Brèves de délire poétique

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par allégorie le Jeu 20 Jan 2011 - 14:51

tu es complètement fou, mais je ne sais de quelle couleur t'affubler...dis-moi de quelle couleur serais-tu ?

allégorie
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1036
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Couleur

Message par Cochonfucius le Jeu 20 Jan 2011 - 15:47

Arc-en-ciel.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23615
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Un limerick

Message par Cochonfucius le Dim 30 Jan 2011 - 10:57

Libellule et forficule
Ont été mis en cellule.
Ils murmurent: « Ces crapules

Ne veulent point qu’on circule ?
Nous, on sort par la serrure. »
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23615
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par Cochonfucius le Ven 6 Juil 2012 - 14:53


(...)

Alors que les poissons applaudissaient dans l'onde,
On entendit chanter tous les pluvians du monde.
La chouette en plein délire a dansé sur les eaux,
Et l'on fit pavoiser les rues de Palaiseau.

(...)
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23615
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par gaston21 le Jeu 18 Oct 2012 - 18:33

Pour relancer notre Cochon qui a dû s'assoupir dans la paille !
L'odeur de la chaste Suzanne va lui faire relever le museau !
La Bible est inspirée par Dieu; moi, c'est la Bible qui m'inspire...Mais je prends beaucoup de libertés !

La Chaste Suzanne

C’était en Samarie ; Suzanne était sultane.
Elle voulut prendre un bain, en bonne musulmane.
S’étendit nue et fraîche , un coussin sous la nuque,
Fit mander ses servantes et Gaston son eunuque.
Poussa un gros soupir, ; son souffle se fit lent…
Sous les mains tendres et douces qui massent ses seins blancs,
Elle rêve au cavalier qui, au loin, sabre au clair,
Pourchasse l’infidèle, fait tournoyer le fer…
Contre le chevalier sait user de la verge,
Et préfère le sang frais à celui de la vierge !
Souriante, les yeux clos, et la pose décente,
Elle est l’image même de la belle innocente,
N’étaient les bouts turgides de sa jolie poitrine,
les doux frémissements de sa peau cristalline,
Qui trahissent l’émoi de son cœur aux abois
Et sa soif inconsciente d’un contact sournois…
Elle n’avait point vu, tapi, le mistigri,
Crâne chauve ,barbe grise, yeux chassieux, le teint gris,
Un vieux libidineux qui la mangeait des yeux…
Voulait-il, sans qu’elle sache, la mener jusqu’aux cieux ?
Elle dort à présent, et seule avec son rêve …
Sous l’ombre du figuier , un vent léger se lève…
On n’entend que le son très strident des cigales ;
On ne voit tout autour que couleurs de pétales …
Mais qu’est-ce, se dit-elle, que ce chatouillement
Qu’elle sent, très soudain, sur son torse charmant !
Elle entrouvre les yeux et pousse un cri d’effroi !
Elle regarde le ciel ! « Pourquoi, Allah , ma foi ? »
Deux mains grises et sèches se serrent sur ses seins !
Elle pousse un grand cri, doute de son destin,
S’agite et se démène, se cabre de terreur
Devant ce monstre noir, du mal l’ambassadeur !
Elle pousse un grand cri et le prend à la gorge,
Défendant sa vertu, au prix qu’on ne l’égorge !
Son sceau elle donnera au soldat vigoureux ,
Qui bientôt reviendra, la bourse digne d’un dieu…
Avant que le vilain n’ait forcé le passage,
Daniel, son chaperon, le prophète très sage,
S’est saisi du larron ; Et d’une main très ferme
Et le temps d’un éclair, a voulu mettre un terme.
A pris l’objet du crime, a serré le bâton,
Et transformé le bougre en vulgaire chapon.
Morale de cette histoire : aux jeunes la vertu,
Pour les vieux le remords…d’avoir trop attendu !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par Cochonfucius le Ven 19 Oct 2012 - 11:33


Magnifique !

avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23615
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par ElBilqîs le Ven 19 Oct 2012 - 13:54

En guise de réponse à Gaston.

Mais qui voudra encore de la jolie sultane?
Souillée par les mains grises d'un vieux libidineux
Son prince qui aimait son regard lumineux
Ne verra plus en elle qu'une humble courtisane.

Reléguée au harem, elle pleure, Suzanne
Elle ne connaîtra le membre vigoureux
De celui qu'elle aurait tant voulu rendre heureux
Le geste d'un vicieux pour toujours la condamne.

Le prince qui ne négligeait aucun détail
Avait voulu lui-même l'envoyer au sérail
Pour empêcher quiconque de ternir son image.

Quant au coupable il put obtenir son salut
En prétendant la femme au diable dévolu:
Jamais elle n'aurait dû dégrafer son corsage...

Myrrha-El
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Par Daniel, l'Esprit parle.

Message par Cochonfucius le Ven 19 Oct 2012 - 14:16




Daniel dit : « Je suis pur du geste qui profane
Ce que le Créateur fit de plus lumineux ;
Mon coeur n'est pas atteint par l'oeil libidineux
De l'épouse innocente, ou de la courtisane ;

Mais il peut être ému par les pleurs de Suzanne
Que voulait condamner un juge rigoureux.
Je la défends, non point pour être aventureux,
Mais pour que de nos lois nul diable ne ricane.

Si cette histoire, un jour, était l'objet d'un livre,
Elle dirait aux gens comment nous devons vivre
Avec les tentateurs, avec les malveillants. »

Daniel est par la suite enfermé chez les fauves,
Mais, plein d'égards pour lui, le Créateur le sauve
Comme il sauva Suzanne, en se montrant vaillant.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23615
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par ElBilqîs le Ven 19 Oct 2012 - 15:03

hi hi! j'adore!
( je n'ai pas quitté lmef...c'est juste une histoire de nombre de messages à ne pas dépasser! j'y retourne dès que Fugitive revient de l'hôpital)
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par Cochonfucius le Ven 19 Oct 2012 - 15:04

Ton "étudiante" est une chose charmante !
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23615
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par ElBilqîs le Ven 19 Oct 2012 - 16:14

merci.
Tu m'as donné le virus, maintenant, il ne se passe guère un jour sans que j'écrive un poème! Et quand pour des raisons indépendantes de ma volonté je reste plusieurs jours loin de mon carnet à spirales, je peux en écrire trois ou quatre d'affilée... comme si j'étais "en manque"!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par Bulle le Ven 19 Oct 2012 - 20:22

ElBilqîs a écrit:merci.
Tu m'as donné le virus, maintenant, il ne se passe guère un jour sans que j'écrive un poème! Et quand pour des raisons indépendantes de ma volonté je reste plusieurs jours loin de mon carnet à spirales, je peux en écrire trois ou quatre d'affilée... comme si j'étais "en manque"!
Coucou Elbi !
Alors, quand est-ce qu'on te publie comme nos créateurs qui sont :
ICI ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40260
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par ElBilqîs le Ven 19 Oct 2012 - 20:30

J'ai déjà écrit plus de 400 poèmes mais je ne sais pourquoi, j'ai peur de les publier. Je sais, c'est idiot, mais...
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par gaston21 le Sam 20 Oct 2012 - 17:49

Elbi, lance-toi ! On sent tellement de sensibilité, d'imagination, de finesse, dans ce que tu écris!
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par ElBilqîs le Sam 20 Oct 2012 - 18:38

C'est gentil, merci. mais j'avoue que je n'arrive pas à me décider. Ceux qui aiment ce que j'écris savent trouver le chemin de mes poèmes... qu'au fond, j'aime bien partager. mais je ne me prends pas pour un génie! je m'amuse.
Tiens, d'ailleurs, je t'offre en cadeau ce petit virelai que j'ai écrit l'an dernier
Amourette (virelai)

Toi mon ange,
mon cher ange
Sans toi, tu sais, je m'ennuie.

Quand je suis triste et seulette
Le cul sur l'escarpolette
En remuant les gambettes
Impossible de bouger.
Tu donnes une pichenette
Et voici que je suis prête
Grâce à toi à voltiger.

Toi mon ange,
mon cher ange
Sans toi, tu sais, je m'ennuie.

Tu me dis : ma mignonnette
Mène- moi dans ta chambrette,
Assieds-toi sur la banquette
Ou mieux, tu peux t'allonger.
Moi qui suis un peu coquette,
J'ouvre tout grand les mirettes
Et me mets à gamberger.

Toi mon ange,
mon cher ange
Sans toi, tu sais, je m'ennuie.

Tu soulèves ma jupette
Et je sens ta main follette
S'aventurer, indiscrète,
Sur tout mon corps voyager..
Doucement, à l'aveuglette
Je dégrafe ta braguette...
Il faut bien t'encourager.

Toi mon ange,
mon cher ange
Reste donc là cette nuit !

Myrrha-El 01/10/2011
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Viviane et Morgane vont à la taverne

Message par Cochonfucius le Lun 29 Oct 2012 - 17:04



Jo et Cochonfucius * http://tinyurl.com/9juzljp


L'aube noie les tourments, sereine compassion.
Le jour éteint la nuit, et leur trace ne dure ;
Dieu n'absout nulle fée, car tout est pur aux pures,
Mais aux mortels ivrognes, il donne absolution.

Aux humains, on prescrit de la modération ;
Mais il est bien connu que les fées n'en ont cure.
Tout au long de la nuit, dans la taverne obscure,
On les voit partager de fortes libations,

Picolant de concert, trinquant joyeusement,
Attendant sans espoir que vînt un bel amant.
À l'un des bouts du bar, siégeait la fée Viviane

Qui demandait au vin de noyer son tourment
(Le tourment, sachons-le, nage indéfiniment) ;
De même, à l'autre bout, rêvait la fée Morgane.



avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23615
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par JO le Lun 29 Oct 2012 - 21:48

bien remanié! bravo
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par gaston21 le Mar 30 Oct 2012 - 16:30

Bravo ! Et j'avais loupé la délicieuse rêverie d' Elbi ! Quel amour léger, éthéré, aérien, musical ! Elbi , où est notre jeunesse ???
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves de délire poétique

Message par Geveil le Mar 30 Oct 2012 - 18:17

Viviane et Morgane t'attendent, Gaston,
en bonnes fées qu'elles sont, elles te rajeuniront.
Vas, cours et t'envoles aux bornes du comptoir,
Où du divin bourgogne tu sauras bien en boire,
Mais point trop, si tu veux pouvoir les satisfaire,
Ces belles fées qui te mettent à l'envers.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Verlaine voit un rhinocéros

Message par Cochonfucius le Ven 8 Fév 2013 - 13:36



Le rhinocéros boit de la bière,
C'est à la pression qu'il la préfère ;
Au comptoir, il se tient, solitaire.

Il ne sait quand il faut qu'il s'arrête,
Ça commence à tourner dans sa tête,
Ça commence à tourner, ça l'inquiète.

Rhinocéros, ne crois pas les hommes
Quand la bière "inoffensive" ils nomment,
Ce n'est pas vrai, farceurs que nous sommes.

Allons, ne te mets pas en colère,
Le patron t'offre le dernier verre,
Comme il l'offrait, jadis, à ton père.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23615
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Par Daniel, l'Esprit parle

Message par Cochonfucius le Lun 23 Sep 2013 - 17:01



Dans son jardin, quand se baigna Suzanne,
Sont apparus deux vieillards tentateurs.
Lui parlant comme à une courtisane,
Ils ont tenté d'obtenir ses faveurs.

Elle a dit non au geste qui profane
Sans rémission l'oeuvre du Créateur ;
Et, poussés par le démon qui ricane,
Les deux vieillards se font accusateurs.

Et la voici conduite par la foule ;
Et peu s'en faut que son sang ne s'écoule
Sur le parvis du lieu sacrificiel.

Mais une voix s'élève alors, puissante,
Qui fermement la déclare innocente :
Et le démon se soumet à Daniel.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23615
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum