Dieu nous parle à voix basse

Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Dieu nous parle à voix basse

Message par jose le Dim 30 Jan 2011 - 22:16

Dieu où trouver la trace de ta présence ? Seigneur en quoi trouver la manifestation de ta puissance ? Faut-il voir dans les éclairs, qui déchirent les ciels d'orage, un signe d'une colère à venir ? Faut-il entendre dans les grondements du tonnerre la voix de ton courroux ?

Dieu, Seigneur aimant, j'entends la petite chanson de l'eau qui coule sur les cailloux du ruisseau et je crois, là aussi, t'entendre me dire un secret que je ne comprends pas.

Je lève le regard vers le ciel, y voyant les nuages et le soleil qui m'oblige à fermer les paupières, je me dis que tu me vois de quelque part où je ne sais pas. Je ressens ton regard posé sur moi en chaque instant et ne sais que faire pour te plaire et mériter ton amour.

J'ai usé mes yeux sur les pages de livres sacrés où je ne t'ai pas trouvé. J'ai prié dans des cryptes de pierre emparfumées d'encens où seul l'écho du silence répondait à mes prières. Les grandes orgues, parfois, faisaient trembler l'air et résonner les voutes sans me faire entendre la douceur de ton amour.

J'ai passé des jours et des nuits de retraite tournés vers la quête de ta présence et je l'ai trouvée en un endroit où je n'étais pas encore allé. Je t'ai entendu me dire à voix basse et sans mot, ce que je devais entendre.

Dieu tu parle à voix si basse que le seul bruit de nos pensées nous gène pour l'entendre, mais si on fait le silence on peut écouter répéter ton saint-nom, sans qu'un mot ne soit dit. Quand on reste ainsi, attentif à ce nom, la paix nous revient qu'on n'aurait pas dût quitter au sortir de l'enfance.

Le temps redevient ce qu'il était alors: Une illusion. Seul compte l'attention portée à ta présence en nous. Avec elle on est vivant dans l'instant à faire ce pour quoi on a été fait et cela nous apporte la plénitude, la paix et la rassurance.

Toutes les questions se heurtent à la seule réponse qui vaille et tombent désarmées face à ce mur de certitude qu'elle bâtit, instant après instant, en nous.

Pourquoi la cause de notre venue sur Terre ? Le saint-nom !
Comment trouver la paix ? Le saint-nom !
Qu'est-ce que la vérité ? Le saint-nom !
A quoi servent les chakras ? Le saint-nom !
La réincarnation existe t'elle ? Le saint-nom !
Combien de corps avons nous ? Le saint-nom !...

Il est la réponse à toutes les questions et, pourtant, il ne donne aucune explication. IL suffit de l'écouter et notre savoir est sans fin et cela n'a aucune importance tant tout ce qui compte, tout ce qui a de l'importance est lui, de l'entendre à chaque instant.

Les hommes -et les femmes- sont tellement friands de mots, de phrases, de concepts, de savoirs ! Ils en font la collection. Pour beaucoup mieux vaut un concept sans fondement qui se tienne et peut se formuler en belles phrases logiques, pleines de mots charmeurs, que la vérité toute nue. La vérité laisse le collectionneur sur sa faim. Rien n'est plus simple que la vérité. Un plus un est égal à deux est bien plus compliqué que la vérité.

Ces collectionneurs se mesurent en joutes verbales où chacun fourbit ses mots et les monte en phrases assassines. Tu me sors une affirmation, je te rétorque une infirmation ! Et de te citer tel saint décédé qui ne peut plus rien dire. Tu explique une théorie érigée en certitude obligée, je te renvoie dans les cordes par les phrases supposées d'un éveillé du passé qui ne sais plus que se taire.

La vérité est affaire de simple d'esprit, de fainéant, et de jouisseur. L'endroit où la trouver est en nous, l'instant où il faut la trouver est maintenant. Quand cela est fait il faut s'y attacher comme une moule à son rocher et ne plus la lâcher ainsi nous irons où elle nous mènera sans peur et sans question.
jose
jose
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 111
Localisation : bordeaux
Identité métaphysique : gian yoganand
Humeur : méditative
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par Cochonfucius le Lun 31 Jan 2011 - 11:21

Joli poème en prose, un jour je vais en faire un sonnet.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 27164
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par Zed le Mer 2 Fév 2011 - 19:35

Les êtres humains continuent à être influencés par des concepts primitifs de Dieu et à en souffrir.

Le dieu qui se conduit en énergumène dans la tempête, qui secoue la terre dans sa colère et frappe les hommes dans son courroux, qui inflige le jugement de son mécontentement aux époques de famine et d’inondation — voilà le dieu des religions primitives.

Ce ne n'est pas le Dieu vivant qui gouverne les univers. De tels concepts sont des reliques des temps où les hommes supposaient que l’univers était guidé et dominé par les caprices de ce dieu imaginaire. Mais l’homme commence à réaliser qu’il vit comparativement sous un régime de loi et d’ordre.

L’idée barbare d’apaiser un Dieu courroucé, de se rendre favorable un Seigneur offensé, de gagner les faveurs de la Déité par des sacrifices, des pénitences, et même en versant du sang, représente une religion totalement puérile et primitive, une philosophie indigne d’un âge éclairé par la science et la vérité.

C’est un affront au gros bon sens, de croire, de soutenir ou d’enseigner qu’il faut verser du sang innocent pour gagner les faveurs d'un dieu ou détourner une colère divine fictive.

Les Hébreux croyaient que " sans versement de sang il ne pouvait y avoir de rémission des péchés." Ils n’avaient pas pu se délivrer de la vieille idée païenne que seule la vue du sang pouvait apaiser les Dieux. Cependant Moïse avait marqué un net progrès lorsqu’il interdit les sacrifices humains et leur substitua des sacrifices cérémoniels d’animaux, appropriés à la mentalité primitive de ses disciples qui étaient des Bédouins enfantins.

Nous (culture chrétienne) en avons hérité, et l'islam encore plus.


Zed
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 405
Localisation : Longueuil, Québec, Canada
Identité métaphysique : Je Suis
Humeur : Tu Es
Date d'inscription : 13/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par Opaline le Jeu 3 Fév 2011 - 13:38

ZED
Les êtres humains continuent à être influencés par des concepts primitifs de Dieu et à en souffrir.......
Je suis tout à fait d'accord avec toi !
Tu as très bien développé.
Persuadées qu'il faut fidéliser le peuple de Dieu avec des traditions, les religions ont figé le message en le rendant sacré.
D'où culpabilisation ou indignation quand les dogmes sont contestés.
La peur de perdre la protection divine est aussi une motivation forte. La vie est si dure !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par Foetus. le Jeu 3 Fév 2011 - 16:28

Bonjour,
Ce ne sont pas les religions qui ont rendu les textes sacrés. Ces textes sont sacrés par le fait qu'ils viennent de Dieu.
Nous devons, en fait, essayer de ressembler aux rédacteurs de ces textes. Nous pourrons ainsi bien comprendre leurs pensées.
Il y a en outre deux courants dans le système chrétien :
*Ceux qui disent que la révélation a pris fin à la mort du dernier apôtre.
*Ceux qui disent que la révélation a continué jusqu'à nos jours.
Cette deuxième hypothèse ouvre aussi la porte à tout et à n'importe quoi...Joachim de Flore devient l'égal de l'apôtre Paul....
Cordialement, Foetus.

Foetus.
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par _zakari le Jeu 3 Fév 2011 - 16:34


*Ceux qui disent que la révélation a pris fin à la mort du dernier apôtre.*Ceux qui disent que la révélation a pris fin à la mort du dernier apôtre.
*Ceux qui disent que la révélation a continué jusqu'à nos jours.
Cette deuxième hypothèse ouvre aussi la porte à tout et à n'importe quoi...Joachim de Flore devient l'égal de l'apôtre Paul....
à méditer zak
C'est fait
Je s'arrête au "première" apôtre de zak qui se voit venir
Cordialement, Foetus.

_zakari
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par SkyD le Jeu 3 Fév 2011 - 16:52

Foetus. a écrit:Bonjour,
Ce ne sont pas les religions qui ont rendu les textes sacrés. Ces textes sont sacrés par le fait qu'ils viennent de Dieu.
Nous devons, en fait, essayer de ressembler aux rédacteurs de ces textes. Nous pourrons ainsi bien comprendre leurs pensées.
Il y a en outre deux courants dans le système chrétien :
*Ceux qui disent que la révélation a pris fin à la mort du dernier apôtre.
*Ceux qui disent que la révélation a continué jusqu'à nos jours.
Cette deuxième hypothèse ouvre aussi la porte à tout et à n'importe quoi...Joachim de Flore devient l'égal de l'apôtre Paul....
Cordialement, Foetus.
Qu'as-tu à reprocher à Joachim de Flore?

SkyD
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1092
Localisation : Jura
Identité métaphysique : anabaptisme pomo
Humeur : volage
Date d'inscription : 09/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par Opaline le Jeu 3 Fév 2011 - 17:26

Foetus
*Ceux qui disent que la révélation a pris fin à la mort du dernier apôtre.
*Ceux qui disent que la révélation a continué jusqu'à nos jours.
Je suis allée me renseigner sur Joachim de Flore.
Naturellement, c'est assez compliqué pour le profane ! Je relie tout cela à l'histoire de l'Eglise.

Tu es d'accord avec moi pour penser que l'Eglise s'est constituée après la mort du Christ ?
et qu'elle a continué (et continue) à se construire jusqu'à nos jours .

Malgré tout ce qu'on peut dire et trouver à redire, sans oublier les vicissitudes de l'histoire :
de toutes les religions, c'est l'Eglise qui est le mieux adaptée , aujourd'hui, aux évolutions de la société.
C'est grâce à la séparation de l'Eglise et de l'Etat, qu'elle est devenue moins pesante dans la vie des gens.
C'est bien mieux comme ça et chacun peut vivre ses croyances sans les imposer à toute la communauté.

Zakari: Dans 2000 ans, si tu es toujours là, on considérera les bienfaits de ton influence ! lol!

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par bernard1933 le Jeu 3 Fév 2011 - 18:46

Pourquoi Dieu parle-t-il à voix basse ? Aurait une extinction de voix ?
J' ai beau tendre l' oreille et mettre mon sonotone à fond, que dalle !
Je n' entends rien !...Ah si, un grondement lointain et prolongé...Mais Bon Dieu, ça y est ! C' est le séisme de Haïti qui engloutit les gamins , le tsunami d' Indonésie, les inondations au Brésil qui ensevelissent
les maudits...Ca, c' est quand même plus parlant que les âneries de la Bible !
" Livrez leurs fils à la famine,
Livrez-les eux-mêmes au fil de l' épée.
Que leurs femmes perdent enfants et mari,
Que les hommes meurent de la peste..." (Yahweh ne connaissait pas encore le Sida ! )
Ce bon vieux Jérémie, un soir que sa " vieille" l' avait " secouée"...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par Foetus. le Ven 4 Fév 2011 - 4:13

Bonjour,
Opaline a écrit:Foetus
*Ceux qui disent que la révélation a pris fin à la mort du dernier apôtre.
*Ceux qui disent que la révélation a continué jusqu'à nos jours.
Je suis allée me renseigner sur Joachim de Flore.
Naturellement, c'est assez compliqué pour le profane ! Je relie tout cela à l'histoire de l'Eglise.

Tu es d'accord avec moi pour penser que l'Eglise s'est constituée après la mort du Christ ?
et qu'elle a continué (et continue) à se construire jusqu'à nos jours .

Malgré tout ce qu'on peut dire et trouver à redire, sans oublier les vicissitudes de l'histoire :
de toutes les religions, c'est l'Eglise qui est le mieux adaptée , aujourd'hui, aux évolutions de la société.
C'est grâce à la séparation de l'Eglise et de l'Etat, qu'elle est devenue moins pesante dans la vie des gens.
C'est bien mieux comme ça et chacun peut vivre ses croyances sans les imposer à toute la communauté.

Oui, Joachim de Flore a notamment prophétisé que dans ses derniers jours l'église se refroidirait.
Il s'est basé sur l'histoire de David qui devenu âgé avait froid et a été réchauffé par une vierge qui est finalement devenus l'épouse de Salomon.
Est ce que ce n'est pas plutôt une compréhension, une interprétation, qu'une prophétie ?

Mais en disant "c'est l'Eglise qui est le mieux adaptée , aujourd'hui, aux évolutions de la société.", qu'est ce que tu penses de la grande différence entre les croyances du pape et les croyances du croyant moyen ?
Le pape condamne le mariage des prêtres ou le port du préservatif tandis que le croyant moyen estime souvent qu'un prêtre pourrait se marier et utilise le préservatif ....
Cordialement, Foetus.

Foetus.
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par _La plume le Ven 4 Fév 2011 - 9:34

jose a écrit:Dieu où trouver la trace de ta présence ? Seigneur en quoi trouver la manifestation de ta puissance ? Faut-il voir dans les éclairs, qui déchirent les ciels d'orage, un signe d'une colère à venir ? Faut-il entendre dans les grondements du tonnerre la voix de ton courroux ?

Dieu, Seigneur aimant, j'entends la petite chanson de l'eau qui coule sur les cailloux du ruisseau et je crois, là aussi, t'entendre me dire un secret que je ne comprends pas.

Je lève le regard vers le ciel, y voyant les nuages et le soleil qui m'oblige à fermer les paupières, je me dis que tu me vois de quelque part où je ne sais pas. Je ressens ton regard posé sur moi en chaque instant et ne sais que faire pour te plaire et mériter ton amour.

J'ai usé mes yeux sur les pages de livres sacrés où je ne t'ai pas trouvé. J'ai prié dans des cryptes de pierre emparfumées d'encens où seul l'écho du silence répondait à mes prières. Les grandes orgues, parfois, faisaient trembler l'air et résonner les voutes sans me faire entendre la douceur de ton amour.

J'ai passé des jours et des nuits de retraite tournés vers la quête de ta présence et je l'ai trouvée en un endroit où je n'étais pas encore allé. Je t'ai entendu me dire à voix basse et sans mot, ce que je devais entendre.

Dieu tu parle à voix si basse que le seul bruit de nos pensées nous gène pour l'entendre, mais si on fait le silence on peut écouter répéter ton saint-nom, sans qu'un mot ne soit dit. Quand on reste ainsi, attentif à ce nom, la paix nous revient qu'on n'aurait pas dût quitter au sortir de l'enfance.

Le temps redevient ce qu'il était alors: Une illusion. Seul compte l'attention portée à ta présence en nous. Avec elle on est vivant dans l'instant à faire ce pour quoi on a été fait et cela nous apporte la plénitude, la paix et la rassurance.

Toutes les questions se heurtent à la seule réponse qui vaille et tombent désarmées face à ce mur de certitude qu'elle bâtit, instant après instant, en nous.

Pourquoi la cause de notre venue sur Terre ? Le saint-nom !
Comment trouver la paix ? Le saint-nom !
Qu'est-ce que la vérité ? Le saint-nom !
A quoi servent les chakras ? Le saint-nom !
La réincarnation existe t'elle ? Le saint-nom !
Combien de corps avons nous ? Le saint-nom !...

Il est la réponse à toutes les questions et, pourtant, il ne donne aucune explication. IL suffit de l'écouter et notre savoir est sans fin et cela n'a aucune importance tant tout ce qui compte, tout ce qui a de l'importance est lui, de l'entendre à chaque instant.

Les hommes -et les femmes- sont tellement friands de mots, de phrases, de concepts, de savoirs ! Ils en font la collection. Pour beaucoup mieux vaut un concept sans fondement qui se tienne et peut se formuler en belles phrases logiques, pleines de mots charmeurs, que la vérité toute nue. La vérité laisse le collectionneur sur sa faim. Rien n'est plus simple que la vérité. Un plus un est égal à deux est bien plus compliqué que la vérité.

Ces collectionneurs se mesurent en joutes verbales où chacun fourbit ses mots et les monte en phrases assassines. Tu me sors une affirmation, je te rétorque une infirmation ! Et de te citer tel saint décédé qui ne peut plus rien dire. Tu explique une théorie érigée en certitude obligée, je te renvoie dans les cordes par les phrases supposées d'un éveillé du passé qui ne sais plus que se taire.

La vérité est affaire de simple d'esprit, de fainéant, et de jouisseur. L'endroit où la trouver est en nous, l'instant où il faut la trouver est maintenant. Quand cela est fait il faut s'y attacher comme une moule à son rocher et ne plus la lâcher ainsi nous irons où elle nous mènera sans peur et sans question.

Est-ce de toi ? bravo

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par _La plume le Ven 4 Fév 2011 - 9:36

Chut ! secret

Voilà les bruyants qui débarquent

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par _La plume le Ven 4 Fév 2011 - 9:39

Faites donc taire vos pensées et écoutez le Saint Nom sinon comment espérez vous avoir le début d'une réponse dans cette cacophonie ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par bernard1933 le Ven 4 Fév 2011 - 10:52

La plume, avec ta capuche, ce que tu entends , ce sont des acouphènes !
Curieux que la " moinette " n' entende pas la même chose que le chamane
ou le bédouin sur son chameau ! Sourire !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dieu nous parle à voix basse Empty Re: Dieu nous parle à voix basse

Message par _La plume le Ven 4 Fév 2011 - 12:15

Mais non ce n'est pas avec mes oreilles que j'entends le doux murmure
du Saint Nom Cool

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum