La Télépathie n'est pas un mythe

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par ronron le Jeu 8 Jan - 17:05

dedale a écrit:
ronron a écrit:
bulder a écrit:Si ton geste est identique à chaque fois pour le lancer de la pièce, elle tombera toujours du même coté. Quand je dit identique je parle pas d'une approximation mais d'une justesse parfaite à tout point de vue.
Il n'est pas question ici de probabilités compte tenu de ta prémisse... En un sens, il n'est plus question d'une pièce à deux faces puisqu'une possibilité est éliminée. C'est comme si tu avais une bille [une seule face]...

Pour revenir à ta pièce, une façon de réactiver la probabilité consisterait-il à faire appel à un événement fortuit? Même là, s'agit-il vraiment de probabilité ou plutôt d'imprévisibilité absolue?

L'on pourrait donc conclure en disant que le même résultat se reproduira à moins d'un événement imprévu, à l'image du soleil qui se lèvera à l'est à moins d'un événement imprévu et malgré l'infinité des réactions autour, etc.

Je parierais là-dessus...

Ben si tout est absolument parfait et que, donc, la pièce en question est parfaitement équilibrée, chaque côté possède la même chance de sortir : 1/2 chance.

Mais bon, pour l'exemple qui est celui d'un modeste lancé de pièce, votre théorie exige un état de perfection imaginaire qui ne permet plus de comprendre la réalité.
Même dans un système imparfait, tu pourrais obtenir toujours le même résultat pourvu que certains paramètres soient respectés (limite minimale et maximale, par exemple). Ton système demeure alors tout aussi parfait compte tenu du résultat toujours le même tout en permettant un certain jeu au niveau des variables.

T'en sais infiniment plus ( sourire ) que moi sur les systèmes, mais j'imagine que t'as des lignes de force pouvant varier à l'intérieur de certains paramètres, mais pas suffisamment pour perturber le système de façon significative. À chaque seconde, la vitesse de rotation de la terre sur elle-même varie de très peu (peut-être), mais au final pas suffisamment pour qu'on en tienne compte. Tu sauras l'expliquer mieux que moi ou trouver un meilleur exemple...

Un croyant répondra d'autant plus au déterminisme qu'il est conditionné. Mais il se croira libre...


Dernière édition par ronron le Jeu 8 Jan - 17:25, édité 3 fois (Raison : Précisions.)
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par _Jean Cérien le Jeu 8 Jan - 17:15

dedale a écrit:

Ben si tout est absolument parfait et que, donc, la pièce en question est parfaitement équilibrée, chaque côté possède la même chance de sortir : 1/2 chance.
Encore faut-il que le lancer soit parfait sinon c'est 100 % de chance de tomber sur la même face.
De plus il faudrait que ce lancé trouve le point précis sur la pièce qui permet de tombé 1 fois sur 2 sur la même face. Ce point précis à t'il une quelconque existence?
avatar
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par bulder le Jeu 8 Jan - 19:36

Dedale a écrit:Un caillou se retrouve sur une plage dans quel but, pourquoi?
Pourquoi y voir un but ? je n'y vois aucun but, par contre le caillou se trouve exactement à sa parfaite place où rien ne peux contrarier son emplacement.

Dedale a écrit:Dans cet univers, rien n'est déterminé : C'est nous les êtres humains qui organisons nos pensées pour expliquer les causes, la nature des choses.
C'est nous qui sommes déterministes, qui classifions, qui donnons un ordre et une fonction aux choses.

Rien n'est déterminé, mais tout est déterminable.
Enfin on se raccorde, ça fait plaisir. Et oui tout est logique, rien ne se retrouve par hasard quelques part, y'a forcement une explication.  sourire

Dedale a écrit:
L'humain agit généralement avec des intention et une finalité. Donc il n'y a pas de hasard à proprement dit.
Mais dans un milieu à 20 millions de degrés, que devient le déterminisme?
Je vois pas où dois aboutir ton exemple, j'imagine qu'à 20 millions de degrés les éléments subissent cette température ainsi que leur conséquences tout simplement.

Tu peux m'expliquer précisément qu'est-ce qui engendrera quoi dans un tel milieu où tout est en transmutation?
J'en sais rien mais ça ne change en rien cette réalité où tout est déterminable et donc logique.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par ronron le Jeu 8 Jan - 20:13

bulder a écrit:tout est logique, rien ne se retrouve par hasard quelques part, y'a forcement une explication.
Dans l'esprit de la cause liée au déterminisme scientifique : «L’idée fondamentale de toute science véritable est que les faits n’arrivent pas par hasard, que leur production est la conséquence de faits qui l’ont précédés. La science refuse de croire que les faits se produisent sans causes, spontanément. Poussé à l’extrême, cette position s’exprime dans le déterminisme : étant donné un état du monde à un instant donné, alors son état dans un instant ultérieur est alors entièrement déterminé (sans qu’il soit forcément possible de le connaître, ce qui nécessiterait des moyens dépassant les capacités humaines, et qui seraient même peut-être théoriquement impossibles). « Déterminé » signifie qu’aucun autre état ne serait possible étant donné l’état antérieur.»
Wiki

On trouve à la même adresse un commentaire relatif à la télépathie en tant que phénomène acausal. «Les expériences parapsychologiques comme la télékinésie ou la télépathie, étudiées statistiquement par Joseph Rhine (1934) sous le nom de perception extra-sensorielle, forment une classe de phénomènes prouvant l'acausalité. Jung explique à leur sujet : « Ne devrions-nous pas quitter tout à fait les catégories spatio-temporelles quand il s'agit de la psyché? Peut être devrions-nous définir la psyché comme une intensité sans étendue et non point comme un corps qui se meut dans le temps ».

P.S. Je ne comprends pas trop le commentaire de Jung.
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par bulder le Jeu 8 Jan - 20:36

Ronron a écrit:Jung explique à leur sujet : « Ne devrions-nous pas quitter tout à fait les catégories spatio-temporelles quand il s'agit de la psyché? Peut être devrions-nous définir la psyché comme une intensité sans étendue et non point comme un corps qui se meut dans le temps ».

En fait, je ne comprends pas trop le commentaire de Jung.
De ce que j'ai compris en fait, son spatio temporelle fait référence au concept du temps (lire l'avenir, lire le passé). Et donc, ne pas se fier à ce concept qui est un grand incompris et que la mécanique ne va pas dans ce sens car la notion de temps n'existe pas vraiment.

Mais plutot de se fier simplement à notre énergie psyché elle même.

Peut être devrions-nous définir la psyché comme une intensité sans étendue
Donc de cela il préfère voir le psyché  comme une intensité (énergétique dans notre esprit ) sans étendue (qui s'arrêté à un moment donné car on a arrive pas aller plus loin avec notre intensité.)

et non point comme un corps qui se meut dans le temps
Et non pas comme un élément (corporel) qui se meurt à un moment donné dans le temps (le spatio-temporel).

Il fait donc référence à notre énergie psyché dans son ensemble et que celle ci est mesurable en intensité et que la lecture des pensées s'arrêtent uniquement parce-que l'intensité ne fournit pas suffisamment d'énergie psyché.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par ronron le Jeu 8 Jan - 21:08

bulder a écrit:
Ronron a écrit:Jung explique à leur sujet : « Ne devrions-nous pas quitter tout à fait les catégories spatio-temporelles quand il s'agit de la psyché? Peut être devrions-nous définir la psyché comme une intensité sans étendue et non point comme un corps qui se meut dans le temps ».

En fait, je ne comprends pas trop le commentaire de Jung.
De ce que j'ai compris en fait, son spatio temporelle fait référence au concept du temps (lire l'avenir, lire le passé). Et donc, ne pas se fier à ce concept qui est un grand incompris et que la mécanique ne va pas dans ce sens car la notion de temps n'existe pas vraiment.

Mais plutot de se fier simplement à notre énergie psyché elle même.
Je trouve la piste intéressante... Mais je me demande...

En effet, les notions d'espace-temps forment un bloc avec celles d'énergie et de matière... Est-il scientifiquement envisageable que de l'information puisse être transmise sans support, un peu à l'image du modèle d'intrication?

On retrouve des phénomènes étranges dans les EMI. D'abord la télépathie qui y est omniprésente. Pourquoi ce mode plutôt que l'habituel? On a aussi des témoignages où l'expérienceur passe à travers les murs, expérimente la vision à 360 degrés, vit dans l'atemporalité, la lumière est qualifiée de vivante, etc.

On a là des caractéristiques qui donnent à penser à une autre dimension, si ce n'est imbriquée, à tout le moins de la personne...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par dedale le Ven 9 Jan - 17:35

ronron a écrit:Même dans un système imparfait, tu pourrais obtenir toujours le même résultat pourvu que certains paramètres soient respectés (limite minimale et maximale, par exemple). Ton système demeure alors tout aussi parfait compte tenu du résultat toujours le même tout en permettant un certain jeu au niveau des variables.

C'est le critère de "perfection" qui est totalement aléatoire.
On peut faire admettons, un rond ou un carré parfait, une statue ou une oeuvre répondant parfaitement à, des canons esthétiques par exemple.
Mais les forces de la nature, l'univers, ne répondent pas à ces canons, qu'ils soient esthétiques, mathématiques, supposément logiques.

Si on est obligé de parler de "perfection" pour un simple lancé de pièce, pour admettre l'existence de processus déterminés, qu'en est-il alors pour une galaxie?
Qu'est-ce qui permet de définir ce qui est parfait ou imparfait, dans l'univers, dans la nature, dans les forces et les phénomène déclenchés?

Un croyant répondra d'autant plus au déterminisme qu'il est conditionné. Mais il se croira libre...

Un croyant est un être humain qui doit comprendre que c'est lui, en tant qu'être pensant doué de raison, qui est déterministe, et que l'univers est potentiellement, théoriquement, déterminable.
Tout comme il doit comprendre qu'il est intelligent et que l'univers est intelligible.



avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par dedale le Ven 9 Jan - 17:40

Jean Cérien a écrit:
dedale a écrit:

Ben si tout est absolument parfait et que, donc, la pièce en question est parfaitement équilibrée, chaque côté possède la même chance de sortir : 1/2 chance.
Encore faut-il que le lancer soit parfait sinon c'est 100 % de chance de tomber sur la même face.
De plus il faudrait que ce lancé trouve le point précis sur la pièce qui permet de tombé 1 fois sur 2 sur la même face. Ce point précis à t'il une quelconque existence?

Ce n'est pas ça la probabilité : Si tout est parfaitement reproduit et que la pièce est parfaitement équilibrée, il y a 1/2 chance pour chaque lancé. ca ne signifie pas qu'elle tombera 1/2 fois sur la même face, mais qu'à chaque lancé elle tombe sur l'une ou l'autre de ses 2 faces. Donc, elle peut tomber 3 x de suite sur une face, et 5 x de suite sur l'autre, puis ensuite 1 x sur 1 face, puis après, 7 x sur l'autre, etc.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par dedale le Ven 9 Jan - 18:13

Bulder a écrit:Pourquoi y voir un but ? je n'y vois aucun but, par contre le caillou se trouve exactement à sa parfaite place où rien ne peux contrarier son emplacement.

C'est une vue de l'esprit encore une fois : Le caillou se retrouve à une place comme une autre, ça n'a aucun rapport avec la perfection. Tu mets un coup de pied dedans, tu l'envoies 3 mètres plus loin : Sa nouvelle place sera-t-elle parfaite? C'est absurde.

Enfin on se raccorde, ça fait plaisir. Et oui tout est logique, rien ne se retrouve par hasard quelques part, y'a forcement une explication.

Tu n'as toujours pas compris ce qu'est le hasard : Le hasard c'est de la pure logique, de la physique probabiliste. C'est parfaitement expliquable.
Aucun système naturel observable ne produit les mêmes phénomènes dans un ordre précis, il y a toujours des aléas, aussi "parfait" soit-il. Il n'y a pas 2 particules identiques dans l'univers.
Les systèmes, les forces, ont le potentiel de produire admettons des phénomènes de tel ou tel type, mais ces phénomènes connaissent des variations aléatoires.
- par exemple, la foudre te tombes dessus - tout est explicable de A à Z, on connaît les forces, on sait pourquoi exactement, tu as eu la malencontreuse occasion de jouer au paratonnerre, etc.
Mais elle t'est tombée dessus par hasard : Rien ni personne n'avait rien déterminé, il n'y avait pas de raison pour qu'elle tombe particulièrement sur toi. C'est une circonstance : dans un milieu où la foudre et l'homme coexistent, il y a des probabilités pour que l'homme se prenne la foudre.

le hasard est un état de probabilité.
Tu es déterministe c'est bien : Il faut savoir travailler avec le déterminisme et non pas en être l'instrument.

Je vois pas où dois aboutir ton exemple, j'imagine qu'à 20 millions de degrés les éléments subissent cette température ainsi que leur conséquences tout simplement.

Effectivement, tu ne vois pas et tu tente de me répondre ce que tu peux. C'est le propre de l'indétermination.

J'en sais rien mais ça ne change en rien cette réalité où tout est déterminable et donc logique.

Tu n'en sais rien, c'est un fait. Le reste de ta phrase est hasardeuse : Qu'y-a-t-il de logique précisément à ce que des particule se transmutent?
Ca devient logique quand on en a la connaissance et qu'on peut l'expliquer : C'est nous, les êtres pensants, qui déterminons les causes et les effets - mais à la base, tout est du hasard.
Faut raisonner objectivement.





avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par ronron le Ven 9 Jan - 18:59

dedale a écrit:On peut faire admettons, un rond ou un carré parfait, une statue ou une oeuvre répondant parfaitement à, des canons esthétiques par exemple.
Mais les forces de la nature, l'univers, ne répondent pas à ces canons, qu'ils soient esthétiques, mathématiques, supposément logiques.

Si on est obligé de parler de "perfection" pour un simple lancé de pièce, pour admettre l'existence de processus déterminés, qu'en est-il alors pour une galaxie?
Qu'est-ce qui permet de définir ce qui est parfait ou imparfait, dans l'univers, dans la nature, dans les forces et les phénomène déclenchés?
Étant donné que perfection et imperfection apparaissent comme des vues de l'esprit, je peux tautologiquement dire que l'univers est parfait tel qu'il est, puisque tout concourt à ce qu'il soit ce qu'il est et pas autrement. Ainsi la soi-disant imperfection est en soi perfection. Et l'on pourrait dire que tout travaille de concert, ce qui te fait écrire que c'est bien foutu et que  «Le système cognitif existe parce qu'il y a des chose à comprendre», ou que l'œil existe parce qu'il y a des choses à voir, etc. Et j'ajoute que rien n’est laissé au hasard, pas même le hasard...

Un croyant est un être humain qui doit comprendre que c'est lui, en tant qu'être pensant doué de raison, qui est déterministe, et que l'univers est potentiellement, théoriquement, déterminable.
Je ne comprends pas trop. Tu écrivais ailleurs : «Rien n'est déterminé, mais tout est déterminable.»  Doit-on en comprendre que tu es toi-même croyant selon ta propre définition?
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par _Jean Cérien le Sam 10 Jan - 11:54

dedale a écrit:
Jean Cérien a écrit:
dedale a écrit:

Ben si tout est absolument parfait et que, donc, la pièce en question est parfaitement équilibrée, chaque côté possède la même chance de sortir : 1/2 chance.
Encore faut-il que le lancer soit parfait sinon c'est 100 % de chance de tomber sur la même face.
De plus il faudrait que ce lancé trouve le point précis sur la pièce qui permet de tombé 1 fois sur 2 sur la même face. Ce point précis à t'il une quelconque existence?

Ce n'est  pas ça la probabilité : Si tout est parfaitement reproduit et que la pièce est parfaitement équilibrée, il y a 1/2 chance pour chaque lancé. ca ne signifie pas qu'elle tombera 1/2 fois sur la même face, mais qu'à chaque lancé elle tombe sur l'une ou l'autre de ses 2 faces. Donc, elle peut tomber 3 x de suite sur une face, et 5 x de suite sur l'autre, puis ensuite 1 x sur 1 face, puis après, 7 x sur l'autre, etc.
Comment pourrait-il exister un point qu'équilibre invariant qui permette tantôt de faire tomber la pièce sur une face et tantôt sur l'autre, en sachant que toutes les conditions seraient parfaitement reproduites et que cette pièce serait parfaitement équilibrées?
interroge
avatar
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par mirage le Sam 10 Jan - 12:31

Et en outre il me semble que le débat n'est ni probabiliste, ni théorique vu qu'il s'agit d'un cas pratique
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4288
Age : 36
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par _Jean Cérien le Sam 10 Jan - 12:36

mirage a écrit:Et en outre il me semble que le débat n'est ni probabiliste, ni théorique vu qu'il s'agit d'un cas pratique
Avant que ton outre ne soit pleine ........... signifierais tu que les théories scientifiques et le système probaliste non rien avoir avec la pratique?
avatar
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par mirage le Sam 10 Jan - 12:51

Jean Cérien a écrit:

signifierais tu que les théories scientifiques et le système probaliste non rien avoir avec la pratique?
Qui sont tirées de l'observation de la pratique pour expliquer un certain nombre de pratiques via une théorie formelle
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4288
Age : 36
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par mirage le Sam 10 Jan - 12:57

L’intrication quantique: similitude de systèmes agissant en coordination et interdépendance directe les uns des autres, ça fait peur ! rire
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4288
Age : 36
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par _Jean Cérien le Sam 10 Jan - 13:00

mirage a écrit:Qui sont tirées de l'observation de la pratique pour expliquer un certain nombre de pratiques via une théorie formelle
S'agit-il d'un tout nouveau koan du zen occidental ?.
avatar
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par mirage le Sam 10 Jan - 13:14

Si tu veux...
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4288
Age : 36
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par dedale le Dim 11 Jan - 16:06

Jean Cérien a écrit:
dedale a écrit:
Jean Cérien a écrit:
dedale a écrit:

Ben si tout est absolument parfait et que, donc, la pièce en question est parfaitement équilibrée, chaque côté possède la même chance de sortir : 1/2 chance.
Encore faut-il que le lancer soit parfait sinon c'est 100 % de chance de tomber sur la même face.
De plus il faudrait que ce lancé trouve le point précis sur la pièce qui permet de tombé 1 fois sur 2 sur la même face. Ce point précis à t'il une quelconque existence?

Ce n'est  pas ça la probabilité : Si tout est parfaitement reproduit et que la pièce est parfaitement équilibrée, il y a 1/2 chance pour chaque lancé. ca ne signifie pas qu'elle tombera 1/2 fois sur la même face, mais qu'à chaque lancé elle tombe sur l'une ou l'autre de ses 2 faces. Donc, elle peut tomber 3 x de suite sur une face, et 5 x de suite sur l'autre, puis ensuite 1 x sur 1 face, puis après, 7 x sur l'autre, etc.
Comment pourrait-il exister un point qu'équilibre invariant qui permette tantôt de faire tomber la pièce sur une face et tantôt sur l'autre, en sachant que toutes les conditions seraient parfaitement reproduites et que cette pièce serait parfaitement équilibrées?
interroge

Tout est parfait et la pièce est parfaitement équilibrée : Mais elle possède 2 faces. Ca veut dire que le "point d'équilibre" n'est ni l'une ni l'autre de ces faces. Il ne peut pas être les 2 à la fois. Ca tombe sur l'une OU l'autre de ces faces.
Par conséquent ça signifie que, si le lanceur de pièce n'utilise pas un artifice pour avoir pile plutôt que face par exemple, il y aura à chaque lancé 1/2 chance de tomber sur l'une ou l'autre de ces faces.

Et en outre il me semble que le débat n'est ni probabiliste, ni théorique vu qu'il s'agit d'un cas pratique

Le cas de la pièce relève de la physique probabiliste, mais très élémentaire.
1 - Il y a état de superposition : La pièce possède 2 face, dans la probabilité, elle se présente donc avec la possibilité de donner pile et face.
2 - La pièce a donné pile ou face une fois lancée : Il y a eu effondrement de l'état de superposition.

L'exemple n'obéit pas à la MQ, question d'échelle, mais il obéit à la théorie du chaos, sur un plan très élémentaire, très simple.
Pour faire de la théorie, il faut simplement prendre en compte des systèmes beaucoup plus complexes : Des ondes, des gaz, des particules, etc.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par _Jean Cérien le Dim 11 Jan - 16:28

dedale a écrit:
Tout est parfait et la pièce est parfaitement équilibrée : Mais elle possède 2 faces. Ca veut dire que le "point d'équilibre" n'est ni l'une ni l'autre de ces faces. Il ne peut pas être les 2 à la fois.
Ou situes tu physiquement  le point d'équilibre  du lancé de pièce dans ce cas?
dedale a écrit:Par conséquent ça signifie que, si le lanceur de pièce n'utilise pas un artifice pour avoir pile plutôt que face par exemple, il y aura à chaque lancé 1/2 chance de tomber sur l'une ou l'autre de ces faces.
Même si toutes  les conditions de l'expérience sont complètement connues et maîtrisées ?
dedale a écrit:
Le cas de la pièce relève de la physique probabiliste, mais très élémentaire.
1 - Il y a état de superposition : La pièce possède 2 face, dans la probabilité, elle se présente donc avec la possibilité de donner pile et face.
2 - La pièce a donné pile ou face une fois lancée : Il y a eu effondrement de l'état de superposition.
Cet état de superposition n'est- il pas  purement théorique, car en réalité avant, pendant et après le lancé, l'observateur, peut suivre du regard le mouvement de la pièce et donc connaitre  la position respective de chacune de ses 2 faces à tout moment?


dedale a écrit:Pour faire de la théorie, il faut simplement prendre en compte des systèmes beaucoup plus complexes : Des ondes, des gaz, des particules, etc.

Encore faut-il, qu'au préalable,  les exemples les plus simples  soient interprétés correctement.N'est-il pas ?
avatar
_Jean Cérien
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1498
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Jean Cérien
Humeur : liquide
Date d'inscription : 06/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par bulder le Ven 16 Jan - 4:03

Ronron a écrit:En effet, les notions d'espace-temps forment un bloc avec celles d'énergie et de matière... Est-il scientifiquement envisageable que de l'information puisse être transmise sans support, un peu à l'image du modèle d'intrication?
En fait je vois pas comment il peut ne pas y avoir de support, car toutes informations allant à un point B ne peux pas se retrouver là sans sa source (le support).

Le fait que ce soit intriqué montre seulement qu'elles sont inséparables mais ne montre pas l'absence d'une source. A moins que le support dont tu parles, soit autre chose à laquelle je fais référence ?

Le fait que ce soit inséparable montre seulement que la cause à effet pourrait contenir (en elle) plusieurs informations. Pour que l'effet se produise, il faut que toutes les informations y soit, elles sont donc inséparable pour que l'effet soit.

Ronron a écrit:On retrouve des phénomènes étranges dans les EMI. D'abord la télépathie qui y est omniprésente. Pourquoi ce mode plutôt que l'habituel?
J'ai jamais subit d'EMI mais j'imagine que c'est la mécanique que nous avons tous, "lire" ce qui se passe durant le moment et s'en souvenir.

On a aussi des témoignages où l'expérienceur passe à travers les murs, expérimente la vision à 360 degrés, vit dans l'atemporalité, la lumière est qualifiée de vivante, etc.
Là c'est plutôt de l'extra-sensorielle où l'esprit, n'est plus "attaché" à son corp et libre de toutes souffrances et informations (provenant du corp et matière), l'esprit devient donc "extra" et j'imagine que ça donne accès à tout ça.

Dedale a écrit:C'est une vue de l'esprit encore une fois : Le caillou se retrouve à une place comme une autre, ça n'a aucun rapport avec la perfection. Tu mets un coup de pied dedans, tu l'envoies 3 mètres plus loin : Sa nouvelle place sera-t-elle parfaite? C'est absurde.
Ce sera autant parfait, si tu donne un coup de pied, la nouvelle place du caillou se trouve à l'endroit causé par ta frappe. 3 mètres plus loin est la distance que ta jambe a causé comme mouvement de force.

Et donc ce n'est pas une place comme une autre, c'est juste ton incapacité de prévoir que ta frappe allait donner une distance de 3 mètre. Plus tu t'entraine et plus tu pourra "préciser" ta force de frappe, sur des courtes et longues distances, sans laisser place à l'imprévision et donner "la place" que tu prévoyais donner. sourire

Dedale a écrit:Tu n'as toujours pas compris ce qu'est le hasard : Le hasard c'est de la pure logique, de la physique probabiliste. C'est parfaitement expliquable.
J'ai lu ton texte d'après aussi et j'ai beaucoup aimé je crois qu'on est d'accord sur tous les points.

Si c'est explicable et logique alors ce n'est pas du hasard, car le hasard, fait référence à quelques chose d'aléatoire dont rien n'est explicable et surtout illogique dans sa mécanique.

Dedale a écrit:Non. je viens de chercher et je n'ai pas trouvé. Mais si tu me fais un CC, alors je pourrais voir ça.
Je te le remet ici, l'exemple du téléscope :

Nos télescopes permettent de prévoir si une météorite nous tombera dessus ou pas. Si nos yeux se comportent comme des télescopes on pourrait s'en passer car on analyserait grâce à nos yeux.

Une météorite qui tombe dans un désert avec tes yeux tu dira que c'est le hasard. Avec un télescope, tu analyses la direction prise, la vitesse, (et d'autres calculs) tu pourra donc prévoir (à vu de télescope), l'endroit précis de la chute.

On a juste des manques extra-sensoriel et des capacités limités ne permettant pas de tout voir, et c'est pour cette raison qu'on y voit du hasard.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par bulder le Ven 16 Jan - 4:20

Et donc de tout cela, la télépathie n'a rien de hasard, si télépathie te manque c'est que ta mécanique est bloquée quelques part. Si tu t'entraine tu pourra "ouvrir" cette conscience ainsi que les mécaniques qui en découlent pour que meilleure télépathie se fasse. Cela va de même pour les autres activités extra-sensorielles, (clairvoyance, TK, magnétisme...)

Le fait que tu sois passionné ou indifférent à tout cela, ne change en rien les existences de consciences sourire

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par pierre_b le Ven 16 Jan - 16:43

dedale a écrit: ...
C'est une vue de l'esprit encore une fois : Le caillou se retrouve à une place comme une autre, ça n'a aucun rapport avec la perfection. Tu mets un coup de pied dedans, tu l'envoies 3 mètres plus loin : Sa nouvelle place sera-t-elle parfaite? C'est absurde.

Ca dépend qui l'envoi. Moi par exemple qui suis parfait et ne fais que des choses parfaites si j'envoie un caillou à 3 m c'est parfait et la place qu'il occupera sera de même. Mais bon c'est vrai, ce n'est pas donné à tout le monde...


dedale a écrit:    Tu n'en sais rien, c'est un fait. Le reste de ta phrase est hasardeuse :

Je me demande si c'est le bon mot... lol!
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par dedale le Sam 17 Jan - 10:54

bulder a écrit:Et donc de tout cela, la télépathie n'a rien de hasard

Ben faudrait que ça existe, déjà.

si télépathie te manque c'est que ta mécanique est bloquée quelques part. Si tu t'entraine tu pourra "ouvrir" cette conscience ainsi que les mécaniques qui en découlent pour que meilleure télépathie se fasse. Cela va de même pour les autres activités extra-sensorielles, (clairvoyance, TK, magnétisme...)

Le fait que tu sois passionné ou indifférent à tout cela, ne change en rien les existences de consciences

Tu reportes sur ma personne tes propres problèmes.
Il te manque cruellement la moindre preuve de leur existence.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4656
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par bulder le Sam 17 Jan - 23:22

Il te manque cruellement la moindre preuve de leur existence.
T'a raison sur le coup, tout ce qui a été dit ne prouve pas entièrement que ça existe, on peut juste le supposer et l'imaginer, il reste plus qu'à l'expérimenté sois même. sourire

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Télépathie n'est pas un mythe

Message par bulder le Sam 17 Jan - 23:46

Je trouve que la télépathie est beaucoup plus difficile à expérimenter car elle suppose qu'une deuxième personne joue le jeu. Tandis que la clairvoyance peut se faire sur tout support et rapidement, à n'importe quel moment.

La clairvoyance est aussi une pratique avancé mais si vraiment les découvertes de consciences t'intéressent, commence par la découverte de l'énergie en toi (le magnétisme), c'est vraiment la base et le plus simple (à mon sens).

Y'a pas qu'une seule manière de faire, à toi de voir celle, sur laquelle tu te sens le plus à l'aise et ouvert.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum