Pièges de la vie spirituelle

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par Anthyme le Jeu 19 Jan 2012 - 3:49

Nuage a écrit: … / … Heureusement que les souvenirs disparaissent car pour les bébés le vécu est très douloureux.
Ohhh … Comme c’est vrai !
(Je parle du vécu très douloureux des bébés.)

Personnellement, le pire de tous, c’est celui de l’interminable agonie du « passage étroit ».

Hélas, contrairement à vous, je n’ai rien oublié de cette souffrance.
Je dois dire que cela faisait déjà quelques mois que mon attention était « en éveil ».

Je me souviens de tout.
Surtout de toutes ces abominables sensations des premiers instants.

Cet air glacial (20° c’est très froid, lorsqu’on quitte un milieu à 37°), sans omettre les hurlements de frapadingues du personnel hospitalier en salle d’accouchement (la moindre réaction des tympans, qui pour la première fois vibrent au contact de l’air, est douloureuse) ; et surtout les brutalités !

Bon sang !
Il m’a fait mal aux chevilles, à me tenir la tête en bas, tout en me frappant !
Quelle brute !
Et de me secouer, et de me secouer, et de me secouer …
… moi qui n’aspirais qu’à dormir.

Le temps m’a paru interminable, jusqu’à ce qu’enfin des bras me couchent dans le petit bassin d’un tiède velours aquatique, dans la pénombre d’une nurserie.

Doux chantonnement d’une femme.
Gestes lents et délicats, sensuels …
Tendres baisers.

Un ravissement de quelques jours que j’ai vécus dans l’attente de la retrouver.
Hélas … Même si pour un nouveau né les jours sont longs, le « jouir » de la maternité ne dure pas.

Je suis né dans une maternité allemande.
Douces inflexions d’une langue qui, malgré l’oubli affligeant produit par la non-pratique, aura toujours les accents de cette aide soignante.

===============================

Il est possible qu’après le témoignage ci-dessus, @Jipé, avec une conviction papale, me reproche de considérer comme authentique « un mécanisme que le professeur Ducran-Lapoigne, dans son-excellente-étude-dont-voici-le-lien, a clairement expliqué l’origine ».

M’en fous de l’étude savante du professeur Dupond-Pattedoie !
Moi … J’ai mes souvenirs !

_________________________________
Nuage a écrit: … / … Petit hic, dans mon cas … / … mes souvenirs, et j'en ai des tonnes, ne sont pas des flashs mais des films, et pas petits. Ceux-ci sont bien des souvenirs réels et n'ont pu m'être racontés par un tiers, ni inventés.
Tiens ! …

Si le professeur Ducon-Lajoie nous interne ; ce sera un plaisir de me retrouver avec vous.
On se les racontera, en attendant les électrochocs.

_________________________________
Nuage a écrit: … / … Je n'ai pas de papier pour confirmer ce que je dis.
Avec moi, ce n’est pas la peine.

_________________________________
Nuage a écrit: … / … Je précise que médicalement je suis reconnue comme n'ayant aucun élément dissociatif, aucune symptomatologie délirante. (là j'ai le papier).
Allons ... Allons ! …

Balancez ça à la poubelle !
Vous n’allez quand même pas conserver la prose de ces @Typhus de la psychiatrie !

_________________________________
Nuage a écrit: … / … Et je suis vachement gênée parce-que je ne pensais pas dire tout ça.
… « gênée » ? ? ? …

Mmmmvvouuiii …

Effectivement, ce ne sont pas des « trucs » à raconter.
Mais de là à être « gênée » ! Non.

Tenez ! Relisez ce que je viens d’écrire !
Ai-je l’air « gêné » ?

@Jipé peut sortir son plus beau « smiley » ricanant … et alors ? …
Je n’en serai pas « gêné » pour autant.

… … … …

Par contre, là où je le rejoins, c’est que ce genre de … on va dire « vécu » … n’est pas à raconter, car c’est IMPARTAGEABLE.

Vos souvenirs, @Nuage, ne peuvent valoir que pour vous.
Et encore !
À la condition qu’ils vous ouvrent des portes !

En effet, si ces souvenirs vous enferment dans la solitude …
… autant les oublier !

… … … …

Quand à la « gêne » …
Dans quelques jours elle sera si loin dans l’éditeur, avec 15 ou 20 pages ...
... que plus personne ne la retrouvera !

hé bé

… … … …

Restez fidèle à vous-même …
… bienveillante et scrupuleuse Marcheuse Solitaire …

_____________________________
Un cercle est un carré qui s’ignore ...

Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages: 862
Localisation: Entre deux mondes
Identité métaphysique: Libre
Humeur: À l’écoute du silence …
Date d'inscription: 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par Jipé le Jeu 19 Jan 2012 - 8:24

Anthyme,

tu as tout à fait le droit de te raconter de belles (ou moins belles...) histoires si cela te fait plaisir, ce n'est pas un problème. sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages: 21606
Localisation: sud est
Identité métaphysique: Athée, Anticlérical et pour 2014 ; "Le mourant dit qu'il va aller compter les étoiles et qu'il reviendra quand il les aura toutes comptées" Proverbe tahitien
Humeur: Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription: 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par Shidorian le Jeu 19 Jan 2012 - 10:15

Jipé a écrit:Anthyme,

tu as tout à fait le droit de te raconter de belles (ou moins belles...) histoires si cela te fait plaisir, ce n'est pas un problème. sourire

Je vois que l'ambiance ne change pas vraiment sur ce forum... C'est pas de Jésus dont on as besoin du retour, dramatiquement c'est Socrate qu'il nous faudrait.

Allez par pure provocation:

1/ Retrouver des souvenirs précis et vérifiables de sa naissance est complètement ordinaire (bien que ça ne me soi pas arrivé). Je connais un certain nombre de personnes (dont certaines son carrément matérialistes) à qui c'est arrivé... rien de bien extraordinaire selon le milieu que l'on fréquente. De plus des cas tout à fait sérieux ont étés rapportés où des personnes arrivent même à lire (eh oui complètement délirant n'est-ce pas ? un bébé ne sait pas lire voyons, il ne voit pas à plus de 50 cm etc etc...) l'étiquette de la blouse de l'infirmière ou de la sage femme qui les as mis au monde et à confirmer des dizaines d'années plus tard que c'est bien la personne en question qui les as accouchés.

La majorité des personnes croient que les souvenirs sont stockés tel quel à "un endroit" (du cerveau ou autre)... c'est une illusion moderne que l'on cherche à confirmer par tout les moyens et à grand renfort d'études mais c'est complètement con en fait. Un souvenir ça n'existe pas c'est une construction, une représentation factice (bien qu'elle puisse être complètement convaincante) issue de nous même car notre être propre est cette mémoire. De ce point de vue notre "mémoire" est absolument parfaite, c'est notre capacité à nous rappeler qui fluctue beaucoup selon les individus (selon leur inertie psycho-affective surtout). Et le cerveaux ne sert qu'as "matériliser" (en quelque sorte, l'usage du mot est là plus symbolique qu'autre chose) les souvenirs... à permettre à la sagesse de notre propre expérience de se manifester dans le plan des formes.

Allez je vous garde le meilleur pour la fin, j'ai au cours de certaines séances spécifiques de pratique retrouvé des souvenirs de quatres existence qui ont précédés celle de votre serviteur. Certaines assez floues, d'autres avec une quantité de détail hallucinante. Eh bien du point de vue des perceptions (en grande majorité des images) je ne suis pas du tout convaincu que tout ce j'ai "vu" (imaginé serait sans doute plus juste) se soit bien passé comme cela. En fait quand j'en ai parler à la personne avec qui c'est arrivé, il as semblé d'accord (en fait il m'as juste fait un petit sourire entendu genre "héhé") sur le fait que tout cela pouvais n'être qu'un scénario imaginaire, une mise en scène psychique à visée cathartique.
Mais... La trame scénaristique générale et surtout le vécu émotionnel, ça j'ai pas grand doute sur leur validité. Le coeur ne ment pas (lui ^^) et le vécu de désespoir face à la perte, la mort (beaucoup de souvenirs autour de différentes morts), l'injustice (enfin du point de vue de celui qui était là à ce moment) n'était surement pas factice. Ça peut sembler assez prétentieux de ma part mais je sait bien différencié les moments où je me raconte des histoires, les moments qui sentent le "vrai" (même si je n'est pas forcément accès à la totalité des données), et les moments où "j'en sait rien" (immense majorité des cas, une des raisons principales pourquoi les gens se mentent à ce point à eux même: faut avoir du cran pour s'avouer notre propre inconnaissance).

PS: évidement je ne dit surement que des bétises, il est déconseillé de "croire" à ce que je raconte vu que moi même je n'y voit que des questions...(ou presque ^^)

Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 399
Localisation: içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique: <= pléonasme
Humeur: En Joie
Date d'inscription: 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par Jipé le Jeu 19 Jan 2012 - 10:29

Ben oui Shidorian, on peut tout imaginer, on peut s'auto-suggestionner, on peut se leurrer, on peut être mythomane, on peut raconter des conneries pour rigoler, on peut être profondément convaincu et sincère, enfin...on peut plein de choses quoi... sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages: 21606
Localisation: sud est
Identité métaphysique: Athée, Anticlérical et pour 2014 ; "Le mourant dit qu'il va aller compter les étoiles et qu'il reviendra quand il les aura toutes comptées" Proverbe tahitien
Humeur: Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription: 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par _La plume le Jeu 19 Jan 2012 - 10:58

Quand j'étais tout petit, je faisais toujours le même cauchemars, j'étais écrasé, étouffé, pressé, par de grosses masses informes. Puis cela a disparu assez rapidement, mais je m'en souviens encore. Un jour j'ai fait le lien avec le traumatisme que dois ressentir le bébé qui sort de l'utérus, les contractions, c'est une vraie douleur de naître.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par Jipé le Jeu 19 Jan 2012 - 11:10

La plume a écrit:Quand j'étais tout petit, je faisais toujours le même cauchemars, j'étais écrasé, étouffé, pressé, par de grosses masses informes. Puis cela a disparu assez rapidement, mais je m'en souviens encore. Un jour j'ai fait le lien avec le traumatisme que dois ressentir le bébé qui sort de l'utérus, les contractions, c'est une vraie douleur de naître.
les ressentis émotionnels peuvent eux provenir de la naissance, de l'accouchement, ce sont des sensations pas toujours explicables mais qui laissent une trace psycho-émotionnelle.
Il peut y avoir transposition de sensations et d'histoires racontées par les parents aussi.
Une maman qui dit à un petit enfant ( les petits aiment bien poser des questions sur leur naissance, sur la grossesse de leur mère), que son accouchement a été difficile, qu'il y a eu inquiétude parce que telle raison ou autres, peuvent influencer et réinterpréter des émotions en les transposant à la naissance. C'est une forme de souvenir induit...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages: 21606
Localisation: sud est
Identité métaphysique: Athée, Anticlérical et pour 2014 ; "Le mourant dit qu'il va aller compter les étoiles et qu'il reviendra quand il les aura toutes comptées" Proverbe tahitien
Humeur: Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription: 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par _La plume le Jeu 19 Jan 2012 - 11:40

Les mondains se réjouissent d'une naissance et pleurent un décès, pour les "anges", c'est l'inverse, ils accompagnent celui qui va les quitter pour un séjour de douleur sur terre, qui est le véritable et le seul purgatoire, tel est le samsara, il faut revenir le nombre de fois nécessaire, car la terre est le lieu de passage obligé de l'avancement par les épreuves. Enfin ce n'est qu'une croyance.

Ne dit-on pas que les bébés sourient aux anges pendant le premier mois de leur vie terrestres ? ange Si tout dépend du cerveau on se demande à quoi pourraient-ils rêver ? et pourquoi souriraient-ils. sourire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par Shidorian le Jeu 19 Jan 2012 - 11:41

Jipé a écrit:Ben oui Shidorian, on peut tout imaginer, on peut s'auto-suggestionner, on peut se leurrer, on peut être mythomane, on peut raconter des conneries pour rigoler, on peut être profondément convaincu et sincère, enfin...on peut plein de choses quoi... sourire

Tu as oublié: on peut rejeter et mépriser tout ce qui n'est pas conforme à nos attentes vis à vis de ce que doit être le réel, on peut passer sa vie à projeter son moi sur le monde et les autres (en s'identifiant à eux ou en les rejetant) pour faire taire cette angoisse qui sourd dans nos tripes... le glas de l'inéluctable destruction à laquelle nous sommes tous promis.

Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 399
Localisation: içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique: <= pléonasme
Humeur: En Joie
Date d'inscription: 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par _La plume le Jeu 19 Jan 2012 - 12:16

Dieu est à la fois l'auteur, le metteur, en scène, l'acteur, les spectateurs, et aussi l'écran blanc sur lequel est projeté le film. Il n'y a pas de mal à s'investir dans le rôle présent, le jouer à la perfection en s'oubliant soi-même. C'est ce que nous faisons, personnage fictif ou spectateur qui s'identifie, mais quand le film finit, il faut revenir à la réalité. Certains ont plus de mal que d'autres, mais ce n'est pas un problème, quoiqu'il fasse, chacun est à sa place, vit dans sa réalité ou son illusion. Pour les éveillés c'est ce monde qui est un rêve et vice et versa.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par SEPTOUR le Jeu 19 Jan 2012 - 13:46

AH le JP!!
Quelle somme de pessimisme et de refus de sa part pour la plus grande partie de l'homme: Celle qu'on ne voit pas
et qui pourtant prend une place immense.
LA plupart ici on des souvenirs precis, detailles, et monsieur l'artiste psycho machin nie tout ca en bloc: vous revez dit-il, moi seul ai raison!
IL devrait se souvenir....que la science recule plus souvent qu'elle n'avance.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages: 1851
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par _La plume le Jeu 19 Jan 2012 - 13:56

Jipé a écrit:Ben oui Shidorian, on peut tout imaginer, on peut s'auto-suggestionner, on peut se leurrer, on peut être mythomane, on peut raconter des conneries pour rigoler, on peut être profondément convaincu et sincère, enfin...on peut plein de choses quoi... sourire

ben oui on peut même voir le monde à travers des lunettes de psy, et penser que les autres sont dans l'erreur, inadaptés, névrosés, mytho, psychopathes, etc... c'est pas une projection ? une pensée unique bornée et limitée par des oeillères ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par Jipé le Jeu 19 Jan 2012 - 14:13

SEPTOUR a écrit:AH le JP!!
Quelle somme de pessimisme et de refus de sa part pour la plus grande partie de l'homme: Celle qu'on ne voit pas
et qui pourtant prend une place immense.
LA plupart ici on des souvenirs precis, detailles, et monsieur l'artiste psycho machin nie tout ca en bloc: vous revez dit-il, moi seul ai raison!
IL devrait se souvenir....que la science recule plus souvent qu'elle n'avance.
mais 7tours, je n'ai jamais rien affirmé personnellement, je m'en réfère toujours avec des sources que je mets en lien, et très souvent par des professeurs, docteurs en neurobiologie, spécialistes en la matière...
De ta part, je ne crois pas avoir vu une seule source de ce que tu avances, toujours des affirmations personnelles, je devrais dire des délires personnels plutôt...
Je répète, les souvenirs précis, détaillés avec un fil conducteur (même si c'est une histoire illogique, comme dans des rêves), ne peuvent pas intervenir avant l'âge d' à peu près 4 ans.
Les impressions émotionnelles, les images, les flashs, eux peuvent provenir d'une mémoire antérieure à cet âge, 2 ans, peut-être un peu avant.
Les souvenirs de vies avant la naissance sont des affabulations, des délires, des hallucinations etc...

La science ne fait que se perfectionner, avance dans certains domaines à grands pas et d'en d'autres tâtonne, cherche et c'est aussi sa place. Les doux rêveurs n'aiment pas la science, car elle démontre les supercheries et croyances obsolètes, les magiciens et gourous mythomanes en sont pour leurs frais... sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages: 21606
Localisation: sud est
Identité métaphysique: Athée, Anticlérical et pour 2014 ; "Le mourant dit qu'il va aller compter les étoiles et qu'il reviendra quand il les aura toutes comptées" Proverbe tahitien
Humeur: Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription: 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par SEPTOUR le Jeu 19 Jan 2012 - 17:45

JP
C'est ca le pb, tu cites autrui et il faudrait les croire sur parole. Profs ou pas, ils s'en tiennent a leurs observations et glissent sous le tapis ce qui ne cadre pas avec leurs vues.
TOI meme soit disant psy, un artiste en somme, trimballes des on dit a la tonne et tu fais passer ceux qui te t'apportent la contradiction pour des zoufs a lunettes, pourtant c'est toi qui en portes et des epaisses.

















SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages: 1851
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par Jipé le Jeu 19 Jan 2012 - 17:55

SEPTOUR a écrit:JP
C'est ca le pb, tu cites autrui et il faudrait les croire sur parole. Profs ou pas, ils s'en tiennent a leurs observations et glissent sous le tapis ce qui ne cadre pas avec leurs vues.
TOI meme soit disant psy, un artiste en somme, trimballes des on dit a la tonne et tu fais passer ceux qui te t'apportent la contradiction pour des zoufs a lunettes, pourtant c'est toi qui en portes et des epaisses.
c'est vrai qu'il n'y a pas photo pour moi entre ce que dit un professeur en neurobiologie qui a une expérience sur le terrain, et toi qui avance tes hallucinations sans apporter aucun élément concret, juste ta bonne parole illuminée...Parce que tu dis une chose, qui ne tient la route que pour toi, on devrait te croire et te faire confiance ? Faudrait être un simplet pour imaginer une seconde que tes extrapolations ont une quelconque réalité...Un gamin de 6 ans éclaterait de rire en te lisant lol!
















_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages: 21606
Localisation: sud est
Identité métaphysique: Athée, Anticlérical et pour 2014 ; "Le mourant dit qu'il va aller compter les étoiles et qu'il reviendra quand il les aura toutes comptées" Proverbe tahitien
Humeur: Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription: 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par idrom le Jeu 19 Jan 2012 - 18:43


C'est normal que tu ne vois rien. Insulter sur internet, c'est tomber bien bas.

idrom
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 413
Localisation: France
Identité métaphysique: aucune, rien, a pu
Humeur: sais pas
Date d'inscription: 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par ronron le Jeu 19 Jan 2012 - 19:46

Jipé a écrit:c'est vrai qu'il n'y a pas photo pour moi entre ce que dit un professeur en neurobiologie qui a une expérience sur le terrain
J'imagine que l'expérience sur le terrain d'un neurobiologiste ne rejoint pas nécessairement celle du psychologue ayant plusieurs années d'expérience. Faudrait tout de même séparer les champs d'investigation.

Si malgré lui, le thérapeute peut provoquer des souvenirs induits, on ne peut qu'en déduire que la croyance du thérapeute peut avoir une influence sur le résultat. De là, on peut tout aussi bien poser que le résultat que toi-même obtient ne peut dépasser les limites que toi-même a posées...

Nous serions en présence ici d'un événement placebo inversé puisque c'est le thérapeute qui serait conforté dans son opinion.

En attendant des réponses à quelques courriels, je pose comme hypothèse que des événements traumatisants datant de bien avant l'âge de quatre ans peuvent être revécus comme si on y était et que ces revécus sont d'une clarté sans aucune comparaison possible avec les souvenirs dont il est question ici...

Et je n'exclus pas une possible part de l'imaginaire dans cette considération.

ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 4626
Localisation: ici-maintenant
Identité métaphysique: ouvert
Humeur: ciel bleu
Date d'inscription: 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par SEPTOUR le Jeu 19 Jan 2012 - 20:46

JP
JE n'ai que des croyances, qui pour moi.... SONNENT vraies et ca ne veut pas dire que c'est LA VERITE.
Cependant si tu arrives a me prouver que j'ai tort, avec des arguments en beton, moi je suis pret a revoir tout ce que je crois!!!
Seulement voila, la pauvrete de ton discours d'artiste psy est use jusqu'a la corde....comme une rangaine et tu ne connais que la negation de l'experience d'autrui. PAS fort CA!!!

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages: 1851
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par SEPTOUR le Jeu 19 Jan 2012 - 20:54

ET, ces souvenirs, ces flashs sont inscrits qq part, si avant 2 ans le cerveau n'est pas en mesure de retenir quoi que ce soit, quel endroit peu le faire???? l'hipocampe me dit-on et autres organes.... faits de cellules n'est ce pas?, mais alors n'importe quelles cellules de n'importe quels organes peuvent le faire egalement, non????? J'ai lu ca qq part?111

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages: 1851
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par Shidorian le Ven 20 Jan 2012 - 19:26

Je n'ai pas honte (enfin juste un peu ^^) de dire que je suis assez déçu de m'être cassé le cul à faire un exposé de 4 pages openoffice sur le sujet du post, sans que presque personne excepté Ronron ne relève pour entamer une discussion. Je me demande si c'est pas le ton "monsieur je sais tout" qui est le mien (à mon plus grand damne d'ailleurs...) qui refroidit la discussion.

Dommage Crying or Very sad

Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 399
Localisation: içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique: <= pléonasme
Humeur: En Joie
Date d'inscription: 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pièges de la vie spirituelle

Message par SEPTOUR le Ven 20 Jan 2012 - 20:26

SUIS bien pret a entamer une discussion quel que soit votre sujet. SEPTOUR

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages: 1851
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum