Hitler et la religion

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Hitler et la religion

Message par stana le Mer 29 Juin 2016 - 11:00

Himmler, Grand Maître des SS, disait: "Il ne suffit pas d'annoncer au peuple l'Apocalypse, mais il faut le persuader de manière la plus convaincante de la nécessité de terrifier les gens par le massacre, la destruction, l'assassinat; après, il est très facile à conduire."

 Vers 1923, Rudolph Hess devient l'un des animateurs du groupe Thulé dont Herman Goering est l'un des membres les plus cèlèbres. Hess appartenait en outre à la secte de l'Aube dorée, qui avait eu un rôle si important en Angleterre.

 Assurément, Hitler fut choisit pour son formidable magnétisme. La diététique très stricte (végétarisme absolu, abstention de boissons alcoolisées etc) qu'Hitler s'imposait, faisait partie de son programme d'entraînement, qui devait affiner ses dons psychiques et assurer son ascendant sur les foules.

 L'un des aspects les plus connus et les plus dramatiques de l'idéologie nazie consistait en un antisémitisme radical, qui allait jusqu'aux conséquences les plus extrêmes: l'extermination des Juifs. Il ne s'agissait pas du tout d'une réaction du nazisme à l'égars de l'hostilité des puissances judaïques, mais d'une determination inscrite dès le début dans les principes hitlériens. Dans Mein Kampf, cette "bible" qu'il avait écrite plusieurs années avant sa prise de pouvoir, Hitler énonçait cette formule: "Le Juif suit son chemin fatidique jusqu'au jour où un autre pouvoir se dresse contre lui pour le renvoyer, après une lutte grandiose, chez Lucifer."
 La "solution finale" qui devait coûter la vie à six millions de Juifs européens, était donc tout-à-fait dans la ligne de l'idéologie nazie, qui identifiait le Juif à la souillure, à l'impureté essentielle. Elle semblait monstrueuse (mais pas pour elle) d'abandonner la solution "douce"-comme cette déportation en masse à Madagascar qu'avaient envisagé Rosenberg et Eichmann, et de choisir l'extermination.
 Les animateurs des camps d'extermination vivaient dans une atmosphère de croisade fanatique. Leur mission leur paraissait sacrée et ils pensaient que non seulement l'Allemagne, mais l'humanité entière, pour peu qu'elle ne soit pas pervertie par la judaïsme, leur en saurait gré. Lors d'un banquet donné en son honneur au camp de Treblinka, le général médecin SS Plannestiel déclare: "Votre tâche est une grande tâche, une tâche utile et nécessaire...En considèrant les cadavres des Juifs, on comprend la grandeur de votre oeuvre."
 On pourrait multiplier de tels exemples. Et ce serait une erreur profonde d'y voire des traits d'humour noir, pas plus que chez les Inquisiteurs espagnols qui débarrassaient le royaume de ses héritiques.

 Le plus étonnant est qu'on pourrait découvrir une influence, inversée, de l'Ancien Testament sur l'idéologie nazie. Celle-ci semble, en effet, avoir confisqué et retourné à son profit la notion de Peuple Elu, de Race Elue.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et la religion

Message par stana le Mer 29 Juin 2016 - 14:23

On pourrait aussi remarquer des choses plus étranges encore: certains dirigeants nazis ont des noms à consonnance nettement israelites. Ainsi Eichmann, Heydrich... Alfred Rosenberg descendaient d'une famille germanique noble de barons baltes, mais il portait un nom identique à un patronyme israelite répandu. On a même prétendu, et on voudrait bien savoir si l'on a des preuves de cette affirmation stupèfiante, qu'Hitler était demi-juif par son père.
Mais alors comment expliquer l'apparente incohérence?...Pourtant, Treibitsch-Lincoln, collaborant au premier putch qui devait faire triompher le nazisme (et qui tourna court) ne pouvait pas ignorer les tendances fanatiquement antisémites du mouvement. Qu'en conclure?
Il existe déjà toute une littérature, bien documentée, sur l'arrière-plan du nazisme, la manière dont Hitler aimait à s'entourer de mages, la passion qu'il a portée au décryptage des Centuries de Nostradamus, particulièrement à l'annonce du grand monarque auquel il s'identifiait sans doute.
Jimmy Guieu raconte cette anecdote significative: "Sur ordre personnel de Hitler, la Gestapo recherche le Docteur de Fontbrune (l'un des plus célèbres exégètes modernes de Nostradamus, auteur d'une édition réputée), et doit le prendre vivant!...Par trois fois, le médecin (qui exerçait à Sarlat) reçut des appels téléphoniques mystérieux qui l'avertirent de la venue de la Gestapo et, par trois fois, il parvint à s'échapper, revenant ensuite à son cabinet...Un soir, et cette fois sans qu'il fut alerté, les quatre agents de la Gestapo vinrent l'arrêter, lui intimant de prendre quelques affaires avant d'être incarcéré. Soudain, une idée apparemment saugrenue s'imposa à son esprit. Dans le tiroir du meuble où il l'avait pour l'oublier jusqu'à cet instant, il prit la petite étoile d'or portant une inscription en allemand et la mit candidement sous les yeux des nazis (il s'agissait d'un petit bijou que lui avait offert en 1940 l'une de ses clientes, madame de Faramont, d'origine roumaine: une broche qui portait, en allemand, cette inscription: "ccci est une étoile porte-bonheur") Médusés, ceux-ci claquèrent des talons, firent le salut hitlérien...et s'en allèrent sans plus songer à emmener celui qu'ils étaient venu arrêter.

Si, en bas de la hiérarchie, l'Ordre Noir SS ne visait qu'à former des fanatiques impitoyables, capables d'être des machines à tuer-la mortalité atteignait, lors des èpreuves préliminaires, 30%-les échelons supérieurs connaissaient une véritable formation initiatique, qui préparait les futurs maîtres hitlériens du monde.
L'un des aspects les plus insolites de l'ésotérisme nazi est le goût pour les légendes du Graal, les Templiers et les Cathares. Alfred Rosenberg, dont le Graal était l'une des manies, ordonna des fouilles secrètes au château de Montségur, le haut lieu cathare où, avant d'être brûlé vif, les Parfaits auraient caché la Sainte Coupe qui constituait la plus belle pièce de leur fameux trésor. Et aujourd'hui encore, parmi les visiteurs étrangers au site, on trouve des Allemands dont l'allure et la discipline toute militaire se remarque.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et la religion

Message par stana le Mer 29 Juin 2016 - 14:56

Il n'est pas étonnant que l'ésotérisme nazi ait pu reprendre aussi facilement à son compte les légendes du Graal, qui sont aussi vivantes en pays germanique qu'en pays celtique. On les retrouve chez les conteurs allemands du Moyen Age, et Richard Wagner leur a consacré tout un cycle d'opéra, "la Tétralogie". Richard Wagner et son protecteur, le roi Louis II de Bavière, appartenaient à une société secrète christique très fermée, centrée autour du symbolisme de la quète du Graal.

avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et la religion

Message par Bean le Mer 29 Juin 2016 - 15:12

Et si l'on ajoute que Wagner, bien que génial et immense compositeur, était un antisémite des plus haïssables, on a là un germe lattent du nazisme en devenir.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5869
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et la religion

Message par stana le Mer 29 Juin 2016 - 15:22

C'est exact Bean sourire

Les nazis aimaient beaucoup Wagner, c'ètait l'un de leurs artistes de référence, qui leur semblait imager leur idéal de perfection et de pureté No
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et la religion

Message par Mephisto le Mer 29 Juin 2016 - 16:19

L'Allemagne a toujours baigné dans une atmosphère ésotérique. Tout le monde appartient à une société ésotérique, même Stauffenberg et son "Vive l'Allemagne secrète !"
avatar
Mephisto
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1575
Localisation : SO
Identité métaphysique : post-métaphysique
Humeur : on s'en fout
Date d'inscription : 23/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et la religion

Message par marie2013 le Mer 29 Juin 2016 - 21:30

Bean a écrit:Et si l'on ajoute que Wagner, bien que génial et immense compositeur, était un antisémite des plus haïssables, on a là un germe lattent du nazisme en devenir.
sourire

Je me demande si ce n'est pas pure jalousie à l'égard des musiciens allemands  juifs comme Mendhelson ou Malher.


Dernière édition par marie2013 le Mer 29 Juin 2016 - 21:36, édité 1 fois
avatar
marie2013
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 225
Localisation : France
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 04/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hitler et la religion

Message par stana le Mer 29 Juin 2016 - 21:35

Il peux y avoir plus d'une cause à un effet, et certaines sont plus ou moins conscientes j'imagine.
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum