit:il y a commune!

j'ai vraiment écrit ça hier soir ?
Non non ...il fallait le prendre au 1er degré
et répondre niquer - comme pic-niquer voyez ?
Non je vais me faire des ennemis -

Promis j'arrête - ..d'essayer d'avoir la foi..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Invité le Jeu 10 Déc 2009 - 19:47

Et notre Cochonfucius qui s'en tamponne en sifflotant du Ferrat -
Bizarre ce forum ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Ven 11 Déc 2009 - 10:37

Bizarre, mais pas plus que notre vie.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24435
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Invité le Ven 11 Déc 2009 - 21:50

Curare a écrit:
Myrrha a écrit:il y a commune!

j'ai vraiment écrit ça hier soir ?
Non non ...il fallait le prendre au 1er degré
et répondre niquer - comme pic-niquer voyez ?
Non je vais me faire des ennemis -

Ah oui? comment n'y ai-je pas pensé plus tôt? croule de rire
peut-être par simple esprit de contradiction?
À moins que ce soit pour ne pas faire de pub à soeur sourire? wistle

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Invité le Ven 11 Déc 2009 - 22:09

Promis j'arrête - ..d'essayer d'avoir la foi..

Personne ne t'oblige à quoi que ce soit!
Et puis faut-il vraiment "essayer" d'avoir la foi?
la foi en qui? en Dieu? en l'homme? en toi?

un jour quelqu'un m'a dit: "commence par cesser de te dévaloriser. Aies confiance en toi"

J'ai commencer par lui faire confiance... et peu à peu, j'ai compris qu'il n'est pas nécessaire d'être reçue première à l'X ou à l'école Centrale, ni d'être élue Miss Univers pour être quelqu'un de "bien" .

Je peux me regarder dans une glace en me disant que je ne suis pas "nulle"

quant à ma "foi", elle est faite de périodes successives de doutes et de Confiance en Dieu. mais pas comme un devoir à faire ou une leçon à apprendre.
C'est pas un truc qu'on "achète" sur internet! E elle n'est pas obligatoire pour venir sur Méta!
Dans communiquer, il y a comme, une, commune, muni, uni, niquer, y en a vraiment pour tous les goûts!
C'est aussi ça le forum!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Cochonfucius le Sam 12 Déc 2009 - 10:33

... ça alors! Tu n'as pas été première à l'X et tu n'es pas Miss Univers non plus...

Mais en effet, on ne demande pas de tels tickets d'entrée sur ce forum.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24435
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Sam 12 Déc 2009 - 18:26

Bonsoir, bonsoir,

Merci pour la chanson, j'ai encore l'air dans la tête, mais je le chanterai pas.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par JO le Sam 12 Déc 2009 - 18:37

bien sûr qu'il ya souffrance et souffrance . le désir fait souffrir parcequ'aussitôt éteint par l'assouvissement , il renait , lorsqu'il n'y a plus assouvissement, la frustration est à l'image de l'enfer du drogué en manque . C'est de ce désir-là qu'il faut s'affranchir ... sauf philosophie contraire ...le masochiste aime sa souffrance et le libertin préfère payer le prix .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22608
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Sam 12 Déc 2009 - 19:07

Tout à fait d'accord. Mais il y a aussi "désir" et "désir" ; je n'écris pas ça pour le plaisir de "couper les cheveux en quatre" ou de polémiquer. blabla
Cependant, dans l'optique et vu la rubrique où j'ai mis le sujet, il va de soit que la discussion s'oriente naturellement vers "désir", "mirages" "illusions". Sans doute qu'une bonne philosophie bouddhiste (je pense qu'il y a plusieurs courants), si bien comprise, aide à se dégager de la recherche frénétique d'un bonheur de toute façon illusoire.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Invité le Sam 12 Déc 2009 - 19:56

"l'art , c'est l'émotion sans le désir"...
Se sentir un lien avec le monde , mais pas souffrir : pas désirer en vain , sérénité oblige.

Il faut composer aussi avec les sentiments ..certains s'y efforcent
d'autres échouent..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir et la souffrance

Message par Babylon5 le Sam 12 Déc 2009 - 21:01

[quote="Curare"]"l'art , c'est l'émotion sans le désir"...
C'est de qui, de toi ? J'aime beaucoup : mais qu'est-ce que l'art sinon du désir sublimé ?

Il faut composer aussi avec les sentiments ..certains s'y efforcent
d'autres échouent..
Oui. On n'a pas parlé des sentiments. Qu'est-ce que les sentiments ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum