Une vraie question pour notre forum...?

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Jeu 28 Oct 2010 - 14:04

le peuple vote pour élire ses représentants : il est donc présent à l'assemblée nationale , par délégation . Bien manipulé, on arrive ainsi à lui faire élire des gens qui trahiront ses intérêts .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par _La plume le Jeu 28 Oct 2010 - 14:11

Plusieurs millénaires d'un asservissement progressif, où le bon pasteur est devenu un pasteur noir redoutable. Le monde est comme un programme informatique. Selon le film Matrix, ce programme est "la réalité qu'on superpose à tes yeux" pour que tu ne saches pas ce que tu es. Ce Système dominant et asservissant correspond à ce que les chrétiens, dans leurs textes, nomment "le Prince de ce monde" : ce Prince se fera passer pour Dieu lui-même et sera adoré de tous les côtés. Or il y a 2000 ans, la réponse à ce système était de se convertir (changer son coeur), de se détacher du Monde (se détacher de toutes nos habitudes, nos démons), d'ouvrir les yeux (Jésus guérissait les aveugles) et enfin de nous lever et de marcher (c'est ce qu'il nous reste à faire). Cette perspective n'a pas vieilli d'un millipoil. Jésus n'était qu'un "théoricien du complot", si je puis dire.

Je suis d'accord avec le thème gnostique de la matrice (illusion ou maya en orient) mais pourquoi vois-tu Jésus comme faisant partie du complot ? N'est-il pas celui qui a osé dénoncer ce complot en sachant qu'il allait y sacrifier cette vie que de toute façon il savait illusoire, trompeuse ? Ce qu'en ont fait les religions après, en déformant son enseignement, n'est-ce pas une tentative de récupération de la matrice ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Jeu 28 Oct 2010 - 14:15

scandaleuse, mais acceptée comme religion universelle, de façon confondante ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par dan 26 le Jeu 28 Oct 2010 - 14:47

Ilibade a écrit:


PS : 7% de représentativité des syndicats, c'est toujours mieux que 0% de représentativité du peuple de l'Assemblée nationale et du Sénat.
Je croyais que les députés étaient élus par le peuple !!! Par contre je pense qu'il serait bon de revenir à la proportionnelle,
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Ilibade le Ven 29 Oct 2010 - 3:07

Plume a écrit:Je suis d'accord avec le thème gnostique de la matrice (illusion ou maya en orient) mais pourquoi vois-tu Jésus comme faisant partie du complot ?
Jésus faisait partie de ceux qui dénonçaient le complot. Or ceux qui dénoncent le complot sont traités par le jargon journalistique (des journalistes alignés) de "théoriciens du complot". C'est une expression nouvelle dans les émissions de télévision, qui dénoncent à leur tour les multiples "théories du complot", comme s'il n'y avait dans la réalité aucun complot d'aucune sorte. Ainsi, douter de la thèse officielle des évènements du 11 sept 2001, c'est se vouer à une théorie du complot. Ainsi, aux USA, 75% de la population ne croient pas à la thèse officielle, mais sont des théoriciens du complot.

Ce qu'en ont fait les religions après, en déformant son enseignement, n'est-ce pas une tentative de récupération de la matrice ?
A l'origine de notre humanité, il n'y avait qu'une seule religion, qui est symboliquement représentée dans la Bible par le personnage Melchitsédeq (une figure d'Elohim). Ce qui me fait dire que c'était ainsi, c'est que toutes les traditions religieuses ont un passé commun. Par exemple, la série des Patriarches bibliques correspond à la série des dynasties égyptiennes, mais aussi de façon frappante, à la liste des empereurs Chinois. Un patriarche comme Noé, est connu des Egyptiens, des Perses, des Grecs, des Hindous, des Chinois, des populations du Pacifique, des traditions mexicaines et américaines, des celtes, des nordiques, ...

Par exemple le mot Thebah en hébreu désigne l'arche ou la caisse de Noé. Or c'est le même mot qui désigne Thèbes dans la succession des rois égyptiens. Thèbes est le seul lieu qui n'a pas été inondé lors du Déluge, selon les inscriptions égyptiennes. Si j'ai le temps, j'exposerais ce parallèle saisissant.

Donc, on peut penser qu'à l'origine, il n'y avait qu'une seule religion, et donc, par nécessité, une seule langue commune, vraisemblablement phonétique. Cette langue ne demandant aucune représentation symbolique ou écrite, elle permettait d'exprimer directement "le son du coeur", à la façon des enfants qui lancent les mots sans réflexion ou calcul (quand ils sont petits tout au moins) et qu'ils ne savent pas encore écrire.

Puis, selon l'écriture chrétienne, un principe de division est venu s'intercaler pour fausser cette religion et cette langue commune, principe qui est identifié dans la Bible juive au tétragramme IHVH (Episode de la tour de Babel) et que Jésus identifie au Prince de ce monde. Comment ? Et bien en introduisant l'écriture! Par l'écriture, on surajoute à la première pensée venant du coeur, une formule, une forme qui impose des règles beaucoup plus strictes, afin d'être lisible par le plus grand nombre. Le langage parlé phonétique, n'avait pas d'orthographe, alors que le langage formulé nécessite des règles propres à chaque alphabet ou symbolisme. Ainsi Brahma et Abrahma étaient phonétiquement deux contraires. Mais une fois écrits, on avait d'un côté la religion de Brahma et de l'autre la religion d'Abrahma (plus connu sous le nom Abraham). En effet, l'écriture permettait de fixer durablement les deux formes, et elle permettait aussi de déduire de chacune de ces branches, une arborescence de plus en plus étoffée. De là, les hommes ont donc créé plusieurs traditions qui se sont à leur tour divisées et ainsi de suite. Les langages se sont multipliés.

Plus on élaborait et plus on s'écartait du langage du coeur. C'est que l'écriture affecte en profondeur le processus mental. On réfléchit non seulement à ce qu'on doit dire, mais aussi à la façon qu'on doit le dire. Et selon la formule, on n'aura pas les mêmes conséquences. Donc, l'écriture et les langages modernes qui sont écrits, faussent la spontanéité de l'élan de conscience, ce qui vient de façon pure du coeur et qui est comme la première pensée que l'on a face à un évènement ou une situation. Cette pensée est rarement celle qu'on exprime. Les traditions orientales ont mis l'accent sur la concentration posée sur la pensée, de façon à capter la pensée du coeur et de s'y fixer durablement, sans formule et en arrêtant le cours habituel du mental, qui, exercé à produire l'expression de la pensée, aura tendance à sélectionner une formule parmi plusieurs possibles, aucune ne pouvant traduire réellement la pensée primitive.

J'espère que ces quelques explications pourront mieux éclairer votre recherche de Dieu. Mais le principe de division, qui est bien entendu humain, tout comme le tétragramme IHVH (un formalisme imprononçable) est devenu le principe même de l'existence dans notre monde. Les Pharaons, lorsqu'ils décidaient quelque chose, disaient toujours "Que cela soit écrit". Le code d'Hammourabi est écrit. La Bible est écrite. Dans notre époque, tout est écrit, et on juge les hommes sur ce qu'ils ont écrit ou dit ! Il y a eu plusieurs styles de symboles et d'alphabets.

En simplifiant à l'extrême :
1- Les glyphes ou images gravées dans la pierre, qui exprimaient la religion, la loi, ou autre. Lorsque les prêtres se sont accaparés les glyphes, on a parlé de hiéroglyphes (glyphes des prêtres) . On rencontre ces glyphes essentiellement en Egypte, au Soudan et en Chine, mais il en existe à peu près partout.
2- Le sanscrit, est un formalisme à la façon du langage mathématique, et que l'on prononce de façon très nuancée, presque chantante. Le mot le plus long contiendrait 182 syllabes. Chaque syllabe exprime soit une idée, soit un opérateur logique (et, ou, non, avec, si, etc.). Si les glyphes étaient visuels, le sanscrit est sonore. Comme c'est un langage difficile à entendre, c'est surtout l'écrit qui s'est imposé.
3- l'hébreu, à la fois sonore et visuel, qui servait à transmettre la science des Chaldéens, grands astronomes, grands mathématiciens.

Pour donner un exemple de l'impact de l'écriture, essayez d'exprimer l'amour que vous nourrissez envers quelqu'un avec un formalisme mathématique ! Vous verrez que l'écriture est un tue-amour ! D'ailleurs, ce forum en est souvent la manifestation criante.

Juste une dernière remarque sur cette déviation des religions : Jésus n'a rien écrit (sauf quelque signes sur le sable dans l'épisode de la femme adultère Ev Jean 8). Par contre, il est venu pour accomplir les écritures, c'est-à-dire y mettre un terme. C'est le renversement de la confusion de Babel et la restauration du Saint-Esprit.

JO a écrit:le peuple vote pour élire ses représentants : il est donc présent à l'assemblée nationale , par délégation . Bien manipulé, on arrive ainsi à lui faire élire des gens qui trahiront ses intérêts

et

Dan26 a écrit:Je croyais que les députés étaient élus par le peuple !!!

Il est vrai que le peuple procède à l'élection de députés. Mais ces députés représentent-ils le peuple, ou bien des idéologies embrigadées dans des partis politiques, qui s'empressent de décider sans réelle consultation de leurs électeurs ? Qu'est-ce qu'un politicien sinon une personne qui recherche la meilleure voie vers une carrière prolifique, et dont la seule contrainte est d'apprendre un jargon dialectique afin d'être assimilé dans un mouvement idéologique? Alors, si en plus on sait que des partis en opposition ont souvent des membres qui partagent les mêmes loges franc-maçonnes fraternelles, on peut se demander quelle est la véritable valeur de cette division artificielle du monde politique ? N'est-ce pas de "faire croire" à une alternance, à un vrai combat, alors que depuis 40 ans, on nous sert la même politique et la même déchéance ?

Un vrai système démocratique impose une participation active du peuple au quotidien. Un député élu, qui ne demande pas sur chaque point l'avis de ses électeurs ne peut pas représenter ses électeurs. Tant que l'Assemblée nationale sera une institution de partis, les députés nous joueront la même symphonie dissonante. La seule majorité qui soit légale dans une démocratie, est celle exprimée par le peuple. Voter pour un délégué, cela ne revient pas à exprimer son opinion sur chaque question.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Lila le Ven 29 Oct 2010 - 3:25

merci illibade !

J'aime aussi cette idée de religion unique originelle, mais elle me semble difficilement possible, étant donné l'isolement relatif des populations.

Il y a eu sûrement des liens entre elles,mais ils devaient être très lâches.

Je penche plutôt à une "Vérité" universelle, dont les hommes primitifs étaient plus proches, ou que leurs sages avaient pressentis, et traduit de différentes façon.

C'est pour cela que je prône un retour vers ce "coeur commun de religions", qui dépasse leurs barrières, tout en n'empêchant pas ses différentes formes d'expression.

C'est aussi une façon de préparer le monde à venir.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Ven 29 Oct 2010 - 3:28

joli développement , bien renseigné : la richesse de ce site est dans la valeur de certains de ses participants. Accomplir, cependant, n'est pas abolir : Jesus le précise en le disant , mais donner sa vraie valeur , à mettre en oeuvre , la loi primitive .
Ce que tu dis de la parole, surtout écrite, figée, me fait penser au code génétique qui exprime chaque individu en particulier, lequel, ensuite, parle, écrit , pour essayer de donner forme, d'"accomplir", ce qu'il porte en lui , virtuellement, tant qu'il ne l'a pas exprimé, verbalisé .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Ilibade le Ven 29 Oct 2010 - 4:29

Lila a écrit:J'aime aussi cette idée de religion unique originelle, mais elle me semble difficilement possible, étant donné l'isolement relatif des populations.
Au contraire, c'est même très possible. Quelle est la religion des enfants âgés de 3 ans ? Prenons l'exemple de 3 enfants venant de 3 populations isolées, et mettons-les ensemble. Qu'allez-vous voir ?

JO a écrit:Accomplir, cependant, n'est pas abolir
Quand une chose est accomplie, il reste encore quelque chose à faire de cette chose ? Accomplir, cela signifie achever, atteindre le but. Or pour revenir à la religion première, il faut donc achever la fausse loi, objet de l'écriture et génératrice des religions. Comprenez-vous ? On n'a pas dit abolir la loi et l'écriture, mais y mettre un terme pour devenir homme, pour restaurer la conscience première. Cela signifie s'en affranchir pour redevenir vrai ! Heureux les "simples en esprit".

Jésus, qui est fils de l'homme (IHVH) incarné, meurt sur la croix. La croix n'est-elle pas la signature de ceux qui ne savent pas écrire ?



Dernière édition par Ilibade le Ven 29 Oct 2010 - 4:37, édité 1 fois

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Ven 29 Oct 2010 - 4:34

le temps est présent et vise le futur , il n'a dit " tout est accompli" qu'en rendant le dernier soupir . La vie du Christ, son enseignement , sont escamotés par sa mort, dans le christianisme . C'est dommage .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Ilibade le Ven 29 Oct 2010 - 5:06

JO a écrit:le temps est présent et vise le futur , il n'a dit " tout est accompli" qu'en rendant le dernier soupir . La vie du Christ, son enseignement , sont escamotés par sa mort, dans le christianisme . C'est dommage .

C'est justement dans sa mort que s'accomplissent les écritures, car sa mort achève le règne du péché et assure le salut.

Notre problème est de bien saisir la logique biblique. Pour les Juifs, IHVH est Dieu. Pour les chrétiens purement attachés à l'écriture, IHVH devrait être prince du monde. Si Jésus est bien l'homme sous l'emprise d'IHVH (et même IHVH incarné, individualisé lui-même) et si IHVH est l'auteur de la confusion de Babel, c'est bien par la mort d'IHVH que l'on annule la confusion. Toute la vie de Jésus tend vers cet instant de la libération d'IHVH dans la mort de ce dernier, et donc de la libération de la loi écrite, celle qui rend coupable (Paul).

Certes, c'est là ma vision de la Bible. Même les chrétiens se sont laissés judaïser à cause de leur encadrement religieux, puisqu'ils considèrent IHVH comme Dieu. Mais alors où est la logique ? Si Jésus s'en prenait autant aux pharisiens, était-ce pour des raisons superficielles ou bien était-ce réellement en rapport avec Babel ? Et si IHVH est Fils de l'homme, comment peut-il être Dieu le Père ? Pourquoi appelle-t-on Jésus "Seigneur", c'est-à-dire de l'appellation même réservée à IHVH ? Et bien, parce que Jésus est IHVH.

Mat 7,21 Ce n’est pas tout homme qui me dit: Seigneur! Seigneur! qui entrera dans le royaume des cieux; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Ce que Chouraqui, par le passage du grec à l'hébreu, traduit par
«Tous ceux qui disent: ‹IHVH–Adonaï! IHVH–Adonaï!› n’entrent pas au royaume des ciels, mais seulement celui qui fait le vouloir de mon père des ciels.

Ainsi, IHVH n'est pas le père. Le père est Elohim et IHVH le fils prodigue. Par la mort, Jésus devient IHVH-Elohim, qui est le véritable principe éternel, où IHVH, fils prodigue revient dans la maison du Père. C'est biblique !



N'oubliez pas que le Malin a tout faussé, partout et à toute époque. Comment s'affranchir de la manipulation du Malin ? Par la logique.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par JO le Ven 29 Oct 2010 - 5:29

"Ainsi, IHVH n'est pas le père. Le père est Elohim et IHVH le fils prodigue. Par la mort, Jésus devient IHVH-Elohim, qui est le véritable principe éternel, où IHVH, fils prodigue revient dans la maison du Père. C'est biblique !"
et tu appelles ça logique !!Ton interprétation frise celle des Cathares .
Moi, j'entends Jesus dire : "ce n'est pas en disant mon dieu, mon dieu qu'on s'en tire mais en faisant ce qu'il dit ( sous entendu, à travers ce que j'enseigne , moi, Jesus : bougez-vous , au lieu d'implorer). D'accord , le mot même de YHVH n'est pas donné. Ce qui n'implique pas que le Père évoqué soit un autre .


avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Ven 29 Oct 2010 - 8:57

Je suis parfaitement d'accord avec l'analyse d'Ilibade.

La religion unique originelle communiquait par symboles ou images (glyphes) et sa logique était l'analogie qui se fonde sur les similitudes ou isomorphismes holographiques.
Elle reste le fondement de la spiritualité orientale bouddhiste, hindouiste ou taoïste.
L'écriture exige des définitions, c'est-à-dire des limitations du sens. Elle a détruit le symbole, l'analogie et par conséquent la spiritualité.

Comment pourrait-on changer cela par des réformes ou l'éducation? Il faudrait un changement de civilisation après effondrement de la nôtre!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Ilibade le Ven 29 Oct 2010 - 10:57

JO a écrit:Moi, j'entends Jesus dire : "ce n'est pas en disant mon dieu, mon dieu
Le mot grec employé est kurios, qui est le résultat dans la Septante, de la traduction d'Adonaï, chaque fois que le mot s'associe à IHVH. Le mot Dieu aurait été Theos et il est absent de la phrase. Theos est la traduction d'Elohim.

Patanjali a écrit:La religion unique originelle communiquait par symboles ou images (glyphes)
C'était déjà là le signe de la falsification. Dans la Bible, si Abraham correspond à l'angoisse du 8° mois où l'enfant se perçoit comme une entité individuelle, ayant peur des étrangers, Moïse correspond à l'âge de raison. Distinguant le bien du mal, il reçoit la loi, et cette loi, Dieu (c'est-à-dire IHVH dans la perception de Moïse) la grave dans la pierre. C'est un glyphe d'IHVH. Moïse ainsi introduit dans le monde adulte, n'en veut pas et il commence par briser ces tables de pierre. Mais elle finissent par s'imposer. le monde des adultes est si impitoyable. Bien que cette Egypte soit la voie nécessaire de la nourriture (l'enfant ne sait pas se nourrir seul), il en résulte un asservissement au monde égyptien. Vous connaissez la suite. Cela tient d'une grande manipulation de l'enfant. (voyez cette lamentable affaire du Père Noêl et tous ses pauvres dégénérés d'Halloween)

Comment pourrait-on changer cela par des réformes ou l'éducation? Il faudrait un changement de civilisation après effondrement de la nôtre!
Avez-vous vu comment les grand-parents sont généralement plus proches de leurs petits-enfants que de leur propres enfants ? C'est parce qu'ils retombent "en enfance", et ainsi manifestent davantage le langage du coeur qui seul peut comprendre les petits enfants.

Marc 10:14 Et Jésus ayant vu cela, en fut indigné, et il leur dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez point; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.
Jean 11:52 Et non seulement pour la nation, mais aussi pour rassembler en un seul corps les enfants de Dieu dispersés.
1 Pierre 2:2 Désirez avec ardeur, comme des enfants nouvellement nés, le lait spirituel et pur, afin que vous croissiez par son moyen.
1 Jean 3:18 Mes petits enfants, n’aimons pas de paroles ni de la langue, mais en action et en vérité.


Dans l'AT, les références sont très nombreuses.
Genèse 42:36 Alors Jacob, leur père, leur dit: Vous m’avez privé d’enfants: Joseph n’est plus, et Siméon n’est plus, vous emmèneriez Benjamin (dans le monde adulte d'Egypte) ! C’est sur moi que toutes ces choses sont tombées!

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Ven 29 Oct 2010 - 11:39

Patanjali a écrit:
La religion unique originelle communiquait par symboles ou images (glyphes).
C'était déjà là le signe de la falsification. Dans la Bible, si Abraham correspond à l'angoisse du 8° mois où l'enfant se perçoit comme une entité individuelle, ayant peur des étrangers, Moïse correspond à l'âge de raison.

Laissons la définition du mot glyphe . Avant Moïse, dans la religion de l'Egypte, la communication se faisait par symboles, d'où les nombreux dieux à tête d'animaux.

Avec Moïse, commence l'âge de l'écriture, des dogmes et des définitions (limitations). Le monothéisme marque la fin de la spiritualité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Ven 29 Oct 2010 - 11:44

Avez-vous vu comment les grand-parents sont généralement plus proches de leurs petits-enfants que de leur propres enfants ? C'est parce qu'ils retombent "en enfance", et ainsi manifestent davantage le langage du coeur qui seul peut comprendre les petits enfants.

Le langage du coeur changerait le monde? C'est l'enseignement de J-C. Beau programme mais depuis 2000 ans rien n'a changé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Ilibade le Ven 29 Oct 2010 - 12:13

Patanjali a écrit:Laissons la définition du mot glyphe . Avant Moïse, dans la religion de l'Egypte, la communication se faisait par symboles, d'où les nombreux dieux à tête d'animaux.
Ce que je tente d'expliquer, c'est comment, l'évolution de l'individu rend compte de l'évolution de l'humanité entière. Les mêmes étapes qui corrompent l'individu, sont celles décrites par les textes sacrés dans la corruption générale de l'humanité.

Les enfants apprennent à l'école à faire des dessins. Évidemment, les dessins d'enfants ne sont pas précis, ni scientifiques, ni réalistes. Mais c'est le début d'une évolution vers le monde de la forme et de l'écrit. Idem pour la télévision ou le cinéma, dont on raffole exagérément. La tradition chinoise dit que l'homme a introduit la corruption, le jour où le point était dessiné.

Regardez comment le cinéma sert la désinformation. Dans le film Stargate, la porte des étoiles (un vortex) transporte une équipe de soldats et un chercheur dans un monde ultra-soumis à un dieu qui a interdit l'écriture. Cela sous-entend que l'absence d'écriture est source d'asservissement, et que l'écriture est le mode de la libération. Or les textes sacrés disent exactement le contraire. Stargate est un pur produit de propagande subliminale, qui force inconsciemment les spectateurs à nier toute vérité sacrée. L'écriture, c'est ce qui sert à la loi, par exemple en France. Nous avons tellement de lois, que les meilleurs juristes sont obligés de faire des recherches pour connaître le droit. Si on ne connaît plus le droit (la voie rectiligne), alors nous ne pouvons que zigzaguer.

Il doit y avoir dans la tradition de l'Inde la même indication sur la conséquence de l'écriture que celle qu'on peut lire dans la Bible. Peut-être avez-vous des références à nous donner.

Ce qui est certain, c'est que la manipulation repose sur une technique.

Le monothéisme marque la fin de la spiritualité.
Oui, mais pour un certain monothéisme. Car le monothéisme vis-à-vis d'Elohim est un monothéisme envers un principe multiple (Elohim est un pluriel). C'est donc le monothéisme envers IHVH qui est la fin de la voie droite. Sur le plan métaphysique, l'Etre est à la fois UNique et MULTIple.

Le langage du coeur changerait le monde? C'est l'enseignement de J-C. Beau programme mais depuis 2000 ans rien n'a changé.
Parce que l'étape initiale, la conversion du coeur n'a pas eu lieu. Il faut d'abord convertir son coeur (c'est-à-dire notre façon de voir les choses et de désirer) pour guérir de nos habitudes (nos démons). Lorsque deux gamins se mettent d'accord pour quelque chose, ils n'ont pas besoin de contrat écrit. Cette notion de contrat est même décrite comme le fondement des religions, la religion étant une "alliance", un contrat entre Dieu et l'homme. Avec la conversion du coeur, on n'accepte plus sans vigilance n'importe quoi et donc cette conversion du coeur qui s'applique par une attention spéciale du mental, est aussi ce qui ouvre les yeux et permet de juger à la fois du fond et de la forme, alors que l'écriture noie le fond dans la forme.

Pendant l'histoire, on s'en est pris aux conspirations par la lutte contre les conspirateurs. Il faut apprendre à lutter contre la conspiration sans s'en prendre au conspirateur. Chose dure et difficile. La meilleure façon de commencer, c'est d'abord de balayer chez soi et de réformer sa façon de vivre. Si tout le monde boude les produits industriels, que pourront faire les industriels ?

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Claude Dorpierre le Ven 29 Oct 2010 - 12:37

La religion ayant inspiré toutes les autres était presque certainement le culte du soleil.
Ce qui explique que tous les personnages symboliques sont nés au solstice d'hiver, quand la lumière reprend ses droits.
Et aussi, qu'ils soient presque tous nés d'une vierge, car, à cette époque, le jour du solstice d'hiver, le soleil se levait dans la constellation de la Vierge.

Claude Dorpierre
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 463
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Libre penseur
Humeur : Tolérante
Date d'inscription : 22/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Ilibade le Ven 29 Oct 2010 - 13:47

C Dorpierre a écrit:La religion ayant inspiré toutes les autres était presque certainement le culte du soleil.
Le culte du soleil a été effectivement l'un des premiers "cultes" dissonant de la religion primitive, laquelle était plus comparable à la façon dont les enfants réagissent aux éléments naturels. C'est symboliquement Nemrod qui illustre la déviance. Mais à partir de ce culte (de cette cultivation), on a vu apparaître d'autres principes, comme Moloch, à qui on sacrifiait des enfants, car l'enfant n'a pas de culte proprement dit, alors que le culte idolâtre est systématiquement une divinisation de l'homme adulte. Regardez comment le culte solaire est devenu la religion des empereurs romains, le Sol invictus. De même, Pharaon était le phare de l'Egypte, le dieu humain dominateur. Ce sont là des figures d'IHVH, le Seigneur, le Dominus, le Baal.

Le culte de Moloch n'était pas uniquement symbolique, mais il a donné lieu à de réels sacrifices, et on le retrouve aujourd'hui dans l'approbation de l'avortement, le refus de l'enfant. Si vous évoquez l'avortement devant un auditoire de jeunes enfants, vous verrez à leur tête leur profonde désapprobation. Et au fond de nous mêmes, nous ressentons face à cette pratique un profond dégoût.

Alors les religions s'en sont tirées en évoquant la loi du mystère, la cause mystérieuse, impossible à découvrir. Des mystères d'Eleusis au mystère de la foi chrétienne, il n' y a aucune différence. Ce n'est pas la peine de chercher, puisque c'est mystérieux. Personne ne peut comprendre Dieu. Il est au-delà de la raison. Voilà le discours incroyable entretenu dialectiquement par les meilleurs représentants des religions. Evidemment, cela est parfaitement faux, puisque chacun de nous a une conscience primitive de chaque chose. Les mystiques sont des preuves vivantes que ce message est entièrement faux. Il suffit d'être attentif à sa conscience primitive. Il suffit de se poser les vraies questions. Puis, par la connaissance du langage et de son emploi, on peut alors détourner la conspiration du langage. Aujourd'hui, le langage n'a plus aucun mystère.

Les techniques de manipulation de masse agissent par le langage et leur impact psychologique est de superposer une âme synthétique à l'âme véritable. Cette âme synthétique est comme un programme limitant, qui boucle sur les mêmes principes erronés. C'est le film Matrix. La véritable âme n'a aucun programme, et elle est libre comme l'air. Elle est errante et nomade, mais certainement pas une sentimentalité sédentaire.

Gn 4,12 ...tu seras vagabond et fugitif sur la terre.

Mais Caïn n'en a cure !
Gn 4,17 Puis Caïn connut sa femme, qui conçut et enfanta Hénoc; or il construisit une ville, qu’il appela Hénoc, du nom de son fils.
Voilà l'âme devenue sédentaire. Une ville, c'est une construction, une organisation, des règles de vie, des contraintes, des habitudes, etc. C'est le lieu de la manipulation institutionnalisée. C'est plus facile de mettre en place Vigipirate en ville (là où vivent 75% des gens) que de le mettre à la campagne. Tous les actes terroristes sont citadins. C'est aussi dans les villes que se trouvent les gouvernements, les grandes bibliothèques, les universités, les ordres religieux. Etc.

.

Ilibade
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Ven 29 Oct 2010 - 13:50

Il doit y avoir dans la tradition de l'Inde la même indication sur la conséquence de l'écriture que celle qu'on peut lire dans la Bible. Peut-être avez-vous des références à nous donner.
J'ai surtout étudié les principes philosophiques des médecines orientales (ayurvédique, tibétaine et chinoise) qui se fondent toutes sur des théories des éléments qu'on ne peut comprendre et comparer que par leur sens fonctionnel et symbolique, par analogie. J'ai compris que ce sont des thèmes épistémologiques et ontologiques auxquels on peut attribuer de nombreus sens, selon le contexte, par analogie. C'est pourquoi je dis que l'écriture et la définition des mots rend impossible la compréhension de l'ensemble qu'est l'univers ou l'être vivant.



Le langage du coeur changerait le monde? C'est l'enseignement de J-C. Beau programme mais depuis 2000 ans rien n'a changé.
Parce que l'étape initiale, la conversion du coeur n'a pas eu lieu. Il faut d'abord convertir son coeur (c'est-à-dire notre façon de voir les choses et de désirer) pour guérir de nos habitudes (nos démons). Lorsque deux gamins se mettent d'accord pour quelque chose, ils n'ont pas besoin de contrat écrit.
Cela vaut pour les individus, mais qu'est-ce que le langage du coeur pour une société, une nation ou l'humanité?
Pour une culture ou une nation, c'est un sens, une orientation, un projet commun.
Traditionnellement, les nations sont des systèmes qui reposent sur trois piliers: le peuple, le pouvoir et une religion. La religion avait le rôle d'arbitre et de projet mystique commun qui pouvait se matérialiser dans un temple (pyramide, cathédrale). Il ya eu dans l'histoire des époques et des empire stables où cette trilogie fonctionnait (ancienne Egypte, Perse, empire carolingien) et assurait des périodes prolongées de prospérité.
Actuellement il n'y a plus qu'un seul pouvoir financier parceque d'abord l'Eglise n'a plus tenu son rôle, s'associant au pouvoir temporel, et ensuite parce que le pouvoir judiciaire qui était censé remplacer ce rôle est tombé sous le pouvoir politique, lui-même corrompu par le pouvoir financier.
Un tel système n'est ni réformable ni viable. Il va s'effondrer comme l'Union soviétique s'est effondrée.
Je ne désire pas le retour de la religion, et surtout pas d'un des trois monothéismes. Je suppose qu'après le chaos qu'engendrera l'effondrement de la civilisation technologique, plusieurs cultures différentes pourraient surgir et qu'idéalement le pouvoir d'arbitrage serait tenu par une assemblée de représentants de toutes les sciences, s'accordant sur une cosmologie plutôt que sur une théologie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Invité le Ven 29 Oct 2010 - 14:06

La religion ayant inspiré toutes les autres était presque certainement le culte du soleil.
Il n'y avait pas que le soleil, il y avait aussi la Terre et ce qui les réunissait. On retrouve dans tous les mysticisme une trilogie: Osiris, Isis et Horus, le Trikaya bouddhiste plus abstrait: Dharmakaya, samboghakaya et nirmanakaya, Yang, Yin et Qi du taoïsme, sans compter la trilogie chrétienne qui en est une déformation masculine particulière.
Ce sont en fait les symboles de la créativité comme auto-organisation (et non pas la création) et symboles de l'odre cosmique, de l'équilibre des systèmes et par conséquent aussi de celui des sociétés humaines.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par virgule le Ven 29 Oct 2010 - 16:25

Sans le respect de la terre, pas de solution valable, que des mensonges plus ou moins dévastateur.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par dan 26 le Ven 29 Oct 2010 - 17:24

[quote]
La plume a écrit:Les sociétés dites "circulaires" avaient approché une sorte de sagesse, d'équilibre avec la nature, mais elles ne croyaient ni au progrès, ni à la domination de l'homme sur la nature, contrairement à nos sociétés linéaires qui sont dans l'illusion du progrès.

Qu’entends-tu par circulaire ? Veux tu parler des sociétés qui vivent en autarcie ? Illusion du progrès, je pense au contraire que le progrès à apporté beaucoup d'éléments positifs à l’homme. Je ne crois pas à la décroissance, et au replie sur soi même. .

Mais impossible de changer de voie, sous l'influence judéo-chrétienne le monde s'est engagé dans un modèle linéaire, on est condamné à la lutte pour l'expansion, la domination et finalement la destruction.
Sincèrement je ne le pense pas.
Qu'est-ce que nous recherchons ? Le bonheur dépend-il du progrès ? En tout cas, nous sommes conditionnés dans ce sens. [/quote

Nous avons chacun une conception du bonheur différente, c'est comme en religion , c'est illusoire de vouloir imposer "son" bonheur aux autres .
Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par dan 26 le Ven 29 Oct 2010 - 17:40

quote]
Ilibade a écrit:

1- Identifier chacune des désinformations-manipulations . ==> valider ou non chacune des informations. Qu'est-ce qui est vrai et qu'est-ce qui est faux !

tout le problème est là tout est désinformations-manipulation . Vouloir convaincre à "sa" conception des choses est une forme de manipulation, nous le pratiquons tous.

2- Connaître les stratégies de manipulation (voir ce premier thème), les tactiques de la manipulation, et enfin, identifier les aspects techniques.
Dans la mesure où nous n'avons pas tous la même perception des choses , c'est un leurre de penser que l'on peut éviter ce phénomène humain . T'es tu trouvé dans la situation de raconter à plusieurs un fait vu ensemble , et de te trouver en contradiction avec les autres intervenant !!!

3- Réfléchir et se demander ce qui est réellement utile à notre vie. En faire la liste par écrit. Pour cela, il faut recenser les besoins de l'homme.
Exactement ce que je dis plus haut , nos notions de bonheur sont trop différentes ?



4- se restreindre seulement à acheter ce qui est nécessaire à la vie. Pour ceux qui le peuvent, devenir le plus indépendant au Système : potager, production électrique domestique, apprendre les techniques de nos anciens qui savaient à peu près tout faire, ...
N'es tu pas en train de nous manipuler, sans t'en rendre compte ?


Si le principe d'une servitude aux industriels et au marché, servitude qui passe par l'argent, est de plus en plus ressenti, ne pouvant pas quitter complètement ce système de servitude, nous pouvons malgré tout en diminuer l'ampleur. Plus nous serons nombreux à résister à la logique consumériste, et moins le Système sera asservissant.
Tu veux nous prouver que la vérité est d'un coté pas de l'autre , c'est de la manipulation . Pas si simple le problème.

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par dan 26 le Ven 29 Oct 2010 - 17:54

[quote]
Ilibade a écrit:
Dan26 a écrit:Je croyais que les députés étaient élus par le peuple !!!

Il est vrai que le peuple procède à l'élection de députés. Mais ces députés représentent-ils le peuple, ou bien des idéologies embrigadées dans des partis politiques, qui s'empressent de décider sans réelle consultation de leurs électeurs ? Qu'est-ce qu'un politicien sinon une personne qui recherche la meilleure voie vers une carrière prolifique, et dont la seule contrainte est d'apprendre un jargon dialectique afin d'être assimilé dans un mouvement idéologique? Alors, si en plus on sait que des partis en opposition ont souvent des membres qui partagent les mêmes loges franc-maçonnes fraternelles, on peut se demander quelle est la véritable valeur de cette division artificielle du monde politique ? N'est-ce pas de "faire croire" à une alternance, à un vrai combat, alors que depuis 40 ans, on nous sert la même politique et la même déchéance ?

Un vrai système démocratique impose une participation active du peuple au quotidien. Un député élu, qui ne demande pas sur chaque point l'avis de ses électeurs ne peut pas représenter ses électeurs. Tant que l'Assemblée nationale sera une institution de partis, les députés nous joueront la même symphonie dissonante. La seule majorité qui soit légale dans une démocratie, est celle exprimée par le peuple. Voter pour un délégué, cela ne revient pas à exprimer son opinion sur chaque question.

La fameuse démocratie participative!!, c'est un leurre total, on parle, on parle, on parle et rien de concret ne sort . Il suffit de voir les écolos qui essayent cette méthode , ils sont incapables d'avoir une ligne directrice cohérente .
Faire la synthèse d'une réflexion de milliers, voir millions de personnes fait partie des utopies , angéliques . Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une vraie question pour notre forum...?

Message par Millenium le Ven 29 Oct 2010 - 19:23

La notion de bonheur quand tu es égoïste est forcément fausse dans l'optique d'une évolution vers l' élévation de la conscience.
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum