L'hypersensibilité

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Tibouc le Jeu 19 Avr 2012 - 12:49

Les autres, les usurpateurs ils veulent faire les chochotes, les petites précieuses délicates, tout ça pour revendiquer un régime de faveur ou une dispense de vivre comme tout le monde dans la réalité crue avec ses confrontations un peu brutales des fois, ses rapports sans protocole des bonnes manières.
Alors quand on n'est pas ajusté au monde, on se raconte des histoires du genre:"oh mais moi je suis une chochote, je veux dire une hypersensible, vous pouvez pas comprendre ..."
On trouve les justifications et les protections qu'on peut.
Et pourquoi diable on devrait être ajusté au monde ?
Théoriquement c'est le monde qui devrait s'adapter à nous et pas l'inverse !
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par casimir le Jeu 19 Avr 2012 - 13:44

Le monde s'est adapté, pas nous...nous ne sommes même plus adapté à nous... boowang
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par leonnard le Mar 24 Avr 2012 - 21:00

Tibouc a écrit:Et pourquoi diable on devrait être ajusté au monde ?
Théoriquement c'est le monde qui devrait s'adapter à nous et pas l'inverse !
Euh ... comment tu fais avec la météo?
Ça dépend de quel monde tu parles, si tu parles de ton petit monde, il est sur adapté pour toi, c'est sur! C'est le monde à l'envers comme on dit.
Bien qu'on se prenne pour le centre du monde, le monde, lui, il existait avant nous, c'est ce qu'on appelle: "le milieu" et en tant qu'être vivant (en société) on a la nécessité de s'y adapter si on veut survivre, physiquement, moralement, psychologiquement, socialement ...
Sinon on part dans la régression vers le stade infantile, les enfants sont hypersensibles et c'est normal, ils sont complètement dépendants,qu'à l'age adulte on soit encore hypersensible, c'est qu'on est pas mature, on a encore besoin de se faire torcher. Il faut grandir, c'est la loi de la nature.

leonnard
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mar 24 Avr 2012 - 21:08

Ecoute mon coco, t'as jamais entendu parler de "la différence n'est pas une tare" ?

Si jamais un jour on te coupe la jambe, surtout dans ta réflexion, t'oublieras pas de t'en faire repousser une, si tu ne veux pas qu'on te jette dans le fossé .....

Non mais je rêve !
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Ling le Mar 24 Avr 2012 - 21:10

Pourtant, il n'a pas tort sur le fond. C'est l'individu qui s'adapte au monde pas l'inverse.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mar 24 Avr 2012 - 21:15

Stirica, le monde est constitué d'individus, et chaque individu doit s'adapter aux autres, avec ses différences.

Le monde des gens "normaux" de référence, ça n'existe pas.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Ling le Mar 24 Avr 2012 - 21:23

Nuage a écrit:Stirica, le monde est constitué d'individus, et chaque individu soit s'adapter aux autres, avec ses différences.

Oui dans l'idéal, regardez autour de vous dans le travail, par exemple, ce n'est pas aussi évident. Il y a un moule, vous rentrez dans le moule ou vous perdez votre emploi...Qui s'adapte à qui?

Le monde des gens "normaux" de référence, ça n'existe pas.

Qu'est-ce que la normalité? Pourtant, tout en étant différent, chacun tend plus ou moins vers une norme, toute culturelle d'ailleurs. Les écarts faibles ne sont pas pris en compte, ils sont la normalité. Les écarts important sont considérés comme anormaux. Je ne dis pas que c'est bien ou que c'est mal. Je dis cela est. sourire

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mar 24 Avr 2012 - 21:37

Mais qu'est-ce-qui est important Stirica, la fatalité ou ce qui est derrière les personnes ?

Ces différences existent bien, qu'on veuille les masquer est une chose, mais ce n'est pas en les reniant qu'on avancera.

La normalité, je dirais que c'est accepter l'autre dans ses différences.
Et avancer ensemble.


Dernière édition par Nuage le Mar 24 Avr 2012 - 21:41, édité 1 fois
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Ling le Mar 24 Avr 2012 - 21:40

Pas en les reniant en les dépassant. Il est illusoire de penser que le monde s'adaptera à chaque individu.

La normalité, je dirais que c'est accepter l'autre dans ses différences

Il y a beaucoup d'anormaux sur terre alors, nous devons composer avec l'anormalité.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mar 24 Avr 2012 - 21:46

Stirica a écrit:Pas en les reniant en les dépassant. Il est illusoire de penser que le monde s'adaptera à chaque individu.
"En les dépassant", je ne comprends pas, cela veut dire quoi ? Dépasser quoi ?

Les différences, ne sont pas une tare, mais un fait. Tant que celles-ci ne seront pas acceptées, la personne ne pourra pas évoluer pleinement.

L'illusion, il me semble, c'est de faire comme si ......
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Ling le Mar 24 Avr 2012 - 21:55

Vous parlez de masquer, je parle de dépasser: transformer en atout ce qui est a priori handicap. Ce n'est pas en disant "je suis hypersensible" " Je ne supporte pas ci, je ne supporte pas ça" que vous aurez règlé le problème. Si vous réussissez à comprendre la source de votre hypersensibilité, et à la canaliser, à utiliser ce qu'elle a de positif, à transformer le négatif en positif, vous avez dépassé. Ce n'est pas facile à réaliser... sourire

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mar 24 Avr 2012 - 22:15

Ha mais Stirica, moi je n'ai pas de problème, je n'ai pas d'apriori d'handicape.

Le seul problème que je pourrais avoir, c'est avec ceux qui ne me respecteraient pas avec ce que je suis.

Ce qui me concerne, je m'en charge. Mais ce qui concerne une réciprocité, c'est du domaine de la réciprocité, ça ne se fait pas en solo .....
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mar 24 Avr 2012 - 22:18

Il y a maldonne sur le mot "masquer". C'était suite à votre post :
Oui dans l'idéal, regardez autour de vous dans le travail, par exemple, ce n'est pas aussi évident. Il y a un moule, vous rentrez dans le moule ou vous perdez votre emploi...Qui s'adapte à qui?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mar 24 Avr 2012 - 22:39

Au faite, hyper-sensibllité, ne veut pas dire borderline ....

(Même si les personnes borderline sont hyper-sensibles).
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Ling le Mar 24 Avr 2012 - 23:39

Nuage a écrit:Il y a maldonne sur le mot "masquer". C'était suite à votre post :
Oui dans l'idéal, regardez autour de vous dans le travail, par exemple, ce n'est pas aussi évident. Il y a un moule, vous rentrez dans le moule ou vous perdez votre emploi...Qui s'adapte à qui?

C'est pourtant la réalité.

Le seul problème que je pourrais avoir, c'est avec ceux qui ne me respecteraient pas avec ce que je suis

Nous sommes pratiquement d'accord, la limite: les autres doivent-ils changer pour vous complaire?

Au faite, hyper-sensibllité, ne veut pas dire borderline ....
(Même si les personnes borderline sont hyper-sensibles).

Qui parle de borderline? Il y a des personnes plus sensibles, d'autres hypersensibles... Et? Vous retrancheriez-vous derrière l'hypersensibilité pour être traitée différement des autres?



Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mer 25 Avr 2012 - 10:31

Stirica a écrit:
Nuage a écrit:Il y a maldonne sur le mot "masquer". C'était suite à votre post :
Oui dans l'idéal, regardez autour de vous dans le travail, par exemple, ce n'est pas aussi évident. Il y a un moule, vous rentrez dans le moule ou vous perdez votre emploi...Qui s'adapte à qui?
C'est pourtant la réalité.
Je ne dis pas que ce n'est pas ce qu'il se passe, mais vous m'avez répondu :
Stirica a écrit:Pas en les reniant en les dépassant. Il est illusoire de penser que le monde s'adaptera à chaque individu.
Je vous avais demandé qu'est-ce-qui était important ?


Bon je recommence parce-que apparemment tout est à présent emmêlé.


D'une part on parle d'hypersensibilité, ses qualités, ses difficultés, ses freins face au monde. Ca personne ne l'a remis en cause.
L'hypersensibilité, jusqu'à présent, les personnes hyper-sensibles qui se sont exprimées, ont toutes dit il me semble, qu'elles faisaient ou avait fait un travail sur soi, pour canaliser et réutiliser cette sensibilité dans de meilleurs conditions pour soi et face "au monde".
Donc on peut en arriver à la conclusion, que parmi les personnes hyper-sensibles qui existent dans le monde, certaines n'ont pas encore fait de travail sur soi ou n'arrive pas à le faire, d'autres sont en cours d'évolution, et encore d'autres ont beaucoup avancé et ont développé et réparti leur hyper-sensibilité de façon à l'optimiser dans ce qu'ils sont et leur façon d'inter-agir avec l'extérieur (elle sont bien loin de celles qui n'ont encore pas avancées dans leur démarche personnelle).

Mais là-dessus qu'est-ce-qu'il se passe ?
Et bien on continue de parler d'hypersensibilité en général, en classant celle-ci dans la première catégorie des personnes qui n'ont pas encore avancées.
Si le but des personnes dites "normales", est de faire comprendre que les personnes hypersensibles doivent se démerder pour que l'hypersensibilité disparaissent complètement, (pour ne pas gêner leur petit confort personnelle soit dit en passant, au nom "d'une norme large", mais d'une norme), autant vous le dire tout de suite, ça ne sera pas le cas.
Et il est illusoire pour vous de le croire, autant qu'il est illusoire de croire que la normalité existe.


Quand à leonnard, qui dit "Les vrais, ça doit exister, mais ils ne s'en vantent pas."

Cela me fait penser à ces gens, qui non seulement n'accompagnera jamais une personne pour la faire s'épanouir, mais qui en plus, fera en sorte que celle-ci se sente mal (et coupable) de ce qu'elle est, jusqu'à ce qu'elle se cache.
Alors chers amis, laissez-moi vous dire, qu'entre nous, non seulement on peux parler et dire quand quelque chose nous chagrine, mais en plus on peut déconner et se dire "punaise je bat les score !". Oui ça contre-balance avec la culpabilité dont beaucoup sont là pour vous l'inculquer.

Pas une seconde il me vient à l'esprit de dire dans une conversation "ha mais moi je suis hyper-sensible !". Pas une seconde, parce-que moi en faite je suis humain.
Mais si on rentre dans le jeux du bourreaux et de la victime, alors dans cas, mais oui je vais en devenir fière, fière dans la dédramatisation ! Je ne vais pas me renier en plus ! D'autres s'en charge pour moi lol ! : Hyper-sensible = Tare, nuisance, plaie, ..... chochotte .....

merci C'était très instructif la qualité du débat, au moins on sait ce que c'est qu'un "débat à la française" = un champ de bataille.





Dernière édition par Nuage le Mer 25 Avr 2012 - 11:29, édité 1 fois (Raison : orthographes)
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mer 25 Avr 2012 - 10:48

Et oui Tibouc a raison quand il dit :
Tibouc a écrit:Et pourquoi diable on devrait être ajusté au monde ?
Théoriquement c'est le monde qui devrait s'adapter à nous et pas l'inverse !
Non pas que les personne hyper-sensibles ou différentes dans les normes, ne doivent rien faire, mais faut arrêter de fixer la barre de seuil des efforts à fournir par ceux du côté de la "norme", quand les personnes hors-normes auront atteint la barre de seuil de la "norme large".
(De plus les premiers considèreront, que les efforts fournis précédemment par les nouveaux arrivants, ne sont pas à prendre en compte et que les compteur sont à zéro).

Si c'est des tranchées qu'il faut faire, et bien elles sont déjà bien en place .... ! Mais creusées par la norme, pendant que les autres rament.
Vous n'avez pas l'impression qu'il y a un problème ..... ?
Et après on se fait taxer de chochotte, d'infantile, de pas assez mûres .....

Et oui casimir a aussi raison :
casimir a écrit:Le monde s'est adapté, pas nous...nous ne sommes même plus adapté à nous... boowang
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par leonnard le Mer 25 Avr 2012 - 20:47

Nuage a écrit:Ecoute mon coco, t'as jamais entendu parler de "la différence n'est pas une tare" ?
Si jamais un jour on te coupe la jambe, surtout dans ta réflexion, t'oublieras pas de t'en faire repousser une, si tu ne veux pas qu'on te jette dans le fossé .....

Comment tu sais que je suis pas cul de jatte … parce que je pense pas avec mes pieds?
Oui je sais ça ne se dit plus, c’est ma grand-mère qui le disait et moi je suis le mari d’une autre grand-mère deux générations plus loin, sans déconner, alors t’imagines comme on perd des expressions

Comme tu dis la différence n’est pas une tare, reste à savoir si être hypersensible relève de la patte au logis ou si c’est de le revendiquer qui est délirant … mais … pourquoi pas ? après tout.
Alors la « différence », elle aurait bon dos : ah mais Monsieur le juge j’ai fait un carnage, j’ai commis des monstruosités mais … vous comprenez je suis « différent », c’est comme avec le code de la route, vaut mieux qu’il n’y ait pas trop de « différents » qui circulent.
Et quand on dit qu’on a un différend avec quelqu’un, vaut mieux le régler.
Donc différent c’est pas pathologique, c’est normal, on est tous différents parce chacun est unique, y en a pas deux pareils.
Mais je sais tout le monde veut être spécial

Si le but des personnes dites "normales", est de faire comprendre que les personnes hypersensibles doivent se démerder pour que l'hypersensibilité disparaissent complètement, (pour ne pas gêner leur petit confort personnelle soit dit en passant, au nom "d'une norme large", mais d'une norme), autant vous le dire tout de suite, ça ne sera pas le cas.
Et il est illusoire pour vous de le croire, autant qu'il est illusoire de croire que la normalité existe.

Il n'a jamais été question d’euthanasier les anormaux, on a déjà essayer mais on ne savait plus où s'arrêter et presque tout le monde craignait d'y passer.

La norme, la normalité, faudrait pas confondre.
La norme exprime le conformisme derrière lequel on se retranche par manque de conscience de soi. Ça s’est manifesté à la fin de la guerre, quand les fascistes ont perdu, du jour au lendemain il n’y avait plus de fascistes nulle part ni en Allemagne, ni en Italie, alors qu’Hitler et Mussolini avaient été portés par les foules, c’est un exemple un peu extrême mais on comprend mieux. Une norme en vaut une autre, si elle est plus opportune.

La normalité par contre c’est la capacité de s’adapter à la réalité, le problème c’est que chacun la voit à travers ses propres lunettes déformantes, donc c’est d’avoir les lunettes les plus transparentes possibles pour voir les choses avec le plus de discernement et y répondre éventuellement de façon adéquat et notamment avec les hypersensibles

leonnard
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mer 25 Avr 2012 - 22:09

Bonsoir leonnard

Ca se dire encore "cul-de-jatte" par chez moi, je ne connais pas d'autre mot d'ailleurs pour dire la même chose.
Mon grand-père avait une jambe de bois, mais c'était une expression, car elle n'était pas en bois comme je le croyais. Maintenant on dit prothèse. Mais pour cul-de-jatte, je ne vois pas, en un seul mot.


Mmmmh ..... je ne comprends pas cette phrase, et notamment "la patte au logis" :
leonnard a écrit:Comme tu dis la différence n’est pas une tare, reste à savoir si être hypersensible relève de la patte au logis ou si c’est de le revendiquer qui est délirant .../...


Alors la « différence », elle aurait bon dos : ah mais Monsieur le juge j’ai fait un carnage, j’ai commis des monstruosités mais … vous comprenez je suis « différent », c’est comme avec le code de la route, vaut mieux qu’il n’y ait pas trop de « différents » qui circulent.
Et quand on dit qu’on a un différend avec quelqu’un, vaut mieux le régler.
Donc différent c’est pas pathologique, c’est normal, on est tous différents parce chacun est unique, y en a pas deux pareils.
Mais je sais tout le monde veut être spécial

Mais leonnard, je ne comprends pas pourquoi tu dis cela, à aucun moment je n'ai dit et d'autres n'ont dit, que la différence devait justifier le fait de ne pas faire de démarche dans "l'aller de l'avant" ou "le constructif".
Je ne comprends pas, parce-qu'en l'occurrence, cette vision ne vient pas de nous, ne vient pas de moi, mais vient de toi. Et je me bat pour dire le contraire, mes paroles ont-elles si peu de poids ?

Je n'aurais pas dit que tout le monde veut être spécial, car tout le monde à mon sens est spécial, et identique comme tu le dis.
Je pense juste que chacun ne veux pas être bafoué, et exister pour ce qu'il est pleinement, pouvoir s'épanouir.


Si le but des personnes dites "normales", est de faire comprendre que les personnes hypersensibles doivent se démerder pour que l'hypersensibilité disparaissent complètement, (pour ne pas gêner leur petit confort personnelle soit dit en passant, au nom "d'une norme large", mais d'une norme), autant vous le dire tout de suite, ça ne sera pas le cas.
Et il est illusoire pour vous de le croire, autant qu'il est illusoire de croire que la normalité existe.
Il n'a jamais été question d’euthanasier les anormaux, on a déjà essayer mais on ne savait plus où s'arrêter et presque tout le monde craignait d'y passer.
Mais ! leonnard, voyons ! Je sais qu'il y a des phrases dont je n'arrive pas bien à structurer, mais là quand même .....
Se démerder pour que les hypersensibles fassent disparaitre complètement leur hyper-sensibilté, ne veut pas dire euthanasier les hyper-sensibles ni les anormaux. Cela voulait dire, faire disparaitre complètement l'hyper-sensibilité jusqu'à ce que cela soit dans la référence des normes, c'est à dire sensible sans l'hyper-sensibilité.
Mais cela comme je l'ai dit, ne peut être possible dans la mesure où la référence l'entend.

La normalité par contre c’est la capacité de s’adapter à la réalité, le problème c’est que chacun la voit à travers ses propres lunettes déformantes, donc c’est d’avoir les lunettes les plus transparentes possibles pour voir les choses avec le plus de discernement et y répondre éventuellement de façon adéquat et notamment avec les hypersensibles
D'ailleurs je me demandais, c'est de quelle réalité dont tu parles, la réalité des possibilités ou la réalité imposée ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Theo55 le Sam 28 Avr 2012 - 9:17

J'ai eu une mère hypersensible qui a fait chier tout son entourage avec sa hypersensibilité ou en l'utilisant comme excuse ¨

Helas j'en ai hérité une partie que je cherche de maitriser …
unie a un chouia d'egocentrisme.. ce qui fait je la sensibilité est a sens unique .. je ressens les piques mais je les lanç(ais) aussi facilement sans y penser.
J'ai eliminé les piques sans nécessité envers les autres… mais j'ai du mal a oublier les comportement des autres… ou d'en relativiser l'importance..
on n'arrête jamais de travailler sur nous mêmes

Theo55
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 857
Localisation : suisse
Identité métaphysique : Daat
Humeur : actuellement excellent
Date d'inscription : 26/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par JO le Sam 28 Avr 2012 - 9:22

je suis dans ce cas initial, aussi . Mais mon père, lui, avait un grand sens de l'humour et de la diplomatie . J'ai donc développé une indifférence de surface, par horreur de "faire chier" l'entourage, mais pas pu me défaire d'une mémoire des piques , qui fait mal un demi-siècle plus tard , bien que digérées depuis belle lurette .Pardonner, c'est facile, oublier ne dépend pas de la volonté .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Theo55 le Sam 28 Avr 2012 - 9:30

Jo c'est juste , je conserve la mémoire des brulures et la rancune longtemps après même si en apparence tout est lisse comme l'huile.. mais la mémoire de l'affront subis .. reste gravée dans la pierre de la mèmoire

Theo55
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 857
Localisation : suisse
Identité métaphysique : Daat
Humeur : actuellement excellent
Date d'inscription : 26/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Dari le Dim 29 Avr 2012 - 15:02

Il me semble de par mon expérience personnelle que les hypersensibles parviennent plus facilement à s’adapter à la réalité, qu’elle soit « imposée » ou seulement « possible » s’ils cultivent leurs aptitudes artistiques ; je ne parle pas seulement de la pratique mais aussi de la vue, de l’écoute, de la contemplation des œuvres (au sens large de la culture : de Michel Ange à Jimi Hendrix en passant par qui vous voulez) – l’émotion esthétique développe la sensibilité, mais permet aussi de la canaliser par la sublimation.

Par exemple, les personnes sensibles ne sont pas naturellement à l’aise dans les conflits, mais il est possible cependant de surmonter cette antipathie, de la gérer avec clairvoyance. Dans le Roméo et Juliette de Prokofiev, le passage de la danse des chevaliers cristallise la violence entre les deux familles, mais aussi la transforme plastiquement, fait de l’informe et de l’instinct la tragédie et la beauté, et quelque part libère l’esprit des mouvements naturels (sympathies et antipathies) pour l’amener là où l’âme épouse la plénitude des sens. Donc je pense sincèrement que l’art favorise l’épanouissement de la sensibilité.

Ceci dit l’activité physique aide aussi : la danse, le ping-pong, la nage, la marche à pied ou ce que vous voudrez, avouez que cela fait du bien, cela apaise les angoisses. Bienheureuses endorphines qui nous sont prodiguées en gage de nos efforts merci

Enfin, même si elle est facultative, l’étude de la philosophie favorise l’hypersensibilité : les hypersensibles ont souvent de bonnes intuitions, qu’ils écouteraient avec davantage d’assurance et de succès s’ils s’assuraient d’abord de penser logiquement, d’agir rationnellement, et de chercher une cohérence, dans le monde et en soi-même. Mais cela n’est que mon avis ! blabla

Sur la question de la "différence", de la "norme" et de la "normalité" il y a deux livres très éclairants : Surveiller et punir de Michel Foucault et Différence et répétition de Gilles Deleuze.

Sinon je pense, avec René Char tu es genial , que la différenciation est une prise de conscience - qui n’est effective que dans l’adéquation avec cette nébuleuse étrange que certains d’entre vous appellent « réalité »...

« Compagnons pathétiques qui murmurez à peine… allez la lampe éteinte et rendez les bijoux… un mystère nouveau chante dans vos os… Développez votre étrangeté légitime. »
avatar
Dari
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 357
Age : 28
Localisation : ici et là...
Identité métaphysique : humain, trop humain
Humeur : la nuit sera calme
Date d'inscription : 13/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Theo55 le Dim 29 Avr 2012 - 15:37

Dari a écrit:Il me semble de par mon expérience personnelle que les hypersensibles parviennent plus facilement à s’adapter à la réalité, qu’elle soit « imposée » ou seulement « possible » s’ils cultivent leurs aptitudes artistiques ; je ne parle pas seulement de la pratique mais aussi de la vue, de l’écoute, de la contemplation des œuvres (au sens large de la culture : de Michel Ange à Jimi Hendrix en passant par qui vous voulez) – l’émotion esthétique développe la sensibilité, mais permet aussi de la canaliser par la sublimation.

Par exemple, les personnes sensibles ne sont pas naturellement à l’aise dans les conflits, mais il est possible cependant de surmonter cette antipathie, de la gérer avec clairvoyance. Dans le Roméo et Juliette de Prokofiev, le passage de la danse des chevaliers cristallise la violence entre les deux familles, mais aussi la transforme plastiquement, fait de l’informe et de l’instinct la tragédie et la beauté, et quelque part libère l’esprit des mouvements naturels (sympathies et antipathies) pour l’amener là où l’âme épouse la plénitude des sens. Donc je pense sincèrement que l’art favorise l’épanouissement de la sensibilité.

Ceci dit l’activité physique aide aussi : la danse, le ping-pong, la nage, la marche à pied ou ce que vous voudrez, avouez que cela fait du bien, cela apaise les angoisses. Bienheureuses endorphines qui nous sont prodiguées en gage de nos efforts merci

Enfin, même si elle est facultative, l’étude de la philosophie favorise l’hypersensibilité : les hypersensibles ont souvent de bonnes intuitions, qu’ils écouteraient avec davantage d’assurance et de succès s’ils s’assuraient d’abord de penser logiquement, d’agir rationnellement, et de chercher une cohérence, dans le monde et en soi-même. Mais cela n’est que mon avis ! blabla

Développez votre étrangeté légitime. »
hahahhahhahh me semblait de m'écouter parler..!
j'aime les arts je fais de la penture de temps en temps , j'avais repris le dessin pour soigner mes blues avec la famille, je lis de la filo la science, fais Yoga et meditation , creatif dans mon travail et nourriture
J'ai horreur des conflits mais j'ai appris a les affronter rapidement pour les résoudre , plutôt que attendre qui s'estompent d'eux même ou qui pourissent ..( mardi j'ai l'occasion de voir ma fille et de l'affronter pour mettre des choses au clair ..tout est planifié) lol!

J'aime pas le ping pong ,les ballades .. d'exploration ( champignons) j'envisage de m'inscrire a un club de dance pour me défouler ,j'aimerais faire de la comédie … pour la façade avec les autres , et suis intuitif comme un sorcier !
salut
Theo

Theo55
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 857
Localisation : suisse
Identité métaphysique : Daat
Humeur : actuellement excellent
Date d'inscription : 26/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'hypersensibilité

Message par Nuage le Mer 9 Mai 2012 - 9:36

Nuage a écrit:Mmmmh ..... je ne comprends pas cette phrase, et notamment "la patte au logis" :

leonnard a écrit:Comme tu dis la différence n’est pas une tare, reste à savoir si être hypersensible relève de la patte au logis ou si c’est de le revendiquer qui est délirant .../...
croule de rire Haaaaaaaaaaaaaa , j'ai compris !

"la patte au logis" = la pathologie

C'est ça hein, c'est ça ? !!
"La patte au logis", ça n'existe pas en faite comme expression ? Mais c'est un petit peu une image quand même, non ?

fluute
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum