Un nouveau catholicisme

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Un nouveau catholicisme

Message par Magnus le Ven 27 Mar 2009 - 2:30

Un nouveau catholicisme :

Jésus-Christ n'a jamais existé.
Marie n'est pas vierge, puisque de toute façon elle n'a pas donné naissance à quelqu'un qui n'a jamais existé.
Les dogmes de l'Eglise sont des carabistouilles (belgicisme signifiant : des bêtises) et le pape n'est pas plus infaillible que moi.
N'ayant jamais existé, Jésus-Christ n'est bien sûr pas ressuscité.
Il n'y a pas de péché originel.
La Trinité est juste une façon de parler.
Je ne crois plus du tout à l'éthique catholique (avortement, sida, euthanasie, sexualité, etc).
Je considère la Bible comme un livre comme un autre, tissé de plusieurs genres littéraires, et dont certains passages pourraient m'aider à méditer, rien de plus.

Mais néanmoins, néanmoins... je désire rester catholique.

Pour ce faire, je ne prends plus rien à la lettre mais tout dans l'esprit, symboliquement uniquement.

Ainsi, Jésus-Christ devient une légende dont la figure emblématique représente notre filiation à une puissance supérieure nommée "Dieu".
Marie devient un visage allégorique de la virginité au sens spirituel et non au sens corporel. En somme, l'image de la femme parfaite.
Le péché originel est une parabole signifiant que nous pouvons nous faire chuter les uns les autres.
Dans la Trinité --autre symbole-- le Père est celui qui donne, qui veille et qui sécurise; le Fils donne de Dieu une image plus ressemblante à la nôtre, quelque part plus accessible, il peut représenter le copain, l'ami, le confident; et l'Esprit-Saint peut représenter la force inspiratrice, ou ce que nous voulons selon ce que nous mettons et sentons derrière ce nom.

La croix, elle, représente notre triple dimension : horizontale (de l'homme à l'homme), verticale (de l'homme à Dieu et de Dieu à l'homme) et centrale (de nous-même à nous-même).
Le crucifix, lui, représente, en plus, la souffrance humaine; et la croix du crucifié, la croix nue, représente la résurrection : nos petites résurrections quotidiennes ainsi que l'espoir d'une autre vie après celle-ci.

Je me retire donc complètement de l'Eglise, mais j'en garde ses objets rituels pour leur symbolique, ainsi que pour la prière et la méditation.
Je conserve le Notre-Père qui est une prière complète.

Je peux même conserver l'Avé Maria et considérer au sens figuré que Marie est une figure céleste "advocata nostra", se faisant notre avocate, non parce que nous allons être jugés, mais parce que, quelque part, nos bonnes et mauvaises actions nous suivront dans notre prochaine vie.
Et je peux conserver le chapelet comme outil de facilité, et de relaxation, pour ma prière.

Je lis la Bible avec esprit critique et n'en conserve que ce qui peut m'aider à méditer.
(Les Psaumes, par ex, peuvent m'aider dans mes prières).

De même, je peux continuer à méditer les grands mystiques, avec le même sens critique.

Ce "nouveau catholicisme" devient donc une religion purement symbolique, à l'exception de l'existence de Dieu : non parce que j'ai la certitude absolue ou les preuves par a+b que Dieu existe, mais parce que j'estime son existence nécessaire à ma quête spirituelle.

Et si je doute de son existence à cause du Mal et de la souffrance, à cause de l'imperfection de sa création ou bien encore parce qu'il ne m'exauce pas, je classe cela dans les mystères.
Etant entendu que tout mystère est par définition amené à être un jour dévoilé.

Je continue à nommer cette religion "catholicisme" parce qu'elle s'inspire des mythes et légendes catholique, ainsi que de la mystique catholique, et aussi, comme je l'ai dit plus haut, parce qu'elle utilise certaines prières, certains rites et certains objets de culte spécifiques au catholicisme (chapelet, avé maria, crucifix, chants grégoriens...)


Ce "nouveau" catholicisme vous semble-t-il praticable ?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25288
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Invité le Ven 27 Mar 2009 - 6:07

Bien sûr que non ! Tu deviendrais "déiste", comme tellement... Le catholique a sa foi résumée dans le Credo. Si un seul de ces points manquent, tu n'es pas catholique. Te sens tu capable de réciter ceci, sincèrement ?

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles ; il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu. Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel; par l'Esprit-Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Ecritures, et il monta au ciel; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts; et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie; il procède du Père et du Fils. Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire; il a parlé par les prophètes. Je crois en l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés. J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir. Amen.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par _Spin le Ven 27 Mar 2009 - 8:37

Bonjour,

leela a écrit:Bien sûr que non ! Tu deviendrais "déiste", comme tellement... Le catholique a sa foi résumée dans le Credo. Si un seul de ces points manquent, tu n'es pas catholique. Te sens tu capable de réciter ceci, sincèrement ?
Heu, Leela, ne serais-tu pas fondamentaliste à ta façon ? L'Eglise elle-même préfère encore avoir des fidèles qui croient à la réincarnation (par exemple) que pas de fidèles du tout...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Invité le Ven 27 Mar 2009 - 8:49


wouéééééééééé je suis une affreuse fondamentaliste... :super:

Je me réfère simplement aux "définitions". Comment peux tu te dire catholique si tu ne crois pas à ce qui en fait son fondement et sa spécificité ? Comment peux tu te dire chrétien si tu penses que le Christ n'a pas existé, donc n'est pas réssucité, n'est pas mort pour sauver nos péchés, n'est pas le fils de Dieu ?

Magnus je dit lui même
Je me retire donc complètement de l'Eglise
Même si l'Eglise se soucie plus de voir ses églises remplies que de s'assurer du "fondamentalisme" de ses pratiquants; il n'en reste pas moins que ceux qui rejettent les 9/10 du Credo sont de drôles de cathos...

Note qu'ils ne me dérangent pas du tout, au contraire ! Au moins, ils réfléchissent, eux ... Wink

:mal:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par _Spin le Ven 27 Mar 2009 - 9:36

Re,

leela a écrit:
Je me réfère simplement aux "définitions". Comment peux tu te dire catholique si tu ne crois pas à ce qui en fait son fondement et sa spécificité ? Comment peux tu te dire chrétien si tu penses que le Christ n'a pas existé, donc n'est pas réssucité, n'est pas mort pour sauver nos péchés, n'est pas le fils de Dieu ?

:mal:
Je ne sais pas puisque j'ai renoncé pour ma part à l'étiquette "chrétien", mais il y en a beaucoup qui y arrivent très bien autant que je puisse en juger...

Est-ce vraiment plus "mystérieux" que l'Incarnation, la Rédemption et la Sainte Trinité (réminiscence du catéchisme) ? :humhum:

D'ailleurs, "croire ou ne pas croire", c'est beaucoup moins simple et binaire que ça en a l'air...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Leleu le Ven 27 Mar 2009 - 10:35

Ce "nouveau" catholicisme vous semble-t-il praticable ?
Pourquoi devoir se référer à une idéologie à une religion, ne peut-on, par soi-même fort de notre culture, tracer notre propre route sans devoir lui donner un nom forcément restrictif et contraignant ? Je pense que toutes formes de « isme » est devenu un boulet. Qui cherche trouve, à se donner raison trop souvent, il faudrait surtout repartir à zéro, une introspection radicale, la traversée du désert, la page blanche des vrais philosophes. Cà peut faire mal, mais pour déboucher l’évier il n’y a pas mieux.
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par _Spin le Ven 27 Mar 2009 - 11:03

Bonjour,

Leleu a écrit:
Pourquoi devoir se référer à une idéologie à une religion, ne peut-on, par soi-même fort de notre culture, tracer notre propre route sans devoir lui donner un nom forcément restrictif et contraignant ? Je pense que toutes formes de « isme » est devenu un boulet. Qui cherche trouve, à se donner raison trop souvent, il faudrait surtout repartir à zéro, une introspection radicale, la traversée du désert, la page blanche des vrais philosophes. Cà peut faire mal, mais pour déboucher l’évier il n’y a pas mieux.
Je suis bien d'accord, mais on ne peut pas non plus ignorer ceux qui pensent autrement...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Invité le Ven 27 Mar 2009 - 11:11

Leleu et Spin: posez la question de Magnus à n'importe quel prêtre catholique, je serais étonnée que leur réponse ne ressemble pas à la mienne, à moins qu'il n'ait lui même perdu la foi et réponde "mon cher fils, c'est très bien: faites semblant, et n'oubliez pas de donner à la collecte, pour entretenir l'église".

Pour le fond, Leleu, il est évident que je suis entièrement d'accord avec toi ! Je trouve nuisible la division des humains selon leur religion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par ElBilqîs le Ven 27 Mar 2009 - 11:50

Magnus a écrit:
Un nouveau catholicisme :

Jésus-Christ n'a jamais existé.
ça, vu que c'est quand même la base du catholicisme, si tu poses ça en postulat, c'est foutu, tu ne peux plus te déclarer catho!
Marie n'est pas vierge, puisque de toute façon elle n'a pas donné naissance à quelqu'un qui n'a jamais existé.
la virginité de Marie est un dogme, beaucoup de cathos le remettent en question, mais il est certain que sans intervention divine, jésus ne pourrait être "dieu, né de Dieu"
Les dogmes de l'Eglise sont des carabistouilles (belgicisme signifiant : des bêtises) et le pape n'est pas plus infaillible que moi.
ça, c'est effectivement un point "fragile" pour beaucoup de croyants qui oublient que le pape reste un homme et que son infaillibilité ne concerne pas tout ce qu'il dit en tant qu'homme!
N'ayant jamais existé, Jésus-Christ n'est bien sûr pas ressuscité.
voir point n°1
Il n'y a pas de péché originel.
tu crois qu'il y a des cathos qui envisagent ça?
l'histoire de la pomme, bien sûr, c'est on ne peut plus contestable.
mais la "faute" le désir d'être "calife à la place du calife", d'avoir La Connaissance... est-ce négligeable?

La Trinité est juste une façon de parler.
c'est sans doute le plus difficile à comprendre, pourtant ça existe dans de nombreuses autres religions sous une forme ou une autre (exemple la Trimurti hindouiste) et il me semble qu'il faut "l'intellectualiser"
Je ne crois plus du tout à l'éthique catholique (avortement, sida, euthanasie, sexualité, etc).
ça, c'est le cas de nombreuses personnes qui se disent catholiques ("progressistes)
Je considère la Bible comme un livre comme un autre, tissé de plusieurs genres littéraires, et dont certains passages pourraient m'aider à méditer, rien de plus.
il me semble que beaucoup de cathos ne connaissent guère la bible autrement que par les lectures de la messe...et comme ils n'y vont plus...
Mais néanmoins, néanmoins... je désire rester catholique.

Pour ce faire, je ne prends plus rien à la lettre mais tout dans l'esprit, symboliquement uniquement.

Ainsi, Jésus-Christ devient une légende dont la figure emblématique représente notre filiation à une puissance supérieure nommée "Dieu".
Marie devient un visage allégorique de la virginité au sens spirituel et non au sens corporel. En somme, l'image de la femme parfaite.
Le péché originel est une parabole signifiant que nous pouvons nous faire chuter les uns les autres.
Dans la Trinité --autre symbole-- le Père est celui qui donne, qui veille et qui sécurise; le Fils donne de Dieu une image plus ressemblante à la nôtre, quelque part plus accessible, il peut représenter le copain, l'ami, le confident; et l'Esprit-Saint peut représenter la force inspiratrice, ou ce que nous voulons selon ce que nous mettons et sentons derrière ce nom.

La croix, elle, représente notre triple dimension : horizontale (de l'homme à l'homme), verticale (de l'homme à Dieu et de Dieu à l'homme) et centrale (de nous-même à nous-même).
Le crucifix, lui, représente, en plus, la souffrance humaine; et la croix du crucifié, la croix nue, représente la résurrection : nos petites résurrections quotidiennes ainsi que l'espoir d'une autre vie après celle-ci.

Je me retire donc complètement de l'Eglise, mais j'en garde ses objets rituels pour leur symbolique, ainsi que pour la prière et la méditation.
Je conserve le Notre-Père qui est une prière complète.

Je peux même conserver l'Avé Maria et considérer au sens figuré que Marie est une figure céleste "advocata nostra", se faisant notre avocate, non parce que nous allons être jugés, mais parce que, quelque part, nos bonnes et mauvaises actions nous suivront dans notre prochaine vie.
Et je peux conserver le chapelet comme outil de facilité, et de relaxation, pour ma prière.

Je lis la Bible avec esprit critique et n'en conserve que ce qui peut m'aider à méditer.
(Les Psaumes, par ex, peuvent m'aider dans mes prières).

De même, je peux continuer à méditer les grands mystiques, avec le même sens critique.

Ce "nouveau catholicisme" devient donc une religion purement symbolique, à l'exception de l'existence de Dieu : non parce que j'ai la certitude absolue ou les preuves par a+b que Dieu existe, mais parce que j'estime son existence nécessaire à ma quête spirituelle.

Et si je doute de son existence à cause du Mal et de la souffrance, à cause de l'imperfection de sa création ou bien encore parce qu'il ne m'exauce pas, je classe cela dans les mystères.
Etant entendu que tout mystère est par définition amené à être un jour dévoilé.

Je continue à nommer cette religion "catholicisme" parce qu'elle s'inspire des mythes et légendes catholique, ainsi que de la mystique catholique, et aussi, comme je l'ai dit plus haut, parce qu'elle utilise certaines prières, certains rites et certains objets de culte spécifiques au catholicisme (chapelet, avé maria, crucifix, chants grégoriens...)
très intéressant de voir l'utilisation que tu fais des rituels!
ça fait un peu fétichisme, mais c'est peut-être (?) le cas de certains bigots? ou de gens qui, comme dirait Dan, ont besoin de "se rassurer"

Ce "nouveau" catholicisme vous semble-t-il praticable ?
rien n'est impossible, mais je ne crois pas vraiment que ce soit encore du catholicisme, un schisme peut-être?
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par PhiloBedo le Ven 27 Mar 2009 - 12:55

Ce "nouveau" catholicisme vous semble-t-il praticable ?
Pire que tout.
Je ne savais pas que "pratiquer" rendait heureux.

PhiloBedo
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 93
Localisation : Etranger Voyageur
Identité métaphysique : Thétan Type III
Humeur : Que Périsse si je Faibloie
Date d'inscription : 14/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Magnus le Ven 27 Mar 2009 - 15:07

leela a écrit:Bien sûr que non ! Tu deviendrais "déiste", comme tellement... Le catholique a sa foi résumée dans le Credo. Si un seul de ces points manquent, tu n'es pas catholique. Te sens tu capable de réciter ceci, sincèrement ?
Spoiler:
Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles ; il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu. Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel; par l'Esprit-Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Ecritures, et il monta au ciel; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts; et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie; il procède du Père et du Fils. Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire; il a parlé par les prophètes. Je crois en l'Eglise, une, sainte, catholique et apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés. J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir. Amen.
Je n'ai plus à réciter le credo catholique, dans l'optique d'un catholicisme entre guillemets.
Puisque je prends tout cela uniquement SYMBOLIQUEMENT.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25288
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Magnus le Ven 27 Mar 2009 - 15:23

ElBilqîs a écrit:Très intéressant de voir l'utilisation que tu fais des rituels!
ça fait un peu fétichisme, mais c'est peut-être (?) le cas de certains bigots? ou de gens qui, comme dirait Dan, ont besoin de "se rassurer".
Je ne vois nul fétichisme dans cette utilisation. Les rites, rituels et objets de culte sont tout simplement des supports ou des outils.
Toi-même, lorsque l'après-midi tu goûtes, si tu aimes les beaux objets, tu te serviras d'une théière particulièrement bien ouvragée. Et le rituel du thé n'en sera que meilleur.

Quant à la bigoterie, même s'il est vrai qu'elle se préoccupe des seules formes extérieures du culte, elle pratique en revanche une dévotion étroite et bornée, ce qui ne me semble pas le cas dans la pratique que j'expose sur ce thread.

Tu ajoutes que Dan parlerait de "besoin de se rassurer".
Cela ne me gêne pas le moins du monde, puisque c'est vrai.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25288
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par ElBilqîs le Ven 27 Mar 2009 - 15:26

lance toi!
crée ta secte!
tu verras si les adeptes te tombent dans les bras!
(j't'aime bien, je te donnerai une image pieuse "symbolique", je dois bien avoir ça dans mes archives :calin: mais je ne te promets pas d'adhérer!
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Magnus le Ven 27 Mar 2009 - 15:32

leela a écrit:Leleu et Spin: posez la question de Magnus à n'importe quel prêtre catholique, je serais étonnée que leur réponse ne ressemble pas à la mienne, à moins qu'il n'ait lui même perdu la foi et réponde "mon cher fils, c'est très bien: faites semblant, et n'oubliez pas de donner à la collecte, pour entretenir l'église".
Où as-tu lu que je parlais de faire semblant ? Dans ce projet, je renie le credo catholique et je vis un catholicisme purement symbolique.
"Purement symbolique" ne signifie pas ici "faire semblant" mais "basé sur des symboles".
Evidemment, cela ne peut pas plaire aux prêtres, j'en conviens.
Et je m'en fous.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25288
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Magnus le Ven 27 Mar 2009 - 15:41

ElBilqîs a écrit:lance toi!
crée ta secte!
tu verras si les adeptes te tombent dans les bras!
(j't'aime bien, je te donnerai une image pieuse "symbolique", je dois bien avoir ça dans mes archives :calin: mais je ne te promets pas d'adhérer!
Et voilà, c'est bien ce que je craignais : dès que quelqu'un parle de vivre une religion modifiée, on lui suggère de créer une secte !
Des adeptes ?
Il existe un tas de gens qui ne croient plus en aucune religion ni église mais qui, peu ou preu, croient encore en Dieu et constatent que dans le mythe catholique il y a, symboliquement parlant, du bon.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25288
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par ElBilqîs le Ven 27 Mar 2009 - 15:50

Magnus a écrit:Je ne vois nul fétichisme dans cette utilisation. Les rites, rituels et objets de culte sont tout simplement des supports ou des outils.
Toi-même, lorsque l'après-midi tu goûtes, si tu aimes les beaux objets, tu te serviras d'une théière particulièrement bien ouvragée. Et le rituel du thé n'en sera que meilleur.

Quant à la bigoterie, même s'il est vrai qu'elle se préoccupe des seules formes extérieures du culte, elle pratique en revanche une dévotion étroite et bornée, ce qui ne me semble pas le cas dans la pratique que j'expose sur ce thread.

Tu ajoutes que Dan parlerait de "besoin de se rassurer".
Cela ne me gêne pas le moins du monde, puisque c'est vrai.

tu as raison, il n'y a pas de fétichisme, mais le chapelet n'est-il pas un peu désuet?
même s'il m'arrive de l'utiliser pour réciter la prière du coeur
et tout bien réfléchi, je me demande si ta théorie n'est pas proche de la réalité pour certains!
en gros "je suis catho par tradition, je ne crois pas en grand chose mais je reste catho.... ne serait-ce que pour pouvoir me marier à l'église et continuer la tradition en baptisant mes enfants...

au fait, j'aime bien boire le thé dans une tasse en porcelaine, mais comme mes tasses sont trop fragiles pour passer au lave vaisselle, je ne m'en sers que pour "frimer" un peu! le reste du temps je me contente de la faïence!
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Magnus le Ven 27 Mar 2009 - 15:50

PhiloBedo a écrit:
Ce "nouveau" catholicisme vous semble-t-il praticable ?
Pire que tout.
Mieux que rien.
Je ne savais pas que "pratiquer" rendait heureux.
La pratique en elle-même, non, bien sûr; elle n'est qu'une aide.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25288
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par ElBilqîs le Ven 27 Mar 2009 - 15:54

Magnus a écrit:
Et voilà, c'est bien ce que je craignais : dès que quelqu'un parle de vivre une religion modifiée, on lui suggère de créer une secte !
Des adeptes ?
Il existe un tas de gens qui ne croient plus en aucune religion ni église mais qui, peu ou preu, croient encore en Dieu et constatent que dans le mythe catholique il y a, symboliquement parlant, du bon.

sauf que je n'emploie pas le terme secte péjorativement, c'est d'ailleurs pourquoi j'avais d'abord dit "un schisme"

je ne crois pas qu'une secte soit obligatoirement "satanique" ou pour ne pas choquer les wiccas, nocive! et faite pour enrichir un gourou ou plutôt un imposteur! :ange:
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par ElBilqîs le Ven 27 Mar 2009 - 16:00

PhiloBedo a écrit:
Ce "nouveau" catholicisme vous semble-t-il praticable ?
Pire que tout.
Je ne savais pas que "pratiquer" rendait heureux.

pire que tout ou mieux que rien, je ne saurais dire!
mais je suis persuadée que la pratique d'une religion peut rendre heureux.
heureux de "tendre vers" une certaine perfection/ la rencontre de Dieu/ l'immortalité / l'Harmonie/ ou simplement un mieux être, surtout quand on considère que la religion est Amour
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Magnus le Ven 27 Mar 2009 - 16:03

ElBilqîs a écrit:
Magnus a écrit:Je ne vois nul fétichisme dans cette utilisation. Les rites, rituels et objets de culte sont tout simplement des supports ou des outils.
Toi-même, lorsque l'après-midi tu goûtes, si tu aimes les beaux objets, tu te serviras d'une théière particulièrement bien ouvragée. Et le rituel du thé n'en sera que meilleur.

Quant à la bigoterie, même s'il est vrai qu'elle se préoccupe des seules formes extérieures du culte, elle pratique en revanche une dévotion étroite et bornée, ce qui ne me semble pas le cas dans la pratique que j'expose sur ce thread.

Tu ajoutes que Dan parlerait de "besoin de se rassurer".
Cela ne me gêne pas le moins du monde, puisque c'est vrai.

tu as raison, il n'y a pas de fétichisme, mais le chapelet n'est-il pas un peu désuet?
Même une simple croix sur le veston est considéré comme désuet par certains prêtres.
Mais je me fous des modes.
D'ailleurs, tu dis t'en servir toi-même du chapelet.
Que ce soit le chapelet catholique, ou le chapelet de laine orthodoxe, ou bien encore le chapelet musulman ---le chapelet aide à la récitation (à condition bien sûr de faire attention à ce qu'on dit et ne pas répéter machinalement) et le fait de l'égrener a, c'est bien connu, des propriété tranquillisantes.
...et tout bien réfléchi, je me demande si ta théorie n'est pas proche de la réalité pour certains!
en gros "je suis catho par tradition, je ne crois pas en grand chose mais je reste catho.... ne serait-ce que pour pouvoir me marier à l'église et continuer la tradition en baptisant mes enfants...
Sans doute, mais ce n'est pas du tout la démarche de mon thread. Il ne s'agit PAS de rester catho pour le vernis paroissial ou pour les mariages et les enterrements : il s'agit, partant de la constation que le catholicisme est un mythe, une fable, ou une immense parabole, de le vivre en tant que telle, cad en prenant ses symboles comme base d'une quête de sens.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25288
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Invité le Ven 27 Mar 2009 - 16:11

Sans doute, mais ce n'est pas du tout la démarche de mon thread. Il ne s'agit PAS de rester catho pour le vernis paroissial ou pour les mariages et les enterrements : il s'agit, partant de la constation que le catholicisme est un mythe, une fable, ou une immense parabole, de le vivre en tant que telle, cad en prenant ses symboles comme base d'une quête de sens.
Je comprends mieux. Et c'est ce que je ferais si j'était obligée de choisir une religion, parce que dans toutes, il y a de magnifiques symboles, de grands sages, de belles paroles, une fois qu'on a écrémé...
En fait cette démarche que tu décris est exactement celle que font les bouddhistes: tout est symboles, seul l'enseignement et l'expérience comptent. On ne vénère pas la statue du bouddha doré et fleuri, mais l'état d'éveil et de compassion qu'il représente.

Je pense même que les "vrais" croyants, ceux qui ont atteint un haut niveau de sagesse et de lucidité ne peuvent "tenir le coup" que s'ils sont arrivés à ce stade, dans toutes les religions. J'en ai déjà eu de multiples confirmations, tant chez les chrétiens que chez les musulmans (surtout soufis).

Un moine que je connais (et dans ce cas ci, je ne le nommerai pas Wink) m'a confié que c'était le cas de pas mal de moines. Ils passent par une crise de foi, puis ont le choix: passer au stade des symboles et continuer avec brio, tomber dans la routine confortable (50%,d'après lui), ... ou quitter.

C'est le genre de chose que les musulmans ou chrétiens confieront plus facilement à un non croyant intéressé par la spiritualité... qu'à un croyant "petit mouton".

Mais si tu n'est pas forcé, pourquoi donner le nom de "catholique" à ta nouvelle religion ?


Dernière édition par leela le Ven 27 Mar 2009 - 16:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par chaussadas le Ven 27 Mar 2009 - 16:14

"Jésus-Christ n'a jamais existé."

Sur cette phrase, je ne suis pas d'accord.Mais chacun a ses idées bien sûr.
Même si on ne croit pas en Dieu, on peut croire que Jésus a existé.
En effet, Jesus était simplement un sage comme on dit, quelqu'un qui connaissait mieux la psychologie humaine que ses contemporains, quelqu'un de plus humain aussi, quelqu'un de charismatique doué pour parler aux foules etc..
Pourquoi s'est il sacrifié sur la croix? Cà on n'en sais rien, il avait peut être ses raisons propres qui nous échappent.
Mais je pense que Jésus a vraiment existé et qu'il a dû marquer son époque.

chaussadas
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 46
Localisation : région parisienne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : réveuse
Date d'inscription : 25/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par ElBilqîs le Ven 27 Mar 2009 - 16:16

serait-ce ta démarche personnelle?
on efface tout et on recommence en visualisant le mythe et en le dépoussiérant pour qu'il ne reste que l'essentiel,?
mais pourquoi garder la croix si Jésus n'a pas été crucifié?
juste pour le symbolisme très intéressant qui me semble très antérieur à Jésus, soit dit en passant!

vas-tu épurer toi aussi jusqu'à la nudité?
(là, sûr, je ne te suivrai pas, non par "dégoût de mon corps" (il n'est pas pire qu'un autre) mais parce que je suis beaucoup trop frileuse, et que les peaux de bête, ça ne couvre pas bien et en plus ça pue!
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par Magnus le Ven 27 Mar 2009 - 16:35

Leleu a écrit:
Magnus a écrit:Ce "nouveau" catholicisme vous semble-t-il praticable ?
Leleu a écrit:Pourquoi devoir se référer à une idéologie à une religion, ne peut-on, par soi-même fort de notre culture, tracer notre propre route sans devoir lui donner un nom forcément restrictif et contraignant ?
Oui, bien entendu. C'est pour situer la spiritualité dont je parle, que j'utilise les mots "catholiques" et "catholicisme" puisqu'elle s'inspire du catholicisme.
Je pense que toutes formes de « isme » est devenu un boulet.
Qui cherche trouve, à se donner raison trop souvent, il faudrait surtout repartir à zéro, une introspection radicale, la traversée du désert, la page blanche des vrais philosophes. Cà peut faire mal, mais pour déboucher l’évier il n’y a pas mieux.
:humhum: C'est fait, j'ai déjà débouché l'évier et traversé le désert. Ensuite, il faut bien remettre du texte, sur la page blanche. Non ?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25288
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau catholicisme Empty Re: Un nouveau catholicisme

Message par _Spin le Ven 27 Mar 2009 - 16:48

Bonjour,

ElBilqîs a écrit:tu as raison, il n'y a pas de fétichisme, mais le chapelet n'est-il pas un peu désuet?
Je signale qu'on en utilise aussi bien en Islam qu'en Bouddhisme, et peut-être d'autres. Un fil avec des perles (de diverses matières) enfilées, fermé sur lui-même, c'est un excellent moyen d'occuper les mains et les nerfs quand on récite une prière, un mantra, etc. : ça les mobilise juste ce qu'il faut pour éviter à la fois la crispation et la dispersion.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum