Intelligence artificielle

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Intelligence artificielle

Message par dedale le Mer 10 Juin 2015 - 5:04

M'enfin a écrit:Bis! Tout le monde est capable de s'imaginer à la place de quelque chose d'autre. S'imaginer à la place d'un autre humain, ça s'appelle de l'empathie!

Tu crois qu'une espèce possède un point de vue.
Tu en parles comme d'une personne : Tu ne sais pas ce qu'est une espèce et tu en fais un mythe - Une sorte de chose douée de pensée. Ca s'appelle une grosse connerie anthropocentrique.

Tu ne t'imagines jamais à la place des autres? Essaye d'halluciner à ma place pour voir!

Tu peux toujours te l'imaginer mais tu n'y es pas. Et on ne parle pas de ça.

Ça cloche ton histoire: il n'y a rien à reprendre dans ma phrase, et tu la reprends quand même??

Il y a tout à reprendre car tout est débile.

Au contraire, tu ne te tapes pas du tout de ton point de vue, tu y tiens mordicus.

Mes points de vue : lesquels?
On parle de faits.

Tu tapes sur le même clou depuis le début: tu voudrais que les mutations soient contraintes

Je ne veux rien : Je te donne des exemples concrets, et quand tu patauges en affirmant des trucs débiles, je te donne des liens qui t'expliquent.

alors que si elles l'étaient, il n'y aurait pas besoin de sélection naturelle.

La sélection naturelle, comme toi tu la décris, n'a rien de réel : Tu racontes n'importe quoi. Tes connaissances sont fallacieuses ou plutôt, imaginaires.

Pour des raisons que je n'arrive pas à comprendre, je crois que tu cherches à contourner le principe mutation/sélection.

Et pour des raisons que je connais parfaitement, tu cherches à imposer des points de vue débiles et indémontrables.
Comme avec les atomes et l'effet doppler et cie, tu connais des mots, tu en fais des principes, mais tu ignores tout de la réalité, des faits.
Et comme toujours, te voilà en train de déblatérer des idioties en miettes, des fragments déformés de théories que tu comprends vaguement.

Le fait est que, contrairement à ce que ton exemple sous-entend, il ne faut pas de mutation pour développer de la corne.

Je te parlais pas de peau morte, mais de peau vivante qui se renouvelle en étant plus dure et plus épaisse alors qu'elle ne l'était pas auparavant : Tu n'as pas le choix, il y a un changement cellulaire au niveau de la production de la kératine. C'est une mutation.

C'est un potentiel génétique qui fait cette kératine qui compose notre épiderme peut se transformer en plume, en corne, en écailles, en carapace, ou adopter des particularités selon les pressions.
Sous une pression, elle adopte les particularités de la corne, ce qu'elle a déjà été chez des espèces bien antérieures à la nôtre.
Comme les plumes, chez certains oiseaux marins, réadoptent les particularités des écailles.

Comme pour toi, tout se fait au hasard, je comprend que tu patauges.

Ton exemple montre où tu veux en venir, mais il n'a pas de lien avec le principe mutation/sélection.

Tes principes schématiques s'accordent-ils à l'étude des faits objectifs?

L'évolution, c'est pas de la métaphysique.

J'en conclue que tu ne crois pas vraiment à ce principe, donc que tu as dévié de la ligne tracée par l'ensemble de la communauté scientifique à ce sujet. Je me trompe?

Ben oui, tu racontes n'importe quoi : Tu ne connais strictement rien de tout ça. C'est de la métaphysique pour toi.
Tu t'es arrêté à des idées toute faites, prémâchées par quelque secte créationniste d'internet qui n'offre que des caricatures scientifiques.

Tu n'as pas de chance, tu es tombé sur un vieil empirique qui aime savoir à quoi les théories correspondent dans les faits, concrètement.
Et les faits pour toi, c'est justement ce que tu fuis.
Tu préfères le monde idéique des curés du moyen-âge.

Fondamentalement, c'est de l'empathie, mais il y a aussi un avantage réel à garder en vie nos tares génétiques: augmenter la diversité génétique. Faut croire que l'imagination humaine a le principe de diversité dans le sang comme on dit. Rappelle-moi comment la nature fait pour créer de la diversité génétique? Ah oui, je me rappelle: en contraignant l'évolution, c'est ça?

Quand je te lis, c'est plutôt à un goulot d'étranglement que je pense.
La diversité et la nuance, c'est précisément ça ton problème.

Non seulement, tout revient inexorablement aux 3 idées vagues et idiotes qui t'intoxiquent.
Mais quand on veut aller plus loin, tu restes coincé dans ton radotage.

La comprendre pour pouvoir la corriger le cas échéant! On ne fait rien pour rien. De mon point de vue, tu me reprends pour rien, mais du tiens, c'est certainement pour quelque chose!

Comprendre, ce n'est pas rien. C'est l'essentiel.
Quelqu'un qui ne comprend pas ne corrige pas : Il ne peut tout simplement pas le faire.

Si tu comprends, alors corrige.










avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence artificielle

Message par dedale le Mer 10 Juin 2015 - 7:28

M'enfin a écrit:C'est vrai que je manque un peu de discrimination,

Non pas "discrimination" : DISCERNEMENT.

Quand tu mélanges tout de la physique à la psychologie, tu ne fais qu'uniformiser les choses à ta convenance.
C'est de l'indifférenciation : Pas de nuance, pas de détail, pas de précision, que des blocs.

C'est pas que tout se ressemble, c'est seulement toi qui vois tout de la même façon : Tous les chats sont gris parce que tu es dans la nuit.
Utilises ta lanterne.

mais je suis encore capable de reconnaître de bons arguments quand il y en a,

Même devant des faits démontrés, tu es une bourrique incapable d'admettre.

alors force-toi un peu, parce que si tu continues avec tes invectives, il n'y aura plus que ça à discuter!

Quand tu cesseras de nous balader dans tous les sens et de rétorquer des trucs débiles, ça ira mieux.

Je savais que tu y arriverais! Je suis un devin! supercontent Un message complet sans arguments. T'as fait ça pour me faire plaisir?
Voyons voir ce qu'il y a dans le premier...

Ca c'est une grande question : Ca sert à quoi au juste quand on te donne des arguments?
- Ca sert juste à constater qu'on te les donne pour rien.

Et puis il faut que tu saches un truc :
- Quand tu affirmes une foutaise indémontrable, pas besoin d'argument pour la réfuter. Elle est invalide.

Tu te rappelles quand tu disais que seule la Lune gravitait autour de la terre?

Non. C'est toi qui disait que la lune n'était pas piégée par l'attraction terrestre.
Un crétin de la physique sait que la masse du plus gros piège le plus petit : Ca se démontre avec un peu d'eau et un peu d'huile dans une bouteille.
Et c'est pas tes histoires de barycentre qui ont changé quoi que ce soit.

Parce qu'en plus, depuis le temps, t'as pas été capable d'admettre tes conneries?
Tu devrais plutôt t'intéresser au crétinisme qu'à l'intelligence artificielle : Qui n'espère pas qu'elles soient au minimum moins aléatoires et coincées que toi?

Je ne sais pas encore si tu le faisais exprès ou pas

A mon avis tu es incapable de le piger : Tes analyses sont complètement décalées du fait que tu mélanges tout.
On parlait de masse et de gravitation, tu as commencé à parler de barycentre, croyant que ça justifiait tes élucubrations : Le barycentre n'empêche nullement le fait que la lune est piégée dans le champ gravifique terrestre. Point barre. Renseignes-toi ou restes idiot.

mais des tares qui sont sélectionnées, c'est à peu près du même acabit. Ou bien tu es abominablement orgueilleux, ou bien tu es autiste.

C'est ça tes arguments? - Je suis autiste, orgueilleux....
Tant que je ne suis pas analphabète comme toi, dans ces domaines, aucune inquiétude.

Bien sûr que c'est commercial, avec un point sur le i, parce que tu as vraiment besoin qu'on les mette!

Tu te rends pas bien compte de ton niveau. Tu ne décolles pas.
Tout te semble anormal.

Sorti de ton uniformisme et de tes principes prémâchés, tu es comme un gland.

Ça me rappelle une autre discussion mémorable, celle sur le mot instantané! D'habitude, je me garde de faire ça, mais là, je crois vraiment que tu fais exprès pour dévier la conversation. Pris dans un cul de sac, au lieu d'abdiquer, tu cries au loup pour que je me retourne et que tu aies le temps de passer.

Oui je me rappelle : Tu parlais de l'instantanéité des curés du moyen-âge dans un discours sur la physique imaginaire des atomes.
Ce n'est pas mémorable, tu fais toujours comme ça : Des discours absurdes, des paraphrases incohérentes, déconnectées....

Comme tous les pitres, tu cherches à te redonner un peu de contenance.
Tu peux toujours essayer.

Comme celle des tares génétiques sélectionnées?

Toutes les espèces ont des tares génétiques qu'elles se transmettent, pour certaines, depuis des millions d'années, ô Grand Analphabète des sciences.
Fais au moins comme les gosses, va dans un zoo pour te renseigner.

Je compare la résistance au changement de l'un à la résistance au changement de l'autre

Tu en compares rien, tu uniformises en zappant tout ce qui fait le différences fondamentales.
Puis après tu compares ta connerie en bloc.

il n'y a pas de vérité

Si tu me démontres ce que tu penses, je l'admet comme vrai : C'est une vérité.
Pas une vérité au sens philosophique ou religieux, une vérité au sens commun, sans tergiversation.

toi aussi tu veux persuader

Mais non. je ne revendique ni n'affirme rien.
Je ne fais qu'analyser.

Par exemple, je viens de découvrir quelque chose d'entièrement nouveau, mais je n'ai pas de preuves suffisantes pour en faire une thèse scientifique.
Si je dis ici ce que c'est, on va me considérer comme un mec tordu qui cherche la pagaïe.
C'est à dire que même si je n'ai pas de preuve, je peux l'utiliser comme un argument hyper-provocateur : Oui, pourquoi chercher à en faire une thèse forcément?
Je peux simplement m'amuser sur internet, cibler certains médias : Il n'y a même pas besoin d'argumenter, ce sont des faits qui parlent par eux-mêmes comme une bombe atomique.

Je finirais par en parler surement.

Simplement pour te dire que, dans le contexte strictement scientifique, tes méthodes, ta philosophie, ton approche, n'ont aucune validité.
Tous te diront que, ce que tu racontes, c'est de la science pathologique.
Mais dans un contexte approprié, le même langage que tu tiens peut être reconnu comme totalement génial.

je veux te persuader d'étudier l'idée, et non pas de l'adopter.

C'est exactement ce que je fais.
Mais quand tes arguments ou ce qui y ressemble sont fallacieux, je les déboulonnent.
Et si tu ne corriges pas : Poubelle.
- une idée fondée sur des arguments impropres ne peut pas être recevable.

Je vais faire ce qu'il faut pour que la question soit étudiée, avec ou sans toi!

Je ne sais exactement de quelle question tu veux parler, mais s'il s'agit de ce bordel inextricable dans lequel tu patauges, ça sera effectivement un chemin solitaire.

C'est la même chose, alors le suffira est de trop.

Non, ce n'est pas de trop, le dualisme c'est la séparation de l'esprit et de la matière, pas de la conscience et du cerveau.

Et toi, en pleine résistance au changement!

J'ai mieux. plus adapté et plus évolué.
Je suis à des AL de ce baragouinage invérifiable, je cite "notre conscience est causée par la résistance au changement de fréquence de nos neurones"

Donne-moi des vis et un tournevis au lieu de donner du marteau sur le même clou, et je verrai ce que je peux faire!

Cause toujours. je m'en tape que tu restes à végéter dans la pitrerie.
Un de ces jours, je vais me dire "bon lui, il est incurable, alors ciao". C'est un cancre et en plus il percute pas.
Y'a peut être des gens ici qui sont moins sclérosés. Des débats plus intéressants.

Notre intelligence n'est ni précise ni rapide

On voit vraiment que tu n'es pas un observateur. Faut vraiment te torcher le fion pour que tu daignes piger.
C'est lamentable.

ce sont les outils qu'elle nous permet de développer qui le sont.

Quels outils?
Tu comprends pas qu'on traite une multitudes d'informations à chaque instant?

Nécessité que nous comblons maintenant avec nos ordinateurs, pas avec nos cerveaux, qui sont vraisemblablement toujours les mêmes depuis l'avènement de la technologie.

Bien sûr, c'est totalement faux.
Renseignes toi.
la technologie, les nouvelles technologies en particulier, modifient notre cerveau. leur apparition est pourtant très récente.

Dans la diversité, rien n'est sensé ressembler à l'intelligence humaine.
Tu fais de l'anthropocentrite aigüe, et le pronostic n'est pas bon: dépression puis coma irréversible!

Ouah! Les arguments!
T'as pas plus débile?

Pas très intelligent la spécialisation pour une espèce

Faut m'excuser si je suis impoli avec toi.
Mais quand je vois de telles réponses qui ne sont basées que du des a priori, faut me comprendre. Je perd parfois patience.
A vrai dire, je ne sais même pas quel est l'intérêt de discuter avec un bourrin analphabète dans ton genre - peut être ce n'est pas très intelligent.
avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence artificielle

Message par M'enfin le Mer 10 Juin 2015 - 15:08

Dedale a écrit:Je te parlais pas de peau morte, mais de peau vivante qui se renouvelle en étant plus dure et plus épaisse alors qu'elle ne l'était pas auparavant : Tu n'as pas le choix, il y a un changement cellulaire au niveau de la production de la kératine. C'est une mutation.
Cette mutation-là a été sélectionnée il y a des millions d'années. C'est comme pour les muscles, quand on ne les utilise pas ils s'atrophient, et ils se reforment quand on les utilise à nouveau. Tu te dis vieil empiriste, dans le sens où tu te rattaches aux faits, mais comme cette philosophie-là ne s'applique pas à l'évolution, tu n'arrives pas à la comprendre et tu te rebiffes. Pour moi, il n'était pas écrit que les atomes se formeraient lors du Bigbang, pour toi, c'était inévitable puisqu'ils répondaient ainsi à une pression du milieu. Je comprends ton point de vue, mais je ne le partage pas et je ne t'invective pas pour autant, alors retiens-toi un peu espèce d'empiriste mal léché!

Malheureusement, tu ne changeras pas de point de vue demain matin, et moi, je ne peux rien faire d'une philosophie qui n'admet même pas le hasard des mutations. Alors, à moins que tu n'aies des nuances à apporter qui pourraient nous rapprocher, je crois que nous pourrions clore le débat ici. Qu'en penses-tu?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence artificielle

Message par dedale le Mer 10 Juin 2015 - 22:24

M'enfin a écrit:Cette mutation-là a été sélectionnée il y a des millions d'années.

C'est une propriété mutagène de la kératine.

C'est comme pour les muscles, quand on ne les utilise pas ils s'atrophient, et ils se reforment quand on les utilise à nouveau.

Bataille pas ; la peau ne s'atrophie pas dans le cas que je te présente, il y a une transformation dans son renouvellement.
Donc ça y ressemble un peu mais c'est très différent.

Tu te dis vieil empiriste, dans le sens où tu te rattaches aux faits, mais comme cette philosophie-là ne s'applique pas à l'évolution, tu n'arrives pas à la comprendre et tu te rebiffes.

Toujours tes radotages de cancre.

Pour moi, il n'était pas écrit que les atomes se formeraient lors du Bigbang, pour toi, c'était inévitable puisqu'ils répondaient ainsi à une pression du milieu.

Ah bon? Pour moi, c'était écrit?
Pourtant il n'y a que toi pour écrire ce genre de connerie. C'est même plus fort que toi.

Je comprends ton point de vue,

Vu comment tu radotes, tu es aux antipodes de mon point de vue et de la réalité.

mais je ne le partage pas et je ne t'invective pas pour autant, alors retiens-toi un peu espèce d'empiriste mal léché!

C'est à dire que moi, je ne suis pas hypocrite, je ne balade pas les gens dans tous les sens, je ne les fait pas débattre pour rien.
Mais par contre, je dis ce que je pense.
Quand c'est débile, je dis que c'est débile.

Malheureusement, tu ne changeras pas de point de vue demain matin, et moi, je ne peux rien faire d'une philosophie qui n'admet même pas le hasard des mutations.

Malheureusement?
- Non : Heureusement pour moi.
Tu ne connais rien des faits, des paramètres, des informations nécessaires à la compréhension du sujet.

Dans les faits, il n'y a pas de hasard des mutations. Il y a des mutations aléatoires.

La génétique, l'évolution, ce n'est pas de la philosophie, c'est de la science. Les faits son ce qu'ils sont.

Vu que je ne suis pas curé, je n'ai pas à juger s'ils vont dans le sens de mes croyances, de mes idées, de mes fantasmes, ou pas.

Alors, à moins que tu n'aies des nuances à apporter qui pourraient nous rapprocher, je crois que nous pourrions clore le débat ici. Qu'en penses-tu?

Je te laisse l'entière disposition de clore le débat




avatar
dedale
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4659
Age : 57
Localisation : SO France
Identité métaphysique : Indiscernable
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 14/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence artificielle

Message par M'enfin le Jeu 11 Juin 2015 - 6:13

Débat clos donc jusqu'à nouvel ordre! hello
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum