Glloq prend son envol...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Glloq prend son envol... - Page 3 Empty Re: Glloq prend son envol...

Message par Lila le Sam 6 Aoû 2011 - 17:55

Gllog, j'aime bien ta vision des choses: cela me parle.

Je te suggère d'aller faire un tour dans ce fil: ici

N'oublie pas qu'il y a aussi des bulles dans la bière, et en plus, cela mousse. Je suis sûre que tu pourras dire à quoi correspond la mousse dans ta métaphore Wink

Glloq prend son envol... - Page 3 110104beer_new

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Glloq prend son envol... - Page 3 Empty Re: Glloq prend son envol...

Message par Glloq le Sam 6 Aoû 2011 - 18:07

Bonsoir Lila
Dans ma métaphore des bulles, la mousse de la bière ferait un peu désordre.( c'est vrai que nous sommes dans un bistrot).
Mais c'est difficile de postuler que notre univers sort d'une pompe à biére.
Il n'y a pas que des Belges ici, soyons diplomates! vieux
Glloq
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Glloq prend son envol... - Page 3 Empty Re: Glloq prend son envol...

Message par JO le Dim 7 Aoû 2011 - 9:00

pas d'objection, mais je préfère le champagne à la bière, étant pied noir d'origine et là-bas , on aime la "gazouze", moins frauduleuse que le vin sans bulles ... enfin, Allah est seul juge!
J'ai dit Allah ?? Pas de panique , je m'efforce de ne pas personnaliser l'Energie primordiale . Mais j'ai du mal à penser que le Logos émerge de la complexité , c'est à dire est "créé" par elle , alors qu'il ne peut être que la complexité primordiale , émergeant des conditions initiales ... l'oeuf et la poule, quoi . Poule virtuelle, oeuf actualisé , et c'est parti ! ...
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Glloq prend son envol... - Page 3 Empty Re: Glloq prend son envol...

Message par Glloq le Dim 7 Aoû 2011 - 9:36

Bien, je continue.
Si l’on accepte « comme hypothèse de travail », qu’une Energie Vitale soit à l’origine de notre monde, cela sous-entend que la Vie est présente partout dans l’Univers.
La Vie n’est pas une exception, mais au contraire la règle générale.
(C’est du moins mon opinion, et je la partage bien volontiers wistle ).
Il existe dans notre Galaxie, des milliards de systèmes stellaires comme le nôtre (et des milliards de galaxies…).
La formation d’un système planétaire (et les éléments qui le composent) doit être très proche de celle ayant présidé à la formation de notre propre système solaire.
La gravité étant universelle, les planètes les plus lourdes seront plus ou moins proches de l’étoile (comme Mercure, Vénus, la Terre et Mars).
De cette façon, on peut imaginer qu’une planète, au moins, se situera à la distance idéale (température et lumière) pour une éclosion rapide de la Vie telle que nous la connaissons.
Lorsque l’on voit la multitude de formes différentes de vie sur la Terre et leurs facultés d’adaptation, on peut imaginer ce que cela peut donner à l’échelle de milliards de planètes.
Rappelons-nous que notre civilisation n’a qu’une dizaine de milliers d’années alors que des dinosaures géants ont régné en maîtres absolus pendant des centaines de millions d’années avant nous.
C’est d’ailleurs un sujet très étrange qui mérite aussi des spéculations…
Glloq
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Glloq prend son envol... - Page 3 Empty Re: Glloq prend son envol...

Message par _Spin le Dim 7 Aoû 2011 - 9:46

Glloq a écrit:De cette façon, on peut imaginer qu’une planète, au moins, se situera à la distance idéale (température et lumière) pour une éclosion rapide de la Vie telle que nous la connaissons.
Reste d'ailleurs à savoir si c'est la terre qui était adaptée à la vie, pas plutôt la vie qui s'est adaptée à la terre. Je ne vois pas pourquoi il n'y aurait pas de la vie sur le soleil, vivant, c'est le mot, à un rythme simplement beaucoup, beaucoup plus rapide que le nôtre (naissance, croissance, âge mûr, vieillissement et mort en un millionième de seconde vu de chez nous).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Glloq prend son envol... - Page 3 Empty Re: Glloq prend son envol...

Message par Glloq le Dim 7 Aoû 2011 - 10:10

Bonjour Spin
Je suis entièrement d'accord avec toi.
La Vie peut prendre des directions totalement inconcevables pour nous.
Déjà, sur Terre, il y a de quoi s'étonner.
Par exemple, on a découvert de la vie évoluant dans des grottes sous-marines, depuis le début des temps, dans une atmosphère de méthane...
C'est pourquoi j'ai précisé "la Vie telle que nous la connaissons"
Glloq
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Glloq prend son envol... - Page 3 Empty Re: Glloq prend son envol...

Message par tango le Dim 7 Aoû 2011 - 10:26

Glloq a écrit:Bien, je continue.
Si l’on accepte « comme hypothèse de travail », qu’une Energie Vitale soit à l’origine de notre monde, cela sous-entend que la Vie est présente partout dans l’Univers.
La Vie n’est pas une exception, mais au contraire la règle générale.
Il y a bien cette "Energie Vitale", que je propose de nommer le "Flux", à l'image d'un souffle.
L' usage du mot "vital" néglige la distinction entre un objet qui pourrait se mouvoir par lui-même(vivant), et un objet inanimé(inerte).
Bien sur on peut dire qu'une montagne est vivante, mais ce n'est pas elle qui choisit sa fluctuation... ainsi la distinction que l'on pourrait donner entre un objet animé (vivant) et un objet inanimé (inerte), serait la présence d'un libre arbitre, même si ce dernier n'est que relatif.
Ainsi le Flux soutiendrait toutes les choses et parmi toutes ces choses fluctuantes, il y aurait les choses vivantes qui seraient dotées de la faculté de se mouvoir indépendamment.

Glloq, désolé pour ce petit intermède, tu peux continuer à battre des ailes albino
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Glloq prend son envol... - Page 3 Empty Re: Glloq prend son envol...

Message par Glloq le Dim 7 Aoû 2011 - 11:47

Il n'y a pas de problème, Tango.
Il s'agit d'un forum pour débattre sur des choses indémontrables.
C'est ce qui fait son charme.
Personne n'a tort, mais personne aussi ne peut avoir raison.
Mais nous restons dans la zone "Bistrot" et comme tu le sais, tous les chemins mènent au rhum.
Allez, je t'offre l'apéro!
Glloq
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Glloq prend son envol... - Page 3 Empty Re: Glloq prend son envol...

Message par tango le Dim 7 Aoû 2011 - 12:02

Oui Rome est la destination, et, le Rhum est un moyen habile de s'y rendre plus rapidement.
Il me semble bien que la raison soit un obstacle à voir la destination, et que le Rhum nous permette de voir au delà des illusions.
Le gros avantage c'est que sous l'emprise du Rhum on ne soit plus responsable de la fluctuation de notre vision.
Mais bien sur l'usage du Rhum n'a comme finalité que de nous habituer à percevoir une réalité qui pourrait se déformer.
La véritable destination est de ne plus avoir besoin de bouées pour nager, à travers la fluctuation de toutes nos interprétations de la réalité. boowang
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum