Sens moral

Aller en bas

Sens moral Empty Sens moral

Message par Radha2 le Lun 5 Avr 2010 - 22:38

A votre avis, le sens moral est-il seulement lié a l'éducation ?

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par JO le Mar 6 Avr 2010 - 7:56

le sens moral semble inhérent à la condition humaine, mais il est gravement conditionné, culturellement et individuellement . Juger par soi-même demande un long dépouillement de tous les préjugés qui nous formatent dès la naissance .Mais la notion de bien et de mal pourrait bien être innée .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par Leleu le Mar 6 Avr 2010 - 8:45

Le sens moral est une immanence. Il est inhérent à l’Homme sans quoi, à cause de notre caractère, nous aurions mis fin depuis longtemps (depuis toujours ?) à nous même.
C’est le fléau de la balance, la loi de l’équilibre.
Le centre de l’Univers est fixe tandis que sa périphérie oscille en permanence entre faux et juste entre mal et bien. Le fil d’Ariane qui nous relie au centre, cette échelle de Jacob, consciemment ou pas est notre axe, notre point Christ qui transcende nos pulsions égoïstes.
La morale moralisante est le reflet du sens moral naturel. Selon les époques et surtout selon les interprétations elle peut-être le support à diverses idéologies tant religieuses que matérialistes. C’est pour cela qu’en initiation occidentale le sens de l’honneur, la Chevalerie valent mieux que la morale.
Le sens moral est une ascèse contre notre animalité.Le sens moral nous grandit.
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par _athéesouhaits le Mar 6 Avr 2010 - 9:23

le sens moral est acquit...

l'exemple des enfants sauvages en est la preuve...

un enfant est a la base un petit animal qui n'a pas la moindre idée de de ce qu'est le sens moral...
mettez le dans une famille de brigands il y a de fortes probalilités que l'éducation de ses parents le conduise a la délinquance...
mettez le dans une famille de braves gens il y a de fortes chances qu'il acquiers des valeurs morales décentes...
laissez le dans une foret ou laissez le enfermé dans un placard ..il deviendra un animal sauvage ...s'il résiste.

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par Geveil le Mar 6 Avr 2010 - 10:50

Ta démonstration est assez probante, Athésouhaits, mais il existe à mon avis, une zône du cerveau où cet apprentissage est possible. J'en ai déjà donné pour preuve l'exemple de cet ouvrier dont une partie du lobe frontal a été détruite dans un accident du travail. Il est devenu amoral, asocial.
Ceci dit, ce n'est pas avec nos spéculations d'amateurs que nous pourrons répondre à cette question, mais avec l'avis des spécialistes de neuro-psychologie.
Les spéculations de Leleu sont très belles, mais purement fantasmatiques. Je ne pense pas que le sens moral ne soit propre qu'à l'humanité, on en trouve déjà les germes dans la faune. Exemple: dans un zoo, un petit enfant passe à travers la barrière qui enferme des gorilles. Une femelle gorille se précipite pour le prendre dans ses bras et le soustraire aux intentions antropophages d'un mâle. Ensuite, le gardien est venu pour le lui reprendre.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par JO le Mar 6 Avr 2010 - 11:42

les réflexes animaux ne peuvent pas être baptisés morale réfléchie .
Le sens moral demande une réflexion, au sens où Radha le propose, toutefois .On a vu des enfants de cinq ans tuer froidement un de trois, et Le pervers sexuel n'a pas de sens moral .On peut naitre pervers , on devient bon .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par JO le Mar 6 Avr 2010 - 11:43

Mais le "sens" la disposition , existe , évidemment , à la naissance , mais doit être formée pour aboutir à la conscience morale .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par _athéesouhaits le Mar 6 Avr 2010 - 12:29

JO a écrit:les réflexes animaux ne peuvent pas être baptisés morale réfléchie .
Le sens moral demande une réflexion, au sens où Radha le propose, toutefois .On a vu des enfants de cinq ans tuer froidement un de trois, et Le pervers sexuel n'a pas de sens moral .On peut naitre pervers , on devient bon .
tu crois que la perversion ou la criminalité sont inscrits dans les gènes?
je pense plutot que le gamin qui en tue un autre a subit une forte influence qu'elle soit éducative ou médiatique...
après qu'il y ait des malades du cerveau à la naissance c'est un fait mais peut dans ce cas la parler de sens moral ou pas?

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par bernard1933 le Mar 6 Avr 2010 - 15:16

Je pense que l' instinct de conservation, de survie, est l' origine fondamentale de ce que nous appelons le sens moral . Si nous voulons survivre, et vivre dans des conditions acceptables, il est nécessaire que nous nous adaptions à notre environnement, et donc à nos semblables .
L' éducation fait ensuite le reste . Et l' animal a aussi cet instinct, en moins développé, bien sûr . Mais le dressage lui apprend ce qu' il doit faire et ne pas faire . Inutile d' aller chercher une raison métaphysique.
Ci-dessous un article que j' ai lu dans le Figaro; une secousse électrique de quelques millivolts et hop ! Vous n'êtes plus le même...

Le jugement moral de cobayes modifié par des scientifiques ( Le Figaro 1-4-2010 )

Une étude menée par des neuroscientifiques américains a permis de localiser une des régions du cerveau utilisées lorsqu'on juge une personne. En y faisant circuler un léger courant électrique, ils ont modifié, un peu et temporairement, la perception du bien et du mal de quelques sujets.

La haute opinion que nous avons de la morale vient de prendre un sacré coup. Une équipe de neuroscientifiques américains du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a réussi à orienter le jugement moral de vingt cobayes volontaires. Pour ce faire, ils ont appliqué un très faible courant électrique dans une partie bien déterminée de leur cerveau : juste derrière et un peu au-dessus de leur oreille droite.

Liane Young, auteur principal de l'étude parue dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) explique sa démarche au figaro.fr : «Pour juger une personne, nous nous appuyons généralement sur l'idée que nous nous faisons de son intention [on ne porte pas le même jugement sur quelqu'un qui tue par accident ou avec préméditation par exemple, ndlr]. C'est en nous interrogeant sur l'origine biologique de ce fonctionnement que nous avons pu altérer le jugement moral de certains sujets. » Les chercheurs ont en effet ciblé la zone cérébrale nous permettant de décrypter et comprendre les intentions d'un tiers. Ils ont provoqué un très faible courant dans cette zone à l'aide d'un aimant afin de perturber son fonctionnement. Le tout, sans même ouvrir le moindre crâne.

Un jugement plus indulgent

Différents scénarios ont été présentés aux sujets de l'expérience. Chacun présentait quatre variantes. Prenons un exemple. Une personne va prendre un verre avec un ami et lui verse un produit dans son café. Dans le scénario 1, elle sait que le produit est mortel ; dans le 2, elle le pense (mais il ne l'est pas) ; dans le 3, elle sait qu'il est inoffensif ; et dans le 4, elle s'imagine qu'il est sans danger (mais il est mortel). Avant qu'on bouscule leurs circuits neurologiques - qui leur permettent d'analyser les intentions d'un autre être humain, les cobayes jugeaient plus durement les scénarios 1 et 2 dans lesquels il y avait volonté de nuire. Après intervention, ils se montrent plus indulgents (après dissipation du courant électrique, les sujets ont bien entendu retrouver leurs facultés initiales, ndlr)

«Etre capable de modifier le jugement moral d'une personne en lui appliquant simplement un petit champ magnétique est tout à fait étonnant», s'enthousiasme Liane Young. Peut-être un peu effrayant aussi. La neuroscientifique ne semble pas se poser cette question. Elle s'intéresse maintenant au rôle joué par cette même région cérébrale dans la perception que l'on a des gens «moralement chanceux». Comme ces conducteurs ivres qui prennent leur voiture et ne tuent personne. On leur accorde généralement plus facilement notre pardon qu'au chauffard qui aura tué deux personnes sur sa route. Et Liane Young aimerait bien comprendre pourquoi.
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par _pandore le Mar 6 Avr 2010 - 18:38

Non,le sens moral est le propre de la personne.
Votre famille peut très bien n'avoir aucune moralité et vous en avoir une.

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par JO le Mar 6 Avr 2010 - 18:46

si, justement, une zone du cerveau, est physiologiquement impliquée, c'est qu'elle est réceptive à ce qui l'active : l'éducation, ou l'absence de toute moralité dans le milieu éducatif, notamment .Je ne crois pas à un "gène" de la morale , mais à l'imprégnation , en particulier dans la petite enfance .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sens moral Empty Re: Sens moral

Message par _athéesouhaits le Mar 6 Avr 2010 - 18:58

on est 'accord alors tu appelles "imprégnation" ce que l'appelle" forte influence du milieu"...

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum