Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Page 14 sur 17 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par maya le Mer 14 Mar 2012 - 19:07

manuramolo a écrit:
"Les idées que vous vous faites sur l’état naturel sont dénuées de toute réalité ! Je peux vous assurer que lorsque vous n’aurez plus aucun désir, vous serez un cadavre bon pour la sépulture."

J'avais cru comprendre que le bouddha disait que c'est le désir qui est à l'origine des souffrances ?

L'ignorance est à l'origine de nos souffrances. En fait, l'ignorance de la vacuité des phénomènes.
Bien que l'on pense "moi" "autrui" "agréable" "douloureux""une table" "une chaise" etc...tout cela ce sont des inventions de l'esprit. Si nous décidons d'examiner cela de plus près il n'y a rien de permanent, de singulier ou d'indépendant...on peut décomposer nos expériences, les corps ou les objets et finalement on arrive à une impasse et l'on voit que tout apparait et disparait: causes et effets et interdependance de tout.
Le désir comme les autres émotions, colère...etc sont aussi des souffrances dues à l'ignorance.
"n'etre absolument rien, c'est etre tout"
James W. Douglas "Resistance and contemplation : the way of Liberation.

A part cela je trouve Rio sur Seine bien prétentieux et son manque d'humilité est un peu imbuvable. diable au fouet

avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par manuramolo le Mer 14 Mar 2012 - 19:20

Dis moi maya ; que penses-tu du fait d'être bouddhiste et chrétien ? (ce n'est pas moi lol! )
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 0:53

Petrus a écrit:
Qui était là avant, qui est ici pendant, qui sera là après ???...

Je sais que tu me cherches et que tu veux t'imposer par tous les moyens. Attitude très peu "Bouddhiste" si l'on considère l'ensemble de la pratique, mais bon si ce n'était que ça, je m'en fou. Tu m'as trouvé et suis bien là pour te mettre face à ton obscurité (et tes intentions cachées). Un os sur ton chemin apparemment, ou une aubaine.


Ça ressemble à une déclaration de guerre , mais tu as droit au bonheur !

Après il ne faudra pas venir pleurer si je te touche dans ton amour propre, ce n'est pas
pour rien que j'ai dis que je ne voulais pas te faire du mal.

Tu es courageux, c'est bien ! Bon courage !


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 1:10

maya a écrit:
A part cela je trouve Rio sur Seine bien prétentieux et son manque d'humilité est un peu imbuvable. diable au fouet

En termes d'humilité ont aura bien assez tôt l'occasion de parler du Tantra Kalachakra,
à savoir l'enseignement suprême que tu suis assidument et son contenu eschatologique
particulièrement terrifiant, où il apparait que le Bouddha Shakyamuni aurait même
enseigné des techniques comme le cannibalisme.

Tu n'es peut-être qu'au premiers stades de l'initiation, et probablement tu n'ira pas beaucoup
plus loin.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par _Krinou le Jeu 15 Mar 2012 - 1:14

Rio, si tu es bouddhiste pourquoi tu critiques cette religion, c'est bizarre comme attitude.

Sinon, c'est qui sur ton avatar ?

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par maya le Jeu 15 Mar 2012 - 9:39

manuramolo a écrit:Dis moi maya ; que penses-tu du fait d'être bouddhiste et chrétien ? (ce n'est pas moi lol! )

C'est absolument impossible d'etre les deux, bien que le Dalai-Lama dis parfois qu'il ne faut pas abandonner ses anciennes croyances chrétiennes. Mais dès que l'on approfondit, c'est antinomique.

Les chrétiens croient en un Dieu créateur, protecteur ou "superviseur" de leur vie, personnage ayant envoyé son fils sur terre...etc...
Pour moi, c'est une religion.
Le bouddhisme est une philosophie développée par un homme semblable à nous tous, Bouddha Sakyamouni, qui est arrivé à la compréhension du monde de l'esprit humain par la méditation sur les phénomènes...etc et est parvenu à l'Eveil. Nous sommes tous des bouddhas, ayant la possibilité par le travail sur notre esprit de la réaliser...un jour.
Réponse très succinte à ta question. sourire
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Bulle le Jeu 15 Mar 2012 - 9:41

maya a écrit:(...) une table" "une chaise" etc...tout cela ce sont des inventions de l'esprit.
Quand on se cogne à un coin de table et qu'on a un hématome c'est aussi une invention de l'esprit ?
Si nous décidons d'examiner cela de plus près il n'y a rien de permanent, de singulier ou d'indépendant...on peut décomposer nos expériences, les corps ou les objets et finalement on arrive à une impasse et l'on voit que tout apparait et disparait: causes et effets et interdependance de tout.
Cela voudrait donc dire que l'univers existe (est apparu) depuis que l'homme est là pour le voir ... Et que le même univers ne devrait pas survivre à la disparition de l'homme...
Difficile à argumenter tout de même non ?
Le désir comme les autres émotions, colère...etc sont aussi des souffrances dues à l'ignorance.
Je ne comprends pas vraiment. L'ignorance que l'autre (source de ces émotions) n'existe pas réellement ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42518
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 9:46

Krinou a écrit:Rio, si tu es bouddhiste pourquoi tu critiques cette religion, c'est bizarre comme attitude.

Sinon, c'est qui sur ton avatar ?


Le débat et la critique est fondamental dans le Bouddhisme, tout les Grands Maitres
ont toujours débattu et réfuté les enseignements des autres.

Le Bouddhisme en aucun cas ne saurait être un système spirituel de type
stalinien, d'autant plus que la décadence des enseignements a déjà été
anticipé et prévu par le Bouddha.

Par exemple, Nargajuna a réfuté les conceptions du Theravada qui considèrent que le
monde matériel n'existe pas et qu'il est une illusion produit par nos pensées. Pour
Nagarjuna le monde matériel existe bel et bien.

Il y a des courants qui instrumentalisent la notion d'être son "propre refuge" pour expliquer
qu'il rejettent les textes et les enseignements, alors que Bodhidharma dont ils se réclament
n'a jamais dit ça.

Il en va de même pour la théorie du RIEN, mais c'est celle qui a été le plus popularisé en
Occident, alors qu'il s'agit d'un nihilisme dangereux issu d'un désordre mental.

Tant qu'on pratique pas la méditation tout va bien, mais ça peut être dangereux chez des
personnes qui ont un trouble du comportement surtout s'il n'est pas forcément visible par
les enseignants.

PS : Sur mon avatar c'est José Mourinho.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par maya le Jeu 15 Mar 2012 - 10:08

Rio sur Seine a écrit:
maya a écrit:
A part cela je trouve Rio sur Seine bien prétentieux et son manque d'humilité est un peu imbuvable. diable au fouet

En termes d'humilité ont aura bien assez tôt l'occasion de parler du Tantra Kalachakra,
à savoir l'enseignement suprême que tu suis assidument et son contenu eschatologique
particulièrement terrifiant, où il apparait que le Bouddha Shakyamuni aurait même
enseigné des techniques comme le cannibalisme.

Tu n'es peut-être qu'au premiers stades de l'initiation, et probablement tu n'ira pas beaucoup
plus loin.

Tout d'abord, je ne "suis" pas le Tantra de Kalachakra...j'ai "assisté" à l'initiation à Bodhgaya cette année parce que j'étais en Inde avant d'aller au Népal où je me rends chaque année depuis 9 ans.
Parmi ces milliers de gens, tibétains ou étrangers, qui y assistaient, une infime minorité recevra réellement l'initiation...J'ai lu beaucoup de choses sur le déroulement, parlé avec mon Maitre de certains détails qui m'échappent encore, mais je sais bien que je ne suis pas à la hauteur pour comprendre le fond réel, donc je ne me considère pas comme ayant reçu cette initiation.

J'ai beaucoup lu sur le bouddhisme, depuis plus de vingt ans après un voyage au Japon (mon mari y était avec la "Jeanne d'Arc"), rencontré des swamis hindous, partagé des soirées de discussions avec des enseignants zen, avant de choisir de "prendre refuge" dans le bouddhisme il y a plus de dix ans, et suivre des enseignements avec des maitres tibétains (question de facilité à cause de la proximité d'un centre bouddhique).
Ma pratique est de plus en plus axée sur la méditation et le travail de l'esprit dans la vie de tous les jours...en solitaire souvent.

Mais étant HS, j'arrète là.. muet
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 10:31

maya a écrit: avant de choisir de "prendre refuge" dans le bouddhisme il y a plus de dix ans, et suivre des enseignements avec des maitres tibétains (question de facilité à cause de la proximité d'un centre bouddhique).

J'ai 45 ans dont 25 ans de Bouddhisme derrière moi, désolé si je peux paraitre un peu
prétentieux, mais c'est totalement involontaire.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par maya le Jeu 15 Mar 2012 - 10:36

Bulle a écrit:
maya a écrit:(...) une table" "une chaise" etc...tout cela ce sont des inventions de l'esprit.
Quand on se cogne à un coin de table et qu'on a un hématome c'est aussi une invention de l'esprit ?
Si nous décidons d'examiner cela de plus près il n'y a rien de permanent, de singulier ou d'indépendant...on peut décomposer nos expériences, les corps ou les objets et finalement on arrive à une impasse et l'on voit que tout apparait et disparait: causes et effets et interdependance de tout.
Cela voudrait donc dire que l'univers existe (est apparu) depuis que l'homme est là pour le voir ... Et que le même univers ne devrait pas survivre à la disparition de l'homme...
Difficile à argumenter tout de même non ?
Le désir comme les autres émotions, colère...etc sont aussi des souffrances dues à l'ignorance.
Je ne comprends pas vraiment. L'ignorance que l'autre (source de ces émotions) n'existe pas réellement ?

Bulle, je me suis mal exprimé.

Rien n'existe au sens absolu mais au sens relatif, bien sur, nous sommes tous les jours "en contact" visuel, tactile ect...avec le monde des autres humains, animaux...et avec les objets.

Mais si l'on "démonte" un objet, par exemple une table, on voit qu'elle est faite d'un plateau, de quatre pieds...elle est en bois...etc..on lui a donné un nom "table", mais elle n'est faite que de particules divisibles jusqu'à l'infini...
Notre corps de mème...sang, os, organes...etc sans possibilité d'y trouver rien de stable d'un jour à l'autre...changement permanent d'un jour à l'autre, d'une minute à l'autre.
Les émotions que l'on appelle perturbatrices sont aussi changeantes. Je suis en colère...pour une raison X contre un autre humain, qui lui répondra par une autre colère ou peut-etre par le contraire si les causes de mon ire ne sont pas compréhensible pour lui.
Mais on peut apprendre aussi à disséquer les raisons de ces émotions...jusqu'à "l'os" et voir qu'il n'y a rien de stable là-dedans...nous avons monté de toutes pièces tout cela.
C'est très mal expliqué...mais notre ignorance de l'impermanence physique ou mentale des phénomènes, c'est ne pas tenir compte de l'impermanence seconde par seconde de tout ce qui existe. Tout provient d'une cause et donne un effet...qui changera les évenements...rien n'est stable, mais il n'y a pas RIEN...ce n'est pas le VIDE, c'est la Vacuité...comme le vide entre deux pensées dans la méditation...
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Petrus le Jeu 15 Mar 2012 - 11:16

Il y a le débat néssaire et il y a les accusations comme "le cannibalisme". Encore une fois celui qui salit se doit d'apporter un minimum de preuves autrement cela reste du vent nauséabond. N'exister que par rapport à la calomnie et le dénigrement n'est en rien une preuve d'expérience encore moins de réalisation. lol!

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 13:41

Petrus a écrit:Il y a le débat néssaire et il y a les accusations comme "le cannibalisme". Encore une fois celui qui salit se doit d'apporter un minimum de preuves autrement cela reste du vent nauséabond. N'exister que par rapport à la calomnie et le dénigrement n'est en rien une preuve d'expérience encore moins de réalisation. lol!

Par contre on chipote et on pinaille au Sujet du Sutra du Lotus, à savoir si c'est un vrai ou un
faux, remettant en cause ses principes métaphysiques, et son eschatologie serait douteuse etc...

Sachant qu'à l'époque de Nichiren qui était une période de grande misère, on mélangeais de viande
animale avec de la viande humaine récupéré sur les cadavres, et qu'il condamnait déjà les moines qui
se livraient à de telles consommations.


http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/08/11/21772316.html
Chapitre VI strophe 125
"La consommation de matière fécales et d’urine, de sperme et de sang menstruel, mélangés à la chair humaine, prolonge la vie. " Ce sont les cinq ingrédients qui entrent dans la composition des pilules de "nectar"

http://bouddhanar.blogspot.com/2010/03/amflora-la-patate-de-la-discorde.html

« Le Bouddha enseigne maintenant la prise des cinq chairs.
Les viandes de vache, de chien, de cheval, d’éléphant et d’homme, mettent fin à toutes les maladies, si on les consomme après les avoir mélangés avec du suc d’abeilles, c’est-à-dire du miel. » Source : « Tantra de Kalachakra », traduit par Sofia Stril-Rever.

http://bouddhanar.blogspot.com/2008/03/gnocide-culturel-au-tibet.html
Des lamas distribuent parfois des " pilules des cinq nectars " à leurs élèves les plus zélés. Les journalistes dévoués à la cause du lamaïsme seront probablement gratifiés de ces pilules merveilleuses. Il est bien naturel de récompenser les courageux adversaires des Chinois destructeurs de la culture tibétaine.


Lire le Tantra Kalachakra, page 368, 369.

http://bouddhanar-1.blogspot.com/2006/07/tantra-de-kalachakra.html



http://bouddhanar.blogspot.com/2010/01/le-chod.html#uds-search-results
Le Chöd selon Marc Bosche

Lors de son séjour dans un monastère tibétain situé en France, Marc Bosche, initié aux rites du Vajrayana, a soufflé dans un fémur humain :


J’ai, d’ailleurs très tôt, laissé tombé l’apprentissage de Chöd ainsi du jour au lendemain au monastère. J’ai rendu sans regret l’os de fémur humain évidé qu’on m’avait préparé. Il s’agissait pendant le rituel de souffler dans cet os en modulant un son plaintif supposé attirer les esprits, fantômes et autres démons mangeurs de chair fraîche !
L’idée que ce fémur humain devait me servir de flûte déclenchait les premiers spasmes du vomissement. Ce qui m’était particulièrement insupportable est que je pouvais sentir que l’os était encore gras au toucher, mais pas gras d’une huile ou d’un onguent, gras comme un membre humain tranché sur un cadavre. Il avait encore cette sorte d’odeur fade et écœurante que je n’avais jamais sentie auparavant et qui évoquait sa vie humaine interrompue.


Un lama tibétain, spécialiste des rites de Kalachakra, écrit :

« Le rite commence avec des fillettes de 10 ans. Jusqu'à leur vingtième année, les partenaires sexuelles représentent des vertus positives. Au-delà, elles comptent comme porteuses d'énergie de colère, de haine, etc. et comme femmes-démons. Dans les étapes initiatiques de 8 à 11 du tantra de Kalachakra, l'expérimentation se fait avec une « seule » femme. Pour les étapes de 12 à 15 appelées le Ganashakra, 10 femmes participent au rite aux côtés du maître. L'élève a le devoir d'offrir les femmes comme « présents » à son lama. Les laïcs se faisant initier doivent amener leurs parentes féminines (mères, sœurs, épouse, filles, tantes, etc.). En revanche, les moines ayant reçu la consécration ainsi que les novices peuvent utiliser des femmes de diverses castes qui ne sont pas leurs parentes. Dans le rite secret lui-même, les participants font des expériences avec les semences masculines et féminines (sperme et menstruation) ; les femmes ne sont pour l'initié masculin que des donneuses d'énergie et leur rôle cesse à la fin du rite ».
(Gen Lamrimpa, « Transcending Time, an explanation of the Kalachakra Six-Session », cité par E. Martens.)
http://bouddhanar.blogspot.com/2011/09/pedophiles-racistes-et-cannibales.html
http://kalachakranet.org/book_gl-transcending.html

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Bulle le Jeu 15 Mar 2012 - 13:50

maya a écrit:Bulle, je me suis mal exprimé.
Rien n'existe au sens absolu mais au sens relatif, bien sur, nous sommes tous les jours "en contact" visuel, tactile ect...avec le monde des autres humains, animaux...et avec les objets.
Je ne comprends pas mieux le : "Rien n'existe au sens absolu".
Désolée mais il faut préciser encore, d'autant que tu parles de particules divisibles jusqu'à l'infini [indéfini conviendrait mieux peut-être].
Les particules existent non ?
Notre corps de mème...sang, os, organes...etc sans possibilité d'y trouver rien de stable d'un jour à l'autre...changement permanent d'un jour à l'autre, d'une minute à l'autre.
Et en quoi le fait d'être "instable" ou "impermanent" s'oppose-t-il à l'existence ?
Et surtout, pour en revenir au point de départ, en quoi sont-ce "des inventions de l'esprit" ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42518
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 15:44

Bulle a écrit:
Je ne comprends pas mieux le : "Rien n'existe au sens absolu".

Dans l'absolu ça veut dire qu'aucun phénomène n'existe éternellement.

Les phénomènes sont tous provisoires et transitoires dans un mouvement
de flux constant, mais ne disparaissent jamais complètement.

Ainsi leur véritable nature n'est ni-existence ni non-existence.

A ne pas confondre avec le nihilisme "d'être et de non-être" qui implique qu'une
chose nait et meurt mais ça nature est le néant, où l'on arrive à décréter que
rien n'existe vraiment donc tout est permis.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Petrus le Jeu 15 Mar 2012 - 18:14


Lire le Tantra Kalachakra, page 368, 369.

http://bouddhanar-1.blogspot.com/2006/07/tantra-de-kalachakra.html


Je ne sais quelle obscurité tu as à cacher pour aller te réfugier derrière ces faits divers du passé. Dont nous ne savons rien en réalité. Dans tout les cas tu choisis de voir ce qui t'intéresses. Je suppose que tu as appris à faire ça avec la SG.
Car ceux qui connaissent un peu la culture Tibétaine savent bien entendu que cela ne se résume pas à ça...
En somme tu n'a pas compris la douleur et tu t'en infliges encore et encore (ainsi qu'aux autres). Bien que nous faisions tous cela à différents degrés.
En focalisant là dessus, tu crée en toi même un climat d'agitation, de suspicion, qui empêche l'apaisement et la paix de ton esprit, en est tu conscient? Comme pour justifier ton appartenance à un mouvement exclusif. Le seul rapport avec la thérapeutique du Bouddha est la 1ere noble vérité, la constatation de la disharmonie.
Il est grand temps de passer à la 3eme...
Voilà ce que j'en pense.


Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Bulle le Jeu 15 Mar 2012 - 19:02

Rio sur Seine a écrit:
Bulle a écrit:
Je ne comprends pas mieux le : "Rien n'existe au sens absolu".
Dans l'absolu ça veut dire qu'aucun phénomène n'existe éternellement.
Sauf à supposer qu'il y a eu un début et qu'il aura une fin... de tout, absolument tout, ce n'est pas certain si ?
Les phénomènes sont tous provisoires et transitoires dans un mouvement
de flux constant, mais ne disparaissent jamais complètement.
Donc il y aurait tout de même bien quelque chose qui resterait éternellement...
Ainsi leur véritable nature n'est ni-existence ni non-existence.
Sauf qu'à un moment précis il y a bien quelque chose qui existe absolument et qui n'est pas une "des inventions de l'esprit" ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42518
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Ling le Jeu 15 Mar 2012 - 19:15

Je ne sais quelle obscurité tu as à cacher pour aller te réfugier derrière ces faits divers du passé. Dont nous ne savons rien en réalité. Dans tout les cas tu choisis de voir ce qui t'intéresses. Je suppose que tu as appris à faire ça avec la SG.

Nichiren et ceux qui l'ont suivi n'ont eu de cesse de combattre ceux qui ne partageaient pas leur point de vue sur le bouddhisme. Ils sont la seule et unique la voie dans leur esprit. Ils sont dans la voie eschatologique, tous ceux qui ne sont pas eux sont nécessairement dans une voie opposée. Ils ne recherchent pas le dialogue, ils recherchent l'affrontement. Pour convaincre, ils ont pour arme le dénigrement. Il n'est pas utile de discuter avec eux. Tout au plus, est-il intéressant de relever les erreurs qu'ils énoncent et de les mettre face à cette réalité. Rio n'est pas à blâmer, il n'est qu'une victime parmi d'autres, il ne fait que suivre ce qui lui a été enseigné.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 21:47

Petrus a écrit:

Je ne sais quelle obscurité tu as à cacher pour aller te réfugier derrière ces faits divers du passé. Dont nous ne savons rien en réalité. Dans tout les cas tu choisis de voir ce qui t'intéresses. Je suppose que tu as appris à faire ça avec la SG.


Tu n'as sans doute pas remarqué, mais mes informations et mes sources viennent directement
des pratiquants du Bouddhisme Tibétain, et certaines pratiques chamanique très actuelles.

Je n'ai donc absolument rien à voir avec ce qui a été rendu publique par certains site, et voir même
des personnes pourtant collaborateurs du Dalaï-Lama.

Si tu as un problème, le mieux c'est que tu t'adresse directement ceux qui connaissent très bien
le sujet de l'intérieur et qui rapportent ce genre de chose de part leur vécu.

Par contre je sais très bien que le Bouddhisme Tibétain ce n'est pas que ça, et d'ailleurs je les
trouve très très forts. Mais le Bouddhisme n'est pas une religion facile.


Dernière édition par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 23:15, édité 1 fois

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par manuramolo le Jeu 15 Mar 2012 - 21:51

Tout d'abord merci maya pour ta réponse je voulais savoir si j'étais seul à penser que être chrétien et bouddhiste était incompatible.

J'ai aimé que tu parles de bouddhisme en terme de philosophie et non de religion. Je me suis intéressé à Sidarta et je n'avais pas compris non plus que c'était une religion.

Pour ce qui est de l'impermanence, je crois humblement avoir saisi une parcelle de ce que tu expliques.
Si je regarde ma main, elle est là mais elle n'a de sens que parce qu'elle est au bout de mon bras. Elle a don une existence relative. De m^me pour mon bras qui n'aurait de sens sans mon coeur ..etc..

De même une émotion, un sentiment, sont relatifs car n'existant que par rapport à des inter-actions avec les autres.

Veux-tu dire que si l'on arrive à n'être que spectateur de toutes ces causes à effet on se libère ?
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par zizanie le Jeu 15 Mar 2012 - 22:32

Stirica a écrit:Rio n'est pas à blâmer, il n'est qu'une victime parmi d'autres, il ne fait que suivre ce qui lui a été enseigné.
Veux-tu dire, Stirica, qu'on a là le CdL du bouddhisme? sourire
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 22:32

Stirica a écrit:Tout au plus, est-il intéressant de relever les erreurs qu'ils énoncent et de les mettre face à cette réalité. Rio n'est pas à blâmer, il n'est qu'une victime parmi d'autres, il ne fait que suivre ce qui lui a été enseigné.[/justify]


C'est une très bonne allégation totalement creuse et extrêmement prétentieuse.

La réalité c'est je ne crois pas que tu sois en mesure de relever quoi que ce soit de
concret et de probant.

A par m'envoyer des anathèmes en tout genre et des procès d'intentions, qui ne te
servirons qu'à te maintenir dans l'illusion que tu te fais de la sagesse, tu ne seras
jamais en mesure de produire quelque chose de qualité en ce qui concerne la
compréhension profonde du Dharma.

Cela dit, bon courage !



Dernière édition par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 23:09, édité 1 fois

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par manuramolo le Jeu 15 Mar 2012 - 23:04

Dois-je aller voir un dharmatologue ? Je rigole !
Le dharma c'est l'enseignement non ?
Le problème est quel enseignant prendre ? Il y atellement de courant bouddhiste!
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 23:08

Bulle a écrit:
Sauf à supposer qu'il y a eu un début et qu'il aura une fin... de tout, absolument tout, ce n'est pas certain si ?
...
Donc il y aurait tout de même bien quelque chose qui resterait éternellement...
...
Sauf qu'à un moment précis il y a bien quelque chose qui existe absolument et qui n'est pas une "des inventions de l'esprit" ?


Profondément le Bouddhisme c'est la croyance en l’éternité de la vie et de toute chose.

Cela dit, les phénomènes qu'ils soient organiques, végétaux ou non sensitifs existent très réellement
et concrètement avec leur Moi ou leur égos respectif.

Mais ces phénomènes n'ont qu'un caractère transitoire et provisoire, c'est à dire qu'ils sont
amenés soit à disparaitre soit à se transformer.

Cela dit, lorsqu'ils disparaissent du monde transitoire, il ne disparaissent jamais complètement
car l'essence de leur nature fondamentale, n'est ni existence ni non existence.

L'exemple de la vie humaine, car c'est cela qui nous intéresse et nous concerne primordialement,
est plus simple à expliquer et à comprendre.

C'est à dire que nous naissons, notre vie et très réelle avec l'expression des conditions notre Moi, mais qu'elle
est transitoire dans la mesure où un jour nous allons mourir.

Cela dit nous sommes un phénomène comme un autre, ainsi la nature fondamentale de notre propre vie n'est ni existence ni non existence, c'est à dire que nous ne disparaissons jamais totalement, nous rejoignons notre état de latence fondamental de non-substantialité dans l'attente d'un nouveau retour dans le monde des phénomènes transitoire.

Ce n'est rien d'autre que la théorie de l'éternité de la vie et de la réincarnation, interprétée dans sa forme
métaphysique plus pertinente.

Pour ce qui est du monde matériel, à savoir le cosmos des planètes, des système galactiques etc... Pour justifier
l'impermanence de ce type de phénomènes à l'échelle de l'univers, dans l'état actuel je puise mes connaissances
plutôt dans la cosmologie cyclique indienne, qui de façon très étonnante est en accord avec la théorie du Big-Bang
et des phases d'expansion et rétractation de l'univers.

Je crois qu'en tant qu'être humains, nous nous situons quelque part entre le microcosme et le marcrocosme,
ainsi beaucoup de connaissances ne sont que des satisfactions intellectuelles, qui à notre échelle ne servent
strictement à rien en terme de contribution à notre bonheur. On doit à peine considérer que ce qui nous est
abordable et nous considère directement. L'intellectualisme est souvent un profond attachement donnant
l'illusion de la réalisation, alors que le bonheur est souvent beaucoup plus simple et prêt de nous, mais nous
ne pouvons cependant pas le voir.


Dernière édition par Rio sur Seine le Jeu 15 Mar 2012 - 23:18, édité 1 fois

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par zizanie le Jeu 15 Mar 2012 - 23:16

Rio sur Seine a écrit:L'intellectualisme est souvent un profond attachement donnant
l'illusion de la réalisation, alors que le bonheur est souvent beaucoup plus simple et prêt de nous, mais nous ne pouvons cependant pas le voir.
L'un n'empêche pas l'autre, c'est une question d'équilibre.
Ce sont plutôt les excès qui sont néfastes.
Je pense que la sagesse est à rechercher dans une voie médiane.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 17 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum