Employer le terme propre.

Aller en bas

Employer le terme propre. Empty Employer le terme propre.

Message par Invité Mer 14 Déc 2011 - 13:48

Je reprends un texte que j'avais posté ailleurs, à cause de certaines confusion de vocabulaire. Peut-être que je vais m'y référer au cours de mes interventions.

L'église, sans majuscule, désigne un bâtiment dans lequel certains chrétiens se rassemblent pour prier.

L'Église, avec une majuscule, désigne l'ensemble de ceux qui croient en Jésus Christ, toutes confessions confondues.

Les confessions chrétiennes, c'est à dire les différentes branches du christianisme portent souvent le nom d'Église. Ainsi, il y a l'Église anglicane, l'Église arménienne, l'Église catholique-chrétienne (appelée aussi vieille-catholique), l'Église catholique romaine, différentes Églises évangéliques, l'Église gallicane, l'Église Réformée de France, l'Église Protestante Unie de Belgique, l'Église orthodoxe, etc. la liste n'est pas exhaustive.

Par extension, certaines religions non chrétiennes ont pris aussi le nom d'Église, puisque ce mot signifie "assemblée": l'Église antoiniste, l'Église de scientologie, etc.

Mais il n'existe pas, en tant qu'institution ou confession, d'Église française ou de France, d'Église belge ou de Belgique ou d'Église d'Amérique comme je l'entends trop souvent à la radio, à la télé, ... ces appellations ne peuvent désigner que les chrétiens, toute confessions confondues d'un pays, et non, par un abus de langage trop courant de d'Église catholique romaine d'un pays.

Les mots Église catholique (romaine) désigne l'ensemble de ses fidèles et non sa hiérarchie cléricale. Autrement dit, l'Église catholique (romaine), ce n'est pas le pape, les évêques et les curés. Quand on veut parler du pape, des évêques ou des curés, en général, on dit: le clergé catholique.
Quand on parle du pape et de la curie romaine, on dit: le Saint-Siège.

Le Vatican est un minuscule état d'opérette, ce n'est pas le pape et sa suite.

La chrétienté est un concept appartenant à une époque révolue, elle date du Moyen-Âge: l'ensemble des pays se reconnaissant comme chrétiens, grosso modo: l'Europe. C'est une conception tout à fait dépassée puisque aujourd'hui la quasi majorité des États européens connaissent la séparation de l'Église (la plus représentée de leur pays) et de l'État. Les convictions religieuses ou irréligieuses ne sont plus uniformes dans un pays donné: catholicisme, protestantisme, libre-pensée, judaïsme, orthodoxie, islam, bouddhisme, wicca, etc. Il y a une mosaïque de croyances en Europe. La chrétienté n'existe plus depuis la fin du XIXe siècle ou le début du XXe.

Le terme "religieux" employé pour une personne, dans une confession chrétienne, désigne quelqu'un qui s'est consacré à Dieu en faisant des vœux et non un clerc ou un prêtre (même si un religieux peut être prêtre).

Un curé de paroisse est rarement un religieux. Dans l'orthodoxie, les curés de paroisses sont des séculiers, ils n'ont pas fait de voeux, ils sont mariés et ont des enfants, les évêques sont des religieux: on les choisit parmi les moines.

Un pasteur (protestant) n'est pas un religieux. Un pasteur c'est quelqu'un qui a fait des études de théologie et qui est appelé par une communauté pour l'animer. Mais il arrive qu'un culte soit présidé par quelqu'un qui ne soit pas pasteur mais que la paroisse juge à même de remplir cette fonction. On emploie parfois les mots "clergé protestant" par facilité mais le terme n'est pas très heureux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Employer le terme propre. Empty Re: Employer le terme propre.

Message par libremax Mer 14 Déc 2011 - 14:51

La chrétienté est un concept appartenant à une époque révolue, elle date du Moyen-Âge: l'ensemble des pays se reconnaissant comme chrétiens, grosso modo: l'Europe. C'est une conception tout à fait dépassée puisque aujourd'hui la quasi majorité des États européens connaissent la séparation de l'Église (la plus représentée de leur pays) et de l'État. Les convictions religieuses ou irréligieuses ne sont plus uniformes dans un pays donné: catholicisme, protestantisme, libre-pensée, judaïsme, orthodoxie, islam, bouddhisme, wicca, etc. Il y a une mosaïque de croyances en Europe. La chrétienté n'existe plus depuis la fin du XIXe siècle ou le début du XXe.

Bonjour l'hirondelle!
Je trouve que, notamment aujourd'hui, le mot "chrétienté" peut revêtir un sens qui, s'il ne se rattache plus vraiment à une réalité géographique, désigne pourtant l'ensemble des chrétiens.

Mais il n'existe pas, en tant qu'institution ou confession, d'Église française ou de France, d'Église belge ou de Belgique ou d'Église d'Amérique comme je l'entends trop souvent à la radio, à la télé, ... ces appellations ne peuvent désigner que les chrétiens, toute confessions confondues d'un pays, et non, par un abus de langage trop courant de d'Église catholique romaine d'un pays.

Non pas en tant que confession, ni vraiment en tant qu'institution tout à fait indépendante, mais dans le cas de plusieurs Eglises, on pourrait parler de "délégation" dans chaque pays.
Dans l'Eglise catholique, on peut réellement parler d'Eglise de France : il y a un collège des évêques de France, (un primat des Gaules...), qui ont forcément intérêt à travailler ensemble, parce que liés par une culture commune, de même que les évêques allemands, américains, etc.
Dans l'Eglise orthodoxe, c'est encore plus catégorique : loin d'être une grande institution unie et harmonieuse, elle correspond surtout à l'ensemble de multiples Eglises autocéphales, "patriarcales", qui sont bel et bien liées à un territoire. Les évêques orthodoxes voient d'ailleurs d'un très mauvais oeil toute incursion du clergé catholique dans leur diocèse : chacun chez soi. (j'exagère un peu, bien sûr)
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Employer le terme propre. Empty Re: Employer le terme propre.

Message par Invité Mer 14 Déc 2011 - 15:01

Dire l’Église de France pour l’Église catholique de France est un peu cavalier pour les autres confessions chrétiennes. C'est une façon larvée de leur nier le droit de s'appeler Eglise.

Pour ce qui est de "chrétienté", j'ai consulté à nouveau le TLF, qui fait à mes yeux figure de référence question langue, mais ta définition n'y figure pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Employer le terme propre. Empty Re: Employer le terme propre.

Message par libremax Mer 14 Déc 2011 - 15:12

Oui, dire "l'Eglise de France" en ce sens là ne se fait qu'en usage interne, c'est vrai.
Quant à chrétienté, il me semblait pourtant qu'il pouvait recevoir une acception culturelle.
Voilà ce que me donne le Larousse en ligne:
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/chr%C3%A9tient%C3%A9
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Employer le terme propre. Empty Re: Employer le terme propre.

Message par Invité Mer 14 Déc 2011 - 15:17

Chrétienté dans le sens de "communauté de chrétiens" s'emploie dans les pays où la majorité de la population a une autre religion: les chrétientés du moyen-orient, par exemple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Employer le terme propre. Empty Re: Employer le terme propre.

Message par libremax Mer 14 Déc 2011 - 15:20

Mince, jamais entendu ça comme ça. Mais bon, si vous le dites.
Moi il me semblait naturel de pouvoir parler de la chrétienté comme le "monde chrétien", comme on parle parfois du "monde musulman".
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum