Et si nous parlions de l'Eucharistie

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Mer 1 Juin 2016 - 9:45

nawel a écrit:Petero non

Ce n'est pas l'éducation, ou le manque d'éducation ou le trop plein d'éducation en amour par exemple ou quelque responsabilité chez le parent si l'enfant est homosexuel sauf à dire qu'il a été élevé comme une fille par par exemple une mère qui volontairement le fera ou une grand mère lui inculquant certaines choses l'orientant vers la féminité.

Tu n'es nullement responsable du choix de ton fils.

Et quoi qu'il en soit un père n'est jamais responsable du choix d'un fils homosexuel.

Il s'agit si l'enfant s'oriente vers le même sexe, chez le garçon, d'un problème freudien si dans l'éducation la mère a été trop proche trop tendre ou un peu délurée laissant au fils l'apparence d'une femme légère dans son comportement avec l'homme.

Le fils aura un attachement envers la mère de l'ordre de l'amant envers une femme et non d'un fils envers sa mère. Le fils voudra "tuer" son père comme Œdipe pour que la mère ne soit qu'à lui.

Ce n'est pas si extrême et tous les garçons éprouvent cela sans devenir homosexuels, un garçon est jaloux de son père car il aime sa mère.

Mais des garçons ont un amour si profond qu'ils sont prêts à la détester comme un amant fait avec une maitresse car la jalousie aura dépassé des limites. Ils auront cet assentiment jusqu'à leur âge pubère ou la manifestation des désirs commencent et verront les filles comme une femme/mère qui aura eu une image salie par son comportement.

Ce n'est pas que la mère se soit mal comportée mais le seul fait qu'elle ait eu des rapports avec son mari insupportera l'enfant qui là aura une volonté de "tuer" le père pour garder la mère qu'il aime profondément mais qu'il voit sale par le rapport adultérin en quelque sorte dans son esprit d'enfant.

A la puberté la jeune ado lui paraitra comme sa mère et il voudra s'en éloigner car impropre.

L'attirance vers le garçon est l'attirance par défaut car la puberté doit se faire.

Mickael qui connaît ce problème pour l'avoir étudié nous parlera peut être de l'attirance envers le garçon.

Le sujet c'est "et si nous parlions de l'Eucharistie" et pas "et si nous parlions de l'attirance envers le garçon". Ce serait bien qu'on revienne au sujet et que si tu souhaites que Mikaël nous parle de l'attirance vers les garçon, tu n'as qu'à ouvrir un nouveau sujet, sur lequel j'irai pour participer.

avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Mer 1 Juin 2016 - 9:46

Ok qvt
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Mer 1 Juin 2016 - 10:15

c'est que si l'histoire de la femme adultère est une petite histoire inventée par souci pédagogique, c'est que tout l'Evangile où on voit Jésus pardonner aux pécheurs comme il l'a fait avec cette femme adultère, c'est aussi une histoire inventée par souci pédagogique.
Qui a dit cela , pourquoi tout ou rien ? Il est vrai que l'épisode de la femme adultère est absent des deux grands codex, les plus anciens, le Sinaïticus et le Vaticanus. Pour ma part, à en juger par le contenu, il pourrait être de Jésus lui-même, mais il n'y a aucune certitude.
L'eucharistie est une façon de parler en un moment dramatique, une hyperbole, que l'Eglise a transformée peu à peu en sacrement. Mais la notion même de sacrement est absente du NT, c'est facile de le voir.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Mer 1 Juin 2016 - 10:33

mikael a écrit:L'eucharistie est une façon de parler en un moment dramatique, une hyperbole, que l'Eglise a transformée peu à peu en sacrement. Mais la notion même de sacrement est absente du NT, c'est facile de le voir.

T'as changé d'avis, tu acceptes à parler à la marionnette du Bon Dieu sourire

Le tout est de savoir si ce que dit Jésus : "ceci est mon corps, livré pour vous, ceci est mon sang versé pour nous" est une hyperbole.

Jésus n'était pas bête, il savait que ses Apôtres se poserait la question, tellement pris littéralement c'est énorme ce qu'il dit, c'est "incroyable". Comment Jésus peut-il nous demander de manger son Corps !!

C'est pourquoi, il a pris soin de faire à ses Apôtres, avant d'instituer ce mémorial, une catéchèse. C'est le discours sur le pain de Vie.

Mais toi tu es malin, tu essaies de faire croire que le discours sur le pain de vie, c'est une invention de Jean, 80 ans après la mort de Jésus. De fait, tu prives ceux qui se posent cette question, de cette catéchèse que Jésus a donné pour y répondre.
avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Mer 1 Juin 2016 - 10:46

Il y a chez Jean plusieurs passages qui manifestement sont là pour annoncer ce qui va venir — et qui sont l'idée du rédacteur (qui ne peut pas être Jean l'évangéliste) ; ainsi, Jean est le seul à dire au baptême : "voici l'agneau de Dieu" (annonce de la passion) ; le pain de vie annonce le "sacrement" de l'eucharistie et la multiplication des pains. Un autre, plus réaliste, dit que le baptiste fait demander à Jésus qui il est au juste.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Mer 1 Juin 2016 - 11:02

mikael a écrit:Il y a chez Jean plusieurs passages qui manifestement sont là pour annoncer ce qui va venir — et qui sont l'idée du rédacteur (qui ne peut pas être Jean l'évangéliste) ; ainsi, Jean est le seul à dire au baptême : "voici l'agneau de Dieu" (annonce de la passion) ; le pain de vie annonce le "sacrement" de l'eucharistie et la multiplication des pains. Un autre, plus réaliste, dit que le baptiste fait demander à Jésus qui il est au juste.

Sais-tu lire : 24 C'est ce même disciple qui rend témoignage de ces choses et qui les a écrites; et nous savons que son témoignage est vrai. (Jean (CP) 21)

Cela peut très vouloir dire que celui qui a écrit l'Evangile de Jean, a pris pour source, des notes que Jean aurait lui-même prises et qu'il lui aurait confié.

Il a peut-être mis rassembler dans un seul livre, ces notes que Jean avait laissé, notes que lui-même utilisait lorsqu'il prêchait. sourire Tu n'en sais rien.

C'est celui qui a écrit qui dit "et nous savons que son témoignage est vrai", le témoignage que Jean a laissé, sur ses notes, et que lui reprend. Et en lu donnant le nom d'Evangile selon St Jean, il ne fait que parler en vérité, s'il s'est appuyé sur des notes laissés par Jean.
avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Mer 1 Juin 2016 - 11:04

A ce propos Mickael, et si je ne te dérange pas trop, j'ai répondu à ton questionnement, à propos de l'Evangile de Jean, une deuxième fois car la première fois tu ne l'as pas vue, et sauf erreur ou omission je n'ai pas eu le plaisir de te lire. Je te présente mes salutations distinguées, signée : nawel. sourire
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Mer 1 Juin 2016 - 11:58

nawel, quand je ne réponds pas, ce n'est pas de la mauvaise volonté, c'est que je ne comprends pas, que je n'ai rien à dire, que ce qui est dit est évident ou totalement en dehors du sujet. Donc ne te froisse pas, je t'aime bien ! (mais les journées sont courtes).

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Mer 1 Juin 2016 - 12:06

mikael a écrit:nawel, quand je ne réponds pas, ce n'est pas de la mauvaise volonté, c'est que je ne comprends pas, que je n'ai rien à dire, que ce qui est dit est évident ou totalement en dehors du sujet. Donc ne te froisse pas, je t'aime bien ! (mais les journées sont courtes).

Je comprends mais je ne veux t'obliger en rien, et j'apprécie que tu me répondes avec franchise.

Je me suis fait insistante car vois tu dans la quête que j'ai réalisée dans le but de te répondre, j'ai compris moi même une chose essentielle que j'aurais aimé partager pour mettre le doigt sur un message important de Jésus qui se résume à " la graduation dans la foi" par ces Verset de Jean.

De Marie Madeleine celle qui apparaît dans le chapitre comme la plus près de Dieu par sa foi jusqu'à Saint Thomas le plus éloigné et ceci afin que les hommes comprennent que dans la foi il y a des gens qui peuvent faire l'objet de doutes liés au rationnel comme tu le fais à travers l'image de Jésus qui défie les lois de la nature en accomplissant des actions qui sont inexplicables par la raison.

En fait c'est pour toi que je le dis car je voulais que tu mettes "le doigt" sur Saint Thomas qui lui a du mettre "le doigt" afin de se dire en toute rationalité que Jésus est bien divin malgré qu'il ne se soit pas expliqué par la raison tout ce qu'il a vu.

Tout ceci pour te dire que tu es un "Saint Thomas" car il a cru mais il a dû s'y prendre à plusieurs fois afin d'acquiescer.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Mer 1 Juin 2016 - 12:25

L'épisode de saint Thomas est un récit de fiction, dont la fin révèle la raison : ceux qui doutent doivent croire, car Thomas a fini par croire !
Je ne crois pas une seconde que Jésus ressuscite avec son corps, d'ailleurs Paul l'entend comme un esprit, une âme bien vivante, le corps de chair est inutile dans l'autre dimension. C'est un vrai problème, car dans la tradition juive, il faut un corps, dans le platonisme et néoplatonisme, non. Paul ménage la chèvre et le chou : pas de corps après la mort, mais on nous en rend un quand même au Jugement ; à chacun de juger si ça tient debout...

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Mer 1 Juin 2016 - 13:05

mikael a écrit:L'épisode de saint Thomas est un récit de fiction, dont la fin révèle la raison : ceux qui doutent doivent croire, car Thomas a fini par croire !
Je ne  crois pas une seconde que Jésus ressuscite avec son corps, d'ailleurs Paul l'entend comme un esprit, une âme bien vivante, le corps de chair est inutile dans l'autre dimension. C'est un vrai problème, car dans la tradition juive, il faut un corps, dans le platonisme et néoplatonisme, non. Paul ménage la chèvre et le chou : pas de corps après la mort, mais on nous en rend un quand même au Jugement ; à chacun de juger si ça tient debout...

Tu n'es donc pas croyant mais cela est ton affaire, juste pour savoir si je persévère ou pas car c'est comme si je parlais à un athée, alors à quoi bon, tu comprends.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Mer 1 Juin 2016 - 13:38

nawel a écrit:
mikael a écrit:L'épisode de saint Thomas est un récit de fiction, dont la fin révèle la raison : ceux qui doutent doivent croire, car Thomas a fini par croire !
Je ne  crois pas une seconde que Jésus ressuscite avec son corps, d'ailleurs Paul l'entend comme un esprit, une âme bien vivante, le corps de chair est inutile dans l'autre dimension. C'est un vrai problème, car dans la tradition juive, il faut un corps, dans le platonisme et néoplatonisme, non. Paul ménage la chèvre et le chou : pas de corps après la mort, mais on nous en rend un quand même au Jugement ; à chacun de juger si ça tient debout...
Tu n'es donc pas croyant mais cela est ton affaire, juste pour savoir si je persévère ou pas car c'est comme si je parlais à un athée, alors à quoi bon, tu comprends.
Tu veux juste dire que je n'ai pas TES croyances ?? ou que je ne suis pas catholique pur porc ? heureusement, tu as raison !!

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Mer 1 Juin 2016 - 13:54

mikael a écrit:
nawel a écrit:
mikael a écrit:L'épisode de saint Thomas est un récit de fiction, dont la fin révèle la raison : ceux qui doutent doivent croire, car Thomas a fini par croire !
Je ne  crois pas une seconde que Jésus ressuscite avec son corps, d'ailleurs Paul l'entend comme un esprit, une âme bien vivante, le corps de chair est inutile dans l'autre dimension. C'est un vrai problème, car dans la tradition juive, il faut un corps, dans le platonisme et néoplatonisme, non. Paul ménage la chèvre et le chou : pas de corps après la mort, mais on nous en rend un quand même au Jugement ; à chacun de juger si ça tient debout...
Tu n'es donc pas croyant mais cela est ton affaire, juste pour savoir si je persévère ou pas car c'est comme si je parlais à un athée, alors à quoi bon, tu comprends.
Tu veux juste dire que je n'ai pas TES croyances ?? ou que je ne suis pas catholique pur porc ? heureusement, tu as raison !!

Non pas les miennes mais un Chrétien demande un minimum de croyance et toi tu es bien loin même de Saint Thomas, tu contestes le bien fondé de la toute réalité de Jésus par un raisonnement qui appartient à l'athée car il consiste à dire, en ma toute raison cartésienne, je ne peux pas cautionner.

Ce raisonnement n'appartient pas à un croyant, non pas que je me fasse juge mais je dois le savoir avec les mots simples afin de ne pas continuer à parler de Versets qui sont susceptibles de n'aboutir à rien du fait que tu ne portes pas foi.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Mer 1 Juin 2016 - 14:10

mikael a écrit:Paul ménage la chèvre et le chou : pas de corps après la mort, mais on nous en rend un quand même au Jugement ; à chacun de juger si ça tient debout...

Tu ne serais pas aveugle Mikaël ?

"42 Ainsi en est-il pour la résurrection des morts. Semé dans la corruption, le corps ressuscite, incorruptible; 43 semé dans l'ignominie, il ressuscite glorieux; semé dans la faiblesse, il ressuscite plein de force; 44 semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y aussi un corps spirituel. (1Corinthiens (CP) 15)

Saint Paul nous dit que le corps ressuscite, incorruptible .... semé corps animal, il ressuscite corps spirituel.

Un corps incorruptible, c'est quoi ?
Un corps sprituel, c'est quoi ?

En esprit n'a pas de corps. De fait quand Paul parle de corps spirituel, c'est le corps qui d'animal, devient spirituel.

Un corps incorruptible, c'est quoi ? C'est un corps qui ne connaît pas la corruption, qui ne retourne plus à la poussière, comme c'est le cas actuellement avec le corps par lequel tu vis.

Il y a 2 résurrection, 1 résurrection après notre mort, dans le Corps du Christ, et 1 resurrection à la fin du monde, dans le Ciel descendu sur la terre, la Jérusalem nouveau, fait de cieux nouveaux et d'une terre nouvelle, eux aussi saisis par l'Esprit.

avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Mer 1 Juin 2016 - 14:15

petero: "c'est le corps qui d'animal, devient spirituel."
ça ne veut rien dire. D'ailleurs, l'expression sôma pneumatikon (opposé au sôma sarkikon) est ambiguë, c'est presque un oxymore.
2 résurrections ? une de trop. "le Ciel descendu surla terre" : tu rêves !

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par ronron le Mer 1 Juin 2016 - 16:55

Petero22 a écrit:
ronron a écrit:Dieu prend les choses en main lors du déluge ou envoie ses anges à Sodome et Gomorrhe... Ce n'est pas dans le Lévitique, mais dans la Genèse.  De même dans l'Exode où on assiste à l'infanticide multiple par la main de l'ange... De quoi ces enfants étaient-ils donc coupables ?

Oui, Dieu prend les choses en main dans le déluge parce que c'est Lui le créateur, la création lui appartient, ainsi que la créature. S'il a envie de détruire sa création, quand elle s'entête à mal fonctionner, il a le droit.
Vous tenez le double discours... Je ne faisais que répondre à votre commentaire «Dieu n'a jamais demandé aux pasteurs qui prenaient soin, de lapider les pécheurs. Comment aurait-il pu leur demander de tuer leur prochain, quand dans la loi qu'il a donné au peuple en la gravant lui-même sur des tables de pierre, il a dit "tu ne tueras pas"».

Je la resouligne : Comment aurait-il pu leur demander de tuer leur prochain, quand dans la loi qu'il a donné au peuple en la gravant lui-même sur des tables de pierre, il a dit "tu ne tueras pas". C'est dans l'esprit de Fais ce que je dis, pas ce que je fais.  D'ailleurs par souci de clarté, on devrait l'ajouter chaque fois que dieu, dans la Bible agit en malfrat... Avez-vous retenu qu'il n'y a pas que dans le Lévitique que dieu agit en meurtrier?.

Ainsi quand vous croisez le mot dieu dans la Bible, demandez-vous donc si vous  ne devez pas y voir plutôt une marionnette que quelqu'un manipulerait.. Sinon, comme c'est les cas ici, vous êtes en pleine contradiction et incohérence, et vous devez défendre l'indéfendable...

Tandis que l'homme lui, la création lui a été confiée, à commencer par son corps. Dieu nous laisse libre d'user de cette création, et donc libre d'user de cette liberté qu'il nous a donné, en nous prévenant que si nous nous orientons dans tel sens, que ce ne sera pas bon pour nous.
La liberté donnée n'est pas une liberté choisie. Votre discours part sur le sable mouvant d'un faux fondement....

Quand l'homme choisit de faire une seule chair avec un homme, il s'oriente, face à l'orientation que lui a donné Dieu, au panneau qui lui indique la bonne direction, l'homme fait un choix.
Il y a plus de vérité et de compréhension de la nature humaine à dire que l'homosexualité n'est pas un choix... Cessez de nourrir l'obscurité sur ce qui est déjà dans la lumière...

L'envie première, c'est l'attirance qu'on a en premier, en voyant quelque chose, comme l'enfant qui en voyant le gâteau dans le frigo, ressent une envie. Il est attiré par ce gâteau qui lui semble bon à manger. C'est comme un adolescent qui va se sentir attiré par le sexe d'un autre garçon, car ce sexe lui fait envie. S'il n'est pas été éduqué sur la sexualité par au moins un de ses parents, cet adolescent va choisir de suivre son envie, sans se poser de question. Il va croire que son envie c'est normal, qu'après tout, s'il a cette envie c'est que c'est naturel, cela vient de lui.
Si vous le respectez et ne corrompez pas sa nature propre, il suivra son penchant naturel. Sinon, vous aurez une part de responsabilité dans les souffrances qu'il endurera. Jaugez donc ainsi la longueur, la largeur, la profondeur de votre compassion... Vos propos sont dans l'esprit de ''trop la tête étouffe le cœur'', une autre manière de traduire le cœur de pierre......

Mais si ses parents lui ont expliqué, quand il était plus jeune et qu'il pensait à autre chose qu'aux sexe, à quoi servait le sexe des petits garçon, s'il lui ont donné une bonne orientation sexuelle, c'est à dire la bonne direction à prendre quand il commencerait à avoir des envies avec son sexe, quand il va autre que l'envie de faire pipi, normalement à sa conscience devrait remonter l'orientation que lui a donnée ses parents.
Votre sadisme est proportionnel à votre incompréhension...

C'est comme avec Adam et Eve, quand le Serpent a tenter Adam et Eve, en pervertissant l'orientation que leur avait donné Dieu, de suite est revenu à la conscience d'Eve, cette orientation que lui avait donné son père, Adam, pour l'avoir reçu lui-même de son créateur, Dieu. Devant la parole de Dieu restituée par le Serpent après qu'il l'est pervertie, Eve ressort la Parole qu'Adam lui avait transmis telle que Dieu lui avait donné. Et le Serpent d'insister en allant encore plus loin dans le mensonge, pour tromper Eve. Il va donner à Eve l'envie de se saisir de ce fruit et de la manger, pour vérifier par elle-même qui dit vrai, Adam son mari et par Adam, Dieu, où le Serpent.
On continue le raisonnement et on arrive rapidement à l'inceste qui a suivi. La femme de la même chair que l'homme, puis entre frères et sœurs, et c'est parti, mon kiki...

Sans parler de l'existence du serpent, que c'est un serpent qui parle, et tutti quanti... Bon sang, on aura tout vu... Ne voyez-vous pas que vous êtes dans un théâtre de marionnettes?

OUI, nous choisissons notre orientation sexuelle, elle ne nous est pas imposé par notre nature. L'homosexuelle ne fonctionne pas selon les lois inscrites par Dieu dans sa nature, mais selon les lois inscrites par le Prince de ce monde, et maintenant le monde qui lui est soumis, dans son esprit. L'homosexuel fonctionne selon les discours qui sont tenus aujourd'hui par des hommes et des femmes qui sont eux-mêmes orienté par l'esprit du monde et pas par l'Esprit de Dieu.
Vous vous trompez. Ou alors la loi de de la nature n'est pas celle de dieu puisque l'homosexualité est dans la nature... Pas que chez l'homme d'ailleurs comme je l.écrivais ailleurs...

Vous perpétuez le mensonge, la fausseté. Vous n'êtes pas dans l'esprit de vérité...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Mer 1 Juin 2016 - 18:10

mikael a écrit:
petero: "c'est le corps qui d'animal, devient spirituel."
ça ne veut rien dire. D'ailleurs, l'expression sôma pneumatikon (opposé au sôma sarkikon) est ambiguë, c'est presque un oxymore.
2 résurrections ? une de trop. "le Ciel descendu surla terre" : tu rêves !

Si, cela veut dire que le corps de Jésus, lors de la résurrection est devenu spirituel. Je te l'ai déjà expliqué, le corps de Jésus a été saisi par l'Esprit, il est devenu esprit vivifiant :

45 C'est en ce sens qu'il est écrit: " Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante "; le dernier Adam a été fait esprit vivifiant. 46 Mais ce n'est pas ce qui est spirituel qui a été fait d'abord, c'est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite. 47 Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second vient du ciel. (1Corinthiens (CP) 15)

Le dernier Adam a été fait esprit vivifiant. L'homme a d'abord reçu un corps animal, tiré de la terre, c'est pourquoi il a été appelé par Dieu "Adam" qui veut dire "le terreux", qui vient du sol. Et c'est Jésus, le Nouvel Adam qui fait du corps de chair, un corps spirituel, en le ressuscitant, en changeant ses propriétés avec la puissance de son Esprit.

Jésus a transformé notre cors de chair en corps spirituel, pour que nous puissions vivre en Dieu, dans l'Esprit, avec notre corps qui fait partie de notre être, car nous avons été créés "corps et âme".

C'est évident que ne croyant pas que Jésus est Dieu incarné, que tu ne vas pas croire qu'il a transformer son corps animal, tiré de la terre, en corps spirituel pour le faire entrer avec Lui en Dieu son Père.
avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Mer 1 Juin 2016 - 19:50

C'est évident que ne croyant pas que Jésus est Dieu incarné, que tu ne vas pas croire qu'il a transformer son corps animal, tiré de la terre, en corps spirituel pour le faire entrer avec Lui en Dieu son Père.
Jésus a transformé notre cors de chair en corps spirituel, pour que nous puissions vivre en Dieu, dans l'Esprit, avec notre corps qui fait partie de notre être, car nous avons été créés "corps et âme"
Je crois que jésus est un Maître qui s'est incarné à nouveau, pas plus, pas moins. En fait, je ne sais même pas pourquoi je te le dis, ça ne te concerne pas vraiment. Le reste, c'est du galimatias, et on a l'impression que Paul  lui-même a du mal à croire à ce qu'il raconte, et qui est tout à fait inédit, il hésite clairement entre judaïsme, platonisme et aristotélisme. Mais comme il n'a pas de formation philosophique, ça patauge; ce qui explique son échec devant l'aréopage.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Mer 1 Juin 2016 - 20:22

mikael a écrit:
C'est évident que ne croyant pas que Jésus est Dieu incarné, que tu ne vas pas croire qu'il a transformer son corps animal, tiré de la terre, en corps spirituel pour le faire entrer avec Lui en Dieu son Père.
Jésus a transformé notre cors de chair en corps spirituel, pour que nous puissions vivre en Dieu, dans l'Esprit, avec notre corps qui fait partie de notre être, car nous avons été créés "corps et âme"
Je crois que jésus est un Maître qui s'est incarné à nouveau, pas plus, pas moins. En fait, je ne sais même pas pourquoi je te le dis, ça ne te concerne pas vraiment. Le reste, c'est du galimatias, et on a l'impression que Paul  lui-même a du mal à croire à ce qu'il raconte, et qui est tout à fait inédit, il hésite clairement entre judaïsme, platonisme et aristotélisme. Mais comme il n'a pas de formation philosophique, ça patauge; ce qui explique son échec devant l'aréopage.

Pourquoi dis tu de Paul qu'il échoua dans l'aréopage ? Le dernier verset témoigne le contraire.

34 Quelques-uns néanmoins s'attachèrent à lui et crurent, Denys l'aréopagite, une femme nommée Damaris, et d'autres avec eux.


Dernière édition par nawel le Mer 1 Juin 2016 - 20:57, édité 1 fois
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Mer 1 Juin 2016 - 20:51

tu ne confonds pas aréopage avec aéroport ou aéro-parages ? ou aréages ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par _nawel le Mer 1 Juin 2016 - 20:58

mikael a écrit:tu ne confonds pas aréopage avec aéroport ou aéro-parages ? ou aréages ?

Dyslexie j'en souffre.
avatar
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Mer 1 Juin 2016 - 21:23

mikael a écrit: Le reste, c'est du galimatias, et on a l'impression que Paul  lui-même a du mal à croire à ce qu'il raconte, et qui est tout à fait inédit, il hésite clairement entre judaïsme, platonisme et aristotélisme. Mais comme il n'a pas de formation philosophique, ça patauge; ce qui explique son échec devant l'aréopage.

Les grands penseurs grecs que Paul a croisé à Athènes, avaient peu de considération pour Paul qu'il considérait comme « picoreur », c'est-à-dire un discoureur dont le savoir n'est qu'un ramassis d'éléments épars et sans cohérence. Exactement ce que pense de moi, ce grand penseur que crois être Mikaël sourire

A vrai dire, ils ne comprenaient rien à ce que racontait Paul, parce que ces grands penseurs qui étaient peut-être de grand philosophe, ils étaient nul en théologie ; ils ignoraient même la théologie. Paul était un grand théologien sans le savoir. Le savoir théologique de Paul, apparaissait à ces grands penseurs, comme un ramassis d'éléments épars et sans cohérence.

Alors, quand Paul a commencé à leur parler de la résurrection de Jésus, cela a été la cerise sur le gâteau. Certains ont commencés à se moquer de lui, quand d'autre lui ont dit, qu'il le verrait plus tard pour reparler de cela.

Je me trouve dans la même situation que Paul, dans cet aréopage qu'est ce forum de méthaphysique, un forum tenu par des personnes qui se prennent pour des grands penseurs, et qui ne connaissent rien à la pensée divine  sourire
avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par mikael le Mer 1 Juin 2016 - 22:46

maintenant, pereto, tu te compares à Paul ? on tombe dans la mégalomanie, mais bien compréhensible (par compensation) quand on voit que tu n'écris pas une phrase sans faute de français !
Revenons sur terre : nous sommes des êtres limités, en tant que tels, nous ne pouvons posséder qu'une partie de la Connaissance, fût-elle spirituelle ou scientifique.
Certains ont des lueurs d'origine divine, que le bon sens nous demande de considérer avec circonspection.
Nous avons des croyances différentes ; le temps du catholicisme triomphant étant passé en 1892, 1902 et 1905, tu comprendras que rien ne t'autorise, comme en ces temps bénits, à mépriser les juifs, les protestants, les pensant-autrement. Je ne vois pas en quoi tu me reproches d'être "un grand penseur" ! il est vrai, que, vu la pauvreté de ton discours,  l'indigence de ton raisonnement, la misère de ta pensée, la rigidité de tes raisonnements, je n'ai pas de mal, par opposition, à paraître comme tel.

Tu es un petit, à l'esprit court, étroit, rigide, aux connaissances inexistantes mises à part ta fonction de diacre, incapable de formuler une pensée personnelle. Et tu voudrais nous faire croire que Dieu parle en toi, et que nous sommes des nuls ? regarde donc la définition de "psychotique", tu auras mon opinion (je ne plaisante pas).

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si nous parlions de l'Eucharistie

Message par Petero22 le Jeu 2 Juin 2016 - 2:01

mikael a écrit:Revenons sur terre : nous sommes des êtres limités, en tant que tels, nous ne pouvons posséder qu'une partie de la Connaissance, fût-elle spirituelle ou scientifique.
Certains ont des lueurs d'origine divine, que le bon sens nous demande de considérer avec circonspection.

Nous avons des croyances différentes ; le temps du catholicisme triomphant étant passé en 1892, 1902 et 1905, tu comprendras que rien ne t'autorise, comme en ces temps bénits, à mépriser les juifs, les protestants, les pensant-autrement. Je ne vois pas en quoi tu me reproches d'être "un grand penseur" ! il est vrai, que, vu la pauvreté de ton discours,  l'indigence de ton raisonnement, la misère de ta pensée, la rigidité de tes raisonnements, je n'ai pas de mal, par opposition, à paraître comme tel.

Tu es un petit, à l'esprit court, étroit, rigide, aux connaissances inexistantes mises à part ta fonction de diacre, incapable de formuler une pensée personnelle. Et tu voudrais nous faire croire que Dieu parle en toi, et que nous sommes des nuls ? regarde donc la définition de "psychotique", tu auras mon opinion (je ne plaisante pas).

Vois-tu, monsieur le grand penseur sourire  en disant que "je suis un petit à l'esprit court", tu nous montres tous le mépris que tu as pour les esprits simple, que les libres penseurs appellent "les ignorants", le petit peuple, tous ceux qui n'ont pas reçu d'instruction, des sous-hommes en quelque sorte.

Tu me dis que rien ne m'autorise à mépriser les juifs, les protestants, le pensant-autrement, ce que je ne fais pas, et je défi quiconque de me montrer où j'ai montré du mépris à l'égard de ces personnes et toi, qu'est-ce qui t'autorise à mépriser les personnes qui ont fait moins d'étude que toi, qui font des fautes de français à chaque phrase. C'est toi le psychotique l'ami. Ton instruction te serait-elle monté au cerveau ? sourire

C'est toi qui est rigide à la connaissance qui surpasse toute connaissance sourire  celle dont parle Jésus ici :

13 lorsque viendra l'Esprit de vérité, il vous fera accéder à la vérité tout entière.  (Jean (TOB) 16)

Ce n'est pas en étudiant dans les livres qu'on accède à la Vérité toute entière l'ami, ce que tu as l'humilité de reconnaître, je le reconnais, puisque tu dis que tu es un être limité qui ne peut possédé qu'une partie de la connaissance spirituelle.

Et c'est cela en fin de compte que tu ne supportes pas chez moi, c'est que je possède la connaissance qui surpasse toute connaissance, la Vérité toute entière, dont nous parle Jésus ou Saint Paul ici :

14 Mais grâces soient rendues à Dieu qui nous fait triompher en tout temps dans le Christ, et par nous répand en tout lieu le parfum de sa connaissance!  (2Corinthiens (CP) 2)

Malheureusement, ton odorat spirituel est si peu développé chez toi, que t'es incapable de sentir ce parfum de la connaissance qui surpasse toute connaissance qui se dégage des messages que j'écris sur ce forum  sourire

Certes tu as de l'instruction, par contre il te manque la Sagesse divine, car tu n'es pas habité par elle. Seul ceux qui sont habité par l'Esprit de Dieu possède sa Sagesse qui est cette Vérité toute entière dans laquelle cet Esprit de Dieu les fait entrer.

Je suis un petit à l'esprit grand l'ami, car je suis un petit habité par le Grand Esprit, l'Esprit de Dieu, qui aime habité chez les petits qui ont un esprit courte. Au moins dans les petits à l'esprit court, il peut se faire une place, la plus grande place. Par contre, chez ceux qui se prennent pour de grands esprits,  regardant avec mépris les simples d'esprit, ceux qui ont peu d'instruction, il est évident qu'il a du mal à se faire une place.

Tu vois, tu te prends pour un grand esprit parce que tu as étudié longuement, que tu as enseigné, mais à vrai dire ce n'est qu'un leur, tu te leurres l'ami. Tu as une très haute idée de toi-même, cela transpire de tous tes messages à travers le mépris dont du fais preuve à mon égard, sauf que c'est un leurre, une illusion. Cette haute idée de toi-même, de ton intelligence, elle vient de ton imagination  sourire  C'est ce que tu penses, que tu es intelligent, mais moi, avec mon Esprit de Vérité qui me permet de voir la vérité, je vois en vérité que ton intelligence elle est artificielle, c'est du faux semblant qui te trompe toi-même.

Tu te trompes sur toi-même l'ami, quand tu penses être instruit. Sauf que tu n'as pas été instruit directement par Dieu, mais par les livres, alors que moi j'ai été instruit directement par Dieu  sourire  comme Dieu l'avait annoncé par ses prophètes :

45 Il est écrit dans les Prophètes: Ils seront tous enseignés par Dieu.  (Jean (CP) 6)

C'est toi le petit à l'esprit court (je ne plaisante pas car je sais de quoi je parle, puisque je te connais en Vérité), car ton esprit qui t'éblouie, il est limité, quand mon Esprit à moi, Celui qui m'a été donné par mon Père, Dieu, il est infini. Je peux voir avec mon Esprit, bien plus loin que toi avec ton esprit court, avec ton petit esprit qui se prend pour un grand esprit.

Si tu as autant de mal à me suivre dans ce que je t'explique l'ami, c'est justement parce que ton esprit est trop petit pour comprendre.  sourire  Viens me rejoindre dans mon Eglise catholique, viens recevoir mon Esprit, tu pourras alors devenir un Grand Esprit comme moi. Sans moi, tu resteras pour l'éternité un petit esprit qui se la pète, qui se la joue, rien que cela, à l'image de l'Esprit du monde ton père.
avatar
Petero22
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : ***
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 22/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum