Un égrégore c'est...

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un égrégore c'est...

Message par bérangère le Mer 20 Jan 2010 - 21:50

Quelle effet produit un égrégore, le "live" comme la théorie, m'intéresse...
avatar
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Invité le Mer 20 Jan 2010 - 23:40

wahhoo tu me fais peur bérangère, de quel effet parles tu ? et à part wikipédia, qui sait ce qu'est un égrégore? c'est excitant tout ça :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par bérangère le Mer 20 Jan 2010 - 23:55

Oui, ça donne envie... supercontent
Pour garder les pieds sur terre, c'est ce qui arrive dans les matchs de foot,
( c'est moins attirant, mais bon,... ).
avatar
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Invité le Mer 20 Jan 2010 - 23:59

mais tu sais que c'est c'est ce que j'étudie ? pas les matchs de foot, à part à la maison, et je préfère d'ailleurs le rugby, en plus c'est collectif.

non je m'intéresse professionnellement aux fonctionnement de groupes. mais alors le terme égrégore, je l'ai appris ce soir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par bérangère le Jeu 21 Jan 2010 - 0:18

Je suis tombée dessus hier, tu vois elles ont du bon ces R+C.
Je lisais il y a peu un texte qui comparait la montée du nazisme
à diverse chose dont un match de foot, mais le texte était plutôt
difficile et il faudra que je le relise pour comprendre,
mais j'ai tout de suite été attirée.
L'histoire d'égrégore, "allez les gars tous en cœur,..."
je ne connaissais pas non plus.
Il semble qu'il s'agisse d'un esprit de groupe comme
pour les fourmis et les abeilles, mais avec un mécanisme
précis fait de gestes et d'autres.
Enfin je me comprend toutes seule, j'ai lus pas mal
là dessus depuis quelques jours ( semaines,...) et
je suis aussi intéressée par les codes, le cerveau,...
Donc je cherche à te formuler ce que j'ai dans la tête...
avatar
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par bérangère le Jeu 21 Jan 2010 - 0:23

A moins que c'est ça l'hermétisme. muet
avatar
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Invité le Jeu 21 Jan 2010 - 1:06

personnellement, je trouve l'existence d'egrégores tout à fait plausible, puisque pour moi, la pensée est une matière que l'on modèle, donc on peut aussi réunir des pensées et cela crée une "entité" qui peut influencer d'autres personnes.

C'est du "physique" pour moi, même si la science n'a pas encore trouvé d'instrument de mesure pour l'étudier. On peut en étudier les effets.

Un livre qui aborde ce sujet très en détails est de Alexandra David-Neel "mystiques et magiciens du Tibet". Elle ne fait que décrire, comme une anthropologue. C'est passionnant.

C'est un sujet que j'ai un peu étudié, il y a une vingtaine d'années.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Highlander le Jeu 21 Jan 2010 - 7:58

bérangère a écrit:Je suis tombée dessus hier, tu vois elles ont du bon ces R+C.
Je lisais il y a peu un texte qui comparait la montée du nazisme
à diverse chose dont un match de foot, mais le texte était plutôt
difficile et il faudra que je le relise pour comprendre,
mais j'ai tout de suite été attirée.
L'histoire d'égrégore, "allez les gars tous en cœur,..."
je ne connaissais pas non plus.
Il semble qu'il s'agisse d'un esprit de groupe comme
pour les fourmis et les abeilles, mais avec un mécanisme
précis fait de gestes et d'autres.
Enfin je me comprend toutes seule, j'ai lus pas mal
là dessus depuis quelques jours ( semaines,...) et
je suis aussi intéressée par les codes, le cerveau,...
Donc je cherche à te formuler ce que j'ai dans la tête...

Bonjour Bérangère,

L'égrégore, est quelque chose que nous connaissons bien chez les Francs-Maçons, lors de la "chaîne d'union". Il peut aussi être ressenti lors d'une prière commune à l'église, par exemple.
Pouvez-vous svp préciser ce que vous voulez dire par "elles ont du bon, ces R+C"?
avatar
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par bérangère le Jeu 21 Jan 2010 - 8:11

Je n'ai pas objecté la théorie.
Personnellement je ne vois pas pourquoi ce serais impossible.
Si je comprend, les communautés d'insectes fonctionnent ainsi...
Quand je regarde un insecte je comprend bien qu'il s'agit d'une
"petite mécanique" qui agit par cinèse ou taxie ( une modification simple:
comme le changement de direction par exemple,
en réponse à un stimulus ).
Pour de plus gros organismes il y les oiseaux avec la migration,
leur direction est inscrite dans leurs codages génétique ( presque validé ).
Ce qui est génétique remonte à la nuit des temps; l'instinct est quelque chose
puissant, même chez l'homme.
Notre cerveau est complexe et c'est surement un vrais dédale, où plein de petits
comportement s'entremêlent et s'entrechoquent et font de nous une chose qui
transcende de loin la machine primordiale.
Nous avons tous le besoin de partager, de communiquer, de nous reconnaître
les uns avec les autres. J'ai l'impression personnellement que nous nous croisons
sans pouvoir nous toucher réellement, que le plus important si on ne regarde pas les choses de façon matérielle, c'est de pouvoir nous connecter et partager les merveilles
de notre univers.
Je ne vois donc pas pourquoi, si l'homme évolue vers une plus grande
compréhension de qui il est et d'où il est, que sa sagesse évolue. Il ne forme pas
finalement une seule entité.
Dans mes cours de physique, nous utilisons une symbolique, la mathématique,
pour décrypter le langage de la nature.
Cela n'as rien de magique, mais lors d'un cours d'introduction à la relativité
d'Einstein, nous avons eu larmes qui nous montait eux yeux, nous avons envahie
l'estrade, questionné le professeur, nous étions très agités.
C'est la façon dont les lois de la nature nous on été dévoilées, avec simplicité,
élégance et pourtant beaucoup de puissance, l'univers c'est ouvert à nous avec
une dimension d'une insondable poésie.
Pour cela nous avons utilisé une symbolique précise, un néophyte si serais perdu.
Et je n'arriverais pas à l'expliquer à un ignorant.
...
avatar
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par bérangère le Jeu 21 Jan 2010 - 8:23

Bonjour Highlander,

Si j'ai utilisé le second degré pour m'exprimer, c'était par tendresse.
Ce que j'explique plus haut c'est très important pour moi.
avatar
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Invité le Jeu 21 Jan 2010 - 17:50

très intéressant, Bérengère !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Invité le Jeu 21 Jan 2010 - 19:02

je connaissais ce mot, mais impossible de retrouver où je l'avais rencontré.... et puis, l'intervention d'Highlander m'a fait penser tout d'abord à la franc-maçonnerie, où effectivement, on le trouve.
Mais j'en ai trouvé une définition, qui se situe plutôt au niveau de l'occultisme:

Dans le cosmos sans trou de l'occultisme,rien ne se perd.
Pensées et sensations sont conservées indéfiniment; elles subissent l'attraction de pensées et de sensations analogues plus anciennes et, les rejoignant, forment avec elles des archétypes psychiques ou spirituels.C 'est "l'inconscient collectif" de Jung, la "conscience universelle" des spiritualistes. Certains ont voulu ydécouvrir une des clés de la "Communion des Saints" de la doctrine chrétienne.

Dans le sens actuel du mot, ces égrégores constituent des entités réelles, dynamiques, possédant une influence considérable sur le psychisme humain. Penser à une chose crée la chose, la penser collectivement la renforce encore et lui confère la durée. C'est ainsi que selon certains occultistes, les hommes ont créé le Diable, notemment celui du Sabbat.
À côté de ces égrégores maléfiques, il en existe de bénéfiques... Et nous revoici revenus aux francs-maçons avec l'égrégore de la franc-maçonnerie.

il y a d'autres définitions sur le web!... mais je reste fidèle à mes livres!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Highlander le Jeu 21 Jan 2010 - 19:10

L'occultisme, chère Myrrha, n'a pas sa place en Franc-Maçonnerie. C'est un autre sujet, une autre approche, dont je me garde bien...
avatar
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Invité le Jeu 21 Jan 2010 - 19:25

Highlander a écrit:L'occultisme, chère Myrrha, n'a pas sa place en Franc-Maçonnerie. C'est un autre sujet, une autre approche, dont je me garde bien...

oh! je n'ai jamais dit cela!
pour moi, elle se situe au niveau ésotérique et initiatique!
mais "l'occultisme" n'est pas que négatif, je pense? J'avoue que ce n'est pas un sujet qui me branche particulièrement!
Ce qui est "magique" au sens primordial m'intéresse, mais uniquement ce qu'on appelle la "magie blanche"! Le monde ténébreux n'est pas ma tasse de thé!
Et l'occultisme, tel qu'on le conçoit aujourd'hui, le plus souvent, me laisse plus que perplexe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Highlander le Jeu 21 Jan 2010 - 19:30

L'occultisme est le côté "obscur" de la force...
avatar
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Invité le Jeu 21 Jan 2010 - 20:48

Hi ! lonesome cowboy
Dark Lilith veut bien t'emmener dehors
Vadors !

Le veau d'or ?..nan nan nan ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Invité le Ven 22 Jan 2010 - 0:32

Highlander a écrit:L'occultisme est le côté "obscur" de la force...

mais un égrégore n'est pas forcément obscur, il peut même être très positif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Sebi le Ven 22 Jan 2010 - 0:37

Non, je ne dirais pas le veau d'or, mais plutôt Babel... La tour elle-même est un égrégore (ou eggrégore) si j'ai compris le terme.

Mes conceptions se rapprochent de celles présentées par Myrrha.

Imaginons un champ sans clôture sur lequel passent des animaux dans toutes les directions. Ce qu'il y a autour du champ influencera la fréquence de passage par les divers chemins possibles pour traverser le champ. Il en résultera que les déjections auront tendance à se trouver plutôt sur certains chemins que sur d'autres traversant le champ et qu'au croisements des chemins les plus utilisés, il y aura plus de déjections et la terre sera dès lors plus riche à cet endroit qu'à d'autres.

De même, les mythes et leur entourage, par exemple, favorisent à mon sens l'apparition d'égrégores spécifiques. Pour prendre un exemple, il n'est pas étonnant je crois que dans le monde judéo-chrétien, des humains aient un jour scandé "un livre, un peuple, un messie"... enfin, vous savez, la formule-là, mais c'est en Allemand et je ne le maîtrise pas trop...

J'aime d'ailleurs pousser le concept plus loin et me dire que notre technologie s'est développé en fonction de notre imaginaire collectif. Un hindouiste n'aurait à mon sens probablement jamais inventé la théorie du Big Bang, pour prendre un exemple. De même, il ne me semble pas que l'on puisse attribuer entièrement au hasard le fait qu'internet ait été inventé par un Juif, ce peuple ayant été la "machine à traduire et à transmettre les idées" de l'Histoire, car ancré dans la diaspora.

Ce qui causerait un égrégore serait donc selon moi, pour résumer au maximum, les supports de langage et la redondance de l'information.
avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Sebi le Ven 22 Jan 2010 - 0:48

Un exemple avec le forum : le titre cause l'égrégore qui s'en suit et que nous appelons aussi "fil de discussion".

Le titre détermine pour une grande part le contenu qui sera développé dans le sujet. Le fait de poser un titre et une première "réponse" engendre le mouvement collectif. Après, pour expliquer l'émulsion, je lierais ça à des phénomènes de violence collective comme le fait René Girard, sauf que je considère que la violence infinie (dont émerge le sacré, fruit de l'effroi) n'est possible que par les mots...
avatar
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Highlander le Ven 22 Jan 2010 - 11:49

Myrrha a écrit:
Highlander a écrit:L'occultisme est le côté "obscur" de la force...

mais un égrégore n'est pas forcément obscur, il peut même être très positif.
Encore faut-il y être préparé...
avatar
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Highlander le Ven 22 Jan 2010 - 11:56

Sebi a écrit:Un exemple avec le forum : le titre cause l'égrégore qui s'en suit et que nous appelons aussi "fil de discussion".

Le titre détermine pour une grande part le contenu qui sera développé dans le sujet. Le fait de poser un titre et une première "réponse" engendre le mouvement collectif. Après, pour expliquer l'émulsion, je lierais ça à des phénomènes de violence collective comme le fait René Girard, sauf que je considère que la violence infinie (dont émerge le sacré, fruit de l'effroi) n'est possible que par les mots...

Je crains que nous ne parlions pas de la même chose. L'égrégore est avant tout une "vibration", obtenue par la fusion des pensées spirituelles, entre autres. Or, sur le forum, cet égrégore ne peut pas exister, puisque les avis, désirs, volontés, sont hétérogènes...
avatar
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par JO le Ven 22 Jan 2010 - 13:53

Pour qu'il y ait création d'une "forme-pensée", chargée d'énergie agissante, il faut la concentration de plusieurs esprits dirigés sur un même but .Le forum ne répond pas à cette définition .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22360
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Invité le Ven 22 Jan 2010 - 17:04

Les sociétés pratiquant la magie noire moderne emploient aussi les égrégores.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Highlander le Ven 22 Jan 2010 - 17:25

JO a écrit:Pour qu'il y ait création d'une "forme-pensée", chargée d'énergie agissante, il faut la concentration de plusieurs esprits dirigés sur un même but .Le forum ne répond pas à cette définition .
Exact Jo...
avatar
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un égrégore c'est...

Message par Highlander le Ven 22 Jan 2010 - 17:26

leela a écrit:Les sociétés pratiquant la magie noire moderne emploient aussi les égrégores.
Dans ce cas, on ne peut plus parler d'égrégore. Il ne faut pas tout mélanger, Leela...
avatar
Highlander
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 478
Localisation : Austrasie
Identité métaphysique : Catholique, croyant, pratiquant et royaliste
Humeur : Carnassière...
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum