Les firmes pharmaceutiques pillent le patrimoine mondial

Aller en bas

Les firmes pharmaceutiques pillent le patrimoine mondial Empty Les firmes pharmaceutiques pillent le patrimoine mondial

Message par Invité le Dim 15 Nov 2009 - 7:52

Le Patrimoine inclut aussi les connaissances ancestrales.
Il y a une trentaine d'années, j'avais rencontré un "chercheur de plantes médicinales" qui passait son temps à repérer les endroits en Amazonies où pouvaient se récolter les plantes utilisées en pharmacie. Ce qu'il m'a raconté n'était pas connu à l'époque, mais m'a révoltée: quand un endroit était repéré, il était "vidé" de ses habitants par la force et même les massacres pour que la récolte puisse se faire.

Les développement des produits de synthèse ont heureusement diminué ce phénomène, mais c'est pour le remplacer par un autre: les sociétés déposent des brevets sur les savoirs ancestraux, empêchant la production traditionnelle.

Libération du mercredi 15 décembre 1999. Prenez le temps de lire cet article qui en dit long sur les méthodes des multinationales.

VOLEURS DE PLANTES

A la recherche de nouvelles molécules, des scientifiques étrangers n'hésitent pas à soutirer aux chamans leurs secrets ancestraux de guérisseurs pour ensuite déposer des brevets pharmaceutiques.

(...) Quand l'argent ne suffit pas à convaincre, les bioprospecteurs dégainent une autre arme. Les chamans considèrent en effet les plantes avec lesquelles ils se soignent comme des feuilles sacrées. Et un tel don de la nature ne peut pas être refusé à une autre personne. « Les chasseurs de plantes vont jusqu'à s'infiltrer dans une communauté indigène, dit Annie Oehlerich, d'Ibis. Ils peuvent passer des semaines pour se faire accepter. Impossible, dès lors de savoir d'où ils viennent. Et, surtout, de connaître leurs réelles intentions. « Les gens ne se méfient pas », poursuit Annie Oehlerich. Mais un jour, on apprend que l'étranger a demandé qu'on lui apporte des plantes. Ou qu'il a simulé une maladie, un malaise pour être aux premières loges de la technique thérapeutique. Dans sa culture, le chaman ne peut pas refuser de soigner celui qui est malade : il considère sa faculté à soigner comme un don de Dieu. »
La suite ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum