Mon enfant

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon enfant

Message par Babylon5 le Lun 30 Aoû 2010 - 9:57

Mon enfant, je t’ai attendu dans la tristesse et l’incertitude ;
Dès lors ton prénom allait de soi : si triste j’étais en t’attendant.

Mon enfant, bel enfant : comme tu riais ; tu me faisais pardonner tout
Même la vie.
Tu ries toujours, moins sans doute ; plus avec moi ; ou si peu.
ö ! Tu ne dis rien, mais je le vois bien.

Tu me reproches ton enfance difficile ;
Tu me reproches ton adolescence gâchée :
je ne t’ai pas fait de confitures ;
pas de crêpes à la Chant de l’heure ;
pas de goûters sous la tonnelle
avec les mères en chignon du quartier.

Seulement mes rages impuissantes ; les larmes non cachées ;
Les cachets pour oublier ;
Les après-midi devant la télé ;
Une BD par mois ; les habits pas repassés.
Les mêmes films passés en boucle.
Enfant calme ; enfant gentil ;
Enfant timide aux beaux yeux polis.

Les soirées où j’avais un peu trop bu ;
Les matinées où je partais dans les bois,
Pour courir, courir, avec mon chien mais sans toi
- Tu ne voulais pas courir.

Tu m’as reproché mes pâles tentatives d’amours ;
Tu me reproches mes blessures,
Et même de ne t’avoir rien caché ;
Qui sais : tu me reproches même de t’avoir aimé.
Tu te rappelles « L’été était pourri, pas de promenade,
pas de baignade…
"mais nous on s’en fiche, on est tous les deux
Tous les deux contre tous, tout les deux contre le
temps, tous les deux avec un plat de pâtes.
Marrante, ma maman ; ma maman cinglée."

Mais tu ne veux pas de mes larmes, tu ne veux pas de mes joies.
Tu ne veux pas de moi. Comment t’en vouloir ?
Tu ne veux pas de cette caricature de mère.
Mais j’ai toujours été là pour toi, tu le sais.
Quand la guêpe t’a piqué, quand la fourmi rouge t’a mordu,
Quand tu as hurlé à cause de cette grosse araignée,
Quand le méchant t’a attaqué.

Tu me reproches peut-être de ne pas avoir été assez dure,
Tu me reproches aussi mon désordre qui est une excuse pour le tien.

Tu me reproches l’ombre que je jette sur toi, ma part d’ombre :
Qui n’a pas d’ombre ?
On croit que tout nous est du parce qu’on est là simplement.
Je ne sais pas. Je ne sais rien.

Peut-être que je n’aurais jamais du être là ;
Peut-être que je n’aurais jamais du vouloir de toi
Puisque tu ne veux pas de moi,
Hormis pour les « bons moments », la famille bêtifiante réunie autour de la table.
Je t’ai épargné ça tout de même.
La table que tu ne débarrasses pas -qui te l’as appris ?

Un coup d’épée dans l’eau
Échec et mat.
Mais toi, que vas-tu faire, mon enfant ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Lila le Lun 30 Aoû 2010 - 10:02

Quel beau cri d'amour... réaliste... et si humain ange

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par JO le Lun 30 Aoû 2010 - 10:40

on ne guérit jamais de son enfance, a dit ... chsais plus qui .
Une maman , ça pèse lourd, quand c'est l'enfant qui doit être l'appui, le confident .J'ai connu ça , un peu, pendant la guerre . Une maman devrait être forte, invincible, gaie ... Comment faire quand son enfance à elle, a été bousillée , quand elle se retrouve toute seule, déracinée, sans feu ni lieu, comme on dit, mais au sens propre .
De quel ancêtre chanteur ai-je eu la chance de naitre résiliente ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Cochonfucius le Lun 30 Aoû 2010 - 10:49

Qui sait ce que nous apportons vraiment à nos propres enfants?

Parfois, le bon exemple...

(l'espoir fait vivre).
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23621
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Babylon5 le Lun 30 Aoû 2010 - 17:27

JO a écrit:J'ai connu ça , un peu, pendant la guerre . Une maman devrait être forte, invincible, gaie ... Comment faire quand son enfance à elle, a été bousillée , quand elle se retrouve toute seule, déracinée, sans feu ni lieu, comme on dit, mais au sens propre .
De quel ancêtre chanteur ai-je eu la chance de naitre résiliente ?

Une maman ne peut pas toujours être forte, invincible, gaie... Ou alors elle serait hypocrite, elle cacherait. Pourquoi ? On n'épargne pas plus ses enfants en ne leur disant rien. Quoi qu'on fasse, on a toujours tout faux. Une maman fait ce qu'elle peut... Et des fois elle peut beaucoup, d'autres fois elle peut peu. Aucun parent n'a choisi son enfant -et de même aucun enfant n'a choisi ses parents. Nul parent n'est parfait -heureusement. Le parent parfait étoufferait son enfant. Peut-être que c'est ça, l'adolescence : prendre de la distance avec les parents ; puis vivre ses propres expériences ; puis se dire, quelque temps après : mais après tout. C'était pas si mal que ça.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Babylon5 le Lun 30 Aoû 2010 - 17:33

Je rajouterais bien :

Mon enfant, je t'ai laissé grandir
Comme l'herbe sauvage
Je ne t'ai pas taillé, je ne t'ai pas protégé du vent
Je ne t'ai pas surveillé constamment
Mon enfant, tu es monté en graine :
Maintenant, les graines volent au vent.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Babylon5 le Lun 30 Aoû 2010 - 17:35

Lila a écrit:Quel beau cri d'amour... réaliste... et si humain ange

Merci de ce commentaire, Lila. Mais je redoute qu'il tombe dessous en allant sur mon blog.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Lila le Lun 30 Aoû 2010 - 17:53

quand il sera m^r pour le lire (il l'est sans doute déjà), il ne peut qu'apprécier, crois moi: les enfants voient nos défauts avant nous, et sont compatissants quand on les reconnaît Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Babylon5 le Lun 30 Aoû 2010 - 18:06

Ah ! Bien, ça me réconforte. Bisous.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par JO le Lun 30 Aoû 2010 - 18:27

je voulais dire que , dans l'ideal, on imagine la maman parfaite, mais, comme vous, je sais que les mamans ont été enfants et souvent, enfants massacrés .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par _athéesouhaits le Lun 30 Aoû 2010 - 20:13

moi j'ai eu une .... mère veilleuse...

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par bernard1933 le Lun 30 Aoû 2010 - 22:09

Babylon, tu m' inspires...Splendide et déchirant...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par _pandore le Mar 31 Aoû 2010 - 3:35

Ma mère qui n'est pas parfaite.

Je ne lui ai jamais demandé de l'être et ni de naître.
Si simplement elle avait été là pour moi et m'avais écoutée, j'en aurai été fort heureuse!

Et si d'amour prodiguée, elle avait su m'entourer ,j'en aurais été fort satisfaite ,car tout le monde sais que l'amour ne coûte rien!
Et que ce n'est certes pas l'argent qui fait le coeur aimant!

Toutes les femmes n'aiment pas être mères,pour certaines c'est un enfer!
Le secret des femmes qui haissent l'enfantements, est un thème très tabou!

J'ai passé ma prime jeunesse à me le faire dire et répètée inlassablement et continuellement et constamment,qu'à cause de moi et de mes soeurs et frère ,elle avait du quitter sa carrière ,pour nous élever ,comme elle disait,
Élever pour moi = du bétail à mon oreille!
Pris au piège dans sa prison... la maison!
Avec sa marmaille quel enfer !
Maman ,l'imparfaite ne ce gênait pas le moins du monde pour le crier bien haut et fort!
Et maman aurait du comprendre la différence entre aimer et élever... mais l'intelligence n'est pas donné a chacuns(nes).
Misère de fauteuil comfortable et criss que j'ai eu une belle vie ...
Je rêve en ce moment d'être assise dans les tropics avec du cognac ou un gin tonic,un double S.V.P ! gardez la monnaie diable au fouet

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par bernard1933 le Mar 31 Aoû 2010 - 16:02

pandore, tu veux t' empoisonner ? Un kir, simple ou royal , bien frais, voilà qui tue le spleen et les virus ! Et , en plus, tu auras la bénédiction de notre bon chanoine !
http://och.free.fr/oenologie/vrac/vrac200806Margot-TraditionChampagne4.htm
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par _pandore le Mar 31 Aoû 2010 - 16:08

Merci Bernard j'apprécie la suggestion...
En passant Babylone c'est très beau et inspirant...
Même si pour l'instant je suis incapable de l'être ,j'arrive à comprendre le sens...

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par JO le Mar 31 Aoû 2010 - 16:09

Lacan disait pourtant que la meilleure mère est celle qui est à peine suffisante .
C'est difficile, la maternité .Moi, j'ai trouvé que ça me justifiait d'être née . C'est , avec celle de l'amour total, l'expérience que je ne voulais surtout pas rater .
J'ai été comblée . Mais je mesure à quel point c'est injuste .
Mes enfants m'ont reproché, par contre , de les avoir surprotégés . Voyez comme c'est difficile .L'un d'eux a été un enfant malheureux , il le dit et je sais que c'est vrai : preuve que l'amour maternel n'empêche pas une enfance d'être ratée ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Jipé le Mar 31 Aoû 2010 - 17:08

Babylon:
Mon enfant, je t’ai attendu dans la tristesse et l’incertitude ;
Dès lors ton prénom allait de soi : si triste j’étais en t’attendant.
Ces deux lignes me mettent déjà assez mal à l'aise, j'imagine les "valises" que tu as transmises involontairement et inconsciemment à ton enfant ...
Tu n'es coupable de rien sans doute, mais lui non plus, il n'a pas demandé de venir au monde, il n'a pas choisi ses parents...
Je souhaite que ce vécu commun et sans doute perçu différemment selon vos sensibilités n'empêchera jamais de vous aimer profondément et sincèrement....

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Babylon5 le Mar 31 Aoû 2010 - 18:55

Jipé a écrit:
Mon enfant, je t’ai attendu dans la tristesse et l’incertitude ;
Dès lors ton prénom allait de soi : si triste j’étais en t’attendant.
Ces deux lignes me mettent déjà assez mal à l'aise, j'imagine les "valises" que tu as transmises involontairement et inconsciemment à ton enfant ...
Cher Jipé,
Un poème en dit toujours trop ou pas assez. Cette phrase peut être interprétée subjectivement par le vécu de chacun.
Quant aux valises : nous transmettons tous des valises à nos enfants. Il y a de tout dans ces valises.

Tu n'es coupable de rien sans doute, mais lui non plus, il n'a pas demandé de venir au monde, il n'a pas choisi ses parents...
Je ne crois pas avoir mis l'accent sur la culpabilité dans ce poème : et je dis aussi que l'enfant ne choisit pas ses parents, pas plus que l'inverse (pour le moment, LOL).

Je souhaite que ce vécu commun et sans doute perçu différemment selon vos sensibilités n'empêchera jamais de vous aimer profondément et sincèrement....
Merci de cette note optimiste. Si j'ai écrit, c'est par amour. Je sais que mon fils ne ressent pas les choses comme moi. Il est normal qu'il s'envole et un jour il verra les choses de plus haut.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Babylon5 le Mar 31 Aoû 2010 - 19:03

A Pandore,

Je suis heureuse que ce poème t'inspire. Tu dis que ta mère ne t'as pas aimée.
Trop d'amour... pas assez d'amour : les enfants poussent quand même. Plus ou moins tordus, plus ou moins abîmés. Il y a un roman qui s'appelle Mars, d'un auteur décédé d'un cancer. Je n'ai pas lu le roman, mais on m'en a parlé longuement. L'auteur -déjà rongé par ce cancer- raconte comment il a été étouffé par trop de normalité. Il dit que son cancer, c'est sa famille. Il est des familles trop parfaites qui ne laissent même pas la place à la révolte salutaire.
Alors.....
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Jipé le Mar 31 Aoû 2010 - 19:52

Babylone:
Quant aux valises : nous transmettons tous des valises à nos enfants. Il y a de tout dans ces valises.

Oui nous transmettons tous, mais il y a des valises plus lourdes que d'autres...
Je ne crois pas avoir mis l'accent sur la culpabilité dans ce poème : et je dis aussi que l'enfant ne choisit pas ses parents, pas plus que l'inverse (pour le moment, LOL).
Il me semble que les parents ou du moins la mère "choisit" d'avoir ou de ne pas avoir d'enfant, non ?
Ce choix n'est pas facile dans certaines circonstances, c'est vrai, mais l'enfant n' est sûrement pas le responsable.
Merci de cette note optimiste. Si j'ai écrit, c'est par amour. Je sais que mon fils ne ressent pas les choses comme moi. Il est normal qu'il s'envole et un jour il verra les choses de plus haut.
Oui, je suis sûr que tu l'aimes et ça, il doit bien le savoir...c'est le principal.


_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par bernard1933 le Mar 31 Aoû 2010 - 22:05

Chacun a son fardeau . Et parfois la mère n' a que le fardeau...Mon épouse a fait deux grossesses extra-utérines, une de chaque côté .
Terminé pour nous...L' adoption d' un enfant de 15 mois, mignon tout plein...Puis des problèmes de plus en plus compliqués pour les trois, le drame...Et toujours des problèmes . Pour l' enfant adopté, la vie n' est pas rose non plus...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par JO le Mar 31 Aoû 2010 - 22:24

c'est vrai . J'ai eu beaucoup de déboires avec un neveu ,orphelin, adopté vers sept, huit ans . Et je crois que je n'ai jamais été une vraie mère à ses yeux . Avec l'âge adulte , ça se tasse et des liens s'apaisent .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par _pandore le Mer 1 Sep 2010 - 1:35

Merci à vous tous ,justement aujourd'hui n'est pas un bon jours...en fin de semaine dernière j'ai été voir ma fille...et j'ai constaté des contusions noires alors je lui ai dit lundi; je viens te chercher et nous irons chez le médecin c'est important ..elle vient d'accoucher ,il y a peine deux mois...donc papa l'a accompagné et maman a garder le nouveau née.
La prise de sang fu se matin à dix heures et a 2 heures le médecin téléphonait a ma fille,plaquette sanguine 26 000 venez immédiatement à l'hopital nous vous attendons !
Je suis inquiète et je n'ai qu'un enfant..je m'imagine un tas de scénarios ...je sais que plusieurs causes peuvent créer ce problème ...et j'espère que tout iras bien pour elle...

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Half-moon le Mer 1 Sep 2010 - 3:48

Babylon5 a écrit:Mon enfant, je t’ai attendu dans la tristesse et l’incertitude ;
Dès lors ton prénom allait de soi : si triste j’étais en t’attendant.

Mon enfant, bel enfant : comme tu riais ; tu me faisais pardonner tout
Même la vie.
Tu ries toujours, moins sans doute ; plus avec moi ; ou si peu.
ö ! Tu ne dis rien, mais je le vois bien.

Tu me reproches ton enfance difficile ;
Tu me reproches ton adolescence gâchée :
je ne t’ai pas fait de confitures ;
pas de crêpes à la Chant de l’heure ;
pas de goûters sous la tonnelle
avec les mères en chignon du quartier.

Seulement mes rages impuissantes ; les larmes non cachées ;
Les cachets pour oublier ;
Les après-midi devant la télé ;
Une BD par mois ; les habits pas repassés.
Les mêmes films passés en boucle.
Enfant calme ; enfant gentil ;
Enfant timide aux beaux yeux polis.

Les soirées où j’avais un peu trop bu ;
Les matinées où je partais dans les bois,
Pour courir, courir, avec mon chien mais sans toi
- Tu ne voulais pas courir.

Tu m’as reproché mes pâles tentatives d’amours ;
Tu me reproches mes blessures,
Et même de ne t’avoir rien caché ;
Qui sais : tu me reproches même de t’avoir aimé.
Tu te rappelles « L’été était pourri, pas de promenade,
pas de baignade…
"mais nous on s’en fiche, on est tous les deux
Tous les deux contre tous, tout les deux contre le
temps, tous les deux avec un plat de pâtes.
Marrante, ma maman ; ma maman cinglée."

Mais tu ne veux pas de mes larmes, tu ne veux pas de mes joies.
Tu ne veux pas de moi. Comment t’en vouloir ?
Tu ne veux pas de cette caricature de mère.
Mais j’ai toujours été là pour toi, tu le sais.
Quand la guêpe t’a piqué, quand la fourmi rouge t’a mordu,
Quand tu as hurlé à cause de cette grosse araignée,
Quand le méchant t’a attaqué.

Tu me reproches peut-être de ne pas avoir été assez dure,
Tu me reproches aussi mon désordre qui est une excuse pour le tien.

Tu me reproches l’ombre que je jette sur toi, ma part d’ombre :
Qui n’a pas d’ombre ?
On croit que tout nous est du parce qu’on est là simplement.
Je ne sais pas. Je ne sais rien.

Peut-être que je n’aurais jamais du être là ;
Peut-être que je n’aurais jamais du vouloir de toi
Puisque tu ne veux pas de moi,
Hormis pour les « bons moments », la famille bêtifiante réunie autour de la table.
Je t’ai épargné ça tout de même.
La table que tu ne débarrasses pas -qui te l’as appris ?

Un coup d’épée dans l’eau
Échec et mat.
Mais toi, que vas-tu faire, mon enfant ?

c'est beau je suis touchée !

Half-moon
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 163
Localisation : Un bout de nuage
Identité métaphysique : Pensive
Humeur : Indifférent
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon enfant

Message par Babylon5 le Mer 1 Sep 2010 - 9:57

Pandore,

Je ne sais pas quoi dire, sauf espérer que tu te fais plein de scénarios mais que cela n'est pas grave. Donne-nous des nouvelles.
Je t'embrasse
Babylon
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum