Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Page 3 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Invité Mar 13 Juil 2010 - 22:54

Et alors parlons-en de poésie !

Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'écoeure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.

C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !

Paul Verlaine

On parle bien là d’une pompe, n’est ce pas ? N’empêche qu’à la lecture de ce poème, j’ai le cœur qui se remplit de nostalgie. Et je ne pense pas être le seul.

Comme c’est …….. étrange pour une pompe de ressentir cela. lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par dan 26 Mar 13 Juil 2010 - 22:58

Lila a écrit:Tu esquives le coup là, mais tu ne le confronte pas !
Dan: je parle de français, dictionnaire, définition. Je n'invente rien, je n'imagine rien, je ne philosophe pas, je ne te pose pas de question. Inutile dons de te plaindre que tu réponds toujours la même chose parce qu'on te pose toujours les mêmes questions: c'est toi qui les provoque, on le voit bien ici (et ailleurs).

Si on dit à quelqu'un "tu n'as pas de coeur", TOUT LE MONDE comprendra ce que la personne signifie.

Rien à voir avec le besoin de poésie, ni de voir la vie en farce. Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Icon_wink
Alors va demander à un chirurgien ou à un medecin, si le coeur l'organe , est capable d'exprimer un sentiment, ou si c'est un muscle qui permet de véhiculer le sang . Quand il y a une transplantation du coeur , la personne qui reçoit le nouveau coeur ne change pas de sentiment!!!
Et revient nous expliquer ceux que ces spécialsites t'ont dit.
Si tu ne peux le faire consulte au moin un document medical .
Ne pas confondre une methaphore, et une réalité biologique .
Je n'esquive rien, je repond logiquement.
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par dan 26 Mar 13 Juil 2010 - 23:00

Hitori a écrit:Et alors parlons-en de poésie !

Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'écoeure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.

C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !

Paul Verlaine

On parle bien là d’une pompe, n’est ce pas ? N’empêche qu’à la lecture de ce poème, j’ai le cœur qui se remplit de nostalgie. Et je ne pense pas être le seul.

Comme c’est …….. étrange pour une pompe de ressentir cela.
tu le dis toi meme au depart c'est une "poesie", qui sort donc de l'imagination . Celà n'a rien à voir avec la réalité biologqiue.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Magnus Mar 13 Juil 2010 - 23:00

dan 26 a écrit:D'où vient ce besoin de poesie, d'imaginaire ?
La vie ne doit elle pas se regarder en face ?
Oui, bien sûr, une femme aussi tu peux la regarder en face, et lui dire :
- Mon petit coeur, ma petite pouliche, mon petit chou.... .
Ne me dis pas qu'après ça, elle va aller consulter son cardiologue, se réfugier dans un haras ou prendre racine dans le potager... . pette de rire


_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 27993
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par dan 26 Mar 13 Juil 2010 - 23:14

[quote]
Magnus a écrit:
dan 26 a écrit:D'où vient ce besoin de poesie, d'imaginaire ?
La vie ne doit elle pas se regarder en face ?
Oui, bien sûr, une femme aussi tu peux la regarder en face, et lui dire :
- Mon petit coeur, ma petite pouliche, mon petit chou.... .
Ne me dis pas qu'après ça, elle va aller consulter son cardiologue, se réfugier dans un haras ou prendre racine dans le potager... .
C'est bien connu que les femmes aiment la poesie .
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Invité Mar 13 Juil 2010 - 23:20

Dan :
Quand il y a une transplantation du coeur , la personne qui reçoit le nouveau coeur ne change pas de sentiment!!!
Rien n’est moins sûr. Renseigne toi avant de dire cela et tu verras que de nombreux transplantés ont justement des problèmes de sentiments, comme tu dis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Bénédicte Mar 13 Juil 2010 - 23:22

Tu en fais exprès ou quoi Dan ?

Dans la langue française, il y a des homonymes. c'est le cas de "coeur" qui a plusieurs sens.

Les poésies peuvent aussi être inspirées par des faits réels.

Lis le poème de Lamartine qu'il a composé suite au décès de sa fille. Tu ne peux que pleurer. Sauf si tu n'as pas de coeur (je veux dire : si tu es sensible).

Bénédicte
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 401
Localisation : ouest
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : belle
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Bénédicte Mar 13 Juil 2010 - 23:29

Hitori, tu dis
Rien n’est moins sûr. Renseigne toi avant de dire cela et tu verras que de nombreux transplantés ont justement des problèmes de sentiments, comme tu dis.


Pour moi, c'est de l'inédit. Où as-tu lu ça ?

Je ne pense pas que ce soit le coeur (l'organe) le siège des émotions. Pour moi, c'est dans le cerveau.

Si cette expression existe (avoir mal au coeur, avoir du coeur), c'est parce que lorsqu'on est très émus, lorsqu'on voit un spectacle qui nous choque, on ressent comme une nausée, et c'est plutôt aux alentours de l'estomac, de l'épigastre. Et aussi, parce que le coeur était l'organe vital par excellence.

Mais je suis intéressée par le document concernant les transplantés qui ont changé de sentiments.

Bénédicte
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 401
Localisation : ouest
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : belle
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Invité Mar 13 Juil 2010 - 23:31

Dan :
tu le dis toi meme au depart c'est une "poesie", qui sort donc de l'imagination . Celà n'a rien à voir avec la réalité biologqiue.
Oui, mais la poésie exprime ce que le narrateur ressent, c’est bien une réalité biologique non ?

C’est comme lorsque tu ressens une immense joie, tu as la sensation que ton cœur va se dilater, ou lorsque qu’un chagrin te frappe, tu as la sensation que ton cœur va se déchirer, non ? Si ce n’est pas biologique c’est quoi ? Une vue de l’esprit.

Enfin, j’espère que toi aussi, tu as ces ressentis là, sinon…… je te plains. Crying or Very sad


Dernière édition par Hitori le Mer 14 Juil 2010 - 0:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Magnus Mar 13 Juil 2010 - 23:32

Hitori a écrit:
Dan :
Quand il y a une transplantation du coeur , la personne qui reçoit le nouveau coeur ne change pas de sentiment!!!
Rien n’est moins sûr. Renseigne toi avant de dire cela et tu verras que de nombreux transplantés ont justement des problèmes de sentiments, comme tu dis.
Pourtant, ici il s'agit bien du coeur-organe. Comment expliques-tu ce phénomène ?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 27993
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Bénédicte Mar 13 Juil 2010 - 23:33

Dans, tu dis :
C'est bien connu que les femmes aiment la poesie .

Nos plus grands poètes sont des hommes, et leurs poèmes pas forcément à l'attention d'une femme.

Heureusement, il y a des hommes sensibles.


Bénédicte
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 401
Localisation : ouest
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : belle
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Bénédicte Mar 13 Juil 2010 - 23:44

Lila, je ne suis pas d'accord avec toi concernant Brigitte Bardot.

On peut ne pas aimer la femme, la mère, mais c'est une personne très sensible aux souffrances animales. Et c'est très bien tout ce qu'elle fait pour défendre la cause animale.




Bénédicte
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 401
Localisation : ouest
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : belle
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Invité Mer 14 Juil 2010 - 0:03

Bénédicte :
Pour moi, c'est de l'inédit. Où as-tu lu ça ?
Ben, le fait que j’ai étudié la MTC, dans laquelle les organes du corps humains n’ont pas seulement une fonction « mécanique », mais ont aussi une âme végétative, un principe psychique, avec notamment le cœur qui contient le Shen, « l’Esprit » j’ai naturellement été sensibilisé à ce problème.

De nombreux cas de personne ayant eu le sentiment de n’être plus la même après une transplantation cardiaque, ont été relatés. En voici un, mais si cela t’intéresse en faisant une recherche sur google, tu devrais pouvoir en trouver d’autres.

Spoiler:
Claire Sylvia 47 ans souffre depuis 7 ans d'une maladie rare appelée 'hypertension pulmonaire primaire' qui laisse son cœur en très mauvais état et ses poumons aussi fins qu'une feuille de papier. Son seul espoir réside dans une immédiate double greffe du cœur et des poumons.

Nous sommes en avril 1988. Claire est allongée sur une table d'opération de l'hôpital américain de Yale-New-Haven dans la région de la Nouvelle-Angleterre. Les chirurgiens lui ouvrent le thorax pour lui enlever son cœur et ses poumons défectueux et les remplacer par les organes sains d'un jeune homme de 18 ans qui vient de se tuer en moto. L'opération est un succès.

Quand Claire émerge de son sommeil quelques heures plus tard elle a le sentiment que son nouveau cœur bat plus profondément et à un rythme différent. Elle en parle à l'infirmière qui lui répond en souriant : 'C'est un effet de votre imagination mais rien n'a changé'. Et pourtant, elle se sent différente sans toutefois oser en parler au chirurgien.
A sa sortie de l'hôpital à un journaliste qui lui demande ce dont elle a le plus envie maintenant, Claire lui répond : 'Je meurs d'envie de boire une bière'… elle n'a jamais aimé la bière !!! Un peu plus tard elle réalise qu'elle a un nouveau penchant pour les poivrons verts, le beurre de cacahuètes et le chocolat. Elle est aussi irrésistiblement entraînée vers les fast-food pour assouvir une envie inconnue de beignets de poulet. Ses goûts ont changé !
Plus étonnant encore, au cours d'une soirée chez des amis, elle est curieusement attirée par une Hollandaise aux cheveux blonds et au penchant homo alors qu'elle est hétérosexuelle inconditionnelle.

6 mois ont passé depuis l'opération et des incidents similaires se produisent au quotidien. Claire se demande si elle n'a pas reçu en plus du cœur et des poumons du jeune homme son esprit et certains aspects de sa personnalité ?
Quelques nuits plus tard, Claire fait un rêve qui semble confirmer ses soupçons. Dans ce rêve, elle embrasse un jeune homme du nom de Tim. Claire s'éveilla de ce rêve avec un sentiment de pur bonheur comme si on lui avait insufflé une nouvelle vie. 'J'avais l'impression d'avoir enfin intégré mon nouveau cœur et mes nouveaux poumons. Mais surtout je savais que le jeune homme de mon rêve était mon donneur. J'en avais la conviction'.

Bien que sachant qu'aucun hôpital américain impliqué dans le programme de greffes d'organes ne révèlera le nom d'un donneur, elle décide malgré tout d'appeler Gail Eddy, le coordinateur de programme de greffe à Yale. 'Je suis désolé dit Eddy mais vous ne pouvez pas savoir ça'. SVP Claire, laissez tomber'.
C'était sans connaître la détermination de Claire. Dans les semaines qui suivirent d'autres rêves obsédants s'imposèrent à elle et des faits déroutants continuèrent de bouleverser son quotidien.
C'est alors que la rencontre fortuite avec un médium lors d'un dîner va hautement l'aider dans sa quête de recherche de son donneur. Dès le lendemain de leur rencontre, le médium appelle Claire pour lui faire savoir qu'il a vu en songe le nom de son donneur dans la rubrique nécrologique d'un journal du Maine !

Il n'en fallait plus pour Claire qui se précipite à la bibliothèque pour feuilleter les journaux du Maine datant de la semaine de sa greffe. Elle y trouve immédiatement la nécrologie d'un jeune homme connu sous le pseudo de Tim Laselle tué dans un accident de moto à l'âge de 18 ans.
Convaincue du bien-fondé d'une rencontre avec la famille du donneur, Claire mène son enquête...

Nous sommes en 1991, Claire est au volant de sa voiture, elle se rend dans le Maine pour rencontrer la famille de Tim. Le premier moment de gêne passé, Claire après avoir raconté son histoire en détails se risque à quelques questions et obtient de la part de la famille de Tim une justification pour chaque goût ou sensation inexplicable. Ainsi Tim avait un faible pour la bière, les beignets de poulet et les poivrons. Il aimait les jeunes filles blondes. Il avait aussi un besoin constant de bouger… Claire revenait d'un tour de France à pied pour satisfaire un fort besoin d'action !!!

Source : http://www.histoiresinsolites.com/articles.php?lng=fr&pg=37

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Téoma Mer 14 Juil 2010 - 0:18

Code:
Libremax; Et pourtant je continue à penser que le partage et le pardon sont ce qu'il y a de meilleur. Malgré ma médiocrité.

Que nenni je ne vous vois pas médiocre du tout quelle idée...

Téoma
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 17/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Lila Mer 14 Juil 2010 - 6:58

Bénédicte a écrit:Lila, je ne suis pas d'accord avec toi concernant Brigitte Bardot.

On peut ne pas aimer la femme, la mère, mais c'est une personne très sensible aux souffrances animales. Et c'est très bien tout ce qu'elle fait pour défendre la cause animale.
Je ne parle ni de la mère, ni de la femme, ni même de ce qu'elle fait pour les animaux: je ne la connais pas, donc je ne peux pas la juger seulement sur ce qu'en disent les média. Je dis simplement que sa lettre ne montre pas une grande intelligence et ne propose rien de constructif. Elle aurait dû l'écrire autrement pour avoir un impact sur son destinataire: au moins ne pas être injurieuse ou grossière, alors elle aurait peut-être obtenu quelque chose, mais ce genre de torchon est juste bon pour la poubelle, désolée, Bénédicte.


@Hitori: très intéressant, mais étonnant. Tu as des raisons de croire que cette histoire est objectivement rapportée ? Tu connais d'autres cas ? Sais tu si après quelques années, le problème s'est résolu (les cellules du corps sont TOUTES remplacées après 7 ans, à des vitesses différentes: certaines chaque jour)
Intéressant aussi, ce fait ci, qui explique pourquoi tellement peu de personne n'ose s'exprimer à propos d'expériences "paranormales" : Quand Claire émerge de son sommeil quelques heures plus tard elle a le sentiment que son nouveau cœur bat plus profondément et à un rythme différent. Elle en parle à l'infirmière qui lui répond en souriant : 'C'est un effet de votre imagination mais rien n'a changé'. Et pourtant, elle se sent différente sans toutefois oser en parler au chirurgien. Après des réactions comme celles de cette infirmière, ils vont se plaindre de ne pas avoir assez de témoignages pour faire des études sur les NDE

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Lila Mer 14 Juil 2010 - 7:14

Dan a écrit:C'est bien connu que les femmes aiment la poesie .
Moi je ne l'aime pas, donc je ne suis pas une femme ? Bernard, Cochonfucius et d'autre mâles qui l'apprécient, sur ce forum, ne sont alors pas des hommes ?

Pffff, Dan, toujours avec tes généralisations, caricatures, manque de nuance, idées fausses... fatigant. fatigué ou marre de

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par JO Mer 14 Juil 2010 - 7:44

Passionnante expérience , que celle relatée plus haut !
Il me parait de plus en plus évident que le corps humain est un transformateur , récepteur, ré-emetteur . Je pensais que le cerveau était le seul organe efficient dans ce rôle . Mais il semblerait que toutes nos cellules aient cette fonction .
Si cette hypothèse - qui répond au principe d'économie scientifique ( l'hypothèse la plus simple est la plus probable), est exacte , les phénomènes paranormaux, deviennet normaux... quantiquement .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par JO Mer 14 Juil 2010 - 7:47

Si on refuse les expériences "impossibles", évidemment , cette patiente est devenue zinzin ! ou elle "se rassure" ...
Mais le doute scientifique se doit de les considérer comme analysables .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Invité Mer 14 Juil 2010 - 11:35

Magnus :
Pourtant, ici il s'agit bien du coeur-organe. Comment expliques-tu ce phénomène ?
Vois ma réponse à Bénédicte.

La MTC est une médecine holistique pour qui il n’y a pas de clivages entre le corps et l’esprit.
Les neuro-cardiologistes disent que le cœur est formé à 65 % des mêmes cellules que les neurones du cerveau et qu’il fabrique une hormone - la FNA – qui affecte notre centre émotionnel.
Les biophysiciens ont découvert que le cœur est un générateur électromagnétique dont le champ englobe le corps, jusqu’à 3 mètres. Il serait lisible à l’électrocardiogramme et son champ holographique lisible à partir de n’importe quel endroit du corps.
Voilà qui rejoint l’idée de la MTC pour qui le cœur abrite l’esprit.

On peut aussi envisager la mémoire cellulaire. Notre corps garderait en lui les mémoires enfouies, Chaque cellule de notre corps, à la manière d’un hologramme, serait détentrice de la mémoire globale du corps. Nous sommes probablement des émetteurs-récepteurs. On peut assimiler le cœur -quoique grossièrement, mais c’est pour l’analogie- à un Hard drive qui enregistrerais non seulement toutes nos pensées, mais aussi tout ce que va ressentir notre corps. Tu ouvres un UC et tu remplaces à l’intérieur le HD par un autre. Ne t’étonne pas, alors, de voir un beau pingouin à la place d’une fenêtre. lol!

Tiens……. dans « les mains d’Orlac », Maurice Renard nous décrit un pianiste qui s’est fait transplanter les mains d’un criminel décédé et qui suite à cela à subitement des envies de meurtres.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Invité Mer 14 Juil 2010 - 11:39

Lila :
Hitori: très intéressant, mais étonnant. Tu as des raisons de croire que cette histoire est objectivement rapportée ? Tu connais d'autres cas ? Sais tu si après quelques années, le problème s'est résolu (les cellules du corps sont TOUTES remplacées après 7 ans, à des vitesses différentes: certaines chaque jour)
Des raisons de croire ? Disons que je n’ai pas de raison de ne pas croire. Claire Sylvia a écrit un livre sur le sujet qui fera probablement l’objet d’un film.
Paul Pearsall, dans « The Pleasure Principle » développe l’idée de la mémoire cellulaire et de l’encodage spécifique du cœur.

Oui, les cellules de notre corps sont remplacées régulièrement, mais ne doit-on pas plutôt envisager d’une manière holistique le corps ? Au bout de 7 ans, nous ne sommes plus « physiquement » la même personne, mais nous sommes toujours le même « être », la même conscience.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par bernard1933 Mer 14 Juil 2010 - 11:50

Si je vois un grand méchant loup , je claque des dents...Est-ce-que ma
peur est dans mes mâchoires ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Bénédicte Mer 14 Juil 2010 - 11:51

Tiens……. dans « les mains d’Orlac », Maurice Renard nous décrit un pianiste qui s’est fait transplanter les mains d’un criminel décédé et qui suite à cela à subitement des envies de meurtres.

Ce qui signifierait qu'il existe un gène de la criminalité !!!

Je reste très sceptique ....

Surtout que parfois le coeur transplanté est un coeur artificiel.

Mais je suis d'accord que chaque cellule prise individuellement est un mini-organisme avec tout son système de duplication et de mémoire.


Bénédicte
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 401
Localisation : ouest
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : belle
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Bénédicte Mer 14 Juil 2010 - 11:54

Oui, les cellules de notre corps sont remplacées régulièrement, mais ne doit-on pas plutôt envisager d’une manière holistique le corps ? Au bout de 7 ans, nous ne sommes plus « physiquement » la même personne, mais nous sommes toujours le même « être », la même conscience.

Comment expliquer alors le vieillissement si les cellules sont régulièrement remplacées ?

Vient bien un moment où le remplacement se ralentit pour s'arrêter. Sinon, nous serions immortels !

Bénédicte
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 401
Localisation : ouest
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : belle
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Bénédicte Mer 14 Juil 2010 - 11:56

Avez-vous remarqué comme on est sortis du sujet (les catholiques et la lumière) ?

Désolée pour l'émetteur du message d'origine.



Bénédicte
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 401
Localisation : ouest
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : belle
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ? - Page 3 Empty Re: Les catholiques sont-ils les porteurs de lumière ?

Message par Lila Mer 14 Juil 2010 - 12:01

Hitori a écrit:Oui, les cellules de notre corps sont remplacées régulièrement, mais ne doit-on pas plutôt envisager d’une manière holistique le corps ? Au bout de 7 ans, nous ne sommes plus « physiquement » la même personne, mais nous sommes toujours le même « être », la même conscience.
C'est ce que je voulais dire. Les cellules remplacées le sont par l'"être" qui les produit. Donc ce coeur et ce poumon greffées sont entièrement remplacés après 7 ans maximum. Ma question était: cette personne a-t-elle encore ressenti ces phénomènes après plusieurs années ?


Bénédicte: je ne sais pas exactement, mais ce n'était pas l'objet de ma question Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum