le paradis pour les bébés?

+4
_athéesouhaits
libremax
BlingBlingTheGod
WerdoX
8 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty le paradis pour les bébés?

Message par Invité Lun 24 Mar 2008 - 19:38

Question je pense mainte fois posée mais bon:
D'après vous, où vont les bébés quand ils viennent à décéder avant d'être baptisé?
S'ils vont au paradis, y a t il un âge limite à partir duquel le bébé (qui n'est plus vraiment bébé) ne peut plus aller au paradis sans être baptisé? et dans ce cas où va t il?
Je ne cherche pas à piéger qui que ce soit, mais à voir un peu les différents points de vue (parce que je suppose qu'il n'y en a pas qu'un). Sur internet on en trouve quelques uns, mais peut être y en aura t il de nouveau ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par WerdoX Mar 25 Mar 2008 - 21:19

Tu vois bien qu'aucun ''croyant'' ne va y répondre .. car les bébés n'entrent pas vraiment dans les ''criteres'' d'acceptation au paradis (etre baptisé/faire le bien/bla bla bla divin) et que cette question les embetent bien plus qu'autre chose.. (de toute facon, pourquoi dieu les a t'il fait ''mourir'' avant meme d'avoir vu le jour ?? où est le soit disant ''libre arbitre'' que les croyants aiment si bien donné à leur dieu .. à l'égart de cet enfant mort né ??)

Sur internet on en trouve quelques uns

Ah oui ?

Lequel par exemple .. (que je me marre un peu ..)

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par Invité Mar 25 Mar 2008 - 21:40

les bébé vont au paradis d'après le vatican (ils ont abolie les limbes il n'y a pas longtemps)
Mais le problème reste entier: à partir de quand on ne peut plus accéder au paradis sans être baptisé? Quand on a le libre arbitre? Mais dans ce cas il faut aussi l'information comme quoi il faut se faire baptisé. Imaginons un homme suivant sans le savoir les préceptes du christianisme mais non baptisé. Va t il au paradis? Si oui, en quoi le baptême permet il l'accès au paradis si on peut y accéder sans l'être? Bref, à quoi sert le baptême?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par BlingBlingTheGod Mar 25 Mar 2008 - 22:34

tony a écrit:les bébé vont au paradis d'après le vatican (ils ont abolie les limbes il n'y a pas longtemps)
...




J'adore le terme abolir, à quand l'abolition du paradis ? quand ça les arrangera vous dites ? :rj:

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2103
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

https://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par libremax Mer 26 Mar 2008 - 10:34

tony a écrit:Question je pense mainte fois posée mais bon:
D'après vous, où vont les bébés quand ils viennent à décéder avant d'être baptisé?
S'ils vont au paradis, y a t il un âge limite à partir duquel le bébé (qui n'est plus vraiment bébé) ne peut plus aller au paradis sans être baptisé? et dans ce cas où va t il?
Je ne cherche pas à piéger qui que ce soit, mais à voir un peu les différents points de vue (parce que je suppose qu'il n'y en a pas qu'un). Sur internet on en trouve quelques uns, mais peut être y en aura t il de nouveau ici.

Bonjour Tony!
Pour les chrétiens, ce qui sépare l'Homme de Dieu, c'est le péché.
Les bébés n'étant pas concernés par ce dernier, on pense qu'ils rejoignent Dieu.
Le baptême n'est pas une condition pour aller au Paradis. La seule condition c'est (on y revient toujours, hein) l'amour, et rien -RIEN- d'autre.
Peut-être avez-vous entendu parler des limbes, ce "lieu" qu'on avait évoqué pour résoudre cette question qui était devenue épineuse, à l'époque où l'Eglise s'était renfermée, entre autres, dans ses seuls rituels et sacrements. Mais il n'a jamais fait l'objet d'une doctrine officielle, et a été publiquement rejeté par le Magistère romain ces derniers mois, je crois.
Bon. Voilà mon opinion à moi.
Elle est plutôt cohérente, me semble-t-il.
A vous!
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par Invité Mer 26 Mar 2008 - 18:33

bonjour libremax.
Tout cela est bien beau, mais dans ce cas, pourquoi le baptême? A la limite un baptême pour une personne mur désirant "officialiser" son entrée dans le christianisme, pourquoi pas. C'est comme une fête. Mais le bébé? A quoi bon? Le parents ne peuvent pas attendre que l'enfant murisse pour lui demander ensuite s'il souhaite poursuivre dans cette voie? A croire que le baptême n'est plus pris comme un acte traditionnel mais comme une condition obligatoire pour l'accès au paradis. A croire qu'il ont oublié la valeur du baptême.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par libremax Jeu 27 Mar 2008 - 9:37

C'est que, même pour une personne adulte, le baptême ne consiste pas à un acte d' "officialisation" de l'entrée en christianisme. Le baptême est quelquechose de différent.
Le baptême est proprement un geste mystique. Il lie notre être tout entier au Christ. De sorte que ce doit être un acte qui engage notre liberté, c'est vrai, mais pas seulement. Il engage toute notre nature, dans tous ses aspects. On peut aller jusqu'à dire qu'il est la naissance d'un être nouveau en nous, cet être spirituel appelé à rejoindre Dieu.
Ce qui fait que même l'adulte "mûr" qui reçoit le baptême, même celui ou celle, donc, qui le reçoit sur sa seule initiative, ne peut pas saisir de lui-même, tout seul, tout ce qu'implique le baptême. Parce que dans le baptême, le baptisé n'est pas le seul à s'impliquer. Dieu aussi s'implique.

Voilà pourquoi les chrétiens (du moins une bonne quantité) estiment que le baptême est à donner dès le plus jeune âge. C'est parce qu'il est la déclaration de l'engagement de Dieu non seulement pour l'individu mais aussi pour tous les Hommes: le début d'un long chemin à vivre ensemble, le baptisé, Dieu, et toute son Eglise.

La liberté demeure. En aucun cas cet tengagement ne nous est imposé, pas plus au bébé qu'à l'adulte. Le bébé devenu grand est libre de renier son baptême, de l'oublier. Nous sommes libres de renier ce que nos parents ont cru nous transmettre de meilleur, que ce soit le savoir-vivre, la tendresse, la curiosité, le rire... ou la foi.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par libremax Jeu 27 Mar 2008 - 9:46

tony a écrit:Imaginons un homme suivant sans le savoir les préceptes du christianisme mais non baptisé. Va t il au paradis? Si oui, en quoi le baptême permet il l'accès au paradis si on peut y accéder sans l'être? Bref, à quoi sert le baptême?

Le baptême est un acte d'amour.
Il ne SERT à rien. Comme l'amour (le vrai, tiens) ne sert à rien.
L'amour est gratuit, sans condition. Il en va de même du baptême. C'est un acte purement gratuit.
Si on le considère comme un "passage obligé", ce n'est pas parce qu'il est la condition du Salut, mais, à l'inverse, c'est parce qu'il est la conséquence de la conversion.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par WerdoX Jeu 27 Mar 2008 - 17:10

Donc ca ne sert a RIEN !!!!!!

...pourquoi le pratiquer alros ??

Parce que bon, sa toute puissance ''dieu'' doit bien s'en foutre éperduement que l'on se jette un bidon d'eau sur la tete sous une soucoupe .........................

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par Invité Jeu 27 Mar 2008 - 17:51

je sais pas si on va apprendre beaucoup de choses avec Werdox mais on va bien rigoler j'ai l'impression !

Si j'était producteur je le ferais signer chez moi !!

le paradis pour les bébés? Fou_roi

:rj:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par _athéesouhaits Jeu 27 Mar 2008 - 18:05

Pour les chrétiens, ce qui sépare l'Homme de Dieu, c'est le péché.
Les bébés n'étant pas concernés par ce dernier, on pense qu'ils rejoignent Dieu.
SI SI , j'ai vu des bébé pécher par gourmandise (péché capital) ils s'arreteraient jamais de teter leur mère ces vilains gourmands, en plus ils font des colères(péché capital) quand ils ont faim!!
et la paresse (péché capital) alors qu'un petit poulain se met sur ses jambes de suite après sa naissance, le bébé met 1 ans avant de marcher..paresseux va!
et quand son copain a un jouet qu'il veut (péché capital d'envie) il lui pique sans vergogne (péché de vol)
et quand il se tripote le zizi, c'est pas un péché de luxure ...petit dégoutant
les bébés qui meurent... direct en enfer...petits hérétiques!! :rj:

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6506
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par Invité Jeu 27 Mar 2008 - 21:44

libremax a écrit:
Le baptême est un acte d'amour.
Il ne SERT à rien. Comme l'amour (le vrai, tiens) ne sert à rien.
L'amour est gratuit, sans condition. Il en va de même du baptême. C'est un acte purement gratuit.
Si on le considère comme un "passage obligé", ce n'est pas parce qu'il est la condition du Salut, mais, à l'inverse, c'est parce qu'il est la conséquence de la conversion.
j'ai plus l'impression que le baptême est fait pour faire plaisir à l'entourage plutôt qu'à l'enfant.

tu dis
La liberté demeure. En aucun cas cet tengagement ne nous est imposé, pas plus au bébé qu'à l'adulte.
tu ne trouves pas que le baptême participe à une sorte de formatage? Qu'il ne laisse pas assez de liberté à l'individu de choisir sa religion? Certes officiellement l'homme est libre, mais dans la pratique, je trouve que le baptême enferme dans un type de pensé. C'est comme une marque indélébile, qu'on peine à effacer dans sa tête (je pense surtout à celui qui veut changer de religion).

bref, je ne vois pas le baptême comme un acte POUR l'enfant mais POUR les parents qui:
A) veulent que leur enfant aillent au paradis parce qu'il croient (comme moi il y a 1 jour) que c'est une condition pour les chrétiens
B) veulent que leur enfant soit chrétien, en permettant par le baptême de l'éduquer dans la foi chrétienne. (alors qu'il n'a pas encore toute les cartes en mains pour vraiment faire un choix. Qu'en un sens on biaise son choix)

en fait derrière le baptême je vois un acte symbolique, prémisse d'une éducation où on enferme virtuellement l'individu dans un système de pensé. Qu'il sert la famille (et l'institution religieuse), je le conçois, mais l'individu, je ne pense pas.
d'ailleurs n'est ce pas jésus qui s'est fait baptisé en ayant toute ses facultés de raisonnement, à l'age adulte (ado?)? On avait alors bien ici un baptême conséquence d'une conversion, et non comme la plupart du temps, une conversion conséquence, entre autre, d'un baptême (et surtout l'éducation qui va derrière, le baptême n'étant que l'amorce)

tu me diras peut être que tout parent à le droit de donner l'éducation qu'il pense être la meilleur à son enfant. Mais je ne pense pas que cela soit judicieux pour des choses aussi importante que la spiritualité (au sens large, le sens qu'on veut donner sa vie, si on veut bien lui donner un sens) Que ce sont des choses personnelles, qui se développent avec le temps, et non pas à "ancrer" dans la mémoire tout petit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Les bébés ? Et les foetus ? .. et les embryons ?...

Message par Gerard Ven 28 Mar 2008 - 14:15

...
:roll: Les limbes ou le paradis sont pour moi une absurdité...

Selon l'Eglise, l'existence d'une âme se concrétise dès la conception, dès LA PREMIERE CELLULE.

:shock: Or, on ne peut pas "baptiser" une cellule. Que se passe-t-il alors pour cette âme en cas de fausse-couche ou d'avortement ?

Sachant que le but de notre vie est de faire l'expérience du Bien et du Mal, un bébé (ou foetus, etc..) qui meurt sans avoir fait cette expérience ne peut que suivre deux chemins :

- Se réincarner à nouveau pour retenter l'expérience.
(mais l'Eglise nous dit que chaque âme est unique et ne peut se réincarner)

- Recevoir la sagesse de Dieu, sans en faire l'apprentissage et de ce fait devenir UN ANGE.

Wink La sagesse populaire ne surnommait-elle pas les avorteuses : les faiseuses d'anges ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 13633
Age : 62
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par libremax Ven 28 Mar 2008 - 23:04

tony a écrit:
tu ne trouves pas que le baptême participe à une sorte de formatage? Qu'il ne laisse pas assez de liberté à l'individu de choisir sa religion? Certes officiellement l'homme est libre, mais dans la pratique, je trouve que le baptême enferme dans un type de pensé. C'est comme une marque indélébile, qu'on peine à effacer dans sa tête (je pense surtout à celui qui veut changer de religion).
bref, je ne vois pas le baptême comme un acte POUR l'enfant mais POUR les parents qui:
A) veulent que leur enfant aillent au paradis parce qu'il croient (comme moi il y a 1 jour) que c'est une condition pour les chrétiens
B) veulent que leur enfant soit chrétien, en permettant par le baptême de l'éduquer dans la foi chrétienne. (alors qu'il n'a pas encore toute les cartes en mains pour vraiment faire un choix. Qu'en un sens on biaise son choix)

Vous opposez là la liberté de pensée individuelle au conditionnement culturel. Je veux bien admettre qu'il puisse s'agir d'une dialectique délicate, mais la réduire au seul domaine de la religion est injuste.
Tous les peuples, toutes les familles transmettent à leurs enfants ce qui leur paraît essentiel. Vous avez/aurez peut-être des enfants. Il est probable que vous leur transmettrez le respect des droits de l'Homme, de la République...des valeurs totalement ignorées en Corée du Nord. Pourquoi le ferez-vous? Parce que cela vous semble bien. Aurez-vous la possibilité de lui donner "toutes les cartes", de le laisser choisir entre barbarie et civilisation, culte de Kim Jong Il ou humanisme, entre bouddhisme, religion des Dogons, Islam, druidisme?
Pourquoi en vouloir à des parents chrétiens, pour qui la relation avec Dieu est une source de sens, de joie et de force qui dépasse tout, de désirer transmettre ce trésor à leurs enfants? En voulez-vous aux Mongols des Steppes de transmettre leur culture à leurs rejetons, aux Mayas, aus Sioux? Les Egyptiens de l'Antiquité étaient-ils coupables de vouloir baigner leur vie, dès le plus jeune âge, dans la vénération de leurs dieux bien-aimés?
Vous imaginez un adulte capable de choisir de lui-même, "ayant toutes les cartes en main". C'est un doux rêve, une totale utopie. Qui lui transmettra les valeurs fondamentales si ce ne sont ses proches? Vous dites :
je ne pense pas que cela soit judicieux pour des choses aussi importante que la spiritualité (au sens large, le sens qu'on veut donner sa vie, si on veut bien lui donner un sens) Que ce sont des choses personnelles, qui se développent avec le temps, et non pas à "ancrer" dans la mémoire tout petit.
Je dis qu'au contraire, plus les choses sont importantes, plus il faut les apprendre tôt. L'amour, la dignité, la liberté ne sont pas innés. Comme tout ce qui fait un être humain, cela s'apprend. La foi, idem. Le sens de la vie, idem. Vous semblez souhaiter que nous soyons tous des enfants sauvages. Mais vous savez bien qu'au-delà d'un certain âge, il n'y a plus d'apprentissage possible.
Aussi bien, avez-vous donc demandé à naître?
Notre liberté se construit aussi avec le conditionnement, c'est notre lot. Nous avons tous à lutter pour l'édifier et la défendre. Nous ne naissons pas libres, ce n'est pas ce qui ferait de nous des humains.

en fait derrière le baptême je vois un acte symbolique, prémisse d'une éducation où on enferme virtuellement l'individu dans un système de pensé. Qu'il sert la famille (et l'institution religieuse), je le conçois, mais l'individu, je ne pense pas.
d'ailleurs n'est ce pas jésus qui s'est fait baptisé en ayant toute ses facultés de raisonnement, à l'age adulte (ado?)? On avait alors bien ici un baptême conséquence d'une conversion, et non comme la plupart du temps, une conversion conséquence, entre autre, d'un baptême (et surtout l'éducation qui va derrière, le baptême n'étant que l'amorce)

De fait, je ne sais plus trop si c'est le baptême des bébés, que vous récusez, ou le catéchisme des enfants. Probablement les deux.
C'est vrai, le baptême est un prémisse. Celui d'une éducation, sans nul doute. Si nous nous arrêtons à ça, alors nous vidons le baptême de ce qu'il de sacré. Il est avant tout le prémisse d'une relation. C'est tout autre chose.
Il reste, même dans le cas des bébés, la conséquence d'une conversion. C'est la conversion des parents. L'Homme se convertit sans arrêt tout au long de sa vie, il est appelé sans cesse à se convertir. Si ce n'est pas cela, alors le baptême devient "utile", et dès lors, il perd toute sa valeur, toute justification.

Le bapptême de Jésus n'était pas la conséquence d'une conversion (Jésus n'est pas censé s'être converti...). C'était le point de départ de sa mission, dans laquelle le baptisé est invité à le rejoindre mystiquement, comme je disais plus haut. Jean-Baptiste, quand il voit débarquer Jésus, ne comprend pas, il hésite. Mais Jésus insiste. Bref. Pour Jésus, le baptême est le prémisse de sa mort, ni plus ni moins.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par libremax Ven 28 Mar 2008 - 23:12

WerdoX a écrit:Donc ca ne sert a RIEN !!!!!!
...pourquoi le pratiquer alros ??

Je pense qu'il ne sert à rien, de la même manière qu'un baiser sur la joue ne sert à rien,
qu'une poignée de main ne sert à rien,
qu'un "bonjour" le matin ne sert à rien,
un bouquet de fleur sur la tombe
des doudous à la naissance.

Tout ça ne sert à rien mais c'est irremplaçable.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par Invité Ven 28 Mar 2008 - 23:38

Transmettre une culture et des valeurs fondamentales (l'humanisme, l'amour, etc), oui. Mais qu'en est il d'une religion? c'est une culture oui, mais omniprésente. Elle ne libère pas, mais enferme. Je suis contre la transmission d'une culture qui formate. Imaginez que je transmette à mon gosse le culte de la déesse athéna, et que je lui dise de sacrifier tout son temps pour elle? Ce ne sera plus une simple transmission de culture, mais un conditionnement.
Tout ce qui fait la valeur du christianisme (l'amour la bonté, etc) peut se transmettre sans passer par la case éducation religieuse. De même que la culture historique, que l'on peut apprendre à l'école. Alors que transmettons nous en plus?
Entre je t'apprend à penser et je t'apprend quoi penser, je vois une différence fondamentale. La religion c'est pareil. On ne donne pas à l'individu les outils pour décrire le monde, on le décrit à sa place.
Que les mayas expliquent à leurs enfants leur visions du monde est une chose, mais qu'ils leur ancrent dans la tête que c'est ainsi que tourne le monde en est une autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par Invité Ven 28 Mar 2008 - 23:41

je n'inculquerai pas à mes enfants que dieu n'existe pas, je leur donnerai l'éducation pour qu'ils se fassent leur propre avis dessus. Parce que pour moi, l'important ce n'est pas qu'ils soient non-croyant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par libremax Sam 29 Mar 2008 - 22:40

tony a écrit:Transmettre une culture et des valeurs fondamentales (l'humanisme, l'amour, etc), oui. Mais qu'en est il d'une religion? c'est une culture oui, mais omniprésente. Elle ne libère pas, mais enferme. Je suis contre la transmission d'une culture qui formate. Imaginez que je transmette à mon gosse le culte de la déesse athéna, et que je lui dise de sacrifier tout son temps pour elle? Ce ne sera plus une simple transmission de culture, mais un conditionnement.

Chèr Tony, il est de votre avis que la religion soit quelquechose qui ne libère pas.
En ce qui me concerne, et en ce qui concerne mes proches, la religion libère, et ce n'est pas un vain mot. Elle libère pour de vrai.
Il est de votre avis à vous que l'humanisme transmis dès la naissance ne soit pas un conditionnement. Aussi bon soit-il, je prétends que l'humanisme, comme tout paradygme, est un conditionnement, que des milliards d'êtres humains, avant la naissance de celui-ci, n'ont pas reçu. C'est ainsi.
Vous posez un terme péjoratif, "formate", aux formes de culture qui vous déplaisent, mais toutes les cultures formatent, et dans toutes ces cultures, chacun de leurs domaines. Communiquez l'amour à votre enfant dès ses premiers instants, il connaîtra ce que c'est et pourra le développer. Ne le faites pas, il ne le pourra pas. C'est un conditionnement, un "formatage", qui va fonder les bases et les structures de la pensée.
Le culte à Athéna a été en son temps une culture comme toutes les autres. Aujourd'hui certaines personnes désirent revenir au paganisme, parce qu'ils ne trouvent pas leur compte dans les religions principales. Oui, ce serait un conditionnement; en quoi cela en serait-il un plus que l'humanisme??

Tout ce qui fait la valeur du christianisme (l'amour la bonté, etc) peut se transmettre sans passer par la case éducation religieuse. De même que la culture historique, que l'on peut apprendre à l'école. Alors que transmettons nous en plus?

Vous l'ignorez, c'est normal que vous ne voyiez pas l'intérêt de la foi. Le christianisme transmet l'absolue gratuité de l'amour sans limite. Je vous vois déjà rigoler : "quoi! les chrétiens, des représentants d'un amour complètement gratuit, et sans limite! arrête ton char, libremax". Je suis bien d'accord. C'est tout notre drame. Nous n'y arrivons pas. Mais c'est notre seul but. En tout cas, il en est un qui, lui, y est arrivé, c'est le Christ.

Entre je t'apprend à penser et je t'apprend quoi penser, je vois une différence fondamentale. La religion c'est pareil. On ne donne pas à l'individu les outils pour décrire le monde, on le décrit à sa place.

Cette différence fondamentale est selon moi une pure illusion. Dès que vous enseignez à penser, forcément vous enseignez quoi penser. J'en veux pour preuve la différence des langages, l'impossibilité parfois de traduire exactement tel terme d'une langue dans une autre langue. On n'apprend rien dans le vide. On n'apprend pas à sculpter avec du vent, mais en sculptant quelquechose. C'est exactement pareil pour la pensée. On n'apprend pas les mots avant de dire quelquechose. Quelquesoit les outils que vous donniez à l'enfant pour décrire le monde, rien ne se fera si vous ne lui aurez pas d'abord décrit. Il en va ainsi de toutes les sciences. Un professeur vous apprend d'abord les tables de multiplication par coeur. Libre à vous par la suite de vérifier si elles sont vraies, mais d'ici l'interro au tableau devant toute la classe, vous avez plutôt intérêt à les apprendre et à ne pas perdre de temps. L'éducation ça marche comme ça.

Que les mayas expliquent à leurs enfants leur visions du monde est une chose, mais qu'ils leur ancrent dans la tête que c'est ainsi que tourne le monde en est une autre.

Et pourtant c'est ce qu'ils ont fait, non? C'était mal?

tony a écrit:je n'inculquerai pas à mes enfants que dieu n'existe pas, je leur donnerai l'éducation pour qu'ils se fassent leur propre avis dessus. Parce que pour moi, l'important ce n'est pas qu'ils soient non-croyant.

Voilà: tout est là.
contrairement à ce que vous disiez plus haut, pour vous, la foi (ou la non-foi) n'est pas importante. c'est pour ça que vous ne voulez pas la transmettre (et je vous comprend tout à fait) et que vous ne comprenez pas pourquoi certains veulent la transmettre tout de suite.

Il s'agit tout bonnement d'une différence de culture entre les chrétiens...et vous.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par Invité Dim 30 Mar 2008 - 20:57

ça y est je crois avoir compris.
On n'a pas la même conception de ce qui est important dans la vie.
Pour vous avoir la foi est primordiale, tandis que pour moi la connaissance du monde (au niveau scientifique) et les valeurs d'humanisme le sont bien plus que de savoir s'il y a une vie après la mort, et comment jésus est mort sur la croix. Pour vous, se lier à dieu, c'est comme pour moi se lier à l'homme. Pour vous, l'individu devrait voir le monde comme vous le voyez, c'est à dire par le biais d'un dieu et d'une transcendance, pour moi, que chacun ait sa vision du monde m'importe plus. ça oui, on a pas du tout les mêmes valeurs. Et pourtant nous transmettons tous un même message, celui d'une communion entre les hommes. Sauf que nous empruntons des chemins différents.
Là où il peut y avoir débat, c'est sur les valeurs à transmettre. Je n'avais pas encore compris que la foi peut être vu comme une valeur par certain.

c'est fou comme certain blocage empêche de voir. Il m'a fallut trois plombes pour comprendre une chose aussi simple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par libremax Dim 30 Mar 2008 - 21:18

On n'a pas la même conception de ce qui est important dans la vie.
Eh bien oui, voilà, je crois que c'est ça!
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par WerdoX Dim 30 Mar 2008 - 22:53

Reste a savoir ce qui est vraiment important ; se lier à dieu ne menera certainement nul part car meme si celui ci ''existe', il n'interagit pas avec nous ; et donc lié ou pas lié cela ne change pas grand chose dans la vie (objectivement parlant ; bien sure si l'on se donne ca comme objectif de la vie c'est tout autre !)

La connaissance du monde et les valeurs d'humanismes (décrit par Tony et meme bien d'autre) apporte quelque chose de facon ''direct'' , et n'est certainement pas une sorte d'effet ''placebo'' qu'a la ''coyance/liaison'' avec dieu !

Si l'on compare une société basant ses valeurs sur ''l'homme'' (plutot que sur un ''dieu'' et leur liaison ) je crois que la société qui prosperera le plus sera .. la premiere !!

Bien sure, les individus ''peuvent', avoir un certains intéret pour dieu ; mais cela ne doit pas etre la base de leur vie ; il faut concentrer son énergie et ses valeur sur quelque chose de concret pour que cela aie plus d'effet !

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par libremax Lun 31 Mar 2008 - 21:58

Bonsoir Werdox.
Le christianisme est un humanisme.
Il met l'Homme au centre du monde, même s'il lui donne Dieu pour source et pour but.
Sous le terme d'humanisme, on peut entendre toute sortes de choses, sur lesquelles il conviendrait sans doute d'être plus précis pour voir les réelles différences. Si les valeurs "basées sur l'Homme" dont vous parlez sont précisément en fait celles de l'athéisme, alors oui, dans ce cas le christianisme n'a rien d'humaniste. Si elles regroupent l'accomplissement de ce qui fait l'être humain (sa connaissance, ses relations, son implication dans le monde, et autres...) alors l'humanisme n'a rien d'étranger au christianisme, contrairement à ce qu'on aime croire.

Un "intérêt pour dieu" qui ne débouche sur rien de concrèt est une foi ratée et incomplète.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par drif Lun 7 Avr 2008 - 14:38

tony a écrit:Question je pense mainte fois posée mais bon:
D'après vous, où vont les bébés quand ils viennent à décéder avant d'être baptisé?
S'ils vont au paradis, y a t il un âge limite à partir duquel le bébé (qui n'est plus vraiment bébé) ne peut plus aller au paradis sans être baptisé? et dans ce cas où va t il?
Je ne cherche pas à piéger qui que ce soit, mais à voir un peu les différents points de vue (parce que je suppose qu'il n'y en a pas qu'un). Sur internet on en trouve quelques uns, mais peut être y en aura t il de nouveau ici.

Les enfants nous dit le Christ sont plus proches de Dieu que l'étaient les apôtres

Mc 10:13- On lui présentait des petits enfants pour qu'il les touchât, mais les disciples les rabrouèrent.
Mc 10:14- Ce que voyant, Jésus se fâcha et leur dit : " Laissez les petits enfants venir à moi ; ne les empêchez pas, car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume de Dieu.
Mc 10:15- En vérité je vous le dis : quiconque n'accueille pas le Royaume de Dieu en petit enfant, n'y entrera pas. "


Mt 19:13- Alors des petits enfants lui furent présentés, pour qu'il leur imposât les mains en priant ; mais les disciples les rabrouèrent.
Mt 19:14- Jésus dit alors : " Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi ; car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume des Cieux. "
Mt 19:15- Puis il leur imposa les mains et poursuivit sa route.

drif
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 307
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : raisonnable
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par medico Jeu 10 Avr 2008 - 0:15

pour revenir a la question initial les bébés sont considérés comme saint selon leur parents ( je parle pour ceux qui se disent chrétiens ).
(1 Corinthiens 7:14) 14 Car le mari non croyant est sanctifié en ce qui concerne [sa] femme, et la femme non croyante est sanctifiée en ce qui concerne le frère ; autrement, vos enfants seraient réellement impurs, mais maintenant ils sont saints [...]

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

le paradis pour les bébés? Empty Re: le paradis pour les bébés?

Message par Jonathan l Sam 12 Avr 2008 - 11:16

Et pourtant vous les tj vous dites que les bébés seront détruit à harmagueddon si leur parents ne suivent pas vous principes. Vraiment un Dieu d'amour et miséricordieux que Jéhovah

Jonathan l
Affranchi des Paradoxes

Nombre de messages : 239
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum