En finir avec les religions -1-

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Alice le Lun 31 Jan 2011 - 15:45

Lorsqu'un groupe se fixe une tâche, comme construire une maison, ou aller sur la lune, il ne peut être que rationnel, car il doit obéir aux lois de la nature.

Mettre sur le même pied raison humaine et raison de la nature est selon moi une erreur.
Nous ne connaissons de la rationalité de la nature que ce que notre propre rationnalité humaine nous permet de connaître à un instant t.
Qui plus est, la rationalité est un concept mouvant par essence : ce qui était irrationnel à une époque ne l'est plus aujourd'hui, ce qui est rationnel aujourd'hui sera peut-être considéré comme irrationnel demain.
Ce qui est rationnel pour l'un sera peut-être vécu comme irrationnel par l'autre, ce dernier n'ayant pas entre ses mains les même cartes que le premiers. Etc.

Ce que je veux dire, c'est que cette question du rationnel VS l'irrationnel est subjective. Tout est toujours une question de point de vue, même en Science.

J'avais lu tes messages précédents. Et je pense que nos points de vue diffèrent, d'où mes réflexions.

Des croyances irrationnelles peuvent servir des objectifs rationnels, tout comme des faits rationnels peuvent aboutir à une finalité irrationnelle.
C'est pour cela que je dis qu'on n'a rien réglé en déclarant juste "toutes les religions sont dangereuses parce qu'irrationnelles".

Où l'on trouve l'amorce de cette affirmation culpabilisante et destructrice: " Nous sommes de pauvres pécheurs".
Je ne comprends pas le rapport...

Je ne sais pas dans quel état d'esprit ( Irrationnel ? ) tu m'as lu, mais je fais le contraire que nier.
Je reformule : à te lire, j'ai l'impression que tu opposes à "l'irrationalité de la religion" une "rationalité athée", comme si la religion ne pouvait que concentrer l'irrationalité alors que l'athéisme personnifierait la rationalité par excellence.
Or, les religions ne sont finalement qu'un "support de réflexion", tout comme l'athéisme : si les postulats diffèrent, les modes de fonctionnement peuvent être similaires (dans un sens comme dans l'autre).

On peut avoir une vision très rationnelle et dynamique de la religion, comme on peut avoir une vision très irrationnelle et figée de l'athéisme. Tout dépend de la croyance et de la foi que l'on met dans l'un (ou l'autre).

Tu as déjà lu mon message Croyance et foi et il n'est pas plus claire invitation au dynamisme.
Mais un dynamisme qui ne va que dans un sens est voué au déséquilibre... car c'est un dynamisme qui cherche à "annuler le poids de l'Autre". Les fanatiques religieuc ont exactement le même objectif, même si la Raison qui le sous-tend est différente (et irrationnelle)...

Donc : retour à la case départ, les pieds dans le potager, la bêche à la main : comment faire en sorte que l'Homme - qu'il soit attaché à une religion ou à l'athéisme, ou autre - apprenne à accepter et à entretenir l'harmonie du mouvement ? (ça sonne très zen dit comme ça, non ?)

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Millenium le Lun 31 Jan 2011 - 16:57

Je pense qu'il faut analyser les choses de plus haut et prendre en considération le facteur commun des échecs idéologiques .

Que pouvons nous constater ?
Les idéologies basées sur des concepts socios- économiques ou philosophiques, "religieux" sont tous corrompus par le pouvoir et l'argent.

Le pouvoir et l'enrichissement individuel sans limite conditionne chaque idéologie constructive en mensonge .
C'est donc utiliser des vérités pour en faire des mensonges.

La philosophie de Jésus utilisé à des fins de pouvoir.

L'idéologie communiste utilisée par un pouvoir s'appropriant les richesses(capitalisme,corporatisme d'une oligarchie)

La démocratie galvaudée par un système de dictature mondiale.

Je pense que le système monétaire tue dans l'oeuf toutes avancées substantielles et transforme en mensonge les meilleurs idées.
Millenium
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Geveil le Lun 31 Jan 2011 - 17:37

Alice a écrit:Mettre sur le même pied raison humaine et raison de la nature est selon moi une erreur.
Il n'y a pas de raison de la nature, dire cela serait lui accorder une identité, ce serait de l'idolâtrie.
Mais il y a des lois naturelles, peux-tu le nier ?

Qui plus est, la rationalité est un concept mouvant par essence : ce qui était irrationnel à une époque ne l'est plus aujourd'hui, ce qui est rationnel aujourd'hui sera peut-être considéré comme irrationnel demain.
C'est vrai, témoins les théories astronomiques prégaliléennes. Mais la pierre de touche est la nature, et elle a vite fait de relever l'incohérence des théories, non ?
Ce qui est rationnel pour l'un sera peut-être vécu comme irrationnel par l'autre, ce dernier n'ayant pas entre ses mains les même cartes que le premiers. Etc.
Exemples, STP ?
Ce que je veux dire, c'est que cette question du rationnel VS l'irrationnel est subjective. Tout est toujours une question de point de vue, même en Science.
Que tout soit subjectif, même en science, je l'ai soutenu ICI
Et je pense que nos points de vue diffèrent, d'où mes réflexions.
En effet, mais je suis sûr que si nous nous donnions une tâche à accomplir, par exemple jouer une pièce de musique, nous finirions par converger.

Des croyances irrationnelles peuvent servir des objectifs rationnels, tout comme des faits rationnels peuvent aboutir à une finalité irrationnelle.
Exemples ?

Où l'on trouve l'amorce de cette affirmation culpabilisante et destructrice: " Nous sommes de pauvres pécheurs".
Je ne comprends pas le rapport...
Dire que les hommes sont intrinsèquement irrationnels, d'où la nécessité de se fier à une entité dite supérieure.

Je reformule : à te lire, j'ai l'impression que tu opposes à "l'irrationalité de la religion" une "rationalité athée", comme si la religion ne pouvait que concentrer l'irrationalité alors que l'athéisme personnifierait la rationalité par excellence.
C'est que je dois être impressioniste ! Le choix d'une religion est irrationnel, ce qui n'exclue pas qu'un croyant puisse avoir des comportements rationnels dans la conduite de sa vie, sauf lorsqu'il s'agit d'obéir à des commandements bizarres.
Or, les religions ne sont finalement qu'un "support de réflexion"
, oui, et bien je trouve qu'il vaut mieux conduire sa réflexion en s'appuyant sur le réel, physique, social ou psychologique que sur des textes prétendument révélés.

tout comme l'athéisme : si les postulats diffèrent, les modes de fonctionnement peuvent être similaires (dans un sens comme dans l'autre).
Les modes de fonctionnement, certes, mais une croyance est-elle un postulat dont des expériences peuvent révéler la justesse ?

On peut avoir une vision très rationnelle et dynamique de la religion, comme on peut avoir une vision très irrationnelle et figée de l'athéisme.
Oui, absolument par exemple l'athéïsme peu avoir pour cause un rejet du père. Mais dans ce cas, ce rejet ferme l'athée à des phénomènes qui lui semblent relever d'une croyance, et donc restreint le champ d'investigation scientifique.
Mais une vision rationnelle et dynamique de la religion ne peut être que celle d'un historien, à moins que tu n'aies des exemples à me fournir.

Mais un dynamisme qui ne va que dans un sens est voué au déséquilibre... car c'est un dynamisme qui cherche à "annuler le poids de l'Autre".
Pour le coup, c'est moi qui ne vois pas le rapport.
Les fanatiques religieux ont exactement le même objectif, même si la Raison qui le sous-tend est différente (et irrationnelle)...
Quel objectif ?

Donc : retour à la case départ, les pieds dans le potager, la bêche à la main : comment faire en sorte que l'Homme - qu'il soit attaché à une religion ou à l'athéisme, ou autre - apprenne à accepter et à entretenir l'harmonie du mouvement ? (ça sonne très zen dit comme ça, non ?)
L'harmonie du mouvement n'est-elle pas celle du monde ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par JO le Mar 1 Fév 2011 - 8:22

Rien de plus rationnel que les lois naturelles . Et pourtant , quelle fantaisie dans les broderies de la nature!Elles contraignent plus encore que les lois religieuses et pourtant, on s'en accomode et on les transgresse, aussi . Mais la nature, on l'accepte pour vraie, et elle est amorale . La religion, plaquée dessus, prétend affranchir et ajoute des contraintes qui contredisent les lois naturelles .En ce sens, elles sont dérangeantes .
Mais la culture , proprement humaine, prétend asservir la nature .L'homme est un "animal dénaturé", qui se veut prométhéen et le paye .Son aspiration à devenir dieu le pousse à croire aux dieux.
Mais ce mouvement évolutif qui le pousse vers toujours autre chose , d'où peut-il venir ? L'animal ne l'a pas : l'instinct le pousse à la reproduction fidèle du passé et les mutations le contraignent sans qu'il le veuille .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22774
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Geveil le Mer 2 Fév 2011 - 15:50

JO a écrit:
Mais ce mouvement évolutif qui le pousse vers toujours autre chose , d'où peut-il venir ? L'animal ne l'a pas : l'instinct le pousse à la reproduction fidèle du passé et les mutations le contraignent sans qu'il le veuille .
Si, si, selon moi, ça reste un instinct, que je nomme " instinct d'exploration" et qui est propre à tous les êtres vivants, enfin, peut-être.
Alors voilà, tout se passe dans ta tête, sensations provenant d'un hypothétique extérieur ou d'un hypothétique cerveau, dans ce cas on les nommes "rêves".
L'enfant a du mal à distinguer entre rêve et réalité, et c'est avec l'âge qu'en principe il apprend à faire le tri. Mais à l'époque de la pensée magique, il ne sait pas encore faire un lien rationnel entre les évènements de sa vie. De même que la nuit, le cerveau produit des rêves, le jours il produit des fantasmes.
L'homme prend ses fantasmes pour des réalités et son instinct d'exploration le pousse à explorer ce qu'il prend pour réel, d'où naissent des religions.

Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Zed le Jeu 10 Fév 2011 - 7:07

Gereve a écrit:
JO a écrit:
Mais ce mouvement évolutif qui le pousse vers toujours autre chose , d'où peut-il venir ? L'animal ne l'a pas : l'instinct le pousse à la reproduction fidèle du passé et les mutations le contraignent sans qu'il le veuille .
Si, si, selon moi, ça reste un instinct, que je nomme " instinct d'exploration" et qui est propre à tous les êtres vivants, enfin, peut-être.
Alors voilà, tout se passe dans ta tête, sensations provenant d'un hypothétique extérieur ou d'un hypothétique cerveau, dans ce cas on les nommes "rêves".
L'enfant a du mal à distinguer entre rêve et réalité, et c'est avec l'âge qu'en principe il apprend à faire le tri. Mais à l'époque de la pensée magique, il ne sait pas encore faire un lien rationnel entre les évènements de sa vie. De même que la nuit, le cerveau produit des rêves, le jours il produit des fantasmes.
L'homme prend ses fantasmes pour des réalités et son instinct d'exploration le pousse à explorer ce qu'il prend pour réel, d'où naissent des religions.


Je percois personnellement le monde en général comme des gens qui parlent comme s'ils étaient dans un sommeil.

Mais il y a pas de quoi, je me suis assoupi moi-même depuis longtemps clown

Zed
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 405
Localisation : Longueuil, Québec, Canada
Identité métaphysique : Je Suis
Humeur : Tu Es
Date d'inscription : 13/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par JO le Jeu 10 Fév 2011 - 7:52

d'où la question : qu'est-ce que l'éveil ?
Alice passe au travers du miroir : fiction qui évoque une réalité que d'aucuns vivent , réellement .
Quand un rêve se concrétise, on l'appelle réalité ...
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22774
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Zed le Jeu 10 Fév 2011 - 8:19

JO a écrit:d'où la question : qu'est-ce que l'éveil ?
Alice passe au travers du miroir : fiction qui évoque une réalité que d'aucuns vivent , réellement .
Quand un rêve se concrétise, on l'appelle réalité ...



Suis-je un homme qui rève qu'il est un papillon ou un papillon qui rève qu'il est un homme?

La subtilité de la chose est que ni un ni l'autre, n'est, ni un ni l'autre. Mais le rève est agréable.

Zed
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 405
Localisation : Longueuil, Québec, Canada
Identité métaphysique : Je Suis
Humeur : Tu Es
Date d'inscription : 13/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Geveil le Jeu 10 Fév 2011 - 9:44

patanjali a écrit:
C'est pourquoi il faut respecter toute religion. Maudire une religion risque d'attirer sa malédiction car le pouvoir méconnu de l'inconscient collectif est puissant.

Ce qui est mauvais avant tout, ce sont les monothéismes, les intégrismes, impostures qui revendiquent une Vérité unique ou du moins une supériorité de leur Dieu sur celui des autres, et qui poussent au prosélytisme ou aux conflits et à l'homogénéisation hégémonique mondialiste.
Alors, on respecte ou on ne respecte pas ?

Quand les monothéismes se seront mutuellement auto-détruits, il restera la spiritualité.
Peut-être, que Dieu vous entende, mon fils ! vieux

Gereve a encore dit:
Mais de fait, nous sommes seuls, chacun est le centre du monde avec ses sensations, ses émotions, ses pensées, comme le dit si bien GERARMVC dans " le peuple ".
Cette opinion se fonde sur notre mentalité occidentale pétrie de logique aristotélicienne, de matérialisme et d'individualisme. Elle sépare le monde en morceaux de matière, l'humanité en individualités égoïstes (d'où une conception unilatérale des droits de l'homme). Elle ignore l'interdépendance sur fond de champ morphique et d'inconscient collectif.

Au contraire, les philosophies orientales, telles que le bouddhisme et le taoïsme (qui sont des spiritualités athées) affirment l'interdépendance et l'insignifiance de l'individu, du Moi.
Le détachement dans le bouddhisme ne signifie pas séparation des autres êtres, il signifie au contraire détachement de l'Ego jusqu'à sa négation pour se fondre dans la totalité des autres êtres de la nature dont il dépend.
[/quote]
Tout à fait d'accord avec cela, mais ça n'enlève rien au principe de la solitude de l'être. Car la totalité, par définition, est unique, donc seule.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par tango le Jeu 10 Fév 2011 - 10:04

Gereve a écrit:
...... ça n'enlève rien au principe de la solitude de l'être. Car la totalité, par définition, est unique, donc seule.
C'est pour cela que la totalité se retourne sur la singularité...Chaque particule en est sa manifestation...
De même la permanence se manifeste dans un retournement sur chacun des phénomènes impermanent...Il y a bien se retournement de l'intangible sur le tangible...

Gereve, comment pourrais-tu te sentir seul, si tu n'avais pas ce sentiment inconscient d'un lien avec la totalité, lien qui te manquerait...Lien que tu aurais connu, et, perdu ....
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Jipé le Jeu 10 Fév 2011 - 10:10

permanence....impermanent...intangible...tangible....mouais, toujours la même salade quoi!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26788
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par tango le Jeu 10 Fév 2011 - 10:23

Jipé a écrit:permanence....impermanent...intangible...tangible....mouais, toujours la même salade quoi!
Et toujours la même limace...
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Geveil le Jeu 10 Fév 2011 - 12:33

tango a écrit:
C'est pour cela que la totalité se retourne sur la singularité...Chaque particule en est sa manifestation...
De même la permanence se manifeste dans un retournement sur chacun des phénomènes impermanent...Il y a bien se retournement de l'intangible sur le tangible...
Je suis arrivé à peu près à la même conclusion, nos chemins se rejoignent. Donc moi, je te comprends, mais j'ai l'impression que toi, tu ne comprends pas mon idée.

Gereve, comment pourrais-tu te sentir seul, si tu n'avais pas ce sentiment inconscient d'un lien avec la totalité, lien qui te manquerait...Lien que tu aurais connu, et, perdu ....
Je t'explique encore une fois, après, je renonce: quand tu parles " du sentiment de lien dans ma tête, conscient ou inconscient, c'est dans ma tête que ça se passe, pas dans la tienne. Supposons que par je ne sais quel miracle, je sois tout à coup conscient de ce qu'éprouve mon chat, ou la chauve-souris qui vole au dessus de ma tête, ou la fourmi qui trimbale une feuille, ce serait dans MA tête que ça se passerait. Il n'y a donc qu'un lieu et un seul où ça se passerait, ma tête. Bien sûr, il est possible qu'il se passe aussi des choses dans la tienne, mais je n'y ai pas accès. Y aurais-je accès, que je continuerais à dire " J'éprouve " et c'est ce " je " , le sujet qui est seul, définitivement seul.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par tango le Jeu 10 Fév 2011 - 18:06

Gereve a écrit:
tango a écrit:
C'est pour cela que la totalité se retourne sur la singularité...Chaque particule en est sa manifestation...
De même la permanence se manifeste dans un retournement sur chacun des phénomènes impermanent...Il y a bien se retournement de l'intangible sur le tangible...
Je suis arrivé à peu près à la même conclusion, nos chemins se rejoignent. Donc moi, je te comprends, mais j'ai l'impression que toi, tu ne comprends pas mon idée.
Bon, on avance, ton idée je la comprends, mais j' y vois un clivage à franchir...
Gereve, comment pourrais-tu te sentir seul, si tu n'avais pas ce sentiment inconscient d'un lien avec la totalité, lien qui te manquerait...Lien que tu aurais connu, et, perdu ....
Je t'explique encore une fois, après, je renonce: quand tu parles " du sentiment de lien dans ma tête, conscient ou inconscient, c'est dans ma tête que ça se passe, pas dans la tienne. Supposons que par je ne sais quel miracle, je sois tout à coup conscient de ce qu'éprouve mon chat, ou la chauve-souris qui vole au dessus de ma tête, ou la fourmi qui trimbale une feuille, ce serait dans MA tête que ça se passerait. Il n'y a donc qu'un lieu et un seul où ça se passerait, ma tête. Bien sûr, il est possible qu'il se passe aussi des choses dans la tienne, mais je n'y ai pas accès. Y aurais-je accès, que je continuerais à dire " J'éprouve " et c'est ce " je " , le sujet qui est seul, définitivement seul.
Tu vois là tu acceptes de pouvoir te mettre dans la tête d'une chauve-souris, imagines toi que moi aussi je puisse le faire...Tu vois bien qu'on peut avoir la même tête...TA tête peut être la MIENNE, et inversement...Quand tu vas au cinéma tu peux t'identifier à un héros, et moi-aussi...tout est dans l'identification....
Tu parles du "je", oui ce "je" peut se sentir seul, mais ce "je" est illusoire, ce n'est pas ta vraie nature...Ta vraie nature peut regarder ce "je" et le dénigrer...
Ce "je" n'est qu'une identification que ta vraie nature est obligée d'adopter pour se manifester dans le tangible....
Si tu n'étais pas "autre" que ce "je", tu ne pourrais pas dire: " Je suis con"...
Et je dois t'avouer qu'on est vraiment des cons, à ne même pas savoir ce qu'est notre vraie nature... rire
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Geveil le Jeu 10 Fév 2011 - 18:44

Désolé, Tango, mais tu n'as pas encore compris ma pensée.

Mais puisque tu es capable d'envolées lyriques et de voyages en imagination, imagine que tu sois le tout, l'univers et sa conscience. Il n'y aurait que toi.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Opaline le Jeu 10 Fév 2011 - 19:21

Gereve
Supposons que par je ne sais quel miracle, je sois tout à coup conscient de ce qu'éprouve mon chat, ou la chauve-souris qui vole au dessus de ma tête, ou la fourmi qui trimbale une feuille,....
Pourquoi tu penses que tu pourrais être dans la tête de ton chat, d'une chauve-souris...et dans celle de Tango, tu ne pourrais pas ?
Ce serait pourtant plus facile !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Opaline le Jeu 10 Fév 2011 - 19:25

Gereve
Y aurais-je accès, que je continuerais à dire " J'éprouve " et c'est ce " je " , le sujet qui est seul, définitivement seul.
Si c'était comme ça, ce serait la vraie liberté !
Il ne faudrait pas s'en plaindre !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par tango le Jeu 10 Fév 2011 - 20:10

Gereve a écrit:Désolé, Tango, mais tu n'as pas encore compris ma pensée.

Mais puisque tu es capable d'envolées lyriques et de voyages en imagination, imagine que tu sois le tout, l'univers et sa conscience. Il n'y aurait que toi.
Je ne serais que pure conscience intangible dans sa permanence, et l'impermanence de mon attention créerait par la puissance de sa concentration, la coagulation nécessaire à ce que le tangible soit perceptible à la grossièreté de nos sens....
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Opaline le Jeu 10 Fév 2011 - 20:19

tango a écrit:
Gereve a écrit:Désolé, Tango, mais tu n'as pas encore compris ma pensée.

Mais puisque tu es capable d'envolées lyriques et de voyages en imagination, imagine que tu sois le tout, l'univers et sa conscience. Il n'y aurait que toi.
Je ne serais que pure conscience intangible dans sa permanence, et l'impermanence de mon attention créerait par la puissance de sa concentration, la coagulation nécessaire à ce que le tangible soit perceptible à la grossièreté de nos sens....

On a déjà tout ça, Tango !
Tout ce que tu veux créer existe déjà !
Dis nous plutôt comment tu créerais l'incréé !

Gereve te dit : Il n'y aurait que toi !
Comment te sentirais-tu, seul, dans l'immensité de ta création ?

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par tango le Jeu 10 Fév 2011 - 20:35

Opaline a écrit:
On a déjà tout ça, Tango !
Tout ce que tu veux créer existe déjà !
Dis nous plutôt comment tu créerais l'incréé !
Non, rien n'existe tangiblement de façon permanente... D'instant en instant toute la réalité disparait et ressurgit...Toute l'éternité se concrétise dans la fugacité de l'instant...
L' incréé est un potentiel infini, qui n'attends qu'une opportunité pour surgir fugacement dans le tangible...
Gereve te dit : Il n'y aurait que toi !
Comment te sentirais-tu, seul, dans l'immensité de ta création ?
Je serais un potentiel infini, une auto-suffisance telle que le sentiment de solitude ne pourrait apparaître qu' à une singularité de mes manifestations...singularité, à laquelle j'accorderais toute mon attention, parce que de ce sentiment de solitude, il pourrait bien surgir une de mes manifestations incréées....
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Opaline le Jeu 10 Fév 2011 - 23:24

tango a écrit:
Opaline a écrit:
On a déjà tout ça, Tango !
Tout ce que tu veux créer existe déjà !
Dis nous plutôt comment tu créerais l'incréé !
D'instant en instant toute la réalité disparait et ressurgit...Toute l'éternité se concrétise dans la fugacité de l'instant...
L' incréé est un potentiel infini, qui n'attends qu'une opportunité pour surgir fugacement dans le tangible...
Gereve te dit : Il n'y aurait que toi !
Comment te sentirais-tu, seul, dans l'immensité de ta création ?
Je serais un potentiel infini, une auto-suffisance telle que le sentiment de solitude ne pourrait apparaître qu' à une singularité de mes manifestations...singularité, à laquelle j'accorderais toute mon attention, parce que de ce sentiment de solitude, il pourrait bien surgir une de mes manifestations incréées....
Tu es en train de nous dire que tu passerais ton temps à t'examiner le nombril !(excuse-moi mais j'ai du mal à être ésotérique Wink )
Tu crois vraiment que le monde s'est créé comme cela, c-à-d comme par enchantement ?
Il me semble, moi, que c'est une création organisation intelligente et savante qui expérimente le hasard.(et pas l'inverse).
Non, rien n'existe tangiblement de façon permanente...
Tu parles de la fugacité de l'instant : un instant de milliards d'années tout de même !
Rien n'existe de façon tangible parce que l'univers est instable mais comme tout est en perpétuel recommencement , que cherche-t-ON ?


Dernière édition par Opaline le Jeu 10 Fév 2011 - 23:32, édité 2 fois

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par casimir le Jeu 10 Fév 2011 - 23:29

Être seul dans sa tête est sans doute aussi illusoire que de penser que je puisse être dans la tête d'un autre.

parmis toutes ces manifestations qui surgissent sur ce même écran mental, qui est "moi" qui n'est pas "moi" ?

Il n'y a peut-être personne en particulier et c'est pour cela que tout y est, l'observateur et l'observé ne sont séparés que par une reflection, de même qu'un mirroir ne sépare que ce qui s'y reflète.
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Opaline le Jeu 10 Fév 2011 - 23:42

Tango
Tu parles du "je", oui ce "je" peut se sentir seul, mais ce "je" est illusoire, ce n'est pas ta vraie nature...Ta vraie nature peut regarder ce "je" et le dénigrer...
Que peux-tu dire de ta vraie nature ?
Il faudrait un dédoublement de ta personnalité mais ce ne serait pas bon signe !
Je pense, pour cela, qu'il faut être indulgent avec soi-même parce qu'on n'a pas tous les éléments pour se juger.
Dailleurs, souvent, Il nous arrive d'être trop sévère, ou...pas assez !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par Geveil le Ven 11 Fév 2011 - 0:04

Casimir, il y a sans doute de la profondeur et de la sensibilité dans ce que tu écris, mais essaie de te mettre à ma portée, excuse-moi, mais j'ai envie de dire " il se regarde écrire" comme on dit " il s'écoute parler".
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

En finir avec les religions -1- - Page 4 Empty Re: En finir avec les religions -1-

Message par tango le Ven 11 Fév 2011 - 0:09

Opaline a écrit:
Tu es en train de nous dire que tu passerais ton temps à t'examiner le nombril !(excuse-moi mais j'ai du mal à être ésotérique Wink )
Tu crois vraiment que le monde s'est créé comme cela, c-à-d comme par enchantement ?
Il me semble, moi, que c'est une créationorganisation intelligente et savante qui expérimente le hasard.(et pas l'inverse).
oui, la totalité est hors du temps...disons que l' éternité enveloppe toute la mouvance contenue dans notre univers...le temps n'est qu'illusion, juste un espace entre deux phénomènes qui se mesure par rapport à deux autres phénomènes dont la période nous semble plus fiable...
Oui, Opaline la totalité se regarde le nombril, et tu es faite à l'image de la totalité, ton nombril pour toi est le centre de l'univers...
Le monde ne s'est pas créé, il est non né, il n'est qu'une illusion qui nous semble tangible dans le sens qu'il stimule nos sens physiques...de même il y a pleins de phénomènes qui échappent à la perception de nos sens...et l' homme se dit que c'est intangible, donc que ça n'existe pas...si l'homme était aveugle il ne croirait pas qu'il y a des étoiles dans le ciel....
Enchantement ?...oui c'est ça, l'homme est une illusion qui vit dans des illusions....Il n' y a pas de matière, tout est vide, rien n'est tangible...ses sens le réconfortent dans ses illusions...
Hasard ?...oui il y a hasard, mais les dés sont truqués...
Bon ça ira pour ce soir...J'espère que tu suis rire
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum