Matérial-isme

+2
alex_x
loofrg
6 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Matérial-isme - Page 2 Empty Re: Matérial-isme

Message par loofrg Ven 17 Mai 2024 - 18:34

sourire Merci pour ces précisions Bulle…Oui, je crois que nous sommes d’accords ; il est possible d'aborder la réalité par le biais exclusif de la matérialité.
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 10849
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Matérial-isme - Page 2 Empty Re: Matérial-isme

Message par Jipé Sam 18 Mai 2024 - 9:20

L'IA et la robotique s'approche de plus en plus de l'humain et nous en sommes qu'au début.
Or, il n'y a que du matériel dans cette approche...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 31405
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical. Pour 2024, je dirais que la vieillesse pourrait être merveilleuse si elle ne finissait pas si mal..
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Matérial-isme - Page 2 Empty Re: Matérial-isme

Message par loofrg Sam 18 Mai 2024 - 11:22

Ne manque plus qu'à savoir comment doter l'IA de la dimension immatérielle propre à l'humain en somme. je sors
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 10849
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Matérial-isme - Page 2 Empty Re: Matérial-isme

Message par dedale Dim 19 Mai 2024 - 18:35

loofrg a écrit:Et justement, à ce propos, à savoir considérant cette dynamique dont tu parles, cette dynamique consistant à tenter d'englober les contraires, ne penses-tu pas que le fait de former une nouvelle philosophie sur la base d'une opposition à l'égard d'une autre ne soit dans le principe voué à l'échec ? C'est un peu contradictoire comme démarche à la base non ? En effet rappelons que comme le précise wiki, le matérialisme "est utilisé comme une arme argumentative par les philosophes qui se sont opposés à l'idéalisme, encore dominant en philosophie jusqu'à la fin du xixe siècle"
Il existe toujours des débats contradictoires, des formes de conflits d'ordre intellectuels, partisans, notamment à une époque où la pensée philosophique aspirait à certaines émancipations vis à vis des traditions, des dogmes. Le matérialisme et l'idéalisme ne sont en conflit que si on les oppose radicalement. Pourtant dans toute démarche, il y a l'un et l'autre.
- Dans toute conquête matérialiste, il y a de l'idéalisme, sans quoi aucun progrès n'aurait jamais existé.

Dans ce qui s'est passé au XIX°s, il n'y a pas seulement une question de matérialisme vs idéalisme. C'était une phase, qui avait commencé quelques siècles auparavant, dans laquelle les déterminations de l'esprit voulues par l'idéalisme, se devaient d'être testées et rectifiées par nécessité. Dans cette phase donc, qui avait commencé sous l'impulsion de la révolution copernicienne, un seuil a été franchi. Philosophiquement, on peut dire qu'on est passé d'un stade aristotélicien à un stade non-aristotélicien.
Quelle différence?
Chez Aristote, les perceptions, les sens, sont les instruments du savoir.
Mais chez les non-aristotéliciens, les perceptions sont les instruments de l'adaptation. C'est le raisonnement qui est l'instrument du savoir.
Ce qui fait que le principe idéaliste selon lequel la réalité est une représentation de l'esprit n'a qu'une validité très relative. On peut dire que cette forme de représentation possède une fonction adaptative dans notre (re)connaissance du monde. Mais ce n'est pas du savoir à proprement dit. Savoir le monde, c'est connaître sa réalité propre et il n'y a qu'un seul moyen pour cela: Chercher, explorer, découvrir. L'esprit ne fait que finaliser notre connaissance de la réalité, c'est un observateur, un modeste observateur: S'il a vu grand alors c'est qu'il y a plus grand.

Pour prendre une métaphore un peu poétique, l'existence est telle un navire à voiles. Le navire n'est pas le savoir, il est une adaptation permettant de se mouvoir sur les flots avec le vent. La réalité, c'est le vent et les flots. L'esprit, notre navire,  ne fait que s'adapter.

Tout à fait, et c'est à cet endroit qu'à mon avis on pourrait regretter cette sorte d'attitude qui existe il me semble, attitude qui serait de ne vouloir considérer comme valide qu'un seul type d'approche, qu'une seule sphère de raisonnement, c'est à ce titre que je parlais du fait qu'une partie puisse se prendre pour le tout. Là, au contraire, ce que tu suggères, c'est cette possibilité qui serait de pouvoir raisonner en partant de différentes approches, approches qui  n'auraient pas à rivaliser entre elles, mais qui seraient complémentaires, idée qui me convient parfaitement si j'ai bien compris ton propos.

Différentes approches, oui mais ça dépend des domaines. Certains domaines sont plus ouverts que d'autres. Par exemple, si tu étudies les atomes exotiques, tu préfèreras te contenter du peu que l'on connaît et ne pas trop te disperser. C'est le secteur que tu étudies qui définit l'approche, le cahier de charges, tes besoins. Vu qu'un seul type d'approche peut en demander énormément, pas sûr que le besoin se fasse sentir d'en développer d'autres.

Moi je pense plutôt qu'il faut rechercher une approche de qualité dans laquelle tu t'éclates.

Dans le Bouddhisme par exemple, quand il est question de dire que tout est vacuité, là où les matérialistes disent quant à eux que tout est matière, donc ce qui reviendrait en quelque sorte à dire que la réalité est vacuité, c’est en complétant le propos en disant que la vacuité elle-même est vacuité, on parle donc de vacuité de la vacuité.
Tu te compliques.
La réalité, c'est justement ce qui n'est pas vide. Mais il peut y avoir une part de vide dans la réalité (à partir du fait que ce vide est réel, en raison d'une absence de corps physique).

Si tout était vide, tout serait plus simple.

Le vainqueur a dit que la vacuité était l'évacuation de toutes les opinions
Voilà: la vacuité des opinions. Cela tient de la sagesse.
dedale
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5776
Age : 63
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Matérial-isme - Page 2 Empty Re: Matérial-isme

Message par loofrg Dim 19 Mai 2024 - 19:10

Merci pour cet exposé dedale...

dedale a écrit:Moi je pense plutôt qu'il faut rechercher une approche de qualité dans laquelle tu t'éclates.

Ah ah...effectivement ! mdr
loofrg
loofrg
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 10849
Localisation : Lot
Identité métaphysique : Abeille
Humeur : Emeraude
Date d'inscription : 04/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum