Le principe de complexité irréductible

Aller en bas

Le principe de complexité irréductible Empty Le principe de complexité irréductible

Message par Gerard le Ven 23 Nov 2012 - 22:28

...
Wink Encore un bon documentaire à vous présenter : un film qui défend le créationisme sans jamais citer une seule fois la Bible. C'est appréciable, on peut enfin discuter de choses sérieuses.

A cause de ça, le film est redoutable, car Darwin n'est pas rejeté en bloc, on lui reconnait la découverte de vérités sur l'évolution des espèces que le créationisme intelligent ne rejette pas systématiquement. Il y a même un scientifique ancien darwiniste (Dean Kenyon) qui retourne sa veste pour le créationisme, c'est plus difficile à contredire qu'un fou de Dieu en pleine transe.

dubitatif Pourtant, j'ai repéré des failles énormes dans son raisonnement, et quand je dis "énormes", je veux dire que si moi qui ne suis pas un scientifique, je les repère, c'est que d'autres peuvent le faire. Il manque l'antithèse pour que le film soit vraiment honnête, alors si quelqu'un a des infos sur ce sujet, merci de les partager.


https://www.youtube.com/watch?v=jJedP6yJ6GE


sourire Alors l'argument massue n°1 de ce créationisme : le principe de complexité irréductible. (0:18:20)
Neutral En gros, " Darwin a dit que les évolutions ont lieu par petites touches sur des millions d'années. Le problème c'est que par exemple le "flagelle de bactérie" est une machine aussi complexe qu'un moteur de fusée : des centaines de pièces placées dans un certain ordre et si une seule est mal placée, le système ne fonctionne pas. yeux ecarquilles Dans ce cas, à quoi ressemblait l'étape précédente ? Il ne peut pas y en avoir, donc c'est une "complexité irréductible" qui a existé du jour au lendemain, donc forcément issue d'une conception-création. "

Le principe de complexité irréductible Coli%203

dubitatif Honnêtement, bon point, c'est trés impressionnant. Il est clair que Darwin s'est trompé en assimilant une simple cellule à un "atome du vivant". En fait, une simple cellule est déjà une énorme machine trés complexe.

silent Mais j'ai déjà une critique : où est-il dit qu'une évolution doit être forcément fonctionnelle ? La vie génère n'importe quoi, y compris des aberrations qui ne servent à rien, jusqu'au jour où ça fontionne et donc perdure. Donc pour moi, il n'y a pas de complexité "irréductible". Un moteur de fusée qui ne fonctionne pas, c'est quand même "un moteur de fusée".


sourire Pour parer à ça, autre argument massue : les limites du hasard.
Neutral "Ok, alors admettons que ce soit une évolution par le hasard, mais dans ce cas comment expliquer que par exemple le code génétique humain contienne des MILLIARDS d'informations pour le bon fonctionnement du corps. C'est comme si on jetait les lettres de l'alphabet en l'air en espérant que ça forme une phrase de Shakespeare en retombant. Et là on ne parle pas d'une phrase mais d'un texte qui tiendrait sur des centaines de volumes. Comme si Windows était programmé par un lancer de dés. Le hasard peut-il expliquer tout ça ?

silent Là, j'ai encore une critique : quand Microsoft compose le code de Windows, il ne démarre pas de zéro, il part de la version précédente, plus simple, laquelle vient d'une version ancienne encore plus simple, etc... Au bout du compte, à l'origine y a juste une simple calculette. Donc si la vie évolue par évolutions simples, ça finit par devenir l'évolution simple d'éléments complexes. Et ainsi, on arrive au corps entier.


sourire Pour parer à ça, autre argument massue : l'origine de la vie.
Neutral Ok alors, parlons de la première cellule, la mère de toutes les formes de vie : elle est déjà une énorme usine à gaz : des centaines de protéines et d'acides aminés assemblés dans un ordre précis. Elle n'a pas subit d'évolutions puisqu'elle est la première phase de la vie. Alors quel hasard a pu générer une telle complexité ?

silent Encore ma critique qui rejoint en fait LEUR critique de Darwin : que sait-on des premiers prototypes de cellules ? Nous, on voit juste le résultat final, mais qui était là lors des premiers essais de la vie ? La vie a pu composer des essais avec juste 2 protéines et un acide, donc un hasard et une complexité "raisonnable" et ces essais se sont complexifiés jusqu'à donner "la première cellule" que nous connaissons aujourd'hui. Mais évidemment, il ne reste aucune trace fossile de "proto-cellules infonctionnelles". Ce qui ne veut pas dire qu'elles n'ont pas existé.


...ce qui remet en question leur dernier argument massue : Toute information est signe d'intelligence
Neutral Selon eux, " si on recevait par radio des nombres premiers en provenance d'une autre galaxie, ce serait un signe d'intelligence. Alors pourquoi un "code génétique" autrement plus complexe n'est pas reconnu comme un signe d'intelligence ? "

silent Tout simplement parce qu'une information n'est pas forcément "intelligente". Les pulsars (étoile à neutron) émettent une signature radio unique et reconnaissable, c'est une "information". Est-elle "intelligente" ? Evidemment pas.

Wink En conclusion, belle tentative (plus intéressante que la lecture de la Genèse) mais j'estime que leur théorie est loin d'être prouvée.

Qu'en pensez-vous ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8998
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le principe de complexité irréductible Empty Re: Le principe de complexité irréductible

Message par _Coeur de Loi le Ven 23 Nov 2012 - 22:58

La théorie de l'évolution aussi est loin d'être prouvée, mais cela n'empêche pas d'y croire.

Ma conclusion est celle-ci :
Il n'y a pas de moyen de prouver que c'est le hasard ou une volonté intelligente.

- Les partisans du hasard diront toujours que c'est possible avec beaucoup de chance.
- Les partisans de l'intelligence diront toujours que le hasard ne peut pas faire ça.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le principe de complexité irréductible Empty Re: Le principe de complexité irréductible

Message par Gerard le Sam 24 Nov 2012 - 0:07

Coeur de Loi a écrit:Ma conclusion est celle-ci :
Il n'y a pas de moyen de prouver que c'est le hasard ou une volonté intelligente.
Wink Je n'aurais pas cru que tu aurais un avis aussi modéré CdL !

Neutral Je dois avouer que moi-même j'ai des doutes quand je vois la complexité d'un flagelle bactérien. C'est pour ça que j'aimerais des avis scientifiques qui auraient éventuellement des preuves qu'une telle formation peut être "aléatoire"...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8998
Age : 57
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le principe de complexité irréductible Empty Re: Le principe de complexité irréductible

Message par _Coeur de Loi le Sam 24 Nov 2012 - 0:17

Imagine qu'au cours d'un déménagement, un ordinateur tombe, et après on lui trouve une petite amélioration.

C'est ça le hasard, on peut rien dire contre des gens qui invoquent la chance.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum