Une lecture juive des évangiles

Page 18 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par zizanie le Mar 5 Juil 2011 - 17:26

Il faudrait dater plus précisément les manuscrits du Talmud Bavli ou apparait le terme de "nostrim" (3ième siecle?) et savoir si des documents de sources plus anciennes existent (prière?).

zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 7436
Localisation: France
Identité métaphysique: Matérialiste
Humeur: Taquine
Date d'inscription: 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par _Le Grand Absent le Mar 5 Juil 2011 - 18:08

libremax a écrit:Ignace d'Antioche,
qui interdit aux chrétiens de "judaïser".

http://seigneurjesus.free.fr/lettreignacemagnesiens.htm

Il n'en dit pas grand chose...

_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages: 1925
Identité métaphysique: athée
Humeur: bonne
Date d'inscription: 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par libremax le Mar 5 Juil 2011 - 18:32

Pas grand chose, mais ce qui nous intéresse ici, c'est que, comme Irénée, et puis comme Paul, il décrit les coutumes juives comme étant à abandonner, et non pas seulement comme étant condamnables. Elles appartiennent à un "ancien ordre des choses", comme dit Ignace.

Celui que les "judéo-chrétiens" suivaient avant d'être uniquement chrétiens. Et si les évêques invitent à le laisser tomber, c'est bien qu'il en reste à vouloir concilier les deux.

Il n'y a qu'à se renseigner chez les chrétiens d'orient pour se rendre compte à quel point certains ont pu conserver comme usages d'origine juive, dans la liturgie, par exemple.

libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages: 4762
Identité métaphysique: catholique
Humeur: bonne, tiens!
Date d'inscription: 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par _Le Grand Absent le Mar 5 Juil 2011 - 19:26

Il est vrai que l'Evangile est ambigu vis à vis de la Loi : on trouve que pas un iod ne doit en être distrait mais à côté de ça Jésus condamne la kasherout et dédaigne le sabbat.

C'est le problème fondamental du christianisme qui n'est logique que dans sa version marcionite : le règne de la Loi est terminé.

Mais comme pour prouver la validité des Evangiles par les prophéties il fallait aux apologistes avoir un AT sous la main, les chrétiens ont fini par croire que cet AT était un livre saint et les ennuis ont commencé.

_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages: 1925
Identité métaphysique: athée
Humeur: bonne
Date d'inscription: 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par libremax le Mar 5 Juil 2011 - 19:31

Oui! a bien des égards, le judaïsme est ambigu lui aussi vis à vis de la Loi !

libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages: 4762
Identité métaphysique: catholique
Humeur: bonne, tiens!
Date d'inscription: 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par _Le Grand Absent le Mar 5 Juil 2011 - 19:58

Où la dit-il abrogée ?

_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages: 1925
Identité métaphysique: athée
Humeur: bonne
Date d'inscription: 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par Alice le Mer 6 Juil 2011 - 0:01

zizanie a écrit:Il faudrait dater plus précisément les manuscrits du Talmud Bavli ou apparait le terme de "nostrim" (3ième siecle?) et savoir si des documents de sources plus anciennes existent (prière?).

Les sources plus anciennes ne proviennent pas du Talmud Bavli mais du Yeroushalmi (Talmud de Jérusalem). On voit d'ailleurs des différences entre les deux sources (les appelations des "hérétiques" utilisées dans le Bavli ne recouvrent pas exactement les même groupes et n'utilise pas excatement les même termes que dans le Yeroushalmi).

Mais nous avons une référence historique : Le Rabban Gamliel II (de Yavneh), président du Sanhédrin à partir de l'an 80. Et l'on sait que c'est lui qui a institué la Birkath haminim intégrée dans la prière de la Amida à cette époque.
On peut toujours remettre ces sources en cause, mais il y a quand même un recoupement d'informations - qui plus est qui se complètent de manière cohérente.

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages: 1018
Localisation: Bruxelles
Identité métaphysique: Juive orthopraxe
Humeur: têtue
Date d'inscription: 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par zizanie le Mer 6 Juil 2011 - 14:06

Alice a écrit:
zizanie a écrit:Il faudrait dater plus précisément les manuscrits du Talmud Bavli ou apparait le terme de "nostrim" (3ième siecle?) et savoir si des documents de sources plus anciennes existent (prière?).

Les sources plus anciennes ne proviennent pas du Talmud Bavli mais du Yeroushalmi (Talmud de Jérusalem). On voit d'ailleurs des différences entre les deux sources (les appelations des "hérétiques" utilisées dans le Bavli ne recouvrent pas exactement les même groupes et n'utilise pas excatement les même termes que dans le Yeroushalmi).

Mais nous avons une référence historique : Le Rabban Gamliel II (de Yavneh), président du Sanhédrin à partir de l'an 80. Et l'on sait que c'est lui qui a institué la Birkath haminim intégrée dans la prière de la Amida à cette époque.
On peut toujours remettre ces sources en cause, mais il y a quand même un recoupement d'informations - qui plus est qui se complètent de manière cohérente.
Je pensais que le terme "nostrim" n'était pas cité dans le Yeroushalmi, l'est-il ?

zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 7436
Localisation: France
Identité métaphysique: Matérialiste
Humeur: Taquine
Date d'inscription: 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par Bulle le Dim 24 Juil 2011 - 17:49

libremax a écrit:Il n'y a qu'à se renseigner chez les chrétiens d'orient pour se rendre compte à quel point certains ont pu conserver comme usages d'origine juive, dans la liturgie, par exemple.
Il y a une fête de la circoncision chez les chrétiens d'orient non ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 août  est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire

Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages: 29617
Localisation: Provence
Identité métaphysique: athée, grâce à Dieu
Humeur: .. trière !
Date d'inscription: 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par JO le Dim 24 Juil 2011 - 18:05

celle de Jesus, oui. Elle est marquée dans la liturgie occidentale aussi : il était juif, de stricte obédience

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 21182
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lecture juive des évangiles

Message par Spin le Dim 24 Juil 2011 - 19:48

_Le Grand Absent a écrit:Où la dit-il abrogée ?
Le Talmud en prend très à son aise avec la Torah...

à+

Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 9507
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 18 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum