Les négationnistes du sida et autres virus...

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Bulle le Sam 30 Juin 2012 - 21:03

InfinimentGrand a écrit:
Pourquoi dévies-tu donc le débat ?
Oh bah mon amie je dois trés souvent dévier alors á tes yeux. Si tu ne vois pas le rapport, bah, j'y peux rien. Je compare, je relativise, toi comprendre moi?
Mais bien entendu que je te comprends parfaitement : tu n'as aucun argument et tu es en pleine contradiction. Soit le sida existe, soit il n'existe pas.
Et si avances que le sida a été "volontairement inventé", c'est un autre débat qui n'a plus rien à voir avec ce que tu affirmais au début. Et bien entendu, il te faut des preuves de ce que tu avances avant de faire une telle affirmation.
Donc on attend les arguments. On verra ensuite s'ils sont crédibles sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42730
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Sam 30 Juin 2012 - 21:22

Et les arguments valides étayants cette opinion sont où ?

Oui bah j'exprime un minimum ce que je resens, et ce que m'évoque les infos. Je ne suis pas tout le temps en train de faire des recherches, meme si j'ai compris.
Faut pas non plus étre cloué dans un lit en stade terminal pour savoir parler de l'euthanasie(par exemple) Toi comprendre? Sinon personne ne parle et tout le monde est content. Je sais que ca t'irrite les gens de stupidité supérieure, mais soit patiente, ca viendra avec le temps. Tu peux pas les supprimer ces gens-lá, personne ne peut, ca serait trop beau mais avec ce penchant on reviendrait trés vite á une certaine époque de la race parfaite, si tu vois ce que je veux dire. Faut que tu acceptes de vivre avec ton monde.

(Ca va, elle monte bien en neige ma morale? Ca mousse bien? Je joue bien sur les mots, c'est bon? lol! )

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par gaston21 le Sam 30 Juin 2012 - 22:47

IG, pour le Sida, je ne te suis pas. Par contre, pour la grippe H1N1 par exemple, je pense qu'on nous a "bourré le mou " L'histoire du cochon au Mexique pour expliquer son origine est sans doute pure invention. Le virus a pu tout bêtement s'échapper d'un labo américain de recherche sans que personne ne l'ait voulu . Et après, il court il court, le furet...On joue avec le feu ! N'oublions pas les recherches à but militaire . Un bon virus, ça vous extermine un peuple en douceur et en toute discrétion...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Dim 1 Juil 2012 - 0:12

je te conseille de faire attention dans la façon de formuler tes phrases et surtout dans la façon dont tu assembles tes phrases-idées les unes par rapport aux autres.
J'y prendrai soin Nuage. Difficile pour moi, je l'avoue. On peut croire que je me contredis, n'est-ce pas Bulle?

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Dim 1 Juil 2012 - 0:35

Gaston dit:
Un bon virus, ça vous extermine un peuple en douceur et en toute discrétion...
Tout á fais ! Je parlais un peu plus haut des bombes bactériologiques, mais c'est pareil! Pour une raison ou une autre, ca peut nous échapper volontairement ou involontairement! Dans tous les cas, c'est fabriqué á la maison! Donc ma pensée était bonne, Bulle !
L'erreur est humaine !
Oups ! C'est parti par la fenétre ! Tanpis on verra ce que ca donne!
Mais oui c'est cruellement vrai, mais c'est pas moi, Bulle!
Sans regarder les infos, je le sais que c'est cruel!
C'est pas ma faute!
Je n'ai pas envie que le sida existe ou n'existe pas! Je ne me contredis pas!
Mon ressentit me dit que c'est du pipo meutrier, surtout en Afrique. Pourquoi les noirs? Parce-que ce sont les étres humains les plus résistants de notre espéce.
On sait que si l'homme de couleur est au pouvoir, on tourne alors vers une ére puissante pour la paix, l'humain et la terre, alors on l'extermine en premier. Et ben oui, il y en a qui veulent encore faire du profit.
Je sais, ca va encore en dépeigner certains ce que je dis sans preuvre. Mais ouvrez vos fenétres.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Bulle le Dim 1 Juil 2012 - 8:42

InfinimentGrand a écrit:
Et les arguments valides étayants cette opinion sont où ?

Oui bah j'exprime un minimum ce que je resens, et ce que m'évoque les infos. Je ne suis pas tout le temps en train de faire des recherches, meme si j'ai compris.
Il n'est pas question de faire tout le temps des recherches il est question d'avoir un minimum de raisonnement. Et au minimum de vérifier la crédibilité de tes sources.
Faut pas non plus étre cloué dans un lit en stade terminal pour savoir parler de l'euthanasie(par exemple) Toi comprendre?
Oui oui moi yenabiencomprendre tout missié.
Mais vous yen a pas avoir encore compris que les verbes s'accordent avec les sujets et quoi donc toi apprendre a tes élèves ?
Sinon personne ne parle et tout le monde est content. Je sais que ca t'irrite les gens de stupidité supérieure, mais soit patiente, ca viendra avec le temps. Tu peux pas les supprimer ces gens-lá, personne ne peut, ca serait trop beau mais avec ce penchant on reviendrait trés vite á une certaine époque de la race parfaite, si tu vois ce que je veux dire. Faut que tu acceptes de vivre avec ton monde.
Mais c'est bien parce que je vis dans mon monde et avec mon monde que je souligne les propos du genre "si le sida existait cela se saurait" ou encore les théories qui ne tiennent pas le moins du monde debout.
Enormément de personnes lisent ce forum et le minimum est de tenter d'offrir des débats argumentés...

Donc allons-y : tu postules que des vilains monsieurs ont fabriqué le sida ou tu prétends ou que le sida n'existe pas ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42730
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Dim 1 Juil 2012 - 18:19

Donc allons-y : tu postules que des vilains monsieurs ont fabriqué le sida ou tu prétends ou que le sida n'existe pas ?
Bien, je vais essayer de me reprendre...
...C'est la raison pour laquelle j'ai posté cette vidéo comme élément de recherche entre guillemets, car je suis tombé dessus un peu par hasard.
Oui, je suis capable de croire que l'on nous ment aujourd'hui, avec tout ce qui se trame dans notre dos depuis des années, et que les journalistes filtrent ou déforment! L'horreur devient une mode quotidienne, une habitude sans voie ni foi.
Je ne dis pas que les victimes du déficit immunitaire n'existent pas, ils sont bien réels, de plus ce déficit se transmet sexuellement, lá je crois qu'on est ok.
Maintenant on voudrait nous faire croire (via la vidéo), que le déficit immunitaire est une maladie incurrable. Or non, et c'est en cela que je dis que le sida n'existe pas, il n'est pas incurrable.
Ici en Amérique Latine des gens se sont déjá soignés avec une bonne alimentation. (Il faut dire que la variété de fruits est beaucoup plus grande, d'une)
Mon docteur, l'un des quatres naturalistes de Bogotá, 8 262 000 habitants, n'en pense pas moins, pour lui le sida est currable par une meilleure hygiéne de vie et une alimentation trés rigoureuse. C'est une histoire de se battre aussi contre un déficit immunitaire.

Alors évidemment nous en Europe, on attend le reméde á la porte du médecin, espérant que celui-ci réglera définitivement le probléme(á défaut d'un petit manque de volonté ou de laissé-allé sur soi). Faute grave! Une aubaine pour (et lá je me reprends) celui qui a concu le dit vaccin préventif, toujours via la vidéo, ce vaccin qui n'aurait fait que mettre le feu á la poudre! Boom! Des milliers de morts!

Recherche en cours, vérification de mes propos, activée...

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Bulle le Lun 2 Juil 2012 - 9:56

InfinimentGrand a écrit:Je ne dis pas que les victimes du déficit immunitaire n'existent pas, ils sont bien réels, de plus ce déficit se transmet sexuellement, lá je crois qu'on est ok.
Maintenant on voudrait nous faire croire (via la vidéo), que le déficit immunitaire est une maladie incurrable. Or non, et c'est en cela que je dis que le sida n'existe pas, il n'est pas incurrable.
Tu prétends que le syndrome d'imunodéficience acquise n'existe pas mais qu'il fait des victimes : où est la cohérence ?
Tu prétends que le sida n'existe pas mais qu'il est currable : où est la cohérence ?

Mon docteur, l'un des quatres naturalistes de Bogotá, 8 262 000 habitants, n'en pense pas moins, pour lui le sida est currable par une meilleure hygiéne de vie et une alimentation trés rigoureuse. C'est une histoire de se battre aussi contre un déficit immunitaire.
Oui oui et une cure de chocolat que la marmotte a enveloppé depuis moins de 7 jours dans du papier alu est largement suffisant, c'est bien connu ! Tu devrais regarder les yeux de ton docteur, amha, tu devrais retrouver le regard de Charlot...
J'espère en tous les cas que tu n'enseignes pas la biologie à tes élèves missié ...

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42730
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Mar 3 Juil 2012 - 14:32

Mouais bon, ici (Colombie) on le comprend ca. C'est le choc des cultures trés certainement Bulle, mais je vais te donner un bon point quand-méme, comme á mes éléves!
bravo
Et puis attendez que cette affaire se révéle dans quelques années, on en reparlera... harpe

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Jeu 5 Juil 2012 - 23:59

Aller juste pour affiner mes dires, voici une page que je vous laisse le plaisir de traduire, pour que vous le compreniez vous-méme :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Ven 6 Juil 2012 - 5:04

Spoiler:
Traduction de la page web précédement inscrite par mes soins:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Est-il, le Virus d'Immunodéficience Humaine (VIH) la cause du sIDA Une introduction
Introducción

"Nous savons qu'errer est humain, mais l'hypothèse de que le VIH est la cause du sIDA est une erreur diabolique".

(Des mots de Kary Mullis, un Prix Nobel de Chimie 1993, dans le prologue du livre "En Inventant le virus du sIDA", de Peter Duesberg 1)
(Palabras de Kary Mullis, Premio Nobel de Química 1993, en el prólogo del libro "Inventando el virus del SIDA", de Peter Duesberg 1)
Est-il possible que le Virus d'Immunodéficience (VIH) Humain ne soit pas la cause du sIDA ? Est-il possible que la majorité immense des ministères et les services publics de santé, des facultés de médecine, de centres médicaux, des organisations et des publications scientifiques, et même l'Organisation Mondiale de la Santé, comptent 20 ans en acceptant et en diffusant une "version officielle" qui n'est appuyée par aucune évidence scientifique ? Est-il possible que le VIH, le virus assassin que 70 millions de personnes ont cru avoir dans le sang, n'existe pas même ? Est-il possible que ceux qui défendent la "version dissidente", entre lesquels il y a au moins 2 Prix Nobel, aient été systématiquement censurés par presque la totalité des médias du monde ? Est-il possible que 26 millions de personnes soient morts par une fausse maladie ? Est-il possible que le sIDA soit l'affaire la plus perverse des dernières décennies, ou peut-être de l'histoire ?

Probablement, la majorité des personnes qui lisent ces questions répondront dans sa tête "Non, rien de cela n'est possible". Certains diront "Le monde est pourri, mais tant …" les Autres n'iront jamais un peu plus loin : "Peut-être les multinationales pharmaceutiques seraient disposées à monter une affaire semblable, mais ils ne pourraient pas obtenir la complicité des écoles de médecine, les revues scientifiques, ou les médecins indépendants qui n'obtiendraient pas de bienfait".

Cependant, n'importe lequel que considère le sceptique, qui est animiquement disposé à accepter qu'il compte des années en croyant des mensonges et submergé dans l'ignorance, et que l'on donne du temps de chercher une information mise en rapport à la "version dissidente" sur le VIH et le sIDA dans Internet (le moyen de communication unique que les pouvoirs politiques et économiques ne peuvent pas contrôler), trouvera des tonnes d'information comme pour comprendre que toutes les questions du premier paragraphe ont une réponse terrifiante : Oui, tout cela est possible.

Je suis trop ignorant sur une biologie, une chimie et une médecine comme pour savoir à une certaine science ce qui est vrai et ce qui est faux dans ce sujet, mais au moins je suis sûr d'une chose : pendant 20 ans beaucoup d'information nous s'est cachée, et ce seul fait me semble inacceptable.

2. L'ignorance est à la mode

Il y a 5 ans, mon souci unique sur le VIH et le sIDA était d'être prudent dans ma vie sexuelle me pour éviter de contaminer, et je ne me suis préoccupé jamais de m'informer au-delà des méthodes de prévention.

Mais en 1999 j'ai su qu'existait une "version dissidente", totalement opposée à un employé. D'abord j'ai lu dans la Zone de Contact un reportage sur Kary Mullis, et trois ans après un entretien à un docteur chilien soi-disant Gonzalo Larraín, chez le disparu Quotidien le Nord-est (je parlerai déjà des deux personnages). La curiosité et l'anxiété m'ont envahi pour trouver des réponses, et depuis ce temps-là j'ai passé des centaines d'heures dans Internet en cherchant l'information qui me semble de confiance sur cette "version dissidente", en essayant de répondre aux beaucoup de questions qui apparaissaient inévitablement. Grâce à cela, maintenant je sais quelque chose sur le sujet, bien qu'il soit encore très peu, mais suffisant comme pour avoir de nombreux doutes raisonnables au sujet de la version officielle.

Dans ces 5 années j'ai conversé le sujet avec environ 50 personnes, entre des parents, des amis et des connaissances. Presque tous lisent des quotidiens, des revues et des livres, voient assez une télévision par câble, et ont un Internet dans ses maisons. Malgré son accès à l'information facile, aucun d'eux n'avait écouté ou lu quelque chose sur la version dissidente. Pour 100 % de mes "sondés", il y avait une seule vérité sur le sIDA, et de plus ils savaient très peu sur cette "vérité". Plusieurs d'eux ont mis un visage de surprise quand ils ont su que VIH et un sIDA ils ne sont pas synonymes (dans la version officielle ni dans la dissidente).

En plus de l'ignorance, elle a surpris et m'attristé, la peu d'importance que presque tous lui ont donnée au problème quand je les ai comptés. Certains m'ont écouté avec assez une attention et ils ont été surpris beaucoup, mais jusqu'à où je me rappelle, personne ne m'a tourné à mentionner le sujet. Ils ne semblent pas se rendre compte de ce que ce n'est pas un problème de vie ou de mort, mais un problème de dizaines de millions de vies ou de morts. Autant qu'elles sont mes parents, amis et connaissances, je ne peux pas éviter de les considérer des complices par omission, et la motivation principale que j'ai pour écrire c'est de créer précisément une conscience entre les gens qui m'entourent.

Mais bien que maintenant tout cela m'impressionne assez, c'est exactement la même ignorance dans laquelle j'étais plongé il y a peu d'années. Par conséquent, je crois que, pour pouvoir parler de la version dissidente, il est nécessaire de commencer pour éclaircir les aspects les plus basiques de la version officielle.

3. La "version officielle"

Aussi comme la majorité des sujets qui impliquent des millions de morts avec milliards de dollars, la version officielle du sIDA est née dans des EU. Selon l'endroit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 2 :

"En juin (de 1981) le Centre pour le Contrôle de Maladie d'Atlanta aux États-Unis (CDC, Centers for Disease Control), il publie le premier reportage sur un rare type de pneumonie : Pneumocistis Carinii chez cinq jeunes hommes, toutes actives homosexuels résidantes à Los Angeles. Ils n'étaient pas fréquentés entre ceux-ci, n'avaient pas d'amis communs et ses collègues sexuels n'avaient pas de connaissance de maladies similaires entre. Deux d'eux ont informé avoir maintenu des relations homosexuelles de diverses personnes.

Le tableau a été initialement interprété de la forme suivante :

1) Tous des opportunistes présentent des infections, par conséquent, un dérangement de l'immunité devait exister et

2) Un agent infectieux sexuellement transmissible, le responsable de cela devait être nouvelle maladie.

La croyance initiale de limiter seulement cette maladie a menée des homosexuels à quelques auteurs à l'appeler "Syndrome d'Immunodéficience relative aux homosexuels" ou "d'une Peste Rose". En août de la même année, 111 cas similaires ont été rapportés au CDC, ce qui a mené à organiser un registre national de cas. Tout de suite, de nouveaux cas de sIDA ont été décrits chez des toxicomanes haïtiens, des hémophiles, des patients transfundidos, des enfants de mères dans un risque, des paires hétérosexuelles et des travailleurs de la santé, ce qu'il a fait à la communauté médicale et à la société, prendre une conscience de l'existence d'une nouvelle épidémie sans précédents dans l'histoire de la médecine ".

Dans 1983, deux ans après définie cette "nouvelle maladie" a été "découverte" quelle était la cause : un nouveau virus soi-disant VIH (en étant plus strict, c'est un retrovirus, mais la différence me semble insignifiante pour les objectifs de cet essai). Il y a eu deux responsables de cette sensationnelle découverte : le Nord-Américain Robert Gallo, qui travaillait dans les National Institutes of Health (NIH, l'un de deux organismes principaux publics d'une santé d'EU), et le français Luc Montagnier, de l'Institut Pasteur de Paris. Bien qu'à l'origine il y eût une polémique entre les deux pour la paternité de l'hypothèse VIH = un sIDA, à un peu de temps ils se sont mis d'accord et ont décidé de partager l'honneur douteux. Jusqu'à l'aujourd'hui, les éminences maximales sont considérées les deux dans le sujet, et ils ont gagné une reconnaissance, des récompenses, une célébrité et, sans doute, beaucoup d'argent.

Tous savons qu'un sIDA signifie le Syndrome d'Inmuno Deficiencia Acquis (à son tour, un syndrome signifie "l'ensemble de symptômes"), tandis que VIH veut dire le Virus d'Immunodéficience Humaine. Selon la version officielle, le VIH est la cause du sIDA.

Une personne qui a à ce qu'on suppose le VIH dans le sang mais il n'a pas encore de symptôme, est un "porteur sain", "un porteur asymptomatique", ou "un porteur passif". Le VIH affaiblit notre système immunologique (c'est-à-dire, les défenses naturelles de notre corps), à ce que tôt ou tard cette personne va avoir des symptômes, et cela se mettra à être un "porteur malade", "un porteur symptomatique", ou "un actif porteur". Dans d'autres mots, il va avoir un sIDA.

Au Chili et dans le monde, il y a plus de porteurs sans sIDA que des porteurs avec sIDA. Malgré cela, l'une des "réussites" principales de la propagande oficialista est d'avoir installé chez le chef des gens plus ou moins informés la certitude de ce que VIH et un sIDA c'est, respectivement, une cause et effet. Et pis encore, chez le chef des gens désinformés, on a installé l'idée confuse et aberrante de ce que VIH et sIDA sont des noms distincts pour la même chose. C'est le premier malentendu qu'il faut exiler.

Selon un document officiel de l'OMS du 2004, "Le sIDA (le Syndrome d'Inmuno Deficiencia Acquis) est une maladie causée par un virus appelé VIH (Virus d'Immunodéficience Humaine) et qui occasionne la destruction du système immunitaire de la personne qui la souffre. Le sIDA a été découvert à la fin des années 70 et sa découverte a été publiée scientifiquement pour la première fois le 5 juillet 1981 dans Mortality Weekly Rapport, une revue périodique de médecine. Cette date a été plus accueillie par la communauté scientifique, bien que clairement disputée par quelques enquêteurs 3".

4. La "version dissidente"

Bien que dans les dissidents existent de diverses postures, il y a assez de concordance en ce qui concerne refuser, en ce qui concerne démentir ou au moins en ce qui concerne mettre pratiquement en doute tous les principes basiques de la version officielle. Selon les dissidents :

4.1. Le sIDA n'est pas une maladie proprement telle, c'est seulement un concept artificieux qui englobe une trentaine de maladies pré-existantes. En fait, la liste de maladies incluses grandissaient systématiquement pendant ces 20 années, gonflaient ainsi la quantité de personnes étiquetées comme malades de sIDA.

4.2. Personne n'a jamais démontré que le VIH est la cause du sIDA, ni que le virus se transmet par la voie sexuelle. De plus, on n'a même pas démontré que le VIH existe.

4.3. Les causes possibles par lesquelles un système immunologique peut se détériorer jusqu'à l'extrémité de provoquer la mort sont multiples : une malnutrition, de mauvaises conditions sanitaires, usage et un abus des drogues intraveineuses, des environnements sociaux agressifs, et, spécialement, le stigmate du sIDA, la propagande de la terreur, de la condamnation à la mort qui signifie en ressortir positive dans un test et, en grand partie, les drogues - légales, certes - extrêmement toxiques qu'ils sont prescrits aux porteurs sains et malades, spécialement l'AZT, qui a été développé dans les années 70 comme anticancérigène, mais il a été rejeté par la suite... par toxine.

4.4. Les tests qui détectent à ce qu'on suppose la présence du VIH dans le sang n'ont pas de validité scientifique. Ici il y a une autre confusion très diffusée, parce que j'ai entendu beaucoup de personnes me référer au "test d'Elisa" comme le "test du sIDA", quand en réalité c'est une sottise croire que le sIDA est quelque chose que l'on peut trouver dans le sang. Un peu moins absurde il est de croire que les tests détectent la présence du VIH dans le sang, mais la réalité n'est pas non plus celle-là : ils détectent simplement une présence anormale des certains anticorps qui indiquent à ce qu'on suppose la présence du VIH.

La "version dissidente" n'est pas, comme plusieurs peuvent croire, un délire un paranoïaque d'une poignée de cinglés oisifs ou pseudorebelles. Ensuite, je vais écrire au sujet de certains des personnes qu'ils défendent cette posture. Je crois que je peux tuer avec cela deux oiseaux d'un tir : d'un côté, démontrer que c'est plus une théorie que respectable, et d'un autre côté, raconter en quoi il consiste à travers des postulats et les expériences de ces personnes.

Avec vous, les dissidents :

Un dissident 1 : Peter Duesberg

L'homme de science allemand né en 1936, et résidé dans les EU dès 1964. Il est Docteur chez la Chimiste de l'Université de Frankfurt (Allemagne), et le professeur de Biologie Moléculaire et Cellulaire de l'Université de Berkeley (Californie) de 1973 à la date. C'était le premier à isoler le gène du cancer, a gagné le Prix Annuel d'Hommes de science de Californie en 1971 et a été membre élu de l'Académie Nationale de Sciences d'EU en 1986.

Peter Duesberg a été l'un des premiers dans s'opposer à la version officielle du sIDA. Il soutient que le VIH existe possiblement, mais il est inoffensif, et que la cause principale du sIDA est l'abus les drogues, les récréatives et les prescrites contre le propre sIDA. Malgré ses mérites excessifs et son apport indiscutable à la science, il a été systématiquement censuré par les moyens, et le gouvernement d'EU lui a totalement retiré l'appui économique, donc il a eu à continuer de faire de la recherche par ses propres moyens.

Dans un entretien accordé en 1998 "Au Petit Journal", de la Colombie, de Duesberg il a déclaré le suivant :

"Des rencontres internationales annuelles sont réalisées autour du sIDA, auxquelles n'est invitée personne que le VIH ne crée pas dans et c'est extrêmement grave pour la science. Cela peut être religion, cela peut être une politique, mais une non science. La science est traditionnellement ouverte à d'autres possibilités, spécialement quand n'existe pas en ressortis (...) La majorité des grandes universités de l'Amérique du Nord ils ne permettent pas de séminaire sur cet aspect. Toutes sont fermées parce que si vous parlez, ils pourraient perdre ses fonds, ils pourraient perdre ses amis, les grandes compagnies leur prendraient son appui et un méga-octet de recettes pourrait rester sans son terribles".

"Dans les dernières années personne ne veut m'inviter à aucune rencontre parce que je controverse le VIH, et je controverse l'inversion gigantesque, l'industrie gigantesque. L'industrie de cinquante milliards de dollars qui se sont usés. Au nom de la technologie scientifique nous ne pouvons pas avoir tous ces gens en souffrant et en mourant inutilement. Et je le dis parce qu'ils la tuent avec AZT. La drogue ne les aide pas pas seulement, mais un peu pis, l'AZT les tue réellement. (...) Et tout au nom d'une hypothèse que jusqu'à présent 4 n'a pas soignée à personne".

Peter Duesberg a écrit et co-écrit quelques livres sur ce sujet, entre ceux-ci "Pourquoi nous ne gagnerons JAMAIS la guerre contre le sIDA", "un sIDA : Causé par le Virus ou par les Drogues ?", "un sIDA Infectieux : Avons-nous été Trompés ?", "un sIDA : Les Bonnes Nouvelles sont...", et "En Inventant le Virus du sIDA". Ci-mentionné est probablement le plus fameux, et son prologue est écrit par un autre dissident renommé : Kary Mullis.

Un dissident 2 : Kary Mullis

Le docteur chez la Biochimiste de l'Université de Berkeley (Californie). En 1993 il a obtenu le Prix Nobel de Chimie pour avoir inventé une technique pour analyser l'ADN appelée la Réaction en chaîne Polimerasa (en anglais, Polymerase Chain Reaction, ou simplement PCR). Cette technique est utilisée dans le "test fameux d'Elisa" pour mesurer la charge virale (dans d'autres mots, la "quantité de virus") dans les porteurs supposés. Cependant, le propre Kary Mullis - sans doute l'un des dissidents les plus énergiques - a dit jusqu'à la fatigue que la PCR ne sert pas à mesurer des droits viraux, et qu'il aurait renoncé au Nobel s'il avait su l'usage qu'il lui était allé donner à son invention.

Le prologue que Mullis a écrit pour le livre de Duesberg, est, à mon jugement, l'un des textes les plus croyables et en même temps impactantes sur la version dissidente. Dans lui, Mullis raconte qu'en 1988 il écrivait un rapport pour Specialty Labs (la Santa Monica, Californie), et quand il a rédigé la phrase "Le VIH est la cause la plus probable du sIDA", il a voulu appuyer son affirmation avec un rendez-vous scientifique.

"Pour moi, il était très criard que l'individu qui avait découvert la cause d'une maladie mortelle et jusqu'à présent incurable, n'était pas continuellement en question dans les publications scientifiques jusqu'à ce que la maladie fût soignée et oubliée. Mais, comme bientôt apprendrait-il, le nom de l'individu - qui serait sûr matière de Prix Nobel - n'était pas dans une bouche de personne. (...) Il avait à y avoir un rapport publié, ou peut-être divers, qui indiquaient ensemble que le VIH est la cause possible du sIDA. Il avait à exister".

Mullis a aussi cherché l'information dans Internet et il ne l'a pas trouvée, mais il ne lui a pas donné beaucoup d'importance à cela. ", Pour être sûr d'une conclusion scientifique, le meilleur est de demander à d'autres hommes de science directement. (...) Comme une partie de mon travail, il allait à beaucoup de rencontres et à congrès. (...) J'ai acquis l'habitude de m'approcher de n'importe lequel qui donnait un bavardage sur un sIDA et de lui demander quelles références il devait citer pour cette déclaration de plus en plus polémique : «le VIH est la cause probable du sIDA». Après 10 ó 15 rencontres dans une paire d'années, j'ai commencé à me préoccuper quand j'ai vu que personne ne pouvait citer la référence. Elle ne me plaisait pas, la conclusion laide qui se formait dans mon esprit : la campagne informe contre la maladie considérée largement comme la peste noire du XXe siècle, elle était basée sur une hypothèse dont les origines personne ne pouvait se rappeler. Cela défiait le sens scientifique et le commun.

Finalement, j'ai eu l'occasion d'interroger l'un des géants de l'investigation du VIH et du sIDA, le docteur Luc Montagnier, de l'Institut Pasteur, quand il a donné un bavardage dans San Diego. Ce serait la dernière fois dans laquelle il serait capable de réaliser ma question sans montrer de choléra. Je me suis figuré que Montagnier connaîtrait la réponse, dès que je l'ai posée".

Montagnier a essayé de l'éviter avec une paire de faibles réponses contre lesquelles Mullis ne s'est pas considéré comme satisfait, et devant l'insistance de celui-ci, "le docteur Montagnier s'est dirigé vers l'autre côté de la pièce pour saluer une connaissance".

"(Duesberg et je) nous n'avons pas pu trouver de bonne raison par laquelle la majorité des gens sur la terre croit que le sIDA est une maladie causée par un virus nommé VIH. Il n'y a pas simplement d'évidence scientifique aucune qu'il démontre que c'est certain".

"Non plus nous n'avons pas été capables de découvrir pourquoi les médecins prescrivent une drogue toxique soi-disant AZT (Zidovudina-Retrovir) aux personnes qui n'ont pas un autre malheur que de présence d'anticorps à de VIH dans son corps. En fait, nous ne pouvons pas comprendre pourquoi aucun être humain ne devrait prendre cette drogue n'importe quelle qui était la raison qui était alléguée".

"Duesberg ni moi pouvons comprendre comment a surgi cette folie (...) Nous savons qu'errer est humain, mais l'hypothèse VIH/SIDA est une erreur diabolique 5"

Un dissident 3 : Stefan Lanka

L'homme de science allemand né en 1963. Libéré dans la Biologie dès 1989, le Docteur dans les Sciences de la Nature, le biologiste, le biologiste moléculaire et, essentiellement, virólogo. C'est sans doute l'un des dissidents les plus extrémistes et radicaux, en arrivant à critiquer aigrement même Duesberg pour accepter l'existence possible du VIH. D'à peu près 2.000 virólogos qui existe dans le monde, la Lanka est l'un de certains qui a réussi à isoler un nouveau virus (l'Ectocarpus Siliculosis, en 1988).

Dans une didactique entevista que lui a fait en 1997 l'Espagnol Lluis Botinas (le directeur du Centre Orientativo de Bio-régénération Appliquée, de C.O.B.R.A), la Lanka explique dans des termes simples et catégoriques pourquoi il dit que le VIH n'existe pas. Je résume ses réponses en conservant ce qui me semble essentiel :

"(Exigées, pour pouvoir affirmer qu'un nouveau virus a été isolé,) il y A quatre conditions requises. Avant tout, présenter quatre photographies. L'un du virus en infectant des cellules; la deuxième, d'un ou plusieurs exemplaires du virus mais sans absolument pas tout à fait plus dans la photographie; la troisième, de différentes protéines qui forment l'enveloppe du virus, séparées selon sa taille au moyen d'une technique qui s'appelle electroforesis dans un gel; et la quatrième, de l'acide nucléique du virus.

La deuxième condition requise est de caractériser exactement chaque protéine c'est-à-dire fixer quels amino-acides composent et en quel ordre ils sont placés. Et le même avec l'acide nucléique, secuenciando ses lettres génétiques.

La troisième condition requise est d'effectuer les expériences de contrôle. Supposons que de quelques cellules infectées nous ayons obtenu les quatre photographies mentionnées. Il faut travailler dans une parallèle avec le même type de cellules mais non infectées, et après avoir effectué dites quatre photos, rien ne doit apparaître, celui qui coïncide avec le contenu sur les photos du virus. Il faut répéter soigneusement quelque fois ces contrôles, pour éviter qu'il y ait eu ce qui s'appelle contamination, et pour pouvoir consolider finalement avec certitude que les protéines et le génome trouvés sont réellement du nouveau virus.

Et la quatrième condition requise est, à mesure qu'il est avancé dans l'isolement et la caractérisation du nouveau virus, de publier dans des revues scientifiques adéquates les articles qui expliquent les résultats qui sont obtenus, ainsi que les conditions exactes dans lesquelles on est travaillé. Ainsi d'autres enquêteurs peuvent reproduire les expériences et vérifier qu'il passe comme les mêmes résultats. Par exemple, à mesure que nous avons isolé ‘mon EsV, nous publions quatre articles successifs dans la revue Virology.

En ce qui concerne le VIH, il ne s'est pas accompli avec absolument aucune de ces quatre exigences".

La Lanka a eu un papier protagonique dans l'une des bornes les plus significatives de l'histoire du sIDA. Vers le milieu des années 90, au Göttingen (Allemagne) un médecin allemand a été accusé de 14 assassinats et de 5.800 tentatives d'assassinat, de tous grâce à la transfusion de sang à ce qu'on suppose contaminée par le VIH. La Lanka s'est volontairement présentée à déclarer qu'il n'y avait pas d'épreuve scientifique d'existence de virus mentionné, par conséquent il ne pouvait pas y avoir de sang contaminé par lui. Par la contre-part, le Tribunal, il n'a pas pu trouver, un seul homme de science qui osait faire une déclaration bas serment que le VIH existait effectivement. Le 24 février 1997, le Tribunal a dicté une résolution qui devait avoir été couverture de tous les quotidiens du monde : après ne pas y avoir eu une évidence de ce que le virus existe, l'accusé a été acquitté de tous les droits. Cependant, comme il a succédé depuis qu'existe la version dissidente, ce jugement judiciaire historique a été plus prohibé que diffusé par les médias.

Il pourrait continuer d'écrire des pages et des pages sur Stefan Lanka (aussi sur Duesberg, Mullis et ceux qui viennent ensuite), mais comme il y a une étendue limite pour ce concours, je veux seulement ajouter ses opinions lapidaires au sujet de Luc Montagnier et Robert Gallo :

"Le Dr. Montagnier est un médiocre qui n'a jamais dit que son ‘retrovirus fût la cause du sIDA. Précisément par cela déjà en 1990 il a posé son hypothèse des cofactores : puisque le VIH est pour soi seul incapable de ne tuer aucune cellule, il est nécessaire qu'il y ait un autre facteur qui agit en même temps sur la même cellule. Et dans le reportage ‘un sIDA : le doute, dirigé en 1996 par Djamel Tahi, déclare que la transmission hétérosexuelle ne s'est pas confirmée dans l'Occident. En résumant : le Dr. Montagnier, bien qu'il consolidât avoir isolé en 1983 un nouveau ‘retrovirus et il continue de bénéficier de cela, enlève une importance au papier du VIH supposé alors qu'une explication supposée du sIDA. En revanche, le Dr. Gallo premier a essayé de filtrer comme virus du sIDA (où il tuerait des cellules) le même ‘retrovirus VLTH-1 qu'il avait présenté en vain comme cause de leucémie (où il multiplierait des cellules). Tout de suite le Dr. Gallo a volé le ‘virus du Dr. Montagnier et il a pris l'initiative de le présenter comme la cause du sIDA dans une conférence de presse populaire le 23 avril 1984, sans que ne fût préalablement apparu un seul article scientifique son qui pouvait être analysé par d'autres enquêteurs; il est plus, il n'y a pas eu même de réunion entre les hommes de science de centres distincts qui avalisait la ‘sensationnelle nouvelle. Et le Dr. Gallo a agi ainsi parce que Tu Escroques le New York du jour précédent il est sorti un article à la première page dans lequel le directeur des CDC (Centers for Disease Control, qui a été ceux qui ont dirigé l'invention du sIDA) faisait connaître que les CDC appuyaient au ‘virus français tandis que les NIH (National Institutes of Health, pour lesquels il travaillait le Dr. Gallo) appuyaient au ‘virus américain. Convoquer une conférence de presse et transformer en vérité social que le ‘virus du Dr. Un coq était la cause du sIDA c'était une manoeuvre pour creuser l'affrontement entre les deux institutions principales sanitaires des USA. Et que cette manoeuvre a été au maximum niveau il le ratifie que le même jour les NIH enregistraient la patente d'un test du Dr. Gallo encore pour confectionner, avec ce qu'ils s'assuraient des millions de dollars dans royalties... Le Dr. Gallo est un gangster scientifique qui a été condamné comme mauvaise conduite professionnelle par une commission du Sénat des EU, par ce qu'il a eu à arrêter de travailler dans une institution publique comme ce sont les NIH et maintenant ‘il fait de la recherche à un centre privé qui lui a directement construit l'industrie pharmaceutique... 6"

Numéro dissident 4 : Christine Maggiore

Christine Maggiore est très différente des 3 dissidents précédents, puisqu'il n'a pas de formation scientifique. Cependant, à côté de Kary Mullis il a écrit un livre clef pour comprendre la version dissidente : "Qu'est-ce qui passerait si tout ce que tu crois un savoir sur le sIDA était faux ?" ("What if everything you thought you knew about AIDS was wrong ? 7"

Maggiore était une entrepreneuse moyenne d'un certain succès, et en 1992 on a fait un test d'Elisa comme partie d'un contrôle de routine. Le résultat du test a été positif, et elle, qui jusqu'à ce moment croyait fermement à la version officielle, a senti que son monde s'écroulait et elle même a imaginée en souffrant et en agonisant transformée en déchet humain. Un an après il s'est fait le deuxième test, et le résultat a été négatif. Un troisième test a été positif, et le quart a été négatif.

Comme aurait fait toute personne, Christine Maggiore a commencé à faire de la recherche par son compte et elle a été surprise devant ce qu'il a découvert : les tests ne mesuraient pas la présence du virus mais des certains anticorps, et aucun homme de science n'avait encore expliqué comment le VIH produisait le sIDA. Ainsi, il s'est inévitablement transformé en dissidente.

Elle est arrivée à être si sûre que la version officielle n'était pas fiable, qu'il a pas décidé de ne pas prendre d'AZT, mais de plus elle et son époux (le documentaliste Robin Scovill), ils ont décidé d'avoir un sexe sans capote anglaise, et même ils ont eu un fils qui a été allaité de plus par Christine, ce qui a détaché la colère de beaucoup de personnes. En 2001, quand le programme "20/20", de la chaîne ABC News il a consacré un segment à l'histoire de Christine, Charlie avait déjà 3 ans et tant lui comme sa mère étaient dans des conditions parfaites de santé 8.

J'ai essayé d'acheter le livre : "Qu'est-ce qui passerait si tout ce que tu crois un savoir sur le sIDA était faux ?", mais comme c'était de s'attendre, je ne l'ai pas trouvé. Mais on peut acheter, aussi comme les livres de Duesberg, dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Si tu es un malade de sIDA, ou un porteur supposé, ou tu connais quelqu'un qui l'est, je te recommande de l'obtenir. Je te recommande de visiter aussi la page créée par Christine Maggiore, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dont la version en espagnol est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Dans celles-ci il y a beaucoup d'information écrite dans une forme très simple au sujet de l'expérience de Christine et au sujet des alternatives pour prévenir et combattre le sIDA.

Un dissident 5 : Thabo Mbeki

Mbeki n'est pas homme de science, il n'est pas non plus un porteur du VIH, ni un malade présumé de sIDA. Thabo Mbeki est le Président de l'Afrique du Sud, le pays avec une plus grande quantité de malades de sIDA dans le monde : plus de 4 millions, que correspond à 10 % de la population totale du pays 9.

Le Président sud-africain a été le centre d'une forte polémique dans son pays et dans le reste de monde par son ouverture vers la théorie dissidente. En 2000 il a généré des réactions violentes dans le Parlement Sud-africain, spécialement entre l'opposition, quand une lettre a publié que Mbeki lui a envoyé Bill Clinton, un président de l'époque d'EU, qui entre d'autres choses disait le suivant :

"... notre recherche de ces réponses spécifiques et pleinement orientées elle est stridemment condamnée comme certains à notre pays et au reste de monde en la présentant comme un abandon criminel de la lutte contre le VIH/SIDA.

On suggère, par exemple, qu'il y a quelques hommes de science qui «sont dangereux et sont discrédités», et avec lesquels personne, inclus nous, ne devrait communiquer ou interagir. Dans une période précédente de l'histoire humaine, ils seraient des hérétiques qu'il faudrait brûler dans le bûcher!.

Il n'y a pas longtemps, dans notre propre pays les personnes étaient assassinées, torturées et emprisonnées, et interdite sa mention tant en privé comme en public, parce que l'autorité établie croyait que ses points de vue étaient dangereux et étaient discrédités.


Maintenant nous demande de faire précisément le même qu'il a fait la tyrannie raciste de l'apartheid parce que, on dit, existe une vision scientifique qui est appuyée à la majorité, et contre laquel il est interdit être en désaccord.

Les hommes de science à qui on suppose que nous avons à mettre à une quarantaine scientifique incluent les Prix Nobel, les membres d'Académies de sciences, et les Professeurs Émérites de quelque discipline de médecine!.

Au nom de la science, les hommes de science sollicitent que nous coopérons avec ceux-ci dans congeler le discours scientifique le VIH/SIDA dans le point concret que ce discours a atteint dans l'Occident en 1984.

Les personnes qui dans un autre sujet lutteraient résolument pour les défendre d'une manière décisive des droits importants de liberté de pensée et de liberté d'expression, au sujet du sujet VIH/SIDA occupent la première ligne en campagne d'intimidation et du terrorisme intellectuel, en alléguant que la liberté unique que nous avons est d'être d'accord avec ce que les mêmes personnes décrètent que sont des vérités scientifiques démontrées 10 ".

L'attitude de Mbeki est dans une ligne avec une croyance généralisée entre les dissidents : la vraie menace contre la santé du peuple africain n'est pas un virus, mais la malnutrition et les mauvaises conditions sanitaires.

Un dissident 6 : Mark Pierpoint

Mark Pierpoint était le Coordonnateur du Programme de Prévention du VIH/SIDA de l'État de la Floride. Le 3 juin 1999, il a publiquement annoncé son renoncement à la charge et il a écrit à ses autorités une lettre que, entre d'autres choses, il disait :

"Après une évaluation soigneuse, je considère que je ne peux pas continuer de provoquer l'Éducation sur le VIH/SIDA et l'application des tests de VIH (...) S'il le faisait, il violerait ma propre conscience poste que ces instructions reconnaissent et provoquent une opinion unique scientifique au sujet de la cause du sIDA.

(...) Malheureusement, seulement l'une part des données scientifiques Cette science dominante a été mise à la portée du public (...) elle est promue et même manipulée par les géants pharmaceutiques qui ont un motif évident de bienfait. (...) le service de santé Publique a fait tout son possible pour étouffer des opinions scientifiques contraires et en conséquence il a refusé à la population son droit fondamental à un consentement informé.

Par la présente je retire ma participation de ce qu'un jour peut être vu comme la plus grande violation du principe de consentement informé dans l'histoire de la Santé publique 11 ".

Bien que Pierpoint ne soit pas une grande éminence scientifique, bien qu'il n'ait pas écrit de livre, et bien que l'information unique que j'ai trouvée sur lui sois celle que je viens de transcrire, ce crois que son témoignage a une énorme valeur : il a formulé une très grave accusation au service de santé Publique d'EU après avoir connu pendant des années son fonctionnement depuis dedans.

Un dissident 7 : Gonzalo Larraín

Un médecin chilien, intitulé dans l'Université Pontificale Catholique. Son entretien publié dans le Nord-est Quotidien, dont le titre était "La santé est l'équilibre des parties 12" il a été qu'a détoné mon souci par ce sujet terrifiant. Dans cet entretien, Larraín démontrait être un médecin très atypique, un outsider du système, qui par une propre initiative travaille dans des services de consultation de province, et un grand connaisseur de diverses formes de médecine naturelle.

Dans des termes généraux, Larraín se rencontre avec la posture dissidente, et dit avoir traité beaucoup de patients étiquetés comme malades de sIDA, avec de très bons résultats. Il lui octroie une énorme importance à fortifier l'état animique de ses patients, et dit que le premier est de les convaincre de ce qu'ils ne meurent pas, et de qu'ils doivent abandonner les traitements chimiques tout de suite. Il soutient que tous les organismes vifs nous avons les systèmes immunologiques extrêmement efficients, capables d'être défait pour soi seuls de tout virus, et par conséquent, les médecins ne devraient pas perdre le temps en poursuivant un virus, mais fortifier l'organisme. Selon Larraín, une vie salutaire, une bonne alimentation et un esprit optimiste sont la meilleure médecine existante.

Comme il y a un mois j'ai appelé le docteur Larraín pour l'interviewer, puisque jusqu'à où je sais il est le Chilien unique qui défend la version dissidente. Il m'a dit que d'abord j'avais à lire le livre de Christine Maggiore, pour que nous pussions commencer à converser, dès que pour l'instant l'entretien est pendant.

D'autres dissidents

Tout ce que j'ai écrit représente à peine une petite partie de l'information que j'ai lue dans Internet. Il y a beaucoup d'autres représentants de la version dissidente qu'il aurait incluse dans ce texte s'il avait eu plus de temps et un espace, dès que je recommande de chercher aussi l'information sur eux : le docteur australien Eleni Papadopoulos, le Nord-Américain Walter Gilbert (le Prix Nobel de Chimie 1980), les Espagnols Jésus García Blanca y Lluis les Bottines, le Colombien Roberto Giraldo, et beaucoup d'autres noms qui apparaîtront rapidement si tu prends la peine de faire de la recherche.

5. Des conclusions
5. Conclusiones

L'objectif de ce texte n'a jamais été d'arriver à la vérité sur le VIH et le sIDA. Pour cela les hommes de science sont, et je - je redouble - ne sais rien presque sur une biologie, une chimiste, une virologie, une médecine, une biochimiste ni rien qui lui se ressemble.

Mais comme je n'ai pas de réponses, je crois que je peux aborder à générer des questions. Mon objectif consiste en ce que ce texte est diffusé, en ce que la plus grande quantité de gens possibles le lit, que les lecteurs sont surpris, ils s'effraient, sentent des frissons et ils se demandent profondément jusqu'à ce qu'un point notre droit à l'information, dans ce sujet et plusieurs les autres, ait été manipulé par les médias.

Nous vivons dans un monde où l'ambition par l'argent (en forme d'un pétrole) peut provoquer les guerres qui en finissent avec la vie de centaines de milliers d'innocents civils, tandis que les hommes condamnés pour génocide continuent d'occuper ses postes de pouvoir et de projeter le proche massacre. Alors: pourquoi se refuser à la possibilité de ce que la même ambition tue des millions de personnes de l'autre forme différente de la guerre ? Je crois qu'il y a des motifs plus que suffisants comme pour, au moins, douter de la version officielle du VIH et du sIDA. Le chemin vers la connaissance est plein des doutes; le chemin vers l'ignorance est plein d'une certitude.

Les dissidents posent beaucoup de questions; les oficialistas les fuient au lieu de répondre à elles directement.

Les dissidents défendent ce qu'ils croient avec des arguments scientifiques; les oficialistas ont l'habitude d'opter pour la disqualification et le mépris.

Les dissidents implorent un espace dans les médias, mais ils sont prohibés; les oficialistas ont tous les moyens envers sa disposition.

Les dissidents ont perdu (ou arrêté de gagner) beaucoup d'argent, en obtenant en échange beaucoup de problèmes pour défendre ses idées.

Kary Mullis pourrait être un autre magnat du sIDA s'il aurait économiquement voulu profiter de son invention, la PCR, mais il ne l'a pas fait. Duesberg a perdu l'appui économique du gouvernement des Etats-Unis. Christine Maggiore a gagné la répudiation de milliers de personnes qui, en étant infiniment moins informées qu'elle, la traitent comme à une criminelle dangereuse. Thabo Mbeki a obtenu de fortes critiques et il a vu sa popularité comme homme politique fort affectée.

Il fait une paire d'heures, tu étais innocent grâce à ta désinformation. Mais si tu as déjà lu ce texte, et tu ne fais rien, tu deviens un complice et un complice. En rendant quelque chose si simple comme diffuser ce que maintenant tu sais, peut-être tu peux aider à que beaucoup de gens arrêtent de souffrir, et même tu peux sauver des vies.

Je ne veux pas que tu croies aveuglément tout ce qui dit ce texte, mais tu ne crées pas non plus aveuglément ce qui dit la version officielle. Suis-je dans le certain ou non ? Ni je sais. Informe-toi, controverse, doute, et juge-le de toi même.


5 des commentaires

Nicolasa Vargas a dit 21/01/2012 à la 08:15h :
Nicolasa Vargas dijo el 21/01/2012 a las 08:15h:
Salut : Il me semble un article très intéressant, je l'ai cherché parce que j'ai écouté Leonardo Stemberg dire q le sida il n'existe pas. Le defiende cette théorie et maintenant je vois parce que. J'ai partagé cette information avec mes copnocidos et, bien qu'elles soient des personnes qui travaillent dans le domaine de la santé, il semble ne pas leur importer. Comment faire pour que les gens prennent une conscience et ne restez pas avec mauvais l'information qui est reçue tous les jours des médias ? ? ? ? ? J'ai vu des gens mourir seule, parce que les parents croient qu'ils avaient un sida et ils les ont abandonnés. Personne n'a-t-elle écouté avec quelqu'un elle a mentionné et si n'existe pas le virus ? ? ? ? ? Q faire ? ? ? ? ? Merci

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Bulle le Ven 6 Juil 2012 - 8:09

InfinimentGrand a écrit:Aller juste pour affiner mes dires, voici une page que je vous laisse le plaisir de traduire, pour que vous le compreniez vous-méme :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Décidément InfinimentGrand je me fais de plus en plus de soucis pour les enfants que tu éduques : l'esprit critique et toi, ça fait vraiment deux... Tu vas nous la ressortir longtemps la liste des théoriciens du grand complot ? Ce n'est pas parce que "Webislam" a un rédacteur qui s'appelle The Clinic fait en 2005 le bilan des négationnistes du Sida que cela donne quelque crédit que ce soit aux dites théories !
Un exemple : Duesberg
Code:
Depuis que Duesberg a publié son hypothèse en 1987, les scientifiques ont étudié très critiquement sa pertinence. Après quelques années de recherche, une méta-analyse de l'hypothèse de Duesberg a été publiée en 1994 dans la revue Science1. Les conclusions de cette analyse sont que les arguments de Duesberg sont construits en ne sélectionnant que certains résultats tout en écartant les preuves qui contredisent ses thèses. La communauté scientifique considère que les preuves que le VIH cause le sida sont concluantes et rejette les théories comme celle de Duesberg qui sont jugées négationnistes et essentiellement basées sur des arguments pseudo-scientifiques et des théories du complot.
Si tu appelles ça "affiner tes dires" tu est franchement mal barré rire

Au passage :
Code:
Aujourd'hui, 47 pays, territoires, ou régions imposent une  forme de restriction à l'entrée, de séjour et/ou de résidence pour les personnes vivant avec le VIH en raison de leur statut sérologique. (source ONU)
En savoir plus sur cette question dont 10 pays dans le monde, parmi lesquels par exemple la Russie, interdisent à une personne touchée par le VIH/sida de poser un pied sur le territoire national. Cela signifié que 22 pays continuent d’expulser les personnes touchées par le VIH/sida

Source
La sérologie serait bidonnée uniquement pour restreindre l'accès à des pays d'après toi ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42730
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Ven 6 Juil 2012 - 14:43

Décidément InfinimentGrand je me fais de plus en plus de soucis pour les enfants que tu éduques
Je vais demander á mes éléves ce matin ce qu'ils en savent, et je reviens...

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Sam 7 Juil 2012 - 1:17

Mon amie Bulle s'exprime en disant:
La sérologie serait bidonnée uniquement pour restreindre l'accès à des pays d'après toi ?
Pourquoi pas ! Le monde est fou Bulle, rèveille-toi!

amicalement toujours...

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Sam 7 Juil 2012 - 5:01

Alors j'ai demandé à mes élèves aujourd’hui si le sida n'existait pas pour eux, ce qu'ils en savaient, et après avoir consulté la page web en annexe (qui était en espagnol).
...et pour être honnête, ils le comprennent aussi bien, et après lecture du document, pour eux le sida n’existe pas.
C’est le genre de phrases énervantes à comprendre pour vous les européens, vous qui n’avez appris qu’une chose, le sida est la méchante maladie incurable de tout le système solaire et des trois galaxies autour…
Mais bon, il y aura toujours des gens comme toi qui se mettront sur le chemin des autres, ou même dans le virage, cachés derrière un buisson, déguisés en grenouille... et qui ne seront jamais d'accord parce-qu’ ils ne veulent pas ou rien entendre, et qui s'en remettront toujours á cette théorie du complot, et qui se contre-disent parce-que le sida est un complot comme tant d’autres, un business scientifique pour faire de l’argent, tuer des gens, comme on tue des gens de faim en Afrique en plus des maladies, on tue des gens d’obésité en Amérique, on tue des gens par la guerre avec des bombes bactériologiques, on tue des gens par des évènements terroristes mis en scène, mais tout est normal nous dira Bulle, dormons tranquille…

Le monde est une maison salle que les riches veulent nettoyer de toutes les salletés, quand la maladie, elle, est curable, je le rappelle. Aller bisou.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Jipé le Sam 7 Juil 2012 - 8:17

InfinimentGrand a écrit:Alors j'ai demandé à mes élèves aujourd’hui si le sida n'existait pas pour eux, ce qu'ils en savaient, et après avoir consulté la page web en annexe (qui était en espagnol).
...et pour être honnête, ils le comprennent aussi bien, et après lecture du document, pour eux le sida n’existe pas.
C’est le genre de phrases énervantes à comprendre pour vous les européens, vous qui n’avez appris qu’une chose, le sida est la méchante maladie incurable de tout le système solaire et des trois galaxies autour…
Mais bon, il y aura toujours des gens comme toi qui se mettront sur le chemin des autres, ou même dans le virage, cachés derrière un buisson, déguisés en grenouille... et qui ne seront jamais d'accord parce-qu’ ils ne veulent pas ou rien entendre, et qui s'en remettront toujours á cette théorie du complot, et qui se contre-disent parce-que le sida est un complot comme tant d’autres, un business scientifique pour faire de l’argent, tuer des gens, comme on tue des gens de faim en Afrique en plus des maladies, on tue des gens d’obésité en Amérique, on tue des gens par la guerre avec des bombes bactériologiques, on tue des gens par des évènements terroristes mis en scène, mais tout est normal nous dira Bulle, dormons tranquille…

Le monde est une maison salle que les riches veulent nettoyer de toutes les salletés, quand la maladie, elle, est curable, je le rappelle. Aller bisou.
Ton comportement, et surtout auprès d'élèves (enfants) est complètement irresponsable ! Arriver comme tu le fais au déni du sida, c'est les influencer dans le sens que, se protéger du sida ne sert à rien, puisque pour toi le sida n'existe pas...Tu leur déconseilles aussi de mettre des préservatifs, de faire un dépistage lorsqu'ils seront plus grands ?
Je me demande comment l'enseignement en Colombie peut accepter des gens comme toi, des malades mentaux au contact d'enfants ? C'est criminel !
Si tu étais en France et si j'avais un enfant dans ta classe, je porterais plainte contre toi et te trainerais devant les tribunaux pour mise en danger d'autrui !

Je vais te dire comme je le pense, tu es un grand malade !



_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26385
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Magnus le Sam 7 Juil 2012 - 8:41

Deux questions simples demandant réponses simples, pour Infiniment Grand :

1 Ceux qui ont ce qu'il est convenu d'appeler "le Sida", ont quoi, au juste ?

2 Les personnes qui meurent de ce qu'il est convenu d'appeler "le Sida", meurent de quoi, au juste ?


_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24058
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Oups le Sam 7 Juil 2012 - 15:20

Rien compris à tout ce charabia d'infiniment grand quand je l'ai lu avant de m'inscrire.
Donc je demande moi aussi des réponses simples et courtes.
avatar
Oups
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 99
Localisation : Quelle importance ?
Identité métaphysique : Sans-papiers
Humeur : Vous verrez bien
Date d'inscription : 07/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par gaston21 le Sam 7 Juil 2012 - 15:24

IG, il y a une quinzaine d'années, j'ai perdu un neveu du Sida; son copain l'a suivi dans la tombe un mois après...Et c'était le Sida, et rien d'autre. Ils l'avaient attrapé dans les années 1984-1986; à l'époque, ça ne pardonnait pas . C'est dangereux ce que tu affirmes.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Sam 7 Juil 2012 - 18:06

Ton comportement, et surtout auprès d'élèves (enfants) est complètement irresponsable ! Arriver comme tu le fais au déni du sida, c'est les influencer dans le sens que, se protéger du sida ne sert à rien, puisque pour toi le sida n'existe pas...Tu leur déconseilles aussi de mettre des préservatifs, de faire un dépistage lorsqu'ils seront plus grands ?
Je me demande comment l'enseignement en Colombie peut accepter des gens comme toi, des malades mentaux au contact d'enfants ? C'est criminel !
Si tu étais en France et si j'avais un enfant dans ta classe, je porterais plainte contre toi et te trainerais devant les tribunaux pour mise en danger d'autrui !

Je vais te dire comme je le pense, tu es un grand malade !

Oh mais quelle menace !
Seulement on ne m'a pas demandé quel áge avaient mes éléves! Et considérons bien que toute personne est un éléve quand il prend des cours, peu importe son age.
Mes éléves sont adultes, et toc, dommage pour toi Jp, je travaille dans un institut, et non une école, ce n'est pas vraiment la méme chose. Je m'adresse donc á un public avertit, majeur, en bonne conscience.



Je suis sur qu'il y en a plus d'un qui est tombé dans le panneau! mdr

tu es un grand malade

Il y a insulte Magnus, je porte plainte croule de rire

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Jipé le Sam 7 Juil 2012 - 18:19

InfinimentGrand a écrit:
Ton comportement, et surtout auprès d'élèves (enfants) est complètement irresponsable ! Arriver comme tu le fais au déni du sida, c'est les influencer dans le sens que, se protéger du sida ne sert à rien, puisque pour toi le sida n'existe pas...Tu leur déconseilles aussi de mettre des préservatifs, de faire un dépistage lorsqu'ils seront plus grands ?
Je me demande comment l'enseignement en Colombie peut accepter des gens comme toi, des malades mentaux au contact d'enfants ? C'est criminel !
Si tu étais en France et si j'avais un enfant dans ta classe, je porterais plainte contre toi et te trainerais devant les tribunaux pour mise en danger d'autrui !

Je vais te dire comme je le pense, tu es un grand malade !

Oh mais quelle menace !
Seulement on ne m'a pas demandé quel áge avaient mes éléves! Et considérons bien que toute personne est un éléve quand il prend des cours, peu importe son age.
Mes éléves sont adultes, et toc, dommage pour toi Jp, je travaille dans un institut, et non une école, ce n'est pas vraiment la méme chose. Je m'adresse donc á un public avertit, majeur, en bonne conscience.
Enfants ou adultes, le problème est le même, tu influences des personnes dont tu as autorité, c'est un abus de position dominante...En France c'est répréhensible !
Pour moi tu es un négationniste et dangereux pour la société.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26385
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Bean le Sam 7 Juil 2012 - 18:23

Infiniment Grand Malade? ... du Sida? sourire

Sida = Syndrome d'Immunodéficience acquise
Comment peut-on nier un syndrome?

Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances cliniques d'écart à la norme pas nécessairement pathologiques(*).

Le sida est le dernier stade de l'infection par le rétrovirus VIH et finit par la mort de l'organisme infecté, des suites de maladies opportunistes(*).

On ne meurt pas directement du VIH mais de ses conséquences.

Sources wikipédia


Dernière édition par Bean le Sam 7 Juil 2012 - 18:32, édité 1 fois
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6634
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Jipé le Sam 7 Juil 2012 - 18:26

Bean a écrit:Infiniment Grand Malade? ... du Sida? sourire
non...de la fumette qui rend con !

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26385
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par Bulle le Sam 7 Juil 2012 - 18:31

InfinimentGrand a écrit:Mes éléves sont adultes, et toc, dommage pour toi Jp, je travaille dans un institut, et non une école, ce n'est pas vraiment la méme chose. Je m'adresse donc á un public avertit, majeur, en bonne conscience.
Et bien c'est encore plus grave puisqu'ils sont en âge d'être contaminés et de contaminer.
Il y a insulte Magnus, je porte plainte croule de rire
Depuis quand être malade est infamant ? Remercie le au contraire : il donne une excuse permettant de comprendre que quelqu'un puisse émettre des propos aussi dangereux...

A part ça tu réponds quand à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42730
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les négationnistes du sida et autres virus...

Message par _InfinimentGrand le Sam 7 Juil 2012 - 19:44

c'est un abus de position dominante...En France c'est répréhensible !
Pour moi tu es un négationniste et dangereux pour la société.

Aller, enléve tes oeilléres Jp, on dit toujours á l'autre ce qu'on est soi-méme, surtout pour d'infames propos ou insultes.
La cerise sur le gateau, c'est que j'ai dans mon groupe une infirmiére de métier, et un étudiant en Chimie, mais ca vous ne pouvez pas le voir. Suis-je toujours aussi inconscient que tu le pries chaque nuit?

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum