Supériorité, et alors ?

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Supériorité, et alors ?

Message par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 8:30

Une remarque de Stirica à Spin " Celui qui peut éprouver le mépris, se sent supérieur.".
Commençons par nous mettre d'accord sur le concept de supériorité, si vous le voulez bien.


supériorité /sy.pe.ʁjɔ.ʁi.te/ féminin
Prééminence, autorité, excellence au-dessus des autres.
Sa hauteur et son habitude de supériorité étaient donc un caractère d’emprunt couvrant celui qui lui était naturel, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Mais il était modeste au logis, il y sentait instinctivement la supériorité de sa femme, quelque jeune qu'elle fût ; […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
Elle est franchement bébête, d'ailleurs, et n'affirme sa supériorité que dans la gymnastique amoureuse. Elle excelle aux tortillements, […]. — (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.199)
À noter l'insistance mise par Nadvi sur la supériorité et l'exclusivisme de l'islam vis-à-vis de toutes les autres religions et de tous les autres systèmes. — (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.130)
La supériorité militaire écrasante de l’hyperpuissance américaine lui permet certes d’organiser ses expéditions sans l’aide de personne. Mais ces opérations punitives ne peuvent fonder un nouvel ordre du monde. — (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)


Comme vous pouvez le constater, la supériorité n'est pas définie comme intrinsèque, mais comme particulière, supériorité militaire, supériorité à se tortiller, à écrire des poèmes.

En ce qui concerne ce forum, je considère que Spin m'est largement supérieur en connaissances historiques. Il m'est aussi supérieur en taille et en flegme. Et alors, me senté-je humilié pour autant ? Point du tout, car chacun peut avoir une supériorité sur les autres, je pense lui être supérieur en dessin, par exemple. Et alors, vais-je le mépriser pour autant ?

Manaudou m'est bien évidemment largement supérieur en natation, vais-je pour autant me sentir humilié, et va-t-il me mépriser ?

Ce refus du concept de supériorité me mets très en colère furieux , c'est le signe de la médiocrité. Existe-t-il des humains qui n'ont aucune compétence bien affirmée? Vais-je pour autant les mépriser ? En toute honnêteté, oui, peut-être que j'éprouve un certain mépris pour ces humains, en tous cas, je ne rechercherai pas leur fréquentation. Est-ce à dire que je leur suis supérieur ? Ben oui, dans certains domaines. Mais si j'ai des dispositions pour peindre, je ne méprise pas pour autant ceux qui n'ont pas de don en ce domaine, d'autant qu'ils peuvent en avoir dans d'autres domaines.

Par ailleurs, il existe des surdoués qui ont des talents dans tous les domaines, beauté et force physique, humour, capacités d'abstraction hors du commun, facilités pour les langues, etc.... Ces êtres sont manifestement supérieurs au reste de l'humanité. Sont-ils pour autant méprisants ? Justement non, car dans leurs talents figure aussi l'amour du prochain. Est-ce que je me sens humilié ? Un peu envieux, oui, mais humilié, pas le moins du monde, je suis admiratif content de ce que de l'humanité puissent émerger de tels êtres. Les médiocres et les grincheux par contre peuvent les haïr. Au fait, quand je parle de médiocres, ne me senté-je pas un peu supérieur ? Si, bien sûr, par contre je suis aussi plutôt grincheux, enfin, pas toujours, ça dépend de qui je fréquente.

Maintenant, tentons d'appliquer ce concept au sujet qui nous occupe et d'où j'ai extrait la remarque de Stirica: existe-t-il des civilisations supérieures à d'autres? Pendant longtemps, et sans doute encore, les occidentaux considèrent leur civilisation comme supérieure, et partant de là ont commis des horreurs.
Mais d'où vient ce sentiment de supériorité ? Il vient à mon avis de la sacralisation de la technique, car il ne fait aucun doute qu'en matière de technique, elle fait preuve de supériorité sur bien d'autres civilisations. Mais pas seulement, car avant l'emprise de la technique, le catholicisme se jugeait supérieur aux autres religions. Peut-on dire qu'une religion est supérieure à une autre, que le monothéïsme est supérieur au polythéïsme, par exemple ? C'est ce dont les trois religions sont convaincues. L'ennui, c'est que si la supériorité d'une coureur sur un autre, d'un musicien sur un autre sont décidables, comment décider de la supériorité d'une religion sur une autre ? Par des recherches socio-historiques, peut-être ?
Pour le moment, et sans avoir fait de ces recherches, je considère que l'agnostiscisme est supérieur à la croyance. Mais en quoi serait-il supérieur ? En ce qu'il permet une ouverture au monde que limite considérablement l'attachement à une croyance. Mais en quoi cette ouverture serait " supérieure" ? Par analogie avec la supériorité de la technique, par exemple, qui ouvre considérablement le champ des activités humaines, recherche, plongée, vol, communication , etc l'agnosticisme ouvrirait le champ des investigations spirituelles.
Notre civilisation occidentale est-elle supérieure à d'autres en matière de vie sociale ? La démocratie est-elle supérieure à la royauté, par exemple ? Et le fut-elle, ce qui reste à démontrer, enfin, à ME démontrer, notre civilisation occidentale est-elle vraiment démocratique ?







Dernière édition par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 9:50, édité 2 fois
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par JO le Dim 5 Aoû 2012 - 8:36

Plus grand ( haut, fort, malin, riche, beau...qualificatif au choix) que ...
Le concept demande qu'on parle évidemment de la même "qualité", ou du même ensemble constitutif de la comparaison .
Le complexe de supériorité est , le plus souvent, un complexe d'infériorité compensatoire .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 8:44

supériorité /sy.pe.ʁjɔ.ʁi.te/ féminin
Prééminence, autorité, excellence au-dessus des autres.

D'après: http://fr.wiktionary.org/wiki/supériorité

Je n'imaginais pas qu'une simple remarque puisse donner lieu à un topic (bitter war)

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Jipé le Dim 5 Aoû 2012 - 9:02

JO a écrit:Plus grand ( haut, fort, malin, riche, beau...qualificatif au choix) que ...
Le concept demande qu'on parle évidemment de la même "qualité", ou du même ensemble constitutif de la comparaison .
Le complexe de supériorité est , le plus souvent, un complexe d'infériorité compensatoire .
se sentir supérieur ne débouche pas toujours sur un complexe...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par JO le Dim 5 Aoû 2012 - 9:07

je n'ai pas dit ça . J'évoquais le complexe de supériorité.
La véritable supériorité n'éprouve pas le besoin de s'affirmer par rapport à autrui .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 9:14

Ces définitions vous satisfaissent-elles, Geveil, ou en avez-vous une autre à proposer?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par JO le Dim 5 Aoû 2012 - 9:18

C'est le mépris qu'il faudrait définir . Or, il suinte, ici même, souvent, dans les échanges . Pourquoi méprise-t-on : est-ce vraiment parcequ'on se sent supérieur à ce qu'on méprise ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Jipé le Dim 5 Aoû 2012 - 9:24

JO a écrit:C'est le mépris qu'il faudrait définir . Or, il suinte, ici même, souvent, dans les échanges . Pourquoi méprise-t-on : est-ce vraiment parcequ'on se sent supérieur à ce qu'on méprise ?
Le mépris est le sentiment causé par le fait de considérer qu’une personne n’a pas de valeur et qu’on ne doit pas y faire attention, cela n'implique que pas que l'on se sente supérieur aux autres, mais juste à cette personne-là. Donc, on peut mépriser sans avoir de complexe de supériorité...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 9:26

Lorsqu'un groupe est méprisé, cela veut donc dire qu'il y a sentiment de supériorité sur ce groupe.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Jipé le Dim 5 Aoû 2012 - 9:34

Stirica a écrit:Lorsqu'un groupe est méprisé, cela veut donc dire qu'il y a sentiment de supériorité sur ce groupe.
Si ce groupe n'a pas de valeur, le mépris peut se justifier. Je prends un exemple : Un groupe de néo-nazis est méprisé, à mon sens c'est justifié, car ce groupe n'a pas de valeur, à par les leurs, que je m'empresserais de dénoncer. J'aurai à ce moment-là le sentiment que mes valeurs sont supérieures aux leurs.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 9:45

D'accord. Voyons sur quelle route veut nous mener Geveil.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par zizanie le Dim 5 Aoû 2012 - 9:54

Jipé a écrit:
Stirica a écrit:Lorsqu'un groupe est méprisé, cela veut donc dire qu'il y a sentiment de supériorité sur ce groupe.
Si ce groupe n'a pas de valeur, le mépris peut se justifier. Je prends un exemple : Un groupe de néo-nazis est méprisé, à mon sens c'est justifié, car ce groupe n'a pas de valeur, à par les leurs, que je m'empresserais de dénoncer. J'aurai à ce moment-là le sentiment que mes valeurs sont supérieures aux leurs.
Je ne suis pas d'accord, un néonazi a des valeurs mais ce sont des valeurs de haine et de barbarie, donc socialement dangereuses, criminogènes et non pas méprisables car il faut lutter contre ce type de barbarie.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Jipé le Dim 5 Aoû 2012 - 9:57

Géveil, tu as réédité ton texte du départ, ce n'est pas sûr que beaucoup de monde remonte le lire...Tu aurais peut-être dû le mettre à la suite...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 10:01

Stirica a écrit:Lorsqu'un groupe est méprisé, cela veut donc dire qu'il y a sentiment de supériorité sur ce groupe.
Peut-être, mais cette remarque m'amène celle-ci: lorsqu'un groupe en méprise un autre, ne serait-ce pas que les individus qui le constituent sont intellectuellement et affectivement pauvres? Exemple, justement, les groupes néo-nazi.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 10:04

Vous introduisez donc la relativité du point de vue.

Le groupe néo-nazi éprouve lui-même du mépris. Comment définissez-vous ce mépris?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Jipé le Dim 5 Aoû 2012 - 10:07

zizanie a écrit:
Jipé a écrit:
Stirica a écrit:Lorsqu'un groupe est méprisé, cela veut donc dire qu'il y a sentiment de supériorité sur ce groupe.
Si ce groupe n'a pas de valeur, le mépris peut se justifier. Je prends un exemple : Un groupe de néo-nazis est méprisé, à mon sens c'est justifié, car ce groupe n'a pas de valeur, à par les leurs, que je m'empresserais de dénoncer. J'aurai à ce moment-là le sentiment que mes valeurs sont supérieures aux leurs.
Je ne suis pas d'accord, un néonazi a des valeurs mais ce sont des valeurs de haine et de barbarie, donc socialement dangereuses, criminogènes et non pas méprisables car il faut lutter contre ce type de barbarie.
Oui, tu as raison, les mépriser n'est pas suffisant... Neutral

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 10:39

Et nous passons à autre que chose que le mépris... Quelque chose qui mène à la haine.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Jipé le Dim 5 Aoû 2012 - 10:40

Stirica a écrit:Et nous passons à autre que chose que le mépris... Quelque chose qui mène à la haine.
pourquoi pas...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par JO le Dim 5 Aoû 2012 - 10:56

La haine fait passer la victime au statut de bourreau , et les met donc au même rang .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 11:07

Pas nécessairement la victime, mais oui au même rang.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par JO le Dim 5 Aoû 2012 - 11:14

Dans un monde où la différence est reconnue comme une valeur, la seule supériorité consisterait peut-être à respecter les différences .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Jipé le Dim 5 Aoû 2012 - 11:35

La haine est un sentiment, elle provient d'un déni de l'autre ou de ce que représente l'autre. On peut haïr sans passer par des actes de violence, ça peut être aussi une manière d’expurger, dans le sens de couper ce qui est contraire à la morale, à sa morale.

Pour l'anecdote, il arrive qu'en psychothérapie, le thérapeute fasse appel à ce qu'on appelle de l'intertransfert, c'est à dire qu'il interpelle son patient en lui signifiant que ce dernier lui inspire dans ses idées et/ou comportements de la haine, afin de l'amener à pouvoir en parler.
Le patient ressentira une forme de compréhension de son état émotionnel, car si son thérapeute peut ressentir de la haine, alors pourquoi pas lui...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25750
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Geveil le Dim 5 Aoû 2012 - 12:04

Stirica a écrit:Vous introduisez donc la relativité du point de vue.

Le groupe néo-nazi éprouve lui-même du mépris. Comment définissez-vous ce mépris?
C'est une surcompensation, cette propension à abaisser les autres, à dénigrer ce qu'ils disent ou ce qu'ils font, pour se sentir supérieur quand on n'a pas de richesse intérieure.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par _Matoll le Dim 5 Aoû 2012 - 12:13

Curieuse façon de considérer les choses... Avoir du mépris, est-ce se sentir supérieur ?

Chaque personne a ses points forts et ses points faibles, et selon ses envies et ses intérêts personnels, elle va plus s'intéresser à ceci qu'à cela. Elle peut avoir certes quelques "dons" au départ, mais elle a affaire aussi à des domaines dans lesquels elle ne brillera pas.

Personnellement, je ne me sens pas supérieur si j'ai un point fort par rapport à d'autres personnes ; si j'apprécie ce point fort, je me ferai davantage plaisir et si je peux aider une personne qui a besoin de progresser dans ce domaine, pourquoi pas. Avoir du mépris ? Et ça servirait à quoi ? J'ai autre chose à faire que me comparer aux autres ! Une même personne peut d'ailleurs avoir un point fort dans ce domaine et qui me serait un point faible. Il y a bien des domaines dans lesquels je ne suis pas bon du tout, et le fait de le reconnaître est de garder les pieds sur terre et d'avoir l'humilité de le dire. Il peut se produire que je puisse demander une aide ponctuelle dans un domaine pour progresser, est-ce pour autant être inférieur ? Évidemment que non !

C'est aussi pour cela que je préfère une société de coopération où chacun apporte sa force et peut éventuellement apprendre à progresser avec autrui dans ses points faibles, qu'une société purement individualiste purement nombriliste, qui est assez triste à constater.

De plus, on ne porte pas les mêmes intérêts pour tous les domaines que ce soient la connaissance, compétence, force physique,...

C'est comme cette bêtise très répandue en France de sélectionner les personnes selon leur niveau en mathématiques ; comme si les mathématiques étaient la chose la plus importante au monde...

Cependant, j'ai du mépris pour une personne qui veut se faire passer pour ce qu'elle n'est pas et qui pète plus haut que son derrière. Le mépris n'est pas lié à se sentir supérieur, mais au comportement de cette personne.

Quant aux civilisations dont certaines seraient supérieures aux autres, cela ne veut rien dire du tout. Chacune apporte son lot de richesses et de faiblesses, mais classer les civilisations est d'un crétinisme puant. Lorsque je pense que c'est un Ministre comme Guéant qui a sorti ce genre d'âneries ("toutes les civilisations ne se valent pas") : quel gâchis de faire autant d'études pour que cela ne serve à rien d'autre qu'être un si pitoyable Ministre.On peut toutefois apprécier certaines civilisations par rapport à d'autres.

Se sentir supérieur est un complexe d'infériorité du fait qu'une personne a besoin de se classer parmi d'autres pour se donner de l'importance.


Dernière édition par Matoll le Dim 5 Aoû 2012 - 12:28, édité 12 fois

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Supériorité, et alors ?

Message par Ling le Dim 5 Aoû 2012 - 12:24

Geveil a écrit:
Stirica a écrit:Vous introduisez donc la relativité du point de vue.

Le groupe néo-nazi éprouve lui-même du mépris. Comment définissez-vous ce mépris?
C'est une surcompensation, cette propension à abaisser les autres, à dénigrer ce qu'ils disent ou ce qu'ils font, pour se sentir supérieur quand on n'a pas de richesse intérieure.

Je ne comprends toujours pas où vous souhaitez en venir...

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum