Comment le taureau blanc se mit à parler.

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Golem le Mar 5 Mar 2013 - 5:42

Énigme 3: Qui est le Dieu qui est né deux fois ?




Attention ça se complique (la réponse n'est pas dans google).

Dans les Métamorphoses d'Ovide, Apollon laisse son fils conduire le char du soleil. Il s'en suit une aventure dramatique qui manifeste la qualité des Dieux dans leur commerce avec les hommes.

Ô Phaéthon, tu crois requérir un bienfait, et c'est ta perte que tu demandes. Jeune insensé ! pourquoi me presser dans tes bras ? N'en doute point, tu seras satisfait : je l'ai juré par le fleuve des enfers : mais, encore une fois, forme des voeux moins indiscrets.

Énigme 4: Quelle est la qualité que les Dieux manifestent dans leur commerce avec les humains ?







Dans les Métamorphoses d'Ovide, on voit le Dieu Pan jouer de la flûte.
La façon dont Ovide nous présente le Dieu Pan manifeste l'activité divine.

le dieu, coupant des roseaux d'inégale grandeur, et les unissant avec de la cire, en forma l'instrument qui porta le nom de son amante.
(la naïade s’appelait Syrinx)

Énigme 5: Que font les Dieux ?
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par _dede 95 le Mar 5 Mar 2013 - 8:22

Énigme 3: Qui est le Dieu qui est né deux fois ?
Le dieu des chrétiens (Voir la sainte trinité) sourire
Plus sérieux si l'on peut dire:
Dionysos est le seul dieu né d'une mère mortelle : dès Homère et Hésiode, ... ce qui explique l'une de ses épithètes, δίογονος / díogonos, « le deux fois né ».
Dans la version orphique du mythe, Dionysos-Zagreus est le fils de Perséphone et Zeus. Héra, jalouse, demande aux Titans de se débarrasser du nouveau-né. Ceux-ci coupent donc Dionysos en morceaux et le font cuire dans une marmite. Athéna ramasse pourtant son cœur et le donne à Zeus qui en féconde ensuite Sémélé.
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Golem le Mar 5 Mar 2013 - 13:06

Oui effectivement, Dionysos est né deux fois.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Nuage le Mar 5 Mar 2013 - 17:50

Énigme 4: Quelle est la qualité que les Dieux manifestent dans leur commerce avec les humains ?
Elle est très difficile cette question, car j'ai comme l'impression que la réponse en découle de ce que l'on pourrait en tirer de l'histoire ou d'une/des partie(s) de l'histoire.


Le juste milieu ?
Et pour que le ciel et la terre supportent d'égales chaleurs, ne descends pas trop bas et ne monte pas trop haut. Si tu montes trop haut, tu mettras le feu aux demeures célestes ; si tu descends trop bas, à la terre. Garde le juste milieu.
Ne vas pas non plus trop à droite : tu tomberais dans les replis du Serpent tortueux ; ni trop à gauche, tu risquerais de te heurter à l'Autel. Reste à égale distance des deux.

Source : "Belles histoires de la Mythologie" par Maurice Rat ; édition Gautier - Languereau Paris. p. 35


L'Emotion et la Responsabilité ?
Ou le fait que chaque acte dicté par l'émotion des dieux, ou chaque acte des dieux sur l'émotion des hommes ou sur d'autres créatures, engendrent quelques chose qui apportera à l'homme, que ce soit de l'ordre de la nature ou des astres, mais quoi qu'il en soit, qui apportent à la terre où vivent les hommes et à la façon dont ceux-ci peuvent l'utiliser. C'est un peu comme un partenariat. Les dieux sont liés aux hommes, comme les hommes sont liés aux dieux.

" ... /... Or, si les mers, les terres, le ciel périssent, c'en est fait : nous retomberons dans l'antique chaos. Sauve l'univers, Grand Dieu ! "
Jupiter (Zeus) prit alors à témoin tous les dieux que, s'il n'agissait pas, le monde allait périr. Il escalada la citadelle du ciel, d'où il brandit d'ordinaire son foudre. Mais il n'avait ni nuages, ni pluies à portée de sa main. Il tonna et faisant tournoyer son foudre à la hauteur de son oreille droite, il le lança sur Phaéton auquel il fit perdre du même coup la vie et l'équilibre. Les chevaux du char qui s'abattent, tentent de se redresser, arrachent leur cou du joug, échappent aux sangles rompues. Ici gisent les rênes, là l'essieu arraché du timon, plus loin, les rayons des roues brisées et les débris du char déchiqueté. .... / ....

Source : "Belles histoires de la Mythologie" par Maurice Rat ; édition Gautier - Languereau Paris. p. 39 - 40
Quand à Phaéton, il fit une chute vertigineuse à travers l'espace brûlant et alla s'écraser à terre, sans vie.
Quelques nymphes des eaux trouvèrent son corps et l'enterrèrent. Accablé de chagrin, son père Hélios (le Soleil, [appelé Apollon suivant certains récits]) se voilà la face et, au milieu du jour, ce fut la nuit, éclairée uniquement par la lueur des feux qui embrasaient encore la terre.
La mère de Phaéton erra longtemps à la recherche de la tombe de son fils et, lorsqu'elle la trouva, elle pleura et embrassa l'argile sous laquelle il reposait. Ses soeurs aussi eurent beaucoup de peine : elles se lamentèrent et portèrent le deuil pendant des mois entiers. Puis, un jour, elles sentirent qu'elles étaient enracinées dans le sol ; elles tordirent leurs cheveux, mais ce furent des feuilles qu'elles froissèrent entre leurs doigts.
Leur mère, pour les sauver, attacha les branches portant des bourgeons. Des goutes s'échappèrent des blessures, le soleil les durcit et elles devinrent de l'ambre. La douleur avait changé en aunes les soeurs de Phaéton.
De nos jour encore, le soleil pleure son fils : le soir, après son coucher, des larmes coulent des étoiles, ces yeux argentés de la nuit. Les hommes les nomment la rosée.

Source : "Mythes et Légendes de la Grèce Antique", par Eduard Petiska ; édition Gründ Paris. p. 18
L'histoire dit que le corps des filles du Soleil changées en aunes versa longtemps des larmes, des larmes d'ambre que le soleil durcit à la longue, et qui formèrent plus tard ces colliers aux graines d'ambre dont se parent aux jours de fête les femmes romaines.

Source : "Belles histoires de la Mythologie" par Maurice Rat ; édition Gautier - Languereau Paris. p. 41
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Nuage le Mar 5 Mar 2013 - 19:22

Golem a écrit:Dans les Métamorphoses d'Ovide, on voit le Dieu Pan jouer de la flûte.
La façon dont Ovide nous présente le Dieu Pan manifeste l'activité divine.

le dieu, coupant des roseaux d'inégale grandeur, et les unissant avec de la cire, en forma l'instrument qui porta le nom de son amante.
(la naïade s’appelait Syrinx)

Énigme 5: Que font les Dieux ?

En dehors de se venger, et de faire la cour aux femmes et aux créatures femelles,

Les Dieux créent des symboles ?
... / .... le dédain de la nymphe pour ses prières et sa fuite à travers champs, jusqu’à ce qu’elle arrive au bord sablonneux du paisible Ladon ; là, les eaux arrêtant sa course, elle avait prié ses soeurs liquides de la métamorphoser.

Pan croyait déjà Syrinx à sa merci, mais dans ses mains il ne saisit que des roseaux du marais et non le corps de la nymphe.

Et tandis qu’il pousse des soupirs, l’air qu’il a déplacé à travers les roseaux produit un son léger, une sorte de plainte.

Séduit par cette nouveauté et la douceur de cette mélodie, Pan dit : « Pour moi, cela restera un moyen de converser avec toi ». Et ainsi grâce à des roseaux inégaux reliés entre eux par un joint de cire, il perpétua le nom de la jeune fille.
Source
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Golem le Jeu 7 Mar 2013 - 3:01

Nuage a écrit:
Golem a écrit:Dans les Métamorphoses d'Ovide, on voit le Dieu Pan jouer de la flûte.
La façon dont Ovide nous présente le Dieu Pan manifeste l'activité divine.

le dieu, coupant des roseaux d'inégale grandeur, et les unissant avec de la cire, en forma l'instrument qui porta le nom de son amante.
(la naïade s’appelait Syrinx)

Énigme 5: Que font les Dieux ?

En dehors de se venger, et de faire la cour aux femmes et aux créatures femelles,

Les Dieux créent des symboles ?
... / .... le dédain de la nymphe pour ses prières et sa fuite à travers champs, jusqu’à ce qu’elle arrive au bord sablonneux du paisible Ladon ; là, les eaux arrêtant sa course, elle avait prié ses soeurs liquides de la métamorphoser.

Pan croyait déjà Syrinx à sa merci, mais dans ses mains il ne saisit que des roseaux du marais et non le corps de la nymphe.

Et tandis qu’il pousse des soupirs, l’air qu’il a déplacé à travers les roseaux produit un son léger, une sorte de plainte.

Séduit par cette nouveauté et la douceur de cette mélodie, Pan dit : « Pour moi, cela restera un moyen de converser avec toi ». Et ainsi grâce à des roseaux inégaux reliés entre eux par un joint de cire, il perpétua le nom de la jeune fille.
Source

Oui ! Excellentissime ! bravo

Les énigme 4 et 5 sont liées et sont compliquées, parce que ce sont des questions ouvertes.

Une question fermée est une question dont la réponse est finie.
À une question fermée on répond par exemple: oui, non, Obiwan Kenobi, réponse D, google est ton ami ...
Le nombre de questions finies est infini et chaque question à une seule réponse.
Le cardinal de l'ensemble de ces réponses est le même que la cardinal de l'ensemble des entiers.

Une question ouverte est une question dont la réponse est infinie.
On ne trouve pas ce genre de chose dans google.
Le nombre de questions infinies est infini et chaque question à une infinité de réponse.
Le cardinal de l'ensemble de ces réponses est le même que le cardinal de l'ensemble des réels (si vous connaissez la démonstration de Kantor concernant l'ordre des infinis vous voyez que les ensembles que j'ai cité ont les même caractéristiques utiles à la démonstration que les ensembles de Kantor, et si vous vous posez la question, non, je ne suis pas débile du cerveau).


Donc, la réponse des énigmes 4 et 5 ne tiennent pas dans un mot précis ou un nom connu par google. Il faut faire une petite dissertation. Une infinité de façon de dire la même chose existe, mais cet infini est conditionné par l'énoncé de l'énigme.


Que sont et que font les Dieux ?




Les Dieux sont des créateurs.

Pan à créé la flûte de Pan
Vulcain à créé la métallurgie
Dionysos à créé la vinification.

Je compte : "Les dieux sont créateurs de symboles" comme une bonne réponse.

Le fait de dire que ce sont des symboles qui sont créés par les Dieux est correct du point de vue de l'orphisme et je comprends la phrase : "les Dieux sont des créateurs" comme ayant exactement le même sens. Les Dieux sont des êtres métaphysiques et au delà du monde physique, il ne reste rien d'autre que le sens, les symboles.

"Les Dieux sont des créateurs" est ma réponse, c'est donc la forme de la solution primordiale, toute phrase ayant la même signification est une solution.

Les questions fermées ça vaut un point, les questions ouvertes ça vaut en vaut deux !|

Bienvenu dans le tartare du mercantilisme, faites le jeu pour le jeu, ici c'est un sport, on est la seulement pour participer, ne cherchez pas les points, ne refusez pas les points, mais apprenez les questions et trouvez les réponses, dans votre esprit ou celui d'un autre.

Évidemment, ce sujet de conversation est une poursuite de mon activité sur le forum.



Les humains parlaient des Dieux, dans l'orphisme, avant qu'Aristote n'invente le mot "métaphysique" et le concept qui lui correspond.

Il fut un temps où nous ne connaissions pas la roue, les voitures n'existaient pas.
Il fut un temps où la métaphysique n'existait pas, la loi de la gravitation était un appelé soit un Dieu.

Ce n'est pas parce que les voitures existe à présent qu'on ne doit plus avoir le droit de se déplacer à pied.

Ovide, dans ''des Métamorphoses'' a écrit:Avant la formation de la mer, de la terre, et du ciel qui les environne, la nature dans l'univers n'offrait qu'un seul aspect; on l'appela chaos, masse grossière, informe, qui n'avait que de la pesanteur, sans action et sans vie, mélange confus d'éléments qui se combattaient entre eux. Aucun soleil ne prêtait encore sa lumière au monde; la lune ne faisait point briller son croissant argenté; la terre n'était pas suspendue, balancée par son poids, au milieu des airs; l'océan, sans rivages, n'embrassait pas les vastes flancs du globe. L'air, la terre, et les eaux étaient confondus : la terre sans solidité, l'onde non fluide, l'air privé de lumière. Les éléments étaient ennemis; aucun d'eux n'avait sa forme actuelle. Dans le même corps le froid combattait le chaud, le sec attaquait l'humide; les corps durs et ceux qui étaient sans résistance, les corps les plus pesants et les corps les plus légers se heurtaient, sans cesse opposés et contraires.
Un dieu, ou la nature plus puissante, termina tous ces combats, sépara le ciel de la terre, la terre des eaux, l'air le plus pur de l'air le plus grossier. Le chaos étant ainsi débrouillé, les éléments occupèrent le rang qui leur fut assigné, et reçurent les lois qui devaient maintenir entre eux une éternelle paix.


Hahaha, et si vous saviez, il n'est même pas le premier à avoir théoriser le big bang.

Si quelqu'un souhaite un jour se connaitre lui-même, cette personne doit (surtout si elle vit une vie brève, il faut être efficace, pardonnez moi de vous rappeler quelques contingence, on n'a pas le temps de perdre son temps) commencer par apprendre ce qu'est un être humain en général (ce que Platon appelle la forme humaine), puis s'observer pour constater qu'elle fait tout ce que font tout les humains, certaines choses de ce que font certains humains, et certaines choses que cette personne est seule à faire.

Ce que font certains et dont vous faites une partie, ce sont des passes temps, une foultitude de faits, faits pour faire office de voile, c'est la masse de l'illusion qui couvre le réel.
Ce que tous font, vous devez vous voir le faire. je ne parle pas de ce que font les animaux, comme manger, mais ce que font tous les humains alors que les animaux ne le font pas, comme cuisiner, réfléchir à la vie et à la mort, réfléchir à l'avant vie et à l'après mort (décider que cela existe ou décider que cela n'existe pas c'est réfléchir sur le sujet), etc. C'est une liste ouverte, c'est à dire vaste et non finie (et non finissable).



Bravo Nuage !

Clap clap clap



Reste ceci à solutionner, énigme 4: Quelle est la qualité que les Dieux manifestent dans leur commerce avec les humains ?

Pour trouver la solution, il faut se demander pourquoi Appolon se lamente à cause du fait que son fils veuille conduire le char du soleil, et pourquoi, d'abord, Appolon doit-il laisser son fils utiliser le char du soleil ?


Dernière édition par Golem le Jeu 7 Mar 2013 - 4:09, édité 1 fois
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Golem le Jeu 7 Mar 2013 - 3:13

Que font les Dieux avec les hommes ?
Qu'à fait Yahvé avec le peuple élu ?
Que fait Dieu avec les Chrétiens ?

Principalement, pour les Chrétiens, Dieu sert à quoi ?
À survivre à la mort.
Comment cela ce passe-t-il ?

Qu'est ce qui se passe entre Dieu et les chrétiens qui est la même chose qu'entre Allah et les muslim, Yahvé et les juifs, Apollon et Phatéon ?
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Golem le Jeu 7 Mar 2013 - 4:26

Si vous avez lu Ovide, vous savez que les religions se moquent du monde.
Ensuite, si vous faites une enquête, vous voyez que Pythagore le sage le savait déja (les sages sont des orphistes, à partir de Socrate les philosophes remplacent les sages, comme dans le passage de l'ancien au nouveau testament ou le passage de l’hindouisme au bouddhisme et par le même processus: on arrête les sacrifices physiques et on se met à sacrifier en pensée) et poursuivant vous apprenez ce qu'il y a derrière le concept de complot, mais comme vous en faites partie parce que vous avez appris plus de vérité que le commun, des bergers qui guident des agneaux, des prophètes qu'on pend au poteau, vous ne dites rien, pour que personne n'abrège vos souffrance, parce que le temps n'est pas venu pour le jour de votre repos. kyrie eleison


Béni le jour ou je quitterai la terre, je dirai: Merci Seigneur.





Énigme 6: Qui est le Dieu qui est représenté comme un enfant ?
Énigme 7: Pourquoi est il représenté comme un enfant ?


La 6 pèse 1 point la 7, 2
Pour répondre à la 7, penser à la réponse de la 5 et à l'ordre des choses.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par _dede 95 le Jeu 7 Mar 2013 - 9:01

Reponse 6
Harpocrate est représenté comme un enfant nu, un doigt devant la bouche, la mèche de l'enfance sur le côté.
Réponse 7
On lui conserva le geste qui distinguait ses images dans l'art égyptien, mais on attacha à ce geste un sens tout nouveau ; l'idée se répandit qu'en portant un doigt à sa bouche le dieu commandait aux initiés de garder le silence sur les profonds mystères qu'on leur avait révélés
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Golem le Jeu 7 Mar 2013 - 13:07

segrattelementon

Harpocrate est la représentation d’Horus lorsqu'il est enfant mais ce n'est pas la bonne réponse.
Pardon, j'attendais un des Dieux principaux de l'Orphisme.

C'est le seul Dieu qui est fils d'une mortelle.


secret Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Silenu10
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Nuage le Jeu 7 Mar 2013 - 13:44

Golem a écrit:Énigme 6: Qui est le Dieu qui est représenté comme un enfant ?
Énigme 7: Pourquoi est il représenté comme un enfant ?


La 6 pèse 1 point la 7, 2
Pour répondre à la 7, penser à la réponse de la 5 et à l'ordre des choses.
Eros (celui de l'amour spirituel et non celui de l'amour charnel) ?
Il me semble qu'il est représenté comme un enfant, car c'est l'amour pour quelqu'un ou quelque chose. C'est à dire quelque chose de l'esprit ou des sentiments, et non celui charnel.
Il est le symbole de rassembler ce qui a été séparé en primordial.

Désolée de bacler ma réponse mais je suis sur l'énigme 4, là en fait.


Dernière édition par Nuage le Jeu 7 Mar 2013 - 13:48, édité 1 fois
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par _dede 95 le Jeu 7 Mar 2013 - 13:47

A ce jeux là tu dois être précis Golem, sinon on peut raconté n'importe quoi!
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Nuage le Jeu 7 Mar 2013 - 15:42

Golem a écrit:Oui ! Excellentissime ! bravo

Les énigme 4 et 5 sont liées et sont compliquées, parce que ce sont des questions ouvertes.
..../ ....
Bravo Nuage !

Clap clap clap
Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! ! !! cheers cheers supercontent


Spoiler:
Golem a écrit:Dans les Métamorphoses d'Ovide, Apollon laisse son fils conduire le char du soleil. Il s'en suit une aventure dramatique qui manifeste la qualité des Dieux dans leur commerce avec les hommes.

Ô Phaéthon, tu crois requérir un bienfait, et c'est ta perte que tu demandes. Jeune insensé ! pourquoi me presser dans tes bras ? N'en doute point, tu seras satisfait : je l'ai juré par le fleuve des enfers : mais, encore une fois, forme des voeux moins indiscrets.

Énigme 4: Quelle est la qualité que les Dieux manifestent dans leur commerce avec les humains ?
Golem a écrit:
Ovide, dans ''des Métamorphoses'' a écrit:Avant la formation de la mer, de la terre, et du ciel qui les environne, la nature dans l'univers n'offrait qu'un seul aspect; on l'appela chaos, masse grossière, informe, qui n'avait que de la pesanteur, sans action et sans vie, mélange confus d'éléments qui se combattaient entre eux. Aucun soleil ne prêtait encore sa lumière au monde; la lune ne faisait point briller son croissant argenté; la terre n'était pas suspendue, balancée par son poids, au milieu des airs; l'océan, sans rivages, n'embrassait pas les vastes flancs du globe. L'air, la terre, et les eaux étaient confondus : la terre sans solidité, l'onde non fluide, l'air privé de lumière. Les éléments étaient ennemis; aucun d'eux n'avait sa forme actuelle. Dans le même corps le froid combattait le chaud, le sec attaquait l'humide; les corps durs et ceux qui étaient sans résistance, les corps les plus pesants et les corps les plus légers se heurtaient, sans cesse opposés et contraires.
Un dieu, ou la nature plus puissante, termina tous ces combats, sépara le ciel de la terre, la terre des eaux, l'air le plus pur de l'air le plus grossier. Le chaos étant ainsi débrouillé, les éléments occupèrent le rang qui leur fut assigné, et reçurent les lois qui devaient maintenir entre eux une éternelle paix.
Hahaha, et si vous saviez, il n'est même pas le premier à avoir théoriser le big bang.
.... / ....

Reste ceci à solutionner, énigme 4: Quelle est la qualité que les Dieux manifestent dans leur commerce avec les humains ?

Pour trouver la solution, il faut se demander pourquoi Appolon se lamente à cause du fait que son fils veuille conduire le char du soleil, et pourquoi, d'abord, Appolon doit-il laisser son fils utiliser le char du soleil ?
Que font les Dieux avec les hommes ?
Ca tombe bien Golem, que tu mettes un extrait des Métamorphoses d'Ovide, concernant la création du monde ou de l'univers, car justement je n'ai pas lu Ovide, et depuis hier, j'étais en train de rechercher des textes sur cette partie, qui est coupée et sur-coupée (ça fait du hachis fragmenté) sur mes livres de légendes et mythologie grecques.

Bon, déjà les dieux grecs se mêlent de la vie des hommes. Ils interviennent dans la vie de ceux-ci. (Ils passent même leur temps à intervenir ou inter-agir dans la vie des hommes).

Hélios (Apollon) se lamente que son fils veuille conduire son char pendant une journée, car il sait que ce voeux mènera son fils à sa perte (il ne pourra pas conduire ce char correctement, car seul lui-même parmi tous les dieux peut le faire, et non sans peine).
Hélios se lamente, car il s'est engagé à accorder n'importe quel désire que lui formulera son fils, afin que ce dernier puisse prouver aux moqueurs (qui ne le croient pas), qu'il est bien le fil d'un dieu, à savoir Hélios (Apollon). Il ne peut se désengager de sa promesse, c'est pourquoi il essaye de persuader son fils de renoncer à cette demande spécifique et de formuler une autre demande.

On peut dire que les dieux s'engagent envers les hommes, et tiennent leurs engagements, quoi qu'il leur en coûte.
Ils partagent avec ceux-ci les bien-faits comme les malheurs.
De la même manière que lorsque les hommes sacrifient un animal à un dieu pour les remercier, les morceaux de l'animal sont partagés entre les hommes et le (/ les) dieu(s).
Le sacrifice, comme le remerciements, n'est pas seulement quelque chose de matériel, mais aussi de l'esprit.
Les dieux grecs ont besoin des hommes pour se nourrir, tout comme les hommes ont besoin des dieux grecs pour les guider.
On pourrait dire que les dieux grecs sont à la portée des hommes.

C'était quoi déjà la question ?
Ha oui : "Quelle est la qualité que les Dieux manifestent dans leur commerce avec les humains ?"

Heuuuu .... le partage ? L'engagement ? (le serment ça n'irait pas ; mais le respect d'un serment, la responsabilité, ça va mieux) ; la protection.
Les Dieux partagent certaines même valeurs que les hommes, et veillent sur eux.

C'est pourquoi quand l'âge d'or s'est éteint (la première tentative des dieux de créer des humains), et que s'ensuivit la race d'argent, puis d'airain (ou de bronze), qui fut un fiasco aux yeux des dieux, car ces dernières créations étaient soient trop violentes, soit sans respect envers leur ainés ou envers les dieux, ils réessayèrent une nouvelle fois en créant l'humanité telle que nous la connaissons de nos jour.
Dans certains textes, c'est Prométhée (un Titan) qui créa les humains, dans d'autres ce n'est pas lui, ou alors sous la demande de Zeus.
Quoi qu'il en soit, Prométhée en fut le protecteur, (à la base), enseignant aux hommes nombres de techniques et de savoir-faire, comme la navigation et la médecine. Il leur apprit également à faire des sacrifices et s'arrangea en dupant les dieux, pour que les hommes en gardent les meilleurs morceaux pour eux-même. Il vola aussi le feu (au soleil) pour le donner aux hommes, afin qu'ils puissent survivre ; Epiméthée ayant déjà distribué tous les moyens de se défendre et survivre (comme les ailes, les écailles, les sabots, la vitesse, les griffes ...) aux animaux qu'il avait créé de son côté.
Ce vol du feu, avec la duperie sur les morceaux de choix en faveur des hommes, en coûta à Prométhée, un châtiment éternel (ou presque).

Mais par la suite, les dieux ne se désengagèrent pas envers les hommes. Et ils restèrent chacun à leur manière, leurs protecteurs et leurs guides. Symboliquement en général.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Nuage le Jeu 7 Mar 2013 - 16:10

Hé vous pouvez continuer à chercher, que ce soit pour celle-ci ou pour la 6 et 7, je n'en sais rien en fait.


Spoiler:
PS. Dans l'énigme 1, j'ai nommé Athéna à la place d'Héra, comme l'épouse jalouse de Zeus. Je me suis dépêchée et plantée.
Je rectifie donc.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Nuage le Jeu 7 Mar 2013 - 20:24

Bon, pour l'énigme 6 : finalement : Dionysos est le seul dieu né d'une mère mortelle.

Merci à la photo dont tu as laissé le titre Golem rire (une partie du nom du père adoptif)
(cliquer sur la photo ou clic droit > enregistrer sous ... > et hop il y a un titre qui apparait ! : celui que l'on n'a pas modifié quand on enregistre la photo dans ses documents).

Vu que je n'avais pas eu le temps de faire l'énigme 3, dont Dédé avait déjà donné la réponse, ben maintenant je me penche sur le sujet ..... tongue

Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Nuage le Jeu 7 Mar 2013 - 22:33

Enigme 7 :

Dionysos est représenté comme un enfant ? (enfin pas tout le temps, en général il me semble que non).

Dionysos est, avec Apollon, un dieu qui se manifeste par épiphanies (apparitions) : éternel voyageur, il surgit par surprise. Il se présente toujours comme un étranger, courant le risque de ne pas être reconnu.
Source
À l'origine, L'Épiphanie, fait partie du cycle de Noël et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière. En effet, Noël, avant d'être un jour, est d'abord un cycle :
Celui-ci atteint son apogée au jour marquant le solstice d'hiver, le 22 décembre. Cette nuit du solstice — la plus longue de l'année — annonce le rallongement des jours et — par extension — la renaissance de la Lumière censée être à l'origine de toutes choses. Puis la célébration se prolonge après le 25 décembre durant un nombre de jours hautement symbolique : 12 jours et 12 nuits.
Le nombre 12 représentant entre autres la Totalité (12 mois, 12 heures, 12 Dieux Olympiens, 12 Tribus d'Israël, 12 Apôtres, etc.)
Le cycle prend fin le 6 janvier. C'est à ce moment que les jours commencent à s'allonger de façon sensible, que la promesse de la nuit solsticiale est tenue. On célèbre alors l'Épiphanie, la manifestation de la Lumière. Par sa forme ronde et sa couleur dorée, la galette symbolise le soleil. Il est à noter également que c'est ce jour (en tout cas son équivalent, car le calendrier alors en vigueur — le calendrier julien — diffère du nôtre) qu'avait lieu sous la Rome antique la fête des 12 Dieux Épiphanes (autrement dit les 12 Olympiens).
Le christianisme a repris tout ce fonds symbolique en assimilant la lumière au Christ, puisqu'il est annoncé comme étant « la parole qui éclaire le monde ».
Source
Désireux d'aller visiter sa mère aux Enfers, Dionysos demande l'aide d'un guide, Prosymnos, qui accepte de lui montrer le chemin en plongeant avec lui dans le lac de Lerne, qui communique avec le royaume d'Hadès. Ce plongeon est associé à de nombreux rites initiatiques en Grèce ancienne, généralement liés au passage de l'adolescence à l'âge adulte, et donc aussi aux amours entre un aîné (éraste) et un cadet (éromène).
... / ...
Revenu des Enfers ... / ...
Il existe d'innombrables statues de Dionysos, à l'époque où il était un dieu révéré. On trouve également nombre de mosaïques à énigme, car il était courant pour un initié un peu riche de le faire savoir au sol d'une pièce publique de sa maison. Enfin des scènes évoquant ses aventures sont souvent présentes sur des sarcophages ou bas-reliefs, car il avait une place importante dans les rituels de la mort et de la renaissance.

Je reste tout de même dubitatif, quand au fait que Dionysos est représenté en tant qu'enfant ... , car il me semble que dans ce cas, c'est quand il fut confié aux nymphes, sous la direction de Silène qui sera son père adoptif et précepteur, et qui l'accompagnera sans cesse. C'est de là il me semble que Dionysos en découvrit le vin ; et c'est par ce breuvage qu'Héra pu enfin exercer sa vengeance, le vin doux et réchauffant le coeur, rendit également fou Dionysos, qui se mit à errer à travers le monde (Egypte, Syrie, Inde), repoussé partout où il passait par les souverains des contrées, accompagné d'un cortège de femmes vêtues de peaux de faons, et d'hommes-chèvres, qui riaient, chantaient, dansaient et déliraient dans une ivresse perpétuelle.
Ce cortège continua, même quand la déesse Cybèle délivra Dionysos de sa folie, en Phrygie.

C'est également de l'ensemble de ces faits, après que Dionysos soit revenu en Grèce, triomphant (de sa renommée, qui lui permit par la suite d'intégrer le Panthéon des dieux), et qu'il plongea dans le lac de Trézène dont les abimes sans fond communiquaient avec les Enfers, que les hommes pendant ce temps continuèrent de l'honorer, et qu'apparu également un courant religieux parallèle à celui en vigueur en Grèce, le dionysisme.

Alors après il y a la version de l'orphisme concernant Dionysos, celle de l'énigme 3 et la façon dont il est né la deuxième fois, après avoir été déchiqueté.
(la version Classique, est celle d'avoir été placé dans la cuisse de Jupiter, après la mort de sa mère, afin que l'embryon termine sa période de gestation, pour naître une deuxième fois).


Qu'est-ce-que l'on peut en tirer dans tout ça ?

Que Dionysos en serait représenté comme un enfant, car il symboliserait le renouveau, la renaissance, le passage d'un cycle à un autre, d'un éternel changement, du monde et de soi ; du passage des morts aux vivants, du vivant aux morts ..... de cette quête de soi et de l'univers, du masque de la comédie dans cette quête ... jusqu'à affronter ce qu'il y a de plus enfoui, de plus sombre, afin d'en renaitre .... et de revenir à la lumière, d'en être la lumière (sous ce masque à facettes) ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Golem le Ven 8 Mar 2013 - 7:02

Pour la 4, nuage détient la solution: Les dieux respectent leurs engagements et la parole donnée (Les premiers Dieux sont les lois de la nature, la gravité tient ses promesses, jamais votre corps ne quittera spontanément le sol).
Leur parole est vérité, ils peuvent les regretter mais pas les retirer, même au prix de la vie de leurs enfants.

Abraham qui accepta de sacrifier son fils pour respecter son alliance, son engagement, est présenté comme un homme qui exprime le verbe de la vérité vivante.



Pour la 6, c‘est bien Dionysos, et oui, encore lui, en plus de devoir dépasser l‘obstacle du fait que j‘ai pondu une énigme imparfaite, il ne fallait pas penser que je n‘oserais pas demander deux fois la même solution.
Même les ours me détestent parfois ... ceux qui m'apprécient toujours ne le font pas pour honorer mes mérites mais pour affirmer leur nature bienheureuse.

Nuage a écrit:Dionysos serait représenté comme un enfant, car il symboliserait le renouveau, la renaissance ?

Exact, c'est lui qui naît deux fois, il est le ressuscité, l'enfant né de nouveau, et comme Jésus il peut offrir son pouvoir pour le service des autres.

Merci à ceux qui lisent.
Grand merci à ceux qui participent.


Nuage, tu es époustouflante, je suis admiratif.

Dede tu es parfait, (mais nuage cours loin devant pour le moment, ha la jeunesse ! :p), j‘ai noté tes recommandations et je serais vigilant. Tu as raison et je le savais mais j‘ai fauté (J'aurais du dire dans le premier énoncé qu'il avait une mère humaine). Merci de me reprendre pour m‘aider à tenir droit.








Nuage a écrit:
Golem a écrit: Qui est le Dieu qui est représenté comme un enfant ?
Énigme 7: Pourquoi est il représenté comme un enfant ?

Eros (celui de l'amour spirituel et non celui de l'amour charnel) ?
Il me semble qu'il est représenté comme un enfant, car c'est l'amour pour quelqu'un ou quelque chose. C'est à dire quelque chose de l'esprit ou des sentiments, et non celui charnel.
Il est le symbole de rassembler ce qui a été séparé en primordial.

Le symbole du retour de la diaspora existe mais ce n'est pas Éros qui lui assemble de nouvelles choses.

Interlude: Quand on active massivement des réseaux de conteneurs concaténant des méta-codes avec sécurité redondante une myriade de fois pour chaque conteneur (chaque info utilisée au quotidien est copiée dans minimum en moyenne cent mille neurones, maximum j'en sait rien, on peut perdre une grande majorité de tous ces neurones clonaux et s'il en reste un fonctionnel et en réseau tout fonctionne, les neurones les plus courageux viellent et s'allument quand les besoins du réseau fait appelle a eux, la plus part sont lâche et s'allume faiblement, laissant les courageux toujours travailler pendant qu'ils se contentent de contempler, ceux là claquent en premier (les phosphènes sont des neurones qui crèvent à proximité des nerfs optiques, un humain standard perd en moyenne cent mille neurones par jour), ceux qui travaillent le plus survivent inchangés en attirant à eux des neurones qu'ils investissent de leur contenant quand le conteneur (neurone) claque d'usure, de fatigue ou surchauffe, ce déplacement de neurones vers les noeuds du réseau (la où se trouve l'info pro-active parce qu'il y a eu là un conteneur réactif et que la réaction à été initié à cet endroit du réseau) crée des courants et là où on ne peut plus remonter le courant, une source apparaît, des neurones naissent et suivent ceux qui se déplacent ( explo )



Donc, un jour je saurais écrire tous les mots que j'utilise (j'espère savoir le faire avant de mourir, au cas où je ne pourrai plus rien faire après ...).
Dionysos c'est le Dieu du pinard et comme je suis l'apôtre de la bière, je voulais qu'on me le cite, celui là et pas un autre.

Il est vrai qu'il est plus clair de dire que sa mère est humaine, puisqu'il est notoire qu'il est le seul des Dieux à avoir cette transcendance.

En même temps, l'énigme à été résolue, l'enfant représente non pas la nativité (qui est la fertilité) ni le rassemblement, mais la renaissance, qui est la réincarnation.
Dionysos est né deux fois.
Dans les plus vieux textes, il est coupé en morceaux, et comme Horus, le cadavre est ressuscité.

Horus est le plus vieux dieu des égyptiens, je considère comme les égyptologues que ce culte remonte à la préhistoire, et je signale qu'on fabrique du pinard en Iran depuis 7000 ans.

A lui seul, l'alcool est responsable de l'arrêt de la mortalité due à l'eau non potable et du boom démographique associé qui à précédé le fait que la densité du réseau humain crée des cités.

Le vin est la potion magique de nos ancêtres.
Il contient des calories et il se conserve, il hydrate le corps et le nourrit et il est prophylactique.
En outre, la dive bouteille vous connecte avec l'invisible.

Dionysos est le Dieu de la renaissance après la mort physique, comme Horus, chez les grecs il à été associé au Dieu du vin parce que ce produit fût un miracle dans l'histoire humaine, l'histoire de Dionysos qui est fou avant de retrouver la raison est l'histoire des hommes qui ont apprit à comprendre (tout le monde comprend, les ascètes pratiques, les autres sont supposé contempler, tout le monde est déjà sauvé ou le sera).

Une notion qui est importante dans l'histoire humaine est la notion d'individu.
C'est vers le cinquième siècle avant JC qu'on commencé à affirmer des pensées individualistes, avant seul comptait la communauté, ceux qui ne se sacrifiaient pas pour le groupe étaient considérés comme des traîtres, toute ambition personnelle était hérétique à la religion du néolithique.

L'individu étant le groupe, le vin (ou la bière selon les endroits) qui a permis au groupe de renaître, est l'instrument du concept de renaissance qui à traversé les siècles en restant vivant dans les croyances (un concept étant un truc métaphysique, on appelait cela un "Dieu" quand on ne connaissait pas le principe de concept et le concept de métaphysique, on a fait du chemin pour sortir du bois, je ne vous le fait pas dire ma bonne dame).

Le concept de jugement dernier est la mort du groupe qui aboutit à la renaissance du groupe.

Quand le fils (principe de l'homme) surgit du père (principe Divin) et que le saint esprit sont séparés (principe de concept métaphysique, les idées du monde des idées du bouddhisme), le groupe qui était un seul devient un groupe qui est une multitude d'individus.

Dionysos est enfant d'une femme, comme chez les juifs, l'orphisme donne la lignée familiale à la femme et non à l'homme.
Dionysos est né humain.
Découpé en morceau ou mort né selon les version, il meure, mature dans le divin et naît à nouveau.





Nuage a écrit:
(cliquer sur la photo ou clic droit > enregistrer sous ... > et hop il y a un titre qui apparait ! : celui que l'on n'a pas modifié quand on enregistre la photo dans ses documents).



oui, il faut toujours regarder à cet endroit !
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par JO le Ven 8 Mar 2013 - 7:38

Négligé jusqu'alors, mais passionnant , ce fil ! Trop paresseuse pour m'attaquer aux énigmes, je suis contente qu'elles soient déroulées sans avoir à me casser les méninges . Pardon de ce parasitisme intellectuel .
Je ne suis pas d'accord sur la signification du sacrifice d'Abraham, mais c'est habituel . Par contre, j'aime que le vin ou la bière soient réhabilités, comme le reprendra Jean avec les noces de Cana . Travail de l'homme qui transmute la nature, ivresse divine qui fait de lui un créateur , co-divin .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Golem le Ven 8 Mar 2013 - 7:39

Énigme 8: Athéna l'aida à pénétrer secrètement sur l'olympe mais sa présence sacrilège fût découverte, il fut emprisonné pour l'éternité, Hercule la libéra !
Qui est-il ?


Salut Jo :)
Je suis bien conscient que mes exégèses sont contestables.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par _dede 95 le Ven 8 Mar 2013 - 7:52

Thésée
Eurysthée, roi de l'Argolide, donna comme dernière tâche à Hercule la capture de Cerbère vivant, sans arme. Hercule se rendit alors à Éleusis, afin d'être initié aux Mystères d'Éleusis, pour pouvoir entrer et sortir du monde souterrain vivre, et s'absoudre au passage pour avoir tué des centaures. Il trouva l'entrée du monde souterrain à Taenarum, et fut aidé par Athéna puis Hermès pour traverser respectivement dans un sens et dans l'autre. Il passa Charon avec l'aide de Hestia. En passant dans le monde souterrain, Hercule libéra Thésée
Enigme 8
Mais je pense plutot à Prométhée, plus proche de ton enigme.
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Golem le Ven 8 Mar 2013 - 8:20

Oui c'est Prométhée, celui là est un titan (mais les frontières entre titans, humains et dieux sont floues), il est devenu un Dieu et il fut enchaîné.

La partie du mythe ou il est libéré est moins connu.



Énigme 9: Il a des ailes, ni sur le dos ni sur le casque.
Golem
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Nuage le Ven 8 Mar 2013 - 8:51

Ouiiiiiiiiiii !!!! Ouiiiiiiiiiiiii ! Ouiiiiiiiii ! cheers cheers supercontent J'adore ce jeu ! sourire

Bon je suis prise tout le matin, éclatez-vous bien ....

Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par JO le Ven 8 Mar 2013 - 8:56

Prométhée libéré! c'est gaullien, et Chiron, inventeur de l'euthanasie ... Ces mythes grecs méconnus, oubliés ...
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par JO le Ven 8 Mar 2013 - 9:03

Les ailes, ça rappelle Icare et ne pas en avoir rend la libération par en-haut impossible . Reste à voir du côté des enfers: Eurydice ... L'amour courageux, libérateur, plus que le bricolage intellectuel . Orphée, musicien passionné , qui se retourne , fatalement . Ne jamais se retourner .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Comment le taureau blanc se mit à parler. - Page 2 Empty Re: Comment le taureau blanc se mit à parler.

Message par Nuage le Ven 8 Mar 2013 - 9:50

Zut j'ai eu une illumination en voulant prendre ma douche, du coup j'ai rallumé l'ordi.

Je pensais également à Icare qui s'était fait des ailes sur les bras pour atteindre le soleil.

Mais aussi à Pégase, dont les ailes sont sur le côté du cheval, et non sur le dos.

Sinon, je me demandais, Achille, la marque laissée par les doigts de sa mère sur son talon, quand il fut trempé dans le bain qui devait le rendre invincible, n'a -t-elle pas la forme d'aile(s) ?

Bon je me re-sauve.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum