Les autres fruits des autres arbres

Aller en bas

Les autres fruits des autres arbres Empty Les autres fruits des autres arbres

Message par Invité le Lun 4 Aoû 2008 - 3:00

L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin;
mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal


La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.
Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point,


Dans cette histoire du jardin d'eden il est raconté que Dieu fait pousser des arbres de toutes espèces et bon à manger.Il y a aussi l'arbre de la vie et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
Dieu permet à l'homme de manger de tous les arbres sauf de celui de la connaissance du bien et du mal.Il devrait mourrir si il le faisait.La compagne d'Adam dit au serpent qu'ils mangent de tous les arbres du jardin mais que celui de la connaissance du mal est interdit.

Alors on connait deux arbre du jardin mais tous les autres nous sont inconnus par ce texte.

Les autres fruits des autres arbres 0501.0002.00

Que sont ces arbres selon vous ?

Quels genres de fruits offrent t'ils à l'homme et à la femme ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les autres fruits des autres arbres Empty Re: Les autres fruits des autres arbres

Message par saladin1986 le Lun 4 Aoû 2008 - 5:04

S'ils sont inconnus, c'est qu'ils sont inconnus, donc la question n'a pas lieu d'être rire

Par contre une autre question se pose au sujet de l'arbre défendu.

Cet arbre engendrait des fruits qui permettaient la connaissance du bien et du mal.
Adam (psl) d'après la Bible a su le bien et le mal après avoir mangé le fruit (voir le passage sur la découverte de la nudité).

Or si Adam n'a découvert le bien et le mal qu'après avoir mangé le fruit, cela signifie qu'avant de l'avoir fini de manger, il ne savait pas que ce qu'il faisait était mal.
Il n'avait aucune notion de bien et de mal.

Donc pourquoi a t-il été puni sans avoir la possibilité d'être pardonné tel que les chrétiens et les juifs le pensent?

saladin1986
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 575
Identité métaphysique : Islam
Humeur : neutre
Date d'inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les autres fruits des autres arbres Empty Re: Les autres fruits des autres arbres

Message par Ilibade le Lun 4 Aoû 2008 - 10:26

Le problème est posé de façon incomplète.

Tout d'abord il y a les données du chapitre 1 que je prends exprès dans la version de Chouraqui.

29 Elohîms dit: «Voici, je vous ai donné toute l’herbe semant semence, sur les faces de toute la terre, et tout l’arbre avec en lui fruit d’arbre, semant semence: pour vous il sera à manger.
30 Pour tout vivant de la terre, pour tout volatile des ciels, pour tout reptile sur la terre, avec en lui être vivant, toute verdure d’herbe sera à manger.» Et c’est ainsi.
31 Elohîms voit tout ce qu’il avait fait, et voici: un bien intense. Et c’est un soir et c’est un matin: jour sixième.

Ici, on ne voit aucune restriction d'aucune sorte, car toute herbe et tout arbre "avec en lui le fruit d'arbre", semant semence, sont autorisés par Elohim.

Puis il y a un second temps dans le chapitre 2
16 IHVH–Adonaï Elohîms ordonne au glébeux pour dire: «De tout arbre du jardin, tu mangeras, tu mangeras,
17 mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne mangeras pas, oui, du jour où tu en mangeras, tu mourras, tu mourras.»

Ici, apparaît l'interdiction. Or comme du point de vue divin, la composante IHWH s'est ajoutée à ELOHIM, pour donner IHWH-ELOHIM, Adonaï étant apparu plus tard pour des questions de culte, on peut en déduire que l'interdiction est liée à la composante IHWH, et non ELOHIM. De sorte que c'est IHWH qui est l'auteur de cette interdiction.

De ce fait, l'Homme qui est au milieu du jardin, à proximité de l'arbre du milieu, entre IHWH d'un côté et Elohim de l'autre, est donc tenté de les séparer. Il ne voit pas que c'est lui qui est la jonction des deux. Or quel peut être le fruit d'un arbre placé au milieu d'un jardin, sinon de servir de point de repérage des êtres du jardin et ainsi de discernement ? Le fruit de l'arbre est comme un résultat opératoire, comme si on faisait une division, et ainsi, la séparation d'IHWH-ELOHIM en IHWH d'un côté et ELOHIM de l'autre est une séparation, qui va servir de "semence" ou d'opérande à d'autres opérations ultérieures.

Ce à quoi on assiste à travers ce symbolisme, c'est la naissance du langage, car ce langage ne peut être réalisé que si on est capable de séparer une chose de la chose contraire. Les arbres sont alors les "arborescences" logiques, qui procèdent par construction de résultats, eux-même semences de nouvelles constructions. C'est l'activité mentale qui commence, enchaînant les pensées, car chacune des pensées est le résultat d'une pensée antérieure et sert de semence à une nouvelle pensée.

Par rapport à la loi d'Elohim, celle d'IHWH apparaît comme le NON logique, l'interdit qui s'applique à la pleine possibilité initiale. Ce NON logique représente la cause de tout langage, car la négation est l'opérateur par excellence de la proposition fondamentale d'existence "A existe", comme je l'ai évoqué dans le thème sur la logique exégétique.

Comme les pensées s'enchaînent au lieu d'être simultanées, il y a un phénomène nouveau qui apparaît, qui est qu'une pensée naît et meurt, et donc, à partir de l'institution du langage, ce qui est réellement humain, c'est-à-dire le mental, est ainsi découpé en pensées qui naissent et meurent sans cesse. C'est pour cela que la mort fait son apparition dans l'humain. Des simples pensées jusqu'au arborescences théoriques les plus complexes, tout naît et meurt. Une fois mort, les choses reviennent à l'état initial. Si le fruit de l'arbre du milieu est encore opérationnel, alors le même scénario recommence, et cela explique pourquoi, l'existence verbale se traduit par des cycles d'expression répétés et multiples, qui sont comme autant d'essais évolutifs de conserver le langage, et cela est l'origine de la réincarnation des êtres et de l'évolution des espèces.



Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Les autres fruits des autres arbres Empty Re: Les autres fruits des autres arbres

Message par Invité le Lun 4 Aoû 2008 - 11:42

saladin1986 a écrit:S'ils sont inconnus, c'est qu'ils sont inconnus, donc la question n'a pas lieu d'être rire
Par contre une autre question se pose au sujet de l'arbre défendu.
C'est le contraire saladin.
C'est si c'était connut que la question n'aurait pas lieu d'être.

Après ça , savoir ce que sont ces autres arbres étant important selon moi je me pose la question et je la propose aux autres.

Ta question est un autre sujet sur le même thême.
J'aimerai que ceux qui viennent participer ici essayent au moins de répondre à ma question avant de faire leur speech sur la génèse.
Ilibade a écrit:[justify]Le problème est posé de façon incomplète.

Tout d'abord il y a les données du chapitre 1 que je prends exprès dans la version de Chouraqui.
Ilibade,la bible de chouraqui apparament c'est une interprétation qui se fait passé pour une traduction.

La seul interêt avec chouraqui c'est qu'on a par endroit le texte hebreux donné tel quel.

Ton post n'est bien sûr pas inintéressant mais tu t'éloignes tellement de ce que dit basiquement le texte que voir un rapport avec ce texte n'est plus si évident...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les autres fruits des autres arbres Empty Re: Les autres fruits des autres arbres

Message par Invité le Mer 6 Aoû 2008 - 2:07

Pour moi, je l'ai dit dans un autre sujet, rien n'empêche de penser que tous les arbres inconnus dont se nourrissent Adam et sa compagne sont une allégorie de tout ce que l'homme peut faire de sa vie.

Ces choses que nous enfants vivant dans ce monde nous considérons comme bon ou mauvais et/ou bien ou mal.

Si on ne pouvait pas juger qu'une chose est mauvaise on n'en souffrirait pas et en ferait pas souffrir les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum