Et si nous parlions de l'Eucharistie

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Ven 27 Mai 2016 - 20:55

mikael a écrit:pour l'eucharistie, qui n'est au début qu'une commémoration du dernier repas (voir les épîtres de Paul), il y a consécration et transformation des espèces au cours d'une messe (avec intervention de l'Esprit-Saint : c'est l'épiclèse).

NON, pour Paul, l'eucharistie c'est pas qu'une commémoration du dernier repas :

15 Je vous parle comme à des hommes intelligents; jugez vous-mêmes de ce que je dis. 16 Le calice de bénédiction, que nous bénissons, n'est-il pas une communion au sang du Christ? Et le pain, que nous rompons, N'est-il pas une communion au corps du Christ? 17 Puisqu'il y a un seul pain, nous formons un seul corps, tout en étant plusieurs; car nous participons tous à un même pain. (1Corinthiens (CP) 10)

26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez ce calice, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. (1Corinthiens (CP) 11)

Pour Paul, l'eucharistie c'est l'annonce de la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne, c'est célébrer le mémorial de la mort du Seigneur. Et c'est en même temps, s'associer au corps de Jésus qui va être livré à la mort, pour vivre cette mort avec Lui. En mangeant le Corps du Seigneur, donné dans le Pain de sa Pâques, on fait un seul Corps avec Lui, pour vivre avec Lui son retour vers le Père, via la mort.

Jésus le jeudi saint, a institué le mémorial de sa Pâques, qui a supplanter le mémorial de la Pâques Juive.
Petero22
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Ven 27 Mai 2016 - 21:34

C'est assez compliqué, en fait, en plus de l'évidence qu'aucun juif n'aurait pu donner son sang à boire ! Les paroles de la Cène sont une image, une métaphore.

Συνερχομένων οὖν ὑμῶν ἐπὶ τὸ αὐτό, οὐκ ἔστιν κυριακὸν δεῖπνον φαγεῖν.

Lors donc que vous vous réunissez, ce n'est pas pour manger le repas du Seigneur ;

Ἕκαστος γὰρ τὸ ἴδιον δεῖπνον προλαμβάνει ἐν τῷ φαγεῖν, καὶ ὃς μὲν πεινᾷ, ὃς δὲ μεθύει.

car, quand on se met à table, chacun commence par prendre son propre repas, et l'un a faim, tandis que l'autre est ivre.

Μὴ γὰρ οἰκίας οὐκ ἔχετε εἰς τὸ ἐσθίειν καὶ πίνειν; Ἢ τῆς ἐκκλησίας τοῦ θεοῦ καταφρονεῖτε, καὶ καταισχύνετε τοὺς μὴ ἔχοντας; Τί ὑμῖν (N ὑμῖν εἴπω → εἴπω ὑμῖν) εἴπω; Ἐπαινέσω ὑμᾶς ἐν τούτῳ; Οὐκ ἐπαινῶ.

N'avez-vous pas des maisons pour y manger et boire ? Ou méprisez-vous l'Église de Dieu, et faites-vous honte à ceux qui n'ont rien ? Que vous dirai-je ? Vous louerai-je ? En cela je ne vous loue point.

Ἐγὼ γὰρ παρέλαβον ἀπὸ τοῦ κυρίου, ὃ καὶ παρέδωκα ὑμῖν, ὅτι ὁ κύριος Ἰησοῦς ἐν τῇ νυκτὶ ᾗ παρεδίδοτο (N παρεδίδοτο → παρεδίδετο) ἔλαβεν ἄρτον,

Car j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné ; c'est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain,

καὶ εὐχαριστήσας ἔκλασεν, καὶ εἶπεν, Λάβετε, (N Λάβετε φάγετε → –) φάγετε, Τοῦτό μού ἐστιν τὸ σῶμα τὸ ὑπὲρ ὑμῶν κλώμενον: (N κλώμενον → –) τοῦτο ποιεῖτε εἰς τὴν ἐμὴν ἀνάμνησιν.

et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous ; faites ceci en mémoire de moi.

Ὡσαύτως καὶ τὸ ποτήριον, μετὰ τὸ δειπνῆσαι, λέγων, Τοῦτο τὸ ποτήριον ἡ καινὴ διαθήκη ἐστὶν ἐν τῷ ἐμῷ αἵματι: τοῦτο ποιεῖτε, ὁσάκις ἂν (N ἂν → ἐὰν) πίνητε, εἰς τὴν ἐμὴν ἀνάμνησιν.

De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.

Ὁσάκις γὰρ ἂν (N ἂν ἐσθίητε → ἐὰν ἐσθίητε) ἐσθίητε τὸν ἄρτον τοῦτον, καὶ τὸ ποτήριον τοῦτο (N τοῦτο → –) πίνητε, τὸν θάνατον τοῦ κυρίου καταγγέλλετε ἄχρι οὗ ἂν (N ἂν ἔλθῃ → ἔλθῃ) ἔλθῃ.

Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne.

Ὥστε ὃς ἂν ἐσθίῃ τὸν ἄρτον τοῦτον (N τοῦτον → –) ἢ πίνῃ τὸ ποτήριον τοῦ κυρίου ἀναξίως (N ἀναξίως τοῦ κυρίου → ἀναξίως) τοῦ κυρίου, ἔνοχος ἔσται τοῦ σώματος καὶ τοῦ αἵματος τοῦ κυρίου.

C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur.

Δοκιμαζέτω δὲ ἄνθρωπος ἑαυτόν, καὶ οὕτως ἐκ τοῦ ἄρτου ἐσθιέτω, καὶ ἐκ τοῦ ποτηρίου πινέτω.

Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe ;

Ὁ γὰρ ἐσθίων καὶ πίνων ἀναξίως, (N ἀναξίως → –) κρίμα ἑαυτῷ ἐσθίει καὶ πίνει, μὴ διακρίνων τὸ σῶμα τοῦ (N τοῦ κυρίου → –) κυρίου.

car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même.

Où peut-on voir que le pains e transforme en chair et le vin en sang ? dans le repas que chacun apporte ?

L'Eglise catholique a le droit de créer ses sacrements, mais de là à dire que cela vient de Jésus lui-même...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Ven 27 Mai 2016 - 21:51

mikael a écrit:C'est assez compliqué, en fait, en plus de l'évidence qu'aucun juif n'aurait pu donner son sang à boire !

Sauf que Jésus ce n'est pas un juif comme les autres, c'est Dieu qui est descendu du Ciel pour nous donner la Vie éternelle. Ors la vie, ce qui la symbolise dans l'AT, c'est le sang. Jésus nous fait don de son sang humain auquel s'est mêlé sa Vie divine, pour que nous ayons en nous cette Vie divine.

mikael a écrit:Les paroles de la Cène sont une image, une métaphore.

Συνερχομένων οὖν ὑμῶν ἐπὶ τὸ αὐτό, οὐκ ἔστιν κυριακὸν δεῖπνον φαγεῖν.

Lors donc que vous vous réunissez, ce n'est pas pour manger le repas du Seigneur ;

Ἕκαστος γὰρ τὸ ἴδιον δεῖπνον προλαμβάνει ἐν τῷ φαγεῖν, καὶ ὃς μὲν πεινᾷ, ὃς δὲ μεθύει.

car, quand on se met à table, chacun commence par prendre son propre repas, et l'un a faim, tandis que l'autre est ivre.

Μὴ γὰρ οἰκίας οὐκ ἔχετε εἰς τὸ ἐσθίειν καὶ πίνειν; Ἢ τῆς ἐκκλησίας τοῦ θεοῦ καταφρονεῖτε, καὶ καταισχύνετε τοὺς μὴ ἔχοντας; Τί ὑμῖν (N ὑμῖν εἴπω → εἴπω ὑμῖν) εἴπω; Ἐπαινέσω ὑμᾶς ἐν τούτῳ; Οὐκ ἐπαινῶ.

N'avez-vous pas des maisons pour y manger et boire ? Ou méprisez-vous l'Église de Dieu, et faites-vous honte à ceux qui n'ont rien ? Que vous dirai-je ? Vous louerai-je ? En cela je ne vous loue point.

Ἐγὼ γὰρ παρέλαβον ἀπὸ τοῦ κυρίου, ὃ καὶ παρέδωκα ὑμῖν, ὅτι ὁ κύριος Ἰησοῦς ἐν τῇ νυκτὶ ᾗ παρεδίδοτο (N παρεδίδοτο → παρεδίδετο) ἔλαβεν ἄρτον,

Car j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné ; c'est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain,

καὶ εὐχαριστήσας ἔκλασεν, καὶ εἶπεν, Λάβετε, (N Λάβετε φάγετε → –) φάγετε, Τοῦτό μού ἐστιν τὸ σῶμα τὸ ὑπὲρ ὑμῶν κλώμενον: (N κλώμενον → –) τοῦτο ποιεῖτε εἰς τὴν ἐμὴν ἀνάμνησιν.

et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous ; faites ceci en mémoire de moi.

Ὡσαύτως καὶ τὸ ποτήριον, μετὰ τὸ δειπνῆσαι, λέγων, Τοῦτο τὸ ποτήριον ἡ καινὴ διαθήκη ἐστὶν ἐν τῷ ἐμῷ αἵματι: τοῦτο ποιεῖτε, ὁσάκις ἂν (N ἂν → ἐὰν) πίνητε, εἰς τὴν ἐμὴν ἀνάμνησιν.

De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.

Ὁσάκις γὰρ ἂν (N ἂν ἐσθίητε → ἐὰν ἐσθίητε) ἐσθίητε τὸν ἄρτον τοῦτον, καὶ τὸ ποτήριον τοῦτο (N τοῦτο → –) πίνητε, τὸν θάνατον τοῦ κυρίου καταγγέλλετε ἄχρι οὗ ἂν (N ἂν ἔλθῃ → ἔλθῃ) ἔλθῃ.

Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne.

Ὥστε ὃς ἂν ἐσθίῃ τὸν ἄρτον τοῦτον (N τοῦτον → –) ἢ πίνῃ τὸ ποτήριον τοῦ κυρίου ἀναξίως (N ἀναξίως τοῦ κυρίου → ἀναξίως) τοῦ κυρίου, ἔνοχος ἔσται τοῦ σώματος καὶ τοῦ αἵματος τοῦ κυρίου.

C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur.

Δοκιμαζέτω δὲ ἄνθρωπος ἑαυτόν, καὶ οὕτως ἐκ τοῦ ἄρτου ἐσθιέτω, καὶ ἐκ τοῦ ποτηρίου πινέτω.

Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe ;

Ὁ γὰρ ἐσθίων καὶ πίνων ἀναξίως, (N ἀναξίως → –) κρίμα ἑαυτῷ ἐσθίει καὶ πίνει, μὴ διακρίνων τὸ σῶμα τοῦ (N τοῦ κυρίου → –) κυρίου.

car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même.

Où peut-on voir que le pains e transforme en chair et le vin en sang ? dans le repas que chacun apporte ?

Cela ne se voit pas. Et pourtant c'est ce que Jésus fait, c'est sa chair qu'il nous donne à manger et son sang qu'il nous donne à boire, pour que nous soyons un seul corps avec Lui, et vivant en Lui de sa Vie communiqué à tout son Corps par son sang :

"54 Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour... 56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui. (Jean (CP) 6) [/

Celui qui mange la chair de Jésus demeure dans le Corps de Jésus, ce Corps qu'il nous donne en partage en nous donnant le pain de sa Pâques : [b]"" Prenez et mangez, ceci est mon corps. " (Matthieu (CP) 26)


mikael a écrit:L'Eglise catholique a le droit de créer ses sacrements, mais de là à dire que cela vient de Jésus lui-même...

C'est Jésus qui a institué le mémorial de sa Pâques, comme les juifs célébraient le mémorial de leur pâques, leur passage vers la terre promise. Le mémorial de la Pâques de Jésus, c'est la célébration en y participant, du passage de Jésus vers le Ciel où il s'en est retourné avec nous qui communions à son corps :

"6 il nous a ressuscités, ensemble et nous a fait asseoir ensemble dans les cieux en Jésus-Christ, (Ephésiens (CP) 2)

Vous qui avez fait des études d'exégèse, expliquez-nous donc le sens qu'avec la pâque juive, dont faisaient mémoire les juifs ?
Petero22
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Ven 27 Mai 2016 - 22:18

rien à voir avec les péricopes ambiguës du NT.
A part citer des textes, vous savez faire quoi ? vous avez une pensée personnelle ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mirage le Ven 27 Mai 2016 - 23:10

mikael a écrit:
Ὁ γὰρ ἐσθίων καὶ πίνων ἀναξίως, (N ἀναξίως → –) κρίμα ἑαυτῷ ἐσθίει καὶ πίνει, μὴ διακρίνων τὸ σῶμα τοῦ (N τοῦ κυρίου → –) κυρίου.

C'est du Grec ?
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4948
Age : 37
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Sam 28 Mai 2016 - 6:33

mikael a écrit:rien à voir avec les péricopes ambiguës du NT.
A part citer des textes, vous savez faire quoi ? vous avez une pensée personnelle ?

Et si vous répondiez à la question que je vous ai posée :

Vous qui avez fait des études d'exégèse, expliquez-nous donc le sens qu'avec la pâque juive, dont faisaient mémoire les juifs ?

Pour quelqu'un d'érudit comme vous, cela ne devrait pas poser de problème !


.
Petero22
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Sam 28 Mai 2016 - 8:31

dites, vous ne voulez pas non plus savoir pourquoi les journées n'ont que 24h ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Jipé le Sam 28 Mai 2016 - 9:25

Petero22 a écrit:

Cela ne se voit pas. Et pourtant c'est ce que Jésus fait, c'est sa chair qu'il nous donne à manger et son sang qu'il nous donne à boire, pour que nous soyons un seul corps avec Lui, et vivant en Lui de sa Vie communiqué à tout son Corps par son sang :
Jésus nous pousse à devenir cannibale, c'est gore ton histoire affraid

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27146
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Sam 28 Mai 2016 - 9:56

mikael a écrit:dites, vous ne voulez pas non plus savoir pourquoi les journées n'ont que 24h ?

Je vois que vous ne connaissez pas le sens que les juifs donnaient à la célébration de la Pâques !

Eh bien puisque j'ai le souci de votre instruction, je vais vous donner la réponse sourire

Dans la conscience juive Dieu faisant corps avec l'histoire, les évènements vécus dans le passé par tout un peuple qui est le peuple élu, en quelque sorte un prototype, sont d'une certaine manière, co-extensibles à l'histoire, et donc toujours actuels et vrais. C'est ainsi que toutes les générations sont concernés par l'évènement dont il est fait mémoire, dans la pâque juive.

Ce qui veut dire que du temps de Jésus, célébrer la Pâques Juive c'était revivre symboliquement les évènements du passé, toujours actuels. Quand on célébrait la Pâques juive, on la célébrait comme si on y participait soi-même. Chacun devait se considéré comme s'il était lui-même sorti d'Egypte pour accéder à la terre promise. Voici ce que dit la Hagada :

"Ce ne sons pas seulement nos ancêtres que le Saint, béni soit-il a délivré ; mais nous aussi. il nous a délivré, ainsi qu'il est dit : "Et nous, Il nous fit sortir de là pour nous amener ici, pour nous donner le pays qu'il avait promis à nos pères (Deutéronome 6, 23). C'est pourquoi nous avons le devoir de remercier, de chanter, de louer, de glorifier d'exalter, de célébrer, de bénir, de magnifier, d'honorer Celui qui a fait pour nos ancêtres et pour nous ces miracles. Il nous a conduit de l'esclavage à la liberté, de la détresse à la joie, du deuil à la fête, des ténèbres à la lumière, de la servitude au salut. Chantons en son honneur un cantique nouveau. Alléluia !

C'est donc dans le même sens que Jésus nous a demandé de faire mémoire de sa propre Pâques, cette Pâques vécu pour nous, à la différence que Jésus a institué son mémorial avant de vivre sa Pâques. De fait, célébrer la Pâques de Jésus, pour les Apôtres, c'était célébrer un évènement non plus du passé, mais de l'avenir proche par lequel on est concerné, auquel on est appelé à participer.

Quand Jésus nous demande de nous associer à son Corps, de devenir une seul chair avec Lui, il le fait avant de vivre sa Pâques, pour nous faire vivre sa Pâques avec Lui, en Lui, dans sa chair. Il nous unit à Lui, avant de mourir, pour que nous mourrions avec Lui, ressuscitions avec Lui et montions au Ciel avec Lui.

Vous voyez donc bien que la célébration de la pâques, de ce mémorial institué par Jésus, c'est beaucoup plus que le souvenir du repas que Jésus a pris avec ses Apôtres. C'est rendre présent un évènement coextensible au temps, le retour de Jésus vers le Père, avec son peuple, son Eglise, qu'il rassemble en Lui, en l'unissant à son Corps, à sa chair.

Le corps de Jésus c'est l'équivalent de l'Arche que Noé a bâtit pour sauver sa famille du déluge, à la différence que cette Arche a été bâtit par Dieu son Père dans le sein de Marie, et que cette Arche elle fait de chair et d'os. C'est avec cette Arche, son Corps, le Nouveau Temple bâtit par Dieu, que le Christ Jésus nous ramène avec Lui là où il veut que nous soyons, c'est à dire : "auprès du Père" avec Lui.

Petero22
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Sam 28 Mai 2016 - 9:59

Jipé a écrit:
Petero22 a écrit:

Cela ne se voit pas. Et pourtant c'est ce que Jésus fait, c'est sa chair qu'il nous donne à manger et son sang qu'il nous donne à boire, pour que nous soyons un seul corps avec Lui, et vivant en Lui de sa Vie communiqué à tout son Corps par son sang :
Jésus nous pousse à devenir cannibale, c'est gore ton histoire affraid

Pourquoi canibale puisqu'il nous donne sa chair à manger, dans du pain qui garde l'aspect du pain. Je suis cannibale quand je mange de la chair humaine. Quand je mange la chair humaine divinisée, spirtualisée du Fils de Dieu, qu'il me donne à manger sous les espèce du pain, je ne suis pas canibale sourire

C'est pour que je fasse une seule chair avec Lui, afin de vivre sa Pâques avec Lui, que Jésus me donne sa chair, son corps à manger.
Petero22
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Jipé le Sam 28 Mai 2016 - 10:03

Peut importe l'aspect, manger la chair de Jésus et boire son sang est du cannibalisme, désolé.
Après tout, pourquoi Jésus n'aurait pas eu un côté cannibale, tu n'en sais rien!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27146
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Sam 28 Mai 2016 - 10:32

Jésus a fait don de lui, de sa personne.

Lorsque nous communions, l'hostie est la symbolique mais cela tu le sais

La symbolique a une place importante dans tous les domaines, mais ça tu le sais aussi.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Jipé le Sam 28 Mai 2016 - 10:37

Symbolique j'accepte l'idée, mais alors on ne doit plus parler de chair et de sang au sens propre.
D'ailleurs si c'était réellement la chair et le sang, cela ferait bien longtemps qu'il n'y aurait plus rien à bouffer, non ?! qvt

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27146
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Sam 28 Mai 2016 - 11:02

J'ai compris le message.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Sam 28 Mai 2016 - 11:17

Je vois que vous ne connaissez pas le sens que les juifs donnaient à la célébration de la Pâque !
Heureusement que le ridicule ne tue pas, Petero, sinon tu serais mort !!
P.S.: le dernier repas n'est pas celui de la Pâque, il se situe la veille : voir Jean, 18,28.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Sam 28 Mai 2016 - 13:22

mikael a écrit:
Je vois que vous ne connaissez pas le sens que les juifs donnaient à la célébration de la Pâque !
Heureusement que le ridicule ne tue pas, Petero, sinon tu serais mort !!
P.S.: le dernier repas n'est pas celui de la Pâque, il se situe la veille : voir Jean, 18,28.

Mais je n'ai pas dit que Jésus avait célébré le repas pascal juif, il a célébré le repas de sa Pâque à Lui. sourire
Petero22
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Sam 28 Mai 2016 - 13:31

nawel a écrit:Jésus a fait don de lui, de sa personne.

Oui, don de Lui-même avec sa chair. C'est sa chair à lui, qu'il nous donne, pour que nous vivions par Lui :

"57 Comme le Père qui est vivant m'a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra aussi par moi. (Jean (CP) 6)

25 Jésus lui dit: "Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi, fût-il mort, vivra;  26 Et quiconque vit et croit en moi, ne mourra point pour toujours. Le croyez-vous?" (Jean (CP) 11)


Il s'agit de ne faire plus qu'Un avec le Corps de chair de Jésus, comme Lui-même ne fait qu'Un avec l'être de son Père, l'être divin.

nawel a écrit:Lorsque nous communions, l'hostie est la symbolique mais cela tu le sais

Pas pour nous, l'hostie est vraiment le Corps de chair de Jésus, donné sous les aspect de l'hostie. C'est la manière que Jésus a choisi pour que nous acceptions de la manger, de le recevoir dans sa chair pour nous unir à Lui, à sa chair, car ce que Jésus est venu nous donner, c'est la Vie éternelle par sa chair à Lui, sa chair divinisée le jour de la résurrection par son Esprit.


nawel a écrit:La symbolique a une place importante dans tous les domaines, mais ça tu le sais aussi.

C'est comme lorsque je baptise, la famille, c'est moi qu'elle voit, mais en réalité, en moi c'est le Christ Jésus auquel j'ai été configuré par l'ordination, qui baptise. L'eau que je verse sur la tête de l'enfant, symbolise la grâce, la Vie Nouvelle que Jésus fait couler dans son âme.
Petero22
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Sam 28 Mai 2016 - 13:56

Petero22 a écrit:
mikael a écrit:
Je vois que vous ne connaissez pas le sens que les juifs donnaient à la célébration de la Pâque !
Heureusement que le ridicule ne tue pas, Petero, sinon tu serais mort !!
P.S.: le dernier repas n'est pas celui de la Pâque, il se situe la veille : voir Jean, 18,28.
Mais je n'ai pas dit que Jésus avait célébré le repas pascal juif, il a célébré le repas de sa Pâque à Lui. sourire
Non, tu as seulement dit que j'ignorais le sens de la Pâque ! mon pauvre ami, je lis la bible en 4 langues, et toi tu fais des fautes de français dignes d'un collégien !! LOL

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Magnus le Sam 28 Mai 2016 - 14:45

Petero22 a écrit:Cela ne se voit pas. Et pourtant c'est ce que Jésus fait, c'est sa chair qu'il nous donne à manger
et son sang qu'il nous donne à boire, pour que nous soyons un seul corps avec Lui, et vivant en Lui de sa Vie communiqué à tout son Corps par son sang :

"54 Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour... 56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui. (Jean (CP) 6)
Il faudrait se mettre d'accord, les uns et les autres : l'intention de Jean était-elle à portée symbolique ? Ou bien, au contraire, comme on l'enseigne généralement, le corps et le sang de Jésus sont tout entiers dans le pain et le vin consacrés ?...?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25106
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Sam 28 Mai 2016 - 15:34

mikael a écrit:
Petero22 a écrit:
mikael a écrit:
Je vois que vous ne connaissez pas le sens que les juifs donnaient à la célébration de la Pâque !
Heureusement que le ridicule ne tue pas, Petero, sinon tu serais mort !!
P.S.: le dernier repas n'est pas celui de la Pâque, il se situe la veille : voir Jean, 18,28.
Mais je n'ai pas dit que Jésus avait célébré le repas pascal juif, il a célébré le repas de sa Pâque à Lui. sourire
Non, tu as seulement dit que j'ignorais le sens de la Pâque ! mon pauvre ami, je lis la bible en 4 langues, et toi tu fais des fautes de français dignes d'un collégien !! LOL

Je t'ai demandé le sens de la Pâque juive et visiblement tu ne le connaissais pas puisque tu ne m'as pas répondu. C'était important de connaître ce sens pour comprendre la Pâques Nouvelle de Jésus, célébré 2 jours avant la pâque juive.

Tu peux très bien lire la Bible en 4 langues sans rien comprendre à la Bible sourire

Et où est le problème que je fasse des fautes d'ortographe !! Je suis sur un forum pas dans un entretien d'embauche sourire Et je ne crois pas mal m'exprimer en français.
Petero22
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Sam 28 Mai 2016 - 15:36

Magnus a écrit:
Petero22 a écrit:Cela ne se voit pas. Et pourtant c'est ce que Jésus fait, c'est sa chair qu'il nous donne à manger
et son sang qu'il nous donne à boire, pour que nous soyons un seul corps avec Lui, et vivant en Lui de sa Vie communiqué à tout son Corps par son sang :

"54 Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour... 56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui. (Jean (CP) 6)
Il faudrait se mettre d'accord, les uns et les autres : l'intention de Jean était-elle à portée symbolique ? Ou bien, au contraire, comme on l'enseigne généralement, le corps et le sang de Jésus sont tout entiers dans le pain et le vin consacrés ?...?

Les catholiques croient vraiment que le corps et le sang de Jésus sont tout entier présents dans le pain et le vin consacré. Ce sont les protestants qui n'y croient pas, qui croient que c'est juste un symbole.
Petero22
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Sam 28 Mai 2016 - 16:18

Magnus a écrit:
Petero22 a écrit:Cela ne se voit pas. Et pourtant c'est ce que Jésus fait, c'est sa chair qu'il nous donne à manger
et son sang qu'il nous donne à boire, pour que nous soyons un seul corps avec Lui, et vivant en Lui de sa Vie communiqué à tout son Corps par son sang :

"54 Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je le ressusciterai au dernier jour... 56 Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui. (Jean (CP) 6)
Il faudrait se mettre d'accord, les uns et les autres : l'intention de Jean était-elle à portée symbolique ? Ou bien, au contraire, comme on l'enseigne généralement, le corps et le sang de Jésus sont tout entiers dans le pain et le vin consacrés ?...?

Il y a véritablement à se dire lorsque l'on prend l'hostie qui est le corps du Christ que celui ci représente le sacrifice de Jésus et en cela l'hostie est la chair sacrificielle,  mais pour ma part je m'arrêterais à la symbolique qui doit éveiller chez le Chrétien la notion de sacrifice.

Il y a aussi la notion de communion, le partage, la procession des communiants qui reconnaissent le sacrifice de Jésus en ayant pris le soin de se laver du péché par la confession préalable pour en être exempt dans ce geste sacré.

Je ne serais donc pas d'accord avec Petero mais je ne vois comment je pourrais l'être car je n'arrive pas à comprendre ce qu'il veut dire.


Dernière édition par nawel le Sam 28 Mai 2016 - 16:21, édité 6 fois
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Magnus le Sam 28 Mai 2016 - 16:19

Petero22 a écrit:Et où est le problème que je fasse des fautes d'ortographe !! Je suis sur un forum pas dans un entretien d'embauche
La Charte demande à chacun de s'exprimer dans un français correct.
Ne serait-ce déjà que par égard envers ceux qui vous lisent.
De plus, nous ne sommes pas seulement lus entre nous, les membres, mais par des non-membres, c'est un forum public.
Donc, je rappelle à tout le monde cet extrait de l'article 6 de la Charte :
Les intervenants veilleront à utiliser le volet de prévisualisation afin de corriger dans la mesure du possible la présentation, les fautes de frappe, d'inattention, d'orthographe, de grammaire, de conjugaison... .

(inutile de répondre à ce message, merci.)

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25106
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Magnus le Sam 28 Mai 2016 - 16:33

Petero22 a écrit:Les catholiques croient vraiment que le corps et le sang de Jésus sont tout entier présents dans le pain et le vin consacré. Ce sont les protestants qui n'y croient pas, qui croient que c'est juste un symbole.
Eh bien dans ce cas, je préfère nettement la vision protestante.
Sinon, si nous prenons la catholique, il faudrait admettre que le sacrement de l'eucharistie devient une sorte d'acte magique : un morceau d'hostie, une fois consacré, qui devient le corps entier du Christ, comme par miracle... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25106
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Et si nous parlions de l'Eucharistie Empty Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Sam 28 Mai 2016 - 17:10

L'hostie est aussi la nourriture spirituelle.

6.35
Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.

La communion d'Eucharistie nous emmène dans la demeure où Christ nous invite par la solennité de ce geste qui nous permet de nous recueillir dans le calme, communion veut dire aussi se retrouver au cœur de soi à l'écoute du silence qui par notre cœur transcendé nous nourrit.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum