Le bonheur d'apprendre

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par gaston21 le Jeu 28 Fév 2013 - 18:00

troubaadour, tu fais comme moi, tu cherches à mettre un peu d'humour sur le forum ! Ma foi, si tu es satisfait de ce qu'apprennent les gosses à l'école, tant mieux ! Pour ma part, j'éprouve un plaisir sadique à demander aux petites-filles de mon épouse (14 et 16 ans) et
à ma filleule (16 ans) le futur , le conditionnel...du verbe braire, la date d'Azincourt ou de Marignan ou d'Austerlitz ! Pour la table de multiplication, j'ai renoncé! Par contre, oui, le SMS, championnes !
Espérons quand même ! On peut difficilement descendre plus bas...
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par zizanie le Jeu 28 Fév 2013 - 21:00

Mais voyons Gaston, ça fait belle lurette qu'on ne bourre plus les crânes à l'école, on les formate comme des disques durs ... lol!
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par JO le Jeu 28 Fév 2013 - 22:03

Marignan et Austerlitz, ça ne s'oublie pas et puis, les écoliers ont calculettes et Google dans la poche, maintenant .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par troubaadour le Ven 1 Mar 2013 - 11:22

gaston21 a écrit:troubaadour, tu fais comme moi, tu cherches à mettre un peu d'humour sur le forum ! Ma foi, si tu es satisfait de ce qu'apprennent les gosses à l'école, tant mieux ! Pour ma part, j'éprouve un plaisir sadique à demander aux petites-filles de mon épouse (14 et 16 ans) et
à ma filleule (16 ans) le futur , le conditionnel...du verbe braire, la date d'Azincourt ou de Marignan ou d'Austerlitz ! Pour la table de multiplication, j'ai renoncé! Par contre, oui, le SMS, championnes !
Espérons quand même ! On peut difficilement descendre plus bas...
Non j'essaye de relativiser face à des préjugés que je trouve très franchouillard... (jamais contant jamais assez bien). J'en ai assez mare de cette mentalité défaitiste et râleuse à ne regarder que le mauvais coté des choses.

sinon combien de fois dans ta vie as tu employé le verbe braire au conditionnel .... ?
Oui Gaston le SMS a remplacé l'emploi du verbe braire au conditionnel. je ne vois pas en quoi c'est un mal.... Parce que le monde n'est plus comme le tiens était alors ce n'est pas bien. C'est cela la réflexion ? Pour moi c'est un manque d'ouverture d'esprit.
Je t'invite à t’intéresser non pas à ce qu'elle n'apprennent pas mais à ce qu'elles apprennent... et tu verras que tu t'instruiras.
troubaadour
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par Ling le Ven 1 Mar 2013 - 11:25

Oui Gaston le SMS a remplacé l'emploi du verbe braire au conditionnel...

Comment apprendre une langue étrangère, sans bien connaître sa langue maternelle?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par troubaadour le Ven 1 Mar 2013 - 11:34

qu'est ce que bien connaitre sa langue maternelle ?

Avoir les outils pour discuter avec des termes termes que l'on n'emploie jamais ou maîtriser les outils pour discuter avec le plus grand nombre.

Qui a déjà utilisé la conjugaison du verbe braire au conditionnel ?
Qui a déjà utilisé la conjugaison du verbe vaincre à l'imparfait du subjonctif ?
Qui a déjà utilisé des SMS ?

Qu'est ce qui est le plus important de connaitre pour maîtriser sa langue maternelle : Ce qui n'est jamais employé ou ce qui l'est ?
troubaadour
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par orthon7 le Ven 1 Mar 2013 - 11:38

Bon on peut toujours mettre
la faute sur les élèves, MAIS
je regrette quand tu demande
à un enseignent pourquoi mon enfant
ne sais toujours pas écrire une phrase correctement.
ou faire une simple opération
Il te réponde qu'il on un "Programme à suivre".
un peu facile comme réponse.
Alors comme beaucoup d'enfants n'ont pas la chance
d'avoir des parents qui sont là pour apprendre à
leurs enfants à comprendre le pourquoi.

"et sans les basses on peu avancer bien sur"
mais un peu comme un bateau à la dérive,
et aux premier entretien d'embauche est coulé à pique.
et marqué a l'encre rouge.
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par orthon7 le Ven 1 Mar 2013 - 11:44

troubaadour a écrit:
gaston21 a écrit:troubaadour, tu fais comme moi, tu cherches à mettre un peu d'humour sur le forum ! Ma foi, si tu es satisfait de ce qu'apprennent les gosses à l'école, tant mieux ! Pour ma part, j'éprouve un plaisir sadique à demander aux petites-filles de mon épouse (14 et 16 ans) et
à ma filleule (16 ans) le futur , le conditionnel...du verbe braire, la date d'Azincourt ou de Marignan ou d'Austerlitz ! Pour la table de multiplication, j'ai renoncé! Par contre, oui, le SMS, championnes !
Espérons quand même ! On peut difficilement descendre plus bas...
Non j'essaye de relativiser face à des préjugés que je trouve très franchouillard... (jamais contant jamais assez bien). J'en ai assez mare de cette mentalité défaitiste et râleuse à ne regarder que le mauvais coté des choses.

sinon combien de fois dans ta vie as tu employé le verbe braire au conditionnel .... ?
Oui Gaston le SMS a remplacé l'emploi du verbe braire au conditionnel. je ne vois pas en quoi c'est un mal.... Parce que le monde n'est plus comme le tiens était alors ce n'est pas bien. C'est cela la réflexion ? Pour moi c'est un manque d'ouverture d'esprit.
Je t'invite à t’intéresser non pas à ce qu'elle n'apprennent pas mais à ce qu'elles apprennent... et tu verras que tu t'instruiras.

je suis assez d'accord avec toi troubaadour, il suffirai déjà d'apprendre
le français et dans assimiler les bases, puis plus tare apprendre les
choses plus compliquées qui le compose.
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par gaston21 le Ven 1 Mar 2013 - 22:09

Je suis vieux jeu et je le revendique .Et puis, ayant un peu enseigné dans ma vie, j'ai pu tirer quelques conclusions .Ce que je reproche à l'enseignement actuel, c'est plus de donner de l'information que de donner des bases solides sur lesquelles se formera la personne. L'Histoire: comment en avoir une connaissance globale quand on saute d'un épisode à l'autre sans même posséder un minimum de chronologie et sans l'avoir parcouru en entier même grossièrement ?
La mémoire est très importante . Croyez-vous qu'on l'exerce suffisamment actuellement ? J'en doute fort . A quoi servaient les leçons et les poésies ?
La connaissance de la langue française ? Minable !
Il y a un énorme relâchement .
Le nivellement par le bas, voilà ce qu'on cherche. Le projet de suppression du classement de sortie à l'ENA, aujourd'hui abandonné, en était un exemple parmi d'autres . Avez-vous envie de travailler si vous sortez au même rang de sortie que le plaisantin ? A Vichy, mon adjoint était un jeune polytechnicien ; minable et à tous les niveaux !
A l'école, on doit déjà acquérir le goût du savoir et de l'effort . Mais il paraît, si j'en crois les infos , que l'écriture à la main pourraît disparaître...Allez, les vieux c..., au musée des antiquités !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par zizanie le Ven 1 Mar 2013 - 23:15

Stirica a écrit:
Oui Gaston le SMS a remplacé l'emploi du verbe braire au conditionnel...

Comment apprendre une langue étrangère, sans bien connaître sa langue maternelle?
Pour certain, leur langue maternelle est déjà une langue étrangère. lol!
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par JO le Sam 2 Mar 2013 - 8:41

Langue maternelle devenue étrangère, oui, c'est un énorme problême, entièrement négligé , mais beaucoup de Français d'importation écrivent un Français pur sur les rayons de nos bibliothèques . Preuve que c'est possible . Bien connaitre sa langue, c'est acquérir un vocabulaire varié et précis, avec le sens des mots , et ça s'apprend dans les textes pas dans la rue, à la maison quand c'est possible, à l'école, quand ça ne l'est pas . Camus n'écrivait pas en pataouète et il était enfant du quartier pauvre et arabe d'Alger.
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par troubaadour le Sam 2 Mar 2013 - 12:57

Il me semble que tout le monde n'a pas pour vocation de devenir Camus ou Tahar Ben Jelloum...

D'autres ont réalisé de très grande chose sans pour autant connaitre la conjugaison du verbe braire au conditionnel. Une maitrise aussi parfaite de la langue n'est pas indispensable. Ce qui compte c'est d'en maitriser l'usage courant...

Apprendre le conditionnel du verbe braire n'est pas apprendre les bases mais se spécialiser dans la connaissance parfaite de la langue.

enfin Camus est une exception, ce qui fait son talent, et non une normalité... sinon il ne serait que quelconque.
troubaadour
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par _dede 95 le Sam 2 Mar 2013 - 13:34

Je donne raison à Troubaadour, car les bases de la langue française on devrait les avoir acquis (?) avant le lycée, non?
Je compte:
1 an de maternelle (les lettres et les sons)
5 ans de primaire (la conjugaison et le vocabulaire)
4 ans de collèges (la compréhension et l'expression)
10 ans pour maitriser la base de sa langue est-ce trop?
On forme un médecin ou un ingénieur en 8 ans faut-il le rappeler?

Seulement voila, posez vous la question, quel est le niveau de recrutement des enseignants? Le bac!
Rappelez vous le film avec Coluche, l'Instit: J'ai le bac, j'aime les gosses...
Pédagogie? Un peu ,mais pas trop! Et même pas du tout!
Et oui maintenant nous sommes formés en Institut...c'est chic: institut universitaire de formation des maîtres (IUFM), Ecole Normal c'était d'un primaire... sourire
Car enfin nous ne sommes pas des instituteurs mais des "professeurs des collèges"! Nuance sourire
Et moi je ne suis pas un retraité mais un sorti du monde du travail, nuance... sourire

Alors oui, on peut en 10 ans apprendre la langue française!
Mais on préfère engager des intervenants extérieurs en Anglais dès la maternelle (mais oui mais oui), au moins ils connaitront à 14 ce que signifie "traders" à défaut du sens du mot "humanisme"!
Pour ma part je continue à apprendre, par plaisir!
C'est le sens de ce fil....et non thread!
Ps: Quelqu'un pourrait me dire si la langue Française est toujours la langue diplomatique? Hi hi, (Hi hi ça veut dire lol)


_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par Magnus le Sam 2 Mar 2013 - 14:17

Dédé a écrit:car les bases de la langue française on devrait les avoir acquis (?) avant le lycée, non?
On devrait les avoir acquises, si je ne m'abuse. sourire

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24929
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par _dede 95 le Sam 2 Mar 2013 - 14:22

Heureusement qu'il y a un Belge pour nous apprendre le Français!
En effet c'est acquises et non acquis, je posais la question avec mon (?) , je vois que tu es le seul à suivre! sourire
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par gaston21 le Sam 2 Mar 2013 - 14:33

Le verbe braire a du succès ! Amusez-vous à le faire réciter à vos enfants, vous serez surpris...Nous sommes nombreux, me semble-t-il, à avoir des opinions semblables . A quoi sert d'accumuler des années d'études après le bac pour enseigner dans le primaire ? La formation en école normale était autrement mieux adaptée. On y apprenait au moins le métier. Et puis avouons que les gosses n'apprennent plus le goût de l'effort, si nécessaire dans la vie . Certains l'auront et réussiront, les autres iront au fil de l'eau ...
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par _dede 95 le Sam 2 Mar 2013 - 14:45

Bah oui Gaston tu as raison, mais crois tu qu'un gosse à qui on dis:
Porte ces sacs de ciment du rez de chaussée au 3èm, et ne rentre pas maculé de gravas le soir, tu gagnera le smic
OU
Prend une voiture et fait le beau chez le futur acheteur et tu gagnera 10% de la vente de la maison
A ton avis il choisis quoi?
Et je n'ai pas pris l'exemple ridicule de la paie des footballeurs ou des mannequins car, contrairement à une idée reçu, ce sont des professions ou il y a plus de chomeurs et de smicars que la moyenne nationale! Beaucoup d'appelés mais TRES peu d'élus!

Ps: Bah pour etre Instit inutile de faire des années d'études après le bac, c'est direct les ZEP, mais t'as des points en plus dans ton avancement! Ca compte, il suffit d'accepter de souffrir et d'"encadrer" une "future main d'oeuvre" non qualifiée, à quoi bon leur apprendre le français à ces..B...... -ou ces Fils de P....ots? (Récemment entendu)
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par _Matoll le Sam 2 Mar 2013 - 15:01

troubaadour a écrit:Mais non il n'y a aucune beauté dans la complexité. la langue française a déjà beaucoup évoluée.... Aujourd'hui tu serais à la peine de comprendre un texte de Charlemagne ou François premier... Rien que lire Rabelais il faut s'accrocher.

A croire que nos ancêtres avaient l'esprit plus ouvert et qu'ils avaient compris qu'une langue doit vivre et s'adapter à l'usage que les gens en font. Et non vouloir l'imposer, comme tu le fais, comme un dogme immuable et sacré !

La langue française a évolué en effet puisque la société évolue aussi. C'est pour cela que nous appelons le français une langue vivante, contrairement au latin par exemple, qui est une langue figée, qui n'évolue plus mais très utile dans bien des domaines.

Seulement, ce que tu revendiques, c'est de ne vouloir faire aucun effort pour apprendre une langue, qui plus est, une langue maternelle. Désolé, mais ça s'appelle cracher sur la France.

Apprendre la langue française relève d'une obligation citoyenne, te rappelant qu'elle est la langue officielle de ce pays.

Un arbre, pour qu'il puisse continuer de vivre, doit toujours avoir de bonnes racines. Si tu lui coupes ses racines, l'arbre ne survivra pas longtemps. Pour une langue, c'est la même chose.

Je ne vois pas en quoi une langue devrait se simplifier alors que même nos parents ou grands parents ont appris ces règles et ce vocabulaire. Si eux en sont capables, pourquoi cela ne serait pas possible pour les autres ? Ce n'est pas parce que nous apprenons de nouveaux mots qu'il doit y avoir un système de compensation en retirant ce qui ne te plait pas.

De plus, les méthodes pédagogiques ont évolué avec la multiplication et diversification des sources d'information. Il n'y a donc aucune excuse pour maîtriser la langue française, car comme le dit dédé95, nous y passons beaucoup de temps à l'école pour l'apprendre.

Je suis d'accord que pour les subtilités de la langue française, il existe des spécialisations comme les études à l'université par exemple.

Pour moi faire apprendre la conjugaison du verbe vaincre au plus-que-parfait du subjonctif est de la stupidité ! rien à voir avec une quelconque fainéantise. (sauf bien sur en cas de volonté de culture personnelle et curiosité intellectuelle... mais là cela relève du choix personnel et c'est tout à fait respectable.)

Ce qui est stupidité est ton propos à vouloir dénigrer la langue française. Ce n'est pas parce que tu ne le maîtrises pas qu'il faille affirmer que cela est stupide. Mais c'est une habitude pour ceux qui ont le culte de la rentabilité et du libéralisme, car ça va même jusqu'à s'attaquer à la langue française.

Le plus-que-parfait n'a rien de complexe justement : l'auxiliaire avoir/être conjugué à l'imparfait du subjonctif + le participe passé. Ce n'est pas plus compliqué que le passé composé. Son emploi respecte la simple concordance des temps. Cela prend 10 minutes pour assimiler cela. Et s'il est en effet plus employé à l'écrit, j'apprécie nettement plus une personne qui maîtrise cela que quelqu'un qui fait 15 fautes par ligne, de mots pourtant simples à orthographier.

La conjugaison du verbe "vaincre" est bien plus complexe au présent de l'indicatif qu'au plus-que-parfait du subjonctif.

La langue française est le pilier de notre pays et même si elle est difficile, nous avons du temps pour l'assimiler. Bien des étrangers l'apprennent et la pratiquent parfois mieux qu'une majorité de français.

Déjà en moyenne les élèves passent 30 heures par semaine sur les bancs de l'école pendant 15 ans.... et on trouve (certains, principalement les nostalgiques du passé) qu'ils sont nuls.
Ou alors peut être faudrait il arrêter de leur apprendre la physique et la biologie afin qu'ils aient plus de temps pour maîtriser la conjugaison du plus-que-parfait du subjonctif.
C'et une option que je ne partage pas.

30 heures ? Il ne faudrait pas exagérer !

Nostalgique du passé ? Non, c'est du réalisme. Et ce ne sont pas uniquement eux qui en sont responsables, car c'est tout un ensemble de choses à revoir de fond en comble. La vidéo de la première page est justement bien pertinente.

Ne dit-on pas justement que "c'est dans les meilleurs pots qu'on fait la meilleure soupe ?" Bien des choses du passé devraient être sauvegardées, ce qui n'empêche pas que des choses actuelles sont positives.

Le contenu n'est pas toujours approprié justement : pourquoi vouloir absolument faire faire du dessin pendant 4 ou 5 ans à un élève qui n'est pas bon dans ce domaine et qui n'aime pas ça ?

J'ai toujours été très mauvais en dessin et cela a été une véritable perte de temps car ce n'est pas un souci dans mon quotidien de ne pas y être à l'aise ; alors qu'avoir des difficultés en français serait bien plus un souci.

Alors, même le contenu pédagogique tout comme les méthodes d'enseignement sont à revoir et je parle des diversités des disciplines et non de son contenu.

Sauf que tu oublies que le citoyen du siècle dernier ne parlait pas la même langue que le citoyen de ce siècle.... une langue doit évoluer avec les gens qui l’emploient. c'est un outil. un moyen de communication non un but et encore moins un devoir.

Si, c'est un devoir et c'est marqué dans notre Constitution.

Une langue évolue certes, mais cela ne justifie pas d'enlever tout un pan de règles juste parce que certains ne trouveraient pas cela utile.

Et aujourd'hui 80% de la population a son bac en jouant aux jeux vidéos alors qu'avant seul 5 % l'avait et 95% passait ses journées aux champs ou à l'usine en restant toute leur vie complètement analphabète et inculte.

La bonne blague ! T'as vu le niveau des épreuves et comment les correcteurs ont des consignes pour être très indulgents dans les notations ? Plus tu baisses le niveau et plus la notation est souple, évidemment cela fait davantage de reçus. Et c'est en plus une véritable connerie de cet objectif de 80 % de personnes qui ont le bac, car le nombre de demandeurs d'emplois de personnes ayant plein de diplômes est alarmant.

La France a sacrifié les métiers manuels au nom de l'intellect et ceci est inacceptable. Il y a eu cette rumeur de faire croire que ceux qui vont dans ces filières sont des débiles, alors que la France manque de nombreux débouchés !

On peut critiquer la société moderne des jeux videos et suconsommation mais moi je la préfère à celle d'il y a un siècle du travail aux champs et à l'usine à partir de 8 ans !

En prenant des exemples extrêmes, pas étonnant. Je ne cautionne pas plus l'une que l'autre, il y a d'autres alternatives que cette société stupide de surconsommation telle qu'elle existe actuellement.

Tu crois que le niveau baisse c'est parce que tu t’intéresses uniquement à ce qui a changé, disparu et jamais aux nouveautés. Si tu t’intéresse à la globalité de l'enseignement tu verras que ni le niveau baisse ni il augmente mais qu'il il change tout simplement.


Il n'y a pas que le contenu lui-même mais le mode d'évaluation. L'épreuve de mathématiques de terminale scientifique est nettement plus simple que l'épreuve de maths d'il y a 20 ans par exemple. Ce n'est pas croire, mais un état de fait. Lorsqu'il est mis 5 points (coef. 7) sur un exercice QCM d'équation de sphère, c'est vraiment donner des points facilement aux élèves.

Il y a des nouveautés (l'informatique par exemple) et heureusement, mais le niveau global est bien plus faible. Les exemples à citer sont nombreux et la moindre des choses serait de le reconnaître.

Un seul aspect reste constant en France : l'enseignement des langues étrangères reste une calamité.

Mais si cela a été remplacé par une autre... .Il a donc changé ! non baissé. Vu qu'il y a des nouvelles choses que tu n'apprenais pas


Quand des parties du programme sont supprimées sans être remplacées par autre chose, cela ne s'appelle pas changer mais de simplifier. En mathématiques, ce qui existait lors du passage du bac existe toujours aujourd'hui, mais avec des chapitres en moins (exemple, les similitudes, les transformations dans l'espace par exemple).

Oui mais il y a d'autres matières qui sont mieux étudiées et plus approfondies. Je sors d'une réunion pour une prepa math sup pour un de mes enfant. La question a été posé aux prof de maths. Effectivement ils vont devoir passer plus de temps sur la géométrie mais moins sur d'autres matières (je ne me souvient plus quel point du programme) plus enseignées en terminal S ce qui fait que cela ne va pas poser de problème car tout va très bien s'équilibrer entre le plus enseigné et le moins enseigné. Il a même conclue que les élèves en Terminal S avait toujours le même volume d'heure de math (voir plus avec les options) et donc que le volume enseigné était le même. seul le contenu changeait. (+ d'un coté, moins de l'autre)

Avec les options, nous nous en approchons en effet. Mais un élève qui est bon en maths en terminale S, même avec un programme allégé devrait s'en sortir en prépa. Autant au lycée, le niveau en maths a baissé, mais en prépa cela reste globalement constant, car un élève à l'aise en maths gardera toujours cette adaptation.

Sans l'option, c'est plus que juste. Je n'avais pas d'option en maths en terminale scientifique, car les maths et la physique étaient enseignées beaucoup plus en détail, et c'était la biologie qui était très allégée par rapport au volume actuel dans cette matière. Mais l'évaluation en biologie était plus complexe qu'actuellement.

Il faut arrêter avec changement = baisse car changement = adaptation aux nouveaux besoins.


C'est pourtant la réalité, du moins en France.

A constater par exemple la syntaxe non respectée dans bien des domaines, jusque dans nos journaux locaux ou nationaux !

On ne peut pas comparer l'enseignement dans le temps; Il évolue trop, change trop.
Fait passer la physique à un bachelier du XIX° siècle il ne saura pas le faire. Fait conjuguer le verbe vaincre au plus que parfait du subjonctif à un bachelier du XXI° siècle il ne saura pas le faire non plus.

Dans le premier cas, tu auras du mal, car il n'en reste pas beaucoup de vivants ! lol!

Dans le second cas, c'est alarmant car ce n'est pas compliqué alors que bien des verbes conjugués au présent de l'indicatif sont bien plus complexes, mais en as-tu conscience ?

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par _Matoll le Sam 2 Mar 2013 - 15:20

troubaadour a écrit:Non j'essaye de relativiser face à des préjugés que je trouve très franchouillard... (jamais contant jamais assez bien). J'en ai assez mare de cette mentalité défaitiste et râleuse à ne regarder que le mauvais coté des choses.

Comme tant d'autres (et heureusement), je défends mon pays (et ce n'est pas facile) et ma langue. En quoi serait-il reprochable ?

Tu nous l'as déjà sorti ces faux arguments, mais ça ne prend pas du tout.

Je me veux pragmatique : ce qui fonctionne, nous le gardons et ce qui est à améliorer doit l'être. Or, il a été supprimé des choses qui fonctionnaient bien, au nom de la culture du moindre effort.

Attaquer la langue maternelle, ça faut quand même le faire ! Heureusement que le patriotisme fait que de nombreuses personnes sur la planète veulent sauvegarder les bonnes choses justement, dont notre langue.

Et "content" prend un E ! Il faut aussi supprimer le mot car il ne sert à rien ?

sinon combien de fois dans ta vie as tu employé le verbe braire au conditionnel .... ?

Et en quoi cela pose un souci de l'apprendre ? Il est en effet plus utile d'apprendre le verbe "magouiller", tendance dans notre pays et ailleurs, et pourquoi pas "zlataner"...

Oui Gaston le SMS a remplacé l'emploi du verbe braire au conditionnel. je ne vois pas en quoi c'est un mal.... Parce que le monde n'est plus comme le tiens était alors ce n'est pas bien. C'est cela la réflexion ? Pour moi c'est un manque d'ouverture d'esprit.
Je t'invite à t’intéresser non pas à ce qu'elle n'apprennent pas mais à ce qu'elles apprennent... et tu verras que tu t'instruiras.

Les gosses ont toujours été très forts pour apprendre des conneries. Nous en avons la preuve avec les SMS et les émissions de télé-réalités.

Lorsque le constat est fait que la culture occidentale est en pleine décadence, ce n'est pas qu'un peu.

Je ne m'ouvre pas l'esprit à la connerie humaine. J'écris très peu de messages sur portable, et les mots sont le plus souvent en entier. Comme cela, il ne peut pas y avoir de souci pour comprendre.

Il y a peut-être une nostalgie du passé car bien des domaines disparaissent alors qu'ils sont plus qu'importants, ayant conscience de l'évolution actuelle louable dans certains secteurs, mais ce n'est pas pour raison pour accepter n'importe quoi, et sûrement en vouloir à la langue française.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par Magnus le Sam 2 Mar 2013 - 15:50

Il va sans dire que je suis d'accord avec Matoll.
Et soigner son français, sur un site tel que le nôtre, n'est pas du luxe.
L'on m'a souvent objecté que le fond était plus important que la forme. Certes, j'en conviens.
Mais il faut tout de même reconnaître que lorsque la forme est bâclée, le fond en devient indigeste !

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24929
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par JO le Sam 2 Mar 2013 - 16:56

merci de le préciser .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par gaston21 le Sam 2 Mar 2013 - 18:10

Et le calcul mental ? Aux oubliettes . Une simple opération ? On sort la calculette ! On oublie simplement que le calcul mental est une gymnastique de l'esprit et qu'il est certainement un excellent moyen d'entretenir ses neurones et d'améliorer sa mémoire .
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par troubaadour le Sam 2 Mar 2013 - 19:08

Matoll a écrit:Seulement, ce que tu revendiques, c'est de ne vouloir faire aucun effort pour apprendre une langue, qui plus est, une langue maternelle. Désolé, mais ça s'appelle cracher sur la France.
tiens encore des propos que je n'ai pas retenu.. venant de Matoll est ce étonnant ?.. c'est son habitude. Perpétuellement comme cela. Pas grave ça me fait rire.

Je n'ai jamais revendiqué cela. J'ai revendiqué de ne pas apprendre des choses inutiles...Je ne vois pas l’intérêt d'apprendre pendant des mois la conjugaison du plus que parfait du subjonctif au collège...
Pour moi cela n'apporte aucune richesse intellectuelle à cet âge
C'est faire du par cœur stupide et sans intérêt
Et c'est dégouté les enfants de la grammaire.

Je préfère que l'on passe du temps à apprendre la syntaxe, les accords, à savoir construire une phrase, à développer une argumentation. C'est cela maitriser une langue surement pas apprendre la conjugaison du verbe braire au conditionnel. N'en déplaise à Gaston qui y accorde une importance toute particulière.

voila ce que je revendique une instruction intelligente et que l'on se débarrasse de toute cette poussière sur notre grammaire et orthographe.

Idem pour les "exceptions qui confirment la règle". cela ne sert à ien. c'est inefficace. stérile. d'un autre temps. Autant tout simplifier. Savoir si genou prend un S un un X au pluriel n'apporte mais strictement rien. C'est stupide. oui on t'a appris et l'on m'a appris des choses stupides. et l'on va reproduire cette stupidité pendant 3000 ans ? Ad vitam æternam ? Parce que un jour un administratif au XVIII ou XIX °siècle dans son bureau l' a décidé.

Cet ou ces hommes, inconnus, sont la parole de dieu ? divine ? immuable ? intangible ? Parfaite ?

bien sur que non ! alors pourquoi n'aurait on pas le droit de revenir dessus ?

Quel est l'interet de la complexité grammatical et orthographique ? Impresionné le petit, le faible, l'ignorant... c'est tout. on a inventé une complexité pour se donner un semblant d'intelligence !


Un arbre, pour qu'il puisse continuer de vivre, doit toujours avoir de bonnes racines. Si tu lui coupes ses racines, l'arbre ne survivra pas longtemps. Pour une langue, c'est la même chose.
Poursuivons la métaphore....
Et si l'arbre n'adapte pas sa croissance à son environnement et a des racine qui poussent dans le vide il meurt.
Alors la langue française disparait, car inadapté et l'on fait appel aux anglicisme pour combler les vides par exemple. Par ce que au lieu de créer de s'enrichir on s'arcboute sur les simagrées du passé.
On est trop rigide, trop stricte trop dogmatique avec notre langue pour pouvoir la faire évoluer.

Je ne vois pas en quoi une langue devrait se simplifier alors que même nos parents ou grands parents ont appris ces règles et ce vocabulaire.
Et ton grand pere faisait popot dans la cabane au fond du jardin.... et ta grand meme allait chercher l'eau à la source...
Si eux en sont capables, pourquoi cela ne serait pas possible pour les autres ?
J'espere que tu t'appliques tes conseils et que tu fais popot dans la cabanne au fond du jardin...
Ce n'est pas parce que nous apprenons de nouveaux mots qu'il doit y avoir un système de compensation en retirant ce qui ne te plait pas.
non simplement parce que ce n'est plus utlisé et adapté.
dis chez toi tu fais la poussière de temps en temps... un peu de ménage non ? ou tu gardes tout tout ce qui un jour t'a servis...

De plus, les méthodes pédagogiques ont évolué avec la multiplication et diversification des sources d'information. Il n'y a donc aucune excuse pour maîtriser la langue française, car comme le dit dédé95, nous y passons beaucoup de temps à l'école pour l'apprendre.
non on ne passe pas beaucoup de temps pour apprendre la langue mais pour apprendre beacoup de chose.. dont la langue française...

Je suis d'accord
Bien en progrès !
Courage tu vas y arriver.

Déjà en moyenne les élèves passent 30 heures par semaine sur les bancs de l'école pendant 15 ans....

30 heures ? Il ne faudrait pas exagérer !
tu ne connais même pas cela...
C'est 24h à l’école primaire et 35 à 40 (suivant la spécialité et les options) au lycée.
troubaadour
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par Ladysan le Sam 2 Mar 2013 - 20:03

gaston21 a écrit:Et le calcul mental ? Aux oubliettes . Une simple opération ? On sort la calculette ! On oublie simplement que le calcul mental est une gymnastique de l'esprit et qu'il est certainement un excellent moyen d'entretenir ses neurones et d'améliorer sa mémoire .
Tu n'a pas tout à fait tort mon cher Gastounet, mais ne serait-il pas plus raisonnable d'incriminer Plutôt l'activité Voire la non-activité neuronale chez certains individus avant de parler de paresse ? La dyscalculie est une pathologie "invisible" presque un handicap, et aucune gymnastique mentale n'est efficace. Je te signale en passant que même les plus grands mathématiciens utilisent les calculettes, car pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? sourire
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur d'apprendre - Page 2 Empty Re: Le bonheur d'apprendre

Message par JO le Dim 3 Mar 2013 - 7:24

Exact . Le fait de ne pas avoir ce handicap au calcul est cependant bien commode .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum