Conscience humaine et conscience animale

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par JO le Jeu 8 Oct 2009 - 11:27

c'est vilain !!!! pourquoi se poser la question du retour d'affection ? On veut tous être aimé pour "soi-meme". Moi, j'aime bien qu'on ait besoin de moi, je veux dire : avoir une valeur d'utilité .
Après tout, si la dame est vénale, c'est qu'elle ne vise pas votre belle âme, mais son prochain vison . Il suffit de le savoir, pour dire oui ou non, en connaissance de cause .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par Invité le Dim 11 Oct 2009 - 15:07

moi je préfère les animaux qu'aux gens :ouba:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par bernard1933 le Dim 11 Oct 2009 - 16:40

Les animaux ont moins de malice . Ils sont plus authentiques . Et les dames ne portent plus de vison, tant mieux . Les mentalités ont évolué dans le bon sens . Les fourrures ont disparu . Nous pensons aux animaux qu' on sacrifiait pour des futilités Et les dames sont encore plus belles sans coquille...J' ai dans un placard un manteau de vison . Quand je l 'ai acheté, il y a plus de quarante ans, la fourrure était à la mode; personne ne pensait aux souffrances des petites bêtes ! Mais à
l 'époque, il était de bon ton de dire que les animaux n' avaient pas de conscience. Comme quoi il ne faut pas se désespérer de l 'humanité . Notre âme collective s' améliore...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par Invité le Dim 11 Oct 2009 - 18:44

kalidwad a écrit:moi je préfère les animaux qu'aux gens :ouba:

Pourriez-vous argumenter s'il vous plaît ?
On est dans la rubrique "Philosophie", un minimum de développement est exigé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par JO le Dim 11 Oct 2009 - 21:00

Il est vrai que l'émotionnel est gravement réprimé par l'intellect, chez l'humain . Cela a fait le bonheur des psychanlystes. C'est tout un travail, de savoir se reconnaitre ému, et d'apprendre à contrôler cette émotion.
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22363
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par Invité le Lun 12 Oct 2009 - 22:51

Si l'on se réfère à l'évolution de l'homme, à quel moment peut-on situer le passage de la conscience animale à la conscience humaine?
pourquoi l'animal aurait-il une conscience inférieure (même s'il n'a pas la parole pour l'exprimer) ?
C'est tout de même surprenant de voir à quel point, un animal, dit sauvage, peut parfois s'attacher à un humain, et très souvent à sa progéniture au point de se sacrifier pour leur survie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par Opaline le Lun 12 Oct 2009 - 23:17

Myrrha a écrit:Si l'on se réfère à l'évolution de l'homme, à quel moment peut-on situer le passage de la conscience animale à la conscience humaine?
pourquoi l'animal aurait-il une conscience inférieure (même s'il n'a pas la parole pour l'exprimer) ?.
La conscience animale et la conscience humaine ont cohabité chez les hommes et peut-être qu'elles cohabitent encore .
Il semble même que certaines philosophies, en sollicitant telles parties du cerveau nous font retourner à des instincts primaires.

C'est tout de même surprenant de voir à quel point, un animal, dit sauvage, peut parfois s'attacher à un humain, et très souvent à sa progéniture au point de se sacrifier pour leur survie
Toi, tu as lu Mowgly :sri:
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par Invité le Lun 12 Oct 2009 - 23:33

JO a écrit:Il est vrai que l'émotionnel est gravement réprimé par l'intellect, chez l'humain . Cela a fait le bonheur des psychanlystes. C'est tout un travail, de savoir se reconnaitre ému, et d'apprendre à contrôler cette émotion.

Pas trop exact : ce qui fait la différence c'est que dans leurs capacités innées cognitives les humains ont des mécaniques d'inférences particulières qui leur permettent en permanence de réfléchir à ce que leur congénères pensent (que pense t il de moi ? pourquoi fait il cela ? etc.). l'espèce humaine s'est développée par sa capacité de coopération sociale qui exige que chacun sache jauger les autres et leurs intentions.
dès leur plus jeune âge les nourrissons développent ces capacités au contact de leurs semblables. et ce processus nécessairement inclue de penser à ce que les autres doivent penser de ce que je suis : et ce que je pense que les autres pensent de moi génère la conscience de soi même au delà des réflexes (et de la proprioception) . c'est cette boucle qu'un auteur américain célèbre dont le nom m'échappe a qualifié de "boucle étrange".

la seule autre espèce qui ait un peu l'embryon de ce qui est la base de l'intelligence, ou plutôt de la spécificité humaine serait ... le chien (ce qui expliquerait le statut particulier des chiens comme animal domestique, n'est ce pas Bernard) : par exemple une expérience a été réalisée avec des singes et des chiens.

il y a deux expérimentateurs à coté de nourriture sur une étagère à leur portée mais hors de portée des animaux. un des expérimentateurs a un seau sur la tête. les singes iront quémander indifféremment l'expérimentateur aveugle et l'autre, tandis que les chiens iront quémander celui qui peut voir la nourriture.

les émotions sont le résultat (et aussi parfois des aggravants) de ces activations de ces mécanismes relativement très primaires (au sens où ce sont des réflexes, pas le fruit d'un calcul) mais excessivement nombreux et sophistiqués, fonctionnant en parallèle en permanence et se résolvant quand ils sont en contradiction par des mécanismes de deuxième niveau beaucoup moins clairs.

je peux essayer d'expliquer (très maladroitement, je ne suis pas spécialiste de l'anthropologie cognitive) l'anecdote de Bernard : l'attirance pour une femelle (avec ou sans sa peau de vison) est un réflexe purement animal. de se projeter sur les raisons de son attirance à elle est un réflexe également (on se met "à sa place"), mais humain. il va inhiber le premier et impliquer la disparition de l'émotion générée par l'attirance sexuelle qui n'a plus lieu d'être. ensuite notre cerveau va quasi instantanément retravailler ce processus et Bernard sera tout fier de penser qu'il a "décidé" de renoncer à elle parce qu'il y a "réfléchi". oui il y a une réflexion mais en fait c'est un peu une illusion : notre cerveau recrée le passé en rationalisant nos actes a posteriori.

l'activation et les inhibitions innombrables de ces mécanismes produisent plusieurs choses :
- des inférences donc (des déductions instantanées sur notre monde extérieur et des hypothèses sur lui et surtout sur nos semblables et leurs états mentaux)
- des actions
- une rationalisation de tout ça en qualification de processus de "décision 'action" , puis grosso modo "en apprentissage" , alors que souvent l'action précède la décision.

mais qu'importe : finalement tout se passe comme si réellement nous avions produit ce processus de réflexion qui nous inclut dans le monde. c'est la conscience et la conscience de soi. et il y a de bonnes raisons qu'aucun animal n'y parvient, si ce n'est que de façon très simplifiée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par Invité le Mar 13 Oct 2009 - 1:31

Opaline a écrit:Toi, tu as lu Mowgly
oui, Akela et Rikitikitavi ne me sont pas inconnus, même si j'ai lu ça il y a "au moins 200 ans"!!
mais je faisais plutôt référence au dernier Werber et au renard... :ange:
...et un peu aussi à certains de mes chats pour qui j'étais plutôt "leur humaine".
particulièrement une chatte qui n'est jamais entrée dans la maison, mais est venue mourir dans mes bras.
Je me suis même demandé si elle avait conscience de sa mort prochaine et ne voulait pas finir "aux ordures ménagères"?
pourquoi n'existerait-il pas une sorte de paradis des chats? C'est peut-être un placebo pour leur inconscient animal? :cch:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par gaston21 le Lun 22 Aoû 2011 - 10:16

Je tombe sur cet article de Free . Acte automatique de la mère ou exemple typique de la conscience animale ? Les hommes sont bien présomptueux de croire que la conscience est leur avantage exclusif.

Chine: une mère Ourse héroïque tue son petit et se suicide Par Plusbellematerre - Mercredi 17 août, 17h30


En Chine, une mère ours a agi de manière héroïque : emprisonnée tout comme son petit dans des cages où on leur extrait la bile, elle a tué celui-ci avant de se suicider.

Dans de nombreuses fermes, les ours sont enfermés dans de toutes petites cages, isolés, avec un cathéter enfoncé dans leur vésicule biliaire, ou bien encore un tube de latex maintenu par un corset de fer, et ce durant toute la vie (soit à peu près 20 ans, l’ours étant tué par la suite). Il s’agit la d’une pratique de la médecine chinoise qui a été généralisée avec des fermes durant les années 1980.

Lorsque le petit de cette femelle a été agressé pour la mise en place de l’appareil métallique perçant son estomac, l’enserrant afin d’extraire sa bile,cette dernière a réussi à sortir de sa cage et se précipiter pour tenter de le libérer.

N’arrivant pas à ouvrir la cage, elle a alors étranglé son enfant, puis a couru afin de se suicider en s’écrasant contre le mur.

C'est un acte exemplaire, extrêmement triste, d’un énorme courage et d’une grande abnégation, qu’il faut saluer, comprendre dans toute sa dimension terrible, et nous rappeler la nécessité de l’engagement sans compromis pour la libération animale ! Jamais il ne faut faiblir, capituler, face à notre devoir!

Aidez nous pétition contre l'enfer des ours en Chine mutilés pour leurs bile

avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par Geveil le Lun 22 Aoû 2011 - 10:41

Ouaip, et comme en mourant, on renaît dans un autre vivant, je ne souhaite pas à ces bourreaux de renaître sous forme d'un ours à bile.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conscience humaine et conscience animale

Message par freefox le Lun 22 Aoû 2011 - 11:16

Je salue cette mère ourse.
Respect.
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum