Théorie des cordes

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Dim 17 Jan 2016 - 15:39

M'enfin a écrit:Pourquoi ne parles-tu jamais de tes créations alors?

D'une certaine manière, j'en parle, je m'y réfère plus ou moins directement.
Le problème est que, quand tu te fais rappeler à l'ordre, tu prends ça comme des leçons apprises par coeur visant à te contenir dans des moules qui auraient pour objet de saper ton imagination.
- Les atomes, le doppler, les cordes,..., ne sont pas nos créations, M'enfin.
Ce sont des théories, des phénomènes, qu'il faut étudier pour connaître.

Déformer et bordéliser des théories déjà existantes n'est pas de la création : Caricaturer l'effet doppler pour qu'il colle à tes petits pas, invalide toute ta théorie, mais invalide aussi ton approche qui ressemble plus à celle des créationnistes que celle d'un chercheur qui veut comprendre comment ça fonctionne réellement.

Si la réalité ne t'intéresse pas, si tu penses qu'on peut raconter n'importe quoi sans connaître les sujets, et qu'en plus tu t'attaques à des domaines scientifique, alors le devenir des tes idées est tout tracé.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Dim 17 Jan 2016 - 17:49

Tu disais que tu étais créatif, l'es-tu dans le domaine scientifique? As-tu une hypothèse personnelle à nous présenter?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Dim 17 Jan 2016 - 23:30

M'enfin a écrit:Tu disais que tu étais créatif

Oui.

l'es-tu dans le domaine scientifique?

Ca peut m'arriver.

As-tu une hypothèse personnelle à nous présenter?

Quel rapport avec l'hypothèse et la création?
Une hypothèse est une supposition, pas une création.

Et de toute façon, là à l'instant, je n'ai pas particulièrement d'exposé à te faire. Faudra que je vois si ça me prend l'envie.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par db24 le Lun 18 Jan 2016 - 8:50

M'enfin a écrit:Les maths complexes devraient nous servir à calculer des choses complexes, et non à expliquer des choses inobservables. Dieu est une métaphore, il ne fait pas réellement partie de nos équations, mais il est aussi inobservable que l'espace-temps, qui lui, en fait partie. On ne peut pas non plus observer ce qui se passe entre deux particules intriquées, pourtant, on développe des maths complexes pour l'expliquer. La non-localité est un exemple d'explication verbale, qui, comme certaines maths soi-disant explicatives, n'explique rien du tout.


Il ne faut pas confondre voir et observer. L'espace temps ne peut se voir, mais il a des effets directs et indirects observables d'une manière objective. Donc, celui-ci est observable. Ce qui n'est pas le cas d'un dieu. La science et les mathématiques servent à décrire et formaliser des phénomènes objectivement observables (reproductibles et valables pour tous). Ceci est des plus légitime car cette formalisation colle avec la réalité lorsque la nature se comporte comme le décrit l'équation.
Vous confondez expliquer et décrire. L'explication n'est qu'un désire des hommes née de son besoin de se rassurer et de trouver une origine ou source à toute chose. En gros; c'est un mythe. Ou est il écrit que les choses doivent avoir une explication ?
Et quelles sera alors l'explication de l'explication, et ce à l'infini ?

Tout ce que l'on peut dire est que l'univers existe et la science cherche à comprendre comment fonctionne cette réalité qu'est l'univers ; pas à l'expliquer. On constate que le formalisme mathématique colle souvent avec cette description.

db24
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 29
Localisation : St-Etienne
Identité métaphysique : db24
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 07/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Lun 18 Jan 2016 - 11:16

db24 a écrit:Ceci est des plus légitime car  cette formalisation colle avec la réalité lorsque la nature se comporte comme le décrit l'équation.
Je suis d'accord à une nuance près, nuance de taille:
Ce n'est pas la nature qui se comporte comme le décrit l'équation mais l'équation qui est conforme à la façon dont la nature se comporte. Il n'y a pas un "dieu" mathématique qui régie la nature (comme certains sont tentés de le croire) mais une cohérence naturelle qui permet une description mathématique de certains phénomènes de la nature ( et pas tous d'ailleurs). sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5872
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Lun 18 Jan 2016 - 16:21

db24 a écrit:Ou est il écrit que les choses doivent avoir une explication ?
Les maths décrivaient très bien les épicycles, pourtant, placer la terre au centre n'était pas la bonne solution. Les maths décrivent aussi très bien les mouvement gravitationnels, mais l'espace-temps n'a rien de physique, c'est seulement de l'espace, donc de la distance entre les corps, et du temps, qui se résume à de la distance parcourue par des corps en mouvement cyclique. À l'origine, les maths servaient à mesurer les choses, pas à les expliquer, mais quand on ne peut plus expliquer par des images ou des mots, il faut bien se contenter des maths. Le danger, c'est de prendre pour acquis que les maths sont la solution, et d'ajouter des couches de maths pour expliquer de nouveaux phénomènes inexplicables autrement.

Et quelle sera alors l'explication de l'explication, et ce à l'infini
Nous sommes apparus pour expliquer, alors il me semble que le jour où il ne nous restera plus rien à expliquer sera bien ennuyant!
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Lun 18 Jan 2016 - 16:29

Il ne s'agit pas d'expliquer mais de comprendre. sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5872
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Lun 18 Jan 2016 - 17:13

Explique-moi ça, je ne comprends pas! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Lun 18 Jan 2016 - 17:29

M'enfin a écrit:Les maths décrivaient très bien les épicycles

Les épicycles sont une théorie obsolète depuis des siècles.
Mathématiquement c'était juste car cela rendait compte de variations de mouvements planétaires tels qu'on les observe depuis la terre;
Mais scientifiquement, sur le plan de l'astronomie, de la physique, le modèle géocentrique était inexact.

mais l'espace-temps n'a rien de physique

L'espace-temps c'est le modèle relativiste.
Mais dans la physique, si tu veux te déplacer dans l'espace, il vaut mieux qu'il soit physique, sinon sans espace, pas de déplacement possible.
Et s'il n'y a pas d'interaction avec l'espace, de mouvement dans l'espace, alors le temps n'existe pas lui non plus.

La preuve de l'espace-temps est donné par la propagation des ondes EM : Elles ne peuvent pas se propager dans du rien. Déjà expliqué tout ça.

c'est seulement de l'espace, donc de la distance entre les corps

Ce que tu as appris à l'école quand tu étais gosse, c'était pédagogique, le nécessaire pour résoudre tes devoirs de géométrie.

et du temps, qui se résume à de la distance parcourue par des corps en mouvement cyclique.

Bien. tu te rappelles au moins de ça. Tu n'es donc pas aussi amnésique que tu veux bien nous le montrer sourire
Est-ce que tu te rends compte que tu parles de physique et non de la géométrie que tu appris à l'école?

À l'origine, les maths servaient à mesurer les choses, pas à les expliquer, mais quand on ne peut plus expliquer par des images ou des mots, il faut bien se contenter des maths.

Elles servent toujours à mesurer les choses, à les quantifier, à leur donner des dimensions : Le problème, c'est que, quand on n'a pas les maths dans ces domaines, alors on baragouine dans le vide d'un espace qui n'existe pas.
Et tu en sais quelque chose.

Le danger, c'est de prendre pour acquis que les maths sont la solution, et d'ajouter des couches de maths pour expliquer de nouveaux phénomènes inexplicables autrement.

Les maths ne sont pas la solution mais la nécessité : Tu ne peux rien faire sans quantifier, mesurer, dimensionner.

Tu perds ton temps à vouloir justifier tes élucubrations. Tu nous fais part d'opinions que tu as, qui pour nous, n'ont aucun sens.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Lun 18 Jan 2016 - 17:53

M'enfin a écrit:Explique-moi ça, je ne comprends pas! sourire
Apprend les maths et la physique, peut-être que tu comprendras alors. lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5872
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Lun 18 Jan 2016 - 18:13

Les maths et la physique ne m'expliqueront jamais la différence entre expliquer et comprendre, pour ça, il faut les mettre tous les deux dans la même phrase comme je l'ai fait. Dois-je comprendre que tu n'as pas compris l'explication? sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Lun 18 Jan 2016 - 18:43

dedale a écrit:
M'enfin a écrit:mais l'espace-temps n'a rien de physique
L'espace-temps c'est le modèle relativiste.
Mais dans la physique, si tu veux te déplacer dans l'espace, il vaut mieux qu'il soit physique, sinon sans espace, pas de déplacement possible.
Et s'il n'y a pas d'interaction avec l'espace, de mouvement dans l'espace, alors le temps n'existe pas lui non plus.
Les déplacements se font entre les corps. Sans corps, pas de déplacement non plus. Si tu veux attribuer des propriétés physiques à l'espace, autant revenir à l'ancien éther.

La preuve de l'espace-temps est donné par la propagation des ondes EM : Elles ne peuvent pas se propager dans du rien. Déjà expliqué tout ça.
La vitesse de la lumière utilisée comme étalon est mesurée dans le vide, pas dans la matière. S'il y a quelque chose de matériel, alors ce n'est plus du vide. Si tu as une nouvelle idée là-dessus, propose-là qu'on en discute.

Dedale a écrit:
c'est seulement de l'espace, donc de la distance entre les corps

Ce que tu as appris à l'école quand tu étais gosse, c'était pédagogique, le nécessaire pour résoudre tes devoirs de géométrie.

et du temps, qui se résume à de la distance parcourue par des corps en mouvement cyclique.

Bien. tu te rappelles au moins de ça. Tu n'es donc pas aussi amnésique que tu veux bien nous le montrer sourire
Est-ce que tu te rends compte que tu parles de physique et non de la géométrie que tu appris à l'école?
Quand le sentier que l'on a débroussaillé ne mène à rien, il faut avoir le courage de revenir au début et choisir une autre direction.

Dedale a écrit:
À l'origine, les maths servaient à mesurer les choses, pas à les expliquer, mais quand on ne peut plus expliquer par des images ou des mots, il faut bien se contenter des maths.
Elles servent toujours à mesurer les choses, à les quantifier, à leur donner des dimensions : Le problème, c'est que, quand on n'a pas les maths dans ces domaines, alors on baragouine dans le vide d'un espace qui n'existe pas.
Et tu en sais quelque chose.
Quelle que soit la manière d'utiliser les maths, elles ne peuvent pas servir à expliquer les phénomènes, seulement à les mesurer.

Dedale a écrit:
Le danger, c'est de prendre pour acquis que les maths sont la solution, et d'ajouter des couches de maths pour expliquer de nouveaux phénomènes inexplicables autrement.
Les maths ne sont pas la solution mais la nécessité : Tu ne peux rien faire sans quantifier, mesurer, dimensionner.
Je n'ai aucune difficulté à admettre les données, c'est avec les hypothèses que j'en ai.

Tu perds ton temps à vouloir justifier tes élucubrations. Tu nous fais part d'opinions que tu as, qui pour nous, n'ont aucun sens.
Tu as une application GPS sur ton téléphone intelligent. Ouvre-là, suis-moi un moment, et tu vas t'apercevoir que je suis toujours la même direction. Le sens que nous accordons aux choses est toujours virtuel, il sert seulement à vérifier si elles existent pour vrai.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Lun 18 Jan 2016 - 20:53

Arrive-tu toi même à te suivre avec ton GPS ? lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5872
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Lun 18 Jan 2016 - 21:23

Je lui ai mis une corde, et il passe par les trous de vers pour me rejoindre quand il ne me suis plus. rire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Mar 19 Jan 2016 - 2:13

M'enfin a écrit:Les déplacements se font entre les corps. Sans corps, pas de déplacement non plus.

Tu as trouvé ça tout seul?
Ce sont les corps qui se déplacent, que cela soit entre eux ou pas.

Et ils ne peuvent pas se déplacer sans espace puisqu'ils se déplacent dans l'espace.

Si tu veux attribuer des propriétés physiques à l'espace, autant revenir à l'ancien éther.

Je n'attribue rien, on observe que l'espace est conducteur, thermosensible, et qu'il est en expansion comme tout le reste.

La vitesse de la lumière utilisée comme étalon est mesurée dans le vide, pas dans la matière.

Peu importe : Une onde EM ne peut pas se propager dans du "rien".

S'il y a quelque chose de matériel, alors ce n'est plus du vide. Si tu as une nouvelle idée là-dessus, propose-là qu'on en discute.

C'est du vide quand il y a absence de corps  physique.
La lumière par exemple n'est pas un corps physique. C'est un état de propagation. Donc un état élémentaire de la matière.
Et si il y a de la lumière qui se propage dans l'espace, on ne le considérera pas comme un état matériel : Ca reste du vide sur le plan physique.

L'espace est un champ d'énergie au même titre que la particule.

Quand le sentier que l'on a débroussaillé ne mène à rien

Tu n'as rien débroussaillé, puisque tu utilises des connaissances de gosse qui commence tout juste à apprendre.

il faut avoir le courage de revenir au début et choisir une autre direction.

Et il faut aussi avoir non pas le courage mais la volonté d'aller plus loin que le début.
Parce que sinon, si tu fais marche arrière sans même avoir avancé, tu rétrogrades encore plus en arrière que ce début.

Quelle que soit la manière d'utiliser les maths, elles ne peuvent pas servir à expliquer les phénomènes, seulement à les mesurer.

Ce sont les mesures, les paramètres, qui permettent de comprendre et d'expliquer.
Comment tu crois que Kepler a modélisé son modèle astronomique? Il n'y avait pas les satellites au XVII° siècle : Il s'est servi des maths, et ses équations n'ont jamais été invalidées depuis.
Donc les maths lui ont permis de comprendre avant tous les autres les mouvements réels su système solaire.

Je n'ai aucune difficulté à admettre les données, c'est avec les hypothèses que j'en ai.

Les hypothèses ne s'élaborent pas au pif. Elles s'élaborent selon une approche justifiée, épistémologique, méthodologique : Sur une base de prémisses, de faits, ou encore, si tu as une expérience éprouvée du domaine, sur une base intuitive ou intuitionnelle (de logique intuitionnelle).
- Une idée chiée au pif n'est pas une hypothèse, c'est juste une idée, rien de plus, rien de moins.
Si tu veux que ça soit une hypothèse, il te faut des éléments fondateurs vérifiables ou un modèle dont tu peux démontrer le bien fondé.
Et si c'est de la physique, il vaut mieux que cela soit plutôt bien fondé.


Tu as une application GPS sur ton téléphone intelligent. Ouvre-là, suis-moi un moment, et tu vas t'apercevoir que je suis toujours la même direction. Le sens que nous accordons aux choses est toujours virtuel, il sert seulement à vérifier si elles existent pour vrai.

Quand on raconte n'importe quoi, il n'y a pas de sens, même pas virtuel.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Mar 19 Jan 2016 - 4:26

M'enfin a écrit:Je lui ai mis une corde, et il passe par les trous de vers pour me rejoindre quand il ne me suis plus. rire

C'est ton cerveau qui semble en être farci, de trous de vers.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par db24 le Mar 19 Jan 2016 - 11:43

M'enfin a écrit:
db24 a écrit:Ou est il écrit que les choses doivent avoir une explication ?
Les maths décrivaient très bien les épicycles, pourtant, placer la terre au centre n'était pas la bonne solution. Les maths décrivent aussi très bien les mouvement gravitationnels, mais l'espace-temps n'a rien de physique, c'est seulement de l'espace, donc de la distance entre les corps, et du temps, qui se résume à de la distance parcourue par des corps en mouvement cyclique. À l'origine, les maths servaient à mesurer les choses, pas à les expliquer, mais quand on ne peut plus expliquer par des images ou des mots, il faut bien se contenter des maths. Le danger, c'est de prendre pour acquis que les maths sont la solution, et d'ajouter des couches de maths pour expliquer de nouveaux phénomènes inexplicables autrement.

Et quelle sera alors l'explication de l'explication, et ce à l'infini
Nous sommes apparus pour expliquer, alors il me semble que le jour où il ne nous restera plus rien à expliquer sera bien ennuyant!

Les maths décrivent bien la réalité, je penses même que les maths décrivent mieux la réalité que nos propres mots ou pensées. Je signifiais seulement que les maths ne donnent pas un sens aux choses. elles ne disent pas pourquoi mais comment sont les choses.  Elles décrivent des relations entre les choses et elles le font très bien. Pourtant, Dire que la relation entre le rayon d'un cercle et sa circonférence est le nombre pi ne permet pas de définir le sens de tout cela.
Toutefois, les maths collent à la réalité car celle-ci est aussi abstraite que ne le sont les maths.Rien n'est plus abstrait que l'espace et le temps. Idem pour les particules. En fait les maths décrivent des relations et la nature est faite et structurée par des relations.

Cela nous laisse donc énormément de choses à expliquer. Donc, je ne suis pas contre l'idée que l'homme a besoin d'expliquer.
Ce qui me semble vain, c'est la recherche du sens par le fait que c'est une quête infinie. C'est en fait une quête très et trop humaine. Mais, cela n'est il pas anthropomorphique en soi d'attribuer à la nature ce qui relève de nos désires ?  Pourquoi la nature devrait elle avoir un sens ? exister est peut être suffisant en soi.
Quant à dire que nous sommes apparu pour expliquer ? pourquoi ?
Pour des raisons évolutionnistes ?
Il est possible et certain que cela nous avantages par rapport aux autres espèces.

db24
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 29
Localisation : St-Etienne
Identité métaphysique : db24
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 07/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Mar 19 Jan 2016 - 17:36

db24 a écrit:Quant à dire que nous sommes apparu pour expliquer ? pourquoi ?
Pour des raisons évolutionnistes ?
Il est possible et certain que cela nous avantages par rapport aux autres espèces.
Effectivement, ça nous avantage, mais il y a une raison plus profonde que ça: le mouvement. Nos idées servent à nous faire bouger, mais il y a toujours un délai entre l'idée et le résultat d'un geste, entre la sensation anticipée et la sensation perçue. La sensation anticipée est imaginaire, c'est le sens que nous accordons à nos gestes avant de les exécuter. Si cette sensation imaginaire coïncide à la sensation perçue, on sait qu'on peut reproduire le geste, parce qu'on ne peut pas imaginer qu'un geste sera douloureux et l'exécuter quand même. En le reproduisant, on peut l'automatiser, de sorte qu'on n'aura plus besoin de l'imaginer avant de l'exécuter. On dit alors qu'on l'a acquis, ou encore appris.

Si le geste fait mal, on ne peut pas le reproduire tel quel, mais on peut changer quelque chose et recommencer. Si ce processus est utilisé à court terme, il sert à apprendre, mais plus le délai est long avant de pouvoir vérifier un geste, plus il y a de chances qu'il ne fonctionne pas, parce que le milieu dans lequel il est effectué peut avoir changé entretemps. Notre imagination ne sert qu'à apprendre, alors si nous accordons un sens à un geste qui dure trop longtemps pour être vérifié, nous n'avons aucune chance qu'il fonctionne, donc aucune chance de l'apprendre. Le sens qu'on accorde à nos vies n'est vérifiable qu'à long terme, il ne sert donc à rien, et c'est pareil pour le sens qu'on accorde à l'existence des phénomènes. Pour que l'imagination soit utile, il faut qu'elle puisse vérifier ce qu'elle avance, donc il faut qu'elle puisse le faire à cour terme.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Mar 19 Jan 2016 - 17:53

M'enfin a écrit:Effectivement, ça nous avantage, mais il y a une raison plus profonde que ça: le mouvement.
Pour le mouvement, une bille suffirait largement. Euh, pardon M'enfin. lol!
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5872
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Mar 19 Jan 2016 - 19:32

Ça y est, je suis contagieux, il a fini par dire des choses que je ne comprends pas! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Mer 20 Jan 2016 - 13:44

M'enfin a écrit: Nos idées servent à nous faire bouger

Qu'est-ce tu appelles "une idée"?
Il n'y a pas besoin d'idée pour bouger.

mais il y a toujours un délai entre l'idée et le résultat d'un geste, entre la sensation anticipée et la sensation perçue.

Une "sensation anticipée" est une idée que l'on se fait d'une sensation supposée à venir : Dans l'idée tu penses que tu vas éprouver telle ou telle sensation, mais la sensation véritable à proprement dit ne peut pas être anticipée, elle ne peut qu'être éprouvée pour être véritablement une sensation. Que sera le goût du chocolat si tu n'as jamais goûté au chocolat : Les sens sont des outils d'adaptation et non pas de connaissance.

La sensation anticipée est imaginaire, c'est le sens que nous accordons à nos gestes avant de les exécuter.

Oui pour la sensation anticipée qui est imaginaire.
Mais quel rapport avec les gestes? Quels gestes?
Une sensation n'est pas un geste, c'est ce que l'on éprouve : les geste sont des réactions, des expressions....

Si cette sensation imaginaire coïncide à la sensation perçue, on sait qu'on peut reproduire le geste, parce qu'on ne peut pas imaginer qu'un geste sera douloureux et l'exécuter quand même. En le reproduisant, on peut l'automatiser, de sorte qu'on n'aura plus besoin de l'imaginer avant de l'exécuter. On dit alors qu'on l'a acquis, ou encore appris.

Et donc tu penses que ce que tu racontes là, ça s'applique à tout le monde.
Mais si les idées ne consistent qu'à produire des gestes, alors d'où vient ta sensation imaginaire et le fait que tu puisses imaginer les choses avant de les exécuter?  (si éventuellement, elles sont exécutables).

Si le geste fait mal, on ne peut pas le reproduire tel quel, mais on peut changer quelque chose et recommencer. Si ce processus est utilisé à court terme, il sert à apprendre, mais plus le délai est long avant de pouvoir vérifier un geste, plus il y a de chances qu'il ne fonctionne pas, parce que le milieu dans lequel il est effectué peut avoir changé entretemps. Notre imagination ne sert qu'à apprendre, alors si nous accordons un sens à un geste qui dure trop longtemps pour être vérifié, nous n'avons aucune chance qu'il fonctionne, donc aucune chance de l'apprendre. Le sens qu'on accorde à nos vies n'est vérifiable qu'à long terme, il ne sert donc à rien, et c'est pareil pour le sens qu'on accorde à l'existence des phénomènes. Pour que l'imagination soit utile, il faut qu'elle puisse vérifier ce qu'elle avance, donc il faut qu'elle puisse le faire à cour terme.

Pour que l'imagination soit utile, il faut que tes idées soient fondées :
- Si tes idées sont fondées, on sait sur quoi elles se basent.
Et donc, si tu n'es pas en mesure de pouvoir vérifier leur validité à court terme, cette base permet éventuellement à d'autres de le faire à plus long terme et de faire des rectifications si nécessaire.

Si tes idées ne sont pas fondées, comment fais-tu pour les affiner, rectifier leurs lacunes, savoir ce que tu peux vérifier, expérimenter, ou pas?
Quelqu'un qui chie un truc invérifiable, irréfutable, ne prend aucun risque : Le risque, c'est justement qu'on puisse le vérifier et le réfuter et que ton travail passe dans les mains d'un(e) autre qui a trouvé mieux sur la base des mêmes éléments.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Mer 20 Jan 2016 - 16:04

Nos idées sont toujours fondées, elles viennent de ce qu'on a vécu, mais l'imagination sert à les modifier, à les croiser, à les additionner, à les comparer entre elles, ...etc, tout ça au cas où elles seraient utiles autrement, donc pour anticiper les imprévus auxquels on aura à faire face. Seules nos idées acquises de longue date sont fondées dans le sens où tu l'entends, les autres peuvent toujours changer, de plus, ce sont les autres qui déterminent si elles sont fondées. Si tu es dans une secte, c'est le gourou qui déterminera leur fondement, si tu es dans une communauté scientifique, ce sont les plus rigoureux.

Il n'y a pas d'idée fondée à jamais, seules les sensations et les données ne changent jamais. Je regardais une émission sur le développement de l'aviation hier, j'ai été frappé par le nombre de fois ou le commentateur parlait d'incertitude, il a même carrément énoncé qu'il n'y avait pas de progrès sans elle. Une idée uniquement fondée sur du connu donne du connu et ne provoque donc pas d'incertitude. Pour changer les choses, il faut risquer de se tromper. Il n'y a pas d'autre moyen.

Dedale a écrit:Qu'est-ce tu appelles "une idée"?
Il n'y a pas besoin d'idée pour bouger.
Tout ce qu'on a dans la tête ne nous sert qu'à survivre, donc à bouger, ne serait-ce que pour exprimer nos idées.

la sensation véritable à proprement dit ne peut pas être anticipée, elle ne peut qu'être éprouvée pour être véritablement une sensation. Que sera le goût du chocolat si tu n'as jamais goûté au chocolat : Les sens sont des outils d'adaptation et non pas de connaissance.
On peut parfaitement anticiper si un geste risque d'être douloureux ou pas, c'est tout ce qu'il nous faut pour le risquer ou non. Si tu n'as jamais goûté à quelque chose, tu vas commencer par le sentir, le regarder, regarder si les autres en mangent, le lécher, en prendre un peu dans ta bouche sans l'avaler, et enfin décider si tu l'avales ou pas. Si tu n'es pas malade après un certain temps, il se peut que tu en manges à nouveau, et avec le temps, il se peut que tu finisses par aimer ça, mais au début, il faudra toujours que tu anticipes que tu aimeras ça, sinon tu ne t'habitueras pas. C'est pareil pour tous nos gestes, on ne peut pas apprendre un geste sans imaginer qu'il fonctionnera comme prévu. C'est pour ça que personne ne peut nous forcer à changer d'idée. On ne peut pas comprendre une idée sans imaginer qu'elle a des chances de fonctionner. Tu en es la preuve vivante si je puis dire.

Oui pour la sensation anticipée qui est imaginaire.
Mais quel rapport avec les gestes? Quels gestes?
Une sensation n'est pas un geste, c'est ce que l'on éprouve : les geste sont des réactions, des expressions....
Nos sensations accompagnent nos gestes. Si nous exécutons un automatisme et que la sensation qu'il procure ne coïncide pas à la sensation qu'il procurait lors de son acquisition, nous en devenons immédiatement conscient, de manière à ce que nous puissions corriger le geste. Toutes nos idées sont ainsi accompagnées des sensations que nous avons ressenties en les développant, qui peuvent être des sensations venant directement de nos sens ou encore des sentiment ou des émotions qui viennent de nos relations avec les autres.

Et donc tu penses que ce que tu racontes là, ça s'applique à tout le monde.
Mais si les idées ne consistent qu'à produire des gestes, alors d'où vient ta sensation imaginaire et le fait que tu puisses imaginer les choses avant de les exécuter?  (si éventuellement, elles sont exécutables).
Ce que nous imaginons, c'est le changement, tous nos autres gestes sont des automatismes, que nous avons eu besoin d'imaginer pour les acquérir, mais dont nous n'avons plus besoin d'avoir conscience puisqu'ils nous avertissent au moindre changement de sensation. Anticiper le changement est risqué, plus risqué que de fonctionner par instinct, mais avantageux si on peut vérifier le geste imaginaire à mesure qu'on l'exécute. Dès qu'il fait mal, on l'arrête et on change quelque chose jusqu'à ce qu'il ne fasse plus mal. Si le geste est possible, il finira par s'automatiser, autrement ils sera abandonné. Il y a de multiples manières d'anticiper le changement, mais vu que par définition le véritable changement est imprévisible, procéder en partie au hasard en fait toujours partie.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par Bean le Mer 20 Jan 2016 - 17:32

La théorie du tango, tu connais? sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5872
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par dedale le Mer 20 Jan 2016 - 17:47

M'enfin a écrit:Nos idées sont toujours fondées. elles viennent de ce qu'on a vécu

L'effet doppler qui engendre du mouvement, c'est fondé sur quoi?
Ce n'est pas de la réalité, ce n'est pas du vécu, ce n'est pas réellement non plus de l'imagination.
Peut être est-ce de l'incompréhension : Une idée peut être lacunaire si elle n'a pas été développée de façon appropriée.

mais l'imagination sert à les modifier, à les croiser, à les additionner, à les comparer entre elles, ...etc

Je te pose la question sur le fondement de tes idées, et non sur les spéculations que tu peux en tirer.
On peut s'imaginer n'importe quoi : Se croire dans les bras du Grand-Manitou par exemple. Se prendre pour un révolutionnaire des sciences.
Ne confond pas l'imagination et le raisonnement.

C'est pour ça que personne ne peut nous forcer à changer d'idée.

Quand c'est nécessaire, il vaut mieux se remettre en question.
Et ne pas attendre qu'on soit obligé de te faire remarquer que c'est nécessaire.
Sinon ça fait tout simplement imbécile incapable de se remettre en question.





avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 56
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie des cordes

Message par M'enfin le Mer 20 Jan 2016 - 17:50

Bean a écrit:La théorie du tango, tu connais?
Non.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum