Vivre sans manger ni boire ?

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Bulle le Lun 3 Mai 2010 - 18:54

Jo a dit :
la science ne s'intéresse qu'à ce qui est jugé "possible" et l'inédie n'existe pas, car classée "impossible" . Beaucoup de recherches sont comme ça .

Je cite un article expliquant ce que doit être
La démarche scientifique face à la parapsychologie
Méthode et prudence scientifiques

Source

Etes-vous d’accord avec cela ?

Il est question de l’inédie :
« 7.11. L’inédie (le jeûne absolu - vivre sans aucune alimentation)
S’il existait, il serait, pour l’auteur, le phénomène le plus incroyable de tous les phénomènes dits « de la Foi ».
Selon certains affirmations de l’Église catholique et de certains parapsychologues, certaines personnes vivraient sans aucune alimentation ou presque ou ne s’alimentant que d’une hostie consacrée, chaque jour.
Cela aurait été le cas de Marthe Robin [20] et de Thérèse Neumann, et d’une certaine Mme R…
Selon des rumeurs, des médecins auraient enfermé Mme R…, dans une chambre d’hôpital fermée à clé. Pendant 40 jours, elle y serait resté recluse, sans manger. Les médecins auraient effectué, chaque jour, un bilan pondéral de la patiente, et au bout de l’expérience, auraient jeté les résultats de leurs mesures, car ils leur paraissaient incroyables et impossibles ( !).
L’auteur se permet fortement de douter de cette dernière affirmation ! Soit ces médecins seraient de bien mauvais scientifiques, malhonnêtes, participant au bien connu « Complot » contre les parapsychologues ! Soit la rumeur est fausse et Mme R… n’existe pas ! Soit, les médecins ont simplement et finalement constaté un supercherie (ou/et simplement ne s’y seraient plus intéressés).
Il y a deux objections à l’existence de ce phénomène. Tout d’abord pour vivre, le corps humain doit consommer de l’énergie. Ensuite, depuis le XVIIIe siècle et le savant Lavoisier, on sait qu’au niveau bilan matière et énergie, « rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ». Au niveau du bilan énergétique, si une personne ne reçoit pas de nourriture, il faut bien qu’elle reçoive alors, par un moyen ou un autre, la source d’énergie, apportée normalement par la nourriture ingérée par voie orale. Or on ne connaît pas ce moyen. Et on peut rester sceptique sur l’allégation de l’existence d’une source Deux ex machina - source occulte, « venant du ciel ».
De plus, tous ces cas allégués d’inédies, sans exception, n’ont jamais été étudiés scientifiquement. D’où, un sérieux et légitime scepticisme, du monde scientifique, face à ces phénomènes. »


Est-ce de la faute des scientifiques si les « cas » ne se prêtent pas à une étude ? Ou alors à des scientifiques douteux ?




Lila a dit :
Notez que je pense que c'est le cas: c'est sans doute de l'ordre de ce "champs d'énergie" visible à l'oeil nu par beaucoup de personnes, et photographié par l'effet Kirlian. Il en est en effet question dans beaucoup de "traditions", qu'elles soient religieuses ou non.
Alors si c’est du même ordre, amha, va être vite réglé ... Crying or Very sad

Source

Vous l’aurez deviné à notre ton légèrement caustique : nous n’accordons aucun crédit aux balivernes et autres coquecigrues dont nous abreuvent les médias (presse, radio, télévision « populaires », c’est-à-dire stricto sensu « prenant le peuple pour un ramassis de gogos et de vaches à lait3…). Fluide vital, bioplasma ou bioénergie, des mots que tout cela, du vent, un rideau de fumée pour dissimuler le vide des concepts !
La réalité est beaucoup plus simple… et tout aussi poétique, car l’explication scientifique, rationnelle, est elle-même porteuse de rêve, d’imaginaire et, donc, de poésie : ce que vous visualisez sur le papier ou le film photographique, c’est tout simplement la multitude d’aigrettes lumineuses provoquée par ionisation de l’air. Cette ionisation relève de la même explication que la foudre, les aigrettes qui courent parfois sur les pylônes électriques ou les… feux de Saint-Elme : simple avalanche d’électrons provoquée par la différence de potentiel entre la plaque chargée à très haute tension et l’objet visualisé, main, feuille, ciseaux, clé, etc.
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42729
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Lun 3 Mai 2010 - 19:29

le scepticisme est sain.

Mais ne supposer qu'il n'y a que deux sources d'énergie possibles: nourriture matérielle ou "énergie venant de Dieu" est franchement ridicule.
Il y a plein d'énergies connues qui ne rentrent ni dans l'une, ni dans l'autre catégorie, alors que dire de celles qu'on ne connaît pas encore ! D'ailleurs l'énergie elle-même EST immatérielle. Elle a un effet sur la matière, mais n'est pas constituée de matière, donc... Wink

C'est très bien de réfuter l'inédie, mais alors il faut venir avec une explication cohérente de ces cas, ou prouver que tous les cas connus et qu'on peut examiner étaient des supercheries. C'est l'explication qui me tente le plus, mais cela ne me suffit pas pour affirmer (sans preuves) que c'est bien ainsi.

Prouvons d'abord que ce sont des supercheries (ça ne doit pas être difficile !!!) et si ce n'est pas le cas, alors les scientifiques devraient se poser des questions.

Bulle, merci pour ta tentative d'explication concernant notre "corps énergétique", mais elle ne me convainc pas du tout. Il n'y a pas que l'effet Kirlian, il y a aussi la vision directe, qui est encore plus précise, et que beaucoup de personnes autour de moi perçoivent plus ou moins clairement (j'y arrive aussi).

Il y a une grande différence entre "être sceptique", ce que je considère comme indispensable à la démarche scientifique, et "refuser tout en bloc, quitte à le faire avec des preuves partielles ou des suppositions non vérifiées". L'histoire fourmille d'exemples. Un refus en bloc ne m'impressionne donc pas, surtout s'il est justifié par des arguments incomplets ou provenant de conclusions visiblement trop hâtives.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Bulle le Mar 4 Mai 2010 - 20:08

Lila a écrit:C'est très bien de réfuter l'inédie, mais alors il faut venir avec une explication cohérente de ces cas, ou prouver que tous les cas connus et qu'on peut examiner étaient des supercheries.
Je suis bien d'accord avec ça, mais comment la science peut-elle vérifier si les gens ne s'y prêtent pas ? Pour le cas qui nous occupe ce n'est pas la première fois que cela lui a été proposé pourtant !

Source

"Selon Prahlad Jani, une déesse l'a béni à l'âge de huit ans, lui permettant de vivre sans nourriture ; son unique source d’énergie serait la méditation. Prahlad Jani avait déjà été examiné par un médecin, le docteur Sudhir Shah, en 2003, pendant dix jours. À l’époque, des doutes avaient été évoqués, car une légère perte de poids avait été constatée . Si certains évoquent des capacités surnaturelles, d’autres n’hésitent pas à dénoncer une imposture."

Spoiler:
Prahlad Jani, un ascète hindou de 83 ans affirme avoir passé plus de 70 ans sans eau ni nourriture !
Le 26 Avril 2010, le yogi a été placé en observation dans un hôpital d'Ahmedabad,une mégapole de l'Ouest de l'Inde sous la surveillance une équipe de médecins vivement intéressés par son cas.
Selon Prahlad Jani, une déesse l'a béni à l'âge de huit ans, lui permettant de vivre sans nourriture ; son unique source d’énergie serait la méditation. Prahlad Jani avait déjà été examiné par un médecin, le docteur Sudhir Shah, en 2003, pendant dix jours. À l’époque, des doutes avaient été évoqués, car une légère perte de poids avait été constatée . Si certains évoquent des capacités surnaturelles, d’autres n’hésitent pas à dénoncer une imposture.
Les scientifiques tentent de découvrir son secret.
Une série de tests médicaux et une observation 24 heures sur 24 sont mises en place dans l’espoir de découvrir la vérité sur ce cas exceptionnel. Deux caméras fonctionnant 24 heures sur 24 ont été placées dans sa chambre tandis qu'une caméra mobile le suit quand il doit sortir, a expliqué le neurologue Sudhir Shah.
Les médecins feront passer à l'ascète un scanner utilisant l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Son cerveau et son activité cardiaque sont mesurés par des électrodes et il subira également des examens sanguins.
Prahlad Jani pourrait être à l’origine d’une révolution médicale"De cette observation jaillira peut-être la lumière sur la survie de l'homme sans eau ni nourriture. Si ses affirmations sont vérifiées, cela va bouleverser la médecine», a déclaré le Dr G. Ilavazahagan, directeur de l'Institut national de défense spécialisé en physiologie..
"Le recours au scanner vise à comprendre quelle est l'énergie qui soutient son existence", a-t-il ajouté, expliquant que l'Humanité pourrait ainsi bénéficier de son apparente capacité à survivre.
Les tests médicaux pourraient en effet aider à élaborer des stratégies de survie lors de catastrophes naturelles, de conditions extrêmes de stress ou pour des missions spatiales sur la Lune ou sur Mars.La suite des tests devrait durer encore quelques semaines, et les résultats devraient être connus d'ici deux mois.
À ce jour, le yogi n’a rien ingurgité, il n’est même pas allé une seule fois aux toilettes racontent les chercheurs...
Tiens curieux, en 2003 il disait autre chose :
«Je reçois l'élixir de vie par le trou de mon palais», a expliqué cet Hindou à l'AFP.

Source

Si une "légère perte de poids" constatée au bout de 10 jours ne me semble pas un élément suffisant pour se désintéresser du cas, pourquoi n'a-t-il pas accepté la proposition de la Nasa ?
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42729
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Radha2 le Mar 4 Mai 2010 - 21:16

Ce que dit l'ascète a propos de l'amrita et de sa déesse te semble incohérent au point d'être un plus grand mystère que les 10 jours qu'il a passé sous l'observation de 35 spécialistes du Defence Institute of Physiology & Allied Science ?

Ou bien - il n'y a aucune incohérence pour qui s'est intéresse au sujet au-delà des erreurs d'interprétation relatives aux termes qu'il emploie ?

Méconnaissance qu'il convient d'appeler contradictions lorsque l'on touche aux limites de la biologie... ou a des limites plus personnelles

Puisqu'on évoque la nasa - gardons-nous bien de remettre en question Appolo, ou d'écouter certaines déclarations d'Amstrong ou d'autres Edgar Mitchell etc... sur les véritables causes des recherches 'exotiques'

Monde complexe - Et le mensonge pollua l'air, qui pollua la terre, qui pollua l'homme...

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par bernard1933 le Mar 4 Mai 2010 - 21:45

Je suis de l' avis de Lila . J' espère que l' on va poursuivre l' expérience
jusqu' à ce qu' on puisse déclarer que le cas est incompréhensible dans le cadre de nos connaissances actuelles . Ce serait un formidable défi à la science . Une occasion peut-être pour un nouvel Einstein ?
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par _La plume le Mar 4 Mai 2010 - 22:00

Le monde des "siddhas" est un autre monde. Des cas bien plus étonnants encore sont légion en Inde. Ceux qui possèdent de vrais pouvoirs (siddhis) n'en font pas étalage et n'ont aucune raison à se soumettre à des tests de la part des sceptiques, ils n'ont rien à prouver, pourquoi devraient-ils obéir à la logique scientifique ?

on ne peut appeler Dieu un mystère, c'est évident

Au contraire Dieu est le Grand Mystère. Il ne faut pas toujours tout ramener à la notion du démiurge biblique ou dépeint par Michel-Ange comme si c'était la seule référence. Maitre Eckhart n'a pas nié le concept du démiurge, il l'a dépassé et était très proche de la vision védantique.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par JO le Mar 4 Mai 2010 - 22:05

ai-je dit le contraire ? Si j'évoquais le célèbre tableau de Michel Ange, c'était pour le geste de l'homme vers la déité, index tendu vers la "main" divine . Pure métaphore .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 0:33

Bulle a écrit: comment la science peut-elle vérifier si les gens ne s'y prêtent pas ? Pour le cas qui nous occupe ce n'est pas la première fois que cela lui a été proposé pourtant !

Si une "légère perte de poids" constatée au bout de 10 jours ne me semble pas un élément suffisant pour se désintéresser du cas, pourquoi n'a-t-il pas accepté la proposition de la Nasa ?
Qu'il refuse ne prouve rien, ni dans un sens, ni dans l'autre. Ses explications non plus: le fait peut être avéré, et l'explication fantaisiste.

S'il est resté 10 jours sans boire ni manger de façon sûre et certaine, c'est déjà un cas intéressant. Si c'est plus longtemps: à fortiori...

Il peut y avoir plusieurs raisons à son refus: Radha en donne une, mais une autre pourrait être que vivre ainsi demande d'être en contact avec la nature: c'est là que se trouve le chi, cette énergie vitale définie par les chinois, alors que dans un hôpital, il n'y en a presque pas. Il doit sans doute aussi, pour y arriver, méditer, ce que ne permet pas les conditions de vie dans un hôpital où on est surveillé, dérangé, etc... Il y a aussi le problème de la pollution électromagnétique, fort présente, et qui peut perturber. (Ce sont juste des idées, pas des affirmations)

Qu'il refuse de prendre l'avion et de se livrer au mains d'inconnus n'a rien de surprenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par JO le Mer 5 Mai 2010 - 7:28

Evidemment . Par ailleurs, les cures de jeûne sont chose banale, même en Europe .Je connais un couple ami qui jeûne chaque semaine, du jeudi soir au dimanche matin et déclare s'en trouver bien .Et, récemment, on a sorti des décombres , en Haïti, des gens vivants, après 21 jours d'ensevelissement .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 7:39

dans le cures de jeûne, on boit toujours, et les personnes ayant survécu 21 jours avaient des boissons. L'amaigrissement est notable.

Le phénomène ici est différent.

Sincèrement, j'attends toujours que quelqu'un m'explique que ces cas sont des tricheries, j'ai du mal à y croire !

Mais si ils n'en sont pas... c'est tout simplement révolutionnaire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par JO le Mer 5 Mai 2010 - 7:57

ça n'étonne que les rationalistes occidentaux .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 8:15

oui mais les non-rationalistes avalent n'importe quoi. Par exemple l'engouement pour "Little Bouddha" ne serait pas possible ici, et c'est une bonne chose.

Le rationalisme a du bon puisqu'il nettoie les arnaques et tromperies.

C'est justement en restant rationaliste face à un phénomène de ce genre qu'on arrivera à en apprendre quelque chose.

L'attitude des savant soulignée par Bulle n'est pas rationnelle. Ne pas étudier un phénomène réel en prétextant qu'il n'est "pas possible" est tout simplement aberrant. S'il s'avère réel, il FAUT l'étudier. La vraie raison de leur refus, c'est que ce phénomène les forceraient à revoir leur conception des choses, les embarqueraient dans des champs insoupçonnés, où ils perdraient pieds au début.

Mais c'est là justement que cela commence à devenir intéressant ! Cela prouverait la présence d'autres états de "matière" que les 3 connus, peut-être de découvrir une autre forme d'énergie que l'électromagnétique. En effet, les traditions du monde entier en font état et les trouvent naturelles, mais la science pourrait les "rationaliser". C'est ce que j'attends !

Il y a déjà une question à laquelle les matérialistes n'ont pas de réponse, c'est la transmission d'émotions ou d'images, voire de messages, à distance, comme l'annonce de la mort d'une personne chère. Elle prouverait aussi l'existence d'une "matière pensée" qui pourrait être dirigée.

L'expérience de ce fil va plus loin, puisqu'elle prouverait l'existence de ce que les chinois appellent le "chi", manipulable par la pensée, qui pourrait expliquer beaucoup de phénomènes encore mystérieux comme les guérisons inexpliquées, l'effet placebo...

Ce genre de phénomène devrait mobiliser toute la communauté scientifique sans exception !
Ou alors ce sont des supercheries ? Il semblerait que non, par exemple le cas Marthe Robin a pu être vérifié...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par bernard1933 le Mer 5 Mai 2010 - 10:59

On est toujours trop près de nos certitudes . Douter, oui ! Refuser, non ! Il y a moins d' un siècle, quel traitement aurait-on administré au quidam qui aurait affirmé qu 'un jour on verrait en direct, sur un écran, une jolie
japonaise ?
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par virgule le Mer 5 Mai 2010 - 13:45

oui mais les non-rationalistes avalent n'importe quoi. Par exemple l'engouement pour "Little Bouddha" ne serait pas possible ici, et c'est une bonne chose.
Ce que moi je sais c'est que celui que les medias ont appellé le "little bouddha", était un gamin de 16 ans qui s'est assis sous un arbre pour méditer sans bouger une paupiere(a part une fois peut etre) pendant au moins plus de 10 heures par jour et ce, pendant des mois... Alors les amis, arnaque ou pas je vous mets au defi d'en faire autant. Ce little bouddha n'etait pas rien, quoi qu'il en soit...

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 15:07

ok, ok, mais
1. c'était quand même une arnaque
2. cela n'a rien à voir avec le sujet.

La question reste donc posée, au point de vue scientifique: où les personnes vivant sans s'alimenter ni boire pendant des années trouvent-ils l'énergie nécessaire à faire fonctionner leur corps ? Ils ont un point commun: une grande foi, prient, méditent intensément. A moins qu'il y ait des cas où ils ne l'auraient pas ?


(On va faire "comme si" ces cas étaient réels, faute d'infos contraires)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par virgule le Mer 5 Mai 2010 - 16:25

La question reste donc posée, au point de vue scientifique: où les personnes vivant sans s'alimenter ni boire pendant des années trouvent-ils l'énergie nécessaire à faire fonctionner leur corps ?
C'est à ces personnes d'y répondre, une fois qu'ils sera sûr qu'ils ne s'alimente pas en cachette;
Ils ont un point commun: une grande foi, prient, méditent intensément.
Eh ben que veux tu de plus comme réponse? Tu veux qu'on ailles trouver le "lieu"ou se tient l'énergie qui leur vaut d'être toujours vivant, soit disant, sans passer comme tout le monde par une nourriture solide?
Ou tu veux enfin pouvoir considérer la science avec distance sans te sentir pour autant coupable de le faire?

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 17:14

Eh ben que veux tu de plus comme réponse? Tu veux qu'on ailles trouver le "lieu"ou se tient l'énergie qui leur vaut d'être toujours vivant, soit disant, sans passer comme tout le monde par une nourriture solide?
Pour moi, ces énergies sont une évidence, et il serait jouissif d'en avoir une confirmation scientifique. Je reste quand même encore sceptique pour ces applications là (vivre sans absorber de nourriture ou de liquide).
Ou tu veux enfin pouvoir considérer la science avec distance sans te sentir pour autant coupable de le faire?
je ne comprends pas ce que tu veux dire. confused

J'ai beaucoup de curiosité pour cette expérience, c'est tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par chat l'heureux le Mer 5 Mai 2010 - 17:28

le simple fait de respirer entraine nécessairement une évaporation d'eau par l'air que nous expirons qui est saturé d'humidité à la température du corps soit 37°.
alors que l'air que nous inspirons, moins chaud contient forcément moins d'humidité,
en plus ça consomme de l'énergie.
au bout de quelques jours, le personnage serait totalement déshydraté.
Les lois de la physique s'appliquent même aux arnaqueurs.
avatar
chat l'heureux
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 18
Localisation : ici ou là
Identité métaphysique : je crois que je ne crois pas
Humeur : faites-moi rire
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Ladysan le Mer 5 Mai 2010 - 17:45

Bonjour Lila,
Je n'y crois pas, cela sent l'arnaque. Si c'était vrai, ce vénérable Monsieur n'aurait pas attendu 70 ans pour en informer la médecine, les scientifiques et le monde. On le saurait depuis longtemps...Mais je ne nie pas qu’il il serait quand-même intéressant de s'intéresser à cette possibilité. Il faut toujours étudier toutes les possibilités avant de les réfuter. Je ne demande qu’à y croire moi. Cela résoudrait le problème de la faim dans le monde et je vous assure, qu’au moindre doute, je me mets tout de suite à la méditation pour attirer l’énergie immatérielle qui me permettrait de perdre les 4 kg que j’ai pris cet hiver.
Les gens qui survivent en mangeant et en buvant très peu ça existe dans tous les Pays pauvres et particulièrement en inde. Avouez qu’ils n’ont pas le choix. Autrement dit "On" préfère les nourrir d’espoir et d'energie immatérielle, au lieu de les nourrir d’eau et de pain. C'est moins cher ! Honte aux dirigeant de ce Pays qui affament son peuple ! Jai vu un reportage montrant, comment qu’à défaut de pouvoir manger tous les jours, certainsIndous, fabriquent des boulettes de terre mélangées à de la bouse de vache qu'ils avalent pour résister à la faim les jours de disette. Depuis que j’ai vu ce reportage, il m’arrive quand j’y pense, d’avoir honte de manger autant… Alors, vous savez, pour moi, la nourriture spirituelle !!! Elle ne nourrit que les gens qui, (vulgairement parlant) ont le ventre plein.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 17:56

Merci Athena, je partage tout à fait ton point de vue, y compris les 4 kg de graisse d'hiver et la honte de trop manger.

J'ai aussi l'impression qu'il ne s'agit que de jeûne bien maîtrisé.
Les yogis peuvent facilement ralentir leur métabolisme et donc avoir besoin de moins d'apports... mais jusqu'à quel point ?
C'est dommage qu'ils ne le gardent que 15 jours, ce n'est pas assez pour être probant.

J'attends simplement plus d'infos, j'en ai cherché des plus fraîches mais les plus récentes datent du 1er mai.

A suivre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par virgule le Mer 5 Mai 2010 - 18:17

Pour moi, ces énergies sont une évidence, et il serait jouissif d'en avoir une confirmation scientifique.
Comment sont elles devenue une évidence pour toi? Pourquoi serait ce jouissif?
Je reste quand même encore sceptique pour ces applications là (vivre sans absorber de nourriture ou de liquide).
Pour ma part je ne me souci pas de savoir si cela est vrai ou pas, parce que ce soit vrai ou pas, qu'est ce que ça change au final pour moi? qu'est ce que ça change pour toi?
virgule: Ou tu veux enfin pouvoir considérer la science avec distance sans te sentir pour autant coupable de le faire?
leela: je ne comprends pas ce que tu veux dire.
J'ai beaucoup de curiosité pour cette expérience, c'est tout.
Ce que je veux dire, c'est que parfois j'ai l'impression que certains sont arrivés à te faire sentir coupable de tes propres idées, si elles n'ont pas une saveur de science en arrière gout, mais il est possible que je me trompe, et que tu te sois toi même infligé cette sentence.

le simple fait de respirer entraine nécessairement une évaporation d'eau par l'air que nous expirons qui est saturé d'humidité à la température du corps soit 37°.
alors que l'air que nous inspirons, moins chaud contient forcément moins d'humidité,
en plus ça consomme de l'énergie.
au bout de quelques jours, le personnage serait totalement déshydraté.
Les lois de la physique s'appliquent même aux arnaqueurs.
C'est ce qu'il me semble aussi, mais il y a des régions très humide...
Comment savoir d'un autre coté si certain processus ne pourrait pas permettre des "aberrations"?
Cela résoudrait le problème de la faim dans le monde et je vous assure
Ah bon! Donc si cela était vrai, tu penses que le premier venu aurait accès à ce genre de phénomène(je te croyais moins optimiste)?

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 18:57

virgule a écrit:Comment sont elles devenue une évidence pour toi? Pourquoi serait ce jouissif?
j'en ai déjà parlé longuement, pas envie de recommencer. C'est dans le domaine de la géobiologie.
Le jouissif serait par rapport à tous les sceptiques qui repoussent même les évidences. Je suis assez vieille que pour avoir vu des tas de choses moquées et rejetées pendant des années, puis de les voir un jour "officialisées", reconnues, ou redécouvertes par la science. Petit exemple: quand j'étais jeune, les tisanes et remèdes de bonne femme étaient méprisés. Intéressant de voir ce qu'il en est maintenant. Jouissif.
La confirmation (ou infirmation) scientifique me permet de mieux utiliser les remèdes naturels. Je trouve cela très concret et utile.
virgule a écrit:Pour ma part je ne me souci pas de savoir si cela est vrai ou pas, parce que ce soit vrai ou pas, qu'est ce que ça change au final pour moi?
c'est très bien pour toi, mais je n'ai pas la même approche !
virgule a écrit:qu'est ce que ça change pour toi?
Beaucoup.
Disons que je classe les informations, explications en 3 catégories: certaines et confirmées, théories et hypothèses (même si elles ont un haut niveau de probabilité), et à écarter parce qu'avéré incorrectes.
Certaines hypothèse pourraient passer dans la case "certitude", qui est presque vide Wink Cela m'encouragerait à continuer une série d'expérience où j'ai été découragée par trop d'incertitudes. Cela confirmerait aussi des "hypothèses" sur la Vie en général, notamment celles de Max Heindel, que je trouve très plausibles, mais qui ne seront considérées que si elles ont un certain aval scientifique. Si cela arrive un jour (j'en doute de moins en moins), le progrès sera immense au niveau de la médecine et dans des tas d'autres domaines. Je serai donc très heureuse quand la science en saura plus dans ce domaine.
virgule:
Ce que je veux dire, c'est que parfois j'ai l'impression que certains sont arrivés à te faire sentir coupable de tes propres idées, si elles n'ont pas une saveur de science en arrière gout, mais il est possible que je me trompe, et que tu te sois toi même infligé cette sentence.
ah, ok. Je n'ai pas cette impression, pour la bonne raison que je me contrefiche de ce que les autres pensent, d'une façon générale. Je mène mes expériences sans me soucier du qu'en dira-t-on, je reste très "exploratrice", mais aussi très, très sceptique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Ladysan le Mer 5 Mai 2010 - 19:48

Lila a écrit : Sincèrement, j'attends toujours que quelqu'un m'explique que ces cas sont des tricheries, j'ai du mal à y croire !

Mais si ils n'en sont pas... c'est tout simplement révolutionnaire ![

Je suis ausi curieuse que toi Lila, et je vais tâcher de suivre le fil.
En attendant, je sugère de chercher un volontaire sur ce forum pour tenter l'expérience.

avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par Ladysan le Mer 5 Mai 2010 - 20:10

[quote]par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] le Dim 2 Mai 2010 - 11:18




JO a écrit:

la transmission de pensée a été testée par l'union soviétique, aux mêmes fins militaires et, par les américains, les dauphins ...


Et alors, ça a donné quelque chose, ou est-ce resté secret ?

Bah, oui, ça a donné des médiums et des voyants de tout accabits qui profitent honteusement de la naiveté de pauvres gens en prétendant qu'ils peuvent communiquer avec les morts. Ces expériences devraient rester secrètes pour ne pas ecxiter les charlatans.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre sans manger ni boire ?

Message par virgule le Jeu 6 Mai 2010 - 13:20

j'en ai déjà parlé longuement, pas envie de recommencer.
D'accords, donc quand tu parles avec quelqu'un celui ci doit savoir ce que tu as dis par le passé, et si ce n'est pas le cas se faire une raison. Remarque que je ne te demandais pas de me faire de long discours.
ah, ok. Je n'ai pas cette impression, pour la bonne raison que je me contrefiche de ce que les autres pensent, d'une façon générale.
Quelle attitude vertueuse, quel respect pour le temps que les autres passent a partager des choses avec toi.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum