Disparaitre totalement

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Ladysan le Dim 16 Déc 2012 - 17:06

Infiniment grand a écrit :...Je n'affirme rien du tout de concrèt, je dis simplement que je n'arrive pas à disparaitre de la vie. Meme si j'imagine que mon corps est incinéré, repasser au sablier, volatiliser dans l'air, évaporer, ou que mon esprit soit encore plus fin que l'air, plus insignifiant qu'un atome, plus inexistant qu'une énergie noire, NON, je n'arrive pas à disparaitre, ma conscience n'arrive pas à disparaitre de la vie, je me sens toujours là.
Bonjour Infiniment grand,

Pour ma part, je n'ai aucun problème avec ça, car le fait de disparaitre complètement ne m'est pas insupportable et me semble assez logique. Nous avons étés matérialisés pour un temps, et quand (ce que nous sommes) se terminera, même nos poussières se transformeront en se dématérilisant progressivement pour retourner a leur état originel.

Imagines qu'il a fallut des milliers ou des milliards d'années pour que la matière s'organise et nous donne vie (et cela que ce soit par hasard ou pas). Il serait donc utopique de penser que notre "esprit" survive sans le support de la matière.

On peut toutefois supposer que ce qui reste de nos atomes ne se désintégreront pas complétement et serviront de supports ou d'éléments pour la naissance d'autre "chose" L'éternel retour de la matière.

Rien ne se perds tout se transforme, mais ce que tu est aujourd'hui disparaitra à jamais.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Ladysan le Dim 16 Déc 2012 - 17:23

JO a écrit:Tu l'as franchi, toi ? Personnellement je me sens immortelle par essence, mais pas mon personnage en existence .
Exactement Jo, nous sommes tous immortels "par essence". Avons-nous d'ailleurs le choix ? Quand nous disparaissons, nous disparaissons de la surface de la terre en tant que matière, mais nos atomes, ou ce qu'il en reste ne quittent pas notre univers, que celui-ci soit limité/fermé ou illimité/ouvert. En tout cas, c'est comme cela que je conçois la vie éternelle. Sans plus
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Alcibiade le Dim 16 Déc 2012 - 17:40

Ladysan a écrit:Quand nous disparaissons, nous disparaissons de la surface de la terre en tant que matière, mais nos atomes, ou ce qu'il en reste ne quittent pas notre univers, que celui-ci soit limité/fermé ou illimité/ouvert. En tout cas, c'est comme cela que je conçois la vie éternelle. Sans plus
Mais redevenir atomes, c'est retourner à la matière ! Et les atomes ne sont pas doués d'une âme individualisée ! Non, si on pose que nous redevenons matière, simple désagrégation d'atomes, alors nous disparaissons totalement, et il n'y a ici aucune vie éternelle à préserver ! Il ne peut y avoir de vie éternelle que si l'âme subsiste en tant qu'individualité propre, et non en tant que substrat essentiel du monde ! Personnellement, que je devienne cadavre, et processus putrescent, et terre, et cendres parmi les cendres signifie simplement que le corps est matériel ! Et qu'il y ait conservation de la matière (ou de l'énergie) ne change strictement rien au fait que mon individualité spirituelle ne sera plus de ce monde ! La mort est cela : disparition de son identité, et ce n'est pas dans la matière que se trouve ce qui fait la spécificité de notre Moi qui est prioritairement spirituel !
avatar
Alcibiade
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 412
Localisation : Saöne et Loire
Identité métaphysique : Rationaliste pascalien
Humeur : Serein
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Ladysan le Dim 16 Déc 2012 - 17:48

Jipé a écrit:Dans certains cas, s'il y avait disparition totale et entière, cela n'en serait pas plus mal...

Pourquoi ? Dans ce cas, il n'y aurait plus d'éternel retour et, (C'est une hypothèse) l'univers manquerait peut-être d'éléments nécessaires pour pouvoir continuer à "être".

Et puis...Après notre disparition de ce monde, qui se préoccupera de ce qui aura suvécu/ disparu ou pas ? lol!
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par gaston21 le Dim 16 Déc 2012 - 18:26

Alcibiade, tu n'es pas clair . Crois-tu que ton esprit survivra à ta mort, comme individualité ? Je vais disparaître, totalement; mais il est bien évident que mes atomes resteront des atomes . Quant à mon esprit, il disparaîtra en tant qu'individualité et se fondra dans l'esprit universel , qui lui, d'ailleurs, selon mes conceptions, contient substantiellement toute la matière existante . Il n'y a qu'une Réalité, indivisible.
Je suis la goutte qui rejoindra l'océan...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Alcibiade le Dim 16 Déc 2012 - 18:52

gaston21 a écrit:Alcibiade, tu n'es pas clair . Crois-tu que ton esprit survivra à ta mort, comme individualité ? Je vais disparaître, totalement; mais il est bien évident que mes atomes resteront des atomes
Si l'on pose que tout n'est que matière, et atomes ; alors oui, nous disparaitrons tous totalement. Pour cela que l'idée d'une vie éternelle en tant que retour à la matière ne signifie strictement rien ! Je pourrais dire dans ce cas que tout est éternel, puisqu'appartenant à l'ordre de la matière où rien ne se perd, ni rien ne se crée (ma cigarette, mon cendrier, mes DVD, mes livres, mes chats, mes disques durs, etc.) ! Je veux dire par là qu'il s'agit d'une vérité de Lapalisse que de dire que nous sommes immortels en raison de nos atomes qui nous constituent ! Ce qui fait le propre de notre individualité est irréductible à un agencement hasardeux d'atomes ! Ce n'est pas dans la combinaison aléatoire de nos gènes, de nos molécules, de nos atomes que se trouve notre Moi !
avatar
Alcibiade
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 412
Localisation : Saöne et Loire
Identité métaphysique : Rationaliste pascalien
Humeur : Serein
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Ladysan le Dim 16 Déc 2012 - 19:24

Alcibiade a écrit:
Ladysan a écrit:Quand nous disparaissons, nous disparaissons de la surface de la terre en tant que matière, mais nos atomes, ou ce qu'il en reste ne quittent pas notre univers, que celui-ci soit limité/fermé ou illimité/ouvert. En tout cas, c'est comme cela que je conçois la vie éternelle. Sans plus
Mais redevenir atomes, c'est retourner à la matière ! Et les atomes ne sont pas doués d'une âme individualisée ! Non, si on pose que nous redevenons matière, simple désagrégation d'atomes, alors nous disparaissons totalement, et il n'y a ici aucune vie éternelle à préserver ! Il ne peut y avoir de vie éternelle que si l'âme subsiste en tant qu'individualité propre, et non en tant que substrat essentiel du monde ! Personnellement, que je devienne cadavre, et processus putrescent, et terre, et cendres parmi les cendres signifie simplement que le corps est matériel ! Et qu'il y ait conservation de la matière (ou de l'énergie) ne change strictement rien au fait que mon individualité spirituelle ne sera plus de ce monde ! La mort est cela : disparition de son identité, et ce n'est pas dans la matière que se trouve ce qui fait la spécificité de notre Moi qui est prioritairement spirituel !

Nous ne parlons pas de la même éternité Alcibade. Devenir éternels "par essence", cela signifie pour moi que quoi que nous devenions après notre disparition, nous n'allons nulle part d'autre. Nous restons éternellement dans notre univers, et cela que ce soit dans n'importe quelle forme, mais nous n'emporterons pas notre esprit/identité dans l'au-delà.

J'ai dit atome par facilité de langage. (Fallait comprendre au vol).

Cela dit, tu peux "désagréger un atome à l'infini, il en restera toujours quelque chose. (Même le rien d'avant le bing bang n'était pas rien. Ce que nous appelons rien c'est ce que nous ne pouvons voir.

L'esprit, (a mon sens) ne peut pas nous survivre, car nos pensée, ne peuvent survivre sans le support matériel qu'est notre cerveau. Notre esprit nous ne pouvons l'utiliser que de notre vivant, car c'est grâce à lui que nous pouvons "fonctionner". Il meur avec nous, car il n'a plus aucune raison d'exister, ni ici-bas, ni ailleurs.

La mort est cela : disparition de son identité, et ce n'est pas dans la matière que se trouve ce qui fait la spécificité de notre Moi qui est prioritairement spirituel !


Si, (hypothétiquement parlant), ton esprit ou ton moi quitte ton corps matériel à ta mort, et donc n'aurait plus aucun support matériel, à quoi te servirait d'avoir un esprit "conçus" pour vivre sur notre vieille terre et non pas pour végéter dans notre immense univers?

Notre esprit, c'est notre raison d'être, mais quand nous disparaissons, la raison d'être disparait avec nous. Pour moi c'est simple.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Ling le Dim 16 Déc 2012 - 19:26

Une autre manière de raccrocher à un fantasme d'éternité...

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Ladysan le Dim 16 Déc 2012 - 19:39

gaston21 a écrit:Alcibiade, tu n'es pas clair . Crois-tu que ton esprit survivra à ta mort, comme individualité ? Je vais disparaître, totalement; mais il est bien évident que mes atomes resteront des atomes . Quant à mon esprit, il disparaîtra en tant qu'individualité et se fondra dans l'esprit universel , qui lui, d'ailleurs, selon mes conceptions, contient substantiellement toute la matière existante . Il n'y a qu'une Réalité, indivisible.
Je suis la goutte qui rejoindra l'océan...

Moi j'appelle ça, du recyclage Universel. lol!
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Ladysan le Dim 16 Déc 2012 - 19:49

Stirica a écrit:Une autre manière de raccrocher à un fantasme d'éternité...

C'est le fantasme le plus plausible que j'ai trouvé face à l'éternité, car selon moi, l'éternité, donc l'univers appartient à tout le monde. Et personne ne peut s'y échapper. (Jusqu'à preuve du contraire)lol!

Mais je respecte aussi l'opinion de ceux qui veulent faire bande à part en espérant retrouver leur identité dans l'audelà.

L'espoir fait vivre, et il n'y a pas de mal à ça.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par Ling le Dim 16 Déc 2012 - 19:51

Stirica a écrit:Etrange façon de penser. La mort est ce qui donne le prix à la vie. Ce n'est que lorsqu'il a été pleinement pris conscience que la vie a un terme, qu'il est possible de vivre pleinement, de réaliser ce qui est à réaliser sans le remettre au lendemain, sans attendre une autre vie, un nirvana ou un paradis quelconque.

Avant que d'agiter le panneau "Lol", il vous faudrait lire les topics dans leur entier. croule de rire

Je vous laisse donc à votre fantasme d'éternité.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparaitre totalement

Message par _InfinimentGrand le Ven 21 Déc 2012 - 19:32

euh... qui sait qui m'a dit ca déjà, ah oui, Ladysan a dit
Nous avons étés matérialisés pour un temps

Oui je suis d'accord, une poignée d'années à souffrir sur la terre du mal et du bien au prix de la vie...
Bon tu prends en compte l'esprit, ca me rassure, mais je suis convaincu que l'esprit n'est pas matériel, mais fait partie intégrante de l'autre monde, son opposé, l'immatériel. On rejoind probablement le grand esprit universel comme dit Gaston, mais on en reste chacun une de ses particules, nous méme. Mon corps n'est plus, on est bien d'accord, retour à l'entrepot, la fabrique, la chaine.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum