Religions et synchrétisme

Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Religions et synchrétisme

Message par Invité le Dim 1 Mar 2009 - 7:55

Est-ce que la plupart des religions n'auraient pas comme base un certain syncrétisme ?

Chacune a essayé de s'implanter à un certain endroit en s'inspirant des traditions existantes.

Alors pourquoi le terme a-t-il une connotation si négative ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Dim 1 Mar 2009 - 9:22

C'est un bon sujet.

Je pense aussi qu'il y a une tradition primordiale à la base de toutes les religions mais il suffit de poser la question de savoir quelle religion s'en trouve la plus proche ... et c'est de nouveau la bagarre, l'un va brandir sa bible, l'autre son coran rire

L'homme religieux dogmatique est tellement stupide qu'il ne voit pas la futilité qu'il y a à sa battre pour défendre des pensées qui de toute façon ne seront jamais rationelles! dubitatif

Aujourd'hui si tu défends une pensée synchrétiste, tu es tout de suite classée "relativiste" "sectes" ou "nouvel âge" bref tu es un hérétique (pour moi c'est un compliment venant d'une religion)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Dim 1 Mar 2009 - 12:21

Jayrâm a écrit:C'est un bon sujet.

Je pense aussi qu'il y a une tradition primordiale à la base de toutes les religions mais il suffit de poser la question de savoir quelle religion s'en trouve la plus proche ... et c'est de nouveau la bagarre, l'un va brandir sa bible, l'autre son coran
Oui mais le coran et la bible peuvent être lu comme disant la même chose par certains.
Ou bien être lu comme disant des choses différentes sans avoir besoin d'aller lire ailleurs. c'est là que ça se complique et qu'il y a besoin de séparer religion institutionnel et religion personnel.

Jayrâm a écrit:L'homme religieux dogmatique est tellement stupide qu'il ne voit pas la futilité qu'il y a à sa battre pour défendre des pensées qui de toute façon ne seront jamais rationelles! dubitatif
Tu défends toi même des dogmes Jayram !Dire que Dieu c'est l'amour et qu'il faut combattre le mal.Dire qu'il faut rejeté la bible du Dieu créateur qui est le mal se sont de pures dogmes.

Jayrâm a écrit:Aujourd'hui si tu défends une pensée synchrétiste, tu es tout de suite classée "relativiste" "sectes" ou "nouvel âge" bref tu es un hérétique (pour moi c'est un compliment venant d'une religion)
Tu es bien proche du new age on dirait... tu ne le revendiques pas ?J'ai lu dans ton dernier sujet que le new age était une gnose moderne non ?

L'idée qu'il y a une religion biblique ou coranique, ou pour le dire autrement que l'islam c'est bien la religion du coran et le judaisme la religion de la bible...c'est une plaisanterie pour moi.

Et justement je pense que leela n'a pas du tout cette vision.Beaucoup pensent/ comprennent bien que le judaïsme ou l'islam sont des syncrétismes...il n'y a que des syncrétismes, je pense que c'est l'idée de leela qu'on retrouve souvent.

Ce qui veut dire qu'à partir de la bible il ,n'y a pas une religion mais autant de religions qu'on veut.Ou en tout cas pas qu'une seul.

Laisser le mot "religion" aux institutions genre vatican ou sunnisme c'est dommage je trouve.Parce que justement si les religions institutionnels actuels sont des syncrétismes les syncrétismes des individus ou des groupes minoritaires sont des religions !


Dernière édition par Qwatybaal le Dim 1 Mar 2009 - 13:18, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Abdallah le Dim 1 Mar 2009 - 12:45

Pour ma part voiçi ce que je comprend:

Certains hommes sont entrés à des degrés divers en relation étroite avec l'Ineffable. C'est de part cet Inéffable que l'existence humaine prend tout son sens. Nier la réalité de l'Ineffable c'est, quelque part, nier notre humanité. En même temps parvenir à l'Ineffable est quête ardue.

Ces hommes sont les prophêtes, peut être certains brahmans aussi, peut être Bouddha... Ils ont enseigné et donné des indications pour parvenir à Lui. Mais le problème, c'est que Sa réalité porte intrinséquement un caractère indicible.

Ainsi si les sages peuvent donner indications pour parvenir au but, comme on peut communiquer une carte, Le chemin doit être parcouru par l'individu qui désire s'approcher du royaume du Roi.

Ces indications les sages les communiquent par le moyen de symboles. Pour comprendre ces symboles mieux vaut avoir compris l'adage qui dit:

"Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt".

Sans doute dans l'expérience spirituelle de ces hommes, il y des similitudes. Mais la manière de traduire ces expériences peut revétir des formes symboliques très différentes.

Inversement il peut arriver que des expressions ressemblantes dans deux traditions distinctes puissent prendre des sens très différents...

Ainsi il faut être prudent lorsque l'on veut voir les simitudes renfermées par différentes traditions. René Guénon disait que le syncrétisme consiste à faire des rapprochement de l'"extérieur" de symboles issues de traditions différentes. Associer des images qui se ressemble mais qui n'ont pas du tout la même place dans le cadre des traditions respectives auxquels ils appartiennent.

Ce genre d'association peut être fait de l'"interieur" par des gens qui ont assimilé un certain nombre de données suffisantes dans les traditions auxquelles ils se réfèrent et qui ont eux même compris et vécu la réalité spirituelle auquel une expression symbolique fait référence.

D'autre part toute les traditions ne se proposent pas le même but. Etre délivré de la soufrance n'est pas semblable que d'être parmi les rapprochés, qui n'est pas semblable que d' aller au paradis.

Il n'est pas aisé de faire un mixte des différentes traditions pour suivre une voie "personnelle".

De la même façon que, pour trouver de l'eau sur une terre aride il faut commencer à creuser quelque part, y consacrer suffisament d'energie. Celui qui creuse un peut partout ne trouvera certainement pas grand chose.

De même, pour accéder au sommet d'une montagne il est bien de délibérer pour choisir un chemin. Mais après, il faut emprunter un chemin et laisser les autres.

Voilà pourquoi le syncrétisme est connoté négativement. Il est le plus souvent source de dispersion et d'égarement, plus que de résultats spirituels concluants.

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Dim 1 Mar 2009 - 13:42

Qwatybaal
Tu es bien proche du new age on dirait... tu ne le revendiques pas ?J'ai lu dans ton dernier sujet que le new age était une gnose moderne non ?

Je me revendique surtout le droit de puiser dans les religions ce qui me parait acceptable et de ne pas tout prendre comme faisant partie intégrale d'une révélation.

Alors oui, je suis pour une religion individuelle et sur mesure, et j'en revendique le droit pour moi et pour chacun. Donc je ne peux pas prêcher ma "vérité" elle m'est personnelle, mais je peux prêcher l'idée qu'on peut se libérer des religions trop asservissantes, sans rejeter la démarche spirituelle.

Les religions ne sont pas éternelles, elles ont eu un début, elles auront une fin.

Je ne me dis pas "new-âge" mais par certains côtés j'en suis proche effectivement. Je te rappelle que la Gnose n'est pas une croyance mais une recherche et que pour chercher, il faut commencer par se libérer des dogmes trop aliénants, qui nous interdisent de réfléchir, de comparer par nous mêmes.

Tu te défends toi même des dogmes Jayram !Dire que Dieu c'est l'amour et qu'il faut combattre le mal.Dire qu'il faut rejeté la bible du Dieu créateur qui est le mal se sont de pure dogmes.

C'est vrai qu'on ne peut être totalement exempt de dogmes, mais je les considère seulement comme des outils, ils n'ont aucun caractère absolus et je pense qu'il faut s'en servir tant qu'il sont utiles, et arrivés à un certain niveau, on n'en a plus besoin.

L'idée du dieu créateur de la Génèse est incompatible avec l'idée d'un Absolu, d'un dieu qui n'est pas de ce monde. C'est un raisonnement simple : Un dieu infiniment bon ne peut pas avoir eu la volonté de créer le mal, l'imperfection, le caractère périssable de ce monde, car sa volonté et lui sont Un. Le vrai Dieu créée dans l'éternité, le démiurge lui créée dans l'éphémère. Je dis que le démiurge n'est pas l'Eternel, l'Innefable. On retrouve cette idée aussi dans l'hindouisme. Dans la mythologie hindoue, Brahma l'architecte du monde matériel, a oublié lui-même qui est son créateur, il est lui-même victime de "maha maya" la grande illusion et donc, sa création est imparfaite.

Si tu prends cela comme un dogme, eh bien, je l'assume.

Je ne dis pas qu'il faille combattre le mal, ce serait encore tomber dans une polarité du monde. Je dis simplement qu'il ne faut pas adhérer à tout ce qui renforce la puissance illusoire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Geveil le Dim 1 Mar 2009 - 14:33

Chapeau Jayram.... Je vais finir par prendre froid à force de te tirer mon chapeau.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Dim 1 Mar 2009 - 15:04

Abdallah
"Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt".

C'est bien là le problème des religions.

J'ai longuement réfléchi sur ce thème du chemin. A un moment donné de notre évolution, les religions-institutions deviennent des obstacles et il faut marcher en marge, ou changer de religion.

Choisir un chemin non conventionnel, non tracé, reste quand même un chemin.

D'autre part, je me pose la question, avons-nous vraiment le choix de la voie spirituelle ? ou bien chacun avance à son propre rythme, sur un chemin qui lui est tracé ?

Gereve :
Chapeau Jayram.... Je vais finir par prendre froid à force de te tirer mon chapeau
non non, c'est toi le maitre :louer: rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par bernard1933 le Dim 1 Mar 2009 - 17:11

Et moi ausi, je dis " chapeau ", Jayram ! Tu as l'esprit ouvert et on sent que tu cherches par toi-même, honnêtement, sans te faire ficeler par les dogmes des religions .
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Dim 1 Mar 2009 - 17:19

Une autre phrase de Ghandi que j'apprécie beaucoup (je le massacre sans doute un peu, je la cite de mémoire, je vais essayer de la retrouver): "dans la recherche sincère de la Vérité, on ne peut pas s'égarer longtemps, parce qu'on trébuche et on tombe, en étant ainsi ramené dans le droit chemin".

Il dit aussi qu'il vaut mieux suivre son chemin que des voies toutes tracées, mais bon, c'est très "bouddhiste" (ne croyez que ce que vous avez expérimenté)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Dim 1 Mar 2009 - 18:33

Chaque religion a eu sa raison d'être, elle fut adaptée à la nature et à l'état spirituel d'un peuple ? à un moment donné de son évolution ?

Mais aujourd'hui à l'heure de la mondialisation, est-ce qu'elles sont toujours adaptées ? ou sont elles au contraire devenues des murs qui divisent les hommes et des causes de conflits ?

Mais c'est quand même incroyable que les religions parlent de Dieu, de paix, et que les croyants de ces religions ne pensent qu'à dominer, à élargir leur zone d'influence, et le prosélytisme outrancier est un facteur de guerre.

Sinon, il y a au moins un exemple de synchrétisme qui tient la route, et est pour la paix, c'est le bahaïsme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par dan 26 le Dim 1 Mar 2009 - 21:00

[quote="Abdallah"]Pour ma part voiçi ce que je comprend:

Certains hommes sont entrés à des degrés divers en relation étroite avec l'Ineffable. C'est de part cet Inéffable que l'existence humaine prend tout son sens. Nier la réalité de l'Ineffable c'est, quelque part, nier notre humanité. En même temps parvenir à l'Ineffable est quête ardue.
Qu'entends tu exactement par ineffable que tu repettes 4 fois !!!?
Voilà pourquoi le syncrétisme est connoté négativement. Il est le plus souvent source de dispersion et d'égarement, plus que de résultats spirituels concluants.
Le syncrétisme à une connotation négative (de la aprt des croyants seulement ) , tout simplement parceque toutes les religions se veulent unique, originale, et authentique . Alors que si on les étudie sur le plan purement historique comme des organisations humaines , il est indéniable que l'on peut constater qu 'elles sont le creuset de multitudes de religions antérrieures. Deux exemples rapide l'islam et le christianisme ont été terriblement influencée par l'AT.
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Dim 1 Mar 2009 - 22:17

En fait les gens qui disent tout mélanger recherchent la pureté alors que ceux qui se disent pure dans leur vision ont mélanger des trucs qui n'ont rien à faire ensemble.C'est d'ailleurs ce que dénoncent Jayram quand il dit que les chrétiens doivent clairement rejeter l'ancien testament !Qui sont ceux qui mélangent et ceux qui "séparent"en quête de pureté ?C'est dans ce cadre là que rejeter les religions institutionnelles comme étant pure et revendiquer sont impureté et une vision adolescente de son chemin de vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Lun 2 Mar 2009 - 9:39

Qwatybaal
C'est d'ailleurs ce que dénoncent Jayram quand il dit que les chrétiens doivent clairement rejeter l'ancien testament !

Ce n'est pas une idée originale, c'est l'histoire du christianisme. Elle apparait
dès le premier siècle sous l'influence de Paul. Sans Paul, le christianisme n'aurait jamais vu le jour, il serait resté un courant du judaïsme.

Ce que je veux dire c'est que le Nouveau testament se suffit à lui-même, même s'il est né dans la filiation de la tradition hébraïque. On a le même cas entre bouddhisme et hindouisme. Les bouddhistes n'ont pas besoin de se référer à l'hindouisme même si le bouddhisme est né dedans.

C'est dans ce cadre là que rejeter les religions institutionnelles comme étant pure et revendiquer sont impureté et une vision adolescente de son chemin de vie.

Je comprends pas ce que tu veux dire ? Selon toi ceux qui adhèrent aux religions sont plus murs ?

Tu penses que ceux qui ont sacrifié volontairement leur vie pour défendre leur point de vue qui allait contre les religions établies étaient adolescents dans leur quête ??? (à commencer par l'homme Jésus lui-même qui s'est élevé contre le pharisianisme de son époque) et ceux qui ont persécuté, crucifié, allumé, des buchers étaient adultes dans leur chemin de vie ? Ne vois-tu pas que les religions-institutions comme le Vatican, défendent avant tout leur emprise sur les consciences et n'ont plus grand chose de spirituel ? C'est une histoire qui se répète malheureusement.

Développe ta pensée, Stp.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Lun 2 Mar 2009 - 9:53

Jayrâm a écrit:Qwatybaal
C'est d'ailleurs ce que dénoncent Jayram quand il dit que les chrétiens doivent clairement rejeter l'ancien testament !
Ce n'est pas une idée originale, c'est l'histoire du christianisme.
En effet, quand j'étais jeune, l'Ancien Testament était même partiellement interdit de lecture, il était "à l'index". Seuls quelques passages étaient accessibles. Ce n'est que par la suite que j'ai essayé de lire le reste (dur dur, sans s'endormir ou se révolter!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Geveil le Lun 2 Mar 2009 - 9:56

Qwaty évoque une vision adolescente de son chemin de vie.
J'ai dit moi-même que la croyance, par opposition à la foi ( Voir ICI) est un attachement puéril à des chimères.
Qu'en pensent les croyants de ce forum, comment se sentent-ils dans leur croyance, adultes ou enfants ?
Si vous trouvez cette question h.s., répondez dans un autre fil.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par SEPTOUR le Lun 2 Mar 2009 - 12:13

Les religions...inutiles pour peu qu'on réfléchisse PAR SOI MÉME.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Lun 2 Mar 2009 - 16:43

Pour Qwatybaal

Quand on parle de Dieu, on ne sait pas de quoi on parle, c'est la plus grande confusion. Je dis que l'aspect suprême de Dieu, Inneffable et Indicible ne peut pas être le créateur car il est Immuable et un Absolu. C'est logique sinon il ne serait pas un Absolu.

La plupart des religions ne perçoivent que l'étage le plus inférieur de la pyramide, un dieu créateur, anthropomorphe, relatif au monde, car sans la création matérielle, il n'existe pas.

alors tu peux me classer parmi les athées, les athées eux me classent bien parmi les croyants, cela veut dire que les uns et les autres ont des oeillères. J'assume ma période d'adolescence. rire

J'ai un peu du mal à te suivre, tu critiques les croyances des religions instituées, qui sont des chimères, ok, là dessus nous sommes d'accord, mais en même temps tu n'arrives pas à te libérer de l'ancien testament, des prophètes, tu fais référence à Esaïe comme à une vérité absolue ?

Je pense en fait que tu fais comme tout le monde, tu adhères à un système de croyance, des idéologies écrites par d'autres parce qu'elles te conviennent à un moment de ton évolution et murissent ton esprit. Moi aussi je fais cela, la seule différence est que tu sembles en faire une vérité absolue, et que tu réagis de la même façon dogmatique que les religions que tu critiques ?

Je dis que je suis en recherche, et pour moi le chemin est au moins aussi important que le but.
Cela veut dire que je ne présage pas du but, je ne fais qu'emprunter des chemins pour apprendre, pour vérifier des hypothèses, je reconnais beaucoup de contradictions, je fais le tri, ce sont des vérités du moment, et ce ne seront pas celles de demain, heureusement, sinon je deviendrais spirituellement sclérosé. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Invité le Lun 2 Mar 2009 - 18:14

Jayrâm a écrit:Pour Qwatybaal
Quand on parle de Dieu, on ne sait pas de quoi on parle, c'est la plus grande confusion. Je dis que l'aspect suprême de Dieu, Inneffable et Indicible ne peut pas être le créateur car il est Immuable et un Absolu. C'est logique sinon il ne serait pas un Absolu.
Il y a méprise sur la notion de créateur souvent.L'idée première je pense n'est pas de juger de la création et de son créateur mais juste de reconnaitre que Dieu est le seul créateur.Donc quand on dit "dieu est le créateur" on s'attache d'abord à l'idée d'un "propriétaire" et pas d'un "responsable".Il n'y a pas de jugement du possible ou de l'impossible selon notre jugement du monde en bien et en mal à ce niveau.

Jayrâm a écrit:
La plupart des religions ne perçoivent que l'étage le plus inférieur de la pyramide, un dieu créateur, anthropomorphe, relatif au monde, car sans la création matérielle, il n'existe pas.

alors tu peux me classer parmi les athées, les athées eux me classent bien parmi les croyants, cela veut dire que les uns et les autres ont des oeillères. J'assume ma période d'adolescence. rire
Moi j'ai aussi un problème du même genre tu sais.Les musulmans me considèrent comme un chrétien et les chrétiens me prennent souvent pour un musulman.Imala m'avait aussi demandé si j'étais indouïste dans notre première discussion... 🇪🇹

Jayrâm a écrit:J'ai un peu du mal à te suivre, tu critiques les croyances des religions instituées, qui sont des chimères, ok, là dessus nous sommes d'accord, mais en même temps tu n'arrives pas à te libérer de l'ancien testament, des prophètes, tu fais référence à Esaïe comme à une vérité absolue ?
Ce qui est rappelé en Esaïe 45 est le vrai message primordiale de la bible.Les juifs et les chrétiens et leur message primordiale "aime ton prochain comme toi même "c'est une blague pour moi !Et le Jésus des évangiles dans le sermon à la montagne rappel encore et toujours ce même message selon ma lecture.En Esaïe on peut lire d'ailleurs une demande ne peut pas juger que son créateur fait des choses mauvaises, elles sont uniquement juste.


Jayrâm a écrit:Je pense en fait que tu fais comme tout le monde, tu adhères à un système de croyance, des idéologies écrites par d'autres parce qu'elles te conviennent à un moment de ton évolution et murissent ton esprit. Moi aussi je fais cela, la seule différence est que tu sembles en faire une vérité absolue, et que tu réagis de la même façon dogmatique que les religions que tu critiques ?
Je ne sais pas si ça n'est que moi.Tu semble commencer dans ce message par définir toi aussi un dogme vérité absolu non ?On y est forcément obligé je pense...un dogme ce n'est jamais qu'une idée qu'on considère comme vérité..le problème commence dans la relation aux autres , dans le cadre d'une communauté.Sur un forum internet des dogmes sont juste des points de vue non ?Et justement la différence primordiale c'est que celui qui me fait changer d'idée ne détruit pas ma religion, il l'a renforce ou il renouvelle !Une maison en brique n'accepte pas le béton si elle veut rester une maison en brique.En esprit une maison peut être battit avec toutes sortes de bonnes pierres !

Jayrâm a écrit:Je dis que je suis en recherche, et pour moi le chemin est au moins aussi important que le but.
Cela veut dire que je ne présage pas du but, je ne fais qu'emprunter des chemins pour apprendre, pour vérifier des hypothèses, je reconnais beaucoup de contradictions, je fais le tri, ce sont des vérités du moment, et ce ne seront pas celles de demain, heureusement, sinon je deviendrais spirituellement sclérosé. Wink
Je crois que sur le chemin où je suis moi j'ai vraiment envie d'arriver quelque part.Je crois que c'est plus comme un chemin de fer, il n'y a pas de nouveau sentier agréable à prendre ou une plus grande route à rejoindre.Si le conducteur partait maintenant dans d'autres directions où qu'il s'arrêtait ça me fatiguerait vraiment.Je ne suis pas le seul dans le wagon et certains sont nerveux et me foutent légèrement les boules ! :vic: je suis coincé et sauter du TGV pour reprendre un sentier ça ne me semble pas non plus être une bonne idée. lol!

Si certains me trouvent bizarre aujourd'hui je tiens à dire pour ma défense que je n'ai pas dormit depuis hier donc...interdiction de dire que je suis toujours comme ça !


Dernière édition par Qwatybaal le Mar 3 Mar 2009 - 18:54, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par Abdallah le Mar 3 Mar 2009 - 17:26

dan 26 a écrit:
Abdallah a écrit:Pour ma part voiçi ce que je comprend:

Certains hommes sont entrés à des degrés divers en relation étroite avec l'Ineffable. C'est de part cet Inéffable que l'existence humaine prend tout son sens. Nier la réalité de l'Ineffable c'est, quelque part, nier notre humanité. En même temps parvenir à l'Ineffable est quête ardue.
Qu'entends tu exactement par ineffable que tu repettes 4 fois !!!?

Je parle de ce pourquoi aux yeux de tout un chacun la vie des hommes apparait si précieuse. Ce "pourquoi", peut être sauras tu me le dire Dan, moi je n'y parviens pas. Je crois que l'on pointe là quelque chose qui porte un caractère indicible, ineffable.

Abdallah
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 540
Localisation : Pays de Loire
Identité métaphysique : Musulman
Humeur : To be or not to be...
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Religions et synchrétisme Empty Re: Religions et synchrétisme

Message par dan 26 le Jeu 5 Mar 2009 - 23:49

Abdallah a écrit:
dan 26 a écrit:
Abdallah a écrit:Pour ma part voiçi ce que je comprend:

Certains hommes sont entrés à des degrés divers en relation étroite avec l'Ineffable. C'est de part cet Inéffable que l'existence humaine prend tout son sens. Nier la réalité de l'Ineffable c'est, quelque part, nier notre humanité. En même temps parvenir à l'Ineffable est quête ardue.
Qu'entends tu exactement par ineffable que tu repettes 4 fois !!!?

Je parle de ce pourquoi aux yeux de tout un chacun la vie des hommes apparait si précieuse. Ce "pourquoi", peut être sauras tu me le dire Dan, moi je n'y parviens pas. Je crois que l'on pointe là quelque chose qui porte un caractère indicible, ineffable.
Quel interet de se poser une question dont on sait pertinament qu'il n'y a aucune reponse à ce jour. Et que la seule solution est d'imaginer une réponse qui nous convienne. la fameuse espérance. Sans se poser cette fameuse question nous pouvons vivre fort bien . c'est la philosophie dont je parlais!!! C'est pour cela que pour certains ce terme ineffable, indicible ne veut strictement rien dire !!!
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum