Je suis du monde

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je suis du monde

Message par Trouvère le Mar 13 Mar 2012 - 18:49

N'en déplaise à ceux qui se sentent en dehors, je suis du monde..

Je suis né d'une mère et d'un père qui, eux aussi, avaient des parents..
Ils m'ont élevé jusqu'à ce que je prenne mon indépendance..
Je me suis mis à bosser, à fonder une famille et à élever mes enfants..

Comment peut-on se dire hors du monde quand on y vit, quand on profite des réalisations du monde ? Comment reprocher à ceux qui se démerdent dans le monde que ce n'est pas bien d'y être ? C'est du mépris insoutenable.
Les ermites se coupaient du monde et vivaient isolés, subsistaient par leurs propres moyens..
Ceux qui utilisent les moyens mis à la disposition par le monde en sont.. Le nier est une escroquerie.. C'est se foutre de la gueule des gens qui bossent.. Profiter du monde en se disant en dehors est dégueulasse.. C'est de l'orgueil, de la vanité !
Ce discours est d'une bêtise rare.

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Tibouc le Mar 13 Mar 2012 - 19:03

Profiter d'un monde de merde en s'en disant ne pas en être, est d'une rare intelligence ! sourire

C'est retourner le mauvais à son avantage.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par _Krinou le Mar 13 Mar 2012 - 19:19

Trouvère,

Peut-être que les gens qui disent qu'ils ne sont pas de ce monde s'expriment mal, peut-être veulent-ils simplement dire qu'ils ne s'y sentent pas à leur place, c'est mon cas.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Tibouc le Mar 13 Mar 2012 - 19:24

En fait, le discours de Trouvère c'est "le monde tu l'aimes ou tu le quittes !"
Sarko 2.0 ! pette de rire
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Opaline le Mar 13 Mar 2012 - 21:53

Moi aussi, Trouvère , je me sens du Monde !
Tout ce que mes yeux voient , ce que mes oreilles entendent ....je l'intègre !

Ca me fait un ancrage qui me fait me sentir bien partout et avec tous !

Il n'y a qu'en forêt que je me sente mal !
La solitude m'inquiète ! il me faut la foule .

Pourtant j'aime le bruissement des feuilles et les roucoulis des oiseaux et le frémissement de l'eau du ruisseau ....
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par casimir le Mar 13 Mar 2012 - 22:23

C'est surtout agaçant pour ceux qui pensent que le monde leur appartient.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Trouvère le Mar 13 Mar 2012 - 22:43

casimir a écrit:C'est surtout agaçant pour ceux qui pensent que le monde leur appartient.

Mon fil est aussi adressé à celui qui nous rabâche sans cesse qu'il n'est pas de notre monde..

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Opaline le Mar 13 Mar 2012 - 22:51

Tibouc a écrit:Profiter d'un monde de merde en s'en disant ne pas en être, est d'une rare intelligence ! sourire
C'est retourner le mauvais à son avantage.
Je n'ai aucune responsabilité dans le désordre du monde .
le monde qu'on nous fabrique ne me convient pas !
La diversité du monde devrait être une richesse !
Non , c'est une catastrophe : misère matérielle, culturelle, spirituelle !
Il ne me viendrait pas à l'idée de profiter de la misère du monde.
Ce profit aurait un goût amer !
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par casimir le Mar 13 Mar 2012 - 23:00

Trouvère a écrit:
Mon fil est aussi adressé à celui qui nous rabâche sans cesse qu'il n'est pas de notre monde..

En quoi cela te dérange ?
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par manuramolo le Jeu 22 Mar 2012 - 20:11

casimir a écrit:
Trouvère a écrit:
Mon fil est aussi adressé à celui qui nous rabâche sans cesse qu'il n'est pas de notre monde..

En quoi cela te dérange ?

Bien venu à toi extra-terrestre lol!
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par casimir le Jeu 22 Mar 2012 - 21:20

C'est vrai que je suis un peu perché dans l'arbre, mais pas jusqu'à penser que je sois tomber du ciel. clown
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Weksuye le Jeu 22 Mar 2012 - 21:38

Ca veut dire quoi "être hors du monde"? Je n'arrive pas à imaginer à quoi ça pourrait correspondre.

Weksuye
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par casimir le Jeu 22 Mar 2012 - 21:44

Peut-être se sentir en décalage de la société ?
Hors d'un monde serait plus juste.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Weksuye le Jeu 22 Mar 2012 - 22:04

casimir a écrit:Peut-être se sentir en décalage de la société ?
Hors d'un monde serait plus juste.

Ok, pour moi, le monde et la société sont deux choses très différentes; là, je comprends mieux.

Weksuye
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par casimir le Jeu 22 Mar 2012 - 22:31

Oui, alors j'irais même jusqu'à dire que la société n'est que la représentation d'un monde. Quelquechose d'artificiel....hors du monde !
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Ronin le Ven 23 Mar 2012 - 6:52

casimir a écrit:Oui, alors j'irais même jusqu'à dire que la société n'est que la représentation d'un monde. Quelquechose d'artificiel....hors du monde !
Artificiel oui, mais représentation non. Elle n'est qu'une maladie passagère.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Passiflore le Ven 23 Mar 2012 - 15:59

Ronin a écrit:
casimir a écrit:Oui, alors j'irais même jusqu'à dire que la société n'est que la représentation d'un monde. Quelquechose d'artificiel....hors du monde !
Artificiel oui, mais représentation non. Elle n'est qu'une maladie passagère.

La société, c'est aussi le résultat de nos interactions à tous.
Je dis, aussi, parce que les institutions s'imposent à nous, et nous conditionnent.
Penses-tu que nous soyons malades ?

Passiflore
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 102
Localisation : xxx
Identité métaphysique : xxx
Humeur : xxx
Date d'inscription : 20/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Ronin le Ven 23 Mar 2012 - 16:55

Oui Passiflore, je pense que nous sommes malades. Ce que nous pensons nous rend malades, ce que nous croyons nous rend malades, ce en quoi nous aspirons nous rend malades, ce dont nous avons peur nous rend malades, nos représentations, notre sentiment d'importance, notre ambition, notre mépris, et surtout, surtout, notre difficulté à communiquer. Le mensonge nous tient.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par casimir le Ven 23 Mar 2012 - 21:16

Si telle est la maladie, la société est un symptôme, non ?
Elle revèle à quel point nous sommes malades...en même temps, il me semble qu'elle amplifie ce qui nous rends malade. dubitatif
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Passiflore le Sam 24 Mar 2012 - 3:19

Ronin a écrit:Oui Passiflore, je pense que nous sommes malades. Ce que nous pensons nous rend malades, ce que nous croyons nous rend malades, ce en quoi nous aspirons nous rend malades, ce dont nous avons peur nous rend malades, nos représentations, notre sentiment d'importance, notre ambition, notre mépris, et surtout, surtout, notre difficulté à communiquer. Le mensonge nous tient.
J’ai toujours pensé que c’était se mentir que de dire que c’est la faute de l’autre, que c’est lui qui ne va pas bien, que moi, "blanche colombe". Alors, je suis d’accord, ce monde des hommes qui dysfonctionne, j’en suis. Et puis, comment pourrai-je comprendre quelque chose qui me serait extérieur ?

Tu parles de maladie et non de faute, cela me convient, encore. On guérit d’une maladie, on n’est pas coupable d’être malade. Pour avoir reçu "l’éducation à la mauvaise conscience", et ainsi avoir pu l’étudier du dedans, je sais combien le concept de la faute est mensonge.

Je suis encore d’accord avec toi, Casimir, pour constater que la société participe de notre maladie. Comme si le haut de la pyramide ne souhaitait vraiment pas que ce qu’elle considère comme la base, puisse prendre conscience, et se libérer du joug.
Il me faut donc voir, comme elle agit en moi … là, où d’une manière consciente ou pas, je participe.

Tibouc dit : Profiter d'un monde de merde en s'en disant ne pas en être, est d'une rare intelligence !
C'est retourner le mauvais à son avantage.
Je comprends pas ce que tu dis là. Comment faire du bon avec du mauvais ?



Passiflore
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 102
Localisation : xxx
Identité métaphysique : xxx
Humeur : xxx
Date d'inscription : 20/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Ronin le Sam 24 Mar 2012 - 7:05

casimir a écrit:Si telle est la maladie, la société est un symptôme, non ?
Elle revèle à quel point nous sommes malades...en même temps, il me semble qu'elle amplifie ce qui nous rends malade. dubitatif
Oui un symptôme comme tout ce que fait l'homme malade traduit sa souffrance, son aveuglement, sa peine de trouver le juste chemin. Mais la maladie est un mal nécessaire, un passage obligé.
Elle tuera la malade, cela sera juste, il nous faudra bien l'accepter.
Elle lui fera franchir ce pont sur lequel il est resté assis, transis d'incertitude, statufié de bêtise, et l'homme renaîtra nouveau, plus grand, plus fort. Mais il n'y a ni force ni grandeur sans exactitude. Le juste s'oppose à l'erreur ici. Et l'erreur qu'elle est-elle ? Elle commence toujours par un manque, une cécité, un oubli................

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Ronin le Sam 24 Mar 2012 - 15:53

Ronin a écrit:
casimir a écrit:Si telle est la maladie, la société est un symptôme, non ?
Elle revèle à quel point nous sommes malades...en même temps, il me semble qu'elle amplifie ce qui nous rends malade. dubitatif
Oui un symptôme comme tout ce que fait l'homme malade traduit sa souffrance, son aveuglement, sa peine de trouver le juste chemin. Mais la maladie est un mal nécessaire, un passage obligé.
Elle le tuera la maladie, cela sera juste, il nous faudra bien l'accepter.
Elle lui fera franchir ce pont sur lequel il est resté assis, transis d'incertitude, statufié de bêtise, et l'homme renaîtra nouveau, plus grand, plus fort. Mais il n'y a ni force ni grandeur sans exactitude. Le juste s'oppose à l'erreur ici. Et l'erreur qu'elle est-elle ? Elle commence toujours par un manque, une cécité, un oubli................
Je me suis permis de corriger une faute de frappe ainsi, je ne pouvais plus éditer mon message.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par casimir le Dim 25 Mar 2012 - 4:18

La maladie tuera l'homme, et ce mal est nécéssaire...c'est bien ça ?

J'entends bien ce manque, tout au fond de moi, que je cherche à combler...et c'est sans fin. Et plus je cherche à remplir ce trou et moins je trouve ce qui me manque vraiment...
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par casimir le Dim 25 Mar 2012 - 4:38

Passiflore a écrit:
Je suis encore d’accord avec toi, Casimir, pour constater que la société participe de notre maladie. Comme si le haut de la pyramide ne souhaitait vraiment pas que ce qu’elle considère comme la base, puisse prendre conscience, et se libérer du joug.
Il me faut donc voir, comme elle agit en moi … là, où d’une manière consciente ou pas, je participe.

Si j'ai laissé croire que je n'étais pas concerné, alors en effet c'est malgré moi. Concerné, cerné par la maladie, je le suis. Quand j'entends une personne dire "je ne suis pas de ce monde", je ne peux que comprendre. Comprendre la souffrance à vivre dans ce monde.
Mais autant il est vrai que cela ne l'aidera en rien, et que s'isoler c'est aussi la maladie, résister, c'est encore la maladie.

Alors oui, je participe, avec mes erreurs, et je continue de nourrir ce qui me tue.
Le haut de la pyramide, cela me semble se répéter partout, et peut-être à commencer par ce que je m'impose d'être.
Mais si j'ai bien compris, il faut en passer par là, par la voie sans-issue, sans espoir, par la mort nécéssaire à la naissance.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis du monde

Message par Passiflore le Dim 25 Mar 2012 - 8:03

casimir a écrit: Si j'ai laissé croire que je n'étais pas concerné, alors en effet c'est malgré moi.
Mais non, tu n'as pas laissé entendre cela. Mais peut être bien, que je me suis mal exprimée.
Il me faut donc voir, comme elle agit en moi … là, où d’une manière consciente ou pas, je participe.
Je parlais pour moi. Je ne me sens aucun droit de parler pour les autres.

Dans "mon vocabulaire", Voir, est quelque chose de particulier, parce que cette action est sans jugement, sans justification. Juste se mettre devant un "fait".
Il se passe, alors quelque chose, parce que le mental devient plus silencieux.


Passiflore
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 102
Localisation : xxx
Identité métaphysique : xxx
Humeur : xxx
Date d'inscription : 20/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum