Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Page 22 sur 38 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 30 ... 38  Suivant

Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par casimir le Lun 25 Juin 2012 - 1:07

Stirica a écrit:Le frémissement de nos actions agit-il sur Andromède?

Si allez sur Andromède pour vérifier si nos actions ont une conséquence ne nous permet pas de comprendre celle sous notre nez, je ne vois pas bien l'interêt.

zizanie a écrit:Difficile dans ces conditions de s'extraire un tant soi peu de l'anthropocentrisme crasse de nos esprits sclérosés. Non, l'Homme n'est pas le centre de l'univers ni sa finalité. annonce haut
D'ailleurs, pour qu'elle raison le serait-il?

Je n'ai pas parlé de l'homme comme centre ou finalité, mais de la vie et en l'occurence de la vie en soi où à travers soi si tu préfère. Parceque sans ça ni toi ni moi ne serions ici à en discuter. Il n'y a rien d'anthropocentrique à considérer la vie, c'est pas le propre de l'homme, pas plus que je ne cherche une raison à la vie. Mais c'est sans doute trop simple pour des grands penseurs. lol!
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par JO le Lun 25 Juin 2012 - 7:11

qui se disent éveillés ...
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par personne le Lun 25 Juin 2012 - 16:54

JO a écrit:qui se disent éveillés ...
Bien sûr que Casimir à raison, chère Jo mais pour ta réflexion sur les "éveillés" ou tu exagère ou tu nous taquine car, ce n'est pas parce qu'on a connu des instants d'éveil que l'on se prend pour l'éveillé = Bouddha. Coquine va ! Wink
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par zizanie le Lun 25 Juin 2012 - 17:44

casimir a écrit:
Je n'ai pas parlé de l'homme comme centre ou finalité, mais de la vie et en l'occurence de la vie en soi où à travers soi si tu préfère. Parceque sans ça ni toi ni moi ne serions ici à en discuter. Il n'y a rien d'anthropocentrique à considérer la vie, c'est pas le propre de l'homme, pas plus que je ne cherche une raison à la vie. Mais c'est sans doute trop simple pour des grands penseurs. lol!
Et tu penses que la vie en soi serait une finalité? C'est un peu court, non?
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par Ling le Lun 25 Juin 2012 - 17:45

La perpétuation de la vie, pourquoi pas

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par casimir le Lun 25 Juin 2012 - 19:16

Je peux aussi dire que c'est un perpétuel présent en transformation...il n'y pas d'exterieure à la vie, d'où pas d'autres finalités.
C'est un peu court si on croit pouvoir la résumer en des mots.
La vie se vit (sorry!) et ce qu'on en pense ne sera jamais que du provisoire.
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par Ling le Lun 25 Juin 2012 - 19:20

casimir a écrit:La vie se vit (sorry!) et ce qu'on en pense ne sera jamais que du provisoire.

Sorry, no! sourire C'est ce que j'ai lu de plus intelligent dans ce topic.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par casimir le Mar 26 Juin 2012 - 0:28

Ah merci Stirica, j'avais misé mon dernier neuronne lol!
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par JO le Mar 26 Juin 2012 - 6:43

Bien sûr que je taquine ! C'est merveilleux l'éveil, mais chut ! A quoi bon expliquer à des diabétiques que les sucreries sont délicieuses ? Et puis, il ne faut pas attraper la grosse tête : le piège est là . On connait des moments d'éveil et ça change tout . Mais ce n'est partageable qu'avec un nombre restreint d'âmes accordées . C'est pourquoi, j'ai toujours aimé les séjours en comunautés, les séminaires et tous ces trucs où on goûte ensemble, la joie de l'élargissement intime . Mais ici, ce n'est pas le lieu .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par Bulle le Mar 26 Juin 2012 - 10:46

JO a écrit:vous n'en savez pas plus que ceux qui le disent .
Il n'a pas été dit que l'univers pensait mais qu'il y avait de la pensée, puisque nous pensons et que nous sommes dans l'univers .
C'est pourtant bien ce que la gnose de Princeton à laquelle tu fais référence affirme : "Mais l’herbe (tel brin d’herbe), l’animal (tel éléphant, telle bactérie), l’atome (tel atome d’oxygène ou autre), la molécule, la particule, et ainsi de suite, alors là, oui, tous ces êtres ont eux aussi un endroit, un « je », ou, comme dit Ruyer, un « ici-maintenant », une conscience." ou encore "Et même, disent les gnostiques, depuis le « big bang » initial qui, à travers le long enfantement cosmique, a créé les conditions de la vie. « Ça pense » donc depuis le commencement du monde." (ibid)
Mais tu n'avais peut-être pas lu ?


Dernière édition par Bulle le Mar 26 Juin 2012 - 11:01, édité 1 fois

_________________
Hello Invité !  Le Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Quizzv10 du 01 avril 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45866
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par Bulle le Mar 26 Juin 2012 - 10:48

JO a écrit:Bien sûr que je taquine ! C'est merveilleux l'éveil, mais chut ! A quoi bon expliquer à des diabétiques que les sucreries sont délicieuses ?
Mauvais exemple sourire ! Il est inutile de l'expliquer à ceux qui sont devenus diabétiques parce qu'ils trouvaient les sucreries tellement délicieuses qu'ils en abusèrent...

_________________
Hello Invité !  Le Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Quizzv10 du 01 avril 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45866
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par JO le Mar 26 Juin 2012 - 10:57

Voilà : nous avons lu toutes les deux et je suis en phase avec la conclusion de Ruyer et pas toi !
Il me semble que tu gagnerais en objectivité à ne pas te hérisser face aux seuls mots d'intention, de pensée ou de téléonomie ( pas logie , attention, hein ??) . Ils ne sont ni grossiers ni débiles , même si je les emploie .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par Bulle le Mar 26 Juin 2012 - 13:41

JO a écrit:Voilà : nous avons lu toutes les deux et je suis en phase avec la conclusion de Ruyer et pas toi !
Alors pourquoi prétends-tu : "Il n'a pas été dit que l'univers pensait mais qu'il y avait de la pensée, puisque nous pensons et que nous sommes dans l'univers " puisqu'il est clairement dit que l'univers pensait ?

_________________
Hello Invité !  Le Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Quizzv10 du 01 avril 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45866
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par personne le Mar 26 Juin 2012 - 21:37

JO a écrit:Bien sûr que je taquine ! C'est merveilleux l'éveil, mais chut ! A quoi bon expliquer à des diabétiques que les sucreries sont délicieuses ? Et puis, il ne faut pas attraper la grosse tête : le piège est là . On connait des moments d'éveil et ça change tout . Mais ce n'est partageable qu'avec un nombre restreint d'âmes accordées . C'est pourquoi, j'ai toujours aimé les séjours en comunautés, les séminaires et tous ces trucs où on goûte ensemble, la joie de l'élargissement intime . Mais ici, ce n'est pas le lieu .
Une coquine qui taquine : ça m'inspire un poème ou une chanson.
Donc, tu ne pense pas qu'il est possible que nos expériences puissent servir à autrui ?
Quelle grosse tête ? Il n'y a pas plus humble que ceux qui ont connu des instants d'éveil car, nous savons d'autant plus à quel point nous sommes rien à notre niveau de la pensée (ce qu'on pense être, moi, etc). Oui, l'éveil change tout, notre concept de vision n'est plus le même et on est plus humble, même si ce n'est pas évident pour les autres.
Bien sûr, la communion par l'esprit n'est malheureusement possible qu'avec un nombre restreint mais c'est un si grand bonheur et pourquoi ce ne serait pas le lieu ? c'est tout à fait possible par ce forum. La distance, l'apparence et le temps en son même des obstacles. sourire
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par personne le Mar 26 Juin 2012 - 22:03

Bulle a écrit:
JO a écrit:vous n'en savez pas plus que ceux qui le disent .
Il n'a pas été dit que l'univers pensait mais qu'il y avait de la pensée, puisque nous pensons et que nous sommes dans l'univers .
C'est pourtant bien ce que la gnose de Princeton à laquelle tu fais référence affirme : "Mais l’herbe (tel brin d’herbe), l’animal (tel éléphant, telle bactérie), l’atome (tel atome d’oxygène ou autre), la molécule, la particule, et ainsi de suite, alors là, oui, tous ces êtres ont eux aussi un endroit, un « je », ou, comme dit Ruyer, un « ici-maintenant », une conscience." ou encore "Et même, disent les gnostiques, depuis le « big bang » initial qui, à travers le long enfantement cosmique, a créé les conditions de la vie. « Ça pense » donc depuis le commencement du monde." (ibid)
Mais tu n'avais peut-être pas lu ?
Bonjour Bulle,
Tout dépend ce que l'on entend par "pense" ? Jusqu'à preuve du contraire, sans cerveau et qui fonctionne, il ne peut y avoir de la "pensée". Comme au sujet de la fleur de passiflore, je ne voit pas comment un brun d'herbe pourrait penser ? et de ce fait avoir un "je" ?
Mais, c'est toujours cette confusion entre "pensée" et "esprit". Donc si L'on dit que un brun d'herbe, etc, a une conscience de "l'esprit", je suis d'accord mais cette "conscience" n'est pas "la pensée" et encore moins un "je". sourire
(respectueusement madame, le mademoiselle étant devenu interdit) Wink
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par JO le Mar 26 Juin 2012 - 22:18

personne affirme
la communion par l'esprit n'est malheureusement possible qu'avec un nombre restreint mais c'est un si grand bonheur et pourquoi ce ne serait pas le lieu

Ce n'est possible, il me semble, que dans une aspiration commune à un ideal, même très terre à terre. Ce n'est pas le but de notre forum, où les gens annoncent d'emblée son but : discuter, pas communier .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par Jipé le Mar 26 Juin 2012 - 23:05

Personne:
Donc si L'on dit que un brun d'herbe [..]
peut-être qu'en disant un "brin" d'herbe, ça irait mieux... sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27460
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par personne le Mer 27 Juin 2012 - 0:49

JO a écrit:personne affirme
la communion par l'esprit n'est malheureusement possible qu'avec un nombre restreint mais c'est un si grand bonheur et pourquoi ce ne serait pas le lieu

Ce n'est possible, il me semble, que dans une aspiration commune à un ideal, même très terre à terre. Ce n'est pas le but de notre forum, où les gens annoncent d'emblée son but : discuter, pas communier .
Un idéal mène toujours à la désillusion. En tout cas, je n'ai pas vu que c'était interdit sur ce forum et de plus que ça servirait à rien de l'interdire. Discuter pour discuter ne m'intéresse pas si cela ne nous apporte pas des ouvertures et autres. Si si !! c'est possible coquine ! sourire
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par personne le Mer 27 Juin 2012 - 0:53

Jipé a écrit:Personne:
Donc si L'on dit que un brun d'herbe [..]
peut-être qu'en disant un "brin" d'herbe, ça irait mieux... sourire
Oui chef ! Si tu connaissais l'état de mes yeux tu m'excuserais très facilement pour mes fautes de frappe et autres pas si nombreuses. sourire
personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par JO le Mer 27 Juin 2012 - 7:12

T'inquiète, beau brun : on a compris . Le fond est clair, c'est l'essentiel . sourire
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par Bulle le Mer 27 Juin 2012 - 15:51

personne a écrit:Mais, c'est toujours cette confusion entre "pensée" et "esprit".
Tu définis l'esprit comme étant le principe de vie ?

_________________
Hello Invité !  Le Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Quizzv10 du 01 avril 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45866
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par Nuage le Mer 27 Juin 2012 - 20:49

Je peux faire de la science fiction ? J'ai trop envie Razz

Alors c'est l'histoire de "quelque chose" de tout simple qui est attaqué par "quelque chose d'autre" qui est tout sont opposé et qui le détruit parce-qu'il ne sait pas comment faire.

Alors pour se défendre "le Tout Simple" utilise ses petites "cellules-bulles" pour reprendre certains paramètres du "quelque chose d'autre" ainsi que certains de ses propres paramètres du "Tout Simple", afin de les faire interagir ensemble et de créer la gammes des teneurs de ces interactions, pour ensuite pouvoir les ré-utiliser et combattre le "quelque chose d'autre".

Et nous nous sommes des cellules-bulles .... pour combattre quelque chose comme le cancer.
A moins que l'autre ce n'était pas un cancer, mais qu'il l'est devenu pour le "Tout simple".

C'est une belle histoire de science fiction hein ? Razz
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4650
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par JO le Mer 27 Juin 2012 - 21:03

le tout simple a commencé par n'être qu'une seule cellule, pendant très longtemps, dit-on . Et puis, un jour ... l'histoire a démarré, mais on ne sait pas pourquoi .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par cana le Mer 27 Juin 2012 - 21:26

tin je tombes sur le cul
une telle lucidité
d'un seul coup m'ébranle sourire
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz - Page 22 Empty Re: Ma courte réponse à La fameuse question de Leibniz

Message par personne le Jeu 28 Juin 2012 - 1:03

Bulle a écrit:
personne a écrit:Mais, c'est toujours cette confusion entre "pensée" et "esprit".
Tu définis l'esprit comme étant le principe de vie ?
Bonjour jolie Bulle,
En quelque sorte, bien que le mot "principe" est large :
DICO= Nom masculin singulier
cause, origine, fondement
base d'un raisonnement
loi vérifiée par l'expérimentation
règle, norme
élément constitutif ou essentiel
principes : règles de conduite
principes : les rudiments
ce que j'ai mis en rouge est le plus rapprochant du sens du mot "esprit" comme je l'emplois. Je peux dire aussi : c'est l'état de conscience de l'esprit (libéré de la pensée), c'est le niveau d'état de conscience sans limite, c'est un état de bonheur illimité, etc, car aucun mot ni phrase ne peut décrire un état de conscience indescriptible. L'état de conscience lui-même, lorsque l'on rêve la nuit, ne peut décrire l'état de conscience lui-même que l'on a lorsque on ne dort plus.
Pour les milliers de gens qui ont connu "l'éveil" de l'esprit, comme moi, c'est du vécu, ce n'est donc pas une théorie. Bien sûr, il est tellement facile de ne pas y croire car le doute nous assaille de partout. Certains(nes) diront qu'on a vécu des illusions. Que ne met - on pas sur le compte des illusions ? que le cerveau ceci, que le cerveau cela, comme si la science pouvait tout expliquer, ce n'ai pas le cas et encore moins le rôle de la vie. Les personnes qui ont connu "l'éveil", n'on pas une croyance basée sur une religion ni autres croyances philosophique, scientifique ni de théorie, ils n'ont aucune croyance car il s'agit de vécu. La différence de niveau de conscience entre la "conscience par la pensée" et la "conscience spirituelle" de l'esprit, est infiniment plus grande que la différence entre la conscience d'un très jeune enfant et la conscience d'une vieille personne. sourire

personne
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 38 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 30 ... 38  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum