25 novembre

Aller en bas

25 novembre Empty 25 novembre

Message par _bradou le Ven 28 Nov 2008 - 11:34

25 novembre, journée contre la violence faite aux femmes, allez, ça mérite d'en parler un peu!
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 11:57

Oui cela mérite que nous en parlions .mais pour dire quoi au juste ? Quelles sont un peu c.. de rester avec des types qui prennent leur pieds en les tuant a moitiée ?pourquoi ne vont-elles pas dans les foyer ? des pourquoi y en a a la pelle .
Moi j'aimerai bien savoir se que vous en pensez de ses femmes qui servent de punching-ball ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par SEPTOUR le Ven 28 Nov 2008 - 14:34

Oui, cela mérite bien des lignes. Les femmes souffrent non seulement de violences mais aussi de discrimination sociale.
C'est dommage et terrible que la ''moitié du ciel'' a qui l'on doit tant de douceurs et de''joies'' soient si malménées.
Nos méres, nos soeurs, nos femmes, nos maitresses meritent tellement mieux que ca.
je vous souhaite, chéres femmes, bien des jours au gout de miel et d'épices... comme disent les anglais.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 18:00

caladine a écrit:Quelles sont un peu c.. de rester avec des types qui prennent leur pieds en les tuant a moitiée ?pourquoi ne vont-elles pas dans les foyer ? des pourquoi y en a a la pelle .
Moi j'aimerai bien savoir se que vous en pensez de ses femmes qui servent de punching-ball ?

Caladine, c'est rare, très rare, que ça commence comme ça. La violence, ça s'instaure progressivement, très progressivement, et la plupart du temps très sournoisement.

Par ailleurs, le climat de violence, ce n'est pas forcément, comme tu le dis, du simple sadisme de la part de celui qui frappe. Et je te signale que la violence, ça peut être aussi une mère contre ses enfants. Comme le montre les témoignages de femmes battues, c'est arrivé petit à petit. D'abord des disputes, puis des plats qui volent, puis, un jour, un claque... et le lendemain, le mec est tout penaud et s'excuse. Il y a aussi l'alcool.

Je ne défends absolument pas les hommes qui maltraitent, insultent, cognent leur conjointe. Mais à mon avis, ce que tu écris est caricatural. C'est comme ça que c'est vu de l'extérieur, également, et c'est sûr que les femmes qui se font taper par leur conjoint (d'ailleurs, ça peut aussi être "taper dans le porte monnaie"), auront honte de dire ce qui leur arrive, car à l'extérieur, on ne comprend pas. Au mieux, elles sont c..., au pire, elles sont maso...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 19:29

oui Siva je le sait ça mais ce n'est pas toujours comme cela que les gens pense mais plutôt comme je l'ai décrit .Je connais bien le sujet ,ma mère était une femme battue et nous des enfants battus par nos deux parents et moi en tant q'ainée dune fratrie de trois j'ai pris souvent pour les trois .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 20:53

c'est aussi trés souvent quelque chose qui se fait à deux.
l'inconscient a une grosse part de responsabilité dans le choix de nos partenaire et nous reproduisons ou inversons certains aspects du schéma parental.
nous nous choisissons et nous attribuons des rôles inconsciemment avant même que ne démarre le couple.
ensuite, nous mettons tout cela en pratique.

il y a de puissants rapports de forces dans les couples qui peuvent prendre l'aspect de violences physique. mais il existe toutes sortes de dominations/soumissions, tortures psychologiques, etc... ce sont des jeux pervers et inconscients (je préfère insister sur le terme) où il est facile de voir un bourreau et une victime. mais le problème c'est que les rôles sont partagés.

une femme battue ne s'en va pas. et c'est peut-être ce qu'il y a de plus dur pour elle. elle est enchainée aux pieds de son mari violent et se heurte à l'incompréhension générale.
"mais pourquoi tu te barres pas ?" elle ne peut rien répondre. alors elle trouve des prétextes matériels, dit qu'elle veut guérir son mari, ou bien elle culpabilise "s'il est devenu comme ça , c'est de ma faute..."

le destin m'a amené à plusieurs reprises à cotoyer et soutenir des femmes vivant ce genre d'extrémités. elles sont traumatisées, diminuées, et demandent une assistence totale tout en voulant rester dans leur geole. bien souvent il y a des enfants et tout ce petit monde vit un drame permanent...
je suis toujours désarmé face à ces situations et m'étonne d'en croiser autant.
sont-elles si fréquentes ou est-ce moi qui les attire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Invité le Ven 28 Nov 2008 - 21:50

Peut-être les deux Zelda !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par ElBilqîs le Ven 28 Nov 2008 - 22:31

ce n'est pas un sujet facile, et ça se produit dans tout les milieux.
comme le dit Zelda, les torts sont souvent partagés... par les conjoints, ou avec l'alcool, la drogue ou le jeu.
partir, c'est facile à dire, mais beaucoup plus difficile à faire,
- lorsqu'on a commencé à construire quelque chose à deux, - lorsqu'il y a les enfants, qu'on ne veut pas priver de papa, - lorsqu'il y a l'orgueil qui fait que
vous n'allez tout de même pas reconnaître que vous vous êtes trompée
/ que vos parents ou amis avaient raison
/ que c'est un "salaud"
/ que vous faites partie de celles qu'on appelle des femmes battues..,
- lorsqu'il y a la honte de n'avoir pas su apprivoiser celui qu'on a aimé/aime toujours,
- lorsqu'il y a la peur du qu'en dira-t-on?,
- lorsqu'il y a la religion qui vous l'interdit...
- lorsqu'on na aucune envie de se retrouver confrontée à d'autres femmes encore plus en souffrance que soi

et puis un jour, après plusieurs séjours à l'hôpital, ou chez le dentiste, ou chez une amie, on finit par se décider... au risque de se faire tuer (on ne "le" quitte pas comme ça!)

et parfois on survit

et on recommence avec un autre...
ou pas!

et parfois on arrive presque à oublier
mais de temps en temps quelque chose ou quelqu'un vient pour vous le rappeler et vous dites
c'est du passé, j'ai oublié!
mais on n'oublie pas, et on est triste parce que ça continue pour d'autres
qui comme nous serons tiraillées entre le devoir et la raison entre leurs enfants et leur souffrance, entre la volonté de vivre ou de mourir...
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Ronsard le Sam 29 Nov 2008 - 1:05

La violence faite aux femmes, aux enfants, aux animaux, aux autres hommes, à la nature, c’est la même violence, c’elle de la frustration dominatrice. C’est la névrose de laquelle l’humanité n’est pas encore désaliénée.
Rd.

Ronsard
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 430
Identité métaphysique : toutes
Humeur : toujours plus ou moins bonne
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Invité le Sam 29 Nov 2008 - 9:58

Ronsard a écrit:La violence faite aux femmes, aux enfants, aux animaux, aux autres hommes, à la nature, c’est la même violence, c’elle de la frustration dominatrice. C’est la névrose de laquelle l’humanité n’est pas encore désaliénée.
Rd.

bravo Ronsard. J'aimerais bien savoir comment et quand l'humanité sera désaliénée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par _bradou le Sam 29 Nov 2008 - 11:36

Ce sont les femmes dépendantes matériellement qui subissent le plus de violence, c’est même cette dépendance qui constitue la plus grave violence qui leur est faite. Les femmes économiquement indépendantes ne se laissent pas faire, sont capables de se défendre.
Dépendance qui est conséquence de l’inégalité. Inégalité quand la femme a plus de difficulté à accéder à un emploi. Inégalité quand elle est moins bien payées alors qu’elle est connue pour être plus sérieuse et plus appliquée dans son boulot, sans compter que ce qu’elle gagne, elle en fait profiter les enfants, alors que l’autre salaud va le dilapider dans le bistrot du coin.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Invité le Sam 29 Nov 2008 - 12:37

Ce n'est pas faux ce que tu dis, Bradou. On aurait tord de trop simplifier en disant que c'est "psychologique" : l'inégalité économique entre hommes et femmes, elle existe encore ! Même dans nos pays dits "développés", les femmes gagnent moins que les hommes à travail égal. (Sauf chez les fonctionnaires, avec les grilles indiciaires qui sont très contraignantes, très strictes, mais où la promotion n'est pas liée au sexe, je pense).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Invité le Sam 29 Nov 2008 - 14:10

Un fait gênant dans ces journées pour ceci ou pour cela, c'est que le ceci ou le cela en question sera toujours déterminé d'une manière telle que ce qui n'est pas pile poil dans la ligne du ceci ou du cela sera "hors ceci" ou "hors cela".

Par exemple, pourquoi avoir fait une journée pour les femmes battues, et non pas pour les conjoints battus, ou pour les gens victimes de violence en général ?

En effet, il existe des hommes battus, et au rang des conjoints battus ils ne sont même pas minoritaires, un article paru dans le Monde il y a une semaine révélait qu'il y avait une forte quantité de femmes chômeuses battues par des hommes chômeurs, et une forte quantité d'homme battus, battus par leur conjointe plus diplômée qu'eux en général.

Vous voyez où je veux en venir : en hypostasiant un type d'événement comme le prototype (la "femme battue" prototype de l'individu victime de violences conjugales), on crée un prototype mental qui nourrit une certaine forme de bien-pensance et de paresse intellectuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par ElBilqîs le Sam 29 Nov 2008 - 14:31

Par exemple, pourquoi avoir fait une journée pour les femmes battues, et non pas pour les conjoints battus, ou pour les gens victimes de violence en général ?
journée de la femme, journée de la femme battue... peut-être bientôt, journée de la femme fidèle ou journée de la femme cocue? journée des blondes? journée des femmes-plus -intelligentes-que les hommes? journée des top-model? journée des mères au foyer? journée des femmes harcelées, journée des secrétaires, journée des nourrices...
je suis bien sûre qu'en cherchant bien on peut en trouver de quoi remplir la moitié du calendrier (l'autre moitié pour les hommes, les maris, les enfants)
l'aviez- vous remarqué?
la violence est (un mot) féminin
le meurtre est ..... masculin
claque est féminin mais coup masculin
torgnole, châtaigne,taloche, tarte, bagarre, castagne féminins
jeton, marron,pain, ramponneau,coup de poing, de pieds ou de boule masculins
pas de jaloux, il y en a pour tout le monde

pourquoi tous ces jours dédiés?
pour remplacer les Saints sur le calendrier? pour trouver un prétexte pour faire dépenser de l'argent aux braves gens?
parce que à part ça, je ne pense pas que ça change la face du monde!
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par raphael-rodolphe le Sam 29 Nov 2008 - 15:06

Absolument Elbi, tu as résolument raison.

J'ajoute que la "fête de la secrétaire" existe.

La première semaine des secrétaires s’est tenue du 1er au 7 juin 1952 aux États-Unis. En France, la tradition remonte à 1991, sous l’impulsion de filiales françaises de groupes américains.
La Fête des secrétaires et assistantes, est généralement célébrée le troisième jeudi du mois d’avril.
raphael-rodolphe
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

25 novembre Empty Re: 25 novembre

Message par Invité le Dim 30 Nov 2008 - 13:17

Elbî a écrit:pourquoi tous ces jours dédiés?
pour remplacer les Saints sur le calendrier? pour trouver un prétexte pour faire dépenser de l'argent aux braves gens?
parce que à part ça, je ne pense pas que ça change la face du monde!
c'est la question que je me pose depuis un moment. chaque fois que j'allume la radio, c'est toujours la journée (nationale, internationale, européenne, mondiale) de ceci ou de cela. mais comme ça ne dure qu'un jour, on n'a même pas le temps de s'y pencher sérieusement, tout juste peut-on se dire "ah oui, c'est la journée de ceci aujourd'hui." et alors ?
ça soulage peut-être la conscience, de se dire ils font quelque chose, ça avance... et ça nous forge une attitude attentiste et conformiste à souhait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum