La génération Z

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La génération Z

Message par chercheur le Jeu 13 Oct 2011 - 17:26

Bonjour à vous tous. L'autre jour, une étrange idée me vint à l'esprit. J'avais fait un parallèle entre la civilisation humaine et l'être humain et je m'étais dit que s'il est vrai que le nombre de cellules humaines à devoir se multiplier dans le corps humain est foncièrement limité à un nombre bien spécifique de cellules, après quoi le corps humain cesse de se régénérer, vieillit et, ultimement, meurt, éh bien qu'il pourrait très bien en être de même avec la civilisation humaine qui est elle-même faite à l'image de l'ensemble des individus qui la compose, et qui, par conséquent, pourrait fort bien voir son nombre d'êtres humains à devoir s'incarner sur cette terre limité à un nombre bien spécifique d'individus, après quoi devrait venir la "fin" de cette humanité telle que nous la connaissons actuellement.

Si cet énoncé est exact, alors cela signifierait que le jour viendrait sûrement où les êtres humains n'auraient plus la possibilité d'engendrer des enfants afin de perpétuer leur espèce, et ce, pour la simple raison que cette humanité serait vraisemblablement parvenue à sa toute dernière génération d'êtres humains (la génération "Oméga" ou "Z", pourrait-on dire) et laquelle "dernière génération" était de toute évidence destinée à s'incarner sur cette terre dans ce qu'on pourrait alors très bien qualifier de "derniers jours".

Encore une fois, si cette théorie est exacte, alors cela signifierait que la fin abrupte du principe de régénération et de perpétuation de l'espèce humaine (qui s'opère présentement par le biais de l'acte sexuel de procréation) aurait probablement été "programmée" par une quelconque "intelligence créatrice" dans les gènes mêmes de l'espèce humaine, et ce, dès l'apparition des premiers êtres humains sur cette terre... ce qui impliquerait donc que l'horloge biologique de l'espèce humaine aurait elle-même été réglée (par cette "intelligence créatrice") de façon à arrêter la production de spermatozoïdes et/ou d'ovules dans les corps humains, à l'échelle de la planète, à un certain moment de son histoire, c-à-d lorsque cette humanité serait de toute évidence parvenue à ses tous "derniers jours"!

Et si cet énoncé s'avèrait être exact, alors cela impliquerait que l'espèce humaine devrait nécessairement un jour "évoluer" vers un niveau supérieur d'existence ou alors tout simplement disparaître!

Qu'en pensez-vous?

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par Cochonfucius le Jeu 13 Oct 2011 - 18:10

Par exemple, les dinosaures sont devenus des oiseaux.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26154
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par Bulle le Jeu 13 Oct 2011 - 18:18

chercheur a écrit:Bonjour à vous tous. L'autre jour, une étrange idée me vint à l'esprit. J'avais fait un parallèle entre la civilisation humaine et l'être humain et je m'étais dit que s'il est vrai que le nombre de cellules humaines à devoir se multiplier dans le corps humain est foncièrement limité à un nombre bien spécifique de cellules, après quoi le corps humain cesse de se régénérer, vieillit et, ultimement, meurt, éh bien qu'il pourrait très bien en être de même avec la civilisation humaine qui est elle-même faite à l'image de l'ensemble des individus qui la compose, et qui, par conséquent, pourrait fort bien voir son nombre d'êtres humains à devoir s'incarner sur cette terre limité à un nombre bien spécifique d'individus, après quoi devrait venir la "fin" de cette humanité telle que nous la connaissons actuellement.
Il y a une nuance de taille entre civilisation et espèce humaine. La disparition d'une civilisation n'implique pas la disparition de l'espèce.
Ce qui fait que d'emblée l'énoncé est inexact.


_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42717
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par casimir le Jeu 13 Oct 2011 - 20:29

l'idée n'est pas bête, si on considère une espèce comme un seul corps dans le temps, son évolution et sa mutation sont peut-être similaire à ce qui se passe dans un corps individuel.
Reste que les lois qui s'appliquent à l'un ne sont pas forcément celles qui s'appliquent à un autre niveau, même si il y a une interaction entre les différentes échelles.
En cela c'est difficile d'envisager le futur de la mutation, comme au temps des dinosaures il aurait été difficile d'envisager le devenir oiseau.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par gaston21 le Jeu 13 Oct 2011 - 21:54

chercheur, quel plaisir de lire un passé simple ! Faut-il compter sur le Québec pour sauver notre langue ? Les jeunes ne le connaissent plus et les vieux ne l'utilisent plus...Et c'est fort dommage ! Et maintenant avec les SMS ! On ne parlera bientôt plus qu'en onomatopées...L'espèce humaine aura alors rejoint les chimpanzés dans leur moyens d'expression!
L'Evolution à l'envers ! De toute façon, l'homme disparaîtra un jour totalement, c'est une certitude . Mais je reste persuadé que nous ne sommes pas seuls dans l'immensité de l'Univers et qu'ailleurs, bien loin dans l'espace et les temps antérieurs ,
d'autres intelligences qu' humaines parsèment le Cosmos . Il y a très de temps, seule notre terre était la planète habitable, avec dessus...son petit Jésus !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par JO le Ven 14 Oct 2011 - 8:42

Fin du monde ou fin de civilisation . A chaque extinction de masse a succédé une ère nouvelle et l'homme n'aurait pu émerger plus tôt dans l'évolution des extinctions préalables à son règne . Il s'étire vers sa fin, si les signes avant-coureurs ne trompent pas . Mais le soleil, lui, est à mi- vie, je crois . Il doit nous mijoter une ére quinquénaire ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par troubaadour le Ven 14 Oct 2011 - 9:16

Il me semble qu'à la différence des autres espèces l'homme est doté d'une intelligence de survie plus développée...
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par JO le Ven 14 Oct 2011 - 9:18

il a déjà survécu à la dernière extinction ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par chercheur le Ven 14 Oct 2011 - 16:30

Bulle a écrit:Il y a une nuance de taille entre civilisation et espèce humaine. La disparition d'une civilisation n'implique pas la disparition de l'espèce. Ce qui fait que d'emblée l'énoncé est inexact.
Tout dépend de la façon dont on voit les choses, Bulle! Car comme l'a si bien dit Casimir dans sa réponse : "l'idée n'est pas bête, si on considère une espèce comme un seul corps dans le temps..."

Quand je parle de "civilisation", j'entends par là l'ensemble des individus (ou de l'humanité) qui ont contribué à façonner son histoire, et il s'avère que ceci s'étend sur de nombreux millénaires, depuis que l'humanité (l'être humain) existe, en fin de compte. Wink

Qui sait, le Christ avait peut-être raison en disant qu'"à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel."! (Mat 22:30)

Étant donné que les premiers humains à apparaître sur cette terre avaient été créés dans le but bien précis de se "multiplier" et de remplir la terre d'habitants (selon le livre de la Genèse), il est évident que les êtres humains qui, selon la doctrine chrétienne, seront parvenus à la résurrection de vie, n'auront plus à remplir ce mandat, étant ni plus ni moins devenus semblables à des "anges"... d'où la possible "évolution" de l'espèce humaine à laquelle je faisais justement allusion. Neutral

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par chercheur le Ven 14 Oct 2011 - 16:39

casimir a écrit:l'idée n'est pas bête, si on considère une espèce comme un seul corps dans le temps, son évolution et sa mutation sont peut-être similaire à ce qui se passe dans un corps individuel.
Reste que les lois qui s'appliquent à l'un ne sont pas forcément celles qui s'appliquent à un autre niveau, même si il y a une interaction entre les différentes échelles.
On peut aussi voir les choses sous un tout autre angle, Casimir... car comme l'homme a de toute évidence été programmé génétiquement pour en arriver ultimement, un jour, à sa propre "fin" (c-à-d à sa propre mort), l'humanité pourrait très bien aussi, sur une plus grande échelle, avoir été programmée culturellement, écomiquement, politiquement et militairement de façon à se diriger d'elle-même vers sa propre "fin"!

Pour ma part, je suis de l'avis que ceci n'est pas impossible si on considère que ce qui se fait à une petite échelle (dans l'homme) pourrait très bien se faire aussi à une plus grande échelle au niveau de la civisation humaine dans son ensemble.

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par chercheur le Ven 14 Oct 2011 - 16:45

gaston21 a écrit:chercheur, quel plaisir de lire un passé simple ! Faut-il compter sur le Québec pour sauver notre langue ? Les jeunes ne le connaissent plus et les vieux ne l'utilisent plus...Et c'est fort dommage ! Et maintenant avec les SMS ! On ne parlera bientôt plus qu'en onomatopées...L'espèce humaine aura alors rejoint les chimpanzés dans leur moyens d'expression!

L'Evolution à l'envers ! De toute façon, l'homme disparaîtra un jour totalement, c'est une certitude . Mais je reste persuadé que nous ne sommes pas seuls dans l'immensité de l'Univers et qu'ailleurs, bien loin dans l'espace et les temps antérieurs ,
d'autres intelligences qu' humaines parsèment le Cosmos . Il y a très de temps, seule notre terre était la planète habitable, avec dessus...son petit Jésus !
Ce n'est pas impossibible, Gaston. Avec tous ces milliards d'étoiles semblables à notre soleil qu'il y a dans le cosmos, il doit sûrement y en avoir au moins une autre qui a pu développer la vie sur une de ses planètes... même si on sait que même les étoiles ne sont pas éternelles.

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par chercheur le Ven 14 Oct 2011 - 16:51

JO a écrit:Fin du monde ou fin de civilisation . A chaque extinction de masse a succédé une ère nouvelle et l'homme n'aurait pu émerger plus tôt dans l'évolution des extinctions préalables à son règne . Il s'étire vers sa fin, si les signes avant-coureurs ne trompent pas . Mais le soleil, lui, est à mi- vie, je crois . Il doit nous mijoter une ére quinquénaire ...
À ce que j'en sais, la nature est souvent imprévisible. Qui sait? Le soleil pourrait très bien, dans un très court laps de temps, démontrer des signes de fatigue évidente. Chose certaine, les scientifiques ne détiennent pas le monopole de la vérité "absolue". D'après eux, tout est "relatif", à ce qui paraît!

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par chercheur le Ven 14 Oct 2011 - 16:56

troubaadour a écrit:Il me semble qu'à la différence des autres espèces l'homme est doté d'une intelligence de survie plus développée...
Probablement. C'est ce qui fait qu'il va sans doute pouvoir "évoluer" vers un niveau supérieur d'existence "immortelle", à la toute fin de l'histoire humaine. Imagines-toi que l'humanité se verrait soudainement dans l'impossibilité absolue de pouvoir continuer à perpétuer son espèce. Que pourrait-elle faire face à son tragique destin, à ton avis?

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par chercheur le Ven 14 Oct 2011 - 17:02

JO a écrit:il a déjà survécu à la dernière extinction ...
Mais, de toute évidence, ce n'était pas vraiment là ce qu'on pourrait appeler une "extinction" de l'espèce humaine. C'était juste un "passage difficile" de son histoire, je dirais... un "passage" par lequel il devait nécessairement passer et où il a survécu en tant qu'espèce humaine toujours "mortelle".

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par Bulle le Ven 14 Oct 2011 - 18:12

chercheur a écrit:
Tout dépend de la façon dont on voit les choses, Bulle! Car comme l'a si bien dit Casimir dans sa réponse : "l'idée n'est pas bête, si on considère une espèce comme un seul corps dans le temps..."
Bah non chercheur, lorsque l'on pose comme prémisse "Si cet énoncé est exact" il faut au minimum que l'énoncé le soit, sinon ce n'est même pas la peine d'aller plus loin.
Quand je parle de "civilisation", j'entends par là l'ensemble des individus (ou de l'humanité) qui ont contribué à façonner son histoire, et il s'avère que ceci s'étend sur de nombreux millénaires, depuis que l'humanité (l'être humain) existe, en fin de compte. Wink
Donc l'espèce humaine c'est bien cela ?
Qui sait, le Christ avait peut-être raison en disant qu'"à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel."! (Mat 22:30)
Ah oki c'est là où tu voulais en venir lorsque tu dis : "le jour viendrait sûrement où les êtres humains n'auraient plus la possibilité d'engendrer des enfants afin de perpétuer leur espèce, et ce, pour la simple raison que cette humanité serait vraisemblablement parvenue à sa toute dernière génération d'êtres humains (la génération "Oméga" ou "Z", pourrait-on dire) et laquelle "dernière génération" était de toute évidence destinée à s'incarner sur cette terre dans ce qu'on pourrait alors très bien qualifier de "derniers jours".
Seulement cela n'a pas grand chose à voir avec ce que dit JC, puisqu'il n'est pas question d'impossibilité de faire, mais d'inutilité ; pour cause, ils seraient ad patrem et donc devenus des anges ! Qu'est-ce que cela a à voir avec une évolution de l'espèce vivante ? Passer de vie à trépas, ça tout le monde le sait et il n'y a pas besoin que la totalité de l'espèce disparaisse pour en arriver là.
Au passage je donne une traduction plus limpide du verset :

"car, dans la résurrection, on ne se marie ni on n'est donné en mariage, mais on est comme des anges de Dieu dans le ciel."

Dans le contexte:
il répond à des sadducéens :
23 En ce jour-là, des sadducéens, qui disent qu'il n'y a pas de résurrection, vinrent à lui et l'interrogèrent, disant:
24 Maître, Moïse dit: Si quelqu'un meurt n'ayant pas d'enfants, son frère épousera sa femme, et suscitera de la postérité à son frère.
25 Or il y avait parmi nous sept frères; et le premier s'étant marié, mourut, et n'ayant pas de postérité, il laissa sa femme à son frère;
26 de la même manière le second aussi et le troisième, jusqu'au septième;
27 et après eux tous, la femme aussi mourut.
28 Dans la résurrection donc, duquel des sept sera-t-elle la femme, car tous l'ont eue?
Je ne comprends donc pas très bien la pertinence du rapprochement que tu fais entre ta parole et celle de JC !
Argument d'autorité ? Je n'ose y croire mdr
Étant donné que les premiers humains à apparaître sur cette terre avaient été créés dans le but bien précis de se "multiplier" et de remplir la terre d'habitants (selon le livre de la Genèse), il est évident que les êtres humains qui, selon la doctrine chrétienne, seront parvenus à la résurrection de vie, n'auront plus à remplir ce mandat, étant ni plus ni moins devenus semblables à des "anges"... d'où la possible "évolution" de l'espèce humaine à laquelle je faisais justement allusion. Neutral
Quel sophisme !
Relis ce que tu écris en tenant compte de ce que j'ai mis en gras et souligné.
Comment en partant d'un "étant donné" qualifié de "selon le livre de la Genèse" ou encore "selon la doctrine chrétienne" peut-on aboutir à un "il est évident" !
Et moi qui pensait qu'il n'y avait guère que les Témoins de Jéhovah ou autre secte du même ordre, pour avoir cette logique absurde de raisonnement...

Il va donc, amha, falloir revoir ta copie si tu veux lui donner un peu plus de crédibilité Wink
Mais nous sommes là pour t'aider rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42717
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par gaston21 le Ven 14 Oct 2011 - 18:30

Je pense surtout qu'on a beaucoup de peine à se dégager de l'idée primitive que l'homme est le summum de ce qui peut exister dans l'Univers et que la vie ( et son évolution ) avait trouvé en l'homme son accomplissement . La preuve : Dieu avait pris de la terre de la Terre pour forger son bonhomme, et puis, pour une sombre affaire étrangement semblable à l'affaire de la chambre 2608 du Sofitel, il avait dû envoyer son fiston se faire harakiri ! Mais depuis, on s'est aperçu que notre globe n'est qu'une grosse poussière dans une immensité, que la Terre est dupliquée une infinité de fois dans le Cosmos, que la matière et ses lois sont les mêmes partout . On peut donc penser qu'ailleurs des êtres intelligents, ingénieux , sensibles
promènent leur ennui...Le problème, c'est de pouvoir communiquer et il est loin d'être résolu, compte tenu de l'énergie fantastique qu'il faudrait déployer pour envoyer des signaux à de telles distances et des temps de parcours . Et puis, pourquoi Dieu se serait-il donné tant de mal pour créer cette bestiole, appelée homme, qui de toute façon, n'aura occupé qu'une fraction infime du temps dans une éternité ?
Et qu'est-ce-que je fous avant et après ? dit Dieu ...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par casimir le Ven 14 Oct 2011 - 20:06

chercheur a écrit:l'humanité pourrait très bien aussi, sur une plus grande échelle, avoir été programmée culturellement, écomiquement, politiquement et militairement de façon à se diriger d'elle-même vers sa propre "fin"!

Pour ma part, je suis de l'avis que ceci n'est pas impossible si on considère que ce qui se fait à une petite échelle (dans l'homme) pourrait très bien se faire aussi à une plus grande échelle au niveau de la civisation humaine dans son ensemble.

L'histoire humaine, enfin plutôt l'histoire des civilisations est incomparable avec l'évolution biologique. Sauf si tu veux croire que tes céllules du foi font de la politique et se réunissent pour envahir les cellules de la rate, que des organes débattent sur la stratégie à adopter pour devenir plus compétitifs, que le bureau cérébral peut destructurer et délocaliser l'ensemble comme bon lui semble. Si il y a une logique de civilisation ce serait plutôt psychologique, ce qui ne signifie pas qu'elle soit fondamentalement logique.




avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par Ladysan le Ven 14 Oct 2011 - 22:00

Chercheur a écrit :

On peut aussi voir les choses sous un tout autre angle, Casimir... car comme l'homme a de toute évidence été programmé génétiquement pour en arriver ultimement, un jour, à sa propre "fin" (c-à-d à sa propre mort), l'humanité pourrait très bien aussi, sur une plus grande échelle, avoir été programmée culturellement, écomiquement, politiquement et militairement de façon à se diriger d'elle-même vers sa propre "fin"!
Pour ma part, je suis de l'avis que ceci n'est pas impossible si on considère que ce qui se fait à une petite échelle (dans l'homme) pourrait très bien se faire aussi à une plus grande échelle au niveau de la civisation humaine dans son ensemble.

Bonsoir Chercheur,

L'extinction de la race humaine, n'est pas impossible, et comme tu le dis plus haut, soit nous évoluerons, soit nous disparaitrons. A mon avis, nous évoluerons car nous sommes les seuls êtres pensants sur cette terre. Si nous ne savons pas ce que nous réserve les siècles ou les milliers d'années à venir, ce que nous savons le mieux, c'est que pour survivre nous devrons toujours lutter contre la nature. La respecter, la préserver car nous avons besoin d'elle, mais aussi lutter contre elle, car elle reprendrait vite le dessus, et...Après nous, les mouches...qui seront obligées de changer de régime en se rabattant sur autre chose, n'ayant plus nos cadavres à ronger. Tant que notre planète existera, la sélection naturelle sera seule maitre à bord.

L'élévation spirituelle ? Encore faut-il connaitre la gare, l'horaire des trains, et leur destination

lol!
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par Ladysan le Ven 14 Oct 2011 - 22:23

Chercheur :

Imagines-toi que l'humanité se verrait soudainement dans l'impossibilité absolue de pouvoir continuer à perpétuer son espèce. Que pourrait-elle faire face à son tragique destin, à ton avis?

L'homme est prévoyant, quand il detectera une anomalie dans notre "fonctionnement reproductif, il multipliera les banques de sperme, ou bien, il trouvera une autre solution.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par Geveil le Sam 15 Oct 2011 - 0:44

Il paraît que le nombre des spermatozoïdes a diminué de moitié.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par casimir le Sam 15 Oct 2011 - 1:01

Ladysan a écrit:ce que nous savons le mieux, c'est que pour survivre nous devrons toujours lutter contre la nature.

La leçon a été bien apprise, autrement dit "nous devrons toujours savoir qu'il faut lutter contre la nature pour survivre." Bienvenue chez les humains, c'est les enfants qui vont être contents. Ben oui, c'est pas qu'on est violent...mais un peut quand même.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par JO le Sam 15 Oct 2011 - 7:58

lutter contre, non . L'utiliser mieux , oui .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par Bulle le Sam 15 Oct 2011 - 14:41

Gereve a écrit:Il paraît que le nombre des spermatozoïdes a diminué de moitié.
Pas grave, la terre n'arrive plus à nourrir l'ensemble de la reproduction...
Finalement celui qui restera ne sera peut-être pas celui qui pense le plus (et le mieux... of course), mais celui qui se sera le mieux adapté au manque de nourriture lol!
A moins que... se reproduire pour se nourrir soit la solution ? Juste pour que Casimir ait raison lol!

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42717
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par chercheur le Sam 15 Oct 2011 - 16:53

Bulle a écrit:Bah non chercheur, lorsque l'on pose comme prémisse "Si cet énoncé est exact" il faut au minimum que l'énoncé le soit, sinon ce n'est même pas la peine d'aller plus loin.
Je vois... c'est le terme "civilisation" qui te dérange. Ben, vois-tu, s'il y avait des êtres vivants intelligents qui habiteraient une autre planète que la nôtre, éh bien je dirais qu'il existe vraisemblablement une civilisation "extraterrestre" dans un ailleurs. Dans nos livres d'histoire, on nous parle de civilisation Maya qui a disparue... faisant un net rapport avec une race particulière d'êtres humains. Moi, quand je parle de la "civilisation humaine", éh bien je fais tout simplement allusion à des entités biologiques bien particulières que sont les êtres humains, et je suppose qu'elles pourraient bien un jour disparaître et qu'il pourrait exister d'autres civilisations composées d'entités biologiques intelligentes semblables aux êtres humains sur d'autres planètes. Bon... éh bien disons qu'il s'agit de l'espèce humaine dans son ensemble... de cette façon on va éviter les querelles de mots inutiles, Bulle. Le diable est dans les détails, on dirait!

Ah oki c'est là où tu voulais en venir lorsque tu dis : "le jour viendrait sûrement où les êtres humains n'auraient plus la possibilité d'engendrer des enfants afin de perpétuer leur espèce, et ce, pour la simple raison que cette humanité serait vraisemblablement parvenue à sa toute dernière génération d'êtres humains (la génération "Oméga" ou "Z", pourrait-on dire) et laquelle "dernière génération" était de toute évidence destinée à s'incarner sur cette terre dans ce qu'on pourrait alors très bien qualifier de "derniers jours"Seulement cela n'a pas grand chose à voir avec ce que dit JC, puisqu'il n'est pas question d'impossibilité de faire, mais d'inutilité ; pour cause, ils seraient ad patrem et donc devenus des anges ! Qu'est-ce que cela a à voir avec une évolution de l'espèce vivante ? Passer de vie à trépas, ça tout le monde le sait et il n'y a pas besoin que la totalité de l'espèce disparaisse pour en arriver là.
Au passage je donne une traduction plus limpide du verset :

"car, dans la résurrection, on ne se marie ni on n'est donné en mariage, mais on est comme des anges de Dieu dans le ciel."

Dans le contexte:
il répond à des sadducéens :
23 En ce jour-là, des sadducéens, qui disent qu'il n'y a pas de résurrection, vinrent à lui et l'interrogèrent, disant:
24 Maître, Moïse dit: Si quelqu'un meurt n'ayant pas d'enfants, son frère épousera sa femme, et suscitera de la postérité à son frère.
25 Or il y avait parmi nous sept frères; et le premier s'étant marié, mourut, et n'ayant pas de postérité, il laissa sa femme à son frère;
26 de la même manière le second aussi et le troisième, jusqu'au septième;
27 et après eux tous, la femme aussi mourut.
28 Dans la résurrection donc, duquel des sept sera-t-elle la femme, car tous l'ont eue?
Je ne comprends donc pas très bien la pertinence du rapprochement que tu fais entre ta parole et celle de JC !
Argument d'autorité ? Je n'ose y croire mdr
Bon, d'accord. De toute évidence, il te manque des éléments. C'est pour cette raison-là que tu raisonnes de cette façon. Dans la doctrine chrétienne, la résurrection est étroitement associée au "Jugement Dernier". Or, il s'avère qu'il ne pourrait pas y avoir de "Jugement Dernier" si les êtres humains avaient la possibilité de toujours se multiplier sur la terre. Lorsqu'on parle de "Jugement Dernier", éh bien cela implique que le nombre d'êtres humains à devoir s'incarner sur cette terre doit nécessairement être limité à un nombre bien spécifique d'individus, autrement il ne saurait y avoir de "Jugement Dernier" où chacun devrait être jugé en fonction de ce qu'auriaient été ses oeuvres. (Apoc 20:12à15) Par extension, le fait qu'il devrait y avoir un nombre bien spécifique d'individus à devoir s'incarner sur cette terre implique que le jour viendra où il sera devenu inutile de faire des enfants, étant donné que l'humanité sera parvenue à sa toute dernière génération avant que n'ait lieu le Jugement Dernier en question. Est-ce plus clair maintenant?

Quel sophisme !
Relis ce que tu écris en tenant compte de ce que j'ai mis en gras et souligné.
Comment en partant d'un "étant donné" qualifié de "selon le livre de la Genèse" ou encore "selon la doctrine chrétienne" peut-on aboutir à un "il est évident" !
Et moi qui pensait qu'il n'y avait guère que les Témoins de Jéhovah ou autre secte du même ordre, pour avoir cette logique absurde de raisonnement...

Il va donc, amha, falloir revoir ta copie si tu veux lui donner un peu plus de crédibilité Wink
Mais nous sommes là pour t'aider rire
Je l'espère bien! Il est clair que c'est essentiellement en rapport avec la doctrine chrétienne que je parle d'"évidence", car l'idée consiste à être le plus logique possible avec ce qu'est la réalité par rapport à une croyance religieuse particulière. La religion chrétienne est celle que je connais le mieux. Alors, il est normal que j'essaie de faire des liens logiques avec cette religion.

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La génération Z

Message par chercheur le Sam 15 Oct 2011 - 17:00

gaston21 a écrit:Je pense surtout qu'on a beaucoup de peine à se dégager de l'idée primitive que l'homme est le summum de ce qui peut exister dans l'Univers et que la vie ( et son évolution ) avait trouvé en l'homme son accomplissement . La preuve : Dieu avait pris de la terre de la Terre pour forger son bonhomme, et puis, pour une sombre affaire étrangement semblable à l'affaire de la chambre 2608 du Sofitel, il avait dû envoyer son fiston se faire harakiri !
C'est une simple question de responsabilité, je crois. Le Dieu de la Bible reconnaît que sa création n'est pas "parfaite" et, pour avoir la conscience tranquille, ou pour remédier à la chose, il envoie sur terre son représentant afin de le sacrifier "comme un agneau" et faire en sorte que ceux qui croient en son sacrifice puissent obtenir la vie éternelle. Le gnostique que je suis peut très bien comprendre cela, et j'y vois là une certaine logique.

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum