incendie dans une mosquée près de Lyon

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

incendie dans une mosquée près de Lyon - Page 4 Empty Re: incendie dans une mosquée près de Lyon

Message par Ilibade le Mer 7 Jan 2009 - 19:20

Et vous, vous avez des nouvelles de cette mosquée qui a été profanée par un odieux geste d'islamophobie à St-Priest, près de Lyon, à deux pas de la gare ?

Voyez-vous, c'est quand même curieux cette habitude nouvelle de traiter l'actualité avant même que les faits ne soient entièrement connus. En quoi y a-t-il eu islamophobie dans cette affaire ?

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

incendie dans une mosquée près de Lyon - Page 4 Empty Re: incendie dans une mosquée près de Lyon

Message par _Spin le Mer 7 Jan 2009 - 19:35

Bonsoir,

Ilibade a écrit:Voyez-vous, c'est quand même curieux cette habitude nouvelle de traiter l'actualité avant même que les faits ne soient entièrement connus. En quoi y a-t-il eu islamophobie dans cette affaire ?
Pour parler d'islamophobie, il faudrait déjà savoir ce que ça veut dire. Je ne sais pas si je suis islamophobe ou anti-islamophobe.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

incendie dans une mosquée près de Lyon - Page 4 Empty Re: incendie dans une mosquée près de Lyon

Message par gillovy le Jeu 8 Jan 2009 - 4:42

Spin a écrit:Bonjour,

gillovy a écrit:
Bien évidemment cet abject individu était un ennemi du christianisme!
On dévie du sujet, là... ce néanmoins :

En tant que chrétien et en tant qu’homme, je lis avec un amour infini ce passage qui nous rapporte comment le Seigneur finit par se lever brusquement et se servir d’un fouet pour chasser du temple les usuriers, cette race de vipères et de couleuvres ! Deux mille ans après, je m’incline avec une émotion profonde devant le combat inouï qu’il mena contre le monde, contre le poison juif et je constate que ce fut la raison pour laquelle il dut mourir sur la croix. (Adolf Hitler, discours du 12 avril 1922, cité par Fernand Rohman, Hitler, le Juif et le troisième homme, PUF, 1983, p. 75).

Même s'il a pu à l'occasion vanter le paganisme, il n'a jamais formellement renié la foi de son enfance, ni été excommunié, il invoquait Dieu et la Vierge dans ses discours et Mein Kampf.

à+

«Pour notre peuple, la religion est une affaire capitale. Tout dépend de savoir s'il restera fidèle à la religion judéo-chrétienne et à la morale servile de la pitié, ou s'il aura une foi nouvelle, forte, héroïque en un Dieu immanent dans la nature, en un Dieu immanent dans la nation même, en un Dieu indiscernable de son destin et de son sang.»
Testament politique d'Hitler, Adolf Hitler, notes de Martin Bormann,

Le christianisme est une rébellion contre la loi naturelle, une protestation contre la nature. Poussé à sa logique extrême, le christianisme signifierait la culture systématique de l’échec humain. [...] Mais il n’est pas question que le national-socialisme se mette un jour à singer la religion en établissant une forme de culte. Sa seule ambition doit être de construire scientifiquement une doctrine qui ne soit rien de plus qu’un hommage à la raison [...] Il n’est donc pas opportun de nous lancer maintenant dans un combat avec les Églises. Le mieux est de laisser le christianisme mourir de mort naturelle. Une mort lente a quelque chose d’apaisant. Le dogme du christianisme s’effrite devant les progrès de la science. La religion devra faire de plus en plus de concessions. Les mythes se délabrent peu à peu. Il ne reste plus qu’à prouver que dans la nature il n’existe aucune frontière entre l’organique et l’inorganique. Quand la connaissance de l’univers se sera largement répandue, quand la plupart des hommes sauront que les étoiles ne sont pas des sources de lumière mais des mondes, peut-être des mondes habités comme le nôtre, alors la doctrine chrétienne sera convaincue d’absurdité [...] Tout bien considéré, nous n’avons aucune raison de souhaiter que les Italiens et les Espagnols se libèrent de la drogue du christianisme. Soyons les seuls à être immunisés contre cette maladie.
• Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1952, t. 1, 10-14 octobre 1941, p. 51-60

Hitler chrétien ? Il crache lui-même son dégoût pour une religion qui prêche l'amour du prochain. Par coontre l'islam lui plaisait:
Les peuples régis par l'Islam seront toujours plus proches de nous que la France, par exemple, en dépit de la parenté du sang qui coule dans nos veines.
• Testament politique d'Hitler, Adolf Hitler, notes de Martin Bormann, préface de Trevor-Roper, éd. Fayard, 1959, 2 avril 1945, p. 180
et il y a d'autres citations où il exprime son admiration pour un peuple de guerriers.

AVERTISSEMENT: qu'il soit clair pour tous que nous réprouvons absolument les propos que nous rapportons. Nous le faisons, non sans douleur, certes, mais dans le souci de prouver historiquement ce que nous disons: Hitler avait répudié sa religion catholique (il avait même suivi le séminaire en Autriche) et était devenu un ennemi de la foi chrétienne.
D'ailleurs, pour la pervertir, il avait fondé les chrétiens allemands (d'inspiration nazie). Son régime a envoyé 100.000 opposants allemands à la mort, dont le fameux Dietrich Bonhoeffer, chrétien évangélique particulièrement convaincu du caractère démoniaque du nazisme.

Le rapport avec le sujet?
Le nazisme et l'islamisme ont des points de convergences évidents. Aussi parle t-on d'islamo-facisme à l'égard de l'intégrisme musulman.

gillovy
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 145
Localisation : Martinique
Identité métaphysique : chrétien evangélique
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 22/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

incendie dans une mosquée près de Lyon - Page 4 Empty Re: incendie dans une mosquée près de Lyon

Message par _Spin le Jeu 8 Jan 2009 - 6:50

Bonjour,

gillovy a écrit: Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1952, t. 1, 10-14 octobre 1941, p. 51-60
Je ne suis pas convaincu que Bormann, fieffé manipulateur, soit une source plus fiable que Hitler lui-même, probablement un peu plus sincère jusque dans sa monstruosité.

gillovy a écrit:Le rapport avec le sujet?
Le nazisme et l'islamisme ont des points de convergences évidents. Aussi parle t-on d'islamo-facisme à l'égard de l'intégrisme musulman.
Là, je suis d'accord à condition de préciser : l'islamisme actuel, celui issu d'Hassan Al-Banna :
- même prétention de représenter une catégorie, race ou religion, intrinsèquement supérieure et qui doit dominer,
- même exacerbation des frustrations et humiliations générées (réellement) par des défaites militaires,
- même antisémitisme délirant appuyé d'ailleurs sur les mêmes Protocoles des Sages de Sion,
- même embrigadement systématique,
etc.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum