Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mar 3 Sep 2013 - 13:13

Sur wiki, un Rêve Lucide se distingue d'un rêve normal sur 7 critères :
"le rêveur sait qu'il rêve ; il dispose de son libre arbitre ; d'une faculté normale de raisonnement ; d'une perception à travers les cinq sens comparable à la normale ; de ses souvenirs de l'état de veille ; il se souvient parfaitement de son rêve au réveil ; il est capable d'interpréter le rêve à l'intérieur même du rêve."

"Il est essentiel pour Tholey de satisfaire aux quatre premiers. D'autres auteurs insistent sur la sensation d'être présent ici et maintenant dans le rêve ou de pouvoir le contrôler."

Dans le récit du rêve de sad4d je distingue au moins 2 critères " Je prend conscience que je rêve à ce moment la" et le souvenir au reveil.

Pour moi il s'agit au moins d'un rêve semi-lucide car il à pris conscience qu'il rêve au moment même du rêve, et c'est déja pas mal car c'est le premier dégrée de la lucidité (celle ci possédant de nombreux dégrées),

Par exemple en étant un peu plus lucide il n'aurait pas eu besoin de battre des ails pour voler et il se serait davantage détacher du scénario et n'aurait pas suivit le pigeon.

Mais il a eu l' éclair de lucidité et s'est rendu compte qu'il était en train de rêver, c' est déjà pas mal ; ) mais effectivement ce n'est pas suffisant pour dire que le rêve est totalement lucide, car on peut savoir que l'on rêve et ne pas prendre son contrôle et laisser le scénario se dérouler, d'ailleurs si on ne se détache pas vite du scénario, celui ci à la fâcheuse tendance de nous refaire tomber dans l'inconscience, dans le rêve normal.
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mar 3 Sep 2013 - 13:58

A la base je ne voulais pas poster mes propres RL
mais pour donner quelques exemples de ce que permet le RL dans un but récréatif voici un de mes ancien RL où j'essayer d'accomplir plusieurs objectifs, que j'avais trouver sur un forum de RL.

les objectifs que j'ai voulu réaliser étant :
demander mon nom secret à un PR ( personnage de rêve)  
se regarder dans un miroir
faire apparaître des animaux
lancé une boule de feu

ne juger pas l'orthographe et la syntaxe, j’étais bien jeune ;p

le rêve étant assez long vous comprendrez qu'a certains moment j’étais beaucoup moins lucide que d'autre.

"
PARTIE 1 :
la même choses qu'hier je suis en transe, je sais que je vais partir en RL, je me détend, me laisse aller,
trou noir, je laisse faire je reste calme, je m'amuse dans ce néant, j'essaie de visualiser ma chambre.
au bout de 2-3 mins je me retrouve dans ma chambre je sais que je RL je vais laborieusement jusqu’à la fenêtre et l'ouvre à la main puis ouvre le volet mais derrière celui ci c'est le noir total : /

je demande de la lumière à haute voie, cela fonctionne, petit à petit la nuit disparaît pour laisser place à une rue inconnue. Je descend en m'accrochant à la fenêtre d'une main et le reste en maîtrisant ma chute en lévitant légèrement ( le rêve n’étant pas trop stable je n'est pas voulu m'envolé direct mais plutôt aller sur la terre ferme)

directement je pense au quête du forum ; )

j'arrive sur une place je vois un PR je vais vers lui lui demander mon nom secret il me dit qu'il ne comprend pas ( ça m'aurait étonner lol) il à la même voix que mon frère entonnant ^^
je lui dis de lâcher l'affaire que je suis en RL, je commence à partir et voie une fille rousse sur un banc qui me fait un clin d’œil et qui roule un joint ^^
je vais donc la voir et lui demande mon nom secret, elle me répond : "on est sur la place Vincenne"
je me dis qu'elle est déjà défoncer lol
je pars en lui disant : "c'est pas bien de fumer, j'ai arrêter fait comme moi"
mais je me dis que mon nom secret est peut être Vincenne lol.

je vais un peu plus loin la rue est étrange, on dirait une rue de terre les graphisme sont pas terrible...
je croise un hérisson blessé je le soigne je sais pas comment, puis je le caresse, je pense que je devrait arrêter avant que ça le soul.
ça manque pas voila qu'il m'attaque mdr
je décide de tester mes pouvoirs, je tend le bras gauche et le fait léviter sans difficulté, il est à 2 mètre du sol, je le repose.
je décide alors de lui envoyer une boule de feu, premier essai échoué car je ne regarde pas mes mains mais fait juste le geste d'un kamehameha, au final c'est moi qui reçoit une boule de feu du hérisson lol
même pas mal ; ) rien sentit.
je recommence en regardant mes mains, au bout de quelques secondes une minuscule étincelle bleutée se forme puis grandit petit à petit mais quand je l'est envoyée elle à rétrécit et était minuscule en plus de louper ma cible. je recommence plusieurs fois chaques essais s’améliorent légèrement mais rien d'extraordinaire ^^

j'esquive l'hérisson, je me retrouve très vite dans une sorte de grotte à 3 pièces avec des étagères sur chaque mur sur laquelle se trouve des statuettes, toutes différentes, elles semblent mystiques, certaines ont des têtes de dragon, d'autres sont des petits bouddha.
une des statuette prends vie, on dirait une salamandre, celle ci se cache derrière d'autres statuettes.
je l'observe puis la perds de vue je m'approche donc et je voie une clé par terre je me penche pour la ramasser.
Au moment ou je touche la clé la salamandre me saute à la tête (je le sentais venir c'est surment pour ça que c'est arriver lol)

bref ça me réveille.

PARTIE 2 :
je me retrouve dans mon lit, ma femme à coté me regarde les yeux grand ouvert, OK c'est un Faux réveil la lucidité vient directement.
cette fois si aucun mal à bouger je saute et me retrouve au plafond un peu comme spider man avec les jambe au plafond, je m'appuis sur le mur et saute en direction de la fenêtre.
je décide la traverser, je mets bien 30 sec à la traverser comme si je la traversait couche par couche, j'y arrive enfin et me mets a voler directement, je suis dans ma rue, il y a beaucoup de voiture et de circulation.
le rêve perds en substance je décide de me poser mais le rêve m’échappe, je lutte, je visualise des voiture, je résiste, puis c'est peine perdu je me retrouve dans le néant ( entre deux rêve)
je commence à voir des phosphènes, des images psychédéliques, roses orange violet vert, mon corps de rêve tourbillonne dans tous les sens. je me retrouve dans le ciel à voler je croise un immeuble de baies vitrées, je pense au miroir et me regarde donc dedans.
c'est assez ressemblant physiquement. le hic c'est quand je bouge mes bras ça commence à bugger comme si j'était un pantin : mes mains et mes bras se désaxent : je contrôle mes main mais plus mes bras et vice vers ça bref très compliqué à expliquer mais c'est comme si on me contrôlait plus au moins ou plutôt que le mouvement de mes bras et avant bras étant complètement différent d'IRL la sensation était vraiment étrange.
je perds un peu de lucidité, trois PRs viennent à ma rencontre (2 hommes, une femme)
je ne sais pas trop où on est il n'y a rien autour, on est genre dans les nuages
il m'apprenne à faire une boule de feu, on cumule nos énergies pour en faire un grosse.
très vite je sens que leurs intentions ne sont pas bonne, un des homme me tient par les bras, il est trop fort pour moi je n'arrive pas à m'enfuir ou à la combattre, il est plus fort que moi.
mais il ne fait que me tenir je reste calme, soudain un "héros" vient me secourir et les dégomme, il les tuent tous, le fils d'un des homme assiste à la scène. le héros lui dit qu'il pourra se venger que c'est normal que ça ne pose aucun soucis que c'est son droit !

on se retrouve au sommet d'une Coline, je retrouve une lucidité total, un PR me dit qu'il m'a trahit il se met a genou devant moi et me demande de le tuer. Ce que je fais d'un coup de tranche de la main sur la nuque.
Quelques mètres plus loin pris de remord et me disant que lui pardonner aurait été plus sage et pensant à mon journal, je lève la main droite et le ressuscite, je ne vois pas le résultat il est dans mon dos mais je sais qu'il revit ; )

devant moi un paysage magnifique, des montages enneigées à perte de vue, au centre un petit village de maisons roses très flashies.
je prend mon envole fait quelques loopings, profite un peu du paysage, puis me demande qu'est ce que je pourrait faire, je pense à dompter un dragon.
instantanément un magnifique dragon apparaît dans le ciel, puis un autre, bientôt 5 ou 7 dragons volent dans le ciel un peu partout dans n'importe quelle sens.
j'essaye dans suivre un mais il vole beaucoup trop vite j'essaie plusieurs technique de vol mais c'est peine perdu. je leur dit attendez je suis "vinceinne" ( nom secret qu'un PR m'a dit plutôt dans le premier RL)
c'est sans effet il ne font pas attention à moi. j’arrête le vol stationnaire pour essayer de nouveau d'en rattraper un puis je me réveille quelque seconde plus tard. "
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Jipé le Mar 3 Sep 2013 - 14:12

Ce qui est un peu gênant, c'est que lorsqu'on est en période de rêves lucides, les ondes cérébrales sont en principe en "delta" de 0,1 à 4 HZ, ce qui correspond aussi au sommeil profond et à certaines phases sous hypnose.

Les ondes delta:

"Les plus lentes des ondes cérébrales ont une fréquence faible (0,1-4 Hz) mais une amplitude forte.

Localisation : lobes temporaux et en états subjectifs sur les lobes occipitaux. Elles sont obtenues chez un sujet en état de sommeil lent.

Les ondes delta se manifestent au cours du sommeil profond à mouvements oculaires rapides aussi lors d'une souffrance grave du cerveau.

Les ondes DELTA sont impliquées dans notre capacité d’intégration et de laisser aller ; c'est un état inconscient et du sommeil profond. Elles reflètent l’esprit sans connaissance. C’est le rythme dominant des enfants en bas âge , de moins de un an. Il tend à être le plus haut en amplitude pour les ondes les plus lentes. Nous augmentons nos ondes DELTA afin de diminuer notre conscience du monde physique.

C'est à ce moment qu'ont lieu les divisions cellulaires et la production de l'hormone de croissance, d'où l'importance du sommeil chez l'enfant. Plus la fréquence descend en dessous de 4 cycles par seconde, et plus nous sombrons dans des états d'inertie.

Caractéristiques : états subjectifs bilatéraux, sommeil, sommeil profond, hypnose, rêve lucide, transe, tâches associées inconscientes, léthargie, immobilité, états de profonde détente. "

Source


Or, pour être en état de conscience et intégration de la pensée, il faut être en ondes "gamma":

Les ondes gamma:
"Les ondes GAMMA (dessus de 40 Hz, jusqu’à approximativement 80Hz) est le seul groupe de fréquences présent dans chaque partie du cerveau.

Quand le cerveau doit traiter simultanément l’information de différents secteurs, l’activation d’une fréquence de 40Hz favorise l’information entre les secteurs exigés pour un traitement simultané. Une bonne mémoire est associée à l’activité de 40Hz, tandis qu’une insuffisance d’ondes de 40Hz crée des incapacités d’étude.

Etats subjectifs : pensée, haute activité mentale incluant la perception et la conscience. Les sens, l'intellect, l'intuition, ou encore la mémoire sont mis harmonieusement et synchroniquement à l'œuvre. L'émission de ce type d'ondes, à oscillations rapides, reflèterait en quelque sorte la pleine conscience à travers l'être.

Etats comportementaux : intégration de pensées.
Corrélations physiologiques : corrélations "liantes", traitement de tâches complexes "


Il y a là un paradoxe assez troublant...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26226
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mar 3 Sep 2013 - 14:47

Jipé a écrit:
Il y a là un paradoxe assez troublant...
Effectivement si les ondes émises par le cerveau durant le rêve lucide se cantonnaient dans toute les parties du cerveau à des ondes DELTA, le paradoxe serait réel.

Mais certaines études, notamment celle de PD Dr. Ursula Voss ont mesurés des ondes GAMMA allant jusqu’à 40 Hz lors d'un rêve lucide, notamment dans les zones frontolateral et frontal.


journalsleep.org/ViewAbstract.aspx?pid=27567

et

carnets2psycho.net/pratique/article71.html

 ( étant un membre ressent je ne peux poster de lien correctement )
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Jipé le Mar 3 Sep 2013 - 14:58

Effectivement, c'est toute la particularité des rêves lucides réels, des zones cérébrales qui ont un fonctionnement que l'on pourrait dire "antagonistes".

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26226
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mar 3 Sep 2013 - 15:33

Tout à fait, c'est déroutant ! d'ailleurs au niveau des ondes cérébrales émises par le cerveau, il existe des appareils, ou juste des CDs il me semble, comportant tel ou tel type de fréquence, afin de provoquer tel ou tel type d’état de conscience modifié grâce à une synchronisation entre les ondes émises par le cerveau et la fréquence du son entendu !
(quand à savoir si ça marche et dans quel mesure je ne me prononcerais pas )

hemi-sync.com

Mais je pense qu'il ne faut pas prendre le problème à l'envers :

Les ondes émises par le cerveau ne sont pour moi que la conséquence de l' état de conscience dans lequel nous sommes au moment t.
il me semble beaucoup plus judicieux d'apprendre à découvrir / franchir les différents état de conscience par soi même, en "jouant" avec le fabuleux outil qu' est notre conscience.

plutôt que de vouloir jouer à l'apprenti sorcier et essayer de synchroniser nos ondes cérébrales avec une fréquence qui permettrais d'avoir tel ou tel état de conscience modifié.
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mar 3 Sep 2013 - 16:37

Mirage a écrit:
si tu as une méthode simple rapide et efficace pour faire des rêves lucides je prends rire
Simple : non
rapide : tout dépend de l'individu
efficace : normalement oui

Pour ce qui de la majorité des méthodes utilisées pour devenir lucide je conseil d'aller faire un tour sur ce forum

attrape-songes.com/forum/les-methodes-pour-devenir-lucide/

Cependant je vais décrire, brièvement l' ensemble des méthodes qui marchent pour moi.

Je dois vous dire, nous ne sommes pas tous égaux au niveau de la faculté de pouvoir faire des RLs, ceux qui ne se souviennent jamais de leur rêves au réveil commencent avec un gros désavantage. mais rassurer vous rien n'est figé !

La première Etape est l’amélioration de la mémoire onirique, que ce soit en tenant un journal de rêve ou non.
Le VRAI importance étant de faire l' EFFORT à chaque réveil ( dans la nuit ou au matin ) d'essayer de se souvenir d'une image, d'un flash. MAIS il ne faut surtout PAS BOUGER physiquement ou le moins possible.
Car si vous ne bouger PAS votre corps restera endormi et vous serez entre sommeil et éveil et l’accès au souvenir de rêves sera beaucoup aisé dans cet état de conscience.
Bref une fois la première image d'un rêve remonter à la surface vous remontez progressivement le fil conducteur du rêve, en général je remonte le fil anti chronologiquement car les premiers flashs que j'ai sont ceux des rêves les plus récents.
Le plus important / le plus dur étant d'avoir ce flash, cette première image, après le reste du rêve vient tout seul.

Je parle ici bien entendu de rêves normaux, mais sans l’apprentissage de leur remémoration la pratique du RL me semble difficile voir impossible.
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mar 3 Sep 2013 - 17:18

Plutôt que d'utiliser une méthode en particulier, j' utilise un ensemble de techniques qui couplées entre elles ont données de bon résultat pour moi.

- La respiration conscience et abdominale au maximum dans la journée, être dans l'instant présent. finalement être lucide dans la vrai vie pour que cet état se reproduise facilement dans le rêve

- les test de réalités : faire régulièrement des tests de réalités tout au long de la journée de manière que la répétition de ce test finisse par ce graver dans l'inconscient et que le test se répète dans le rêve, afin de déclenché la lucidité devant un résultat différent de l’état de veille.
exemple : se boucher le nez et essayer de respirer ( en rêve ça ne pose pas de pb ), passer un doigt à travers l'autre main. mais bon avec les test de réalité physique on à un peu l'air d'un con ^^
On peut sinon simplement se poser la question : est ce que je suis en train de rêver ? ou est ce la réalité ?, et analyser la situation avec esprit critique, bien entendu on sait pertinemment que nous somme dans la réalité mais c'est juste pour que cette habitude de questionnement de la réalité se grave dans l'inconscient et se déclenche dans un rêve. ( Perso je n’utilise plus cette méthode tel quel mais c'est un grand classique)

Ces 2 méthodes vont augmenter votre conscience et votre esprit critique.

Elles permettront de déclencher la Lucidité à partir d' un Rêve normal, ce qui reste très aléatoire.

Les prochaines méthodes que je vais décrire permettent elles de faire un RL en partant de l' Etat de veille, que ce soit lors de l’endormissement, ou lors des réveils nocturnes ou matinaux.
Et sont je trouve beaucoup plus intéressantes car elle permettent un bonne connaissance des différentes étapes entre la veille et le sommeil, puisque le but étant de s'endormir sans perdre conscience !
à ce titre elles méritent un post à elles toute seul ;p
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par gaston21 le Mar 3 Sep 2013 - 17:32

Quantix, très intéressant ce que tu écris. Une question:
- As-tu jamais pu constater une relation entre ce que tu as mangé ou bu le soir avant de te coucher ? As-tu une hygiène de vie particulière, notamment en nutrition ?
Je sais que chez moi, c'est très important.
Peux-tu séparer clairement le RL et le rêve normal ou le semi-rêve ?
Je rêve énormément et ça m'emm...car je suis toujours dans mon ancien boulot ! Encore cette nuit! J'ai l'impression de savoir que je rêve, que je ne suis pas dans la réalité et je reviens progressivement à la surface, l'esprit tourneboulé par les soucis ! Impossible de ne plus penser à ce rêve après le réveil. Il me faut lire pour changer de registre dans mon cerveau et tenter de me rendormir. Mystère du cerveau et de son fonctionnement. Au cours d'une exposition scientifique il y a très longtemps, j'avais mis ma tête dans l'appareil; je me souviens que mon cerveau produisait beaucoup d'ondes delta, plus que la moyenne...Et pourtant, à cette date, j'étais amoureux, pour de vrai! Merci de tes précieuses informations!
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Ladysan le Mar 3 Sep 2013 - 18:14

QuAnTiX, Ce qui te décrédibilise à mes yeux, c’est que tu parles de méthodes. Or, chaque personne est unique,  chacun et chacune « fonctionne » différemment. Ton expérience ou la mienne est unique, et ne peut être ni comparée, ni « enseignée » Je me méfie de tous ceux qui veulent « m’enseigner  des méthodes pour rêver, méditer et penser.  Les pouvoirs méconnus de notre cerveau est immense, et prétendre maitriser nos rêves par des méthodes est pour moi une pure utopie. On ne peut qu'échanger nos propres expériences, mais pas en déduire quoi que ce soit, car quand nous dormons n'importe quels bruit ou mouvement  peut influencer nos rêves...Nous avons peut-être l'impression de diriger certains de nos rêves sourire  
QuAnTiX a écrit:Le VRAI importance étant de faire l' EFFORT à chaque réveil ( dans la nuit ou au matin ) d'essayer de se souvenir d'une image, d'un flash. MAIS il ne faut surtout PAS BOUGER physiquement ou le moins possible.
Car si vous ne bouger PAS votre corps restera endormi et vous serez entre sommeil et éveil et l’accès au souvenir de rêves sera beaucoup aisé dans cet état de conscience.
Bref une fois la première image d'un rêve remonter à la surface vous remontez progressivement le fil conducteur du rêve, en général je remonte le fil anti chronologiquement car les premiers flashs que j'ai sont ceux des rêves les plus récents.
Le plus important / le plus dur étant d'avoir ce flash, cette première image, après le reste du rêve vient tout seul.

Et ça, par exemple, c'est ton expérience personnelle, tu "force " ta conscience à réagir à l'avance, donc tu la conditionnes. Ce n'est plus un vrai rêve que tu peux diriger en semi-conscience, puisque tu influence ton rêve d'avance. Chez moi, rien n'est recherché, je laisse ce rêve en semi-conscience se développer "naturellement" Au réveil, je peux constater comment ma conscience a réagit face à l'incohérence de certains rêves. Personnellement, C'est cela qui m'intéresse dans ce genre de rêves, et pas la manière avec laquelle j'y suis parvenue...sourire
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Ladysan le Mar 3 Sep 2013 - 18:35

Gaston a écrit:Je rêve énormément et ça m'emm...car je suis toujours dans mon ancien boulot !
Gaston, c'est normal que tu rêve de ton ancien boulot. Il me semble qu'à un certain âge, nos vieux souvenirs remontent à la surface et nous nous souvenons plus aisément de ce que nous croyions oubliés. J'ai d'ailleurs constaté que presque toutes les personnes très âgées se remémorent leurs lointain passé avec beaucoup plus d'exactitudes que ce qu'ils ont mangés la veille. sourire  
Cela commence chez moi aussi. Il y a des trucs que j'avais complètement oubliés qui me reviennent soudainement en mémoire. Dernièrement, je me suis souvenue des noms de mes petites voisines avec qui je jouais alors que je n'avais que 5 ans. Katy, et Mady. Je ne les ai jamais oubliées mais j'avais oublié leurs noms...
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mar 3 Sep 2013 - 21:40

Ladysan a écrit:
QuAnTiX, Ce qui te décrédibilise à mes yeux, c’est que tu parles de méthodes. Or, chaque personne est unique,  chacun et chacune « fonctionne » différemment. Ton expérience ou la mienne est unique, et ne peut être ni comparée, ni « enseignée » Je me méfie de tous ceux qui veulent « m’enseigner  des méthodes pour rêver, méditer et penser.  Les pouvoirs méconnus de notre cerveau est immense, et prétendre maitriser nos rêves par des méthodes est pour moi une pure utopie. On ne peut qu'échanger nos propres expériences, mais pas en déduire quoi que ce soit, car quand nous dormons n'importe quels bruit ou mouvement  peut influencer nos rêves...Nous avons peut-être l'impression de diriger certains de nos rêves sourire  
Je suis tout à fait conscient que je ne détient en aucun cas la vérité ou la science infuse sur les RLs.
Je fais seulement le récit de mon expérience, ce qui est forcement subjectif !

Cependant je ne suis pas d'accord même si chaque personne est unique, les processus qui nous animes, et notamment ceux de la conscience ont les même bases pour chaque être humain, seuls les ressentis, les sensations peuvent différées d'une personne à l'autre.
Mais je crois que la structure de la Conscience reste la même pour chaque Homme elle n'est pas différente d'une personne à l'autre.

Ainsi il est possible d'essayer d'expliquer les mécanismes qui régisse la Conscience ou le sommeil et ces différentes phases par exemple.



Les pouvoirs méconnus de notre cerveau est immense, et prétendre maitriser nos rêves par des méthodes est pour moi une pure utopie
Tu n'as pas compris il ne s'agit pas de maîtriser les rêves par des méthodes, le rêve se maîtrise/contrôle grâce à la Conscience !

les méthodes que j'ai décrites ne sont que des pistes pour aidé la Conscience, la Lucidité à surgir dans un Rêve normal et ainsi le transforme en RL. (1ere possibilité de RL)
Et ce n'est qu'une des deux façons que l'on connaisse de faire un RL, l'autre étant de partir de l' Etat de veille ou d'un stade intermédiaire se situant avant le sommeil pour faire le processus d'endormissement tout en gardant Conscience. ( 2 eme possibilité ) ( je vais l'expliquer dans un post suivant )



C'est à ma connaissance les 2 seuls possibilité de faire un RL, et les méthodes/ techniques  qui existent portent sur l'une ou l'autre. ( pour l'instant je n'est exposé que quelques pistes pour la 1er façon )

En passant à tu été voir le forum dont j'ai mis le lien où les principales méthodes pour pratiquer le RL sont exposé ??

Je n'est fait que décrire mon ressenti/expériences sur 2 techniques qui ont fait leur preuves sur bon nombres de Rêveur Lucides. Je n'invente rien de nouveau.

Apres comme tu dis chacun est différent et une technique ou un ensemble de technique conviendra mieux à une personne qu'a une autre, à chacun de se faire sa petite sauce maison, mais il n’empêche qu'on à tous la même Conscience et que les lois, les processus, les règles qui la régisse sont à quelques chouias prés les même pour tout le monde, seuls les ressentis peuvent être différents !


QuAnTiX a écrit:
Le VRAI importance étant de faire l' EFFORT à chaque réveil ( dans la nuit ou au matin ) d'essayer de se souvenir d'une image, d'un flash. MAIS il ne faut surtout PAS BOUGER physiquement ou le moins possible.
Car si vous ne bouger PAS votre corps restera endormi et vous serez entre sommeil et éveil et l’accès au souvenir de rêves sera beaucoup aisé dans cet état de conscience.
Bref une fois la première image d'un rêve remonter à la surface vous remontez progressivement le fil conducteur du rêve, en général je remonte le fil anti chronologiquement car les premiers flashs que j'ai sont ceux des rêves les plus récents.
Le plus important / le plus dur étant d'avoir ce flash, cette première image, après le reste du rêve vient tout seul.


Et ça, par exemple, c'est ton expérience personnelle, tu "force " ta conscience à réagir à l'avance, donc tu la conditionnes. Ce n'est plus un vrai rêve que tu peux diriger en semi-conscience, puisque tu influence ton rêve d'avance. Chez moi, rien n'est recherché, je laisse ce rêve en semi-conscience se développer "naturellement" Au réveil, je peux constater comment ma conscience a réagit face à l'incohérence de certains rêves. Personnellement, C'est cela qui m'intéresse dans ce genre de rêves, et pas la manière avec laquelle j'y suis parvenue...sourire
.

Voyons dans ce passage je ne parle en aucun de rêves lucides mais seulement de mon ressenti, mon expérience, mais qui est aussi celle d'autres Rêveurs lucides pour améliorer de jour en jour notre capacité à se souvenir de nos Rêves normaux !
Bien entendu que l'on peut se souvenir de nos rêves sans rien faire...mais j'exposait la première partie d'un processus visaint à travailler / amélioré notre capacité à faire des RLs dont l' amélioration de notre mémoire onirique fait partie.

Mais bon je préfère me répéter je ne détient en aucun cas La vérité, et si je parle quelques fois comme si c'étais le cas je m’excuse par avance.

ps : Un rêve Lucide n'a rien à voir avec un rêve-semi conscient, bien que la lucidité s'exprime à plusieurs niveau, ce que j'appel un vrai Rêve Lucide, est la Conscience de l' Etat de veille et ces facultés( mémoire, esprit critique, logique, conscient d’être, analyse etc ) qui s'exprime dans un rêve, et on vit le rêve en temps réel, on est totalement maîtres de nos choix, de nos actions, on à un contrôle total sur le rêve, et on est plus du tout l'esclave du scénario ! et ça n'a rien d'un illusion. et si on se réveil d'un tel rêve, il n'y a que le corps qui se réveille, la conscience n'a pas besoin d’émerger elle est déjà la !

Du coup Gaston je te répond, juste apres ; p
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mar 3 Sep 2013 - 22:29

gaston21 a écrit:Quantix, très intéressant ce que tu écris. Une question:
- As-tu jamais pu constater une relation entre ce que tu as mangé ou bu le soir avant de te coucher ? As-tu une hygiène de vie particulière, notamment en nutrition ?
Je sais que chez moi, c'est très important.
Peux-tu séparer clairement le RL et le rêve normal ou le semi-rêve ?
Je rêve énormément et ça m'emm...car je suis toujours dans mon ancien boulot ! Encore cette nuit! J'ai l'impression de savoir que je rêve, que je ne suis pas dans la réalité et je reviens progressivement à la surface, l'esprit tourneboulé par les soucis ! Impossible de ne plus penser à ce rêve après le réveil. Il me faut lire pour changer de registre dans mon cerveau et tenter de me rendormir. Mystère du cerveau et de son fonctionnement. Au cours d'une exposition scientifique il y a très longtemps, j'avais mis ma tête dans l'appareil; je me souviens que mon cerveau produisait beaucoup d'ondes delta, plus que la moyenne...Et pourtant, à cette date, j'étais amoureux, pour de vrai! Merci de tes précieuses informations!
Merci du compliment Gaston ; )

Personnellement je n'est pas vraiment vu d'interaction direct entre ce que je mange / boit et les chances de faire un RL pendant la nuit, mais effectivement il semblerait que les aliments, boisson aurait tout de même un impact sur le sommeil, et donc sur les rêves, mais je ne peux me prononcer à ce sujet.

Par contre dans ma jeunesse, je fumais de temps en temps du cannabis ( pas bien !! ) et jamais je n'est pu faire un RL durant la nuit qui suivait la consommation de THC, et en général je ne me souvenais d'aucuns rêves ces nuits la !

Pour ce qui est du régime alimentaire, étant toujours assez jeune, 25 ans, je suis malheureusement un adepte de la mal bouffe et à toute heure : /

Si ta questions est si Je sépare le Rl et Rêve normal, la réponse est OUI, leur nature est fondamentalement différente, mais pour être précis il fraudais parler de Passage de Rêve lucide et passage de rêve normaux, car dans un mémé rêve, l'on peut devenir lucide puis perdre cette lucidité, la retrouver etc
La Lucidité lors d'un rêve n'est pas quelque chose de constant mais un etat de conscience qui demande un effort permanent pour être maintenue au plus au degré, sinon on retombe très vite dans l'inconscient, et donc dans un rêve normal.
Si ta question porte plus sur leur différences je te renverrai sur la page wiki, et si tu la déja lu alors j’essaierais d’être plus clair.

Gaston tes nuits m'ont l'aire très troublées, je te plains, mais d'un coté maintenant que tu connais le RL si ce n’était pas déjà fais, tu as peu être une clé, pour inversé le déroulement d'un cauchemar quand celui devient trop intense, en effet les cauchemars sont vécus avec beaucoup plus d'intensité que les rêves banaux, la conscience est bien plus présente ce qui donne la possibilité de prendre conscience que l'on rêve et donc de changer le déroulement de celui ou d'affronter consciemment ces peurs,

je dois partir mais je post quand même ce début de réflexion en attandant,
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Ladysan le Mar 3 Sep 2013 - 22:46

QuAnTiX a écrit:Je suis tout à fait conscient que je ne détient en aucun cas la vérité ou la science infuse sur les RLs.
Je fais seulement le récit de mon expérience, ce qui est forcement subjectif !

Je te remercie pour ce partage, mais ton premier post m'a donné une toute autre impression. Désolée.
Cependant je ne suis pas d'accord même si chaque personne est unique, les processus qui nous animes, et notamment ceux de la conscience ont les même bases pour chaque être humain, seuls les ressentis, les sensations peuvent différées d'une personne à l'autre.
Mais je crois que la structure de la Conscience reste la même pour chaque Homme elle n'est pas différente d'une personne à l'autre.

Ainsi il est possible d'essayer d'expliquer les mécanismes qui régisse la Conscience ou le sommeil et ces différentes phases par exemple.
Je te suis QuAnTiX, demain j'irais voir le forum dont tu parles.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mer 4 Sep 2013 - 10:46

Ladysan a écrit:
Je te remercie pour ce partage, mais ton premier post m'a donné une toute autre impression. Désolée.
Ne sois pas désolée !

« Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même... »

avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mer 4 Sep 2013 - 14:08

Après avoir essayer de décrire la nature paradoxale du Rêve lucide, La Conscience en plein Inconscient, Les deux s'exprimant simultanément et à un très haut niveau dans un rêve lucide.

J'ai commencer à donner quelques pistes qui pourrait aider toute personne voulant approcher ou vivre cet état de lucidité dans un rêve.
( mais rien ne garantit de résultats, de nombreuses personnes avec qui j'ai partager mon expérience, on réussi tout au plus à améliorer le souvenir de leur rêves normaux et n'ont jamais pus faire le moindre RL, alors que d'autres ont pu y arrivé après quelques semaines )

Le savoir est une chose, mais seul l' expérimentation /
l' expérience de ces états de conscience modifié peu transformer les concepts de se savoir en Réalité éprouvée.

Je vais tacher maintenant d' essayer de décrire quelques techniques admises dans la communauté des Rêveurs lucides pour faire un RL en partant d'un état de Conscience différent du Rêve normal, donc que ce soit en partant de l' état de veille ou d'un autre état de conscience proche du sommeil.

Le but recherché est de s'endormir en gardant la Conscience présente durant tout les états intermédiaire et de franchir consciemment les portes du sommeil.

Facile à dire, difficile à croire, compliqué à mettre en oeuvre.

Il faut savoir que la Conscience peut être dirigé, contrôlée même à l' état de veille. On peut par exemple déplacé notre conscience dans tel ou tel partie du corps, placer notre conscience dans la respiration, placer notre conscience dans une pensée, dans une émotion etc si on ne fait rien de particulier notre conscience se situe en général majoritairement dans notre cerveau.

Mais la majorité des gens ne savent pas ou très peu déplacer leur conscience Corporel dans leur corps, leur conscience réagit seulement à un stimuli extérieur, ou interieur comme le toucher ou la douleur par exemple.

Alors qu'il est possible de focaliser sa conscience sur dans n'importe que partie de notre corps, sans aucun stimuli exterieur.

Ceci est juste pour mieux appréhender la nature même de la conscience, Nous avons un contrôle sur elle !

La méditation, la relaxation sont de bons exercices pour améliorer votre perception de ce qu'est la Conscience, et appréhender d'autres Etats de Conscience que celui de veille. mais je conseille de les faire en se détachant de toutes croyances qui pourrait leurs être associé, notamment pour la méditation.

Revenons au Sujet de l' endormissement Conscient dans le but d'entrer directement dans un RL.

Quand on s' endort en restant éveillé,  la conscience franchit chaque étape de l' état de veille jusqu'au sommeil sans décrocher.

Habituellement quand on s'endort normalement, il y a un moment où la Conscience décroche et l' on perds donc conscience.
Mais avec de l' entraînement on peut reculer se point de décrochage de la Conscience pour finir par ne plus l'avoir.

Voici un texte sur "l'affinement de la conscience" afin de s'endormir en restant Éveille.
Cependant attention l'auteur fait lui une différence entre la projection astral et le rêve lucide mais ce n'est pas grave, je le laisse tel quel, car ce qui nous intéresse ici c'est la description qu'il fait du processus d'affinement de conscience, et son ressenti sur le déroulement du processus rejoint tout à fait le mien ( à par pour la différence RL / projection astral )
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mer 4 Sep 2013 - 14:08

"Avant l’ascension d’un pic ardu, l’alpiniste choisit avec précision son camp de base au pied d’une voie bien délimitée. De la même façon, le paramètre initial pour bien entamer une tentative de projection est le positionnement correct de la conscience : on doit se placer en recul par rapport à l’activité mentale et aux sensations physiques. On procède comme suit.

On se détend sur un support confortable, immobile et les yeux fermés. Une agréable torpeur nous envahit ; la conscience s’enfonce en elle-même et dans le corps à mesure que les stimuli s’estompent. Il faut accompagner ce processus passivement par la relaxation physique et mentale, aussi longtemps que nécessaire.

Quand des rêveries commencent à apparaître, on se fait observateur des pensées. On ne s’arrête sur aucune, mais on les observe surgir du néant et s’y évanouir. Il est important de demeurer détaché et paisible : il ne faut pas se concentrer activement sur ce processus, mais simplement en prendre conscience comme si, reposant au fond d’un ruisseau, on voyait scintiller la surface de l’eau au-dessus de soi.

L’esprit devient plus calme. Détendu, on laisse sombrer quelque peu son point de perception dans le corps : on concentre son attention pour ressentir l’espace entre son centre de perception et les pensées. Dans l’image précédente, on prend conscience du volume d’eau entre soi et la surface du ruisseau. Souvent étroit au début, cet espace s’élargit avec la pratique. On a alors l’impression de ressentir l’envers de son visage, d’être quelques centimètres sous la surface

de son crâne, un léger voile de torpeur entourant l’esprit. Il faut réellement chercher à percevoir depuis ce point, et non le visualiser. C’est là la position recherchée de l’état initial.

Un moyen très utile de vérifier l’accès à l’état initial est de visualiser quelque chose puis de bouger les yeux de droite à gauche derrière vos paupières closes. Si votre attention suit la direction des yeux et rend instable votre visualisation, vous êtes trop proche de la « surface ». Si par contre vous sentez juste un léger roulement lointain sous vos paupières, mais que votre regard mental reste bien droit et stable, c’est parfait ! Ce test est aussi utile à tout instant de l’affinement si l’on est déconcentré et que l’on souhaite se stabiliser à nouveau.

**

Voici un exercice facile, qui permet de se familiariser avec la position de conscience initiale à atteindre. Il faut juste savoir visualiser, et percevoir son ressenti spatial.

Visualiser : fermez les yeux et concentrez vos sens imaginaires pour ressentir avec le maximum de détails (forme, texture, couleur, etc.) la présence concrète d’un objet dans votre esprit.

Le ressenti spatial : les yeux fermés, vous avez un vague ressenti de l’existence d’un espace proche extérieur, sans effort ; il ne s’agit pas d’en visualiser la forme (meubles, etc.), juste d’en prendre conscience. Il n’est pas lié aux perceptions sensorielles, c’est un schéma interne qui vous connecte (et vous ancre) au monde extérieur au quotidien, même lorsque vous ne ressentez plus votre corps en transe profonde.

Fermez les yeux et visualisez quelque chose. Le sujet importe peu. Concentrez toute votre attention sur cette visualisation.
Ensuite, éloignez votre attention progressivement de la visualisation jusqu’à reprendre pleinement conscience de l’environnement extérieur. Vous conservez toujours dans votre esprit l’image visualisée, qui n’a désormais pas plus de force qu’une simple idée passagère.
À présent, faites lentement glisser votre attention du ressenti spatial à la visualisation en lui redonnant de la force, jusqu’à être identique au premier point.
Recommencez plusieurs fois depuis le début.
Vous devez saisir l’instant où votre attention décroche du ressenti spatial et se concentre sur la visualisation, et vice versa. Le but est de réduire progressivement l’amplitude du balancement de la focalisation, jusqu’à équilibrer votre point de perception entre ces deux extrêmes ; ils doivent alors vous apparaître stables de façon similaire et simultanée.

Peu de concentration est requise ; au contraire, le lâcher-prise est essentiel : le point d’équilibre produit une légère aspiration de la conscience vers l’intérieur, vers un état d’observateur détendu qui permet de maintenir sans effort ces deux perceptions. On atteint alors la position recherchée.

Maîtriser cet état initial développe les compétences requises tout au long du processus d’affinement. Il ne faut donc pas hésiter à s’entraîner plusieurs semaines sur ce point.

***

II. INTÉRIORISER SON POINT DE CONSCIENCE

Poursuivant sur les acquis de l’état initial, la seconde phase de l’affinement intériorise plus profondément le point de conscience par l’agrandissement de l’espace mental.

On continue de prendre paisiblement conscience de l’espace entre soi et les stimuli intérieurs (pensées et ressenti spatial). Mais on éloigne désormais ces perceptions le plus possible de son point de conscience pour agrandir encore l’espace mental : on cherche simultanément à prendre du recul et à les repousser au loin (à 50 cm environ du point de conscience) dans l’espace intérieur. Les visualisations, par exemple, apparaissent plus petites et à une certaine distance, et non directement face à soi. Cette étape est importante ; on doit prendre le temps de bien la saisir.

Une technique utile est de ressentir que l’on clôt sa vision mentale. On imagine qu’on ferme des paupières psychiques imaginaire dans l’état initial, comme pour couper sa vision intérieure. Inutile de ressentir les choses précisément lorsqu’on fait cela, il s’agit juste d’imaginer l’effet que cela ferait de fermer ses « yeux intérieurs ». La conscience va sembler s’enfouir en elle-même et dans le corps, devenir beaucoup plus petite et instable, alors que les pensées et perceptions seront repoussées au loin dans l’espace mental, derrière un voile nébuleux. On aura souvent un léger vertige en faisant cela.

On s’arrête net dès qu’on atteint le point où l’on va perdre connaissance et l’on s’y maintient ; on reste détendu, sans chercher à focaliser son attention. Il y a là une fine zone de flou mental au sein de laquelle le point de conscience semble vaciller, s’éteindre puis réapparaître. Il est crucial de prendre le temps de bien s’y stabiliser, centré sur soi. Des MOR (mouvements oculaires rapides involontaires) peuvent se manifester à ce stade, mais la sensation est lointaine et n’influe pas sur le regard intérieur, qui semble quelque peu voilé.

Une fois l’état stabilisé, on opère une seconde descente suivant les mêmes modalités, puis une autre et ainsi de suite. Il peut y avoir plus de cinq ou six sauts d’affinement, ce n’est pas un problème, continuez tant que vous sentez pouvoir aller plus loin, et repoussez vos limites progressivement. Avec la pratique, chaque saut d’intériorisation sera plus profond, ce qui en réduira le nombre et accélérera le processus.

La torpeur ressentie dans la zone de transition de chaque étape n’est due qu’à notre faible sensibilité à la conscience. On est habitué à être conscient par réaction passive face aux stimuli internes et externes ; il faut apprendre ici à l’être activement, en se reposant dans sa présence et non en cherchant à l’extérieur de son centre de conscience un support de manifestation.

L’intérêt de descendre par étapes légères consiste justement dans l’éducation progressive de cette sensibilité à la conscience, jusque dans des niveaux très intériorisés. Ainsi, en prenant le temps de se stabiliser dans ces paliers, on constate que l’on est tout aussi conscient, mais d’une façon moins focalisée et plus omniprésente, ce qui est le but recherché pour accéder à la suite du processus d’affinement. Ne craignez pas de vous aventurer proche du sommeil, au risque de vous maintenir sinon dans un état de conscience trop superficiel.

***

III. AU SEUIL DE LA PROJECTION

On finit par atteindre un nouveau palier après plusieurs sauts d’affinement. Il survient souvent suite à la sensation d’être emporté quelques secondes par un intense tourbillon mental.

On est soudain plus calme, comme en stase ; toute notion de limite semble floue, on flotte au sein d’un vaste espace interne nébuleux et tranquille. La perception du corps n’est plus qu’un élément imprécis : on peut ressentir vaguement certains membres, mais ils semblent disparaître à nouveau au loin dès qu’on relâche son attention. Le ressenti spatial peut s’orienter dans diverses directions de façon stable.

Il est plus aisé de se maintenir dans ce stade, grâce à une certaine inertie de l’esprit, et le point de conscience est moins facilement influencé par le mental. On pourrait se croire en transe légère sur le moment, car la conscience semble subjectivement fonctionner « normalement » à nouveau ; en fait, on est à la porte du rêve, dans un état de transe très profond.

Ce palier pourrait être vu comme une aire de repos intermédiaire. Mais le calme apparent est trompeur : c’est ici que le principal semble se jouer entre une projection réussie et une projection onirique, c’est-à-dire une « fausse » projection où le subconscient prend le contrôle sur l’expérience. Toute précipitation est à proscrire impérativement ; il faut se détendre dans cet état et non chercher à se projeter au plus vite. De fait, l’impression d’avoir « touché le fond » de l’affinement est une illusion, on est simplement arrivé à la fin de la première phase majeure du processus, qu’il faut maintenant adapter à un autre mode de fonctionnement pour achever la projection.

C’est ce palier qui marque le véritable départ de l’expérience, les exercices précédents n’étant qu’un moyen de parvenir à ce starting block. Or, de nombreux pratiquants ont tendance à y voir le début d’une projection (suite aux sensations intenses puis à la stabilisation dans un nouvel état) et s’empressent d’appliquer une technique pour accélérer les choses. Le résultat est en effet très rapide à ce stade, mais décevant si pratiqué comme souvent avec trop d’empressement : la projection est alors presque systématiquement onirique, donc plus proche d’un rêve lucide.

**

En achevant l’affinement, toutefois, la projection se fera d’elle-même; on pourra maintenir le centrage sur soi durant le processus, évitant ainsi une bonne partie des influences subconscientes.

Pour ce faire, on s’ouvre au ressenti spatial depuis son point de conscience intériorisé, en maintenant l’état atteint, détendu. Malgré l’affinement profond, on a soudain la sensation de posséder un corps ; il semble presque aussi proche de son point de conscience que si l’on avait simplement fermé les yeux dans son corps physique. Ceci s’accompagne souvent d’un flottement, voire d’un sentiment de vulnérabilité, comme si l’on était nu dans un environnement étranger. On a désormais la nette impression d’être en contact direct avec le monde extérieur.

En général, ce « nouveau » corps s’élève alors de lui-même dans les airs. Ne résistez pas et restez calme, concentré sur vous-même. Ne cherchez pas à influencer le déroulement de la sortie, laissez les choses se produire. Vous vous retrouverez rapidement projeté debout à côté de votre lit, sans phénomène de projection onirique. Le tout sera stable et sans les difficultés de déplacements souvent associées à un environnement proche du corps. Si certains problèmes de vision peuvent demeurer, en général, tout sera très clair et intense. Vous pouvez alors partir en exploration.

Parfois, la projection n’intervient pas automatiquement pour quelque raison. On peut alors employer une méthode de projection classique, ayant atteint un état où elle fonctionnera avec la plus grande efficacité. On peut, sinon, continuer de se détendre et se familiariser avec ce niveau de conscience, en extrayant en général sans problème ses bras pour faire quelques expériences par exemple. Cela aide parfois aussi à débloquer les choses. Mais, ne forcez pas la sortie autant que possible (en roulant sur le côté par exemple) si vous voulez éviter l’influence du subconscient sur l’expérience. La projection doit se faire en douceur et presque sans effort.
"
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Jipé le Mer 4 Sep 2013 - 14:35

Quantix:
Quand on s' endort en restant éveillé, la conscience franchit chaque étape de l' état de veille jusqu'au sommeil sans décrocher.
Ce qui me chagrine un peu, c'est que pour avoir un vrai sommeil réparateur, ce qui est indispensable à l'être humain, il faut que dans la phase de sommeil paradoxal, la conscience diminue très nettement.
On reste toujours un peu conscient, on entend ce qui se passe à l'extérieur, par exemple, ou si une sonnerie retentit même en phase profonde, nous l'entendrons et nous nous réveillerons.

Mais dans tes exercices de rêves lucides, tu forces malgré tout à ce que la conscience soit toujours présente et, pour moi, le sommeil réparateur en subit les conséquences, il ne peut pas y avoir un vrai sommeil paradoxal dans le sens ou la notion d'éveil est encore présente.

Je ne conseillerai donc pas de se livrer à des exercices de rêves lucides, du moins les faire souvent, régulièrement, au risque d'altérer le sommeil dont on a besoin pour une récupération normale et efficace.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26226
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mer 4 Sep 2013 - 15:17

Jipé a écrit:Quantix:
Quand on s' endort en restant éveillé,  la conscience franchit chaque étape de l' état de veille jusqu'au sommeil sans décrocher.
Ce qui me chagrine un peu, c'est que pour avoir un vrai sommeil réparateur, ce qui est indispensable à l'être humain, il faut que dans la phase de sommeil paradoxal, la conscience diminue très nettement.
On reste toujours un peu conscient, on entend ce qui se passe à l'extérieur, par exemple, ou si une sonnerie retentit même en phase profonde, nous l'entendrons et nous nous réveillerons.

Mais dans tes exercices de rêves lucides, tu forces malgré tout à ce que la conscience soit toujours présente et, pour moi, le sommeil réparateur en subit les conséquences, il ne peut pas y avoir un vrai sommeil paradoxal dans le sens ou la notion d'éveil est encore présente.

Je ne conseillerai donc pas de se livrer à des exercices de rêves lucides, du moins les faire souvent, régulièrement, au risque d'altérer le sommeil dont on a besoin pour une récupération normale et efficace.
Je suis tout à fait d'accord avec toi, si on était lucide dans chacun de nos rêves chaque nuit cela constituerait un réel problème j'imagine.
Mais la pratique du RL n'est certainement pas une science exacte, et ce n'est pas parce qu'on à déjà fait l' expérience des RLs que l'on va en faire systématiquement ou en faire sur demande.

Ceux qui font des Rêve lucides chaque nuit sont infiniment rare ( et peuvent si ils le veulent en arrêtez ou diminuer la fréquence ), et si grâce au différentes techniques on arrive à en faire quelque uns dans la semaine, on est déjà vraiment expérimenté. car tu sais beaucoup de gens même en utilisant toutes les techniques qu'ils voudrons n'arriverons pas à en faire du tout ou alors vraiment très occasionnellement et aléatoirement.

Par contre je pense et c' est bien sur à titre personnel, que même si les personnes n'arrivent pas à faire de RLs en utilisant des exercices/ techniques, ceux-ci reste une bonne chose pour apprendre à se connaitre.

Et je conseillerais à tous le monde d' essayer de temps en temps de s'endormir en essayant de ne pas perdre conscience, car même si l'on échoue et finit par s'endormir vraiment, cela reste une expérience très enrichissante d'un point de vue connaissance de soi même et de la structure de notre conscience.


Pour ma par, si je ne fais aucun effort, aucune technique pour faire des RLs, je n'en fais qu’occasionnellement ( 2-3 dans le mois). Et quand je me met "en mode RL" j' obtiens la lucidité environ une nuit sur 2 ou sur 3 avec un rythme de 1-3 RLs par nuits. rien de bien méchant pour le sommeil réparateur.


Dernière édition par Quantix le Mer 4 Sep 2013 - 16:06, édité 4 fois
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mer 4 Sep 2013 - 15:26

Sinon Jipé j'ai pu voir au travers de certains de tes posts que tu avait une réel connaissance de certains états de conscience modifiés notamment l' hypnose, a tu déjà ouvert un post à ce sujet ?
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Jipé le Mer 4 Sep 2013 - 16:11

Quantix a écrit:Sinon Jipé j'ai pu voir au travers de certains de tes posts que tu avait une réel connaissance de certains états de conscience modifiés notamment l' hypnose, a tu déjà ouvert un post à ce sujet ?
Il y a eu un sujet sur l'hypnothérapie ouvert par un membre et auquel j'ai répondu :

Voir ici

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26226
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par gaston21 le Mer 4 Sep 2013 - 17:17

Quantix, par curiosité, je me suis livré environ six fois à une séance d'hypnose. je voulais savoir comment on se sentait. Or, je retrouve dans ce que tu écris des états de conscience qu'on retrouve dans l'hypnose, un état dans lequel on conserve toute sa conscience, mais vraiment une conscience modifiée, très différent de l'état normal; un état beaucoup plus zen.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mer 4 Sep 2013 - 20:23

gaston21 a écrit:Quantix, par curiosité, je me suis livré environ six fois à une séance d'hypnose. je voulais savoir comment on se sentait. Or, je retrouve dans ce que tu écris des états de conscience qu'on retrouve dans l'hypnose, un état dans lequel on conserve toute sa conscience, mais vraiment une conscience modifiée, très différent de l'état normal; un état beaucoup plus zen.
Gaston, pour ma par je n'est jamais été hypnotisé, mais un bon ami m'a raconté que son père qui est psychologue, l'avait quelque fois hypnotisé, alors qu'il était encore adolescent, et lui faisait faire des rêves lucides dans cet état.

Les différents états de conscience dans laquelle peut nous plonger l' Hypnose et les états de conscience que l'on traverse de l' Etat de veille à celui du rêve lucide, en faisant un endormissement conscient ont j' imagine quelque chose de similaire, du fait de la nature même de la Conscience.

La différence majeure est que d'un coté l' expérience est dirigé par l' hypnothérapeute qui va pouvoir j’imagine nous emmener plus ou moins profondément en nous même en fonction de notre réceptivité et notre lâcher prise ( Jipé pourra pourra peut-être confirmer ou infirmer), et de l'autre on fait ce travail de plonger en soi même tout seul, alors en fonction de sa maîtrise, de ces blocages, de ses peurs, de l' habitude, on arrivera aussi plus où moins loin dans l’expérience.

Par rapport à l'hypnose j'utilise moi même pas mal l'auto suggestion quand je veux me mettre " en mode RL " afin de devenir lucide lors d'un rêve normal, ou pour retrouver la conscience lors d'un état proche de la projection onirique.

Réussir un endormissement conscient sans perdre la Conscience de A à Z, est extrêmement difficile et ne m'est arrivé que quelque fois, cependant très souvent ma Conscience resurgit lors d'un Etat de Conscience au portes du sommeil, et je n'est plus qu'à les franchir.
Je ne sais pas si ma conscience s' éveil dans cet état de transe profonde grâce à autosuggestion mais j’imagine que cela à un impact non négligeable.

Il semblerais aussi, en tout cas à mon niveau, qu'une fois que la Conscience à connu chacun des Etats de conscience situer entre la veille et le sommeil paradoxale lucide alors celle-ci serait beaucoup plus à même de surgir dans un de ces Etats, car elle le connait.

Aussi je ne l'est pas préciser mais je profite de ce post pour le faire.

Franchir les portes du sommeil en restant conscient est beaucoup plus aisé lors d'un réveil nocturne mais surtout à la fin du cycle du sommeil quand la durée du sommeil paradoxal augmente et que le corps est déjà régénéré, car le corps est déjà dans un état de transe profonde, et la torpeur du à la fatigue n'est plus.

Je vous lâche aussi une petite anecdote / particularité que j'ai :
Je m'entends ronfler quand m'endors consciemment et j'estime cela normal étant un gros ronfleur mais  il m'arrive souvent quand je regarde la TV et que je suis fatigué que je me mette à ronflé car je suis extrêmement détendu et mes proches me charrie lol (alors que j'ai les yeux ouvert et que je suis conscient ), j' ai aussi tout le temps une respiration abdominale.
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par orthon7 le Mer 4 Sep 2013 - 21:33

Quantix a écrit:


Quelques possibilités durant le RL que j'ai pu expérimenter :

- Voler
- traverser les murs / sol / plafond ou toute surface solide
- Télékinésie ( déplacement d'un objet/sujet par la pensée )
- Télépathie
- Lancer des boules d' énergie
- Faire apparaître des animaux
- Agir sur le temps ( le ralentir, l’accélérer, le remonter )
- Téléportation

Les sensations d'un RL sont RÉELS dans le sens où elles sont vécues en temps réels, on vit le moment présent en pleine conscience, avec même plus de conscience que l’état de veille ( puisque souvent nous somme absorbé par des rêveries et non plus dans l'instant présent ) on RESSENT vraiment que l' on vole par exemple.

Mais de même que dans la vie, la Lucidité est dur à maintenir dans le rêve et on a vite fait de se faire absorber par le scénario du rêve ou un dialogue et de perdre conscience que l' on rêve et donc perdre le contrôle sur celui-ci.

il y a surement déjà de quoi discuter mais j'aimerais avoir votre avis si vous aviez la possibilité de faire des RLs régulièrement quels serait vos objectifs / buts ?
-voler oui c'est géant
-faire l'amour avec une femme désirait mais inaxécible, par exemple avec clara M, et et et encore et, parfois même j'arrive à l'éjaculation.

Donc oui je ne me refuse pas le RL.supercontent 
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4876
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêves Lucides, qu'en pensez vous ?

Message par Quantix le Mer 4 Sep 2013 - 21:54

Orthon7 a écrit:-faire l'amour avec une femme désirait mais inaxécible, par exemple avec clara M, et et et encore et, parfois même j'arrive à l'éjaculation.
Mdrr petit coquin va !

Je ne dis pas j'ai essayer de nombreuses fois d'assouvir mes instincts sexuel lors d'un rêve lucide mais je n'est finalement jamais pu en restant totalement lucide, car si j'essaie d'avoir une relation sexuel avec un personnage de rêve soit je perdais conscience et le rêve se passait en semi conscience, soit si je restais lucide le personnage se transformait, ou mon sexe était bizarre etc
Comme si l'inconscient m' enpéchait de faire l' amour en étant totalement lucide, par contre en étant semi conscient oui j'ai déjà plusieurs fois tel un ado fait des rêves blanc ; p

En tous cas pour moi si j'essaye de faire l'amour en étant lucide je finis par la perdre très vite, Peut être que si on est dans l’instinct sexuel on ne peut plus être pleinement lucide, que c'est incompatible.
Mais bon ce n'est que mon ressentit, d'autre Rêveurs lucide y arrivent peut être ; )
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum