Les hallucinations

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les hallucinations

Message par Jipé le Lun 4 Avr 2016 - 16:59

Il me semble qu'il est utile de rappeler ce qu'est une hallucination, qu'elle soit auditive, visuelle, somesthésique, pédonculaire, ou autres...


ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT DES HALLUCINATIONS

Sandrine MANTELET
COURS DE PSYCHIATRIE DES DCEM3 Questions d'internat n° 044

Sensation ou perception d'objets externes n'existant pas dans la réalité. Elles peuvent être isolées ou entrer dans un tableau délirant
Les hallucinations ne doivent pas être confondues avec les illusions, qui consistent en une mauvaise interprétation de stimuli sensoriels et ne doivent pas être trop rapidement "psychiatrisées" en particuliers chez les enfants ( cf migraines), les personnes âgées, les patients polymédicalisés,...


Voir également Les hallucinations iatrogènes

I. DEFINITION DE L'HALLUCINATION - DESCRIPTION CLINIQUE

I.1. L'hallucination est une perception sans objet réel à percevoir.

Elle n'est donc pas une perception erronée du monde réel (métamorphopsies, micro ou macropsie, illusions). Lorsqu'il s 'agit d'hallucinations dites psychosensorielles, elles peuvent toucher n'importe laquelle des 5 modalités sensorielles (auditive, visuelle, olfactive, gustative, tactile lorsqu'elles concernent la sensibilité externe, cœnesthésique ou somesthésique lorsqu'elles concernent la sensibilité interne ou proprioceptive). Parmi les hallucinations fréquentes de ce dernier type, il faut noter les hallucinations concernant la sphère génitale (sensations d'attouchements, de pénétration, d'orgasme, d'accouchement, …).
Les hallucinations intra-psychiques sont perçues comme une ou des voix provenant de l'intérieur même de la tête du sujet (perturbations du langage intérieur), et n'ont pas de caractère de sensorialité. Elles appartiennent au cadre de l'automatisme mental.
Devant tout délire ou toute expérience hallucinatoire, il faut rechercher d'autres mécanismes délirants (illusions, interprétations, intuitions, imagination).

I.2 Recherche des caractéristiques des hallucinations

Il existe des hallucinations élémentaires (phosphènes, acouphènes), ou des hallucinations complexes (images construites, mots, phrases) : il convient donc de tenter de faire décrire précisément par le sujet les caractéristiques de ses hallucinations. On cherchera donc leur contexte de survenue (conditions pratiques : luminosité ambiante, période vespérale ou de l'endormissement, isolement, prise de médicaments ou de toxiques, contexte de maladie somatique), leur contenu (nature des propos entendus, identification ou non de la voix comme étant celle d'une personne déterminée - connue du patient, toujours identique à chaque période hallucinatoire, que le patient peut évaluer comme appartenant à un homme, une femme, un enfant, d'âge parfois précisable, etc… - localisation topographique de l'origine de l'hallucination, composition et couleurs des images, expériences à chaque fois identiques, ou toujours différentes, sensation de scène déjà vue ou déjà vécue, …).
L'existence des hallucinations entraîne parfois des modifications très significatives du comportement du patient, qui peuvent permettre de déceler leur existence chez un sujet réticent, qui n'expose pas l'existence de ces phénomènes hallucinatoires à ses interlocuteurs. Ainsi, les hallucinations auditives, lorsqu'elles surviennent, peuvent totalement capter l'attention du sujet, au point d'interrompre le discours qu'il est en train de tenir, ou de lui faire tourner la tête vers l'endroit d'où provient l'hallucination : il s'agit dans ce cas d'une attitude d'écoute. Les patients réagissent aussi parfois à des hallucinations tactiles ou somesthésiques.

[...]Il est possible de constater des hallucinations, généralement acoustico-verbales ou de la sensibilité, dans les troubles de l'humeur délirants. Ainsi, les manies délirantes, les mélancolies délirantes ou les états mixtes s'accompagnent souvent d'hallucinations congruentes à l'humeur (propos culpabilisants ou persécutoires, annonçant la condamnation, chez les mélancoliques ; voix souvent d'origine divine qui viennent conforter certains maniaques dans leurs projets grandioses ou messianiques). [...]


Lire la suite ici

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par nawel le Lun 4 Avr 2016 - 17:47

oui.... effectivement, un sujet bien mené, tout y est, et exactement ce que je ressens, tout du moins en partie.... que te dire.

Le sujet, moi en l'occurrence, ne va pas abonder, c'est évident, car s'il est un fait avéré que les voix ou tous autres phénomènes cénesthésiques sont ressentis il n'en reste pas moins qu'ils sont tout à fait réels pour celui qui les perçoit.

Quelle serait la cause ?
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par Bulle le Lun 4 Avr 2016 - 17:52

D'après le lien : drogue ou les pathologies psychiatriques...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40266
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par nawel le Lun 4 Avr 2016 - 18:00

Bulle a écrit:D'après le lien :  drogue ou les pathologies psychiatriques...

Pour ma part, et j'ai bien conscience que ce sujet a été créé en vue de me persuader d'une anomalie me concernant, je ne me suis jamais droguée.

Pathologies psychiatriques est un terme générique assez large.

Puisque nous en sommes au diagnostic, j'ai été effectivement hospitalisé suite à un choc, lequel vous connaissez sa cause, et j'ai eu droit à un IRM.

Rien et une attitude toujours linéaire durant toute une vie sans encombre.

Comment une pathologie peut elle naitre ? Suite à ce choc émotionnel vous direz. Au bout de 10 ans ?

Quoi qu'il en soit, merci pour vos préoccupations.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par mikael le Lun 4 Avr 2016 - 20:20

D'un point de vue général, si j'ai expérimenté une dimension supplémentaire dans le réel, à savoir la dimension spirituelle, ou/et l'ai constatée chez autrui dont la biographie ne permet pas d'inférer une pathologie, je reste face à un mystère ou un demi-mystère, et le vague des descriptions nosologiques et/ou étiologiques n'est pas de nature à éclairer mes semblables.
On en mesure la difficulté quand on se reporte au traitement de la religion par Freud : un trouble névrotique patent — inféré de la constatation de troubles à thème religieux chez certains patients. Il est facile de voir la faiblesse, pour ne pas dire la naïveté d'un tel raisonnement. A fortiori quand on constate l'équilibre psychique plus que fragile de Sigmund. Donc tout est possible.. Y compris de voir que ce qui peut être désigné comme un trouble chez certains, est en fait une réorganisation de la psyché qui leur assure un équilibre acceptable. Voir à nouveau "la personnalité normale et pathologique" de Bergeret.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par aleph le Lun 4 Avr 2016 - 21:37

nawel a écrit:

Quoi qu'il en soit, merci pour vos préoccupations.
Je ne sais pas de quoi il s'agit, apparemment vous vous connaissez depuis longtemps, il y a des dessous que j'ignore.
Quoi qu'il en soit Nawel, je tiens à te témoigner ma sympathie avec un gros calin  ange
en tout bien tout honneur.
POur les idées, on peut ne pas être d'accord sans s'écharper pour autant furax
avatar
aleph
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 628
Localisation : Grand Est
Identité métaphysique : Alchimiste
Humeur : Poétique
Date d'inscription : 05/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par nawel le Lun 4 Avr 2016 - 21:46

Merci aleph sourire
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par M'enfin le Lun 4 Avr 2016 - 23:21

aleph a écrit:
nawel a écrit:Quoi qu'il en soit, merci pour vos préoccupations.
Je ne sais pas de quoi il s'agit, apparemment vous vous connaissez depuis longtemps, il y a des dessous que j'ignore.
Quoi qu'il en soit Nawel, je tiens à te témoigner ma sympathie avec un gros calin  ange
Ça y est, il court deux lapines à la fois! sourire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par animou le Lun 4 Avr 2016 - 23:41

pour celui qui a des hallucinations, c'est réel, et puis de toute façon on ne voit pas la même chose, donc c'est pas parce qu'on ne voit pas, n'entends pas ou sent pas comme les autres, qu'on est dans le faux, puisque chacun est unique

les hallucinations pour moi n'existent pas vraiment, j'aurais aimé voir des choses; en même temps je pense que je n'aurais pas la capacité mentale de les supporter, de les transformer; de laisser couler, de m'en détacher; je m'y attacherais trop sans doute et je deviendrais sans doute folle; je n'arriverais pas à faire la part des choses
avatar
animou
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 750
Age : 36
Localisation : France
Identité métaphysique : malléable
Humeur : molle
Date d'inscription : 23/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par nawel le Mar 5 Avr 2016 - 0:09

C'est assez difficile c'est vrai. Il faut cependant distinguer les hallucinations qui naissent à cause de substances hallucinogènes, ou une déficience mentale et d'autres évènements d'une autre nature liés directement à la spiritualité.

Dans le premier cas on ne peut pas dire que les personnes en souffrent ou soient folles à cause des hallucinations, mais sont folles car elles ont des hallucinations, et elles ont des hallucinations car elles sont folles.

Dans le deuxième cas, oui la peur de devenir fou est ce qui effraie et ce n'est pas une sinécure au début car il faut pouvoir s'habituer à vivre d'une certaine façon. Mais il y a des seuils que la personne sait qu'elle pourra traverser, non pas au moment où elle les traverse car elle n'en a pas conscience, car c'est elle qui subit l'épreuve maximale pour tout du moins s'accoutumer au minimal. Ce n'est qu'au bout du compte, quand les épreuves sont passées qu'elle en a conscience, que lorsqu'elle sait que Dieu connaît les propres limites de la personne sans outrepasser celles qui auraient pu la faire basculer dans la folie.

Si quelque chose devait t'arriver animou, Dieu connaît tes limites et ne te fera jamais sombrer dans quelque folie. Mais j'avoue qu'il y a des moments où j'ai pas mal souffert, et le mot est faible.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par mirage le Mar 5 Avr 2016 - 0:44

Jipé a écrit:

Sensation ou perception d'objets externes n'existant pas dans la réalité. Elles peuvent être isolées ou entrer dans un tableau délirant
Les hallucinations ne doivent pas être confondues avec les illusions, qui consistent en une mauvaise interprétation de stimuli sensoriels
Ça réduit pas mal pris au pied de la lettre: si le bruit d'un tracteur se transforme en musique agréable, il y a déformation et non hallucination. Pareil si on voit une commode se liquéfier.


Dernière édition par mirage le Mar 5 Avr 2016 - 0:49, édité 1 fois
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par mirage le Mar 5 Avr 2016 - 0:48

nawel a écrit: j'ai été effectivement hospitalisé suite à un choc, lequel vous connaissez sa cause, et j'ai eu droit à un IRM.

Comment une pathologie peut elle naitre ? Suite à ce choc émotionnel vous direz. Au bout de 10 ans ?

Quoi qu'il en soit, merci pour vos préoccupations.
Il s'est passé quoi exactement ?
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par mirage le Mar 5 Avr 2016 - 0:56

nawel a écrit:car c'est elle qui subit l'épreuve maximale pour tout du moins s'accoutumer au minimal. [...], que lorsqu'elle sait que Dieu connaît les propres limites de la personne sans outrepasser celles qui auraient pu la faire basculer dans la folie.
Euh oui mais quand on sombre dans la folie ça veut dire quoi ?
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par nawel le Mar 5 Avr 2016 - 0:56

mirage a écrit:
nawel a écrit: j'ai été effectivement hospitalisé suite à un choc, lequel vous connaissez sa cause, et j'ai eu droit à un IRM.

Comment une pathologie peut elle naitre ? Suite à ce choc émotionnel vous direz. Au bout de 10 ans ?

Quoi qu'il en soit, merci pour vos préoccupations.
Il s'est passé quoi exactement ?

La perte de quelqu'un mirage.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par nawel le Mar 5 Avr 2016 - 0:58

mirage a écrit:
nawel a écrit:car c'est elle qui subit l'épreuve maximale pour tout du moins s'accoutumer au minimal. [...], que lorsqu'elle sait que Dieu connaît les propres limites de la personne sans outrepasser celles qui auraient pu la faire basculer dans la folie.
Euh oui mais quand on sombre dans la folie ça veut dire quoi ?

Sombrer a une coloration de progression.

Tout doucement, par touches successives...... la chute.....
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par mirage le Mar 5 Avr 2016 - 1:00

nawel a écrit:
La perte de quelqu'un mirage.
d'accord Neutral
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par nawel le Mar 5 Avr 2016 - 1:02

mirage a écrit:
nawel a écrit:
La perte de quelqu'un mirage.
d'accord Neutral

Hé sois pas triste.... tu sais que je sais que toutes les personnes chères qui partent sont bien vivantes, mais ailleurs.... sourire
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par mikael le Mar 5 Avr 2016 - 9:56

nawel: "Si quelque chose devait t'arriver animou, Dieu connaît tes limites et ne te fera jamais sombrer dans quelque folie.
Alors pourquoi les hôpitaux psychiatriques existent-ils ?

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par Jipé le Mar 5 Avr 2016 - 10:05

mikael a écrit:
On en mesure la difficulté quand on se reporte au traitement de la religion par Freud : un trouble névrotique patent — inféré de la constatation de troubles à thème religieux chez certains patients. Il est facile de voir la faiblesse, pour ne pas dire la naïveté d'un tel raisonnement. A fortiori quand on constate l'équilibre psychique plus que fragile de Sigmund.
Si Freud est un des pères fondateurs de la psychanalyse, depuis les progrès dans la recherche en psychiatrie sont incontestables. Nous connaissons mieux les types de troubles hallucinatoires, d'où ils proviennent et pour certains, comment les soigner. Faire du déni sur ses propres problèmes et se trouver des causes ésotériques, religieuses, divines, etc...ne font que repousser le problème...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par nawel le Mar 5 Avr 2016 - 10:28

mikael a écrit:
nawel: "Si quelque chose devait t'arriver animou, Dieu connaît tes limites et ne te fera jamais sombrer dans quelque folie.
Alors pourquoi les hôpitaux psychiatriques existent-ils ?

Les hôpitaux sont un bienfait pour les personnes qui ont des troubles psychologiques.

Mickael tu n'es pas sans savoir que j'y ai séjourné.

Si j'étais immergée par des manifestations qui dépassaient juste ce qu'il faut ma capacité à les supporter, j'ai dû pour cela aller à l'hôpital pour refaire descendre la pression, et je peux te dire que dès que mon pied est entré dans le taxi ou la voiture de mon mari pour m'y amener, que c'en était déjà terminé.

Il s'agissait pour moi que je puisse toucher une réalité, celle que j'étais en constante protection et que si toutefois les débordements de mon esprit en apprentissage troublaient quelque peu ma capacité à raisonner, je puisse me dire, j'ai le joker "hôpital".

Bien entendu les déments ne sont pas tous des personnes directement liées à l'ésotérisme, même si elles le prétendent comme je le fais, et je pourrais tout aussi bien être de ceux qui se prétendent véritablement sains et mystiques, comme le contraire peut être vrai aussi.

Pour les avoir rencontrés dans l'enceinte de l'hôpital je peux te dire que j'ai vu beaucoup de cas d'espèce.

Je viens de penser à une comparaison. La personne qui veut apprendre à nager, sera dans une étendue d'eau. Si dans cette étendue il n'y a aucun point d'appui ferme, elle n'apprendra pas, paniquera, ne pourra pas se concentrer sur ce qu'elle fait. Si près d'elle une berge est à portée de main, elle pourra apprendre à coordonner ses mouvements.

L'hôpital pour moi était la berge à portée de main.


Dernière édition par nawel le Mar 5 Avr 2016 - 10:40, édité 3 fois
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par nawel le Mar 5 Avr 2016 - 10:34

Jipé a écrit:
mikael a écrit:
On en mesure la difficulté quand on se reporte au traitement de la religion par Freud : un trouble névrotique patent — inféré de la constatation de troubles à thème religieux chez certains patients. Il est facile de voir la faiblesse, pour ne pas dire la naïveté d'un tel raisonnement. A fortiori quand on constate l'équilibre psychique plus que fragile de Sigmund.
Si Freud est un des pères fondateurs de la psychanalyse, depuis les progrès dans la recherche en psychiatrie sont incontestables. Nous connaissons mieux les types de troubles hallucinatoires, d'où ils proviennent et pour certains, comment les soigner. Faire du déni sur ses propres problèmes et se trouver des causes ésotériques, religieuses, divines, etc...ne font que repousser le problème...

Comme je l'ai dit à Mickaêl, une personne insensée ne dira jamais qu'elle est insensée, comme je peux le dire moi même.

J'ai connu François, un garçon ingénieur de 40 ans environ, en proie à une véritable folie, du même acabit que moi, lui Dieu l'avait contraint à le combattre, et il aurait défié Dieu pour cela. Le combat bien entendu il avait perdu, et il s'est vu dans l'obligation d'abdiquer, mais lui restait en mémoire toujours cet inépuisable conflit, lequel surgissait tout le temps.

Je peux te dire que de le voir faisait souffrir, d'un ton monocorde il ne cessait de parler. J'ai essayé de lui imposer des virgules, et des points afin qu'il puisse exprimer une intonation et ensuite prendre du souffle.

J'en avais mal pour lui, comme si moi même je ne pouvais plus respirer tant il la retenait.

Bien sûr il était transfiguré par la souffrance, je devinais un beau garçon, mais ses cheveux hirsutes et ses dents jaunies laissaient deviner sa grande souffrance mentale.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par mikael le Mar 5 Avr 2016 - 10:59

Jipé a écrit:
mikael a écrit:
On en mesure la difficulté quand on se reporte au traitement de la religion par Freud : un trouble névrotique patent — inféré de la constatation de troubles à thème religieux chez certains patients. Il est facile de voir la faiblesse, pour ne pas dire la naïveté d'un tel raisonnement. A fortiori quand on constate l'équilibre psychique plus que fragile de Sigmund.
Si Freud est un des pères fondateurs de la psychanalyse, depuis les progrès dans la recherche en psychiatrie sont incontestables. Nous connaissons mieux les types de troubles hallucinatoires, d'où ils proviennent et pour certains, comment les soigner. Faire du déni sur ses propres problèmes et se trouver des causes ésotériques, religieuses, divines, etc...ne font que repousser le problème...
Si ces problèmes existent dans la réalité... et la vie spirituelle en question n'est pas considérée par des personnes a-religieuses comme des troubles psychiques purs et simples... Si la situation était si simple, tous les médecins et psychiatres dits normaux seraient athées.. c'est loin d'être le cas. Pratiquer la psychologie des profondeurs de Jung apporte un éclairage important, absent chez Freud.

mikael
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4189
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 27/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par mirage le Mar 5 Avr 2016 - 19:09

nawel a écrit:

J'ai connu François, un garçon ingénieur de 40 ans environ, en proie à une véritable folie, du même acabit que moi, lui Dieu l'avait contraint à le combattre, et il aurait défié Dieu pour cela. Le combat bien entendu il avait perdu, et il s'est vu dans l'obligation d'abdiquer, mais lui restait en mémoire toujours cet inépuisable conflit, lequel surgissait tout le temps.
On a du se croiser sur terre ou ailleurs...et si ce n'est pas le cas cela arrivera peut être ! rire
Moi j'ai également combattu, et j'ai aussi été jugé sur ce que j'ai été capable de faire pour le bien d'autrui. J'ai échoué à une épreuve ou je voulais démontrer ma détermination: couper une veine et laisser écouler un ou deux litres avant que les secours (commandés par "les divinités") n'interviennent pour me sauver la vie. Je me suis mis dans un coin tranquille en bagnole avec un couteau a cran d’arrêt offert par ma chérie et un vieux cutter qui trainait dans le coffre, le tout avec un seau pour recueillir le sang. J'ai échoué. Je n'ai pas pu atteindre la veine. tout ce que j'ai réussi à faire, c'est m'érafler l’intérieur du coude. (Mais avec une cicatrice visible quand même, hein ! ref ) L'instinct de survie m'a empêché d'ouvrir une veine, je n'ai pas réussi, d'un coup sec ou petit à petit.
Si je prends du recul je me dis heureusement que mon instinct de conservation à été plus fort que la valeur divine d'une action dangereuse.
Il y a un réel danger Nawel, même si chacun est différent....

Du coup entre sauver sa peau et celle de l'humanité, qu'est-ce qu'on choisirait réellement ? secret
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par Bulle le Mar 5 Avr 2016 - 19:47

nawel a écrit:Puisque nous en sommes au diagnostic...
Personne ici ne fait ni n'est habilité à faire quelque diagnostic que ce soit.
Tu poses la question "Quelle serait la cause ?" et je te réponds "D'après le lien : drogue ou les pathologies psychiatriques..."

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40266
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les hallucinations

Message par mirage le Mar 5 Avr 2016 - 19:55

C'est pour cela que l'on peut échanger du vécu sans être classifié de manière officielle
avatar
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4150
Age : 35
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum