On ne choisit pas l'heure de sa mort

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par orthon7 le Ven 9 Oct 2015 - 10:52

dieu pas dieu quand l'heure est là, on tombe.





après ça qui a peur de la mort ?

et pourquoi?
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par _nawel le Ven 9 Oct 2015 - 14:56

Si je peux me permettre car il s'agit là d'un sujet qui attire mon attention, c'est le moins que je puisse dire  sourire  j'ai comme tout le monde peur en quelque sorte de la mort, pour la simple raison que c'est le seul moment où nous sommes "seuls" avec nous même si je peux dire, à un strict moment donné probablement, c'est là où je "me fais une idée" mais il n'en est rien en fait puisque je suis croyante, et que je mets dans ma croyance pure rationalité.

Et la mort elle même ne me fait pas peur car j'ai, comme je l'ai dit dans le forum, été sujette à une décorporation laquelle m'a tout à fait fait comprendre que nous sommes corps de chair et esprit.

Jipé si mes souvenirs sont bons avait dit qu'il s'agissait là d'une construction de mon "esprit" mais je peux dire vraisemblablement que non car l'ayant vécu je peux affirmer avec sincérité qu'il ne s'agissait pas d'une forme de rêve mais d'une pure réalité qui a engendré une peur viscérale tant ce que j'ai vécu était surprenant.

A partir de là, si j'ai pu faire le distinguo entre corps de chair et corps "esprit" j'ai tout à fait fait le lien avec la mort où ce corps "esprit" est libéré d'une certaine façon et a une vie tout à fait propre, indépendante, réelle, sur... naturelle.

N'ayant pas été plus loin que le plafond de ma chambre, et n'étant pas décédée, rire il est de toute évidence qu'une fois morts notre corps "esprit" continue un chemin.

Maintenant comme ce joueur de football, la mort peut survenir à tout moment, mais il ne faut pas à mon sens s'effrayer de la survenance de la mort " à tout moment" car à ce compte là nous ne pourrions plus vivre sans inquiétude, quoi qu'il en soit. étant en face de "l'inconnu" dans le sens où nous ne savons pas en sorte comment nous nous percevrons dans ce corps "esprit" n'ayant connu jusqu'à la mort que la matière.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par orthon7 le Sam 10 Oct 2015 - 4:59

nawel a écrit:il est de toute évidence qu'une fois morts notre corps "esprit" continue un chemin.

ce n'est que ton point de vue, et je le respecte.
pour moi nada, la mort c'est la mort; et je n'en ai pas peur.
dans le cas de mort violente ou injuste en fonction de l'âge.
La tristesse appartient au vivant,
Ce ne sont pas ceux qui partent qui souffrent le plus, ce sont ceux qui restent.
si non on peut l'admettre
si on n'a le temps de la comprendre de l'admettre.
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Ling le Sam 10 Oct 2015 - 11:03

Si je me suicide, je choisis quand comment où, non? La question ne fait pas sens.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par orthon7 le Sam 10 Oct 2015 - 14:32

Ling a écrit:Si je me suicide, je choisis quand comment où, non? La question ne fait pas sens.

oui bien sur, mais penses-tu à l'entourage que tu vas faire souffrir ?

le suicide et le choix du désespoir ou de la souffrance et je peux aussi le comprendre. Wink
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Ladysan le Sam 10 Oct 2015 - 15:41

Orthon a écrit:
dieu pas dieu quand l'heure est là, on tombe.
Tomber mort alors que l’on et en pleine activité, c’est ainsi que j’aimerais mourir.
Malheureusement tout le monde n’a pas cette « chance » C’est pourquoi, nous devrions vivre comme si nous allions mourir demain.
Moi, je suis prête, et vous ?   sourire
Nawel a écrit:N'ayant pas été plus loin que le plafond de ma chambre, et n'étant pas décédée, il est de toute évidence qu'une fois morts notre corps "esprit" continue un chemin.

De quelle évidence parles-tu ? Bien que je ne doute aucunement de ta sincérité, Je doute fort par contre que tu puisses démontrer de manière indiscutable cette évidence.  
Ling a écrit:Si je me suicide, je choisis quand comment où, non? La question ne fait pas sens.

Oui, mais ici, il ne s’agit pas de suicide, mais de « tomber mort » de manière imprévisible. Quand on se suicide, on a le choix de se préparer à la mort, et de décider quand et comment nous mettrons fin à notre vie, qvt
Contrairement à celui qui, ne sachant pas qu’il va mourir, n’a pas eu le temps de préparer sa mort.
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Magnus le Sam 10 Oct 2015 - 18:52

Pour le footballeur de la vidéo, c'est une très belle mort. Moins pour son entourage : c'est trop brusque. Mais pour lui, oui, certainement.
orthon7 a écrit:après ça qui a peur de la mort ?
Ce n'est pas la mort qui fait peur, généralement, c'est la manière de mourir... .
Je précise "généralement" car certains ont peur de tout perdre, ou craignent l'enfer, ou ont peur devant l'inconnu, ---devant ce vertigineux inconnu... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25024
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Ladysan le Sam 10 Oct 2015 - 22:13

Oupsss ! Je reformule ma phrase de 15 : 41 qui manquait de cohérence: rire
Ladysan a écrit:Tomber mort alors que l’on et en pleine activité, c’est ainsi que j’aimerais mourir.
Malheureusement tout le monde n’a pas cette « chance »
Et vu que personne ne peut prédire l’heure de sa propre mort, nous devrions vivre comme si nous allions mourir demain.
Moi, je suis prête, et vous ?  
Voilà.
Magnus a écrit:Ce n'est pas la mort qui fait peur, généralement, c'est la manière de mourir... .
Je précise "généralement" car certains ont peur de tout perdre, ou craignent l'enfer, ou ont peur devant l'inconnu, ---devant ce vertigineux inconnu...
Oui, c’est la manière de mourir qui fait peur, moi par exemple, ma plus grande peur, c’est celle de contracter une maladie ou être victime d'un accident qui me condamnerait à végéter pendant des mois ou des années dans un corps devenu inutile...Alors que mes facultés mentales ne seraient pas atteintes. pale
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Bulle le Dim 11 Oct 2015 - 19:23

Ladysan a écrit:Tomber mort alors que l’on et en pleine activité, c’est ainsi que j’aimerais mourir.
Malheureusement tout le monde n’a pas cette « chance »
Et vu que personne ne peut prédire l’heure de sa propre mort, nous devrions vivre comme si nous allions mourir demain.
Moi, je suis prête, et vous ?  
Je l'ai été mais je ne le suis plus du tout  !  annonce haut Je ne veux pas mourir demain na !
Prête à mourir demain (donc le plus vite possible), je l'ai été, simplement parce que j'ai été bien malheureuse de vivre ; mais voilà, depuis quelques dix ans, je suis bien heureuse  (rien à voir avec mon auréole qui clignote mouarf !) de vivre.
Je veux donc bien vivre encore un grand  nombre de jours comme si j'allais mourir le lendemain, mais je ne veux pas mourir demain...   croule de rire

_________________
Hello Invité !  Le On ne choisit pas l'heure de sa mort Quizzj10du 01 novembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45012
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Ladysan le Dim 11 Oct 2015 - 21:24

Bulle a écrit:
Ladysan a écrit:Tomber mort alors que l’on et en pleine activité, c’est ainsi que j’aimerais mourir.
Malheureusement tout le monde n’a pas cette « chance »
Et vu que personne ne peut prédire l’heure de sa propre mort, nous devrions vivre comme si nous allions mourir demain.
Moi, je suis prête, et vous ?  
Je l'ai été mais je ne le suis plus du tout  !  annonce haut Je ne veux pas mourir demain na !
Prête à mourir demain (donc le plus vite possible), je l'ai été, simplement parce que j'ai été bien malheureuse de vivre ; mais voilà, depuis quelques dix ans, je suis bien heureuse  (rien à voir avec mon auréole qui clignote mouarf !) de vivre.
Je veux donc bien vivre encore un grand  nombre de jours comme si j'allais mourir le lendemain, mais je ne veux pas mourir demain...   croule de rire
pette de rire
Trop fort Bulle !
Contente qu'un jour, tu as décidé de ne plus vouloir mourir demain. rire
Ce que je voulais exprimer exactement, c'était d'être "prête, à mourir demain",  dans le sens où j'ai tout préparé, c'est à dire que j'ai mis de l'ordre dans mes "affaires", préparé ma fille et ma petite fille à accepter que je pourrais peut-être quitter ce monde de manière inattendue, etc. Nous parlons "normalement" du plus tard, "quand je ne serais plus là", parfois avec humour, d'autrefois plus sérieusement...
Et  à ce sujet, je meurs d'envie de vous raconter une petite anecdote. ( Juste pour  donner une idée de la manière que nous avons appris à banaliser la mort chez nous).
Ma petite fille avait 5 ans, quand un jour, alors que j'étais occupée à vider les cendres du barbeçue, elle a voulu m'aider, mais en fait c'était pour s'amuser à jouer avec les cendres, qu'elle à commencé à éparpiller un peu partout. Je lui dis alors, que fais-tu Sandra, arrête, on ne joue pas avec les cendres. Et elle de me répondre : Mais mamy, je veux voir comment tu seras quand tu seras morte, puisque tu m'a expliqué que tu deviendrais des cendres...rire
Et en effet, j'ai toujours répondu la vérité aux questions que me posaient enfants,  et ma fille, et ma petite fille, et dans n'importe quel domaine.  Et je sais que le jour où je partirais elles se souviendront de mes paroles, comme moi-même je me souviens de celles de ma mère, qui elle "savait" qu'elle pouvait "tomber morte " à n'importe quel moment vu qu'elle souffrait d'une grave pathologie cardiaque. Elle est morte de la belle mort...En dormant.
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par stana le Lun 12 Oct 2015 - 1:10

nawel a écrit:Si je peux me permettre car il s'agit là d'un sujet qui attire mon attention, c'est le moins que je puisse dire  sourire  j'ai comme tout le monde peur en quelque sorte de la mort, pour la simple raison que c'est le seul moment où nous sommes "seuls" avec nous même si je peux dire, à un strict moment donné probablement, c'est là où je "me fais une idée" mais il n'en est rien en fait puisque je suis croyante, et que je mets dans ma croyance pure rationalité.

Et la mort elle même ne me fait pas peur car j'ai, comme je l'ai dit dans le forum, été sujette à une décorporation laquelle m'a tout à fait fait comprendre que nous sommes corps de chair et esprit.

Jipé si mes souvenirs sont bons avait dit qu'il s'agissait là d'une construction de mon "esprit" mais je peux dire vraisemblablement que non car l'ayant vécu je peux affirmer avec sincérité qu'il ne s'agissait pas d'une forme de rêve mais d'une pure réalité qui a engendré une peur viscérale tant ce que j'ai vécu était surprenant.

A partir de là, si j'ai pu faire le distinguo entre corps de chair et corps "esprit" j'ai tout à fait fait le lien avec la mort où ce corps "esprit" est libéré d'une certaine façon et a une vie tout à fait propre, indépendante, réelle, sur... naturelle.

N'ayant pas été plus loin que le plafond de ma chambre, et n'étant pas décédée, rire il est de toute évidence qu'une fois morts notre corps "esprit" continue un chemin.

Maintenant comme ce joueur de football, la mort peut survenir à tout moment, mais il ne faut pas à mon sens s'effrayer de la survenance de la mort " à tout moment" car à ce compte là nous ne pourrions plus vivre sans inquiétude, quoi qu'il en soit. étant en face de "l'inconnu" dans le sens où nous ne savons pas en sorte comment nous nous percevrons dans ce corps "esprit" n'ayant connu jusqu'à la mort que la matière.
D'accord avec toi à 200% nawell sourire comme toi, la "croyance" d'une survie de notre vrai moi, qu'on l'appelle âme ou être psychique, ne relève même pas de la croyance mais d'une quasi-certitude (99%) il faut avoir cette foi inébranlable-mais Est-ce-que cela relève seulement de la foi puisque je m'appuie avant tout sur les découvertes et idées de certains scientifiques, même athées? sourire -pour pouvoir regarder cette vidéo-ci (merci à Orthon pour la sienne^^) en gardant le sourire^^ma vision à moi de la mort, qui débouche sur cette image de vide sidéral:



Je pense être prète, oui, ce qui n'a pas toujours été le cas sourire je ne suis pas pressée lol je dis toujours qu'il y a autant de temps devant moi que derrière moi-c'est vrai statistiquement j'imagine, mais ça m'étonnerais beaucoup de pouvoir en reparler à 80 ans, d'ailleurs ça m'importe peu. Cela dit, je pense que j'ai encore-probablement-pas mal de choses à vivre et à accomplir dans cette vie-ci^^Ne pas avoir peur de la mort ne signifie pas la souhaiter avant l'heure.
Je pense en effet qu'il y a une heure pour chacun, un temps spécifique pour chaque individu, et que nous n'y pouvons strictement rien. Nous retournons d'où nous venons, notre psychisme s'élance vers ces autres dimensions dont nous ignorons encore beaucoup dans cette vie-ci, bien qu'un coin du voile commence à se lever supercontent croire en cet autre monde ne signifie pas qu'on est incapable de jouir des joies de cette vie-ci-ça dépend pour qui, mais il se trouve que ce n'est le cas ni pour moi ni pour mes amis partageant plus ou moins mes certitudes, bien au contraire: je goute chaque instant comme autant de parcelles d'eternité, de temps suspendu, ce peut être un état de grace on vas dire^^nous pouvons bien sûr faire notre propre paradis ou enfer dans cette vie-ci, mais ça ne signifie pas que l'un empêche l'autre.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Bulle le Lun 12 Oct 2015 - 9:49

stana a écrit:D'accord avec toi à 200% nawell sourire  comme toi, la "croyance" d'une survie de notre vrai moi, qu'on l'appelle âme ou être psychique, ne relève même pas de la croyance mais d'une quasi-certitude (99%) il faut avoir cette foi inébranlable-mais Est-ce-que cela relève seulement de la foi puisque je m'appuie avant tout sur les découvertes et idées de certains scientifiques, même athées?
Ah bon ? Il serait, à 99 %, excusez moi du peu, scientifiquement prouvé qu'il y a une âme qui survivrait après la mort ?

_________________
Hello Invité !  Le On ne choisit pas l'heure de sa mort Quizzj10du 01 novembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45012
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par _nawel le Lun 12 Oct 2015 - 9:57

orthon7 a écrit:
nawel a écrit:il est de toute évidence qu'une fois morts notre corps "esprit" continue un chemin.

ce n'est que ton point de vue, et je le respecte.
pour moi nada, la mort c'est la mort; et je n'en ai pas peur.
dans le cas de mort violente ou injuste en fonction de l'âge.
La tristesse appartient au vivant,
Ce ne sont pas ceux qui partent qui souffrent le plus, ce sont ceux qui restent.
si non on peut l'admettre
si on n'a le temps de la comprendre de l'admettre.
Oui il est indéniable que nos proches partis nous manquent. En ce qui me concerne l'inconnu je ne le crains pas dans le sens où je l'associerais à quelque "enfer" comme l'indique Magnus mais plus à une autre réalité dont j'ignore l'existence en tant qu'autre réalité. Ce serait si je devais comparer cet "inconnu" sur terre un départ vers un pays dont j'ignore comment y vivent les gens et auquel je dois m'adapter pour y trouver ma place.


_________________
« Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé.  »

de Albert Einstein
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par _nawel le Lun 12 Oct 2015 - 10:04

Oui Stana je pourrais cependant dire aussi à 100% sans l'ombre d'un doute plutôt qu'une quasi certitude. Je suis aussi comme toi si heureuse de vivre ici pleinement, parcelles de bonheur, et ensuite partir avec dans le coeur ce bonheur persistant, chaque chose en son temps.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Bulle le Lun 12 Oct 2015 - 14:47

nawel a écrit:Oui Stana je pourrais cependant dire aussi à 100% sans l'ombre d'un doute plutôt qu'une quasi certitude. Je suis aussi comme toi si heureuse de vivre ici pleinement, parcelles de bonheur, et ensuite partir avec dans le coeur ce bonheur persistant, chaque chose en son temps.
Vos croyances font partie de votre liberté ; mais votre liberté de conscience n'autorise pas affirmer qu'il y a une preuve scientifique d'une persistance de l'âme/esprit après la mort. Nous sommes d'accord ?

_________________
Hello Invité !  Le On ne choisit pas l'heure de sa mort Quizzj10du 01 novembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45012
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Ladysan le Lun 12 Oct 2015 - 17:44

Nawel a écrit:Oui il est indéniable que nos proches partis nous manquent. En ce qui me concerne l'inconnu je ne le crains pas dans le sens où je l'associerais à quelque "enfer" comme l'indique Magnus mais plus à une autre réalité dont j'ignore l'existence en tant qu'autre réalité. Ce serait si je devais comparer cet "inconnu" sur terre un départ vers un pays dont j'ignore comment y vivent les gens et auquel je dois m'adapter pour y trouver ma place.
Nawel,
Dans le cas de figure que tu décris, tu n’auras probablement aucune raison de t’inquiéter pour t'adapter à ta nouvelle vie, "dans l'inconnu" vu que l’on peut trouver facilement sur terre des milliers de manuels avec un mode d’emploi détaillé (à respecter avant de pouvoir reconnaître ton nouvel  état d'"d'âme"  et par la même occasion, retrouver  les autres âmes/esprits.
Pas d’inquiétudes à avoir non plus pour les Raelistes , qui eux, aussi sont certains à 99% (pour les avoir contactés) , d’atterrir directement sur la planète où vivent les Élohims,  mais eux, auront plus de bol que toi, et seraient  moins « dépaysés » vu que les Elohims posséderaient  la faculté  de transférer la « conscience » des âmes,  via le clonage  et ainsi accéder à l’immortalité.
Perso, je m’inquiéterais plutôt pour l’âme/esprit de Stana, car vu la rivalité qui existe entre dieu et Satan, elle devra peut-être rendre des comptes à dieu, vu que de son vivant elle à offert son corps terrestre à Satan…Et là, ça craint des scènes de jalousies…
Avouez quand-même  Stana et toi, que pour les non-croyants, il y a des trucs difficiles à gober. 
Et "ça" c'est le bouquet !  :
Nawel a écrit: mais Est-ce-que cela relève seulement de la foi puisque je m'appuie avant tout sur les découvertes et idées de certains scientifiques, même athées?

Laisse donc à la science, ce qui est à la science ! Si j'étais vache, je te prierais de me donner tes sources et de m'expliquer de A à  Z  quelles sont ces "découvertes scientifiques" qui te conforteraient dans tes concepts qui, soit dit en passant, je considère plutôt comme une exaltation mystique que tu refuses d'assumer, puisque tu veux "scientifiser" tes ressentis.  
Je comprends que tu aies le besoin d'en parler, mais faut pas pousser bobonne non plus... tapelatête
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par cana le Lun 12 Oct 2015 - 18:14

on ne choisit par l'heure de sa mort
ni même celle de sa naissance
alors que choisit on réellement ?
l'illusion de pouvoir faire un choix en s'adaptant.


koan zen a écrit:La haine seule fait des choix.
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par Bulle le Lun 12 Oct 2015 - 19:43

cana a écrit:on ne choisit par l'heure de sa mort
ni même celle de sa naissance
alors que choisit on réellement ?
l'illusion de pouvoir faire un choix en s'adaptant.
Si je suis en face d'un ennemi et que je choisis de me taire plutôt que de dénoncer : je fais un choix.
koan zen a écrit:La haine seule fait des choix.
... Et je ne m'appelle pas "la haine" pour autant lol!

_________________
Hello Invité !  Le On ne choisit pas l'heure de sa mort Quizzj10du 01 novembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45012
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par cana le Lun 12 Oct 2015 - 21:50

Bulle a écrit:
Si je suis en face d'un ennemi et que je choisis de me taire plutôt que de dénoncer : je fais un choix.
koan zen a écrit:La haine seule fait des choix.
... Et je ne m'appelle pas "la haine"  pour autant lol!
c'était une image bulle de raison tongue
des choux à quoi?
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par _nawel le Lun 12 Oct 2015 - 23:15

Tout doux Ladysan ne te prends pas la tête j'ai mal pour toi sourire
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par _nawel le Jeu 15 Oct 2015 - 23:55

Ladysan a écrit:
Nawel a écrit:Oui il est indéniable que nos proches partis nous manquent. En ce qui me concerne l'inconnu je ne le crains pas dans le sens où je l'associerais à quelque "enfer" comme l'indique Magnus mais plus à une autre réalité dont j'ignore l'existence en tant qu'autre réalité. Ce serait si je devais comparer cet "inconnu" sur terre un départ vers un pays dont j'ignore comment y vivent les gens et auquel je dois m'adapter pour y trouver ma place.
Nawel,
Dans le cas de figure que tu décris, tu n’auras probablement aucune raison de t’inquiéter pour t'adapter à ta nouvelle vie, "dans l'inconnu" vu que l’on peut trouver facilement sur terre des milliers de manuels avec un mode d’emploi détaillé (à respecter avant de pouvoir reconnaître ton nouvel  état d'"d'âme"  et par la même occasion, retrouver  les autres âmes/esprits.
Pas d’inquiétudes à avoir non plus pour les Raelistes , qui eux, aussi sont certains à 99% (pour les avoir contactés) , d’atterrir directement sur la planète où vivent les Élohims,  mais eux, auront plus de bol que toi, et seraient  moins « dépaysés » vu que les Elohims posséderaient  la faculté  de transférer la « conscience » des âmes,  via le clonage  et ainsi accéder à l’immortalité.
Perso, je m’inquiéterais plutôt pour l’âme/esprit de Stana, car vu la rivalité qui existe entre dieu et Satan, elle devra peut-être rendre des comptes à dieu, vu que de son vivant elle à offert son corps terrestre à Satan…Et là, ça craint des scènes de jalousies…
Avouez quand-même  Stana et toi, que pour les non-croyants, il y a des trucs difficiles à gober. 
Et "ça" c'est le bouquet !  :
Nawel a écrit: mais Est-ce-que cela relève seulement de la foi puisque je m'appuie avant tout sur les découvertes et idées de certains scientifiques, même athées?

Laisse donc à la science, ce qui est à la science ! Si j'étais vache, je te prierais de me donner tes sources et de m'expliquer de A à  Z  quelles sont ces "découvertes scientifiques" qui te conforteraient dans tes concepts qui, soit dit en passant, je considère plutôt comme une exaltation mystique que tu refuses d'assumer, puisque tu veux "scientifiser" tes ressentis.  
Je comprends que tu aies le besoin d'en parler, mais faut pas pousser bobonne non plus... tapelatête

Alors Ladysan je suis admirative, tu dois être surhumaine pour ne pas avoir l'ombre d'un frémissement en pensant à la mort. Peut être parce que tu n'as jamais lu aucun livre sur le sujet ? Quant à moi le meilleur livre est le mien celui de ma conscience qui a je l'avoue tendance à "me dire" quand tu partiras pour l'autre monde, seras tu la même ? A savoir seras tu la "nawel" avec ce qui te caractérise ( je garde pour moi ce que je suis) et sauras tu t'adapter à l'autre monde avec tout ce nouveau mode de vie qui le caractérisera.

Moi qui pensais que les autres étaient plus rationnels je m'aperçois qu'en fait c'est moi qui le suis plus en m'attachant à "ces détails".

Quant aux Raélistes et tous baragouinages ce ne sont mes tasses de thé je laisse ça à ceux qui aiment ce genre de lectures, toute liberté est bonne à être respectée.

Pour stana je te trouve injuste car ce n'est pas l'habit qui fait le moine, je trouve dans sa façon de discourir beaucoup d'humanité de gentillesse d'amabilité je ne pourrais pas en dire autant pour toi.

Pour finir tu m'as citée, pourrais je savoir de quel contexte tu as tiré cette phrase car sans le contexte tout peut être interprété. Quoiqu'il en soit désolée de n'être pas que spiritualiste et d'être aussi assez cartésienne.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par stana le Ven 16 Oct 2015 - 2:49

Le fait que j'ai les mêmes idées que nawell concernant le psychisme et la vie après la mort qui, selon nous, en découle ne signifie pas que je pense que c'est une vérité scientifique parfaitement prouvée et établie à 99 ou 100% sourire ces nouvelles découvertes scientifiques appuient simplement une foi et des idées que j'avais déjà, et me permet de mieux comprendre les mécanismes de ce en quoi je crois. Tout coïncide, et le fait qu'un coin du voile commence à être levé éclaire d'un jour nouveau ce en quoi ont foi les humains depuis la nuit des temps, moins mystérieux en vérité qu'ils l'ont longtemps pensé sourire je pense que nous ne pouvons de toute façon, perceptions aiguisées ou non, nous ne verrons jamais, dans cette vie-ci, que la partie visible de l'iceberg.

Je comprends très bien que tout le monde ne puisse pas être d'accord avec nous.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par orthon7 le Ven 16 Oct 2015 - 9:48

Pour vous faire plaisir les filles.



c'est beau et rassurant, par contre pour le vilain
le départ vers un autre monde et moins rassurant. diable fâché
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par _nawel le Ven 16 Oct 2015 - 11:01

Film culte, très beau (en ce qui me concerne) musique y compris, et l'amour élément essentiel est bien décrit, merci Orthon, bien du plaisir sourire
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

On ne choisit pas l'heure de sa mort Empty Re: On ne choisit pas l'heure de sa mort

Message par stana le Sam 17 Oct 2015 - 13:30

Oh mais je n'avais pas besoin d'être rassurée Orthon lol mais merci beaucoup, j'adore ce film ange il cadre exactement avec ce que je pense sourire

Celui-là aussi est très beau:

stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum